sujet; rebirth instead of destruction ∆ daphné

Invité
Invité
rebirth instead of destruction ∆ daphné Empty

 rebirth instead of destruction
Stick to my guns and I watch the darkness fill the void. Am I starting to become what I was sent here to destroy. In the mirror I see you staring back at me. Each time the hatered grows I forget which side I'm on, is it simply my own shadow I've been chasing all along. In the mirror I see you staring back at me. I am my own worst enemy, somebody save me from myself. I am my own worst enemy, it's like I'm fighting someone else. my own worst enemy


Kydian se réveilla de bonne heure ce matin-là. Il avait tant de choses à faire. D'habitude, il ne se réveillait pas très tôt, pas le Dimanche. Le Dimanche était son seul jour de congé et il préférait en profiter. Malheureusement - ou heureusement - il avait tant de choses à faire en ce jour.
Son corps à demi nu s'extirpa des couvertures de son lit, encore chaud et douillet, puis il se dirigea vers la salle de bain. Il repensait encore et toujours au contenu de cette lettre, que lui avait envoyé Daphné. Daphné. Il n'avait pas prononcé son nom depuis tant de temps. Cela faisait depuis Poudlard, plus ou moins, qu'il n'avait vu ni Daphné, ni Julian. Mais Daphné lui avait fait parvenir une lettre, par hibou, deux jours plus tôt. Le contenu de la lettre était concis, clair, simple. Elle demandait à le voir. Et tout ceci semblait urgent. Kydian avait été plutôt interloqué en lisant la lettre de Daphné. Ils ne s'étaient pas parlés depuis tant de temps, et pourtant elle avait trouvé son adresse, et lui demandait un rendez-vous, urgent. Passé la surprise, il avait répondu de manière tout aussi abrupte, concise, et claire. Il avait réfléchi quelques minutes avant de lui proposer un rendez-vous dans son appartement. Ils seraient beaucoup plus à l'aise dans un environnement clos, à l'abris des regards des autres. Et ils auraient probablement tant de choses à se dire. Cela faisait tant de temps qu'ils ne s'étaient pas parlés. Après Poudlard, ils avaient tous les trois, Daphné, Julian et Kydian, prit des chemins assez différents. Il ne savait pas trop quelle était la situation de Daphné, mais Kydian était certain qu'elle n'était pas toute blanche dans cette affaire. Quant à Julian, ils ne s'étaient pas adressés la parole depuis Poudlard, et il ne souhaitait pas le faire outre mesure.

Le corps froid de Kydian se glissa sous l'eau brûlante. L'eau éclaboussait le visage du jeune homme ainsi que la vitre de la douche, laissant de maigres gouttelettes perler sur la vitre presque transparente. Il repensait à tant de choses. Ses pensées étaient embuées de tant de choses. Des souvenirs bien sûr. Les plus heureux, comme sa rencontre avec Daphné - et étrangement Julian se glissait toujours dans ce genre de souvenirs, comme les plus tristes, comme cette fois où lui et Daphné s'étaient disputés pour une raison si futile qu'il ne s'en souvenait plus et qui avait résulté par une engueulade digne de tout.

Les minutes passaient, et à présent, Kydian se retrouvait, seul, dans cet appartement froid et presque vide. Il n'avait pas vraiment eu le temps de tout décorer. L'appartement avait trois pièces. Une salle à manger ainsi qu'une cuisine ouverte, une chambre, et la salle de bain. Il se sentait très bien ici. Depuis le temps qu'il avait acquit cet appartement, Kydian s'y sentait véritablement comme chez lui. Quelques bibelots ornaient les murs, posés sur de légères planches, fixées par magie. Une bibliothèque était posée sur le coin gauche de la salle à manger, pleine de livres, moldus ou sorciers, permettant à Kydian d'accéder à cette culture assez facilement. Personne ne venait jamais ici, même pas les amants de Kydian. Il arrivait toujours à trouver un moyen pour que l'homme en face de lui lui propose d'aller chez lui. Il refusait de montrer cet endroit à ces hommes, qui ne passaient de toute manière, pas la nuit. Cet appartement était son petit nid secret, son jardin, son antre, personne n'y pénétrait. Alors Daphné serait une exception. Mais il pourrait bien faire une exception, pour une amie, n'est-ce pas? Une vieille amie. Ils se connaissaient depuis si longtemps, qu'elle serait la bienvenue, dès qu'elle le souhaiterait. Il ne savait pas trop s'il l'appréciait toujours d'ailleurs. Au fond de lui, évidemment, il savait qu'il l'apprécierait toujours. Mais il y avait un si grand fossé entre eux, désormais, après tout ce temps passé à s'ignorer. Il ne savait vraiment pas comment il allait réagir.

Kydian s'affala dans son canapé, en attendant qu'un signe arrive, que quelqu'un frappe, ou sonne à sa porte... Le temps semblait n'avancer que très lentement. Deux heures maintenant qu'il attendait, sur le pied de guerre. Son horloge indiquait midi. Elle devrait arriver bientôt. Il ne savait pas trop ce qu'elle avait à lui dire, alors, dans le doute, il l'avait invité à manger. Il avait toujours aimé la cuisine. Toujours. Alors il lui avait préparé une de ses spécialités. Le poulet au curry. Garni d'haricots verts et d'une sauce dont il avait le secret. C'était le plat préféré de sa mère. Qui adorait qu'elle lui fasse. Kydian se releva, rapidement, ^pour aller surveiller la cuisson, et enclencha l’arrêt de la cuisson de son poulet. Tout était prêt, il ne manquait plus que Daphné. Bientôt, trois minutes passèrent, puis dix. Et enfin il entendit ce petit bruit étrange, cette sonnette qu'il adorait. Il avait toujours aimé le bruit des sonnettes. C'est étrange n'est-ce pas? Il ne se précipita pas. Il referma son four, déposa ses gants de cuisine sur les crochets posés au mur, et se regarda dans le miroir posé à côté du réfrigérateur. Réajustant une dernière fois ses cheveux, il se débarrassa également de son tablier de cuisine et se dirigea enfin vers la porte. En ouvrant, il découvrit une Daphné bien plus mûre, bien plus grande et bien plus vieille que dans son souvenir. Ah, les années de séparation sont finies.
Revenir en haut Aller en bas
 

rebirth instead of destruction ∆ daphné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Destruction Fatale [ pv ]
» Daphné [à corriger]
» [UPTOBOX] Mortal Kombat [DVDRiP]
» Les choses vont changer à Wynwood ! (Daphné Johnson)
» Fiche récapitulative: Le Ministère de la Magie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Until the very end ”
like the tiny dust floating in the air
 :: Evanesco; they lived happily ever after :: Trésors rpgiques
-