sujet; (F/FAMILY) Lisa Edelstein + Walking conflicts, internal battles on legs.

Invité
Invité
(F/FAMILY) Lisa Edelstein + Walking conflicts, internal battles on legs. Empty
Delilah prénom² Slughorn
feat Lisa Edelstein • crédit bat'phanie

• surnom(s) ; Lilah probablement, sinon à vous de voir. • naissance ; À vous de voir. • ascendance; Sang-pur, puisque née Slughorn. • camp ; Neutre, mais si vous la voyez mangemort, il y a moyen de s'arranger. • réputation ; Delilah représente littéralement l'étiquette sorcière; toujours bien mise, toujours élégante et de bonne compagnie, elle est une hôte et une invitée parfaite. On sait pourtant que son couple bat de l'aile et il est rare de la voir près de son époux, qu'elle ne supporte que l'espace de quelques instants. Femme discrète, elle est reconnu pour son bon goût et son talent en couture, ses robes sont toujours à couper le souffle. Sinon, on la sait très proche de sa fille, avec qui elle assiste aux soirées et différentes enchères. • état civil ; Mariée à Lazarus G. Carrow.(À vous de voir si vous prenez son nom de famille ou pas.) • rang social ; Elite Sorcière / Mangemort. • épouvantard ; À vous de voir. • risèd ; Probablement la mort de Lazarus/son déclin OU des petits enfants dans ses bras ? À vous de voir. • caractéristiques ; À vous de voir. • particularités ; À vous de voir. • caractère ; orgueilleuse, fière, cynique, protectrice, impitoyable, sensible, méfiante, à l'écoute, rancunière, tendre.

Elle est couturière et styliste depuis plusieurs années, il n'y a donc rien d'étonnant à apprendre qu'elle est passionnée par la mode. Elle habille l'élite sorcière depuis un bon moment, assez pour avoir gagné en confiance et avoir prouvé à tous qu'un vêtement signé Delilah valait son pesant de galion, mais aussi d'attention.

Elle a été mariée jeune à Lazarus, un arrangement comme un autre. Si elle a possiblement éprouvé des sentiments tendres pour lui, tout est partit en fumé lors de l'intégration de la bâtarde de celui-ci dans leur maison. Elle ne lui a jamais pardonné cet affront, cette terrible humiliation oui. Depuis, si elle a cessé les drames auprès de lui, soit de lui hurler par la tête dans le confort de leur demeure, elle fait chambre à part et évite autant que possible de croiser sa route. Elle a d'ailleurs commencé à aider sa fille à empoisonner Lazarus, dans un vain espoir de nettoyer la surface de la terre de cet être abjecte qui l'a profondément déçu.

Delilah est très à cheval sur l'étiquette sorcière, elle est presque obsédée par le paraître. Possiblement parce qu'elle sait qu'en fait sa vie familial est un échec et qu'elle tente de le dissimuler, de garder la tête haute malgré la situation. Elle fait ainsi tout en son possible pour être irréprochable auprès de tout le monde, se montre agréable et participe activement à la vie évènementiel du monde magique. En partie pour s'occuper, mais aussi pour avoir sa propre identité, elle ne veut plus être « la femme de Lazarus ». C'est une femme de bon goût et qui a toujours sut garder une élégance certaine. On ne peut que la respecter. Elle se joue d'ailleurs bien de sa réputation de « martyre » car être la femme de Lazarus n'est pas de tout repos, l'homme attirant le chaos autour de lui. Et les rires dans son dos ? Les messes basses ? Elle préfère nier leurs existences.

Si son époux à sut éloigner son fils d'elle, alors qu'il était encore jeune, pour plutôt en faire un gardien pour sa bâtarde, une presque copie de sa personne, Delilah n'a jamais lâché la main de sa fille Susanna. Elle regrette amèrement son fils, il restera d'ailleurs à jamais son petit garçon et elle le couve souvent d'un regard attendris, cherche à communiquer avec lui autant que possible et toutes les occasions lui semble bonne pour se rapprocher de lui. Seulement, c'est plus difficile qu'il n'y parait et elle le sait, mais elle aime profondément son fils. Il lui manque. Et elle en veut encore un peu plus fort à son détestable époux.

Susanna est la seule chose que Lazarus lui ait laissé, mais pas intact bien entendu, ce dont elle est plus que consciente. Sa fille a longtemps souffert du rejet, puis du détachement entier, de son géniteur. Alors Delilah l'a couvé plus fort, plus tendrement encore, tout en encourageant sa haine pour Lazarus. Les deux femmes ne possèdent pas de secret l'une pour l'autre et il est déjà très clair que lorsque Susanna sera mariée, Delilah ira s'installer avec elle. D'autant plus que Susanna a fait part à sa mère de sa peur viscérale d'avoir un jour un enfant, un bébé que Delilah, pour sa part, attend impatiemment et qu'elle est prête à couver, comme elle a jadis veillé sur sa fille chérie.

Bien que Beatrix n'ait été qu'une victime dans l'histoire de la famille Carrow, la bâtarde de Lazarus ramené par ses caprices à lui, Delilah n'a jamais pu poser les yeux sur elle sans avoir une bouffée de haine. Ses cheveux blond la dégoûte profondément d'ailleurs, y compris sa façon de charmer tous les hommes. Ce n'est à ses yeux qu'une catin, qu'un sang-mêlée de bas étage, tout juste bonne à être engrossé par une autre créature magique. Elle a tenté de se débarrasser de l'enfant, alors qu'elle n'était encore qu'une petite chose innocente, elle a sentie le danger qu'elle représentait, mais n'a pas réussis. Souvent, elle se dit qu'elle aurait pourtant du tenter le coup, qu'elle aurait pu cacher Ulysse et Susanna au loin, puis tuer la demi-vélane. Mais elle n'a pas pu le faire, femme trop douce, elle ne pouvait pas tenir le couteau au dessus du berceau, elle n'a sut qu'ouvrir une porte et espérer.

PROPOSITION : Femme tout en retenue, impeccable aux yeux du monde et entièrement détaché de son époux, qu'elle ne considère que comme un boulet, Delilah dissimule tout de même un secret. En effet, marié a un être qu'elle ne désire plus (si elle l'a jamais désiré) mais pourtant puissant, elle trouve sa satisfaction physique auprès d'homme plus jeune qu'elle. Elle ne les cueille pas au berceau, mais les hommes entre 25 et 35 ans trouvent grâce à ses yeux. Ses seules restrictions ? La relation doit être secrète, personne ne doit être mis au courant et son partenaire ne doit pas avoir moins de 25 ans ou avoir fréquenté sa fille. Du reste, dans l'intimité d'une chambre, avec pour prétexte de venir prendre les mesures pour un costume, Delilah se transforme en une vraie couguar. Évidemment, si elle reproche le même penchant à son époux, alors qu'elle n'a que faire de lui depuis longtemps, ce n'est pas par jalousie, mais bien pour couvrir ses propres arrières. Ce que Lazarus fait au vu et au sut de tous, sa femme le fait en toute discrétion. C'est tellement moins vulgaire. Bien entendu, Susanna ne sait absolument rien de ses fréquentations, qui ne regarde qu'elle.

Lazarus G. Carrow • Liam Gallagher

Susanna P. Carrow • Crystal Reed
Fille unique, fille chérie, fille prodige, Susanna est la prunelle de ses yeux et son bien le plus précieux. Delilah n'a que fierté et amour pour sa fille, un amour inconditionnel et féroce pour ceux osant lui faire du mal. Il n'est donc pas surprenant que les deux femmes aient choisis de s'allier contre Lazarus, que ni l'une, ni l'autre ne veuille plus avoir à faire avec lui. Et si c'est Sue qui a eut l'idée du poison au départ, Delilah n'a absolument pas chercher à convaincre sa fille que c'était une entreprise dangereuse, au contraire, elle l'aide à glisser le poison partout. Partageant leur secret, se consolant mutuellement pour tout et rien, elles ont une puissante relation mère-fille. Elles sont plus que cela, elles sont des amies, elles représentent toutes deux la seule famille que possède l'autre, le seul véritable allier. Et quand elles parlent de mariage, il est toujours question du choix de Susanna, parce que là où Delilah a été trompée en épousant un homme ne sachant que l'humilier, il est hors de question que sa fille subisse pareille sort. Alors elles renversent les plans du maître des lieux ensemble, en douce, avec intelligence, parce que c'est bien connu, Susanna est bien plus Slughorn que Carrow, ce dont maman n'est pas peu fière.

Ulysse P.² Carrow • Dylan Rieder

Beatrix P. Carrow • Alexis Ren
Si le mal devait avoir un visage, ce n'est pas celui du Lord qu'il aurait, mais le sien. Beatrix, bien qu'elle soit innocente à la base, est la tempête qui c'est abattu sur la famille Carrow. Sa beauté ne fait qu'agacer davantage la maitresse des lieux, qui c'est vu voler un fils mais à aussi du assister au supplice de sa fille et à la cruauté de Lazarus. Et puis il fallait qu'elle soit à moitié vélane, pas même entièrement humaine, ce qui ne fait qu'augmenter l'humiliation que le fruit des infidélités de son époux fait peser sur elle. Delilah ne peut tout simplement pas l'accepter, elle a d'ailleurs tenter de la tuer lorsqu'elle était encore toute jeune, mais pas en tenant le couteau, non. Elle a plutôt espérer que sa vraie mère l'appellerait, qu'elle l'éloignerait et peut-être même, éliminerait l'erreur qu'elle est. Ça n'a pas fonctionné et puisque le sort de ses enfants a été mis en jeu, Delilah n'a jamais retenté quoi que ce soit. Mais elle n'a pas oublié que pour cette « chose » ses enfants auraient pu mourir et la couve d'un regard haineux depuis. Sans parler que son comportement de séductrice lui soulève le coeur, elle n'hésite d'ailleurs pas à rappeler à toute la société la position de « bâtarde » de la blonde, à corriger qui que ce soit osant la relier à sa précieuse Susanna et à insister sur le comportement odieux de la jeune femme. Beatrix est une catin à ses yeux et elle est persuadé qu'elle couche avec son géniteur quotidiennement, après tout les monstres commettent des monstruosités.



Dernière édition par Susanna P. Carrow le Dim 31 Mai 2015 - 8:32, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
(F/FAMILY) Lisa Edelstein + Walking conflicts, internal battles on legs. Empty
You hold a will of iron in your chest
If my roots have tangled around your spine,
I want them ripped out.



Ah que coucou ! hehe Alors pour commencer, un ÉNORME merci à toi d'avoir pris la peine de lire maman Carrow ! Peu importe ta décision / intérêt, je suis comblée que tu sois encore en train de me lire. (Bah si quand même ! jule) Sinon, tu as du remarqué beaucoup de « à vous de voir » plus haut et c'est normal, même si j'ai quelques idées au sujet de Delilah, j'aimerais que tu puisses te l'approprier et créer comme tu le sens autour des infos « vitales » pour nous tous, le reste de sa famille. Parce que EH OUI, tu as non seulement une fille qui t'attend impatiemment, mais aussi un époux, une belle-fille et possiblement un fils. (Sans parler des rebuts de la famille ! Oui, ça commence à faire du people ! hinhin) Enfin, je te laisse ci-dessous les quelques exigences et libertés que tu peux prendre avec ma chère maman.  

• Non-négociable ; Le prénom Delilah (tu peux mettre ce que tu veux en second prénom cela dit), qu'elle soit une Slughorn de naissance (donc sang-pur), qu'elle ait entre 43 et 46 ans, qu'elle soit couturière / styliste, sa haine pour son époux et les liens avec les autres membres de la famille en soit ainsi que son obsession pour le paraitre / étiquette sorcière.

• Négociable ; Déjà il y a l'avatar, si vraiment Lisa ne vous plait pas, nous avions aussi songé à Lena Headey, voir à Teri Hatcher, Julianne Moore ou Angelina Jolie. chou Son camp est libre, mais il faut tenir compte que c'est une Slughorn, donc qu'elle a été élevé dans la neutralité. (Mais après, son époux a pu la glisser de l'autre côté hein !) Évidemment si vous désirez lui mettre une particularité, il n'y a pas de problème. Du reste, le passé de Delilah, ses aspirations actuelles, si elle a un amant ou pas, tout est libre ! kr

• Autres détails ; J'ai inscris Delilah à un comité d'évènement, avec d'autres adultes de bonne réputation, parce que je la voyais bien s'occuper et tenter de gagner en valeur grâce à cela. Elle a donc été lié à l'event d'halloween et a aider à gérer la soirée. Je la voyais bien avoir ajouté une touche de « classe » au tout, de l'élégance. Bref, c'est à tenir en compte. perv

Et puis c'est tout mais si tu as des questions, des doutes, besoin de quoi que ce soit, n'hésite pas à passer me voir ! Mpotte moi ! Et encore merci d'avoir lu maman et de, qui sait, songer a l'interpréter ! inlovekr (Promis, je serais une bonne fille ! trognon)

Revenir en haut Aller en bas

FONDA • tomorrow's a mystery
Oblivion
‹ inscription : 13/09/2013
‹ messages : 1551
‹ crédits : Heresy.
‹ âge : 100000
‹ occupation : Big Brother.
‹ gallions (ʛ) : 3622
‹ réputation : je sais tout.
Voir le profil de l'utilisateur http://excidium.bbactif.com
(F/FAMILY) Lisa Edelstein + Walking conflicts, internal battles on legs. Empty
scénario validé et disponible
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
(F/FAMILY) Lisa Edelstein + Walking conflicts, internal battles on legs. Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

(F/FAMILY) Lisa Edelstein + Walking conflicts, internal battles on legs.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sauvetage raté (Alwin, Keylo, Lisa, Ilialis, Calista)
» Family First : II
» THE WALKING DEAD RPG
» The Shield vs Wyatt Family
» How to live dangerously in one lesson ~ Kiara-Luka & Lisa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Until the very end ”
like the tiny dust floating in the air
 :: Evanesco; they lived happily ever after :: Fiches poussiéreuses
-