sujet; LUCREZIA ≤ « Cold blooded »
MessageSujet: LUCREZIA ≤ « Cold blooded »   LUCREZIA ≤ « Cold blooded » EmptyMer 7 Jan 2015 - 14:40

Invité
Invité
LUCREZIA ≤ « Cold blooded » Empty
Lucrezia Eden Rowle
feat amanda seyfried • crédit misery mind

Insurgents • Inventée
• nom complet ; Lucrezia Eden Rowle Lucrezia, la sainte ou la martyre, l'incestueuse ou la mécène, l'ambivalence, royale ou méprisée, qui se lie à l'Eden, ce Paradis Perdu, comme la cicatrice profonde de n'avoir eu qu'une pâle copie d'idéal. & Rowle, qui roule amèrement sur la langue, rejeté, ascendance reniée. • surnom(s) ; Luce / Reine des Neiges / Rowle / Eden ≤ attribué il y a longtemps, Luce raisonne avec douceur à ton oreille alors même que l'ancienneté du nom en a fait oublier les origines, un éclat de lumière dans l'obscurité, mais seuls les proches s'y risqueraient. Quant à la Reine des Neiges, elle est née au sein de Poudlard, quand nulle émotion ne semblait apte à traverser ton regard vairon. Rowle, autrefois prestigieux, utilisé par tous, à tort et à travers, n'est désormais plus que la marque honnie d'un passé envolé dans ta fuite. Tu n'es Rowle que par mépris, ou, ironiquement, pour les ennemis. L'insurrection te nomme Eden lorsque les circonstances nécessitent un certain anonymat. • naissance ; 31/12/1976 à LondresElle a manqué la tuer, premiers mots d'accueil d'un père amer, peut-être finalement plus terrifié qu'autre chose. Petite créature frêle, tu n'étais vouée qu'à la mort, à la faiblesse. Pas de fils pour cette branche délaissée par la bonne Fortune. Juste une fille, née par cette froide nuit de décembre, goutte de sang sur la neige.. • ascendance ; Sang-pur ≤ Qu'on ose te prétendre moins que cela, et tu sifflerais dédaigneusement que le seul traître à la pureté du sang n'est autre que l'autoproclamé Magister qui sacrifie les tiens pour ses ambitions personnelles. Ta branche restera pure, dans les faits, même si tu as trahi, même si tu as choisi. Personne ne peut nier ce qui coule dans tes veines... en revanche, un pouvoir se renverse. • camp ; Insurgée ≤ Tu as retourné ta veste le 1er mai 2002, sacrifiant le travail et les mensonges de toute une vie par instinct protecteur, par faiblesse de sentiments. Sur ton bras pourtant remue encore le tatouage, symbole d'une indéfectible allégeance et le prix que tu dois payer. • métier ; Âme en fuite ≤ tu as laissé ton poste de Langue de Plomb au Département des Mystères de façon précipitée, te jetant dans une course effrénée vers une autre vie. Tu n'es plus qu'une ombre silencieuse et observatrice dont les créations ne sont qu'un maigre réconfort. Savoir c'est pouvoir mais tu as la sensation que la savoir t'échappe. • réputation ; Ambivalente, traîtresse, victime ≤ Trop froide, trop distante, insensible et dangereuse, c'est ce qu'on a longtemps dit de toi, c'est ce qu'on a longtemps murmuré sur le passage du serpent qui te suit à la trace. Les temps changent et les murmures avec : traitresse, espionne, menace, tu ne fais pas vraiment l'unanimité et personne ne sait plus sur quel pied danser. Qu'importe, tu restes de glace. • état civil ; Célibataire ≤ Qui voudrait d'une pauvre fille folle, d'une héritière défaillante, d'une anomalie ? Tu dis adieux à l'idée de mariage, au concept même du contrat : c'est seule, que ta vie s'achèvera. • rang social ; Insurgée, traitresse ≤ Du haut de l'échelle sociale au sous-sol de la considération, pire encore parce qu'il n'y a pas si longtemps, tu étais Mangemort. • particularité(s) ; Fourchelangue ≤ un héritage noir, lointain. On raconte bien des choses sur eux, et selon toute vraisemblance, tu ne déroges pas à la règle. Tu te sers de ce talent pour obtenir les informations qu'il te faut, celles qu'on te réclame, et tu tangues entre tes propres excès, faisant des reptiles tes yeux et tes oreilles.  / Yeux bicolores : un bleu, un vert. / Cicatrice : sous l'omoplate gauche, longue et fine. • patronus ; Naja égyptien ≤ serpent fourbe, de cette espèce qui aurait donné la mort à la très célèbre Cléopâtre, il est aussi divinisé dans certaines civilisations. Pour toi, il est surtout le symbole de tes origines, pour d'autres, il est la preuve que tu peux être aussi fourbe que protectrice, car c'est là toute la signification de cet animal. Ton aptitude à le produire faiblit, cependant & il est urgent de la faire renaître. • épouvantard ; Un Miroir ≤ qui reflète ton corps couvert de morsures de serpents, le regard vitreux, les cheveux ternes et la Marque des Ténèbres comme dernière trace de ton chemin de vie. C'est la perte de contrôle qui te terrifie, et derrière toi le regard luisant d'un Runespoor contrarié, et le corps d'un rouquin à l'agonie. • risèd ; L'enfant blond ≤ qui aurait eu les traits du seul homme à avoir franchi tes barrières. Gabriel, qui n'est jamais né, dans un champ de lumière, te tendant sa petite main innocente. Ton Risèd reste cependant très instable et sujet à de larges variations. • animaux ; Daeva ≤ un cobra royal noir de 4,6 mètres dont tu ne te sépares que rarement. Il est tantôt écharpe, tantôt espion puis garde du corps. Venimeux, agressif quand on le cherche, ça n'est pas une créature facile et entrer dans ses bonnes grâces s'avère être un défis. & Lucifer ≤ Taïpan d'un petit mètre, docile comme un chien, source utile de venin. • baguette ; Bois de prunellier, crin de sombral ≤ elle mesure 27,7 centimètres, sa surface sombre et lustrée reflétant à merveille la lumière. Droite, elle est plus ou moins claires par endroits et son caractère vif en fait ta compagne idéale. Elle est sans doute aussi mordante que toi, froide au toucher des étrangers. • miroir à double sens; Triangle, reflets jaunes ≤ ta volonté de revoir l'ordre et l'unité prendre le dessus sur ce chaos, ton envie de construire quelque chose de stable se heurtant à ton caractère indéfinissable, à ta traîtrise, le jaune comme marque des doutes. Pourriture ou âme aux qualités dissimulées ?

We can get crazy let it all out
On dit qu'elle n'a pas de coeur + on la pense forte et inébranlable + elle se cache derrière un mur de glace,  + pour ne pas avoir à assumer ouvertement ses failles + elle serait végétarienne + ne se sépare que rarement de ses serpents + le fourchelang est sa langue maternelle + ne sait pas poser de limites à ses sentiments + Fonctionne par le déni : entièrement détachée ou complètement impliquée, elle ne semble jamais vraiment se souvenir d'avoir déjà ressenti quelque chose d'intense, et pourtant elle ne paraît pas non plus en oublier la douleur qui en découle + a une cicatrice sur l'omoplate gauche, trace d'une tentative de son père pour la maîtriser + Excelle dans les domaines exigeant discipline, rigueur, réflexion + Demeure bonne duelliste bien qu'elle n'aime guère se battre + Si elle doit torturer, c'est avec quelques jouets ensorcelés + Est plus utile dans la recherche de traces et l'espionnage, cependant + ne recule devant rien pour ceux qu'elle aime + ne comprend pas bien les liens qui peuvent unir un homme et une femme + refuse surtout de s'y impliquer, par crainte de s'y noyer + est lâche, quand cela concerne l'idée de couple, d'avenir ou de famille + se considère comme indigne d'affection + est sarcastique malgré elle + ne sait pas vraiment ce qu'est le tact + Insurgée mais pas toujours tolérante lorsque l'on évoque les privilèges du Sang + suicidaire, c'est indéniable + le sexe, c'est un bonus incompréhensible et vite effacé de son esprit + la perte de son enfant est sa plus large plaie + a encore du mal à en parler + sème même inconsciemment des objets d'enfants dans ses lieux de vie + est somnambule + allergique à la citrouille + créer des bijoux ensorcelés, rubis explosifs et bagues toxiques au rendez-vous + brillante, mais en manque d'assurance + addict à la magie noire + cache la Marque des Ténèbres sous des manchettes quand le temps est au soleil + se meurt à petits feux.

We are a part of the same play
• intitulé lien recherché (m/f) ; description du lien.

• intitulé lien recherché (m/f) ; description du lien.

• intitulé lien recherché (m/f) ; description du lien.



Dernière édition par Lucrezia Rowle le Sam 18 Juil 2015 - 20:28, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: LUCREZIA ≤ « Cold blooded »   LUCREZIA ≤ « Cold blooded » EmptyMer 7 Jan 2015 - 14:47

Invité
Invité
LUCREZIA ≤ « Cold blooded » Empty
The snake will always bite back.
carnet de rp



RP prévus
Pour ne pas te perdre dans tout ce que traversera ton personnage et, bien sûr, établir un fil conducteur digne de ce nom, tenir ton topic de rp à jour sera une obligation. En effet, non seulement il sera pratique pour toi, mais il permettra également aux autres membres de savoir où tu en es, s'ils peuvent te proposer un nouveau sujet ou s'ils feraient mieux d'attendre que les conditions soient plus propices. Une fois le code posté, tu pourras remplacer ce texte par tes exigences, disponibilités, etc. !  
• perceval weasley ; l'amour vache
• sansa rosier ; à propos d'un défunt
• lancelot lovett ; joyeux anniversaire
• aramis lestrange & fred weasley ; kidnapping

RP en cours (0/0)

• fred weasley ; glassy sky
• vincianne de lancastre ; brother & sister
• fred weasley ; unravel
• weasley & asociates ; we are family
• ronald weasley ; a story about heart & blood.
• susanna carrow ; Northern lights
• murphy deane ; Red & Black
• octave lenoir ; the red riding hood & the wolf
• prénom nom ; titre du rp

RP terminés/abandonnés (0/0)
• maksim dolohov ; highway to hell
• draco malfoy ; dark paradise
• duncan mactavish ; l'ouroboros enchaîné
• roman travers ; « La mécanique sans coeur. »
• deatheaters ; Event#1 ; faiseurs de carnage.
• charles selwyn ; bloodline
• duncan mactavish ; moonlight requiem
• members ; Event#2 ; it's a revolution i suppose.
• bill weasley ; a heart full of pain
• duncan mactavish & guenièvre lestrange ; deux vipères et un lion
• fred weasley ; defying gravity
• ypsös burke ; Mission#1 ; sorrow for innocents.
• duncan macTavish ; shadows
• lancelot lovett ; madness returns
• draco malfoy ; do or die.
• ronald weasley ; castel on a cloud
• davius llewellyn ; broken wings
• lazarus carrow ; lipstick and alcohol
• morgana ives ; tout est bruit pour qui a peur
• event#4 ; end of an era
• draco malfoy ; shattered



Dernière édition par Lucrezia Rowle le Sam 25 Juil 2015 - 9:04, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: LUCREZIA ≤ « Cold blooded »   LUCREZIA ≤ « Cold blooded » EmptyMer 7 Jan 2015 - 15:01

Invité
Invité
LUCREZIA ≤ « Cold blooded » Empty
Boys don't cry
« You can't trust a cold blooded man
He'll love you and leave you alive »

Fred Weasley
#perfectfriend #heart

ft. eddie redmayne (.sparkle)

« Glassy sky above, as long as I'm alive, you will be part of me. »

Fred. Juste Fred. Pas le duo, seulement lui. George au second plan, comme un reflet plus terne, moins éclatant. Aurais-tu été une jeune femme « bien » si tu avais suivi ce caractère flambant et audacieux ? Aurais-tu retracé les contours de ton histoire si tu t’étais rangée près de lui ? Près d’eux. Ce eux qui n’existe plus. L’horreur de ton coeur glacé te souffle que tu es heureuse que le disparu, ce soit lui.. pas Fred. Pas ton ami, pas le gardien d’une confiance brûlée sous les cendres de la guerre. Vous avez partagé la complicité de la jeunesse, des inventions secrètes, tes douleurs, tes premiers rires sincères et tes doutes. Tu es Mangemort, il est insurgé. Et bien que tu veuilles le serrer dans tes bras, vérifier qu’il survit à la terrible épreuve de la perte, que tu veuilles juste retrouver la sécurité de votre amitié… tu sais que ça n’est que les chimères de l’enfance brisée. Vos larmes, vos souffrances, vos deuil, et le mur de vos valeurs opposées.
MàJ. Le suivre et tout sacrifier. Laisser tomber tes valeurs, tes craintes, tes traditions, jusqu’à ton nom pour ses grands yeux tristes qui demandent un peu d’aide, un peu d’amour. Tu as pris ta décision : tu suivras Fred Weasley, quoi qu’il t’en coûte. Tu veilleras sur son coeur déchiré, qu’importe si tu n’as pas d’avenir, qu’importe tes anciens rêves jetés aux flammes et à la mort. Qu’importe que tu l’aimes mal, si tu sois maladroite, imparfaite, si tu ne suffis pas à son bonheur : juste un souffle de sa part et tu seras là, prête à lui tendre les bras.
Draco Malfoy
#betrayal #sorry

ft. tom felton (Tag.)

«  Je me perds à vouloir me défaire de ces liens qui nous serrent »

Tu tiendras le coup. Non. Tu n’as pas tenu le coup. Tu as vu le monde s’effondrer autour de toi, les possibilités d’avenir s’effacer les unes après les autres et la main tendue, si précieuse, de Draco n’a pas su t’attacher à ton devoir. Traitresse. Et pourtant tu ne lèverais pas ta baguette sur celui qui demeure le frère que tu aurais aimé avoir. Le jeune Malfoy, longtemps dans tes pattes à chercher tes secrets en est devenu, par la force des choses, le gardien. Il a tenté de te sauver, de te sortir de cet intolérable sentimentalisme pour te remettre sur pieds. Tu crois que tu te souviens vaguement d’un contact délicat, après qu’il ait eu à effacer ta mémoire. Aucune certitude. Seulement qu’il a été là, qu’il a été ton dernier recours avant l’évidence. Tu tiens à lui comme on tient à sa famille, ou peut-être à son dernier ami, d’une façon aussi profonde que déraisonnable. Je suis désolée, voudrais-tu lui dire, mais tu ne peux pas. La destruction de tes appartements, les massacres de serpents, l’enlèvement simulé ne suffiront pas à le tromper. Draco sait, maintenant il connaît chaque contour de ton coeur et tu crains qu’il soit assez fou pour vouloir en protéger les morceaux épars et brisés.
MàJ. Fou, il l'est sans aucun doute. Plein d'amertume, de rancoeur. Il t'a demandé de revenir, de rentrer à la maison et tu as refusé. Adieux déchirants dissimulés sous les contacts nouveaux, l'acceptation d'une présence et d'une tendresse dont tu dois déjà faire le deuil.
Lancelot Lovett
#protection #education

ft. colin ford (.atomic squirrel)

« Vois-tu mon coeur noir de remords ? »

La silhouette longue et fine, le regard perçant et l'âme enfantine. Le voleur enthousiaste et furtif entre les murs du manoir Rowle n'a pas frémit face aux reptiles, gardien rampant de l'étrange demeure et quand, la baguette tendue, tu es tombée sur ce visage auréolé de blondeur, tu n'as pas pu t'y résoudre. Gavé de gâteaux, de sucrerie, tu as surpris ton coeur à errer trop loin, dans l'erreur. Il n'est pas pur, il est trop vieux, t'es-tu répétée, en boucle, depuis ta première rencontre avec Lancelot, maladroit chevalier solitaire.. et pourtant ton âme s'accroche à l'image de l'avenir perdu, plante ses griffes dans ton coeur sanguinolent pour te rappeler que ces traits-là auraient très bien pu être les siens. Et tu pleures en silence la perte de Gabriel en prenant soin d'un gamin impur à qui tu es allée jusqu'à offrir un rubis et promettre d'autres rencontres. Il est trop grand, il est trop vieux, mais ses yeux..

Bill Weasley
#family #sugar

ft. domhnall gleeson (sovereign)

« encours »

Bill Weasley. Grand, mince et charmant. Intimidant. Diablement intimidant. La patience et la douceur d’une lignée que tu envies chaque jour un peu plus. Daeva t’a jeté dans ses bras, littéralement, forçant le contact et par la même, le lien subtil à se nouer. Il est l’aîné des Weasley, il est celui avec lequel il te faudra composer pour rester auprès de Fred. Tu l’as vu tolérant, compréhensif, tu l’as entendu t’offrir l’aide d’une famille comme tu n’as jamais osé le rêver mais il ne te connaît pas. Quand il verra tes failles, tes folies, ta violence et tes larmes, tu es certaine qu’il reculera, qu’il te désapprouvera. Son petit frère n’a pas besoin de ça.
Perceval Weasley
#distrust #secret

ft. richard madden (sparkle)
Il a le regard perçant. L'aura imposante. Ce quelque chose de cassé. Brisé, comme son frère. Ses gestes méfiants t'oppressent, et tu voudrais fuir, loin, mais tu es prise au piège de ton amour pour Fred. Quand Perceval rentre, tu t'effaces. D'où il approche, tu t'éloignes. Tu courbes docilement les écailles. Il est l'autre moitié du duo, il est l'équilibre nécessaire, alors tu t'écartes, en silence. Tu étais cordiale autrefois, en sa présence. Désormais, tu n'es qu'angoisse et docilité, hors de ces moments où il pose ses billes inquisitrices sur tes inventions, sur ce que tu fabriques, avec ou sans Fred, provoquant quelques sifflements contrariés.. et si peu humain. Perceval, l'épée de Damoclès au dessus de ta tête.
Ronald Weasley
#family #lionheart

ft. rupert grint (cristalline)
Méfiance. Maître mot d'une relation inattendue. Quand vos conflits éclatent vous vous sentez miroir de l'autre, perdus dans un manque d'assurance qui se glisse entre vos paroles maladroites, votre tact inexistant. Tu as pleuré entre ses bras, mouillant du sel de tes larmes sans lourde rancoeur ; Mangemort mais humaine, Serpentard mais aimante, froide mais si tendre avec son frère. Tu perds Ronald entre tes paradoxes, consciente pourtant que tu sacrifierais beaucoup pour sa survie.



Davius Llewellyn
#wild #fight

ft. misha collins (unknown)
« J'en ai connu, des abrutis, dans ma vie, mais des comme ça, jamais. Non seulement Fred a manqué finir aphone parce que ce pseudo-gallois incapable d'articuler n'écoutait rien, mais en plus il a contrarié Sevastian. Conclusion ? Moins je le vois, mieux je me porte. Je ne l'aime pas, c'est tout. Ca fait un sauvage de moins qui tente de me casser Weasley. »
- 2 mai 2002.
MàJ. La mort désirée sous ses coups aux saveurs sanguines ; une allumette sous ses doigts, craquée, jetée, brutalisée. L'anneau à son annulaire t'a poussé à la parole de trop, ignorant son deuil, sa perte terrible. Tu as payé le prix de ton insolence, sauvée par le venin de Daeva, aussi mortel qu'inhibiteur de douleur. Ennemie, ce que tu es pour son regard de braise.
Aramis Lestrange
#rivalry #hunt

ft. nicolas simoes (Mellifluou)

« Nous devons au pouvoir la mort et le devoir. »

Une histoire de baiser refusé, du haut de leur trois et six ans. Une histoire de gifle malheureuse de la part de l'enfant que tu étais. La petite reine des neiges a refusé, la petite princesse glacée s'est révoltée de la volonté tactile de l'innocent garçon. Une histoire de quiproquos et de jalousie. Et de ce père qu'il pense volé, de ce père qui t'a formée, qui a terminé de te forger, transmettant ses talents, ses techniques, pas à son fils mais à toi, cette intruse qu'Aramis déteste. Et comme avec Lysander, tu ne comprends pas la rancoeur, tu ne comprends pas les reproches. Déstabilisée, tu ne vois qu'une énième incompétence sociale au compteur.
Rabastan Lestrange
#teacher #respect

ft. Michael Fassbender (Charteemimons)
Lestrange, ce nom prestigieux. On t'a assigné, toi, la petite Rowle, à Rabastan Lestrange. Peut-être sa réputation prêtait à trembler, prêtait à la crainte et la soumission mais toi tu n'as vu que l'opportunité de réaliser tes ambitions. Tu n'avais pas songé qu'on puisse te faire un tel honneur, descendante d'un homme collaborateur mais pas Marqué, descendante d'une lignée peu fiable, instable. Alors tu t'es mise à vouloir le rendre fier, qu'il ne regrette pas cette cohabitation forcée ; tu lui as montré la reine des neiges, la méthodique sorcière aux sombres talents, la tortionnaire appliquée, de glace sous les hurlements des victimes. La venimeuse créature capable d'accomplir le pire sans sourciller. Tu n'as jamais montré une once de faiblesse, seulement le refus de contact. La traque, tu étais douée pour la traque et il paraissait apprécier l'utilité de tes serpents. Tu faisais confiance à Rabastan, à l'écoute, engrangeant naturellement ses conseils, son savoir. Ne jamais faillir, jamais. Et lorsque tu as reçu la Marque, tu as su le remercier, consciente de la chance qu'il t'a offerte. Te taire, ne pas lui montrer la souffrance, quand l'enfant est mort. Imparfaite, finalement, tu as tenté de l'éviter pour ne pas aborder le sujet, difficile réalité. Mentir, avoir l'air forte.


Maksim Dolohov
#business #desire

ft. tom hiddleston (Swan)

« Can't trust a cold blooded woman, she'll love you and leave you for dead. »

La froideur de la Russie, le charme ténébreux d'une obscurité latente, et ton silence. Quand tes yeux se posent sur Dolohov, tes lèvres ne trouvent que peu de choses à dire, car que pourraient-elles lui reprocher ? Il est tout ce qui force à la fois ton admiration et ton amertume, l'iceberg de l'antarctique et le volcan. Tu le côtoie pour ce que vous appelez "travail", qui n'en est rien, pas légalement, pour ton plaisir, votre amusement, stimulation intellectuelle hors normes. Tu confectionnes pour lui des bijoux ensorcelés aux sauces oubliées, aux effets plus ou moins toxiques. Petit trafic que tu qualifies de "recherches". Déni. Déni de vos ambiguïtés, de vos non-dits, de vos défis. Quand tu le fixes de ton regard bicolore, tu aimerais croire en l'innocence de vos rapports. Ca ferait bien rire ton entourage, de te voir tanguer aux abords de tes propres précipices.
Octave Lenoir
#wolf #attraction

ft. ewan mcgregor
Fenris. Le nom qui siffle sur ta langue, et le frisson quand roule l'Eden sur la sienne. Langueur mal assumée, dénis et rejets. Damoiselle instable et maître incontesté du contrôle, vos regards s'affrontent, sans céder, reprenant tour à tour un pouvoir que, dans un murmure près de ton oreille, il pourrait t'arracher. Sous la glace, le volcan, et sous l'indifférence affirmée, la frustration de la perte, le fragile château de cartes qu'Ypsös a laissé. C'est sur le loup que le chaperon rouge jette ses douleurs, ses peines, ses désirs interdits. L'inaccessible qui fait vibrer ou l'attraction d'un indéniable charisme. Aura sauvage. Tu ne lui survivras pas indemne.
Sergueï Moltchaline
#engagement #toolate

ft. mathias lauridsen
Le fiancé mystère d'une lettre égarée. Ton oncle t'a vendue à ses yeux de glace, et le r roulant sur sa langue te rappelle l'accent délicieux de Dolohov. Pureté indéniable et promesse de stabilité dont tu ne fus jamais informée. Tu l'as si peu connu, le russe des mondanité, celui avec qui tu as discuté, soufflant ce que tu connaissais de son pays, de ses coutumes. Parfaite demoiselle, reine des neiges de janvier, tu t'es dévoilée telle que la société t'avait faite, noyant dans tes airs distants tes envies de fuite. Draco t'avait effacée, te protégeant de toi-même. Et Serguei a perdu la petite fiancée, désormais disparue, envolée. Trop tard. Quel dommage.

Ekkehardt Selwyn
#Uncle #bloodpride

ft. Aiden Shaw (Swan)
Et du rejet de ta mère est née l'ignorance.< Anne n'a pas voulu de ses frères autour de toi, dissimulant trop longtemps l'héritage que tu portais. Si William a eu l'audace de réclamer l'aide de Charles à tes six ans, quand ton don s'est déclaré, Anne l'a éjecté. Et sans doute est-ce ainsi qu'Ekkehardt a eu vent des faits. Ta mère t'aurait cédée définitivement aux Selwyn, ton père a refusé, et tu as grandi te croyant seule porteuse du fardeau, forcée au silence. Les lettres, tu ne les as jamais eu. La fierté de ton oncle, tu ne l'as jamais connue. C'est à peine si son visage t'est familier, vieux souvenir d'un rare repas en famille, ta majorité atteinte, ton poste au ministère assuré. Peut-être l'as-tu croisé à un dîner, dans ton enfance ? Quoiqu'il en soit on t'avait ordonné de te taire, d'être une bonne fille, de ne jamais siffler. Gamine brimée. Et la destruction de tes appartements change William dont les remords se lisent dans ses yeux. Anne, elle, retrouve l'éclat de la vie, loin de toi.
Ypsös Burke
#wronglove #regrets

ft. charlie hunnam (Minako)

« My baby shot me down. »
✝ DECEDE.

Amour d'enfance. Premier émoi d'une enfant si froide, si indifférente. Ton premier mot à son adresse, si petite, si timide, fut à propos du livre qu'il lisait. Tu étais mignonne, dans ses pattes. Tu apprenais à communiquer, tu apprenais l'humanité, quand ta mère tournait le dos, quand ton père cessait de veiller à ce que tu sois poupée de porcelaine sans expression gênante. Tu ne parlais pas, jusqu'à tes six ans, et avec lui, tu commençais, doucement, à t'ouvrir. Et l'adolescence a fait de toi un monstre de cynisme, de glace, reine des neiges ne cherchant qu'à piquer de ta gelure les sentiments inacceptables. Tu as tout fait pour le contrarier, l'agacer, afin que jamais l'on ne songe à t'y fiancer, quand le temps est venu de parler de ton avenir. Pourtant, ses draps t'ont été plaisant, cette nuit fiévreuse où la folie de ta panique t'a jetée contre son corps. Vous avez perdu le contrôle, l'explosion de ton amour renié arrachant à ton contrôle toute ton humanité.
MàJ. Les sentiments effrités, subissant l’érosion du temps, de tes silences et tes mensonges. Ypsös Burke n’est plus, rejoignant dans les méandres de tes douleurs, tes déceptions, l’enfant que vous n’avez jamais eu. Sa mort te paraît insurmonstable, sa disparition impensable, ta colère autodestructrice et tu te sens aussi impuissante que condamnée à une éternelle solitude. Le rêve d’une jolie robe, de vos sourires, de la tête blonde, taché du sang de la guerre et des remords. Jamais plus, t’es-tu ordonnée.
Lazarus Carrow
#Alcohol #oups

ft. liam gallagher
Lazarus Carrow a la rancune tenace, et si tu ne connais pas exactement les raisons de cette dernière, tu en as fait les frais. Approche, séduction, insistance, sous-entendu. Il veut une nuit avec toi, et tu as pris peur. La crise n'a pas tardé, tu as fondu en larmes, terrifiée à l'idée qu'il puisse continuer contre ta volonté ; tes pleurs désarçonnants l'ont fait reculer et culpabiliser. Depuis, il tente de se faire pardonner, il tente de te convaincre par des moyens plus subtils, revalorisation et compliments. Lazarus Carrow n'abandonne jamais. Tu lui plais, ta blondeur, la difficulté à te faire céder, ça lui plaît. Et lorsque tu as sonné chez lui, à la veille de la St Valentin, un peu ivre et séductrice, il n'a pas perdu le nord. Tu ne te souviens même pas de la fin de cette soirée. Est-ce que.. ?

Lysander Selwyn
#Cousin #Notsorry

ft. jamie dornan (Alaska)


✝ DECEDE.
Il t'a écartée. Tu cherchais en lui un grand frère et il a montré les crocs, enfant capricieux et possessif. Tu avais l'attention inexplicable de son père. Trop jeune et n'ayant aucune conscience des tensions entre vos branches, tu as nourri ta colère de toutes ces indifférences assumées. Injustement, il ne t'aimait pas, et tu as surpris des conversations, compris qu'il jalousait ton don, celui-là même qui rongeait ta vie. Tu ne fréquentais pas les Selwyn, rapidement privée des rares visites. Où ils allaient, vous n'étiez pas, où à la table la plus éloignée, aux places où vous ne risquiez pas de communiquer. Les Rowle, volées d'assiettes et de haine au programme. 10 ans, 12 ans, 15 ans, 20 ans. Son regard sur toi inchangé et ton malaise accentué par chaque affront, chaque jugement sur ce que tu n'avais pas demandé. Ta famille te détestait. Quand Fred a jeté le coup fatal, le sortilège impardonnable, tu as vu la vie s'éteindre.. et si sur le moment tu n'as pensé qu'aux conséquences pour ton ami, le désir d'éliminer les autres branches pourries de ton arbres, forgées d'amertume, a fini par orner ton coeur plein de douleur. Ceux dont l'enfance fut faite d'argent et d'amour, petits princes et princesses de l'Elite, mourraient dans cette guerre, payeraient le prix de l'ignorance. Coupables du pêché d'orgueil, de la certitude de vivre et d'engendrer.
Duncan MacTavish
#Rebut #suicide

ft. sam heughan (Abracadabra)


✝ DECEDE.
Rebut. Le concept te débecte. Mais tes parents l'ont exigé, prouver ta fidélité aux idéaux du gouvernement. Alors tu as cédé, et tu l'as choisi lui, la mule au lourd passif, dont la réputation de revêche en a fait un produit moins prisé. L'ourobos apposé sur son bras en fait ta propriété, mais tu veux lui rendre une certaine humanité, un confort. Qu'il refuse, se bornant à te voir comme un monstre, un toutou brutal du Lord. Qu'importe. Il est mieux au Manoir qu'à la rue ou sous les coups d'un Mangemort moins délicat.
MàJ. Ta faute. Tu te sens responsable de sa mort. Pourquoi ? Pourquoi a-t-il préféré la mort à la liberté ? Pourquoi a-t-il à ce point refusé de te faire confiance ? Pourquoi n’as-tu pas pu le sauver ? Et son regard sévère, accusateur, qui hante tes nuits d’angoisse.
Melchior Burke
#ministry #advice

ft. edgar ramirez (Amusablesky)


✝ DECEDE.
Un collègue. Un Burke. Burke, ce nom si problématique. Tu t'entendais plutôt bien avec l'homme, avec celui à qui tu pouvais tenter de communiquer, de poser des questions d'ordre plus privé. Il a été marié, il a sombré dans quelques travers au niveau de l'alcool, mais il n'a pas lâché l'intellect, il n'a pas lâché vos conversations. Et il est mort. Lui aussi est mort avant que tu puisses avouer, avant que tu puisses dévoiler ce qui pesait sur ton coeur. Déception. Regrets. Encore des regrets. Ils te tueront, tes regrets.



Dernière édition par Lucrezia Rowle le Jeu 30 Juil 2015 - 12:38, édité 41 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: LUCREZIA ≤ « Cold blooded »   LUCREZIA ≤ « Cold blooded » EmptyMer 7 Jan 2015 - 15:05

Invité
Invité
LUCREZIA ≤ « Cold blooded » Empty
Girls wanna have fun
If you see a snake, just kill it.

Daphné Greengrass
©Sparkle.

ft. Holland Roden, RP#0
« La haine, la soeur de l'amour mais qu'on cache. »
Elle a toujours eu peur de toi. Les serpents la terrorisent et sa tignasse rousse te fait sourire. Au fond, tu ne savais pas grand chose de Daphné, si ce n'était sa fuite permanente à ta moindre apparition. C'est la première personne à t'avoir fait sentir ta différence en dehors de ta mère. Greengrass, la lionne des serpentards. Tu l'as épargnée, tu lui as laissé la vie, à elle, à sa soeur. Tu as fait preuve de faiblesse devant ses grands yeux, devant ce souvenir d'enfance. Tu étais une forme de crainte pour cette demoiselle, et tu t'es refusée à relever ta baguette. Le serpent s'est certes lancé à sa poursuite mais tu lui as volontairement ordonné d'en perdre la trace. Désormais, tu trembles à l'idée qu'elle vende la mèches et tu espères ne pas avoir à nouveau à lui faire face. La couvrir deviendrait à la fois trop risqué et menacerait ta stabilité.
Morgana Ives
©Blitz.

ft. Eva Green, RP#1
« Nos petites guerres voleront en l'air, six pieds sous terre. »
Ives. Collaboration de silences et brutale incompréhension. Tu n'aurais jamais pensé qu'elle se tourne vers la rébellion, cette femme dont les méthodes incendiaires avait tout le potentiel et le caractère pour suivre le Lord. Tout du moins, c'était ainsi que tu la voyais, obscur corbeau plein d'ingéniosité, brillante personne au goût pour le moins sanglant. Tu ne comprends pas son choix. Sa famille n'était-elle pas conservatrice ? En fin de compte, vous ne pourrez finir en paix, il faudra bien que vous vous confrontiez, tôt ou tard. Et tu sais que tu ne feras jamais le poids face à Morgana dont la baguette n'aura pas plus de pitié qu'elle.
Vince de Lancastre
©Shiya.

ft. Katie Mcgrath, RP#0
« Le choix est bien difficile entre ces garçons faciles (..) j'abuse de tous mes charmes et je désobéis. »
Mon frère est le meilleur frère au monde. Il est doux, il me protège. Il a juste le poing un peu facile sur les hommes que j'aime. Bon, c'est vrai que parfois, je ne fais pas le bon choix.. parfois. Il ne comprend pas toujours mon envie de mariage, mais, à ma décharge, il y a tellement d'hommes charmants. Aucun ne le vaut, de toute façon. Alors je cherche, encore, celui qui ne m'abandonnera pas. Ils finissent tous par partir.. Tu chasses l'intrusive voix d'un geste de la main. Ca n'est pas toi. C'est elle. Neva, incorrigible romantique, toujours demoiselle d'honneur, jamais épouse. Elle te pousse où tu refuses d'aller, vers des travers romantiques qui te détruisent, trop consciente, toi, que ce sont des rêves impossibles. Peut-être as-tu appris au fil des vies, finalement. Ou pas. Tu lui ordonnes le silence en observant la silhouette élégante de ce frère retrouvé, ce paradoxe temporel pour toi qui n'a pas de famille, pour elle qui n'a toujours eu que lui. Et tant pis pour la logique, tant pis pour le monde. Tu ne peux pas t'empêcher de te sentir proche de Vincent, quand elle ne pense qu'à Sevastian.

Nhÿx Dolohov
©Morphine.

ft. Sandrah Hellberg, RP#0
« Les portes de l'Enfer et celles du Paradis, ne savent pas encore vraiment ce que je suis. »
Beauté incendiaire et ténébreuse, forgée dans une noirceur mystérieuse, tout droit venue des pays de l'Est, d'un univers de neige et de glace. Elle fascine ton regard bicolore, elle intrigue ton intellect aiguisé en sa délicate compagnie. Contrairement aux autres, jamais elle ne t'a imposé une présence ou une discussion. Elle est l'amie des silences, la compagne d'un thé au coin du feu. Tu l'apprécies, sans contrepartie, sans conditions. La seule ombre au tableau se trouve en la personne de sa belle-soeur, qui t'arrache des frissons d'agacement profond quand tu dois croiser la harpie qu'elle est. Vos relations pleines de simplicité risquent de se compliquer sous l'égide du drame familial et de ta, peut-être trop grande, complicité avec son frère.
Màj. Tu n'as pas eu le temps de la pleurer. Elle a traversé le Voile, rejoint son domaine. Tu ne peux pas pleurer tous les morts, alors tu te dis qu'elle est mieux, reine des défunts, parmi ses esclaves d'antan.
Pansy Parkinson
©tearsflight.

ft. Leighton Meester, RP#0
Tu étais mieux avant. Tu as toujours été dure avec Parkison, sans doute parce que toi-même, tu avais dû supporter tes complexes, passer outre, les assumer. Pansy a du potentiel. Pansy est intelligente. Mais Pansy ne pense pas toujours avec son cerveau. La chirurgimagie lui a donné la beauté dont elle manquait, mais tu juges qu'elle y a perdu son âme. Mieux avant, violente agression pour celle qui ne désirait que changer de reflet pour faire cesser les moqueries. De ton regard bicolore, tu juges. Et tu espères, qu'un jour, elle réalise ce que tu sous-entends dans l'acidité de tes mots.
Blair Hughes
©Schizophrénic.

ft. Dasha Sidorchuk, RP#0
« I'd like to hold you if I could but you might think I'm a big bad wolf so I won't »
Blair. Les longues jambes, les cheveux flamboyants, les joues qui se gonflent et les grands yeux rêvant de paillettes et d'élite. Ca n'est qu'une enfant, au même titre que Murphy, que Lancelot, ces adolescents que tu tentes de protéger, malgré ta Marque, quelque soit ton camp, ton rang, ton statut. Tous les ingrédients étaient réunis pour que tu la place sous les écailles vigilantes de tes reptiles. Mais Blair est ophiophobe. Et elle possède la baguette d'Ypsös. Tu la détestes injustement pour ça, parce que c'est dangereux, parce qu'elle n'en est pas digne. Pourtant tu te connais, tu sais qu'au moindre danger tu seras là. Princesse ne mourra pas, pas lorsque tu as un oeil sur sa silhouette élancée. Tu communiques mal, tu es acide avec sa jeunesse. Ca n'est pourtant pas l'envie qui te manque de redresser sa main quand elle lance un sort, de lui apprendre à sentir les vibrations magiques de l'objet. Elle a la baguette de ton amour d'enfance. Et tu veux la haïr de toutes les fibres de ton corps. Sans succès, tu le sais.


Bonnie Rowle
©Tearsflight.

ft. Anna Speckhart, RP#0
Rowle. Ca sonne désormais presque comme une insulte, dans ta bouche. Elle était trop froide et personne ne le lui a jamais reproché quand ton manque de coeur et ton mutisme de petite fille t'ont isolée. Elle a eu une vie de princesse quand tu as été jugée, malaimée. Elle a eu la cuillère en argent sur la langue et toi l'amertume de la haine. Tu l'évitais jusqu'à ce jour fatal où tu as compris qu'elle t'estimait insignifiante. Elle est, dans ton souvenir, le grain de sable de trop. Elle, puis les autres. Lysander est mort, ce sera son tour. Mais de sa tour d'ivoire elle pense encore que votre lien familial compensera la guerre et les animosités latentes. Elle a réalisé, trop tard.
Susanna Carrow
©Merenwen.

ft. Crystal Reed, RP#0
« Aux larmes citoyennes, la femme est souveraine. »
L'amitié est une chose étrange qu'on expliquerait d'autant plus mal face aux jeunes femmes que vous êtes. Repousser Susanna fut inutile, de ta scolarité au ministère, vous vous êtes retrouvées, inlassablement, similaires, à faire fuir ces mâles inutiles, ces hommes intéressés par un nom ou un corps, non par vous en tant que telles. Autour d'un café, d'un verre de champagne, en tailleur ou robe du soir, vous êtes égales à vous-mêmes, intouchables en duo, mordantes et sans fards. L'intellect surpasse les conflits, parce que vous retourner l'une contre l'autre paraît impossible. Seul contraste un détail : tu portes une Marque qui ne trône pas sur son bras, à elle, ancrée dans une neutralité qui te dépasse. Pourtant tu ne tentes pas de l'influencer, elle est ton amie, et quoi que dise ton manque habituel d'empathie, tu refuses de la voir subir ce que tu vis en silence.
Gwen Lestrange
©Crick.

ft. Emilia Clarke, RP#0
Daeva ne l'aime pas. Il veut goûter sa chair tendre, déchirer un morceau, vérifier l'essence. Et toi, fidèle aux sifflements de la créature, tu as porté un jugement sévère sur la belle brune. Et acquérir la propriété de Duncan, officiellement récalcitrant depuis toujours, t'a imposé de revoir Guenièvre. Vouloir libérer cette tête de mule vous a confronté, assénant des paroles sèches et dévoilant de nouveaux caractères ; tu la penses aussi aveuglément fidèle qu'elle t'a vue fatiguée et mordante. Une rupture de communication soldée par le suicide de Duncan. Tu n'étais pas là, tu ne sais rien des circonstances mais récemment, à ton oreille a sifflé un serpent te poussant à protéger les innocents. Le mystère demeure.


Murphy Deane
©ROBSTEN.

ft. Mackenzie Foy, RP#0
Tes instincts qui te torturent quand vole la tignasse rousse enfantine. Tu n'as pas pu la laisser aux griffes des rafleurs et, encore Mangemort à l'époque, tu l'as arrachée à une mort certaine. Mais rien n'est jamais simple et désormais, tu n'es plus que tension à l'idée de croiser la route de Murphy. Tu ignores comment tu as pu penser "et si ça avait été ma fille, l'aurais-je laissée" alors même que rien dans ses traits ne pourrait te rappeler ton avenir perdu. Peut-être que tu n'assumes pas tant que cela ton coeur tendre avec les enfants, avec ces jeunes victimes d'une guerre trop cruelle et profondément injuste.
Nyssandra Ollivander
© BROTHERSWING

ft. Ellen Page, RP#0
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.
Hecate Shacklebolt
© Junkie.

ft. Nicole Beharie, RP#0
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.


Ajouter AVANT < /center>< /center>:
 


Dernière édition par Lucrezia Rowle le Jeu 30 Juil 2015 - 15:01, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
LUCREZIA ≤ « Cold blooded » Empty
Comme promis, je viens pour un lien ! iiih

Lucrezia pourrait attirer la curiosité de Wayland de par sa capacité à parler avec Daeva. Il trouverait ça fascinant et chercherait à comprendre comment elle fait, et s'il peut également l'apprendre. A voir donc comment elle réagirait face à ça, si elle serait étonnée de voir que quelqu'un apprécie ce don et la jalouse même (quand il comprendra qu'il n'a aucune chance de le faire) pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: LUCREZIA ≤ « Cold blooded »   LUCREZIA ≤ « Cold blooded » EmptyJeu 8 Jan 2015 - 13:04

Invité
Invité
LUCREZIA ≤ « Cold blooded » Empty
Hihi What a Face Mon beau psychopathe What a Face
Je pense que sur le coup ça a dû la choquer, et la connaissant elle a sûrement été méfiante mais sans pour autant refuser de répondre à ses questions sur son don - l'occasion de lancer des fleurs à tonton What a Face Après ça dépend de la façon dont il l'aborde et de leur rencontre mdr
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: LUCREZIA ≤ « Cold blooded »   LUCREZIA ≤ « Cold blooded » EmptyJeu 8 Jan 2015 - 13:44

Invité
Invité
LUCREZIA ≤ « Cold blooded » Empty
La rencontre aurait pu se faire lors d'une soirée mondaine organisée par Charles (je prends au pif, mais ça donne un peu plus de consistance à la rencontre Arrow ) où les d'Anjou étaient engagés pour gérer le buffet. Luce et Tolly auraient pu se croiser à l'écart, et Tolly la surprendre en train de parler avec Daeva ?

De là, il aurait pu vouloir en savoir plus sur sa capacité et tout.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: LUCREZIA ≤ « Cold blooded »   LUCREZIA ≤ « Cold blooded » EmptyJeu 8 Jan 2015 - 14:15

Invité
Invité
LUCREZIA ≤ « Cold blooded » Empty
mdr Et elle lui aurait sifflé dessus en mode bde avant de consentir à répondre à ses questions - puis comme elle est bien éduquée, elle serait quand même allée lui chercher à boire avant d'essayer d'apprendre à le connaître. Lui portant un nom français, je pense que ça l'aurait intéressé d'en savoir plus sur les d'Anjou potte
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: LUCREZIA ≤ « Cold blooded »   LUCREZIA ≤ « Cold blooded » EmptyJeu 8 Jan 2015 - 15:07

Invité
Invité
LUCREZIA ≤ « Cold blooded » Empty
Du coup ils partiraient sur un échange d'infos ? Elle sur le fourchelangue et tout le reste, et lui sur la culture française ? Arrow
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: LUCREZIA ≤ « Cold blooded »   LUCREZIA ≤ « Cold blooded » EmptyJeu 8 Jan 2015 - 15:09

Invité
Invité
LUCREZIA ≤ « Cold blooded » Empty
Oui potte Les autres cultures l'intéressent et en dehors de sa folie, paraît bien s'exprimer le Wayland potte Après, il penserait quoi en dehors du fourchelangue ? Elle le verrait sans doute comme un jeune homme cultivé mais étrange gaah Avec des beaux yeux, parce qu'objectivement, c'est ce qui se voit quoi mdr
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
LUCREZIA ≤ « Cold blooded » Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

LUCREZIA ≤ « Cold blooded »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 9Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

 Sujets similaires

-
» A cold sweat high-headed believer ∞ 01/02 - 08:43
» LUCREZIA ≥ « It's a cold and it's a broken Hallelujah. »
» even when the night is cold i got that fire in my soul (holly)
» This world is so cold...
» Stone Cold Steve Austin !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Until the very end ”
like the tiny dust floating in the air
 :: Evanesco; they lived happily ever after :: Fiches poussiéreuses
-