sujet; Car chaque solitude a son propre mystère. (tiger)

Invité
Invité
Car chaque solitude a son propre mystère. (tiger) Empty
Tiger Kelsey-Hooker
feat francisco lachowski • london jukebox

• nom complet ; Tiger, il a la force du tigre, la rage du lion, la force du taureau, l'élégance du hérisson, tout ce que tu veux. Son prénom, il ne l'aime pas, il a subi de nombreuses moqueries à l'école et a toujours serré les dents pour ne pas répliquer. Pour ne rien arranger les choses, il a non pas un nom de famille, mais deux : son patronyme est composé. Kelsey-Hooker est parfaitement anglo-saxon, même s'il paraît qu'il a des origines d'ailleurs en Europe, totalement inconnues.

• surnom(s) ; il en a beaucoup trop. Imaginez que vous vous appelez Tiger... nombreux sont ceux qui lui donnent d'autres noms d'animaux, mais celui qui revient le plus souvent est quand même Chat ou Chaton. Il y a aussi ceux qui l'appellent Titi et le comparent à un canari jaune. Et ceux qui ne peuvent s'empêcher de hurler the eye of the tiger sur son passage. Bref, si vous voulez devenir son ami, appelez-le simplement Tiger.

• naissance ; il est né le 18 janvier de l'année 1977, à Cardiff, c'est un Gallois.

• ascendance ; c'est un né-moldu, le premier sorcier à naître dans sa famille.

• camp ; sa sympathie irait plutôt du côté des insurgés, pour les raisons qu'on imagine bien : il ne fait pas bon être né-moldu par les temps qui courent. Cependant, depuis qu'il a été envoyé à Azkaban, Tiger cherche à tout prix à s'attirer les bonnes grâces des nouveaux maîtres de la société et a enfoui profondément ses idées profondes pour adhérer à l'idéologie de sa propriétaire, se montrant d'une docilité absolue.

• métier ; il effectue des années de service public - vu que c'est ainsi qu'on parle de sa situation - avec fierté.

• réputation ; Tiger est souvent montré comme un modèle de rebut : il accepte la situation, il obéit sans protester, en un mot, il sait parfaitement où est sa place. Si tous les rebuts étaient comme lui, le monde serait idéal. C'est tout ce qu'on sait de lui, et à vrai dire, personne ne ressent le besoin d'en savoir plus.

• état civil ; accro malgré lui à l'autre rebut de sa propriétaire.

• rang social ; rebut.

• particularité(s) ; Tiger n'a aucune particularité, c'est une personne parfaitement normale.

• patronus ; son patronus prenait la forme d'un tigre, comme pour s'accorder à son prénom. Sans baguette, il lui est difficile d'en produire un.

• épouvantard ; Tiger est victime d'une phobie totalement irrationnelle, la dinophobie : son épouvantard prend la forme d'un dinosaure près à lui sauter dessus à la moindre occasion. Heureusement, il ne croise pas de dinosaures à chaque coin de rue.

• risèd ; quand il pense à son plus grand désir, Tiger s'enflamme et rougit de honte. Il y a des gens qui souhaitent la paix dans le monde, d'autres que le Magister soit détrôné... le désir de Tiger est beaucoup plus rationnel. Il n'osera jamais avouer quel fantasme le hante quand il pose les yeux sur l'autre rebut de sa propriétaire. Il préfère du coup dire que son plus grand désir serait d'adopter et de dompter un tigre. C'est plus classe.

• animaux ; il avait autrefois un chat, mais il y a bien longtemps que celui-ci est mort. Maintenant, c'est un peu lui l'animal de compagnie, d'une certaine façon.

• baguette ; il possédait une baguette de trente-et-un centimètres et demi en bois de noisetier, avec du cri de licorne à l'intérieur.

• ENSLAVED •
Inventé

The stars have faded away

► Avis sur la situation actuelle : Tiger est pour qu'on en reste au statu quo. Évidemment, il ne serait pas contre la liberté non plus, mais il a fini par accepter tout : le gouvernement du Magister, les lois qui font de lui un rebut, la hiérarchie injuste et cruelle. Il ne l'a pas accepté avec gaieté de cœur, mais il s'y est fait. Il trouve que la guerre est trop longue, trop coûteuse en hommes. Il voudrait que les insurgés arrêtent de se battre et quittent le pays. Même s'il sait pertinemment que c'est une dictature. Même s'il a une place d'esclave et qu'il souffre au quotidien. Mais les maltraitances qu'il subit ne changent en rien ses idées : il veut que le calme revienne, peu importe le prix. Peu importe s'il doit sacrifier sa propre personne pour cela.

► Infos en vrac : Tiger a toujours été très sportif, il adorait faire des parties de Quidditch avec ses amis pendant les vacances d'été, mais n'a jamais osé se présenter pour intégrer l'équipe de sa maison à Poudlard. Il était notamment un accro du footing et faisait le tour du parc plusieurs fois par semaine. Sa matière favorite à l'école était les potions, et il excellait dans ce domaine. Tiger ne peut s'empêcher de se mordre la lèvre inférieure à tout bout de champ : quand il ment, quand il est confronté à une contrariété, quand il est dans une situation difficile. Du coup, il a toujours la lèvre abîmée et abuse du baume réparateur. Tiger ne se plaint jamais, il est toujours volontaire et optimiste et n'est pas du genre à se laisser aller. Tiger n'est pas quelqu'un de très loyal et n'hésite pas à trahir quand cela l'arrange. Il est plutôt opportuniste et pense avant tout à lui. Il refuse de croire aux grands idéaux. Il porte un tatouage sur le bras, qu'il s'est fait quand il est plus jeune. Il porte également la marque apposée par sa propriétaire sur la poitrine, juste au niveau du cœur, une dague autour de laquelle s'enroulent deux serpents. Il paraîtrait que Tiger aurait tué un né-moldu en l'empoisonnant. Il n'y a aucune preuve, on serait même incapable de dire qui il a tué, mais c'est ce qui se dit de lui.


Nothing compares to you

• pseudo & âge ; Chrysalide, vingt ans. • comment as-tu trouvé le forum ? je l'ai trouvé hier soir après une heure du matin donc... ma mémoire me paraît assez embrumée. • ton avis, tes suggestions ; mes félicitations, votre forum est superbe et bien construit, ça fait plaisir de voir qu'il existe encore des forums qui approfondissent leurs annexes. • connexion ; tous les soirs, pour les journées c'est variable, d'autant plus que je ne connais pas mes disponibilités pour l'année prochaine. • quelque chose à ajouter ? non.

• coup de main pour le bottin ;

FRANCISCO LACHOWSKI ; tiger kelsey-hooker
Code:
[code]▋ <a href="/u20">▋</a> <pris>FRANCISCO LACHOWSKI ;</pris> tiger kelsey-hooker[/code]


Dernière édition par Tiger Kelsey-Hooker le Ven 29 Aoû 2014 - 21:50, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Car chaque solitude a son propre mystère. (tiger) Empty

Here comes the hurricane


――――――-―• Scolarité •――――-―――
Né-moldu.
Le mot ne cessait de tourner dans la tête du jeune élève. Né-moldu. Encore un de ces termes dont il n'avait jamais encore entendu parler avant de mettre les pieds à Poudlard. Un de ces mots qui n'avaient pas de sens, dont il ne connaissait pas du tout l'étymologie - une habitude qu'avait sa mère, elle ne cessait de répéter que les mots avaient une origine et lui avaient montré un certain nombre de substantifs dont on pouvait deviner le sens si on la connaissait - ; un de ces mots qui lui semblaient sortir de façon difforme de sa bouche, qui ne semblaient pas destinés à franchir le seuil de ses lèvres. Un de ces mots dont la seule existence contribuait à rabaisser sa personne. Pourtant, il n'y avait rien d'insultant dans ce terme - il avait cru comprendre qu'il en existait un autre bien pire, que ses camarades issus de famille sorcière n'avaient pas osé lui dévoiler -, ce n'était que la stricte vérité. Mais il détestait cette étiquette. Sorcier né-moldu. Sorcier né dans une famille composée exclusivement de Moldus, dont le sang est celui d'un Moldu, qui devrait être un Moldu lui-même - une aberration, en somme, aussi honteuse qu'un Cracmol. Il avait vu la fierté briller dans les yeux de ses parents quand ils avaient reçu cet étrange courrier, qu'ils prenaient au départ pour un canular. C'était avant de se rendre compte que leur fils était effectivement un sorcier. Qu'il avait le pouvoir nécessaire pour exécuter des choses qui défiaient la logique du monde. Ils ne comprenaient pas, ils ignoraient tout de l'autre monde ; mais ils étaient fiers. Parce que leur fils n'était pas comme les autres gamins avec lesquels il avait grandi. Il ne finirait pas comme cet affreux Dewey Smith, le garçon qui vivait dans la maison d'à côté et qui terrorisait tout le quartier. Dewey irait un jour dans une maison de correction, ou sombrerait dans la délinquance. Ses notes étaient catastrophiques, car il ne témoignait guère d'un intérêt pour l'école. Et mine de rien, Tiger Kelsey-Hooker, enfant, présentait certaines ressemblances avec cet horrible gamin. Sa façon de ne s'investir que dans les matières qui l'intéressaient le plus à l'école, en particulier le sport : Tiger avait même rejoint un club de basket pour jeunes garçons. Son habitude de rentrer chez lui systématiquement après le couvre-feu. Et son manque de sympathie vis-à-vis des autres enfants. Quand leur fils avait reçu sa lettre révélant sa condition de sorcier, les Kelsey-Hooker avaient soupiré de soulagement à l'idée qu'il ne deviendrait pas le bras droit de Dewey, comme il semblait y être destiné. Il arrêterait de martyriser les autres enfants quand on le lui demandait. Il arrêterait de défendre les idées de Dewey au détriment des siennes. Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités. Ils n'étaient que plus que ravis de l'envoyer dans cette école secrète, dans cet autre monde où ils n'auraient jamais pu mettre les pieds. Persuadés que cet univers était ce dont leur fils avait besoin pour devenir un grand homme avec un cœur.
Depuis qu'il avait intégré les rangs de Poudlard, Tiger restait calme. Nul n'aurait pu deviner que, chez les Moldus, il était presque considéré comme un délinquant en puissance, qui ne demandait qu'à le devenir effectivement. Ici, il était un né-moldu. Son passé de Moldu n'intéressait personne. Il se contentait de taire son histoire et de masquer le plus possible son ignorance. De ne pas poser de questions idiotes. De fréquenter les bonnes personnes. Le Choixpeau l'avait envoyé à Poufsouffle. Les raisons étaient très certainement bonnes. Tiger n'avait pas le courage et la loyauté éclatante d'un Gryffondor. Il n'avait pas l'envie d'étudier qui anime tout Serdaigle qui se respecte. Il n'avait pas le sang nécessaire à son entrée à Serpentard. Il était devenu quelconque, depuis qu'il était sorcier. Et cela ne le dérangeait pas tant que cela ; il s'accommodait fort bien de la situation. Quelques jeunes sorciers de famille respectable mais loin d'être importante s'étaient pris d'affection pour lui. Parler d'amitié aurait été un terme un peu fort. Il n'aurait jamais sacrifié quoique ce soit pour eux, et il pensait que la réciproque était vraie. Il s'agissait simplement de camarades avec qui il effectuerait sa scolarité. Et, passé ce délai, ils ne se reverraient plus, sauf en deux rares occasions, lorsque le destin les réunirait. A ces moments-là, ils discuteraient du bon vieux temps d'une voix empreinte de regrets, faisant mine d'y avoir passé les meilleures années de leur vie, d'y avoir noué des amitiés qui résistent au temps et à la distance. Tel était l'avenir comme l'envisageait Tiger. Le garçon n'avait pas de projet professionnel. Il n'avait pas réellement envie de travailler dans le monde sorcier, et à presque douze ans, alors qu'il ne le connaissait presque pas, cela pouvait se comprendre. Il avait parfois du mal à accepter que, dans ce monde, il était comme pauvre. Parce qu'il n'avait pas d'argent sorcier, alors que ses parents vivaient dans l'abondance et une jolie maison. Tiger était devenu un boursier. Un dépendant, un né-moldu en somme. Peut-être était-ce cela qui l'embêtait le plus. Le fait d'être devenu moins que ce qu'il pensait être jusque là.


Sa scolarité n'était en rien exemplaire. Tiger était un élève moyen. Comme tout Poufsouffle, diraient ses camarades qui ne présentaient pas de meilleures aptitudes que lui. Au fond, là était le problème : tout le monde ne cessait de répéter que leur maison accueillait les rebuts des élèves de Poudlard, ceux dont les autres n'avaient pas voulu. Ils n'étaient ni intelligents, ni beaux, ni forts, ils étaient simplement quelconques. Mais Tiger ne croyait pas vraiment à cette distinction. Il ne pensait pas que des sorciers pussent réellement être banals - sans doute parce que, ayant passé son enfance chez les Moldus, le moindre sorcier était déjà une personne exemplaire. C'était simplement le système qui voulait cela. Le système classait les élèves selon des qualités assez arbitraires, et ceux qui ne rentraient pas dans les trois moules se rendaient à Poufsouffle. Tel était du moins l'opinion du garçon, qui trouvait que le système de maisons était assez caricatural. Il pensait comme un Moldu, et considérait que le système moldu était plus juste et plus égalitaire. Qu'est-ce qu'un vrai Gryffondor, par exemple ? Tiger vous répondrait que ce n'est qu'une illusion. Et si vous lui racontez que seuls les vrais Gryffondors peuvent tirer l'épée de Godric du Choixpeau, il vous rétorquera que c'est bien triste d'être ainsi prédéterminé. Au fond, Tiger n'avait jamais vraiment apprécié la façon dont Poudlard était gérée. Mais il faisait avec. Ce trait de caractère ne l'a jamais lâché. Il n'a jamais dévoilé sa véritable opinion à ce sujet. Et l'élève qu'il était alors en faisait de même. Il avait l'air heureux, satisfait de son sort. En même temps, il avait échappé à l'influence de Dewey Smith, et en y réfléchissant bien, il se rendait parfaitement compte que ce gamin avait surtout été méprisable. Il se demandait parfois ce qu'il était devenu. Leurs chemins s'étaient radicalement séparés. Et Tiger, devenu sorcier, ne pourrait plus jamais tomber sous l'influence d'un Moldu de son envergure.
Malgré tout, il demeurait quelqu'un qu'il admirait énormément. Un élève de sa maison, qui avait un an de plus que lui, et qui traînait souvent avec ses camarades quand ils avaient du temps libre, leur proposant de les aider à faire leurs devoirs en échange des cartes Chocogrenouille qu'ils avaient en double. C'était loin d'être un excellent élève, en fait, il avait des résultats corrects mais sans plus : dans la moyenne, car n'était-il pas un Poufsouffle ? Mais il avait un charisme fou. Personne ne le détestait, dans sa maison, même s'il y avait bien quelques personnes qui ne l'aimaient pas trop. Tiger ne faisait pas partie du nombre. Lui était de ceux dont le visage s'éclairait d'un sourire quand il venait s'asseoir à leur table. De ceux qui buvaient la moindre de ses paroles sans se demander s'il pouvait se tromper, car cette idée leur semblait parfaitement impossible. De ceux qui s’émerveillaient quand il daignait leur faire une remarque. Le fait que ce jeune homme était totalement insensible à leur admiration et qu'il était ami avec tout le monde, c'est-à-dire avec personne, leur échappait. Cela échappait à Tiger. Ce fut très certainement la première personne qui attira le garçon, qui emplit ses pensées, qui lui donna envie de devenir meilleur. Il s'agissait de son idole. Et il aurait donné n'importe quoi pour devenir une personne à part, à ses yeux. Il aurait voulu devenir son meilleur ami. Et puis en 1994, le jeune homme quitta définitivement Poudlard, laissant son fan numéro un seul et morne.
Tiger n'était pour autant pas une personne totalement banale. Cela pouvait navrer le professeur Rogue, mais c'était un fait : Tiger ne loupait jamais une potion. Il avait toujours d'excellentes notes et, quand ce n'était pas le cas, c'était en général un accident. L'adolescent s'était pris d'affection pour cette matière, sans doute parce qu'elle ne demandait pas de lancer un sort. Les ingrédients étaient bizarres et exotiques, complètement inconnus des Moldus pour la plupart, mais ils restaient de simples ingrédients à mélanger. Tiger avait l'impression d'être normal. De faire quelque chose qui était donné au commun des mortels. Il n'avait peut-être pas le génie de son professeur qui savait d'instinct comment arranger une potion pour qu'elle fonctionne mieux, mais il avait la main sûre. Il exécutait parfaitement les instructions. Il était doué pour cela. Suivre ce qu'on lui disait dans un but précis. Accepter de respecter un certain nombre d'étapes qui étaient plus fortes que lui. Sans doute était-ce pour cela qu'il aimait les cours de potions. Parce que cette matière lui apportait la rigueur et la discipline dont il avait besoin.


――――――-―• Descente aux enfers •――――-―――
Au fond, sa traversée du désert a commencé bien avant que les choses ne se compliquent pour lui. Tiger connaissait une période creuse dès sa sortie de l'école. Son diplôme en poche, il n'avait plus qu'à se trouver un travail en rapport avec ses capacités. Il y avait réfléchi, comme les autres, il avait eu des entretiens d'orientation où il avait exprimé plusieurs souhaits. Aucun n'avait de lien avec les autres, et au final, une fois livré à lui-même, Tiger se retrouva seul. Il n'avait pas particulièrement envie de se retrouver auprès de ses parents ; il ne voulait pas être un fardeau pour des personnes qui ne lui auraient rien demandé. Tiger avait besoin d'autre chose. Même s'il vivait dans la misère, parce que l'argent ne tombait pas du ciel et que, sans travail, il n'y avait pas de raison pour qu'il en eût. Il était un misérable qui ne faisait pas vraiment d'efforts pour vivre. Et il n'en était pas fier. Il détestait sa façon de réagir, sa façon d'être un acteur passif de sa propre existence. Il aurait dû agir autrement. Mais cela lui paraissait indésirable. Non pas au dessus de ses forces. Indésirable. Au fond, Tiger était en proie à une violente déprime, à sa sortie de Poudlard. Une déprime qui avait pris racine en lui au cours de sa dernière année. Son idole était partie. Ses notes, à part en potions, baissaient. Et il n'avait pas la moindre idée de ce qu'il ferait après. Son humeur mélancolique ne l'avait tout simplement pas quitté. Et il était devenue une ombre errante.
Aussi, quand les choses commencèrent à empirer pour lui, Tiger était déjà dans un état lamentable. Il y avait longtemps que ses yeux ne brillaient plus. Lorsque fin 1997, il fut envoyé à Azkaban, Tiger n'était plus que l'ombre de lui-même et n'aurait pas songé une seule seconde à protester. A vrai dire, même dans son état normal, il aurait à peine résisté. Ce n'était pas son genre.

La prison. Un endroit où Tiger continua à se morfondre sur lui-même. Les journées se ressemblaient toutes. Les nuits étaient glaciales et inconfortables. Le jeune homme restait enfermé dans un silence buté. Pourtant, il n'était pas malheureux. Sans doute est-ce là le pire de tout, le signe de sa déchéance. Tiger était presque heureux d'être en prison. Au moins, il n'avait plus besoin de réfléchir à son avenir, à la façon dont il resterait en vie, à l'endroit où il dormirait. Entre la vie de vagabond et la vie de prisonnier, il choisissait la seconde. Il perdait la liberté. Mais il y gagnait la tranquillité de son âme. Même si les conditions de détention étaient sommaires, qu'il souffrait dans sa chair. Mais la douleur, tant qu'elle restait physique, ne le dérangeait pas. Du moment qu'il n'avait pas à réfléchir. Qu'il pouvait simplement se laisser aller... Les autres personnes dans ce cas hurlaient. Elles détestaient cette situation. Elles priaient pour s'en sortir, elles rêvaient de renverser le Ministère. Et puis elles finissaient par perdre espoir, et sombraient dans un état proche de la mort. Tiger ne perdit jamais l'espoir, parce qu'il ne l'avait jamais eu. Dans son indifférence, il parvenait à être plus heureux que ceux qui partageaient son sort.
Le temps passait. Tiger ne s'en souciait pas. Il n'avait pas vraiment envie de savoir depuis combien de temps il était là. Il se sentait plus faible. Et le doute s'insinua progressivement en lui au bout d'un moment. Il n'était peut-être pas aussi heureux qu'il le prétendait. Son corps souffrait du manque d'exercice physique, et même s'il n'était pas dérangé par le fait d'avoir mal, même lui reconnaissait que ce n'était pas une bonne chose. Il repensa à son idole. A sa vie passée. Et il nourrit un désir. Un rêve s'empara de lui. Si seulement il pouvait sortir... il se reprendrait en main. Il arrêterait de vivre comme une poupée de chiffon. Il serait humain... Il se mit à rêver, et bientôt, l'emprisonnement lui parut insupportable.

2001. Un choix fut donné à Tiger. Rester en prison, où comme les autres, il était progressivement en train de devenir fou. Ou bien sortir en échange « d'années de service public ». Un terme bien joli qui cachait la réalité. Mais Tiger savait d'office dans quoi il s'engageait. Et il s'en fichait. Il aurait vendu son âme au diable pour sortir de ce lieu qui le privait progressivement de toute joie. Il était prêt à se vendre au premier qui l'achèterait. Alors il accepta. Et se montra d'une docilité exemplaire lors des deux mois qu'il passa à être préparé pour devenir rebut. Tiger était désireux de faire n'importe quoi, vraiment n'importe quoi, du moment qu'il pouvait faire quelque chose de sa vie. Tout, plutôt que de moisir en prison. Ses idées, il les laissait derrière lui. Il n'avait jamais affirmé haut et fort ses opinions, cela ne changeait rien. Il fut bien vite présenté comme un modèle. Voyez comme il agit. Il fera un parfait rebut. Et un tel compliment étirait les lèvres du jeune homme en un semblant de sourire. Même s'il n'y avait pas la moindre trace d'amusement sur son visage. Il prenait cela bien trop au sérieux pour en rire.
Vint le jour fatidique. Celui où Tiger fut amené au Ministère. Une nuée de sorciers s'étaient regroupés là pour participer aux enchères. Le jeune homme avait jeté un regard blasé sur eux avant de se cantonner dans son rôle de rebut à vendre, restant sagement à sa place, les yeux baissés. Ou peut-être était-ce parce que la vue de toutes ces personnes lui brûlait la poitrine et faisait naître un cri dans sa gorge - un cri qu'il ne pouvait extérioriser. Il resta calme pendant qu'on énumérait ce qu'il y avait à savoir. Son nom - Tiger Kelsey-Hooker. Fils de Moldus. Ancien Poufsouffle. Un type qui savait rester à sa place. Qui n'avait pas la prétention de se comporter comme un sorcier. Qui acceptait d'être traité comme un moins que rien. Tiger ne pouvait s'empêcher de penser que ce n'était pas tout à fait vrai. Qu'il y avait une partie de lui qui n'aimait pas cette façon dont on le traitait. Mais l'autre n'en avait rien à faire. Elle répétait que c'était la loi, peu importait qu'elle fût légitime ou non : cela restait un décret du Ministère. Alors Tiger acceptait. Et il fut acheté par une jeune femme qui lui imposa sa marque. Ainsi, son calvaire commença. Peut-on cependant vraiment parler de calvaire, alors qu'en vérité, Tiger avait accepté son sort... ?


Dernière édition par Tiger Kelsey-Hooker le Ven 29 Aoû 2014 - 21:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

PRISONERS • bloodstains on the carpet
Draco Malfoy
Draco Malfoy
‹ inscription : 13/09/2013
‹ messages : 8775
‹ crédits : faust.
‹ dialogues : seagreen.
Car chaque solitude a son propre mystère. (tiger) Tumblr_ob1ibueZ761rmsoypo3_250

‹ liens utiles : draco malfoy w/ lucky blue smith ; ginevra weasley w/ holland roden ; calixe davis w/ audreyana michelle ; uc w/ uc ; indiana alderton w/ nicola peltz ; heath ravka w/ im jaebum ; even li w/ jeon jungkook ; jelena kuodzevikiute w/ ariana grande.

‹ âge : 23 yo (05.06.80).
‹ occupation : ancien langue de plomb (spécialisé dans les expérimentations magiques) ; fugitif et informateur de la RDP entre le 26.05.03 et le 08.12.03 ; condamné à 22 ans à Azkaban pour terrorisme, au terme d'une assignation à résidence et d'un procès bâclé, tenu à huis-clos.
‹ maison : Slytherin — “ you need a little bit of insanity to do great things ”.
‹ scolarité : entre 1991 et 1997.
‹ baguette : un emprunt, depuis qu'il est en fuite. elle n'est que temporaire et il ne souhaite pas s'y intéresser ou s'y attacher, puisque la compatibilité est manquante.
‹ gallions (ʛ) : 12532
‹ réputation : sale mangemort, assassin méritant de croupir à vie en prison pour expier ses crimes et ceux de ses ancètres.
‹ particularité : il est occlumens depuis ses 16 ans.
‹ faits : Famille.
Narcissa (mère) en convalescence. sortie de son silence depuis peu pour réfuter l'annonce de son décès ; reconnue martyr. lutte pour que le jugement de son fils soit révisé.
Lucius (père) mort durant la tempête du 03.03.2004.
Car chaque solitude a son propre mystère. (tiger) 489546spea
Spoiler:
 

‹ résidence : emprisonné à Azkaban depuis le 06.01.04. en fuite depuis le 08.05.04.
‹ patronus : inexistant.
‹ épouvantard : l'éxécution de juillet 02, ses proches en guise de victimes: leurs regards vidés par l'Imperium, la baguette de Draco dressée, les étincelles vertes des AK et leurs cadavres empilés comme de vulgaires déchets.
‹ risèd : un portrait de famille idéal, utopique.
http://www.smoking-ruins.com/t4710-draco-there-s-a-hole-in-my-so
Car chaque solitude a son propre mystère. (tiger) Empty

T'es l'équation la plus complexe que j'aie croisée, tant d'inconnues et si peu de valeurs sûres Car chaque solitude a son propre mystère. (tiger) 3375662031 tu m'intrigues grave du coup, j'ai super hâte de voir qui tu vas jouer et ce que tu comptes en faire MDR ! Bienvenuuuuue parmi nous, si tu as des questions, besoin d'aide ou de quoi que ce soit d'autre, n'hésite surtout pas à nous en faire part, on t'éclairera de notre mieux jule
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Car chaque solitude a son propre mystère. (tiger) Empty
tout pareil que Draco, j'ai hâte de voir ce que tu nous réserves (et quel avatar tu vas prendre, huu) ! mais déjà je sais ce que je vais te chanter... THE EYE OF THE TIGEEEEER  gaah bienvenue et bon courage pour ta fiche, n'hésite pas à contacter un membre du staff en cas de besoin, on est là 24h/24 même le week-end ou les jours fériés.  jule 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Car chaque solitude a son propre mystère. (tiger) Empty
Bienvenue  yeux Bonne chance pour ta fiche, si tu as des questions, n'hésite pas jule 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Car chaque solitude a son propre mystère. (tiger) Empty
Vous êtes adorables, vous. hehe Merci à vous. trognon Désolée de ne pas avoir rempli un minimum la fiche avant mais il était trop tard, j'étais trop fatiguée pour le faire. mdr
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Car chaque solitude a son propre mystère. (tiger) Empty
je peux comprendre, tu t'es inscrite quand je suis allée me coucher et j'étais " mon Dieu, un fouuuuu s'inscrit à cette heure gaah " et, omg, je ne connais pas du tout ton avatar (inculte time facepalm ) mais il est...absolument trop canon. jule
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Car chaque solitude a son propre mystère. (tiger) Empty
Ah mais j'avouuuue. J'suis allée me coucher juste après. mdr Mais j'ai pas pu résister et je me suis dit que si j'avais le lien dans ma boîte mail ce serait plus facile à trouver. iiih
Et je pense que tu le connais, juste qu'il n'est pas reconnaissable sur cet avatar. hehe Oui, je suis affreuse, je le sais, mais c'est pour faire durer un peu le suspence. :3:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Car chaque solitude a son propre mystère. (tiger) Empty
Attends, j'essaie de faire une proposition jule est-ce que c'est... Nico Mirallegro le magnifique homme de ma vie ? (et si c'est pas lui, bah, je...je...je pleure gaah )
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Car chaque solitude a son propre mystère. (tiger) Empty
Malheureusement non. rougit
J'essaie de poster la suite au plus vite mais je ne vais pas tarder à y aller, donc la suite ce sera en fin d'aprem si je n'y arrive pas. haha
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Car chaque solitude a son propre mystère. (tiger) Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Car chaque solitude a son propre mystère. (tiger)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» La Cerise s'efface, le Bien trépasse [hentaï, PV Vaelz]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Leaky cauldron ”
I know chasing after you is like a fairytale
 :: Présentation; walk the line :: aux oubliettes
-
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser