sujet; Keziah Campbell - With your feet on the air and your head on the ground, try this trick and spin it !

Invité
Invité
Keziah Campbell - With your feet on the air and your head on the ground, try this trick and spin it ! Empty
Keziah Campbell
feat Simon Baker • crédit swan

Wizards • Inventé
• nom complet ; Keziah Campbell. Dans la culture hébraïque, son prénom désigne un arbuste dont l'écorce donne une épice. En arabe il signifie aussi "merveille" ou "trésor".• surnom ; Ses beaux-frères le surnomment K, tout simplement. Il n'a pas vraiment d'autre surnom. Petit, on l'appelait souvent 'le blondinet". S'il y avait une certaine tendresse dans cette appellation à l'époque, elle prend une tournure plus railleuse maintenant qu'il est adulte. • naissance ; 18 mai 1965, pas très loin de Londres. • ascendance ; Sang-mêlé, Campbell et Hastings sont de vieilles familles de sorciers mais il y a toujours eu beaucoup de brassage chez l'une comme chez l'autre. • camp ; Difficile à dire. Il ne porte pas l'idéologie mangemort dans son cœur mais n'a jamais été un grand activiste non plus. • métier ; En sortant de Poudlard, il avait rejoint le département des Mystères avant de lui préférer la liberté et l'indépendance de devenir grand reporter pour la Gazette. En 1998, il fut cependant plus ou moins forcé à réintégrer les langues-de-plomb. • réputation ; Keziah est relativement connu dans le monde de la magie. Pas pour avoir accompli des exploits prodigieux mais pour avoir écrit toute sorte de livres, d'essais philosophiques ou scientifiques, de contes pour enfants, de récits de voyages, d'articles, etc. • état civil ; Marié à Victoria O'Meara et père d'une petite fille, Louise. • rang social ; Prolo. • particularité ; Si ce n'est son intelligence, aucune. • patronus ; Il prend la forme d'un faucon sacre. • épouvantard ; Sa femme mourante, grièvement mutilée et les yeux crevés. • risèd ; Sa famille à nouveau réunie, tout simplement. Il n'a jamais eu des rêves compliqués, et le bonheur d'avoir auprès de lui les deux femmes de sa vie était amplement suffisant. • baguette ; Elle est en bois de noyer et contient un ventricule de dragon.

The stars have faded away
► Avis sur la situation actuelle : En apparence, Keziah ne semble pas se préoccuper plus que ça des troubles agitant le Royaume-Uni. On pourrait même croire qu'il a à peine remarqué le changement de régime tellement il reste impassible face à ce qui se passe dans le pays. La vérité, c'est qu'il n'a jamais aimé la politique, encore moins les politiciens, et que plus il se tient à l'écart de tout ce cirque, mieux il se porte. L'arrivée au pouvoir de Voldemort ne l'a cependant pas laissé aussi indifférent qu'il voudrait bien le faire croire. Même s'il n'a pas l'indignation farouche d'un gryffondor ou l'altruisme admirable d'un poufsouffle, les injustices et la cruauté sans cesse renouvelée du gouvernement lui donne lui aussi envie de vomir. Mais Keziah n'est pas un héros, loin de là, et il sait qu'il a bien plus à perdre qu'à gagner en s'opposant au régime. Il n'a jamais eu non plus l'étoffe d'un combattant. Il est brillant, malin et rusé, mais il n'est pas le genre de personne à supporter la douleur physique. Alors prendre les armes ? Et pour qui ? Les insurgés ? Ils sont dispersés, divisés, et leurs tentatives pour déstabiliser le pouvoir ressemblent trop souvent à des coup d'épée dans l'eau. Pire, elles servent même parfois de justification au gouvernement pour durcir les lois...

► La surdouance : Le terme de "surdoué" a tendance à s'accompagner d'idées reçues. La première d'entre elles serait que tout surdoué est forcément un génie. Même s'il est certain qu'ils ont une capacité d'apprentissage plus grande, ce n'est pas tout à fait vrai. L'histoire est jalonnée de génies dont le QI était dans les normes (Rousseau, le couple Curie, de Vinci, etc.) et, à l'inverse, on considère que seulement 1/3 des surdoués accomplissent pleinement leur potentiel. La surdouance désigne donc surtout une intelligence qualitativement singulière, une façon différente de penser le monde. Un surdoué a une perception beaucoup plus accrue de son environnement, dont il est capable de traiter simultanément toutes les informations, notamment grâce à une capacité sur-développée de ses cinq sens (champ de vision plus large, capacité de l'oreille à suivre plusieurs bandes sons à la fois, etc.). Sa pensée en arborescence n'est pas sélective et lui permet de faire des liens inattendus entre plusieurs idées, induisant une grande capacité de déduction. Cette ébullition constante lui donne néanmoins du fil à retordre quand il s'agit de se confronter à l'organisation de sa pensée justement, ou à expliquer la méthode qui l'a mené à un résultat. Un surdoué n'est pas toujours capable de dire comment il en est lui-même arrivé là. Du point de vue psychologique, il n'est pas rare non plus qu'un surdoué développe des troubles émotionnels et/ou sociaux plus ou moins graves.

► Infos en vrac : Il est diagnostiqué de surdouance étant enfant, avec un QI à 150 sur l'échelle de Wechsler. Il a grandi au sein d'une communauté marginale de sorciers évoluant tantôt du côté moldu en tant que forains, tantôt du côté sorcier et trempant dans différents business plus ou moins légaux. Il connaît toutes sortes de tour de magie et de tours de passe-passe. A Poudlard, il ne fait pas une scolarité aussi brillante qu'on aurait pu l'imaginer et son mépris des règlements lui attire quelques ennuis, mais sa vivacité d'esprit est remarquée de tous. Il n'a jamais passé son permis mais il sait conduire une voiture. Il a le vertige. Hors de question pour lui de grimper sur un balai, rien que regarder un match de Quidditch lui est pénible. Il s'est fait connaître en tant que reporter pour avoir notamment dénoncé un conflit d'intérêts entre certains membres de la Confédération Internationale des Sorciers et un réseau de contrebande, ce qui lui valu d'être un temps protégé par la Brigade Magique vers la fin des années 80. En 1995, il est élu sourire le plus charmeur par le magasine Sorcière Hebdo ; un fait qu'il aurait volontiers enfoui dans l'oubli mais que sa femme et ses amis prennent un malin plaisir à lui rappeler. Il s'entend particulièrement bien avec les enfants. etc.


Nothing compares to you
• pseudo & âge ; Ccil, 24 ans. • comment as-tu trouvé le forum ? Je l'avais repéré il y a un bon moment déjà, je suis retombée dessus en farfouillant à droite à gauche et le fait que j'ai une copine dans les parages m'a décidé. • ton avis, tes suggestions ; Vous avez un très joli forum, avec un contexte travaillé qui respecte bien l’œuvre de JKR tout en sachant s'en détacher. • connexion ; Fréquentes, mon temps de réponse en rp peut varier pas mal par contre, j'ai un emploi-du-temps IRL plutôt chaotique. • quelque chose à ajouter ? Amour et dragées surprises sur vous ? Ah, et c'est moi qui avait posé la question pour le don de voyance, mais étant donné que je vous rejoins accompagné, je garde mon voyant pour plus tard (en espérant que la place sera toujours là).



Dernière édition par Keziah Campbell le Jeu 9 Avr 2015 - 11:59, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Keziah Campbell - With your feet on the air and your head on the ground, try this trick and spin it ! Empty
Here comes the hurricane
citation de ton choix, citation de ton choix

   


Il avait treize ans et il n'avait jamais rien vu d'aussi beau. Ses yeux. Ses deux grands yeux verts qui lui jetaient des éclairs tandis que de son index elle lui martelait la poitrine. Il n'avait aucune idée de ce qu'elle était en train de lui crier dessus. Et il s'en fichait éperdument. Il était ailleurs, perdu dans la contemplation de son visage. Elle était magnifique. C'est tout ce à quoi il était capable de penser. Parfaite. Elle avait surgi de nulle part, parmi la petite foule d'élèves rassemblés autour de lui et de son ami et du pauvre gosse qu'ils s'amusaient à bousculer un peu dans les couloirs, pour passer le temps entre deux cours, parce que déjà à l'époque il aimait jouer les m'as-tu vu de temps à autre et, disons-le franchement, parce qu'il était aussi sûrement un peu idiot. Mais elle, le hardi petit brin de femme portant une cravate aux couleurs de gryffondor, elle était venue mettre un terme à ses enfantillages. Et ce jour là allait changer sa vie à jamais.

Il était tombé amoureux d'elle comme on tombe d'une chaise. Comme ça, d'un coup d'un seul. Elle n'avait pas été facile à apprivoiser. La belle lionne était sauvage, fière, et lui pas aussi sûr de sa petite personne qu'il voulait bien le faire croire. Pendant un an il joua d'abord l'indifférence. A quinze ans ils finirent par admettre qu'ils étaient devenus amis. A seize ans on les voyait dorénavant rarement l'un sans l'autre, même s'il y eu de l'eau dans le gaz quand ils essayèrent chacun de son côté de se prouver qu'ils pouvaient aller voir ailleurs. A dix-sept ans, lors du bal de noël, Keziah lui attrapa la main pour la retenir et il osa enfin l'embrasser sous l'énorme bouquet de gui de la Grande Salle.

Il la demanda en mariage quand elle quitta Poudlard à son tour, un an après lui. Leur vie devait être simple, heureuse, limpide. Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom avait été réduit à néant par le gosse Potter et l'avenir s'annonçait plein de promesses. La promesse d'un enfant, notamment. Le 31 octobre 1994, le soir de Halloween, Victoria donna naissance à une adorable petite fille. Louise. Louise Campbell. Keziah l'avait pris dans ses bras. Il l'avait serré longtemps, la main passée sous sa nuque. Ce petit bout d'humain. Ce petit bout de lui et de Victoria. Jamais il n'avait ressenti une telle beauté et une telle violence. Il était père.

Alors il avait repensé à son père à lui. Lee Campbell. En dehors des photos, il n'en gardait qu'un vague souvenir. Celui d'une silhouette bien bâtie qui le portait à bout de bras au-dessus de sa tête pour le faire rire. Il n'avait pas été souvent présent mais il avait été un mari et un père aimant. Briseur de sorts pour Gringotts, il voyageait aux quatre coins du monde. C'est là-bas qu'il était mort, lors d'une mission qui tourne mal. Keziah n'avait que cinq ans et c'est sa mère qui l'avait alors élevée parmi les siens. Les forains sorciers. Des nomades, des arnaqueurs de première qui avaient creusé leur trou côté moldu, non pas dans les banlieues chics et proprettes mais dans le monde fantastique de la prestidigitation. Des sorciers parmi les magiciens. Tous des maîtres de l'illusion, des escrocs patents, mais pas de mauvais bougres pour autant. C'est au milieu de cette faune étrange, secrète mais extrêmement soudée, que Keziah avait grandi avant que Poudlard ne lui donne les moyens de se détacher peu à peu de cette vie là. Il aimait sa "famille", mais il était parti. Parti pour construire sa vie à lui. Et ils ne le lui avaient jamais pardonné.

La peur. Elle s'était insinuée en lui comme un poison à l'annonce du retour de Voldemort, encore plus lorsqu'il s'était emparé du Ministère de Scrimgeour. Les arrestations en masse, les exécutions sommaires, la propagation de la misère, etc. Autant de maux qui s'étaient emparés de cette bonne vieille Angleterre et lui dévoraient le cœur. Victoria, elle, était égale à elle-même, farouche, frondeuse. Elle aurait été la première à rejoindre l'Ordre du Phénix si Keziah ne l'avait supplié de ne pas s'en mêler. Pour eux. Pour leur enfant. Mais le sang de la lionne bouillonnait dans ses veines. Membre de la Brigade Magique, elle assistait jour après jour, impuissante, à l'injustice du règne mangemort. Jusqu'à commettre l'irréparable lors de l'été 2001. Ils appelèrent ça de l'insubordination. Ils appelèrent ça de la trahison et elle fut forcée de fuir après avoir aidé des nés-moldus à fuir une rafle.

Keziah n'avait jamais été un combattant. Est-ce qu'il avait été un lâche ? Peut-être, oui. Peut-être même l'était-il encore aujourd'hui. Il ne suivit pas sa femme et elle ne chercha pas à l'en persuader. Ils avaient une fille. Une gosse de huit ans qu'il ne pouvait pas s'imaginer embarquer en pleine cavale. Au nom de quoi d'ailleurs ? La liberté ? L'espoir que ce monde redevienne ce qu'il avait été ? C'étaient de belles pensées, des idées admirables même, mais les Insurgés généraient plus de problèmes qu'ils n'en résolvaient. Victoria lui manque pourtant. Son absence est un poison qui le dévore jour après jour, et l'angoisse, ô l'angoisse et la peur à l'idée qu'ils puissent lui faire du mal, l'attraper, l'emprisonner ou la vendre sur le marché comme une pièce de bétail... En apparence pourtant, Keziah n'a pas changé. Il est toujours cet homme au sourire ravageur, ce sorcier qui semble savoir où est sa place dans la hiérarchie du sang, ce mari condamnant les fautes de sa femme (et il dut se montrer convainquant pour convaincre le Ministère). Mais pour chacun de ses sourires, pour chacune de ses courbettes devant l'ordre établi, son mépris pour les tyrans se cristallise jour après jour. Il entend le grondement de la plèbe enfler. Il voit le mécontentement l'emporter sur la peur et les graffitis appelant au soulèvement, criant à l'injustice, fleurir sur les murs du Londres sorcier. Le vent se lève et la tempête approche.

   


Dernière édition par Keziah Campbell le Jeu 9 Avr 2015 - 11:56, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Keziah Campbell - With your feet on the air and your head on the ground, try this trick and spin it ! Empty
COUCOU CHÉRIIIIIIIIIIIIIIIIIIIE, JE SUIS JOIE DE TE VOIR ICIIIIIIIIIIIII, AMOUR SUR TOI REJOINS-NOUS VITE ow Chez les insurgés, je parle mg
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Keziah Campbell - With your feet on the air and your head on the ground, try this trick and spin it ! Empty
DAVIUUUUS, AMOUR DE MA VIE !!! Je demande le divorce et on se marie !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Keziah Campbell - With your feet on the air and your head on the ground, try this trick and spin it ! Empty
Trop dommage que ton personnage soit reparti chez les Langues de Plomb. J'aurais adoré que Nyssandra ait un collège de travail mdr

Bienvenue sur le forum ! (et je ne te souhaite pas bon courage pour la fiche, elle me semble finie, non ? XD). Installe-toi confortablement et rejoins-nous chez les insurgés *pousse ses autres personnages par la porte*
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Keziah Campbell - With your feet on the air and your head on the ground, try this trick and spin it ! Empty
Bienvenue (officiellement) sur excidium yeux
T'envoies du lourd :russe:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Keziah Campbell - With your feet on the air and your head on the ground, try this trick and spin it ! Empty
Merci vous deux !

Et désolé Nyssandra, au début en plus je voulais le laisser à la Gazette, mais quand j'ai vu que les mangemorts avaient forcé des scientifiques / chercheurs / etc. à bosser pour eux, je me suis dis que c'était plus logique ainsi.
Revenir en haut Aller en bas

WIZARD • always the first casuality
Pansy Parkinson
‹ disponibilité : dispo bitches
‹ inscription : 25/10/2014
‹ messages : 4640
‹ crédits : prométhée
‹ dialogues : 'lightcoral'
Keziah Campbell - With your feet on the air and your head on the ground, try this trick and spin it ! 1481838266-pangif

‹ liens utiles :
pansy parkinson ft. adelaide kane, nephtys shafiq ft. phoebe tonkin, kid o'faolain ft. richard harmon, maksim dolohov ft. tom hiddleston, amara bataglia ft. rowan blanchard

‹ âge : vingt-quatre ans (née le 5 mars 1980)
‹ occupation : rentière déchue, mondaine destituée.
‹ maison : le choixpeau s'est a peine attardé sur sa tignasse brune avant de l'envoyer à Serpentard, dont elle est devenue préfète en 5ème année.
‹ scolarité : de 1991 à 1998.
‹ baguette : Elle faisait 19 centimètres, en merisier et cheveux de vélane, capricieuse et imprévisible, sensible aux sentiments négatifs. Cette baguette a cependant été volée par le Limier et aujourd'hui, elle en utilise une autre, bien moins adaptée à sa main.
‹ gallions (ʛ) : 7006
‹ réputation : Rien qu'une sorcière de salon, une bonne à pas grand-chose en dehors des ragots et commérages, une peste se régalant du malheur des autres, une idiote aveuglée par ses sentiments, moralisatrice en dépit de son propre penchant pour les écarts et les erreurs. Le roquet de Malfoy, puis celle que Blaise Zabini a cocufié, abandonné puis engrossé avant de partir à nouveau. Une garce qui mérite tout ce qui lui arrive. Une enfant gâtée, malgré l’aide donnée aux insurgés dans l’infirmerie de fortune de Poudlard.
‹ particularité : Complètement à la dérive depuis la fin de la guerre, on la croise souvent alcoolisée et cruelle, prête à se greffer à la moindre rixe, au moindre esclandre.
‹ faits : Elle a perdu la garde de ses filles, les jumelles Violet et Briar-Rose (née en Aout 2002) à la fin des combats, car on a jugé son sang pur comme inapte à les élever et ce même si leur père, Blaise Zabini, est considéré comme un héros de guerre. Elle a également perdu sa fortune et son statut et n’a plus aucune influence. Personne n'est tendre avec elle car les anciens rebelles la voient comme une garce à abattre et les sorciers lambda n'ont l'image que d'une gamine pourrie gâtée qui vivait dans une tour d'ivoire alors qu'ils crevaient de faim. Condamnée à vivre dans une demeure autrefois grandiose mais maintenant totalement insalubre, elle ère coincée entre sa mère tyrannique et sa tante furieuse, désœuvrée et désabusée.
‹ résidence : Dans l'hôtel particulier Parkinson, situé dans le quartier de Barkwith, sur le Chemin de Traverse. Ancien symbole d'une grandeur aujourd'hui étiolée, la demeure tombe en ruine et menace de s'écrouler depuis les émeutes de janvier 2002. Ses parents possédaient un manoir à Herpo Creek, il n'en reste qu'un tas de cendres et elle n'a plus accès à son bel appartement de la Bran Tower depuis la désertion de Draco durant laquelle elle a également pris la fuite.
‹ patronus : Une hirondelle à peine corporelle
‹ épouvantard : Les corps inanimés de Briar-Rose et de Violet.
‹ risèd : Simplement un matin ordinaire, des draps clairs et propres, une chambre lumineuse, des rires d'enfant emplissant le couloir avant que les deux têtes brunes ne sautent sur l'épais duvet. Un avenir pour elles, aussi, surtout.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smoking-ruins.com/t3200-pansy-fleur-du-mal
Keziah Campbell - With your feet on the air and your head on the ground, try this trick and spin it ! Empty
Bienvenuuuue, je vois que tu ne vas pas avoir du mal à te faire de coupains dans le coin mais si tu as besoin de quoi que ce soit, n'hésite pas à venir trouver un membre du staff; on est là pour ça jule yeux et qui sait, tu vas peut-être me réconcilier avec l'avatar kr Bonne chance pour la suite.

• • •


Some days I feel everything, others are numbing, can never find the in between, it's all or nothing. Half my bones in city streets, the other in my sheets, and I don't think they'll ever get the chance to meet. I never wanted to be here now, one foot in the grave, other on the ground. I can't process what I'm feeling now, this skin I can do without.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Keziah Campbell - With your feet on the air and your head on the ground, try this trick and spin it ! Empty
Simon Baker + Pixies bave
Le début de ta fiche a l'air prometteur - hâte de lire la suite kr lapin
Au plaisir de te croiser au détour d'un rp trognon
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Keziah Campbell - With your feet on the air and your head on the ground, try this trick and spin it ! Empty
Ah, tu as eu des mésaventures avec cet avatar Pansy ? C'est pourtant rare de voir ça tronche à lui (bien pour ça que je l'ai choisi). Comme quoi !

Merci aussi à toi Katie ! Par contre euh... à priori ma fiche est bel et bien finie mg
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Keziah Campbell - With your feet on the air and your head on the ground, try this trick and spin it ! Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Keziah Campbell - With your feet on the air and your head on the ground, try this trick and spin it !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» (F/M) Victoria « Lola » Campbell • i'm not a fortune teller
» Danielle Campbell & Kaya Scodelario crackship
» Palmarès (suite)
» [Potions] Tests de janvier
» Demande de retouche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Until the very end ”
like the tiny dust floating in the air
 :: Evanesco; they lived happily ever after :: Fiches poussiéreuses
-