sujet; the rains of castamere
MessageSujet: the rains of castamere   the rains of castamere EmptyLun 25 Aoû 2014 - 20:58

Invité
Invité
the rains of castamere Empty
Hannah Miranda Abbot
feat claire holt • crédits

• nom complet ; Le h à la fin du prénom d'hannah a toujours perturbé cette dernière et elle a longtemps refusé de l'écrire avec ce h. Miranda est le prénom de sa mère qui lui a été transmis en deuxième prénom. Hannah appartient à la famille Abbot, une famille assez respectée dans le monde magique.

• surnom(s) ; son professeur particulier a commencé à l'appeler rien du tout, ça remonte à longtemps.

• naissance ; Hannah est née un vingt-quatre décembre dans l'hôpital Saint-Mangouste comme de nombreux sorciers de sang-pur.

• ascendance ; Elle est de sang-pur bien qu'elle n'a jamais vu en quoi son statut de sang peut être important.  

• camp ; insurgés mais elle semble bien loin de tout ça même si elle ne cesse jamais d'y penser.

• métier ; Elle est rebute pour avoir offert sa confiance à la mauvaise personne.

• réputation ; A Poudlard, elle était la fille joyeuse, maladroite, naïve et innocente que tout le monde adore. Aujourd'hui, elle a comme réputation d'être la traître de la famille Abbot mais cette famille n'est pas la sienne, plus maintenant, plus dans son cœur.

• état civil ; Elle est célibataire. A moins qu'elle soit en couple. Elle n'en sait rien, elle est sortie avec un garçon, avec Neville,  elle l'aimait mais elle s'est faîte attrapée, elle a été piégée, pas lui. A moins qu'elle se trompe, à moins que sa liberté ne soit qu'une illusion de l'esprit d'Hannah. 

• rang social ;Elle est une rebute, elle n'aurait pas dû l'être, elle devrait être une insurgée mais la trahison d'un être aimé lui a coûté très cher.  

• particularité(s) ; Elle n'en a aucune et n'en a jamais ressenti le besoin. Elle le regrette aujourd'hui, la leglimencie aurait pu lui être utile.

• patronus ; L'oiseau moqueur est le bel animal que forme son patronus. Elle n'a plus de baguette magique et n'est pas certaine qu'elle serait encore capable d'en produire un si elle essayait.  

• épouvantard ; Elle ne voit pas comment ça pourrait être pire, elle a vraiment du mal comment ça pourrait être pire mais découvrir Neville rebut représente sans doute ce pire inimaginable.

• risèd ; Retrouver sa liberté, ne plus être une rebute, c'est un rêve pour lequel elle veut se battre.  

• animaux ; Etant une rebute, elle n'a pas à avoir d'animal bien qu'elle avait une chouette à Poudlard que ses parents ont peut-être récupéré.  

• baguette ; elle a une, elle a eu une belle baguette dont elle se serait avec aisance puis elle est devenue rebute et on la lui a prise.

• miroir à double sens; Hannah en a eu un, elle s'en est servi dans le passé, c'est son miroir à double-sens qui lui a permise de contacter une personne en qui elle pensait pouvoir avoir confiance mais qui l'a finalement. Aujourd'hui, comme tout le reste, on lui a pris.

• ENSLAVED •
Perso Inventé de la sage

The stars have faded away

► Avis sur la situation actuelle :  L'enfer semble être sur terre. Hannah a été vendu comme rebute et semble toucher le fond, ses amis sont traqués, elle a été trahi par quelqu'un qu'elle aimait, le nouveau gouvernement est une horreur et cette guerre ne semble pas vouloir se finir. Le monde n'a jamais été aussi sombre, aussi terrible. Hannah ne  se sent plus pareil, comme détruite, si proche du désespoir, tentant de combattre contre ce qu'il se passe. Mais elle sait qu'elle ne peut plus se battre sans les armes qu'on lui a prise, elle ne peut qu'attendre et espérer, espérer qu'Harry, Ron et Hermione finissent leur mission à bien, espérer que son camp gagnera cette guerre mais elle en a marre d'espérer, elle veut se relever de ses blessures, se relever de cet enfer mais c'est peut-être déjà trop tard, ce qui ne va pas lui empêcher d'essayer encore et encore, elle doit rester forte.

► Infos en vrac : Les seules matières où Hannah semble douée sont le cours de sortilèges et l'étude des moldus. Dans la plupart des autres cours, c'est assez catastrophique, à la limite du danger publique. Hannah n'a jamais été particulièrement douée en cours mais avec les années, elle a réussi à ne pas être la plus nulle. Elle se gratte souvent le haut de sa tête quand elle réfléchit, comme si ça allait suffire à faire sortir quelque chose de sa tête.   drôle, possède beaucoup d'autodérision. maladroite, plus que maladroite, elle doit être mal faite, sa maladresse est trop grande pour être normale.   elle collectionne - ou plutôt a collectionné - les objets moldus. Elle en a plein sa chambre, de la pièce de Shakespeare au micro-onde. On a tendance à croire - ses parents ont été les premiers à croire - qu'elle est atteinte d'une maladie mentale que personne ne peut détecter. Jeune, mignonne, insouciante, optimiste, naïve et innocente. Voilà ce que Hannah a été pendant un moment, même après s'être enfuie de Poudlard en tant qu'insurgée elle n'a pas changé puis elle s'est faite attrapée jusqu'à ses seize ans, elle a eu un professeur particulier qui l'aidait à se perfectionner dans certaine matière et à être moins maladroite les Abbot ne sont pas des pro sang-pur mais ils ont décidé de rejoindre le camp du seigneur des ténèbres pour survivre. Les Abbot sont des survivants mais ils n'ont jamais inculqué à leurs enfants l'importance que peut avoir le sang - comme le font la plupart des sorciers qui ont rejoint les forces du mal - et l'aînée de la famille - soit Hannah - n'a jamais réussi à se faire à cette idée quand il a été question de choisir le camp des mangemorts. Hannah n'est sans doute pas une Abbot survivante mais c'est une véritable combattante, qui se bat à fond pour ses idéaux, qui se bat à fond pour ce en quoi elle croit. Et cela, même quand tout semble désespéré. Ces cheveux, autrefois lisse et beau, sont abîmés et cassants. Elle a des cicatrice des sortilèges que lui a lancé un traître, autrefois aimé et, évidemment, les traces de la brutalité de son 'maître' sur elle La 'marque' qui la lie à Lysander est un Lys tatoué qui est le symbole de la famille Selwyn Hannah est devenue une personne très lunatique. Elle peut, à un moment, se sentir désespérée et ne pas dire un mot à son 'maître et à un autre, elle serait habitée par une rage, un besoin de liberté et de vengeance et provoquerait son maître


Nothing compares to you

• pseudo & âge ; THE @lice mais vous pouvez m'appelez Laura  trognon et j'ai eu dix-huit ans hier What a Face  • comment as-tu trouvé le forum ? Je suis tombée dessus par hasard il y a deux jours et je l'ai retrouvée hier soir sur Bazzart  yeah  • ton avis, tes suggestions ; j'aime beaucoup le forum, il est très prometteur, très beau puis j'adore le contexte  potte voilà  trognon • connexion ; tous les jours pendant les vacances mais ça va bientôt se terminer  bouuh Du coup, je dirais 3j/7 mais comme je vais passer mon bac cette année, va falloir que je bosse  yeux  • quelque chose à ajouter ? ça faisait longtemps que j'avais pas joué un personnage torturé comme ça donc j'ai hâte de terminer ma fiche pour pouvoir rp I love you



2. Si ton personnage est un inventé ;
CLAIRE HOLT ; hannah abbot
Code:
[code]▋ <a href="http://excidium.bbactif.com/u21">▋</a> <pris>CLAIRE HOLT ;</pris> hannah abbot [/code]


Dernière édition par Hannah Abbot le Mer 10 Sep 2014 - 20:40, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: the rains of castamere   the rains of castamere EmptyLun 25 Aoû 2014 - 20:59

Invité
Invité
the rains of castamere Empty

Here comes the hurricane



――――――-―• her neverland •――――-―――

La chambre d'Hannah est plus que la chambre d'Hannah. C'est sa caverne d'alibaba, son repère, son pays des merveilles, son pays imaginaire. C'est son enfance, simplement. Passionnée par les moldus depuis quasiment toujours, personne ne lui a jamais dit où ça la mènerait et qu'elle devait s'arrêter. Les Abbot ne sont pas de ce genre-là. Un bon nombre d'élèves de Poudlard, ses amis y ont été invités, découvrant une centaine d'objets non-magiques éparpillés sur un bureau, sur des étagères, dans des placard, sur le sol de la chambre de la petite blonde. Les romans Le seigneur des anneaux, un micro-onde, du coca-cola, un téléphone, une lampe torche, des figurines de la saga Star Wars, les livres des contes moldus, un balai non-volant et des centaines d'autres objets composent la collection d'Hannah Abbot. Une collection qui semble être le symbole de l'innocence et de l'enfance de l'aînée des Abbot. Et maintenant? Maintenant, elle ne sait plus quand était la dernière fois où elle est entrée dans son repère, elle ne sait pas non plus ce qu'on a fait de ses affaires. Tout a été, sans doute détruit par sa famille quand ils ont rejoint le seigneur des ténèbres. Probablement anéantis, comme tout ce qui a appartenu un jour à Hannah.


――――――-―• childhood •――――-―――
« Parle moi de cette première année à Poudlard. » Elle a gloussé. Patrata! Trois  livres glissent sur le sol. La communauté de l'anneau, les deux tours et le retour du roi de Tolkien. La petite fille lance un regard à l'homme au regard dur, il fait un geste de la main signifiant qu'elle doit recommencer. Elle recommence. Elle repose les trois volumes au-dessus de sa tête, trois volumes au poids conséquent pour une gamine de onze ans. L'homme se met derrière elle et lui tient les épaules en arrière pour qu'elle puisse rester droite.  Il a les mains rudes et froides. « Comment vous vous appelez? » Elle trouve ça stupide de poser trois livres merveilleux sur sa tête et de compter s'ils tomberont au bout de trois secondes ou de cinq. Elle n'a pas envie de les abîmer. Dans la soirée, elle reprendra la lecture de ces livres, ce qu'elle fait tous les soirs à ses frères. A croire que ça les passionne autant qu'elle. « Professeur. » Elle voit le genre du gars qui veut avoir un grand échange avec elle. En plus, Professeur ce n'est pas un nom. Ou un nom indéniablement horrible. Il lui répète de parler de sa première année à Poudlard. Elle souffle. Elle ne voit pas en quoi parler de sa maladresse scolaire peut intéresser le professeur particulier censé la rendre capable de mettre un pied devant l'autre. « Je suis rentrée dans certains de mes amis. Enfin, ce n'était pas mes amis quand je leur suis rentrée dedans. Et, en potion, j'ai failli tuer le garçon qui était assis à côté de moi. Hum, peut-être que j'exagère un peu, je ne suis pas sûre.» Les livres sont tombés. Ils n'ont jamais tenus aussi longtemps sur sa tête. Professeur a souri. Hannah ne sait pas pourquoi, à cause des livres qui sont tombés ou de comment elle se débrouille pour se faire des amis. On fait avec ce qu'on a. Elle ramasse les livres, Professeur les lui prend et les pose sur une étagère. Elle est ravie qu'ils en aient fini avec ça. Ils lui écrasaient trop la tête. « Vous savez, je pense que mes parents ont tort. Être maladroite, tête en l'air ou être proche de la nullité dans quasiment toutes les matières ne signifient pas que j'ai un trouble mental ou une quelconque maladie. Je suis peut-être juste...juste...moi? » Hannah voit régulièrement des guérisseurs et médicomages depuis que ses pouvoirs ont fait leur apparition. Une apparition qui s'est faîte assez tardive ce qui a franchement inquiété les parents Abbot. Sa maladresse et son incapacité à voler sans tomber d'un balai s'y sont rajoutés et ont fait qu'elle n'est pas tout à fait normale, pour ses parents. « Probablement. Mais ça ne te fera pas de mal d'apprendre à faire un pas devant l'autre sans rentrer dans quelqu'un ou de tenir une fiole sans la faire tomber. » Elle lui a sourit malicieusement. Ses parents ont raconté à Professeur qu'elle avait fait tombé une fiole par terre en cours de potions ce qu'il lui a valu de faire perdre des points à sa maison. Elle est d'accord, ce serait bien si sa maladresse lui fasse éviter de faire - constamment - perdre des points à sa maison durant les années qu'il lui reste à faire à l'école de sorcellerie. « On va dehors. Tu va voler. Sur un balai. »  Ils se sont regardés droit dans les yeux. Hannah a cru qu'il plaisantait mais il ne plaisante pas. Elle lui dit que non, qu'elle n'ira pas, que ça va pas le faire. Elle va pas aller se poser sur un truc qui peut se retrouver à trois mètres du sol, et encore plus haut. Il y a autant de choses pour qu'elle arrive un jour à voler correctement sur un balai que ce qu'elle se marie avec Rogue. Sauf que Professeur insiste. Mais non. Elle est têtue la Abbot. Plus que têtue, elle a le vertige et elle ne veut pas être au-dessus de la terre mais sur terre. « Allez, princesse! » Princesse? Ca va pas le faire. Elle aime bien les princesses, Cendrillon et Blanche-Neige mais elle n'en est pas une et elle sent que de la bouche de Professeur ce n'est pas un compliment. Elle sait qu'il est payé par ses parents et que ça peut lui donner un air de princesse à refuser de faire ce qu'il dit  mais il se trompe. Si c'est une princesse, elle est la pire de toutes. « Je ne m'appelle pas princesse. C'est Hannah ou rien du tout! » A donner des ordres, elle doit s'enfoncer dans son rôle de princesse. Tant pis. Elle ne veut pas céder mais elle n'est qu'une petite fille et il pourrait sans doute facilement le lui obliger.  « Rien du tout, ça me va parfaitement. » Elle a rit. Elle aurait dû se sentir insultée, voire humiliée mais elle a trouvé ça drôle. Elle se sent jamais insultée, il faut en faire beaucoup pour réussir à la blesser. « Allez, dehors, rien du tout! » Elle a continué à rire. D'une part parce qu'elle aime comment parle Professeur et d'une autre part parce que ça retardait encore et encore le moment où il allait la mettre sur un balai. Professeur avait l'air d'en être amusée. Si elle avait eu cinq ans de plus, elle serait sans doute vexée, vivant une période adolescente pleine de susceptibilité, elle avait déjà vu ça chez des sorciers un plus âgés qu'elle. Mais elle se sens encore comme une petite fille et est convaincue qu'elle restera toujours une petite fille. Et elle a fini par le suivre dehors. « Je ne veux pas mourir, Professeur. Et sur la barbe de Merlin, je peux vous assurer qu'un balai c'est sacrément fourbe. »
 


――――――-―• i want you for dumbledore's army •――――-―――
C'est l'année des BUSEs, une année importante. Et portant, Hannah a d'autres problèmes que la réussite de ces examens. « Et si c'est faux, Hannah. Si le ministère a raison et que Potter est un menteur, que tu-sais-qui n'est pas de retour. » Hannah dévisage son meilleur ami. Il peut être stupide parfois, même plus qu'elle. Elle comprend pourquoi il pense ça, pourquoi il veut le penser. Ca ne lui fait pas plus plaisir qu'à lui que celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom soit en vie mais l'ignorer ne va pas le rendre moins vivant. « Il est de retour, Ernie. Et il a, tu sais ... tué Cédric. » On n'aime pas en parler, de Cédric. Peut-être encore moins chez les Poufsouffles que chez les autres maisons mais personne n'aime en parler. Hannah ne le connaissait pas vraiment, il était plus âgé qu'elle et était un garçon plutôt populaire ce qui n'a jamais été le cas d'Hannah. Mais comme tout le monde, elle s'est attristée de son sort. « Tu te rappelles de ce que j'avais dit quand on était en deuxième année, quand tout le monde pensait que Harry était l'héritier de Serpentard? » Evidemment qu'il s'en souvient. Il parle fourchelang, il y a un lien spécial entre lui et tu-sais-qui, réfléchis. avait dit Ernie à Hannah, elle s'en souvient comme si c'était hier même si ça ne l'est pas. « Tu as dit que tu n'étais pas d'accord, qu'il semblait tellement gentil. » Elle s'était mal exprimée, ce jour-là. Elle n'a jamais été forte pour trouver les bons mots. Certes, elle avait vu de la gentillesse, de la bonté en Harry mais elle ne l'avait pas suffisamment bien dit - à l'époque - pour convaincre Ernie. « Oui, c'est ce que j'ai dit. Mais au fond de moi, c'était plus que ça, tu vois, comme un pressentiment, je ne sais pas, je le savais, Ernie, je le savais. » Sauf que c'est différent aujourd'hui. En deuxième année, tout le monde dévisageait et s'écartait de Harry quand il n'était pas loin mais il n'y a pas eu mort d'homme. Mais cette fois-ci c'est différent. Cette fois-ci, il y aura vraiment des morts. « Fais-moi confiance. Bientôt, on n'aura plus le choix. On devra choisir entre rejoindre les rangs des mangemorts et devenir des cadavre. Ce n'est pas joyeux Ernie mais c'est la vérité. » Hannah ne sait pas ce que ses parents feront le moment venu. Ils ne veulent pas devenir des cadavres mais le sang n'a jamais eu d'importance pour les Abbot. Jamais. Hannh croit qu'ils feront pour le meilleur. Les parents d'Hannah lui ont laissé faire sa collection d'objets moldus, sans en être franchement inquiété. Ils n'ont jamais pensé que cette passion pouvait être un des symptômes des troubles mentaux de leur fille dont ils soupçonnent l'existence. « Je ne tiens pas à devenir un cadavre, Hannah. Ni que tu en deviennes un. » Elle esquisse un sourire. Elle ne dit pas qu'elle fera rien contre Ombrage, contre le seigneur es ténèbres sans Ernie mais elle a besoin de lui et elle veut croire qu'il sera avec elle.  Ernie n'est pas un opportuniste, il ne fait pas tout pour survivre. C'est ce qu'elle pense de lui. Que peut-elle en savoir? Il n'ont que quinze ans, après tout. Peut-être que le moment venu, il n'hésitera pas à rejoindre les forces du mal, à de faire d'Hannah son gibier. Mais elle croit en lui. « Si je comprends bien, il ne nous reste plus que la rébellion. » Elle a sourit. Il ne leur reste que la rébellion. Pour l'instant la rébellion n'est qu'un groupe d'élève qui se rebelle contre le professeur tyrannique qu'est Dolores Ombrage mais ça prendra assez rapidement une plus grande ampleur. C'est de la folie, cette rébellion, cette armée de Dumbledore mais quand tout le monde magique saura que celui-dont-on-ne-doit-prononcer-le-nom est de retour, il y aura des morts partout et il se peut que cette armée de Dumbledore soit la clé de la survie et permette au monde magique de ne pas totalement s’effondrer et devenir un enfer. L'armée de Dumbledore, ce groupe de rébelle pourra changer la donne.




――――――-―• the fault in our stars •――――-―――
Hannah s'est réveillée, en plein milieu de la nuit. Elle a rêvé à [u]Professeur[/i]. Il avait arrêté de donner des cours à Hannah, peu de temps après la mort de Dumbledore. C'était un sang-mêlé, son épouse était une sorcière né-moldue ce qui mettait sa vie en danger. Il ne lui a pas dit où il était allé. Il ne lui a pas dit son nom. Il ne lui a pas dit combien d'enfants il a, au moins deux, à ce qu'elle a pu comprendre. Elle regrette, elle aurait dû cherché à en savoir plus. Elle aimerait le revoir, un jour, mais elle doute d'en avoir l'occasion. Avant qu'il aille elle-ne-sait-où, qu'il la quitte, elle lui a offert un livre d'enfant moldus avec des histoires qu'elle racontait chaque nuit à ses frères quand ils étaient plus petits. Et maintenant, il n'était plus là, peut-être en fuite, peut-être mort, elle n'en sait rien, et c'est sans doute ça le plus douloureux, de ne rien savoir. Elle entend encore sa voix parfois, comme dans un rêve. Elle espère le revoir, elle espère qu'il n'est pas mort. Mais elle n'en sait rien et ne fait peut-être rien de plus que de se bercer d'illusion. Elle entend du bruit à côté d'elle, quelqu'un qui bouge. « Tu ne dors pas toi aussi. » Elle lève sa tête vers le ciel, vers les étoiles. Elles sont belles, peut-être trop, d'une beauté qui parait irréel. Elle se sent comme dans un autre univers, comme si elle n'est pas en fuite, comme si elle n'est pas insurgée, comme si elle ne vit pas dans un gouvernement tyrannique, comme si elle est juste une adolescente dormant à la belle étoile, juste à côté du garçon dont elle est amoureuse. Mignon, n'est-ce pas? Ca le serait plus s'ils n'étaient pas en fuite, s'ils ne devaient pas bouger tous les jours, s'ils n'étaient pas recherchés par le gouvernement, s'il n'étaient pas en danger de mort. Elle a posé sa tête sur l'épaule de Neville. « C'est bizarre comme les étoiles continuent de briller, même avec tout ce qui se passe, comme si rien ne pourra jamais les atteindre. Je crois que je suis une étoile. » Si sa père ou sa mère l'avaient entendu, ils auraient crié aux problèmes mentaux. Ils n'auraient peut-être pas eu tort. Mais elle se sent vraiment comme une étoile, une étoile sur terre qui brille encore et brillera toujours. Elle se rend tout de même compte de l'absurdité que semblent avoir ses mots. Elle a senti ses doigt s'entrelacé à ceux de Neville et ses paupières se sont doucement fermées, à moitié dans un rêve, à moitié dans la réalité..


――――――-―• hey brother •――――-―――
Ils ont réussi à se contacter. Hannah n'y a pas cru, au début. Mais elle a bien du l'admettre, toute sa famille ne lui a pas tourné le dos. La survie des Abbot a fait d'elle une tare dans sa propre-famille. Elle veut survivre, elle-aussi, mais elle ne veut surtout pas se laisser aller dans quelque chose qui ne lui correspond pas. Elle n'est pas la seule à refuser de se soumettre. Et ça la remplit d'espoir pour la suite des événements. Ils se sont donnés rendez-vous au milieu d'une petite forêt en Angleterre. Elle y est allée. Pas certaine qu'il irait jusqu'au bout, qu'il aurait le courage de défier leur famille et le seigneur des ténèbres à la fois. Et là, elle le voit, sa petite silhouette, ses cheveux blonds - les mêmes qu'Hannah - au vent. « Thomas? » C'est son petit frère, avec ses yeux bleus clairs et un sourire qui apporte de la chaleur dans le coeur d'Hannah. Ils courent l'un vers l'autre. C'est étrange, irréel, comme au beau milieu d'un rêve. Mais elle ne rêve pas, il est là. Elle n'a jamais été aussi contente de voir quelqu'un. « Je t'aime, grande soeur. » Elle pense moi aussi sauf que le mot ne sort pas de sa bouche, elle a la gorge séchée par l'émotion et l'image d'elle et d'un membre de sa famille réunis comme elle l'a tant rêvé. Puis, elle s'écarte de lui. Il est temps d'aller retrouver les autres sorciers en fuite. Et Neville. Et là, elle sent quelque chose, quelque chose de désagréable, dans tout son corps, plusieurs fois, elle tombe à terre dans une terrible douleur. Elle dévisage son frère. La baguette de Thomas pointé sur Hannah. « Tu me répugnes, Hannah. » Non. C'est impossible. Impossible. Elle s'est écartée du groupe pour le rejoindre, pour le faire entrer parmi eux, pour qu'il la tue. Elle sort sa baguette. Elle ne croit pas qu'elle sera capable de se battre contre son frère mais c'est ça ou mourir. Il la désarme rapidement. Trop rapidement, trop facilement. « Tu viens avec moi. »  La trahison est dur à avaler, terrible, un coup de poignard dans le dos, une partie de son coeur arrachée. Elle se sent insignifiante. Son frère l'attrape par le bras. Elle se débat un peu, crie un peu. Mais la force et le courage lui manque. C'est son frère. Il la destine à une vie pire que la mort. Mais c'est son frère. Il ne peut pas lui faire du mal. Peut-être qu'il cache quelque chose ou peut-être qu'elle veut croire que ce n'est pas aussi horrible que ça en a l'air. « Hannah! Hannah! HANNAH! » Elle est retournée à la personne qui crie son nom. Mais elle reconnaîtrait la voix parmi un millions d'autres. C'est Neville. L'entendre pourrait lui donne envie de courir vers lui, de se battre contre son frère, son propre frère. Sauf qu'elle n'a pas le temps de le penser que le décor de la forêt disparaît. Thomas et Hannah se retrouvent dans une allée sombre. Peut-être l'allée des embrumes ou peut-être juste une rue de Londres dans la nuit. Elle se met à taper sur les murs, à crier le nom de Neville, encore et encore, elle a mal au main à force de taper dessus. « Il ne peut pas t'entendre. Il est loin. On a transplané. » Elle ne s'est pas débattu, elle ne s'est même pas rendue compte de ce qu'il se passait. Elle lui fait face. Les larmes roulent sur ses jouent. Elle craque. Est-ce vraiment son frère? Ou un mangemort qui l'a emprisonné? Il n'était là que pour elle, pour personne d'autres. Neville et les autres rebelles ne l'ont pas intéressé. Il voulait seulement capturer sa soeur. « Tu me répugnes, Hannah » C'est la deuxième fois qu'il le dit, la deuxième. Elle s'accroche à la veste de Thomas, voulant croire que le petite garçon à qui elle racontait des histoires existe toujours. A moins qu'il ne soit plus et qu'elle s'accroche à la veste d'un tueur. « Je t'en supplie, ne fais pas ça, non, je t'en supplie, ne m'emmène pas à Azkaban, tu peux me ramener là-bas. Je t'en supplie. Je t'en supplie. » Il sourit d'un sourire qui effraie Hannah, qui n'est pas celui de son frère mais celui d'un psychopathe. Elle la lâche et recule. Elle va finir sa vie derrière les barreaux d'Azkaban. Cette perspective de vie est terrifiante. « Ne t'inquiète pas pour ça, grande soeur. On te vendra comme rebute. » Elle déglutit. Qu'y a t-il de pire? Terminer sa vie derrière les barreaux de la prison pour sorciers ou devenir une esclave?

――――――-―• stay strong •――――-―――
Respire. Tu vas t'en sortir. Tu vas t'en sortir. Ne pose pas le genoux à terre. Ne deviens pas une esclave se répète chaque jour Hannah, comme une bouffée d'air et d'espoir qu'elle ne veut pas abandonner. Elle ne veut pas craquer, fondre en larmes, devenir une petite chose sans force. Au début, à ses premiers jours de rebute, elle arrivait - à peu près - à se concentrer sur des émotions positives pour ne pas perdre pieds, pour rester forte. Mais elle a senti que ça ne pouvait pas fonctionner. La peur, la terreur, le désespoir  ne doivent pas l'atteindre, elle doit écarter ses sentiments d'elle. Alors, Hannah se concentrent sur la haine. La haine ou sa seule amie. C'est ce qui la maintient à flot. Aujourd'hui encore, ça la maintient à flot, quand elle arrive à se concentrer dessus. Elle entend un ordre sortir de la bouche de Lysander Selwyn, son maître, pour appeler les choses comme elles sont. « Non. » Ces trois lettres sont sorties d'elles-mêmes de sa bouche. Elle s'en est à peine rendue compte. Elle est contente d'être encore capable de les dire, après tout ce temps. Apparement, son maître n'est pas satisfait de lui avoir entendu prononcer cet unique mot. « Non. » répète Hannah. N'importe qui dirait que ce n'est pas très intelligent, voire totalement idiot qu'une rebute s'oppose à son maître. Elle se demande souvent si elle aurait une chance dans un combat contre lui. Sans sa baguette, ça risque d'être dur. Il lève la main sur elle. Il la gifle. Pas une petite gifle, le genre de petite gifle qu'on ne veut plus jamais avoir à recevoir. « Continuez. Je sens rien. » Idiote se dit-elle à elle-même. C'était le moment de la fermer, de se soumettre mais cette idée l’irrite. Et la violence de son maître s’abat sur son petit corps innocent. Elle continue à s'opposer, à s'accrocher à cette haine mais elle se sent doucement tomber, se fragiliser, faillir, s'écrouler.


――――――-―• try to survive •――――-―――
Hannah a passé une sale nuit, avec d'horribles images qui ne cessent de tourner dans sa tête depuis qu'elle a fermé l'oeil. Susan brûlée vive, professeur dont elle ignore ce qu'il est devenu, l'amour qui a régné autrefois entre elle et sa famille, son amitié avec Ernie, les baisers avec Neville. C'est comme une musique qu'elle déteste et qui refuse d'être remplacée par une autre, elle essaie d'en inventer une - plus joyeuse, plus utopique - mais elle refuse de rentrer dans sa tête.  Elle est en train de craquer. Elle doit se ressaisir, se concentrer sur la haine qu'elle ressent. Elle n'y arrive pas, elle pourait presque fondre en larmes mais elle se le refuse. Elle ne sait pas comment elle tient encore debout, ses jambes tremblent. Puis son regard croise un miroir. Pas etonant. Elle n'a jamais vu un endroit avec autant de miroir, Lysander Selwyn doit ressentir le besoin de se rappeler à quel point il se trouve magnifique. Ou peut-être qu'il n'y en a pas tellement et qu'elle est une pauvre fille qui voit des miroirs tourner autour d'elle. Ce qu'elle a vu dans le miroir a fini de l'achever. Le  lys. Cette marque qui trône dans son cou et qui singifie qu'elle n'est qu'une esclave. Il y a un temps où elle rêvait que Neville vienne la chercher à la manière d'un prince charmant sur son cheval blanc, qu'il la trouve et l'emmène avec lui. Pauvre gamine romantique. Ele s'est faite à sa situation. Du moins, elle sait qu'elle ne sortira plus jamais de là. Jamais. Et elle se sent tomber à genoux, les larmes aux bords des yeux. Puis, son regard croise celui de son maitre. Relève-toi! Ne te soumets pas essaie-t-elle de se convaincre. Mais ce n'est pas en se parlant à elle-même que ça va s'arranger. Ca ne va pas s'arranger. Elle se sent dans un mauvais jour avec les images de ceux qu'elle a aimé - morts ou vivants - qui tournent encore et encore dans sa tête. Tiens bon. Tout le monde va bien. Professeur et Ernie vont bien. Neville est en liberté, c'est un insurgé en liberté. Il va très bien. Ca va aller. Elle ne sait pas si elle se souvient parfaitement bien du visage de Neville, de comment il était, de comment ils étaient. Parfois, elle a l'impression de l'oublier. Pourtant, elle n'oublie jamais vraiment, toujours accroché par un fil à cette ancienne vie qui ne lui appartient plus. Ca va aller? La bonne blague, tu te retrouves à te parler à toi-même. Comment ça pourrait aller, dis-moi? Son maitre lui donne un ordre bien qu'il la voit - presque - étaler par terre. Elle n'a pas le force de s'ooposer, elle ne l'a jamais dans ses mauvais jours. Alors, elle obéit et se déteste pour ça.


Dernière édition par Hannah Abbot le Mer 10 Sep 2014 - 21:32, édité 29 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: the rains of castamere   the rains of castamere EmptyLun 25 Aoû 2014 - 21:18

Invité
Invité
the rains of castamere Empty
BIENVENUUUUE hehe cute yeux jule I love you rougit joyeux anniversaire en retard + j'ai troooop hâte de voir ce que tu vas faire de la petite Hannah mais je suis sûre que ça va être génial ! bref, bon courage pour ta fiche et n'hésite pas à contacter le staff si tu as une question ou une envie subite de saumon fumé gaah
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: the rains of castamere   the rains of castamere EmptyLun 25 Aoû 2014 - 22:43

PRISONERS • bloodstains on the carpet
Draco Malfoy
Draco Malfoy
‹ inscription : 13/09/2013
‹ messages : 8775
‹ crédits : faust.
‹ dialogues : seagreen.
the rains of castamere Tumblr_ob1ibueZ761rmsoypo3_250

‹ liens utiles : draco malfoy w/ lucky blue smith ; ginevra weasley w/ holland roden ; calixe davis w/ audreyana michelle ; uc w/ uc ; indiana alderton w/ nicola peltz ; heath ravka w/ im jaebum ; even li w/ jeon jungkook ; jelena kuodzevikiute w/ ariana grande.

‹ âge : 23 yo (05.06.80).
‹ occupation : ancien langue de plomb (spécialisé dans les expérimentations magiques) ; fugitif et informateur de la RDP entre le 26.05.03 et le 08.12.03 ; condamné à 22 ans à Azkaban pour terrorisme, au terme d'une assignation à résidence et d'un procès bâclé, tenu à huis-clos.
‹ maison : Slytherin — “ you need a little bit of insanity to do great things ”.
‹ scolarité : entre 1991 et 1997.
‹ baguette : un emprunt, depuis qu'il est en fuite. elle n'est que temporaire et il ne souhaite pas s'y intéresser ou s'y attacher, puisque la compatibilité est manquante.
‹ gallions (ʛ) : 12438
‹ réputation : sale mangemort, assassin méritant de croupir à vie en prison pour expier ses crimes et ceux de ses ancètres.
‹ particularité : il est occlumens depuis ses 16 ans.
‹ faits : Famille.
Narcissa (mère) en convalescence. sortie de son silence depuis peu pour réfuter l'annonce de son décès ; reconnue martyr. lutte pour que le jugement de son fils soit révisé.
Lucius (père) mort durant la tempête du 03.03.2004.
the rains of castamere 489546spea
Spoiler:
 

‹ résidence : emprisonné à Azkaban depuis le 06.01.04. en fuite depuis le 08.05.04.
‹ patronus : inexistant.
‹ épouvantard : l'éxécution de juillet 02, ses proches en guise de victimes: leurs regards vidés par l'Imperium, la baguette de Draco dressée, les étincelles vertes des AK et leurs cadavres empilés comme de vulgaires déchets.
‹ risèd : un portrait de famille idéal, utopique.
http://www.smoking-ruins.com/t4710-draco-there-s-a-hole-in-my-so
the rains of castamere Empty
comme l'a dit la rouquine, joyeux annif en retard iiih j'espère que tu trouveras tous les liens qu'il te faut pour étoffer l'histoire de ta donzelle comme tu l'espères ; et pour ce qui est de l'idée de la trahison, c'est vrai qu'il risque de te donner une très bonne base pour ton perso gaah bon courage pour la rédac ! sens-toi libre de nous sonner les cloches si besoin mais par contre, fais gaffe, le poisson que Daph cache sous ses bras il est pas frais wth
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: the rains of castamere   the rains of castamere EmptyMar 26 Aoû 2014 - 1:17

Invité
Invité
the rains of castamere Empty
TITRE GOT iiih Bienvenue et bonne chance pour ta fiche palpite Si tu as des questions, n'hésite pas trognon
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: the rains of castamere   the rains of castamere EmptyMar 26 Aoû 2014 - 13:43

Invité
Invité
the rains of castamere Empty
Daphnée; merciiiii trognon trognon Tout le monde va aimer Hannah avec ce que je vais en faire enfin, j'espère trognon Si j'ai besoin de saumon, je te contacterai Arrow

Drago; MERCI iiih ah non mais du coup, je vais pas gouter à son poisson s'il est pas frais 'o'

Ichabod: mais GoT c'est juste trop beau fire oberyn MARTELL iiih merci I love you
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: the rains of castamere   the rains of castamere EmptyMar 26 Aoû 2014 - 18:05

Invité
Invité
the rains of castamere Empty
HANNAH. yeux il nous faudra absolument un lien de l'époque de poudlard, étant donné que ça m'étonnerait qu'elles aient pu se croiser depuis la guerre. fire inlove bienvenue belle blonde. trognon love iiih
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: the rains of castamere   the rains of castamere EmptyMar 26 Aoû 2014 - 18:08

Invité
Invité
the rains of castamere Empty
j'adoooore le titre love bienvenue parmi nous ma belle, j'espère que tu vas te plaire au sein de cette nouvelle communauté brille si tu as la moindre question, nous sommes là pour y répondre le plus rapidement possible bounce
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: the rains of castamere   the rains of castamere EmptyMar 26 Aoû 2014 - 18:53

HERO • we saved the world
June Winchester
June Winchester
‹ inscription : 13/02/2014
‹ messages : 2868
‹ crédits : moi et ma signature à crackle bones.
‹ dialogues : lightblue
the rains of castamere Tumblr_n386dvTGPL1rv3a9bo4_250

‹ liens utiles : présentation - reaghan - ronald - daphne - mood - lyanna - lorcàn - remus
‹ âge : trente ans. (01/06/1974)
‹ occupation : à la renaissance du phénix, je n'ai pas de métier (la faute au gouvernement qui estime que les loups-garous sont trop dangereux pour avoir un métier).
‹ maison : gryffondor
‹ scolarité : septembre 1984 et juin 1991.
‹ baguette : Elle est en bois d'ébène avec une plume de phénix à l'intérieur et mesurant vingt-quatre centimètres.
‹ gallions (ʛ) : 5940
‹ réputation : À Poudlard et jusqu'à sa morsure, on la connaissait parce qu'elle ne ressentait pas la douleur et qu'elle passait plus de temps à l'infirmerie pour vérifier qu'elle ne s'était pas fait mal qu'en cours. Elle a été joueuse de Quidditch aussi et pas une mauvaise. C'est un sport qu'elle a toujours adoré et qu'elle aurait bien continué par la suite. Puis après sa morsure, sa maladie s'est guérie grâce (ou à cause du) au gène loup-garou et on a fini par l'oublier. Puis après elle a été recherchée parce qu'elle a fait partie de l'Ordre du Phénix puis des insurgés. On l'a connu comme étant le rebut de Severus Snape. Puis de nouveau une insurgée. Puis héros de guerre, mais un héros qu'on remercie par un simple sourire et une petite somme d'argent, pas un héros qui mérite l'Ordre de Merlin. Vous comprenez, elle n'est pas normale. L'Ordre de Merlin, June s'en moque, mais elle ne supporte pas le snobisme de ce gouvernement qui se veut tolérant. Depuis la fin de la guerre, June se renfonce dans l'anonymat et ça lui va très bien.
‹ particularité : Loup-garou. Totalement. Elle a été mordue par Claevis, un membre de la meute de Thurisaz en 1995. La cicatrice est toujours visible et bien brillante sur son flanc gauche. Le gène lui a permis de guérir de sa maladie d'insensibilité congénitale à la douleur, mais il lui a fait perdre son boulot d'Auror aussi.
‹ faits : uc
‹ résidence : à storm's end.
‹ patronus : un renard roux
‹ épouvantard : le feu.
‹ risèd : Teddy avec Dora et Remus. Et puis elle avec Elijah et leurs enfants. Des enfants qui ne souffrent pas du gène du loup-garou.
http://www.smoking-ruins.com/t6908-june-shadow-of-the-colossus
the rains of castamere Empty
"and so he spoke; and so he spoke that lord of Castamere" brille le tiiiitre et le choix de l'avatar aussi et du pv minikr
Breeef, bienvenuuuuue sur exci ! Si tu as des questions surtout n'hésite pas et puis bonne chance pour l'écriture de ta fiche gaah beaucoup de fun parmi nous également hug

• • •

she wolf but i can't compete with the she-wolf, who has brought me to my knees. what do you see in those yellow eyes? 'cause i'm falling to pieces.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: the rains of castamere   the rains of castamere EmptyMar 26 Aoû 2014 - 18:57

Invité
Invité
the rains of castamere Empty
jule jule bed
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
the rains of castamere Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

the rains of castamere

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Until the very end ”
like the tiny dust floating in the air
 :: Evanesco; they lived happily ever after :: Fiches poussiéreuses
-