sujet; Miss Eris' Love Mail
MessageSujet: Miss Eris' Love Mail   Miss Eris' Love Mail EmptyJeu 28 Mai 2015 - 0:32

Invité
Invité
Miss Eris' Love Mail Empty
Miss Eris' Love Mail
witch weekly




Les tourments de l'amour ne laissent personne indifférent ! De tous âges, de tous sexes, de tous sangs et de toutes nationalités, tous les sorciers ont la chance un jour de rencontrer l'amour et parfois même de souffrir sous ses dents. Vous n'avez personne à qui confier votre peine ? Point d'ami à qui demander conseil dans cette situation qui est la vôtre ? Besoin d'un avis extérieur sur la décision déchirante que vous devez prendre ? Écrivez-moi et je vous répondrai à chaque semaine, le tout de façon anonyme.

Tenderly,

Eris Burke



Dernière édition par Eris Burke le Jeu 28 Mai 2015 - 0:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Miss Eris' Love Mail   Miss Eris' Love Mail EmptyJeu 28 Mai 2015 - 0:44

Invité
Invité
Miss Eris' Love Mail Empty
« Ma très chère Miss Eris,


Je suis à la recherche de vos très précieux conseils. Il y a quelques jours, il m'est arrivé ... quelque chose. De très, très troublant.
Je suis ami avec une charmante sorcière de sang-pur depuis l'enfance. Nos rapports n'ont pas toujours été évidents, ni très ... concluants. Nous sommes toujours dans une éternelle guerre d'usure, à coup de piques & d'insolences, d'imprudences. Je ne peux pas lui pardonner depuis des années. Je sais ma rancune & mes colères. Je me dis que c'est ainsi que va la vie.

Cependant, il s'est passé quelque chose.
Elle m'a réveillé un dimanche matin en fanfare, et m'a volé le plus beau baiser de toute mon existence. Ce n'était qu'une plaisanterie, sans doute, pour apaiser sa fureur. Je n'ai pas réellement compris ce qu'elle avançait que déjà, elle tournait les talons. J'ai fait la chose la plus stupide ; je l'ai suivi & je l'ai embrassé encore & encore. Ça ne m'a pas arrêté. Ça ne m'arrêtera jamais. Et peu à peu au fil des jours, je réalise l'horreur de mes actes. Je n'ai jamais voulu plus jusqu'à présent.

Que dois-je faire? M'excuser? L'oublier? Faire une croix sur ce nous?

Votre dévoué lecteur. »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Miss Eris' Love Mail   Miss Eris' Love Mail EmptyVen 29 Mai 2015 - 4:45

Invité
Invité
Miss Eris' Love Mail Empty
Chère Miss Eris,

C'est le coeur lourd que je viens quémander vos précieux conseils. Voyez vous, je suis un homme bien, relativement joyeux même et si j'ai tendance à prendre un peu plus de place que nécessaire au sein d'un groupe, je me retrouve dans une fâcheuse position en ce moment. En effet, j'occupe un poste depuis maintenant 6 mois et à mon plus grand désarroi, l'un de mes collègues ne peut tout simplement pas me tolérer. J'ai tout essayé pour gagner sa confiance, son affection, son amitié au mieux. Bon d'accord, je ne vais pas le nier, j'adorerais jouer au médecin avec lui, mais j'aimerais surtout qu'il cesse de jeter systématiquement tout ce que je lui offre.

Est-ce que j'ai eu tort de tenter d'acheter son amour avec de la nourriture ? Est-ce que les fourniture de bureau feraient de meilleurs cadeaux ? Je ne me vois pas lui offrir des boutons de manchettes... (je devrais ? si oui, vous me conseilleriez plutôt quelque chose de classique avec des gravures ou plus clinquant, avec des pierres précieuses ?) Est-ce que l'ignorer aiderait la situation ? Je suis perdu. Je ne sais plus comment m'y prendre avec lui et je compte donc sur vous et votre expertise pour m'aider à régler cette situation.

Ps. Vous accepteriez de me retrouver pour en discuter devant un verre ? Ce serait tout de même plus simple...
L'un de vos plus grand fan.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Miss Eris' Love Mail   Miss Eris' Love Mail EmptyMar 2 Juin 2015 - 5:03

Invité
Invité
Miss Eris' Love Mail Empty
Chère Miss Eris,

Je ne suis pas vraiment fanatique de tout le mélodrame que les femmes peuvent désirer quand on parle du mot «Amour», mais j'avoue moi-même rechercher une femme avec qui fonder quelque chose de solide et tout cela dans un respect mutuel. Je suis membre d'une ancienne famille et il sont de la vieille école où nous devons prendre la femme que nos parents on choisit pour nous. Voilà «l'heureuse élue» m'est certes très attirante, mais je ne suis pas «encore» ce qu'on pourrait appeler amoureux d'elle. De plus, elle désire ardemment quitter cette union, en fait elle rêve du prince charmant, ou devrais-je dire le sorcier charmant? Enfin, mon père et son père désir cette union et bien que je travail très fort ma patience pour lui rendre ce séjour dans notre domaine plus agréable, elle repousse cette union. Que devrais-je faire? Écouter ce que mon patriarche désir ou laisser cette femme vivre son rêve même si cette illusion du grand Amour n'est qu'une utopie? De plus, récemment, j'ai appris qu'elle aurait eu des rapports intimes avec un autre homme et j'avoue qu'en tant que fiancé affiché j'ai plutôt mal pris la chose et lui ai sans doute hurler des horreurs.

Je suis d'ailleurs étonnée qu'elle n'est pas prise la poudre d'escampette, vous trouvez cela normale qu'elle puisse faire de tels choses alors que nous sommes tout de même fiancés publiquement. Devrais-je utiliser cette nouvelle pour convaincre mon père de briser le contrat? malgré que cela lui donne un mauvais nom? Puis, j'avoue que physiquement, je n'ai jamais été à ce point attiré, devrais-je rester dans cette situation alors qu'elle pourrait recommencer et avoir l'air du mari cocus le plus imbécile?

merci de vos conseils

Un homme un peu désespéré
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Miss Eris' Love Mail   Miss Eris' Love Mail EmptyMer 3 Juin 2015 - 4:40

Invité
Invité
Miss Eris' Love Mail Empty
Cette semaine en est une placée sous les tourments masculins ! Il est idiot de croire que les hommes n'ont pas de sentiments, ou sont peu enclins à s'ouvrir sur ceux-ci : il suffit seulement de les écouter et de savoir leur porter une oreille attentive. Penchons-nous donc sur les questionnements de ces messieurs !

Citation :
Ma très chère Miss Eris,

Je suis à la recherche de vos très précieux conseils. Il y a quelques jours, il m'est arrivé ... quelque chose. De très, très troublant.
Je suis ami avec une charmante sorcière de sang-pur depuis l'enfance. Nos rapports n'ont pas toujours été évidents, ni très ... concluants. Nous sommes toujours dans une éternelle guerre d'usure, à coup de piques & d'insolences, d'imprudences. Je ne peux pas lui pardonner depuis des années. Je sais ma rancune & mes colères. Je me dis que c'est ainsi que va la vie.

Cependant, il s'est passé quelque chose.
Elle m'a réveillé un dimanche matin en fanfare, et m'a volé le plus beau baiser de toute mon existence. Ce n'était qu'une plaisanterie, sans doute, pour apaiser sa fureur. Je n'ai pas réellement compris ce qu'elle avançait que déjà, elle tournait les talons. J'ai fait la chose la plus stupide ; je l'ai suivi & je l'ai embrassé encore & encore. Ça ne m'a pas arrêté. Ça ne m'arrêtera jamais. Et peu à peu au fil des jours, je réalise l'horreur de mes actes. Je n'ai jamais voulu plus jusqu'à présent.

Que dois-je faire? M'excuser? L'oublier? Faire une croix sur ce nous?

Votre dévoué lecteur.

Cher dévoué lecteur,

Si je comprends bien votre récit, votre amie a partagé vos gestes. N'est-ce pas là la preuve qu'elle aussi se retrouve aux prises avec des sentiments contradictoires ? Si elle ne vous a toujours pas collé la Brigade de police magique au chapeau, prenez pour acquis qu'elle puisse également être intéressée par vous (puisqu'elle a initié le premier baiser), sans non plus savoir quoi en faire. Il est difficile de passer par-dessus une amitié de longue date et de la transformer en une relation plus profonde, surtout lorsque la relation de base est conflictuelle. On craint à la fois de gâcher l'amitié et de se plonger dans quelque chose qui serait encore plus risqué.
Examinez vos sentiments, avant toute chose. Pourquoi ces rancunes envers elle ? Vous servent-elles à vous protéger de ce que vous ressentez réellement ? Ce « nous » que vous imaginez déjà doit se faire avec elle : parlez-lui de vos envies, de vos désirs, de vos craintes, lorsque vous serez plus à même de les articuler. Surtout, ne prenez pas le risque de vous embarquer dans une relation nouvelle sans en discuter avec elle ! Vos attentes pourraient différer et c'est ainsi que de futures déceptions pourraient venir.

Citation :
Chère Miss Eris,

C'est le coeur lourd que je viens quémander vos précieux conseils. Voyez vous, je suis un homme bien, relativement joyeux même et si j'ai tendance à prendre un peu plus de place que nécessaire au sein d'un groupe, je me retrouve dans une fâcheuse position en ce moment. En effet, j'occupe un poste depuis maintenant 6 mois et à mon plus grand désarroi, l'un de mes collègues ne peut tout simplement pas me tolérer. J'ai tout essayé pour gagner sa confiance, son affection, son amitié au mieux. Bon d'accord, je ne vais pas le nier, j'adorerais jouer au médecin avec lui, mais j'aimerais surtout qu'il cesse de jeter systématiquement tout ce que je lui offre.

Est-ce que j'ai eu tort de tenter d'acheter son amour avec de la nourriture ? Est-ce que les fourniture de bureau feraient de meilleurs cadeaux ? Je ne me vois pas lui offrir des boutons de manchettes... (je devrais ? si oui, vous me conseilleriez plutôt quelque chose de classique avec des gravures ou plus clinquant, avec des pierres précieuses ?) Est-ce que l'ignorer aiderait la situation ? Je suis perdu. Je ne sais plus comment m'y prendre avec lui et je compte donc sur vous et votre expertise pour m'aider à régler cette situation.

Ps. Vous accepteriez de me retrouver pour en discuter devant un verre ? Ce serait tout de même plus simple...
L'un de vos plus grand fan.

Cher grand fan,

Si votre collègue n'a pas les mêmes intentions que vous, il est fort probable que vos avances le mettent mal à l'aise. Pourquoi ne pas uniquement vous concentrer, d'abord, sur une entente cordiale entre collègues ? Cela peut vous sembler bien peu, à côté de ce que vous désirez, mais c'est déjà un pas dans la bonne direction. Un bon rapport professionnel est souvent une porte d'entrée vers autre chose ! Ne soyez pas trop insistant, surtout s'il s'oppose à ce que vous faites pour lui, mais ne l'ignorez pas : il croirait avoir « gagné », alors que vous êtes là pour rester. La nourriture est un excellent choix, informez-vous de ses goûts, mais ne lui offrez pas non plus tout un traiteur comme collation. Les fournitures de bureau puent l'ennui, vous ne voulez pas tomber dans ce genre de travers. Quant aux boutons de manchettes, réservez cette attention pour une occasion spéciale, un anniversaire par exemple – et optez pour quelque chose de plus classique, gravé, qui saura bien mieux ravir son intérêt et saura s'adapter à sa garde-robe sans risque de fausses notes. La règle d'or serait donc la retenue, sans toutefois tout abandonner.

P.S. Vaut mieux ne pas tout de suite mélanger vie professionnelle et vie personnelle, non ?

Citation :
Chère Miss Eris,

Je ne suis pas vraiment fanatique de tout le mélodrame que les femmes peuvent désirer quand on parle du mot «Amour», mais j'avoue moi-même rechercher une femme avec qui fonder quelque chose de solide et tout cela dans un respect mutuel. Je suis membre d'une ancienne famille et il sont de la vieille école où nous devons prendre la femme que nos parents on choisit pour nous. Voilà «l'heureuse élue» m'est certes très attirante, mais je ne suis pas «encore» ce qu'on pourrait appeler amoureux d'elle. De plus, elle désire ardemment quitter cette union, en fait elle rêve du prince charmant, ou devrais-je dire le sorcier charmant? Enfin, mon père et son père désir cette union et bien que je travail très fort ma patience pour lui rendre ce séjour dans notre domaine plus agréable, elle repousse cette union. Que devrais-je faire? Écouter ce que mon patriarche désir ou laisser cette femme vivre son rêve même si cette illusion du grand Amour n'est qu'une utopie? De plus, récemment, j'ai appris qu'elle aurait eu des rapports intimes avec un autre homme et j'avoue qu'en tant que fiancé affiché j'ai plutôt mal pris la chose et lui ai sans doute hurler des horreurs.

Je suis d'ailleurs étonnée qu'elle n'est pas prise la poudre d'escampette, vous trouvez cela normale qu'elle puisse faire de tels choses alors que nous sommes tout de même fiancés publiquement. Devrais-je utiliser cette nouvelle pour convaincre mon père de briser le contrat? malgré que cela lui donne un mauvais nom? Puis, j'avoue que physiquement, je n'ai jamais été à ce point attiré, devrais-je rester dans cette situation alors qu'elle pourrait recommencer et avoir l'air du mari cocus le plus imbécile?

merci de vos conseils

Un homme un peu désespéré

Cher homme un peu désespéré,

Votre attention à l'égard des sentiments de votre promise est un bon indice de l'importance qu'elle a pour vous, malgré tout ce que vous prétendez. Les impératifs des anciennes familles face au sang pur sont difficiles à respecter, mais il ne faut pas reculer devant l'idée du grand amour, ni d'un mariage heureux. Désirez-vous être amoureux d'elle ? Ou êtes-vous engagé uniquement pour satisfaire des exigences qui vous rendront triste et aigri, et ce alors même que vous n'avez pas encore la bague au doigt ?
Votre fiancée est une jeune femme qui s'appartient à elle-même. Chaque relation entre deux individus est différente et vos fiançailles publiques ne signifient pas qu'entre vous deux, dans le privé, vous devez être exclusif l'un avec l'autre. Ce sont des choses à discuter, bien que ce soit gênant et peu aisé, pour avoir une relation harmonieuse. Ses agissements passés ne sont pas non plus tributaires de ses agissements futurs et il ne convient pas de douter de sa fidélité alors même que vous n'avez pas pris d'engagement à ce sujet !
À mon humble avis, il vaudrait mieux écouter vos sentiments, ainsi que ceux de votre tendre fiancée. Si vous ne pensez pas être capable de la respecter, de lui faire confiance et de la considérer comme votre égale, votre alliée, votre plus fidèle amie, il est encore temps de rompre cette union pas encore achevée avant qu'elle vous enferme tous les deux. Je sais que cette réponse n'est pas idéale et qu'elle suggère une décision difficile à prendre, surtout au vu des responsabilités qui pèsent sans doute sur vos épaules et le nom que vous avez à transmettre, mais votre bonheur est impératif.

Tenderly,

Eris Burke


Dernière édition par Eris Burke le Mer 17 Juin 2015 - 4:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Miss Eris' Love Mail   Miss Eris' Love Mail EmptyMer 3 Juin 2015 - 4:57

Invité
Invité
Miss Eris' Love Mail Empty
« Chère Miss Eris,


Tout d'abord, je tiens à vous dire que votre rubrique est ma préférée du magazine ! Vos conseils sont toujours si intelligents et profonds que je les garde précieusement afin de me guider dans la vie.

Alors. Voilà mon problème.
A la soirée de Beltane, j'étais avec un ami. Et nous nous sommes embrassés. Ou plutôt, j'ai perdu sans le vouloir mon premier baiser (il me l'a presque volé, je pense - mais je ne suis pas sûre, c'était bizarre, vous voyez ?).
Depuis, je n'ai pas osé lui parler (alors qu'on est voisins et qu'on passe notre temps ensemble). Et il me manque. Vraiment (c'est que je n'ai plus personne avec qui partager l'horoscope et les pages de la Gazette) (ni personne à qui me confier d'ailleurs).

Du coup, je me demandais comment faire pour lui parler de nouveau (est-ce qu'on devrait parler du baiser ? c'était si gênant et il avait l'air pâle comme un fantôme - du coup, je me demande aussi si vous n'auriez pas quelques conseils pour embrasser bien).

Et si vous connaissiez aussi un moyen pour que je puisse récupérer mon premier baiser, alors ce serait génial. J'ai pensé à me lancer un sort d'Amnésie (si on ne s'en souvient pas, alors ça ne compte pas, n'est-ce pas ?) mais ma sœur dit que c'est stupide et dangereux.

Merci, merci, merci.
Je vous adore.

xoxoxo

Votre plus grande admiratrice. »


Dernière édition par Blair Hughes le Jeu 4 Juin 2015 - 15:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Miss Eris' Love Mail   Miss Eris' Love Mail EmptyMer 3 Juin 2015 - 9:40

PRISONERS • bloodstains on the carpet
Draco Malfoy
‹ inscription : 13/09/2013
‹ messages : 8775
‹ crédits : faust.
‹ dialogues : seagreen.
Miss Eris' Love Mail Tumblr_ob1ibueZ761rmsoypo3_250

‹ liens utiles : draco malfoy w/ lucky blue smith ; ginevra weasley w/ holland roden ; calixe davis w/ audreyana michelle ; uc w/ uc ; indiana alderton w/ nicola peltz ; heath ravka w/ im jaebum ; even li w/ jeon jungkook ; jelena kuodzevikiute w/ ariana grande.

‹ âge : 23 yo (05.06.80).
‹ occupation : ancien langue de plomb (spécialisé dans les expérimentations magiques) ; fugitif et informateur de la RDP entre le 26.05.03 et le 08.12.03 ; condamné à 22 ans à Azkaban pour terrorisme, au terme d'une assignation à résidence et d'un procès bâclé, tenu à huis-clos.
‹ maison : Slytherin — “ you need a little bit of insanity to do great things ”.
‹ scolarité : entre 1991 et 1997.
‹ baguette : un emprunt, depuis qu'il est en fuite. elle n'est que temporaire et il ne souhaite pas s'y intéresser ou s'y attacher, puisque la compatibilité est manquante.
‹ gallions (ʛ) : 12408
‹ réputation : sale mangemort, assassin méritant de croupir à vie en prison pour expier ses crimes et ceux de ses ancètres.
‹ particularité : il est occlumens depuis ses 16 ans.
‹ faits : Famille.
Narcissa (mère) en convalescence. sortie de son silence depuis peu pour réfuter l'annonce de son décès ; reconnue martyr. lutte pour que le jugement de son fils soit révisé.
Lucius (père) mort durant la tempête du 03.03.2004.
Miss Eris' Love Mail 489546spea
Spoiler:
 

‹ résidence : emprisonné à Azkaban depuis le 06.01.04. en fuite depuis le 08.05.04.
‹ patronus : inexistant.
‹ épouvantard : l'éxécution de juillet 02, ses proches en guise de victimes: leurs regards vidés par l'Imperium, la baguette de Draco dressée, les étincelles vertes des AK et leurs cadavres empilés comme de vulgaires déchets.
‹ risèd : un portrait de famille idéal, utopique.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smoking-ruins.com/t4710-draco-there-s-a-hole-in-my-so
Miss Eris' Love Mail Empty
« Miss Eris,

Mon fils s’acharne à réclamer la présence de mon ex, dont je me suis séparé en mauvais terme. Pour ma part, j’estime qu’il est préférable de la rayer de nos vies. Je ne peux toutefois pas me résoudre à lui expliquer la situation en détails – il est trop jeune, la tient en haute estime et peine suffisamment à accorder sa confiance pour que je répugne à le bouleverser plus que nécessaire. Mais je suis à présent à cours d’excuses et d’arguments pour le convaincre de cesser de l’attendre. J’en viens à penser qu’il est plus que temps de mettre un point final à cette histoire, quitte à accepter qu'il soit blessé. Je n’ai de toute façon aucune idée de ce qu’il advient d’elle (non je veuille le savoir) et elle n’a, à ma connaissance, pas manifesté le désir de revoir mon fils après notre séparation. Certes, elle se serait heurtée à un refus catégorique de ma part si elle s’y était essayée, et son désintérêt flagrant me convient tout à fait : en plus de confirmer mes conclusions à son propos, elle m’épargne le mauvais rôle.

Devrais-je avouer à mon fils qu’elle ne se soucie pas autant de lui qu’il le croit ? Il est au courant de notre rupture mais ne comprend pas en quoi cela le concerne. Serait-il trop dur de ma part de lui faire entendre raison, en lui faisant part de mes soupçons (elle s’est sans doute empressée de l’oublier pour passer à autre chose) ? Ou devrais-je opter pour une solution plus radicale qui, bien que bafouant toute éthique, laisserait moins de séquelles visibles (un Obliviate sélectif) ?

Dans l’attente de vos conseils (dits) avisés,
Un lecteur occasionnel et dubitatif, en quête de solutions »

• • •

I'M SORRY I'M SUCH AN ASSHOLE
I'll be good, i'll be good • I thought I saw the devil looking in the mirror. Drop of rum on my tongue with the warning to help me see myself clearer. My past has tasted bitter for years now, so I wield an iron fist. Grace is just weakness or so I've been told. I've been cold, I've been merciless. But the blood on my hands scares me to death, maybe I'm waking up... today.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Miss Eris' Love Mail   Miss Eris' Love Mail EmptyMer 17 Juin 2015 - 4:33

Invité
Invité
Miss Eris' Love Mail Empty
Ce sont de conseils fort différents que nos deux lecteurs en détresse de la semaine ont besoin, mais ceux-ci ne seront pas déçus. On y parle à la fois des premières amours, des premiers baisers et des amitiés parfois ambigües, et des relations familiales pas toujours aisées également.

Citation :
Chère Miss Eris,

Tout d'abord, je tiens à vous dire que votre rubrique est ma préférée du magazine ! Vos conseils sont toujours si intelligents et profonds que je les garde précieusement afin de me guider dans la vie.

Alors. Voilà mon problème.
A la soirée de Beltane, j'étais avec un ami. Et nous nous sommes embrassés. Ou plutôt, j'ai perdu sans le vouloir mon premier baiser (il me l'a presque volé, je pense - mais je ne suis pas sûre, c'était bizarre, vous voyez ?).
Depuis, je n'ai pas osé lui parler (alors qu'on est voisins et qu'on passe notre temps ensemble). Et il me manque. Vraiment (c'est que je n'ai plus personne avec qui partager l'horoscope et les pages de la Gazette) (ni personne à qui me confier d'ailleurs).

Du coup, je me demandais comment faire pour lui parler de nouveau (est-ce qu'on devrait parler du baiser ? c'était si gênant et il avait l'air pâle comme un fantôme - du coup, je me demande aussi si vous n'auriez pas quelques conseils pour embrasser bien).

Et si vous connaissiez aussi un moyen pour que je puisse récupérer mon premier baiser, alors ce serait génial. J'ai pensé à me lancer un sort d'Amnésie (si on ne s'en souvient pas, alors ça ne compte pas, n'est-ce pas ?) mais ma sœur dit que c'est stupide et dangereux.

Merci, merci, merci.
Je vous adore.

xoxoxo

Votre plus grande admiratrice.

Chère plus grande admiratrice,

Merci pour tous ces compliments ! Je suis heureuse de savoir que mes conseils vous aident à vous diriger dans la vie : on a souvent besoin d'une oreille attentive, de quelqu'un pour nous conseiller, et que je remplisse cette fonction auprès me vous me remplit de joie.

Votre problème en est un plus fréquent que vous le pensez. Beltane est une nuit magique, où les accidents et les problèmes font légion, autant que les bonheurs et les belles occasions. Qu'importe la raison qui ait poussé votre ami à vous embrasser, si cela vous tracasse, vous devez lui en parler. La communication est très importante, en amitié comme en amour, et il est nécessaire de mettre les choses à plat, si vous voulez reprendre votre relation là où elle a été suspendue. Peut-être est-il aussi gêné que vous d'en parler ? Ce n'est pas quelque chose d'aisé, surtout si cela était un accident !
N'abordez pas la chose de façon frontale : parlez-lui d'abord amicalement, de choses que vous partagez, pour le mettre en confiance et lui montrer que vous voulez toujours être son amie. Ensuite, vous pourrez aborder le sujet Beltane et lui dire que pour vous, cet épisode ne vaut rien à côté de la belle relation que vous aviez et que vous ne désirez pas que cela prenne le dessus. Soyez détendue, habillée confortablement pour ne pas être embêtée par vos vêtements, et peut-être même maquillée et coiffée, si vous le voulez ! Ayez confiance en vous : vous devez dégager de l'assurance, pour bien appuyer votre position.

Quant au premier baiser... ah, quelle magie ! Un premier baiser est celui que l'on décide qu'il est le premier, avec la personne que l'on a choisie. Cet accident peut en rester un, si vous décidez qu'il ne compte pas. Quant aux trucs pour embrasser, faites-moi parvenir un hibou avec votre adresse et je vous enverrai le numéro spécial Saint-Valentin 2002 du Witch Weekly, qui traitait justement de ce sujet.

P.S. Et j'approuve votre sœur : un sort jeté à soi-même est le meilleur moyen de se défigurer et ça, même un sort d'Amnésie ne pourra vous le faire oublier.

Citation :
Miss Eris,

Mon fils s’acharne à réclamer la présence de mon ex, dont je me suis séparé en mauvais terme. Pour ma part, j’estime qu’il est préférable de la rayer de nos vies. Je ne peux toutefois pas me résoudre à lui expliquer la situation en détails – il est trop jeune, la tient en haute estime et peine suffisamment à accorder sa confiance pour que je répugne à le bouleverser plus que nécessaire. Mais je suis à présent à cours d’excuses et d’arguments pour le convaincre de cesser de l’attendre. J’en viens à penser qu’il est plus que temps de mettre un point final à cette histoire, quitte à accepter qu'il soit blessé. Je n’ai de toute façon aucune idée de ce qu’il advient d’elle (non je veuille le savoir) et elle n’a, à ma connaissance, pas manifesté le désir de revoir mon fils après notre séparation. Certes, elle se serait heurtée à un refus catégorique de ma part si elle s’y était essayée, et son désintérêt flagrant me convient tout à fait : en plus de confirmer mes conclusions à son propos, elle m’épargne le mauvais rôle.

Devrais-je avouer à mon fils qu’elle ne se soucie pas autant de lui qu’il le croit ? Il est au courant de notre rupture mais ne comprend pas en quoi cela le concerne. Serait-il trop dur de ma part de lui faire entendre raison, en lui faisant part de mes soupçons (elle s’est sans doute empressée de l’oublier pour passer à autre chose) ? Ou devrais-je opter pour une solution plus radicale qui, bien que bafouant toute éthique, laisserait moins de séquelles visibles (un Obliviate sélectif) ?

Dans l’attente de vos conseils (dits) avisés,
Un lecteur occasionnel et dubitatif, en quête de solutions

Cher lecteur en quête de solutions,

Les enfants ne sont en effet pas à même de comprendre les affaires des adultes, qu'ils en fassent part ou non. Si vous êtes son père et donc son tuteur légal, vous êtes la personne qui se doit de décider pour lui ce qui est le mieux, même si celui-ci s'y oppose. Vu votre soucis de celui-ci, je ne doute pas que votre choix sera fait avec une mûre réflexion et en tout regard du bien-être de votre enfant.

Un Obliviate sélectif pourrait être dommageable dans le futur, si celui-ci est mal effectué (non pas que je doute de vos capacités, mais l'esprit humain est complexe), ou si d'autres viennent à lui rappeler la chose. Il aura la sensation d'avoir été volé et la rébellion ne se fera que plus forte, plus tard. Je vous encourage donc plutôt à rayer la dame de vos vies et à expliquer à votre fils qu'il ne la reverra plus, tout simplement, et à lui dire la vérité, aussi dure puisse-t-elle être. Celle-ci sera douloureuse, surtout si elle doit être répétée à plusieurs reprises, mais vous ne serez pas le responsable du possible sentiment de trahison qu'il pourrait éprouver. Vous faites cela pour son bien, ne craignez pas d'être dur, sur le moment.

Tenderly,

Eris Burke
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Miss Eris' Love Mail   Miss Eris' Love Mail EmptyJeu 18 Juin 2015 - 19:36

Invité
Invité
Miss Eris' Love Mail Empty
Ma très chère et délicieuse Miss Eris,

Je tiens tout d'abord à vous remercier pour vos précieux conseils concernant ce fameux collègue de travail, dont je vous ai parlé il y a de ça, déjà un numéro de magazine. Votre aide m'a été précieuse et si nous ne nous entendons toujours pas, lui et moi, je crois que nous arrivons à co-exister près l'un de l'autre. Il faut célébrer les petites victoires, n'est-ce pas ?

Maintenant, j'aurais besoin de votre aide pour un autre sujet. Tout aussi sérieux. Voyez-vous, il se trouve que j'ai une charmante voisine qui est venu à moi, il y a environ une semaine, avec du vin et un gâteau au fromage. Ce fut une soirée intéressante, plus que charmante même, mais depuis, impossible de croiser la jeune femme. Nos heures de travail ne concorde pas réellement, ce qui est bien malheureux. Or, avec des jambes comme les siennes, il serait criminel de ne pas chercher à la revoir.

À votre avis, serait-ce déplacé de ma part que d'organiser une fausse rencontre hasardeuse ? J'ai peur d'avoir déjà fait preuve de trop de franchise avec elle lors de cette fameuse soirée. Peut-être lui ai-je fait peur à force de caresse et de compliment ? Je suis un homme tendre, voyez-vous et j'aime offrir des attentions aux autres. Mais peut-être qu'au contraire, il serait mieux avisé de l'inviter de mon propre chef, à sortir dîner en ma compagnie ?

De plus, je ne sais pas encore quel genre d'intérêt j'éveille chez elle. C'est une jeune femme de bonne famille, bien en tout point, séduisante même, mais est-ce qu'elle n'en a que pour mon sang ? D'ailleurs, est-ce que toutes les anglaises de noble naissance recherche activement un époux qui soit aussi pur ? Sinon, est-ce que plus que mon sang, ma personnalité l'a un tant soit peu séduite ? J'aime à croire que oui, sans vouloir me vanter hein, mais voilà j'aimerais beaucoup recevoir vos conseils, quant à la marche à suivre.

Je m'excuse d'avance pour toutes ces questions, être un étranger en ces terres anglaises n'est pas toujours un avantage, et je vous remercie d'avance pour vos réponses inspirantes.

Ps. Pour le verre, c'est toujours non d'ailleurs ?
Votre plus grand fan danois.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Miss Eris' Love Mail   Miss Eris' Love Mail EmptyJeu 9 Juil 2015 - 23:28

Invité
Invité
Miss Eris' Love Mail Empty
C'est un lecteur satisfait qui nous contacte, cette semaine, à la recherche de nouveaux conseils, pour s'attaquer à un tout autre...problème, dirons-nous. Celui-ci s'est frotté à une jeune femme hors du commun, entreprenante, et la gestion de la relation, suite à cette première approche, est en effet délicate. Quel dommage ce serait de rater son coup !

Citation :
Ma très chère et délicieuse Miss Eris,

Je tiens tout d'abord à vous remercier pour vos précieux conseils concernant ce fameux collègue de travail, dont je vous ai parlé il y a de ça, déjà un numéro de magazine. Votre aide m'a été précieuse et si nous ne nous entendons toujours pas, lui et moi, je crois que nous arrivons à co-exister près l'un de l'autre. Il faut célébrer les petites victoires, n'est-ce pas ?

Maintenant, j'aurais besoin de votre aide pour un autre sujet. Tout aussi sérieux. Voyez-vous, il se trouve que j'ai une charmante voisine qui est venu à moi, il y a environ une semaine, avec du vin et un gâteau au fromage. Ce fut une soirée intéressante, plus que charmante même, mais depuis, impossible de croiser la jeune femme. Nos heures de travail ne concorde pas réellement, ce qui est bien malheureux. Or, avec des jambes comme les siennes, il serait criminel de ne pas chercher à la revoir.

À votre avis, serait-ce déplacé de ma part que d'organiser une fausse rencontre hasardeuse ? J'ai peur d'avoir déjà fait preuve de trop de franchise avec elle lors de cette fameuse soirée. Peut-être lui ai-je fait peur à force de caresse et de compliment ? Je suis un homme tendre, voyez-vous et j'aime offrir des attentions aux autres. Mais peut-être qu'au contraire, il serait mieux avisé de l'inviter de mon propre chef, à sortir dîner en ma compagnie ?

De plus, je ne sais pas encore quel genre d'intérêt j'éveille chez elle. C'est une jeune femme de bonne famille, bien en tout point, séduisante même, mais est-ce qu'elle n'en a que pour mon sang ? D'ailleurs, est-ce que toutes les anglaises de noble naissance recherche activement un époux qui soit aussi pur ? Sinon, est-ce que plus que mon sang, ma personnalité l'a un tant soit peu séduite ? J'aime à croire que oui, sans vouloir me vanter hein, mais voilà j'aimerais beaucoup recevoir vos conseils, quant à la marche à suivre.

Je m'excuse d'avance pour toutes ces questions, être un étranger en ces terres anglaises n'est pas toujours un avantage, et je vous remercie d'avance pour vos réponses inspirantes.

Ps. Pour le verre, c'est toujours non d'ailleurs ?
Votre plus grand fan danois.

Cher plus grand fan danois,

Si celle-ci a pris les devants, elle s'attend sans doute à ce que vous en fassiez de même pour une deuxième rencontre. Une fausse rencontre hasardeuse aura l'avantage de la surprise, mais une invitation officielle saura souligner votre intérêt envers elle. Rappelez-lui comme la dernière soirée a été délicieuse et relancez-la sans plus attendre. Elle risquerait de croire qu'elle vous a repoussé, par quelques maladresses, ou que vous n'aviez eu d'intérêt que pour le gâteau.
Quant à vos avances, si elles vous ont parues déplacées, demandez-lui si son sentiment est le même. Elle seule saura vous répondre, sur ce sujet. L'honnêteté est importante et pour avoir l'heure juste, parlez ! Vous a-t-elle repoussé, ou encouragé ? Fiez-vous à vos souvenirs de cette soirée.

Les Anglaises de noble naissance recherchent, pour la plupart, un époux au sang pur, mais elles ne sont pas toutes prêtes à trouver l'amour, ni à s'engager dans une relation sérieuse. Il est de bon ton de transmettre l'héritage familial, mais l'amour, l'affection, la tendresse, la complicité, n'est-ce pas aussi important ? Ne pensez pas que ces dames soient vénales : elles cherchent uniquement la perle rare. Si elle est venue à vous, elle a sans doute trouvé en vous un charme bien plus grand que la seule perspective de votre sang !

Tenderly,

Eris Burke


P.S. Encore une fois, mélanger le professionnel et le personnel est dangereux !


Dernière édition par Eris Burke le Mer 7 Oct 2015 - 1:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Miss Eris' Love Mail Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Miss Eris' Love Mail

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Miss Eris' Love Mail
» Pearl Asger -I Love You, I Want You, I Miss You..
» Absolarion Love.
» Dessin de Snow'
» Errer fait réfléchir [Eris]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Until the very end ”
like the tiny dust floating in the air
 :: Evanesco; they lived happily ever after :: Trésors rpgiques
-