sujet; EUPHROSINE ♕ LE CHARME A LA FRANÇAISE

Invité
Invité
EUPHROSINE ♕ LE CHARME A LA FRANÇAISE  Empty
Euphrosine Blanche D'Anjou
feat rosie tupper • ALBVTROS

• nom complet ; Euphrosine Blanche Antoinette Félicité Bathilde D'Anjou, c'est ainsi que ses parents ont choisi de la nommer le jour de sa naissance. Une identité qui reflète très bien ses origines françaises et surtout le goût de ses parents pour la grandeur.

• surnom(s) ; Il faut avouer qu'avec son prénom, un surnom n'est pas quelque chose de facile à trouver, mais cela est sans compter sur l'imagination de ses amis qui n'ont pas tardé à lui en trouver un. C'est Sine qui a remporté la palme et elle doit avouer qu'il n'est pas facile à porter, après tout « sinus », ce n'est pas quelque chose de très glorieux. Il y a aussi "comtesse" qui ressort parfois.

• naissance ; C'est en France, lors d'une visite à la branche familiale qui y est resté que la petite Euphrosine a vu le jour dans le manoir appartenant à ses grands-parents. C'était un vingt-cinq août, celui de l'année mille neuf cent quatre-vingts.

• ascendance ; La pureté de son sang est incontestable, c'est la grande fierté de sa famille avec leur notoriété.

• camp ; Celui de ses parents, celui de la facilité, celui du gouvernement.

• métier ; Gérante du restaurant « La baguette d'Or », qui appartient bien entendu à sa famille, elle est aussi pâtissière à ses heures perdues. Toutefois, elle aurait pu vivre de ses rentes.

• réputation ; Elle est vue par beaucoup comme une princesse française froide et hautaine, ce qu'elle est un peu, mais elle est surtout considérée comme un excellent parti pour énormément de jeunes sorciers en recherchent d'une future épouse.

• état civil ; Célibataire, aussi libre que l'air.

• rang social ; L'Élite, nulle autre place pour elle.

• particularité(s) ; voir listing & demandes.

• patronus ; Le diamant, un petit oiseau qui est surtout visible en Australie.

• épouvantard ; Du sang, son sang à lui, celui qui un jour lui a permis de croire en l'amour.

• risèd ; Être heureuse, connaître ce bonheur qui parfois rayonne chez ses pairs.

• animaux ; facultatif.

• baguette ; Bois de cerisier, elle mesure près de vingt-six centimètres et en son cœur se trouve un crin de licorne.

• miroir à double sens; caractéristiques (pour les insurgés uniquement) voir explications.

• WIZARDS •
Inventé

The stars have faded away

► Avis sur la situation actuelle : On pourrait dire avec gentillesse qu'Euphrosine joue très bien le rôle de l'autruche, qu'elle sait très bien fermer les yeux sur certaines choses. Sa famille a choisi pour elle, sa condition est quelque chose de très important, donc la seule solution pour ne pas perdre ce statut est de suivre le chemin qu'on lui indique. Bien entendu, il lui arrive parfois de ressentir ce qu'elle pense être de la compassion quand lors d'une visite chez une connaissance elle croise le chemin d'un rebut de son âge, d'une jeune femme qui avait la vie devant elle. Donc son rôle de jeune fille bien élevée est une bonne couverture, elle ne s'implique pas réellement et elle ne donne pas vraiment son avis. C'est tout ce qui compte aux yeux de ses parents. Ce n'est pas tous les jours faciles, mais elle joue ce rôle depuis son plus jeune âge. Son éducation est sa réponse.

► Infos en vrac : La matière de prédilection de Euphrosine a toujours été les potions, elle a toujours eu d'excellentes notes dans ce domaine Est la dernière née de la famille d'Anjou dont la notoriété n'est plus à faire dans le monde de la magie, que ce soit par son statut de sang-pur ou encore son talent dans le domaine de la gastronomie Est quelqu'un de très froid au premier abord, elle n'accorde pas sa confiance très facilement Ses parents lui ont toujours demandé de donner le meilleur de son potentiel, de ce fait et même si maintenant son indépendance est gagnée, elle veut toujours ce qui est le mieux Ne vous fiez pas à son visage de poupée, Euphrosine peut parfois être pire que le Diable Les enfants lui font un peu peur, elle ne se voit pas dans le rôle de mère un jour, mais quand Draco lui a demandé d'être la marraine de son fils et bien la réponse a été tout de suite positive A un don pour la pâtisserie.


Nothing compares to you

• pseudo & âge ; Marine & 19 ans. • comment as-tu trouvé le forum ? Par Bazzart. • ton avis, tes suggestions ; Magnifique forum, accueil plus que chaleureux, rien à redire. • connexion ; 5/7 • quelque chose à ajouter ? nope.

• coup de main pour le bottin ;

2. Si ton personnage est un inventé ;
ROSIE TUPPER ; euphrosine d'anjou
Code:
▋ <a href="http://excidium.bbactif.com/u45">▋</a> <pris>ROSIE TUPPER ;</pris> euphrosine d'anjou


Dernière édition par Euphrosine d'Anjou le Dim 31 Aoû 2014 - 15:31, édité 20 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
EUPHROSINE ♕ LE CHARME A LA FRANÇAISE  Empty

Here comes the hurricane


――――――-―• Pantin d'un espoir •――――-―――
Savez-vous mon cher journal qu'il est de coutume de vous donner un prénom ? J'hésite beaucoup pour le vôtre, j'avais pensé à quelque chose très royale comme Louis ou encore Philippe, mais c'est loin d'être très seyant. Avec mère, nous en avons parlé et elle m'a dit que c'était très important que je puisse reporter chacun des événements que je pense important sur papier, cela me permettra de mettre mes idées au clair. Je n'ai pas réellement compris, mais la chose est qu'aujourd'hui vous êtes-là entre mes mains. Un de mes cadeaux d'anniversaire, mais aussi un futur ami pour ma première année à Poudlard. Cette école m'ouvre ses portes, enfin je vais pouvoir vivre ce que mes aînés m'ont conter lors de leurs vacances. J'ai tellement hâte, mais il ne faut pas que je le montre, il ne faut jamais montrer ses émotions. C'est quelque chose de très important, sinon cela risque d'être la clé pour devenir une cible et perdre le respect qui m'est dû. Un membre de la famille d'Anjou ne doit jamais être rabaissé.

Vous ne connaissez pas ma famille bien entendu, mais mon nom est connu dans le monde magique pour deux raisons, car notre sang est pur et par nos restaurants, le summum de la gastronomie est synonyme d'Anjou. Donc comme vous vous y attendez, on attend de moi une seule chose, que je sois parfaite. Il ne faut pas que je commette un écart de conduite, c'est tout bonnement impossible. Nous sommes l'image de notre famille, nous devons donc en refléter le plus bel éclat. Ce n'est pas toujours facile et j'ai parfois envie de faire un peu la folle quand je me retrouve avec des enfants de mon âge, mais un seul regard et je redeviens aussi froide que la glace. Mon frère me surnomme ainsi depuis longtemps maintenant, la reine des glaces. Je n'aime pas, mais il est beaucoup plus fort que moi et je n'ai jamais le dessus. Parfois j'aurais aimé être plus grande que lui.

Perfection. Voilà le nom que je vais vous donner, car vous allez incarner pour moi cette envie chimérique que personne ne pourra jamais atteindre. Vous serez le gardien de mes attentes, de mes rêves, de mes colères... De tout ce qui fait que je suis cette personne, que je suis celle que je suis. Il ne faut jamais ce fier aux apparences, car sous mes airs de gentille petite fille, des sentiments plus qu'opposer s'affronte. Je suis Euphrosine d'Anjou, mais au fond, je suis encore une inconnue.

Veillez sur ma vie, vous, bout de papier sans conscience, sans consistance.

Euphrosine.


――――――-―• A cœur perdu •――――-―――
« Reste. » Sa voix était autoritaire, presque impérieuse et le garçon avait stoppé son geste sous son injonction, comme-ci un sort l'avait bloqué sur place. Elle ne voyait que son dos, mais il n'était pas difficile de savoir qu'il aurait voulu être ailleurs qu'avec elle en ce moment même, à l'autre bout du monde si possible. « Pourquoi je ferais ça, on n'a plus rien à se dire. » Euphrosine senti ses yeux lui brûler, il était inconcevable qu'elle se mette à pleurer et encore moins pour un garçon qui ne pouvait pas comprendre le monde dans lequel elle vivait. C'était le même que le sien, mais il était tellement dissemblable au sien. Tout aurait pu les rapprocher, mais il y avait beaucoup trop de choses qui les séparaient. Pourtant, elle était prête à tout pour ne pas le perdre, car même s'il était trop difficile de l'avouer, il avait pris de l'importance dans sa vie, dans son cœur. Ah, comme elle pouvait se détester à ce moment précis, elle qui riait encore des filles dans sa situation il y a quelques mois. Le destin pouvait vraiment être une saloperie. Perdue dans ses pensées, elle ne l'avait pas vu se retourner et lui faire face. « Dis-moi, pourquoi je devrais rester face à une fille qui n'a pas le cran de faire face à ses amis, à ses sentiments ? On est beaucoup trop différent, on va finir par se faire souffrir de la pire des manières. » Il avait raison sur ce point, mais elle était beaucoup trop égoïste pour le laisser partir, pour ne plus l'avoir auprès d'elle dès que le besoin s'en fait ressentir. Comment est-ce qu'elle ferait quand sa mélancolie reprendrait le dessus, quand elle se poserait encore une fois la question qui avait traversé son esprit alors qu'elle était encore une petite fille ? Il avait un pouvoir sur elle, un pouvoir qui lui faisait du bien et beaucoup de mal en même temps. « Si tu pars, je te le ferais payer de la pire des manières. Tu es à moi. » Jamais cette façade de sa personnalité avait jailli avec autant de force, cette empreinte de possessivité. Non, l'amour n'avait jamais fait partie de sa vie avant, mais la souffrance non plus. Il ne semblait pas avoir peur de ses menaces, après tout, il savait de quoi elle pouvait être capable pour avoir été lui-même auparavant la victime de certaines de ses blagues. De ses paris. « Je n'appartiens à personne, Euphrosine, surtout pas à toi. » Cette fois, il avait atteint la limite et sans s'en rendre compte, sa baguette avait trouvé avec une agilité déconcertante sa gorge. Elle laissa glisser le bout le long de sa carotide tout en plantant son regard dans le sien. Il n'allait pas lui échapper, pas de cette manière. « Tu ne sais pas à qui tu parles, je ne te laisserais pas partir. » Une larme glissa sur sa joue pendant qu'elle le tenait toujours en joue, attendant enfin qu'il lui dise qu'il ne pourrait pas la laisser, mais sa réponse ne venait toujours pas. Au bout de près de dix minutes, elle laissa tomber son bras avant de secouer la tête, pour la première fois de sa vie, elle devait faire face à une défaite. La colère l'envahit et ses poings trouvèrent la surface dur du cachot dans lequel ils se trouvaient, celui qui avait abrité aussi leur premier baiser, le vrai, celui qui lui avait fait ressentir bien des choses. Ses doigts lui faisaient mal, mais cette souffrance était la bienvenue, elle lui faisait momentanément oublier celle de son cœur qui tambourinait dans sa poitrine. Des bras l'entourèrent, les siens, ceux qui lui faisaient tout oublier. Les larmes coulaient enfin, celle qu'elle refoulait depuis tellement d'années et faisait ressortir le pire en elle. « Arrête... Arrête de te faire du mal. Je resterais qu'à une seule condition, celle que tu assumes enfin ce qu'il y a entre nous. » Son corps cessa de ce rebeller et elle quitta l'étreinte de ses bras avant de reprendre la parole. « Tu sais que je ne peux pas et l'unique raison est que je t'aime, si je m'ouvre, tu souffriras et je le refuse. » Si quiconque devait être au courant de leur histoire, elle savait que très peu de ses amis l'accepteraient et que ça pourrait très mal tourner. Il devait l'accepter, il ne pouvait pas en être autrement. Mais en le voyant reculer doucement, elle savait que tout était perdu, totalement. « Je souffre déjà, je souffre de devoir t'aimer en secret et j'en est marre, alors c'est fini. » En le regardant sortir, Euphrosine compris qu'il avait raison, c'était fini, tout était fini.


――――――-―• Parce que je le veux •――――-―――
Il y avait bien une chose à laquelle une personne saine d'esprit penserait en voyant Euphrosine pour la première fois, c'est qu'elle n'était pas faite pour un rôle en particulier, celui de modèle. La jeune femme avait toujours grandi en pensant que tout lui était dû et qu'elle pouvait obtenir tout en un claquement de doigt. Difficile, ce mot était presque inconnu à son vocabulaire. Alors, quand son ami lui avait posé cette question, lui avait fait cette proposition, l'idée qu'on lui avait jeté un sort lui était passé par l'esprit. « Pourquoi moi, je ne serais jamais à la hauteur. » Il n'y avait pas de doute là-dessus, elle, devoir veiller sur un enfant alors qu'elle en était encore en partie une, ce n'était pas une bonne idée. Bien entendu, cela n'arriverait que si un malheur touchait son ami, ce qui n'était bien entendu pas prêt d'arriver, puis ce n'était pas une décision facile à prendre. Un serment inviolable, ce n'était pas rien. « Pansy serait un bien meilleur choix que moi, tu sais qu'elle serait capable de tout pour toi. Je ne dis pas que ce n'est pas mon cas, mais je ne suis pas celle qu'il te faut pour ça, je n'arriverais pas à m'occuper de lui. Plus égoïste que moi, tu meurs. » Un petit rire avait passé ses lèvres après sa phrase, ce n'était pas faux, mais elle savait être généreuse envers les personnes qui avaient de l'importance à ses yeux. Cela faisait un nombre réduit, mais elle n'était pas non plus un cœur de pierre. La reine de glace était qu'un mythe. Mais il fallait avouer qu'Euphrosine était plus que toucher par le fait qu'il l'est choisi elle. Leur amitié remontait maintenant a de nombreuses années, ils n'avaient pratiquement aucun secret l'un pour l'autre, mais elle ne pensait pas qu'il puisse avoir autant d'estime que cela en sa petite personne. Tout du moins elle n'imaginait pas que ce serait vers elle qu'il se tournerait pour être la marraine de son fils. Draco esquissa un sourire en coin, pensif. Pansy. Elle représentait l'évidence, le choix auquel tout le monde s'attendrait légitimement, et pourtant... le jeune homme secoua la tête de droite à gauche en signe de négation, une ombre dans le regard. « Pansy a toujours eu Astoria en horreur. Elle accepte Scorpius parce qu'il est aussi mon fils, mais une part d'elle le considérera toujours comme une erreur. Elle m'en voudra peut-être, pour l'aspect symbolique du lien, mais je sais que ce choix la soulagera. » Il lui adressa un regard pénétrant, catégorique, au moment d'ajouter : « J'y ai longuement réfléchi, Sine. Et celle qu'il me faut, c'est toi. » Pendant leurs années à Poudlard, beaucoup de choses avaient fait qu'ils étaient devenus assez proche, tout d'abord l'influence de leurs parents respectifs qui voulaient toujours le meilleur autour de leurs enfants. Ce n'était pas rien qu'une d'Anjou soit proche d'un Malfoy. Sa mère avait même sûrement eu en tête beaucoup plus qu'une relation amicale entre les deux, mais heureusement pour elle, les Greengrass avaient été plus rapide. Elle n'aurait jamais pu se voir de cette manière avec lui, impossible. « Scorpius mérite beaucoup mieux que moi, ce petit garçon est une merveille et je ne veux pas briser ses espoirs en lui montrant que la vie peut-être parfois une véritable saloperie. » En réponse, il laissa échapper un lourd soupire. « Cet enfant est entouré de pseudo-adultes désillusionnés. Crois-moi, un peu plus ou un peu moins, ça ne fera pas de différence. Au pire tes irrésistibles pâtisseries feront office de rayon de soleil dans le charmant quotidien qui l'attend. » Sa phrase recelait un sarcasme certain : l'avenir de Scorpius promettait d'être tout sauf aisé. Abandonné par sa mère, fils d'un mangemort, cible rêvée pour un mage noir qui ne cessait de miser sur les moindres moyens de pression pour mieux asservir sa famille... il avait besoin de quelqu'un d'extérieur à tout cela. D'un ton plus léger, il ajouta : « Et je suis certain qu'il sera ravi, en grandissant, de faire partie des rares privilégiés à savoir quelle formidable personne se cache derrière la façade, ice queen. » Elle pouvait revivre le moment où elle l'avait vu pour la première fois, quand ses yeux s'étaient posés sur ce petit être, pour la deuxième fois de sa vie, son cœur avait réagi d'une manière étonnante. Pourtant, les enfants étaient loin d'être un sujet passionnant à ses yeux, juste des terreurs qui empêchaient de dormir la nuit. Mais, malgré ses quelques heures de vie, il avait réussi à lui tirer un sourire sincère, un de ceux qui avaient quitté ses lèvres depuis bien des années maintenant. Si en grandissant il devenait comme son père, il allait faire des ravages et donnerait du fil à retordre à ce dernier. Ce qui serait plus que plaisant à observer, elle en était certaine. Mais pour le moment, sa décision était toujours aussi incertaine et surtout à cause de tout ce que Draco était en train de lui dire, comment faire face à ce garçon qui avait une force de persuasion qui était étonnante ? Elle ne pouvait pas faire le poids devant lui, impossible. Alors, au bout de presque dix minutes, Euphrosine secoua la tête avant de laisser échapper un soupir. « Arrête de me lancer des fleurs, tu as gagné, j'accepte. »


Dernière édition par Euphrosine d'Anjou le Dim 31 Aoû 2014 - 19:06, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
EUPHROSINE ♕ LE CHARME A LA FRANÇAISE  Empty
le prénom, rosie, la famille, trop de perfection tbe
bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
EUPHROSINE ♕ LE CHARME A LA FRANÇAISE  Empty
    Bienvenue leche Je n'avais jamais entendu "Euphrosie", mais c'est vraiment joli ! chou J'espère que tu te plairas beaucoup ici iiih Hâte d'en savoir plus sur ton personnage cute

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
EUPHROSINE ♕ LE CHARME A LA FRANÇAISE  Empty

    Merci beaucoup pour cet accueil, j'avoue que je m'incline aussi devant ton choix de prénom et ton avatar.

    Merci Theodore, pour Euphrosine, c'est un très vieux prénom pour lequel j'ai eu un coup de cœur. Je trouvais qu'il collait bien au personnage. Il va me falloir un lien, avec Dylan, tu sera obliger de dire oui.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
EUPHROSINE ♕ LE CHARME A LA FRANÇAISE  Empty
    Ça marche, j'aime les liens iiih Pour l'instant, je n'ai pas assez de matière pour t'en proposer mais peut-être plus tard mwaha Sinon, n'hésite pas à me mpotter si tu as une idée chou
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
EUPHROSINE ♕ LE CHARME A LA FRANÇAISE  Empty
    Super, pour indication je peux déjà te dire que cette chère Euphrosine sera la marraine du petit Scorpius.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
EUPHROSINE ♕ LE CHARME A LA FRANÇAISE  Empty
UNE D'ANJOU panic panic j'adoooore cette famille, elle est vraiment top ! et ohh, Euphrosine est la marraine de Scorpius et Daphné en est la tante (à ceci près qu'elle n'a jamais vu son neveu), on aura peut-être de quoi se construire un lien cute bon courage pour ta fiche, n'hésite pas à mpotter un membre du staff si tu as une question. I love you
Revenir en haut Aller en bas

PRISONERS • bloodstains on the carpet
Draco Malfoy
Draco Malfoy
‹ inscription : 13/09/2013
‹ messages : 8775
‹ crédits : faust.
‹ dialogues : seagreen.
EUPHROSINE ♕ LE CHARME A LA FRANÇAISE  Tumblr_ob1ibueZ761rmsoypo3_250

‹ liens utiles : draco malfoy w/ lucky blue smith ; ginevra weasley w/ holland roden ; calixe davis w/ audreyana michelle ; uc w/ uc ; indiana alderton w/ nicola peltz ; heath ravka w/ im jaebum ; even li w/ jeon jungkook ; jelena kuodzevikiute w/ ariana grande.

‹ âge : 23 yo (05.06.80).
‹ occupation : ancien langue de plomb (spécialisé dans les expérimentations magiques) ; fugitif et informateur de la RDP entre le 26.05.03 et le 08.12.03 ; condamné à 22 ans à Azkaban pour terrorisme, au terme d'une assignation à résidence et d'un procès bâclé, tenu à huis-clos.
‹ maison : Slytherin — “ you need a little bit of insanity to do great things ”.
‹ scolarité : entre 1991 et 1997.
‹ baguette : un emprunt, depuis qu'il est en fuite. elle n'est que temporaire et il ne souhaite pas s'y intéresser ou s'y attacher, puisque la compatibilité est manquante.
‹ gallions (ʛ) : 12491
‹ réputation : sale mangemort, assassin méritant de croupir à vie en prison pour expier ses crimes et ceux de ses ancètres.
‹ particularité : il est occlumens depuis ses 16 ans.
‹ faits : Famille.
Narcissa (mère) en convalescence. sortie de son silence depuis peu pour réfuter l'annonce de son décès ; reconnue martyr. lutte pour que le jugement de son fils soit révisé.
Lucius (père) mort durant la tempête du 03.03.2004.
EUPHROSINE ♕ LE CHARME A LA FRANÇAISE  489546spea
Spoiler:
 

‹ résidence : emprisonné à Azkaban depuis le 06.01.04. en fuite depuis le 08.05.04.
‹ patronus : inexistant.
‹ épouvantard : l'éxécution de juillet 02, ses proches en guise de victimes: leurs regards vidés par l'Imperium, la baguette de Draco dressée, les étincelles vertes des AK et leurs cadavres empilés comme de vulgaires déchets.
‹ risèd : un portrait de famille idéal, utopique.
http://www.smoking-ruins.com/t4710-draco-there-s-a-hole-in-my-so
EUPHROSINE ♕ LE CHARME A LA FRANÇAISE  Empty
BIENVENUE OFFICIELLEMENT iiih j'aime cette famille, du coup je plussoie largement ton choix jule si tu as des questions n'hésite pas, le staff est là pour ça tmtc hehe j'ai hâte d'en lire plus à propos d'Euphrosine btw, j'pense qu'on pourra faire quelques plans sympa pour étoffer ce début de lien !

• • •

I'M SORRY I'M SUCH AN ASSHOLE
I'll be good, i'll be good • I thought I saw the devil looking in the mirror. Drop of rum on my tongue with the warning to help me see myself clearer. My past has tasted bitter for years now, so I wield an iron fist. Grace is just weakness or so I've been told. I've been cold, I've been merciless. But the blood on my hands scares me to death, maybe I'm waking up... today.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
EUPHROSINE ♕ LE CHARME A LA FRANÇAISE  Empty
    Je suis plus que pour Daphné, impossible de dire non à une Greengrass.

    D'accord avec toi Draco, cette famille en jette (comme beaucoup d'autres sur ce forum) et j'espère que ce que je vais écrire va te convenir pour le rôle de marraine.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
EUPHROSINE ♕ LE CHARME A LA FRANÇAISE  Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

EUPHROSINE ♕ LE CHARME A LA FRANÇAISE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] The Reunion [DVDRiP]
» [UPTOBOX] House of Fury [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Leaky cauldron ”
I know chasing after you is like a fairytale
 :: Présentation; walk the line :: aux oubliettes
-