sujet; ( Mi juin 2002 ) - Check Point Ft Nathaniel Audéric

Invité
Invité
( Mi juin 2002 ) - Check Point Ft Nathaniel Audéric Empty







«A l'heure où blanchit la campagne, je partirais. » V.Hugo

"

Les dénominations des différents camps d’insurgés perdaient Ron. Hermione pouvait bien tâcher de le lui expliquer 100 fois ça n’avait aucune matière pour lui. Un insurgé était un insurgé qui était un insurgé. Et pour faire un bon insurgé quels étaient les bons ingrédients? Top Chef, Wizard edition Il fallait un sorcière ou une sorcière qui en ait gros. Que la vision du V en vert pétillant sur les murs de Diagon Alley fasse hurler. Et qui agisse contre cela. Ce n’était pas si simple, la plupart des sorciers n’approuvaient pas nécessairement ce qu’il se passait mais subissait en se disant que si cela convenait à la majorité c’est qu’il n’avait pas à dire quoi que ce soit. Qu'il n'avait pas besoin d'aller contre.
L’allégeance de tout un peuple avait été finalement assez simple à obtenir.

Voldemort leur avait promis la paix, l’ordre et en échange il n’exigeait que leurs soumissions la plus complète. Et c’était là l’astuce du gouvernement actuel : régner par la terreur et appeler terroriste ceux qui osaient élever la voix et agir contre ces méthodes.
Ron participait rarement aux missions dites de contre-propagande mais l’une des dernières couvertures de Witch Weekly l’avait convaincu qu’ Harry, Hermione et lui avaient négligés cette partie de la lutte.

Ça l’avait rendu rouge de colère. Lui à Azkaban ? Lui faisant l’apologie d’une réconciliation avec tout ces petits cons de mangemorts ? Ça va aller ouais. Il voulait bien mettre de l’eau dans son vin mais de pardon il n’y en aurait aucun. Trop facile. Et ça ne lui rendrait ni Arthur, ni George.

Chacun devait payer ses crimes.

La mission était relativement simple et bénigne. Ils devaient –à deux- ramener un mini camion moldu (mais traficoté sorcier) à travers l’Angleterre et ce jusqu’à Manchester. Des feuillets visant à critiquer le gouvernement s’entassaient dans des cartons qu’ils devaient distribuer aux divers campements d’insurgés et surtout, ils devaient passer par la forêt de Sherwood là où une maigre colonie de centaures se terrait. Les convaincre de rejoindre la forêt interdite de Poudlard, les y emmener si nécessaire, et ce avant que les mangemorts ne pointent le bout de leurs pas jolis nez.

Le parchemin avec les instructions redevint vierge et Ron le plia puis le glissa dans la boite à gant entendant les pas de celui qui serait son compagnon de route. Nathaniel était de bonne réputation bien que cela soit la première fois que Ron soit assigné en sa compagnie. Droit, fiable, nerveux mais qui ne l’était pas ? Protecteur surtout. La petite blonde au campement qui rappelait immanquablement à Ron Hermione en était la preuve. Il n’avait aucune idée de leurs relations mais ce n’était pas le propos.

« Hey ! Prêt pour la virée? C’est mieux de rouler de nuit les moldus disent. »

Oui parce qu’ils auraient pu prendre leurs balais… si les airs n’étaient pas surveillés. La camionnette était plus sûr et Ron avait pris des fioles de polynectar faite par Sue. Ils les prendraient quand le soleil se lèverait. Là ils allaient décharger les prospectus durant la nuit, à la fraiche. Les mangemorts ne s'occupaient pas des péages moldus, c'était leur meilleur couverture par conséquent.

Ron enfonça une casquette qui portait le même slogan que sur le van qu'ils avaient chipé pour la mission et en lança une même à Nathaniel avant de grimper dans le bolide.

« NicEvans est pas venu te dire au revoir?» taquina le rouquin d'un sourire entendu avant de regarder le volant. Mmmm. Lui il avait surtout conduit une Ford Anglia bleu. Dans les airs.

Ça devait être comme la bicyclette.

« Je fais les deux premières heures puis on permute si ça te va? »

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
( Mi juin 2002 ) - Check Point Ft Nathaniel Audéric Empty







«A l'heure où blanchit la campagne, je partirais. » V.Hugo

"

Les missions favorites de Nathan, c’était tout de même de faire flamber des trucs – et si ces « trucs » pouvaient être des Mangemorts, c’était encore mieux. Oh, bien sûr, il s’était (légèrement) calmé sur ce genre de pulsions pyromanes depuis maintenant un bon moment (son passage en tant que leader des Silencieux, notamment), et par conséquent, distribuer des tracts, ça ne le dérangeait pas plus que cela à l’heure actuelle.
Ce qui le dérangeait, c’était de se trouver dans un camion moldu… dans les airs. Lui. Dans les airs, s’il vous plait. Il en avait presque paniqué d’avance – s’il n’avait pas eu des années pour avoir un bon self-control, il l’aurait sûrement fait plus qu’intérieurement mais, heureusement, il avait ce fameux contrôle de soi… en apparences. Parce que là, c’était le Dawa à l’intérieur de lui. Il haïssait être en l’air, ne plus avoir les pieds sur terre. Il exécrait le vide. C’était totalement irrationnel : il n’était jamais tombé de haut, littéralement parlant, n’avait jamais eu d’accident, juste une crise de panique dès son premier cours de vol sur balais à Poudlard. Sinon, il n’avait concrètement aucune raison pour ne pas vouloir se trouver dans les airs ou en hauteur.
Mais bon, la mission était la mission, et Nathan tentait de se convaincre que, s’il avait les pieds dans un camion, ça passerait mieux que s’il avait eu les pieds dans le vide comme sur un balai.
Il s’était déjà trouvé dans un véhicule moldu et, la toute première fois, il avait eu peur pour sa vie (Lily n’étais pas très douée, voyez-vous). Mais on s’y habituait vite, et il n’avait pas échappé à la règle, plutôt curieux face à toute cette culture moldue, leurs technologies, tout ça, tout ça. C’était dire que, s’il pouvait avoir une moto, même toute simple, pas modifiée par la magie, il serait le plus heureux du monde. Même pour un Sang-pur, eh oui.

C’était une mission de nuit. Aux premiers rayons, ils utiliseraient du polynectar si nécessaire (ça le serait sûrement). Ils, oui, parce qu’ils étaient à deux : lui, et Ron Weasley. Dit le rouquin. Le pote de Potter le binoclard et Hermione Granger, pour qui Nathan n’avait pas de surnom idiot, admirant son intelligence ou juste la personne qu’elle était (mais secrètement). Puis, Lily l’avait souvent grondée, parce que s’il se souvenait bien, elle aimait bien Potter, elle, c’était son petit héros personnel. Bref, de toute façon, c’était avec Ronald Weasley, cette mission de distribution de feuillets anti-propagande.
Nathan arriva calme près du camion, se préparant déjà mentalement à être dans les airs. S’il était prêt ? Disons ça comme ça. « Toujours. » La bonne blague. Il ne l’était jamais pour être dans ce… de ciel. Allez, ça va aller. Obligé que ça aille. Il pouvait toujours se raccrocher au fait que la mission était importante. Alors, il attrapa la casquette, la posa sur sa tête, et grimpa dans le camion place conducteur tandis que Ron faisait son petit commentaire sur la fameuse NicEvans. Elle était populaire, la petite, ce n’était pas étonnant, mais Nathan se contenta de hausser un sourcil et de répondre uniquement par cette petite mimique. Il avait bien dit à Lily qu’il s’absentait, sans plus de précisions (oui, des fois, je vous le confirme, il balançait l’excuse complètement nulle qu’il était le chef des Silencieux, de toute façon, qu’il avait le droit).
« Je fais les deux premières heures puis on permute si ça te va ? » « Ça me va. » Par Merlin… Il était rigolo le rouquin, mais il n’avait jamais conduit, lui. Pas même un vélo ! À la limite, il savait tenir sur un skate-board et sur des patins (merci Lily), mais conduire une camionnette ? Allez, ça ne devait pas être compliqué, juste appuyer sur des pédales, tourner l’espèce de volant et éviter les obstacles. Il n’était pas stupide non plus au point de foncer droit dans un arbre ou un clocher ! Et s’ils restaient sur la route, ce serait pareil… Du moins, il espérait. Et puis si Weasley jugeait qu’il allait les tuer très vite, il reprendrait le volant !
Et la mission, donc. Aller jusqu’à Manchester en distribuant aux campements d’Insurgés les tracts. Oh, sans oublier de taper la discute aux centaures (enfin, soyons d’accord, Nathan le pensait comme ça, mais la discussion pouvait déboucher sur l’alliance et sur le déplacement des centaures jusqu’à la Forêt Interdite de Poudlard alors non, ce n’était pas rien). Avant que Ron ne démarre, Nathan en profita pour glisser sa demande l’air de rien. « Question : C’est quoi ces péages ? » Parce qu’elle était mignonne, Lily, à le briefer sur le monde moldu, mais il y avait des choses (comme les péages) qui lui échappaient quand même. Remarque, si c’était moldu, ça ne pouvait qu’être bon pour eux.
Encore, éviter les Mangemorts et autres sorciers pro-Tête de Serpent, Nathan n’avait pas de doute de leur réussite ; il avait confiance en Ron, après tout, malgré tout ce qui se disait sur lui. Le plus compliqué, ça allait être les Centaures. Ils étaient fiers, ceux-là, un peu trop d’ailleurs… Rien n’était sûr quant à leur docile participation. Nathaníel réfléchit rapidement sur des arguments à leur donner, avec le ton doucereux évidemment, avant de se préparer une nouvelle fois mentalement au démarrage du véhicule et de demander à Ronald, sait-on jamais (et pour consolider leur binôme, aussi). « À tout hasard, tu t’y connais en alliance avec les centaures ? »

Revenir en haut Aller en bas
 

( Mi juin 2002 ) - Check Point Ft Nathaniel Audéric

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fatal 4 Way - 20 juin 2010 (Résultats)
» Les broderies au point compté de la souris
» valeur en point
» Nathaniel Ourobor [ACCEPTE] ~> Serpentard
» 15 JUIN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Until the very end ”
like the tiny dust floating in the air
 :: Evanesco; they lived happily ever after :: Trésors rpgiques
-