sujet; hear me roar (asleigh) (terminé)
MessageSujet: hear me roar (asleigh) (terminé)   hear me roar (asleigh) (terminé) EmptyLun 13 Juil 2015 - 19:23

Invité
Invité
hear me roar (asleigh) (terminé) Empty
AsleighJaneKeller
feat Katheryn Winnick • crédit swan

Insurgents • Prédéfini/Inventé
• nom complet ; Keller Jane Asleigh. Un nom simple, un nom qu'elle arbore avec fierté pour l'honneur de sa défunte famille. Un nom qu'elle compte venger. • surnom(s) ; Ses parents, son frère et sa soeur la surnommaient Leigh; plus personne n'utilise ce surnom pour la qualifier désormais. Chez les insurgés, on la surnomme Leïa. • naissance ; elle est née un 22 septembre 1972 à l'hôpital de Sainte Mangouste. • ascendance ; sang-mêlée. Sang impur, sang souillé pour certains, sang précieux à ses yeux. Son père était un sang-mêlée, sa mère une née-moldue. • camp ; Insurgés (Audacieux). • métier ; autrefois, elle aspirait à travailler au Ministère de la magie.. maintenant tout ce qu'elle veut c'est pouvoir venger sa famille, et accessoirement rester en vie. Pour l'instant, c'est une fugitive à temps plein. • réputation ; on la dit survivante, chanceuse ou bien maudite selon des versions. On sait que son petit frère et sa petite soeur sont morts lors de la bataille de Poudlard, que ses parents ont été vendus en tant que Rebuts et sont morts suite à de mauvais traitements, on dit qu'il ne lui reste pas beaucoup de temps avant de mourir elle aussi, et d'emporter son nom dans la tombe. Mais elle reste fière, forte, et ignore ces sottises • état civil ; célibataire, et n'a pas le coeur à ça. • rang social ; insurgée. • particularité(s) ; après de longues années d'apprentissage, Asleigh a fini par devenir une animagus à part entière. Sa forme animale est le  corbeau, oiseau de mauvaise augure synonyme de malheur. • patronus ; une élégante brume blanche qui prend sans vraiment de surprise la forme d'une lionne particulièrement féroce. • épouvantard ; une vue plongeante sur un ravin comme si elle était au bord d'un précipice, signe de son vertige. • risèd ; des silhouettes à la chevelure blonde, des yeux bleus rieurs et malicieux, des personnes lui tendant les bras; sa famille, souriante, vivante. • animaux ; un chat blanc aux yeux vairons, portant le nom de Phoenix. • baguette ; Elle est bois de tremble, qui est souvent associé à la révolution, particulièrement performant en sorts de combats et parfait pour les duellistes. Son coeur contient une larme de sombral, elle a longtemps pleuré pour les morts. Elle mesure trente centimètres et est particulièrement souple. Asleigh l'a obtenue après que son ancienne baguette ait été perdue;  sa nouvelle baguette lui correspond mieux que l'ancienne .• miroir à double sens; son miroir est en forme de losange, et est doté de reflets orange.

The stars have faded away
► Avis sur la situation actuelle : Dire qu'Asleigh n'approuve pas le régime politique serait un euphémisme. Elle l’exècre. Le hait de toute son âme. C'est à cause de lui qu'elle a perdu toute sa famille. Selon elle, les sang-purs ne valent pas mieux que les sang-mêlés et inversement; c'est le sorcier qui fait tout. C'est une façon de penser peut-être naïve, mais c'est ce qu'elle pense et elle le fait bien comprendre. La vente de rebut est, à ses yeux, complètement inhumaines; vendre un être humain à cause de l'impureté de son sang est, à ses yeux, la pire des ignominies. Le fait que ses parents aient été vendus comme de la marchandise n'a fait qu'accentuer son mépris et sa haine pour ce fonctionnement; elle a appris la mort de ses parents suite à de mauvais traitements par le biais d'un Rebut libéré ayant été acheté par le même sorcier que ses parents. Pour ce qui est de la traque des insurgés, elle est bien concernée par cela et ne fait que redoubler de prudence; Asleigh n'est devenue que plus méfiante et réservée, sachant très bien ce qu'elle risque si elle est découverte. Plus le temps passe, plus elle est fatiguée de cette guerre; elle ne le dira jamais, bien entendu, trop amère et vengeresse pour ne serait-ce que penser à baisser les bras.

► Infos en vrac : courageuse rancunière franche renfermée sarcastique et cynique la plupart du temps intransigeante. les événements l'ont rendue beaucoup plus dure et méfiante envers tout  et tous protège avec férocité ses proches encore en vie, elle ne supporterait pas de perdre encore quelqu'un   elle est imprévisible, on ne sait jamais avec précision comment elle va réagir peut se montrer très dure sans le vouloir, voire même assez brutale est d'une nature généreuse malgré tout cependant, ses airs froids et sombres lui donnent l'air plus intimidante qu'elle ne l'est réellement allergique à l'injustice elle est imperturbable et a développé une capacité d'adaptation étonnante la perte de sa famille l'a fragilisée et l'a rendue plus hargneuse, vengeresse; elle ne vit que pour la vengeance désormais et fera tout pour atteindre son but: renverser le gouvernement actuel reste malgré tout maternelle; son instinct de grande soeur protectrice est toujours là, et elle prend très à coeur la protection des plus jeunes qu'ils le veuillent ou non quand elle était à Poudlard, une réputation de grande-gueule la suivait partout où elle allait; elle a fait perdre beaucoup de points à sa maison pour avoir répondu aux professeurs elle restait une bonne élève malgré tout, surtout en DFCM et en métamorphose les potions par contre étaient sa bête noire; une vraie brêle de 1987 à 1991 elle était dans l'équipe de Quidditch des Gryffondors en tant que batteuse elle a envoyé un bon nombre de cognards dans la tronche de Serpentards ennemis fière, jamais elle ne pliera devant qui que ce soit; elle se battra et tiendra jusqu'à son dernier souffle elle est combative et n'a aucunement peur de se salir les mains sait se montrer discrète et silencieuse (elle a intérêt en même temps) a développé une capacité à inventer des mensonges en un temps record elle est du genre à obéir aux ordres sans poser de questions est beaucoup plus douée dans les sortilèges offensifs et défensifs que dans ceux plus... "subtils": c'est une duelliste dans l'âme elle a le vertige, mais elle est trop fière pour le dire à qui que ce soit; elle se contente d'éviter les endroits trop en hauteur elle est capable de voir les sombrals, mais personne ne sait quelle tragédie s'est déroulée sous ses yeux, elle ne l'a jamais dit à personne elle ne sait pas nager mais idem, elle n'en parle à personne et se contente d'éviter l'eau; sa plus grande peur après le vide et la hauteur serait certainement de mourir noyée on la pense dépressive depuis la mort de ses parents et de ses frères et soeurs, mais elle balaye avec rage toutes ces rumeurs idiotes; elle va très bien, du moins c'est ce qu'elle se force à dire et penser le concept des Rebuts la dégoûte elle possède un tatouage sorcier dans le bas du dos, représentant un lion rouge et or Gryffondor toujours son corps est également parsemé de cicatrices en tout genre, certaines vestige de son enfance mouvementée (elle était très casse-cou et s'est blessée un bon nombre de fois en grimpa dans des arbres) tandis que d'autres son plus récentes n'a jamais utilisé aucun des trois sortilèges impardonnables par principe, même si ce n'est pas l'envie qui lui manque ces temps-ci son sortilège préféré est l'expelliarmus personne ne l'a jamais vue pleurer une seule fois depuis qu'elle est devenue adulte, même quand elle a appris la mort de ses parents, ainsi que de son frère et de sa sœur; ne dit-on pas que les plus grandes douleurs sont muettes? ne supporte pas de paraître faible.
Nothing compares to you
• pseudo & âge ; Elise, 15 ans. • comment as-tu trouvé le forum ? J'ai été là il y a quelques temps... j'ai joué le prédéfini Anastasiya Kovaliova la demi vélane, mais je n'ai jamais rp avec. Je suis désolée d'avoir disparu comme ça sans laisser de traces mais j'ai eu quelques problèmes... Lors d'une IRL j'ai parlé avec Nathaniel Auderic (chef des Insurgés) que je connais bien, et quand j'ai appris qu'elle était là je me suis décidée à retenter le coup, j'y pensais depuis quelques temps. Voilà. Encore désolée. >< • ton avis, tes suggestions ; Nop, il est très bien comme ça! • connexion ; tous les jours, pour ce qui est du rp ça variera huhu. • quelque chose à ajouter ? non.



Dernière édition par Asleigh J. Keller le Ven 31 Juil 2015 - 16:31, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: hear me roar (asleigh) (terminé)   hear me roar (asleigh) (terminé) EmptyLun 13 Juil 2015 - 19:23

Invité
Invité
hear me roar (asleigh) (terminé) Empty
Don't look into my eyes
it's where my demons hide

1974 - 1976
Asleigh est née à St-Mangouste, d'une mère née moldue et d'un père sang-mêlé qui avaient tous les deux décidé de passer le restant de leur vie dans le monde sorcier, afin d'y fonder une famille. Sa mère était une anglaise de pure souche tandis que son père était irlandais au second degré; tous les deux étaient de bonnes personnes.  Anna et Aengus Keller étaient tous les deux de bonnes personnes. Asleigh a eu une belle enfance et elle en est bien consciente. Elle a grandi et vécu dans la culture du monde magique, tout en baignant également dans celle des moldus quand sa mère allait rendre visite à la sienne. Les grand-parents paternels d'Asleigh étant mort, ses parents faisaient en sorte de 'compenser' en l'envoyant régulièrement rendre visite à ses grands-parents maternels vivant à Londres. Tous deux étaient pertinemment conscient du monde sorcier, leur fille ayant été scolarisée à Poudlard. Tout ça pour dire que la petite Asleigh a grandi bercée entre deux cultures bien différentes, la cultures moldue et la culture magique. Jamais elle n'a préféré l'une à l'autre, se contentant de trouver des avantages et des inconvénients dans chacune d'entre elles. Elle se contentait juste de jouxter entre les deux de temps à autres, la petite blonde adorait rendre visite à ses grand-parents à Londres, elle adorait passer du temps dans cette ville. Quand elle avait deux ans, ses parents ont eu des jumeaux après elle; Eliza et Peter.

Asleigh n'était pas un ange. Elle était sage, certes, mais elle avait tendance à être une véritable casse-cou; aujourd'hui encore elle garde des séquelles physiques de ses nombreuses chutes à vélo ou d'arbre alors qu'on lui avait bien dit de ne pas y grimper. Avec elle, tout était bon pour risquer de se briser la nuque; faire du vélo sans casque dans une grande descente, faire du skate sur un terrain accidenté, faire de la corde à sauté sur une pierre au milieu d'une rivière, sauter d'un arbre à un autre quand deux branches étaient suffisamment proches. Bref, tout ça pour vous dire que déjà petite elle aimait le danger; cependant, après une chute qui a très mal tourné (il a fallu qu'elle soit transférée à St-Mangouste pendant les grandes vacances d'été qui allaient laisser place à sa première année à Poudlard) la jeune Asleigh s'est retrouvée à éprouver des sensations de vertiges quand elle se retrouvait trop haut. Fini pour elle les petites cascades.

1984 - 1991
1984. « Keller, Asleigh. » Quand elle entendit son nom, la petite blonde sentit son coeur chavirer. Elle y était pour de vrai, à Poudlard. Cette école dont elle pouvait voir les tours de la fenêtre de sa chambre à Pré-au-lard, cette école où ses parents avaient étudié. Le grand tournant dans sa vie. Voilà qu'elle y était! Les mains tremblantes, le coeur battant la chamade contre sa poitrine, la blonde alla s'asseoir sagement sur le tabouret qui se présentait à elle, tandis qu'un professeur posait le Choixpeau sur sa tête. Quand elle sentit l'objet magique posé sur sa tête, elle ne se sentit qu'encore plus angoissée; et s'il l'envoyait dans une maison qui ne lui correspondait pas? « Ne sois pas si anxieuse mon enfant. » La voix caverneuse et malicieuse à la fois du choixpeau la prit au dépourvu, mais cela eut l'effet escompté; elle se détendit considérablement tandis que l'objet animé continuait de réfléchir (enfin, comme un chapeau doté de la parole pouvait réfléchir). « Hm, un caractère de feu et un coeur de brave... Gryffondor! » A peine eut-il terminé de parler que l'enfant poussa un soupir de soulagement. Elle avait eu peur d'être envoyée à Serpentard; elle ne pensait pas correspondre à cette maison et avait peur de finir avec tous ces pro sang-purs qui lui en auraient fait voir de toutes les couleurs s'ils avaient eu vent de l'origine de ses parents. Sous les applaudissements de sa maison, la nouvelle arrivante alla rejoindre sa nouvelle famille, adressant de brefs remerciements à ceux qui la félicitaient.

***

1984. « Miss Keller, veuillez vous concentrer. » La première année eut une mine stupéfaite tandis qu'elle accordait toute son attention à son professeur d'histoire de la magie. Sa bouche forma un "o" outré. Ce fut plus fort qu'elle, elle répondit automatiquement; « Mais c'est Adrien qui me parle! » Elle pouvait déjà entendre ses camarades de classe râler, ils savaient très bien ce qui allait se passer. La jeune fille se mordit la lèvre à peine eut-elle parlé; elle avait tendance à avoir la réponse mordante facile. Il allait falloir qu'elle règle ce problème. Son professeur haussa les sourcils et répondit; « Cinq points en moins pour Gryffondor. Veuillez ne plus me répondre sur ce ton jeune fille. Asleigh ouvrit la bouche pour lui envoyer une réponse acerbe, mais sa voisine de table (une Gryffondor elle aussi) lui pinça si fort la peau du dos de la main que la blonde laissa échapper un couinement de douleur, couinement s'étouffa quand elle croisa un regard moqueur qui ne lui était que trop connu. Nathaníel Auderic, première année chez les Serpentards. Il la toisait d'un air méprisant et moqueur à la fois; de tous les Serpentards, Auderic était celui qu'elle pouvait le moins supporter. Pour répondre à son regard moqueur, la jeune fille lui lança un regard noir dès que le professeur eut le dos tourné. Quelle enflure ce brun, elle ne pouvait pas le voir en peinture.

***

1986. « Euh, ta potion n'est pas normale. » Asleigh ne daigna même pas jeter un regard à son voisin, qui venait de s'arrêter devant sa potion qui poussait des sifflements étranges. La troisième année poussa un soupir; elle ne comprenait vraiment pas pourquoi sa potion faisait ça alors que celle de sa voisine était exactement comme elle était supposée l'être. Cependant, par fierté, elle rétorqua; « Mais si elle est normale. Mêle-toi de tes oignons Foxter. » Ce-dernier fronça le nez en reniflant l'odeur de sa potion, puis il recula en agitant sa main devant son visage pour chasser les volutes de fumée de couleur peu ragoûtante. Il finit par lui rétorquer; « Non, tu es sensée obtenir un mélange bleutée, et elle est verte. En plus elle fait des bulles. » Comme pour approuver ses dires, la potion qu'était supposée préparer Asleigh se mit soudainement à déborder de son chaudron pour salir toute la table et les affaires de la Gryffondor, épargnant celles de sa voisine. Au moins, ça avait le mérite d'être clair. De là où elle était, la blonde put sans aucun doute entendre le soupir d'agacement de son professeur.. d'un certain côté, elle pouvait le comprendre; elle était une vraie brêle.

***

1988. Asleigh sortit sa baguette magique, comme venait de le demander le professeur de Défense contre les forces du Mal. Bois de chêne blanc, plume et phénix, 25 centimètres. Aujourd'hui, les cinquièmes année allaient apprendre à faire face à un épouvantard. Inutile de vous dire qu'elle se sentait particulièrement excitée et angoissée à la fois; on lui avait expliqué ce qu'était un épouvantard, et elle était très curieuse de voir quel forme il prendrait face à elle. Pas une araignée, elle ne les craignaient pas contrairement à beaucoup d'autres filles et pouvait les prendre dans sa main sans soucis. Quelque part, sa fierté lui soufflait qu'elle ne se laisserait pas avoir par une simple illusion, mais à voir comment réagissaient chacun de ses camarades face à leur plus grande peur, même les durs à cuire, Asleigh commençait à douter de sa pseudo bravoure. Elle n'avait vraiment pas envie de perdre la face devant tout le monde.. et si sa plus grande peur était quelque chose d'idiot? Elle n'était même pas foutue de trouver elle-même sa plus grande peur. « Keller, à votre tour. » La Gryffondor sursauta avant de passer une main dans ses cheveux. Elle ferma les yeux en se remémorant la formule qu'elle devrait lancer pour se débarrasser de l'épouvantard, puis elle se mit face à ce dernier.
Un peu raidie par l'appréhension, la jeune blonde se plaça et attendit, la main serrée autour de sa fidèle baguette. Pendant quelques secondes il n'y eut rien, puis un paysage sortit de nulle part. Automatiquement, Asleigh pâlit et eut un mouvement de recul face à ce précipice géant qui s'offrait à elle; sa tête se mit à lui tourner quand elle vit cette vue plongeante sur un vide terrifiant. Sa respiration se fit un peu plus saccadée tandis qu'elle s'accrochait à sa baguette comme si c'était une bouée de sauvetage. Le sort. Elle devait lancer le sort et ne pas oublier que ce vide qui s'offrait à elle n'était qu'une illusion. « R-rid... » Elle n'y arrivait pas. Curieusement, personne ne se moqua d'elle; il fallait croire que quand il s'agissait des plus grandes peurs des autres, on compatissait. « Ridikulus. » Elle brandit sa baguette et tenta de lancer le contre-sort, sans grand succès. Une nouvelle fois, Asleigh essaya; « Ridikkulus. » Mais rien, pas une étincelle. Quand la vision sur cette vue devint vraiment trop insupportable, la jeune fille hurla littéralement; « Ridikkulus! » Et, comme par magie, le précipice laissa place à une piscine remplie de boules colorées. Le front trempé de sueur et les mains tremblantes, la Gryffondor alla se mêler aux autres élèves de cinquième année ayant déjà fait face à l'épouvantard. Plus jamais.

***

1988. Le cours de métamorphose des cinquième année venait de se terminer, le professeur McGonaghall avait laissé les élèves sortir à la sonnerie et Asleigh s'était automatiquement précipitée au bureau de la Directrice de sa maison, elle avait quelque chose à lui demander. Serrant contre elle ses livres de cours, la blonde prit une grande inspiration avant de toussoter légèrement pour faire signe de sa présence au professeur McGonaghall. Cette dernière ne réagit pas, comme s'y attendait la blonde. « Excusez-moi professeur? J'ai quelque chose à vous demander si vous avez le temps de me répondre. » McGonaghall ne tourna même pas la tête vers elle, se contentant simplement de replacer correctement ses lunettes sur son nez tout en rangeant quelques affaires sur son bureau. « C'est encore au sujet des animagi? Mademoiselle Keller, je vous ai déjà dit que ce n'était pas de votre retord. Vous n'êtes qu'en cinquième année. » Penser décourager Asleigh avec de telles paroles était de la bêtise; jamais la blonde ne se laisserait abattre par ce genre de réponses. La Gryffondor se rapprocha un peu du professeur et prit sur elle afin de rester polie. Elle adorait le professeur McGonaghall, mais elle ne supportait pas qu'on tente d'entraver ses objectifs; « Oui je sais bien professeur, mais c'est que ça m'intrigue réellement! Et puis, comme cela se fait-il que vous sachiez autant de choses dessus? Vous êtes professeur de Métamorphose, mais vous en savez beaucoup sur les animagi non? » Oups, au vu du regard que venait de lui lancer la Directrice des Gryffondors la jeune fille était peut-être allée un peu trop loin. Il y eut un long silence durant lequel l'aînée et la cadette s'affrontèrent en silence, jusqu'à ce qu'une seconde sonnerie de retentisse. « Miss Keller, vous allez rater votre entraînement de Quidditch, dépêchez-vous. » Asleigh aurait juré voir son professeur de métamorphose lui adresser un léger sourire, mais ce devait être une illusion.

***

1989. Asleigh avait enfin les résultats de ses BUSES. Elle les tenait là, entre ses mains, sans oser les regarder. Autour d'elle c'était l’effervescence; certains poussaient des cris de joie, d'autres pleuraient en silence, et il y avait ceux dont on n'arrivait pas à déterminer les émotions. Un peu hésitante, la Gryffondor regardait ce bout de parchemin qui contenait toutes ses notes sans oser l'ouvrir. « Alors tes résultats Keller? » La jeune fille sursauta et adressa un regard courroucé à une de ses amies, une Serdaigle. Poussant un petit soupir, la Keller finit par dérouler le parchemin et lu à voix haute; « A en botanique, O en défense contre les forces du Mal, O en métamorphose....  D en potions, E.E en sortilèges, P en histoire de la magie et A en astronomie. » La jeune Gryffondor fut très satisfaite de ses notes si on omettait les potions et l'histoire de la magie. La blonde échangea un sourire avec son amie, puis elle lui demanda d'un air curieux; « Et toi? »

***

1990. « Keller, Eliza. » La sixième année eut un sourire fier tandis qu'elle suivait du regard sa petite soeur qui avançait jusqu'au tabouret. Elle lui ressemblait, avec ses grands yeux bleus et ses cheveux blonds, mais pas autant qu'à Peter son frère jumeau qui était le suivant sur la liste. Le professeur déposa le choixpeau sur la tête de la petite Keller tandis qu'Asleigh se redressait légèrement pour mieux voir. Elle ne voulait pas rater une miette de la répartition de son frère et de sa soeur à Poudlard. « Un esprit érudit, une soif d'apprendre... Serdaigle sera ta maison. » Une bouffée de fierté envahit la Gryffondor qui applaudit autant que les Serdaigles. Quand le silence fut retombé, le professeur appela une seconde fois; « Keller, Peter. » Certains murmurèent entre eux (il fallait croire que les jumeaux n'étaient pas si courants que ça à Poudlard) tandis que le petite frère d'Asleigh suivait les pas de ses deux soeurs. Quand le choixpeau fut posé sur sa tête, ce dernier lança de sa voix caverneuse; « Une ouverture d'esprit qui se fait très rare ces temps-ci.... un amour des études... Serdaigle! » Une nouvelle fois, Asleigh applaudit et siffla, fière de voir son frère et sa soeur la rejoindre à Poudlard.

***

1990. « KELLER COGNARD. » Le sang d'Asleigh ne fit qu'un tour; elle se tourna vers sa droite pour prendre de l'élan et donna un coup puissant dans le cognard qui s'approchait un peu trop près du poursuiveur de son équipe. Le coup qu'elle donna fut si puissant qu'il envoya valdinguer le cognard un peu plus loin. Un sourire satisfait s'étira sur son visage tandis qu'elle se penchait en avant pour prendre un peu plus de vitesse. Elle aimait vraiment le Quidditch, voler sur un balais lui procurait des sensations que rien d'autre ne pouvait lui faire ressentir. Le chef de l'équipe des Gryffondor finit par siffler dans son sifflet, signalant ainsi la fin de l'entraînement. A peine eut-elle touché le sol qu'un de ses camarades lui lançait; « Bien joué pour le coup du cognard Leigh. On va dégommer les Serpentards demain! » La sixième année eut un sourire sarcastique avant de répondre; « Et comment. On va tellement les déglinguer que même leur mère ne les reconnaîtront pas. » Ouais. Ils allaient déguster ces saletés de vipères qui lui tapaient sur le système.

***

1991. Voilà que sa septième année s'achevait. Elle avait obtenu ses ASPIC et en était bien contente; elle savait à peu près vers quoi se tourner pour son avenir. Que demander de plus? Sa scolarité à Poudlard s'achevait sur une bonne note, elle quittait cette école avec des bons souvenirs. Asleigh jeta un regard aux alentours d'un air nostalgique, derrière elle le chateau de Poudlard s'éloignait petit à petit. Assise dans le Poudlard Express, elle pouvait voir les traits de l'école s'effacer petit à petit tandis que le train l'emmenait à la gare de Londres où ses grand-parents moldus l'attendaient pour sa première semaine de vacances en tant que diplômée de Poudlard.



1992 - 1995
La jeune fille se tenait droite comme un I, soutenant le regard de l'homme qui se trouvait face à elle. Ils se toisaient mutuellement en silence. Elle l'avait contacté dès sa sortie de Poudlard, après avoir réussi à mettre la main sur le nom d'une personne pouvant l'aider à devenir une animagus. Et voilà qu'après un an à chercher à le contacter, cet homme se ramenait devant la porte de chez elle en pleine nuit. Ce qu'il y avait de plus gênant, c'était son comportement; il était tranquille, et se comportait comme s'il était normal qu'il se retrouve devant chez-elle alors qu'il n'avait jamais répondu à ses lettres ou ses tentatives pour le contacter. Ce fut lui qui engagea la conversation après qu'ils aient passé quelques longues secondes à se fixer dans le blanc des yeux; « Tu es sûre de toi? » Fièrement, l'ancienne Gryffondor releva la tête et lui répondit d'une voix décidée; « Oui. » Asleigh aurait juré voir l'ombre d'un sourire sur le visage de cet homme qui semblait si stoïque mais elle n'en était pas sûre. « Très bien. Mais ça va être long, et loin d'être simple. » Il ne croyait pas si bien dire.

***

Maximilian -car c'était le nom de cet homme- ne lui avait pas menti quand il lui avait dit que l'apprentissage pour devenir une animagus à part entière serait long et compliqué. La jeune fille ne pensait pas qu'elle arriverait à la fin de son apprentissage un jour; entre les méditations à n'en plus finir et les longues heures passées à tenter de transformer seulement sa main droite, Asleigh avait été à la limite de baisser les bras. Mais à chaque fois, Maximilian l'avait forcée à continuer. Il ne l'avait pas laissé abandonner, et elle lui en était bien reconnaissante. Finalement, la jeune femme qu'elle était devenue parvint à la fin de son objectif si bien que quand elle découvrit sa forme d'animagus et qu'elle prit son envol pour la première fois, elle était âgée de vingt ans.

1998 - 2000
1 mai 1998. « Poudlard est attaqué par les mangeorts.  » L'annonce eut l'effet d'une bombe dans l'esprit d'Asleigh, qui se releva d'un bond sur le canapé duquel elle était allongée. Ses parents venaient de transplaner chez les parents d'Anna Keller, chez qui Asleigh était depuis quelques jours. Eliza et Peter sont là-bas. C'était clairement ce qui était sous-entendu dans la voix de son père. Les jumeaux n'étaient plus scolarisés à Poudlard, mais ils étaient allés combattre c'était sûr. Aengus Keller était soucieux et inquiet, cela se voyait à son visage tiré. Sa femme posa une main sur son épaule tandis qu'elle se tournait vers Asleigh pour lui dire; « On y va tu restes ici. » Fermement, la jeune femme se redressa et se saisit de sa baguette qui ne la quittait plus. Son regard se fit dure tandis qu'elle rétorquait à ses parents; « Non je viens aussi. » De toute façon, ils n'avaient aucune autorité sur elle et savaient très bien qu'elle n'en ferait qu'à sa tête. Ils finirent donc par tous transplaner ensembles jusqu'à Poudlard, qui était déjà plongée en pleine bataille.

***

2 mai 1998. Asleigh ne savait pas depuis combien de temps elle était plongée dans le combat, elle avait perdu la notion du temps. Les jets de magie pleuvaient de tous les côtes, que ce soit des avada kedavra ou des maléfices du saucisson; depuis le début de la bataille, Asleigh cherchait à retrouver son frère et sa soeur, sachant que ses parents étaient capables de se protéger; mais elle ne les trouvait pas. Elle lança des expelliarmus à tout bout-de-champs, incantant des sortilèges de protection pour elle ou ses alliés qu'elle croisait de temps à autres, mais elle était surtout occupée à tenter de retrouver son frère et sa soeur. « ELIZA. PETER. » Au loin, il lui sembla entendre une voix étouffée qui l'appelait; « ASLEIGH! » Peter. C'était Peter elle en était sûre, elle aurait reconnu cette voix entre mille. « PETER. PETER REPONDS-MOI. » Elle lança un flambios dans la tête d'un mangemort qui se trouvait sur son passage, et son coeur rata un battement quand elle le vit. Sa robe de sorcier était déchirée, son visage ensanglanté, sa main avec laquelle il tenait sa baguette tremblait -il n'avait que dix-sept ans, et Eliza aussi. Ils étaient trop jeunes pour subir tout ça. Affolée, Asleigh se précipita vers lui jusqu'à ce qu'un cri ne retentisse derrière elle; « LEIGH ATTENTION. » L'ancienne Gryffondor sursauta et fit volte-face juste à temps pour voir Eliza faire rempart de son corps entre elle et un mangemort, prenant un jet de magie vert de plein fouet à la place d'Asleigh. Eliza, sa petite Eliza, son petit ange. Derrière elle, Peter hurla le nom d'Eliza et voulut rejoindre Asleigh, mais un jet fusa à nouveau; il tomba, fixant le ciel de ses yeux devenus aveugles. Stupéfaite, choquée, la jeune fille observa les corps sans vie de son frère et de sa soeur, trop prise par surprise pour avoir une réaction quelconque. Elle se contenta de jeter un regard vide à l'assassin de son frère et de sa soeur pour le désarmer puis l'immobiliser à l'aide d'un sortilège. De là, elle serra ses mains autour de son cou et le regarda s'éteindre petit à petit, ne ratant pas une miette de la vie qui quittait son regard au fil des secondes. La bataille faisait rage autour d'eux mais elle s'en fichait; elle voulait que cette enflure meure, pour venger Peter et Eliza qui étaient morts injustement. Quand il finit par pousser son dernier soupir, elle jeta un regard dédaigneux à son corps sans vie avant de s'approcher du corps d'Eliza pour lui fermer les yeux avec douceur; elle fit de même avec Peter. Pas une larme ne coula; ce n'était pas l'envie qui lui en manquait, mais elle devait d'abord retrouver ses parents. Le coeur lourd, Asleigh se jeta à corps perdu dans le combat, la rage au ventre.

***

4 mai 1998. Quand Asleigh ouvrit les yeux, elle les referma aussitôt en poussant un grognement (qui se rapprochait plus du couinement). Il lui fallut quelques secondes pour se souvenir qu'elle était à Ste Mangouste, sur un lit d'hôpital, qu'elle et ses parents avaient réussi à fuir après la bataille de Poudlard, et qu'Eliza et Peter étaient morts. Ce souvenir eut un coup évident sur le moral de la jeune fille qui sentit sa gorge se serrer. Elle aurait pu rester là à attendre les mangemorts sans rien faire si ses parents n'étaient pas arrivés en trombe dans sa chambre, ils étaient en bien meilleur état qu'elle. « Lève-toi, il faut partir!  » Elle reconnut la voix brutale de son père. La blonde poussa une sorte de grognement tout en tentant de se redresser, aidée par sa mère qui lui disait d'une voix pressée; « Allez ma chérie. » Faiblement, la jeune femme protesta; « Mais.. » Elle ne comprenait vraiment pas. Qu'est-ce qu'il se passait? « Dépêche-toi, il faut que l'on parte! Les mangemorts sont là... » Le sang ne fit qu'un tour dans les veines d'Asleigh; l'adrénaline fut son effet, et elle bondit hors de son lit.. avant de se rattraper à ce dernier, la tête lui tournant violemment. « Bon sang.... » Jamais elle n'avait vu son père, Aengus, dans cet état. Il était abattu; en même temps qui ne l'aurait pas été à sa place? Il avait perdu deux enfants le même jour, et sa vie ainsi que celle de sa famille restait était en danger! Des cris se firent entendre dans les couloirs. Ils étaient déjà là. La gorge de la blonde se noua tandis que ses parents hochaient de la tête après s'être échangés un regard. Anna se tourna vers sa fille et lui dit d'une voix douce et ferme à la fois; « Ne nous attend pas. Pars, fuis! Ne reviens surtout pas! Va chez Alice et Nathan, ils t'aideront! » L'ancienne Gryffondor fronça les sourcils. Abandonner ses parents? Jamais ils étaient tout ce qu'il lui restait! Impuissante, la jeune femme jeta un regard à son père qui ne se laissa pas avoir. « Papa.. maman.. » Aengus s'approcha de sa fille et la prit dans ses bras, ainsi qu'Anna. « Leigh, pars, tout de suite. » Il lui souffla ces mots et la repoussa avec violence et sortit de la chambre d'hôpital, refermant la porte derrière eux. Sans aucun mal, la jeune fille reconnut des bruits d'affrontement; les yeux brillants de larmes, elle réussit tout de même à transplaner jusqu'à chez Alice et Nathan.

***

C'est tremblante et la mine affreuse que la Keller frappa à la porte d'Alice et Nathan Fox, de vieux amis de la famille. Ce fut la femme du couple qui lui ouvrit la porte; Asleigh se dit qu'elle devait avoir une dégaine terrible au vu du regard que lui lança Alice, mais cette dernière eut le bon sens de ne pas passer par quatre chemins; « Entre, vite. » Elle s'effaça pour laisser la jeune femme entrer chez elle. Du bout des lèvres, la blonde remercia l'amie de la famille pour son hospitalité; « Merci. » C'était sincère, même si ça n'en avait pas l'air. Asleigh n'aurait jamais su où aller sir ses parents ne lui avaient pas dit d'aller chez les Fox, et voir une tête connue en qui on avait confiance après tout ça ne pouvait que faire du bien. Leigh avait l'impression d'être seule face au monde; d'abord Peter et Eliza, maintenant ses parents.. « Nathan n'est pas encore rentré. Je suis au courant de tout.. je suis navrée pour ton frère et ta soeur. » Elle lui désigna un canapé, et Asleigh s'assit en la remerciant brièvement. Lentement, la jeune femme hocha de la tête d'un air morne tandis qu'Alice lui tendait une tasse de thé. L'anglaise porta le liquide chaud et sucré à ses lèvres sans en boire, l'estomac trop noué pour avaler quoi que ce soit. Quand elle reposa sa tasse sur la table, elle laissa tomber; « Ils ne sont pas morts. » Elle parlait de ses parents. Ils ne pouvaient pas être morts. Ils ne pouvaient pas l'avoir laissée seule. Elle aurait préféré mourir avec eux. « Je ne pense pas qu'ils le soient. » Asleigh ne savait pas si ces mots étaient rassurants ou non... mais elle était trop fatiguée pour penser à quoi que ce soit. Alice dut voir la fatigue sur son visage grisâtre, car elle se leva et lui dit d'une voix nouée; « Écoute, va dormir tu en as besoin. Nous parlerons demain. » Sans un mot, la blonde suivit la vieille amie de la famille, traînant des pieds, les bras ballants le long de son corps comme si elle ne savait pas quoi en faire. De longues cernes soulignaient ses yeux, et ses cheveux étaient dans un état épouvantable. Alice lui donna des affaires propres et la laissa dans la chambre d'ami; Asleigh enfila mollement le pyjama et se jeta sous la couette, se roulant en boule comme une enfant en quête de réconfort. Cette nuit-là, Asleigh pleura comme elle n'avait jamais pleuré.

***

Cela faisait plus d'un mois qu'Asleigh avait trouvé refuge chez les Fox, et par le biais de ces derniers elle avait pris contact avec les insurgés. Elle avait réussi à intégrer leur groupe, et ses capacités d'animagus s'étaient déjà montrées utiles. Asleigh n'avait aucune nouvelle de ses parents, et elle commençait vraiment à penser qu'ils étaient morts bien qu'une petite fois au fond d'elle lui soufflait que non, ils étaient bien vivants. Ce matin-là, l'anglais était descendue pour prendre le petit déjeuner dans le salon de la maison des Fox. Comme tout les matins, elle alluma la radio sorcière; quelle ne fut sa surprise quand elle ne reçut qu'un grésillement! Elle essaya toutes les chaînes, mais rien. Absolument rien. « Plus d'émissions de radio. » Elle jeta un coup d'oeil à Nathan qui lisait la gazette sorcière. Alice renchérit à son tour; « Ils prennent de plus en plus le pouvoir. » Un sourire mauvais se dessina sur les lèvres de la jeune femme; ils pensaient vraiment pouvoir gagner comme ça hein?
Quelques jours plus tard la radio étaient revenue, mais Asleigh l'avait éteinte juste après avoir entendu ce qui s'y disait. De la propagande encore et encore; c'était écœurant. La jeune femme ne pouvait plus supporter ce qui arrivait au monde sorcier; elle aurait voulu devenir un corbeau pour de bon et perdre toute conscience humaine pour fuir loin de tous ses problèmes. Tout oublier, partir loin, être délivrée de tout ça.  

***

Peu de temps après, l'école de Poudlard ayant été fermée fut rouverte, mais personne ne se faisait d'illusion; beaucoup savaient ce qui se cachait derrière cette pseudo bonne nouvelle, les insurgés en premier. C'est d'ailleurs après la réouverture de Poudlard que l'on se mit à décrédibiliser Harry Potter de toutes les manières possibles. Cela agaça profondément Asleigh, qui supportait de moins en moins ce que devenait son Angleterre natale. Dans la même période, les insurgés tentèrent de s'infiltrer dans Poudlard pour libérer des élèves et des professeurs mais la tentative ne fut pas aussi réussie que ce à quoi ils s'attendaient. Le 2 mai 1999, des insurgés s'infiltrèrent au Ministère de la Magie et saccagèrent tout sur le passage; la jeune femme était contente de cette victoire.

***

« Le Ministre est mort. Le Magister a pris sa place. » Cette nouvelle eut l'effet d'une gifle sur Asleigh; c'était terrible. Ils étaient foutus, tous. C'était un tournant dans leur vie, un tournant direct pour l'Enfer! La jeune femme lança un regard horrifié à Nathan qui venait de lui annoncer la nouvelle, manquant de laisser tomber son verre d'eau. La nuit n'allait pas tarder à tomber, et cette nouvelle venait de gâcher toute sa journée. Bon sang, le Magister au pouvoir... qu'allaient-ils faire pour régler ça? Elle n'eut pas le temps de répondre que l'on frappait à la porte. Alice arriva dans le salon en même temps que Nathan allait ouvrir la porte; à peine eut-il laissé les nouveaux venus entrer qu'Asleigh comprit tout de suite. Les Rafleurs. Nathan était déjà immobilisé, et Alice lui articula silencieusement un seul mot très simple. Pars. Le même mot que lui avait soufflé son père, mais elle ne comptait pas faire la même erreur. Pas encore. D'un geste décidé, elle se saisit de sa baguette et immobilisa un des Rafleurs; mais elle n'eut pas le temps de faire plus qu'elle se faisait désarmer d'un expelliarmus bien placé, la rendant vulnérable. Un homme ramassa sa baguette et la brisa sous ses yeux; la blonde eut l'impression qu'on venait de briser son âme en deux. C'était perdu. Elle croisa le regard d'Alice qui lui intimait silencieusement de partir, et Asleigh fit alors ce qu'elle commençait à avoir l'habitude de faire. Fuir. Encore et toujours. Elle bondit à travers la fenêtre qu'elle brisa, et profita de la nuit pour prendre la forme d'un corbeau et fuir.

***

Asleigh passa une bonne semaine sous sa forme de corbeau, ne reprenant forme humaine qu'à de rares occasions. Grâce à des insurgés, elle réussit à se procurer une nouvelle baguette en un temps record, avec laquelle elle entra en parfaite symbiose. Ce fut dur de rester sous la simple forme d'un oiseau, mais il était plus prudent pour elle d'agir ainsi, histoire de laisser couler toute cette agitation. Elle ne savait pas ce qui était arrivé à Alice et Nathan, ils devaient avoir été transférés à Azkaban pour avoir aidé les insurgés un bon nombre de fois. Mais comment avaient-ils pu être découverts?



2001 - 2002
Le système de vente des Rebuts avait été lancé depuis peu de temps déjà. Asleigh, comme tous les autres insurgés et beaucoup de sorciers neutres, trouvait ce système répugnant. Comment pouvait-on vendre des êtres humains comme de simples objets?! Ils avaient passé une nouvelle étape du racisme. Elle avait l'impression de revenir à l'époque où les noirs étaient exploités par les blancs, avec les sang-purs dans le rôle des blancs et les sang-mêlés et sang-de-bourbe dans celui des noirs. C'était ignoble, et ça la dégoûtait profondément; encore plus depuis qu'elle avait appris que ses parents avaient fait partie des premiers vendus. Elle l'avait appris par le biais d'une connaissance, et quand elle l'avait appris elle s'était mise à bouillonner; hors de question qu'elle laisse ses parents comme ça à l'état d'animaux de compagnie. Elle les sortirait de là, coûte que coûte.

***

« J'ai entendu dire que tu étais avec un autre couple? Tu peux me dire leurs noms? »  Ce garçon était un Rebut qui avait réussi à être libéré. Asleigh avait entendu parler de ces quelques libérations qui avaient réussi, et l'histoire de ce jeune garçon l'avait piquée à vif. Ses parents avaient été vendus, et ce garçon disait avoir fui avec un couple de blonds; la coïncidence était trop grande pour qu'elle passe à côté. « Anna et Aengus. » Le coeur de l'insurgée rata un battement, si bien qu'il lui fallut quelques secondes avant de continuer; « Ce sont mes parents... que leur est-il arrivé? Dis-moi. » Son regard fou aurait pu paraître hystérique, mais l'on y lisait bien le désespoir et le désir de savoir. « Ils sont morts. » La bombe était lâchée. Son monde qui commençait à s'effriter depuis quelques années venait de tomber en poussière pour de bon. Asleigh resta stoïque, trop habituée à encaisser les annonces de ce genre. C'était malheureux à dire, mais elle s'y était préparée depuis longtemps. Au fond d'elle-même, elle se doutait bien qu'elle ne reverrait jamais ses parents. Triste à dire, mais la mort était devenue comme une part de son quotidien; un peu trop mélodramatique à son goût. Les dents serrés, elle invita son interlocuteur à s'expliquer d'un seul regard froid. « Ils ont voulu fuir notre acheteur avec moi et ils ont été attrapés, tués sur le champ. » Il avait survécu, et pas ses parents; c'était triste à dire, mais c'était ainsi que la vie marchait. Un jeu de circonstances. Un jeu de circonstances dont elle se serait bien passée. Un jeu de circonstances qu'elle emmerdait de tout son être.

***

Asleigh était vidée. Entre l'attaque qui avait été perpétrée sur la planque des Nocturnes puis celle des Métamorphes et cette longue nuit passée à transplaner pour échapper aux traceurs, elle avait du mal à se remettre de toute ses émotions, et de sa fatigue. La cerise sur le gâteau avait été quand elle avait appris l'identité du chef des Silencieux. Ce petit branleur d'Auderic, ce con qui l'avait fait chier toute sa scolarité, avait réussi à devenir le meneur d'un groupe d'insurgés? C'était une blague? Enfin bon de toute façon, elle s'en foutait bien. Tout ce qui l'intéressait, c'était d'avoir sa vengeance sur ce gouvernement, que tout redevienne comme avant quitte à en mourir. De toute façon, qui la pleurerait? Ses amis? Ils s'en remettraient de sa mort. Elle n'avait plus de famille, elle pouvait bien mourir pour ses idéaux non?



Dernière édition par Asleigh J. Keller le Mer 29 Juil 2015 - 0:36, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: hear me roar (asleigh) (terminé)   hear me roar (asleigh) (terminé) EmptyLun 13 Juil 2015 - 19:34

WIZARD • always the first casuality
Anna Grimaldi
Anna Grimaldi
‹ inscription : 07/06/2015
‹ messages : 1824
‹ crédits : mathy.
‹ dialogues : #e95353.
hear me roar (asleigh) (terminé) Tumblr_odns43L5A91vc5ojjo3_r1_400

‹ âge : trente-quatre
‹ occupation : guérisseuse au service d'infection par virus et microbe magique et co-présidente de l'association "Rosier's Disease Research Trust".
‹ maison : Serdaigle
‹ scolarité : 1980 et 1987.
‹ baguette : est en bois de charme, contient une plume de phénix et mesure 26,4 centimètres.
‹ gallions (ʛ) : 3711
‹ réputation : je suis fragile et que j'ai été manipulée par mon compagnon.
‹ particularité : occlumens.
‹ faits : je suis de sang pur, que je fais partie de la famille Grimaldi, que je suis d'origine italienne, que j'adhère aux idées insurgées mais que je me suis résolue à ne jamais les rejoindre pour le bien être de ma fille, que je suis une ancienne guérisseuse et que je sais donc comment soigner les gens de diverses pathologies, que je me défends en duel, que j'adore lire, que j'apprécie les jolies choses.
‹ résidence : dans un petit studio sur le chemin de traverse que le gouvernement a bien voulu me donner pour mon implication de guérisseuse durant la guerre. La demeure des Grimaldi à Herpo Creek ainsi que mon appartement à la Bran Tower avaient été saisis. Je dispose toujours d'une résidence secondaire et tertiaire à Brighton (maison d'été) et à Florence (terres italiennes).
‹ patronus : un lapin, patronus de Thomas
‹ épouvantard : un entassement de corps, celui de mes enfants et des êtres qui me sont chers.
‹ risèd : ma famille heureuse et recomposée.
http://www.smoking-ruins.com/t1958-anna-loooove-me
hear me roar (asleigh) (terminé) Empty
Un grand retour donc ... REBIENVENUE :):
C'est cool que tu retentes le coup ! Je te souhaite beaucoup de courage pour terminer ta fiche. patpat J'espère qu'on arrivera à se trouver un petit lien quand tu seras validée ! ouh
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: hear me roar (asleigh) (terminé)   hear me roar (asleigh) (terminé) EmptyLun 13 Juil 2015 - 19:49

Invité
Invité
hear me roar (asleigh) (terminé) Empty
Merci c'est gentil ♥️
Bien sûr qu'on se trouvera un lien , un super cool même. What a Face
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: hear me roar (asleigh) (terminé)   hear me roar (asleigh) (terminé) EmptyLun 13 Juil 2015 - 21:11

HERO • we saved the world
Luna Lovegood
Luna Lovegood
‹ inscription : 31/05/2015
‹ messages : 5660
‹ crédits : LUX AETERNA (avatar), TUMBLR + MATHY LA BEST (gifs), KAZUO ISHIGURO (quote).
‹ dialogues : bleu (luna - #669999) ; rosé (marie - #cc6666).
hear me roar (asleigh) (terminé) C9rrp50

‹ âge : (depuis le 13/02/04) 23
‹ occupation : aventurière dans l'âme, souvent bénévole, étudiante par correspondance et mère à plein temps.
‹ maison : Serdaigle
‹ scolarité : septembre 1992 et décembre 1997.
‹ baguette : mesure 25, 8 centimètres, a été taillée dans du bois de sorbier et son cœur recèle un ventricule de dragon.
‹ gallions (ʛ) : 8570
‹ réputation : je suis différente ; même je ne suis plus aussi loony qu'auparavant.
‹ particularité : douée d'un sixième sens tel qu'on me soupçonne d'avoir le troisième œil.
‹ faits : Marie n'est plus ; que je me réhabitue à mon nom, mon visage et ma vie d'autrefois, tant bien que mal ; que les conséquences d'une année et demie volée sont rudes ; que je crois en Harry Potter depuis toujours ; que je suis une héroïne de guerre ; qu'il me manque du bon sens et une part d'humanité ; que je ne pourrais pas survivre sans ma fille, Lesath, ni son père, Rolf Scamander, à mes côtés ; que notre famille détonne ; que je suis l'une des sacrifiés scolaires de la guerre ; que Lesath est atteinte du syndrome Rosier.
‹ résidence : dans cette drôle de demeure du Devon, en forme de tour d'échecs, avec Rolf et notre fille, Lesath. Autrefois musée du gouvernement, aujourd'hui réhabilitée, elle s'élève toujours aux abords de Loutry-Ste-Chapsoule.
‹ patronus : un sombral, après de nombreuses métamorphoses (le lièvre et le panda ont été les plus marquantes).
‹ épouvantard : une forme prostrée dans un sous-sol tantôt calciné, tantôt humide (représentation d'un retour en arrière inéluctable, sans Lesath, sans Rolf, sans ceux qui comptent pour moi).
‹ risèd : une longue chaine dorée, sertie de six pendentifs très particuliers.
http://www.smoking-ruins.com/t4738-lovegood-a-circle-has-no-begi
hear me roar (asleigh) (terminé) Empty
Je suis amoureuse du prénom *o*. Et de Katheryn ! /groscâlin/.

Re-Welcome here Mamzelle ! Bon courage pour la suite :3.

• • •

AND SO WE STOOD TOGETHER JUST LIKE THAT, AT THE TOP OF THAT FIELD FOR WHAT SEEMED LIKE AGES, NOT SAYING ANYTHING, JUST HOLDING EACH OTHER; WHILE THE WIND KEPT BLOWING AND BLOWING AT US, TUGGING OUR CLOTHES, AND FOR A MOMENT, IT SEEMED LIKE WE WERE HOLDING ONTO EACH OTHER BECAUSE THAT WAS THE ONLY WAY TO STOP US FROM BEING SWEPT AWAY INTO THE NIGHT.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: hear me roar (asleigh) (terminé)   hear me roar (asleigh) (terminé) EmptyLun 13 Juil 2015 - 23:00

Invité
Invité
hear me roar (asleigh) (terminé) Empty
tiens ça nous fait un point commun, j'ai moi aussi joué nastya mdr et je suis revenue, comme toi, t'as bien fait minikr courage pour ta fiche kr
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
hear me roar (asleigh) (terminé) Empty
Luna; Merci ♥️ J'adore ton avatar °° (même si ce n'est pas Luna héhé)

Sansa; Les grands esprits se rencontrent What a Face Merci beaucoup! Il nous faudra un lien, j'adore ton personnage. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: hear me roar (asleigh) (terminé)   hear me roar (asleigh) (terminé) EmptyMar 14 Juil 2015 - 10:52

Invité
Invité
hear me roar (asleigh) (terminé) Empty
Re-bienvenue alors, de ce que j'ai compris potte
Très bon choix d'avatar et de pseudo iiih j'adore ! (a)
Bonne chance pour ta fiche en tout cas, j'ai hâte de voir ce que tu vas faire de ton personnage trognon
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: hear me roar (asleigh) (terminé)   hear me roar (asleigh) (terminé) EmptyMar 14 Juil 2015 - 12:58

Invité
Invité
hear me roar (asleigh) (terminé) Empty
Je suis en train de rattraper mon retard en regardant Viking saison 3 omg jkbgudhkgbsgvfjhvysdtefg LAGHERTA. INSURGE QUI KICKASS.

C'est bon, we got this war! gangnam Bienvenue ♥️!
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: hear me roar (asleigh) (terminé)   hear me roar (asleigh) (terminé) EmptyMar 14 Juil 2015 - 15:24

Invité
Invité
hear me roar (asleigh) (terminé) Empty
Pansy; ohhhh merci beaucoup ♥

Ron; huhu, ça fait longtemps que j'ai pas regardé Vikings *s'est arrêté à la saison 1* mais je te rejoins sur le fait que Lagertha est juste. °° Merci. ♥
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
hear me roar (asleigh) (terminé) Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

hear me roar (asleigh) (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Elliot D. Panabaker ⏏ Hear me Roar ⏏ Terminée
» (winnie) and you're gonna hear me roar.
» Lily Evans ♦ Hear Me Roar
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» La justice de Raphael [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Until the very end ”
like the tiny dust floating in the air
 :: Evanesco; they lived happily ever after :: Fiches poussiéreuses
-