sujet; [MISSION #1] He who rules over us is craving for more powers, let us get Him some

Invité
Invité
[MISSION #1] He who rules over us is craving for more powers, let us get Him some Empty
x


Dernière édition par Theodore Nott le Jeu 30 Oct 2014 - 1:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

PRISONERS • bloodstains on the carpet
Draco Malfoy
Draco Malfoy
‹ inscription : 13/09/2013
‹ messages : 8775
‹ crédits : faust.
‹ dialogues : seagreen.
[MISSION #1] He who rules over us is craving for more powers, let us get Him some Tumblr_ob1ibueZ761rmsoypo3_250

‹ liens utiles : draco malfoy w/ lucky blue smith ; ginevra weasley w/ holland roden ; calixe davis w/ audreyana michelle ; uc w/ uc ; indiana alderton w/ nicola peltz ; heath ravka w/ im jaebum ; even li w/ jeon jungkook ; jelena kuodzevikiute w/ ariana grande.

‹ âge : 23 yo (05.06.80).
‹ occupation : ancien langue de plomb (spécialisé dans les expérimentations magiques) ; fugitif et informateur de la RDP entre le 26.05.03 et le 08.12.03 ; condamné à 22 ans à Azkaban pour terrorisme, au terme d'une assignation à résidence et d'un procès bâclé, tenu à huis-clos.
‹ maison : Slytherin — “ you need a little bit of insanity to do great things ”.
‹ scolarité : entre 1991 et 1997.
‹ baguette : un emprunt, depuis qu'il est en fuite. elle n'est que temporaire et il ne souhaite pas s'y intéresser ou s'y attacher, puisque la compatibilité est manquante.
‹ gallions (ʛ) : 12458
‹ réputation : sale mangemort, assassin méritant de croupir à vie en prison pour expier ses crimes et ceux de ses ancètres.
‹ particularité : il est occlumens depuis ses 16 ans.
‹ faits : Famille.
Narcissa (mère) en convalescence. sortie de son silence depuis peu pour réfuter l'annonce de son décès ; reconnue martyr. lutte pour que le jugement de son fils soit révisé.
Lucius (père) mort durant la tempête du 03.03.2004.
[MISSION #1] He who rules over us is craving for more powers, let us get Him some 489546spea
Spoiler:
 

‹ résidence : emprisonné à Azkaban depuis le 06.01.04. en fuite depuis le 08.05.04.
‹ patronus : inexistant.
‹ épouvantard : l'éxécution de juillet 02, ses proches en guise de victimes: leurs regards vidés par l'Imperium, la baguette de Draco dressée, les étincelles vertes des AK et leurs cadavres empilés comme de vulgaires déchets.
‹ risèd : un portrait de famille idéal, utopique.
http://www.smoking-ruins.com/t4710-draco-there-s-a-hole-in-my-so
[MISSION #1] He who rules over us is craving for more powers, let us get Him some Empty
• He who rules over us is craving for more powers, let us get Him some •

L’avertissement du Lord s’était inscrit en lettres de feu dans l’esprit du blond et ses membres fumaient encore des conséquences de la fureur de son Maître. Leur temps était compté : cette soirée se devait d’être plus fructueuse que les précédentes.

Les deux silhouettes serpentèrent à travers les vestiges de la journée écoulée, déchets éparpillés tout autour d’une poubelle ; les moldus étaient des porcs, et le constat tira au fils Malfoy un reniflement aussi discret que dédaigneux. Sans qu’un mot ne soit échangé, les partenaires abolirent la distance qui les séparait de leur première destination. Draco mima d’un air sombre le sort de protection effectué par Theo – l’une de leurs précédentes missions avait été compliquée par ces alarmes dont le sang-pur n’avait jamais entendu parler auparavant. Une telle négligence ne passerait pas une seconde fois, mais l’expérience forgeait leur duo et en dépit de l’habituelle tension qui nouait ses épaules, Draco était satisfait de se retrouver aux côtés de son ancien camarade. Il fallait déjà se méfier de l’ennemi, mieux valait ne pas avoir de raison de douter aussi de son coéquipier. Un Alohomora informulé fit céder la serrure dans un cliquetis discret ; le panneau de bois se déplaça de quelques centimètres. Après un bref regard échangé, Malfoy poussa la porte d’un coup de pied, et ils se réfugièrent d’un même mouvement derrière les murs adjacents, mais rien – ni mauvais sort ni mouvement ne salua leur intrusion. La suite confirma que l’intérieur était vide et à l’entente du sort suivant, Draco servit à son binôme un léger coup de coude dans les côtes, assorti d’un rictus moqueur. « Sort de débutant », lança-t-il alors même qu’il aurait sans doute eu le réflexe d’utiliser le même ; c’était nettement préférable à la fouille qui les attendait. « Tu préfères jeter un œil en haut ou en bas ? » Il shoota dans un meuble moisi et souffla lourdement sous son masque. « Je prends le bas. Faisons ça vite, cette baraque est clairement désertée depuis des semaines. » La frustration et l’appréhension lui faisaient bouillir les veines, mais il ferma les yeux et s’accorda une seconde pour les repousser en arrière-plan de son esprit préoccupé. Détermination et efficacité étaient ce qu’il lui fallait à cet instant précis. « Avis. » Les créatures invoquées jaillirent de sa baguette : une flopée d’oiseaux qui traversèrent en piaillant faiblement l’étroit couloir descendant sans déclencher aucun piège avant de disparaître. Les marches grinçantes semblaient prêtes à s’effondrer ; aussi préféra-t-il enchaîner par un faible Ascensio dont il se servit de l’impulsion pour se projeter en avant, atterrissant au bas de l’escalier.

Le sous-sol était à l’image du rez-de-chaussée : désert. Il n’y avait qu’une salle unique, poussiéreuse et bordée d’étagères vides – et en dehors d'elles, une cape ensorcelée pour flotter en plein centre de la pièce. Elle était gorgée de l’essence magique de Lynch et Draco comprit que le sort de lévitation encore en action était sans doute ce qui leur avait permis de détecter la signature magique de l’Expérimage dans le voisinage. Jurant dans sa barbe inexistante, il brisa le sort pour s’emparer de la cape et remonta les marches quatre à quatre, oubliant brièvement sa méfiance dans sa hâte de rejoindre Nott. « On s’est fait avoir », persifla-t-il en lançant le vêtement à son homologue. « C’était juste un leurre, il n’est sans doute pas resté ici plus de quelques minutes. »


Dernière édition par Draco Malfoy le Ven 29 Aoû 2014 - 17:03, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
[MISSION #1] He who rules over us is craving for more powers, let us get Him some Empty
x


Dernière édition par Theodore Nott le Jeu 30 Oct 2014 - 1:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

PRISONERS • bloodstains on the carpet
Draco Malfoy
Draco Malfoy
‹ inscription : 13/09/2013
‹ messages : 8775
‹ crédits : faust.
‹ dialogues : seagreen.
[MISSION #1] He who rules over us is craving for more powers, let us get Him some Tumblr_ob1ibueZ761rmsoypo3_250

‹ liens utiles : draco malfoy w/ lucky blue smith ; ginevra weasley w/ holland roden ; calixe davis w/ audreyana michelle ; uc w/ uc ; indiana alderton w/ nicola peltz ; heath ravka w/ im jaebum ; even li w/ jeon jungkook ; jelena kuodzevikiute w/ ariana grande.

‹ âge : 23 yo (05.06.80).
‹ occupation : ancien langue de plomb (spécialisé dans les expérimentations magiques) ; fugitif et informateur de la RDP entre le 26.05.03 et le 08.12.03 ; condamné à 22 ans à Azkaban pour terrorisme, au terme d'une assignation à résidence et d'un procès bâclé, tenu à huis-clos.
‹ maison : Slytherin — “ you need a little bit of insanity to do great things ”.
‹ scolarité : entre 1991 et 1997.
‹ baguette : un emprunt, depuis qu'il est en fuite. elle n'est que temporaire et il ne souhaite pas s'y intéresser ou s'y attacher, puisque la compatibilité est manquante.
‹ gallions (ʛ) : 12458
‹ réputation : sale mangemort, assassin méritant de croupir à vie en prison pour expier ses crimes et ceux de ses ancètres.
‹ particularité : il est occlumens depuis ses 16 ans.
‹ faits : Famille.
Narcissa (mère) en convalescence. sortie de son silence depuis peu pour réfuter l'annonce de son décès ; reconnue martyr. lutte pour que le jugement de son fils soit révisé.
Lucius (père) mort durant la tempête du 03.03.2004.
[MISSION #1] He who rules over us is craving for more powers, let us get Him some 489546spea
Spoiler:
 

‹ résidence : emprisonné à Azkaban depuis le 06.01.04. en fuite depuis le 08.05.04.
‹ patronus : inexistant.
‹ épouvantard : l'éxécution de juillet 02, ses proches en guise de victimes: leurs regards vidés par l'Imperium, la baguette de Draco dressée, les étincelles vertes des AK et leurs cadavres empilés comme de vulgaires déchets.
‹ risèd : un portrait de famille idéal, utopique.
http://www.smoking-ruins.com/t4710-draco-there-s-a-hole-in-my-so
[MISSION #1] He who rules over us is craving for more powers, let us get Him some Empty
• He who rules over us is craving for more powers, let us get Him some •

La réaction pondérée de Nott eut l’effet d’une douche froide ; la fierté de Malfoy se dressa en lui tel un serpent piqué au vif et il redressa le menton, bridant son agacement comme s’il avait été soumis à un défi dont le vainqueur serait celui qui démontrerait le plus de maîtrise. La question de son partenaire lui tira toutefois un sourire en coin. « A Chesterton, 123, High Street. Une chance sur deux pour que ce soit la bonne adresse… ou un autre échec. Tu paries sur quoi ? » Sa cape s’enroula fluidement autour de ses chevilles tandis qu’il se détournait pour quitter les lieux, reprenant la direction de leur point d’arrivée pour transplaner jusqu’à la destination suivante. La distance due au changement de comté se fit ressentir dans ses muscles à l’arrivée, couplée à la fatigue induite par des semaines de recherches.

Le lieu actuel avait été particulièrement laborieux à arracher ; il leur avait fallu traquer les proches de Lynch pour leur soutirer des informations, mais l’homme était si secret et individualiste qu’il était difficile de déterminer qui n’avait aucune idée de ses plans ou qui tentait de le protéger. Les séances de tortures nécessaires avaient jeté un froid entre eux, d’autant plus que celle qui avait indiqué d’une voix vacillante le numéro 123 n’était autre qu’une gamine de 6 ans à peine. Alors même qu’ils s’étaient attendus à ce que ses parents demandent pitié pour elle et avouent tout ce qu’ils savaient. Malfoy avait été littéralement malade de devoir s’en prendre à elle, l’esprit inondé d’images de Scorpius.

Le jeune Mangemort déchanta lorsqu’ils aboutirent sur un terrain vague s’étendant à perte de vue. Mais la déception fut de courte durée : les flux magiques qui ondulaient autour d’eux produisirent des picotements le long de son échine et il sonda le noir environnant de son regard concentré. Là, devant eux, se dessina une bâtisse plus haute que large ; la porte qui apparut portait le numéro recherché et le blond secoua légèrement la tête, incrédule. « Faire d’une gamine sa Gardienne du Secret… Cet homme est un tordu. » La décence n’aurait-elle pas voulu qu’il préserve l’enfant, quitte à devoir périr lui ? Encore que le Mangemort ayant tiré des cris d’agonie à ladite enfant était sans doute le moins bien placé pour parler de décence. « Je crois qu’on le tient, cette fois. » Sa baguette glissa de l’accroche nouée à son poignet jusqu’à ses doigts. Ils firent un rapide tour de l’édifice, vérification d’usage, avant de se rejoindre devant l’entrée. Le bras légèrement écarté du corps, prêt à réagir au moindre mouvement suspect, il avança jusqu’à l’entrée, où ils réitérèrent le sortilège de déverrouillage. Une vague de jubilation accueillit l’absence d’effet : si cet endroit était si bien protégé, c’est qu’ils avaient bel et bien déniché le saint graal. « Je te laisse le soin de la faire exploser ? », susurra-t-il en dressant lui aussi son arme, dans le but de les protéger des bris que projetterait la puissance de l’explosion. Pourquoi se fatiguer à faire preuve de subtilité alors que Lynch leur avait fait le plaisir de les paumer au milieu de nulle part, à plusieurs miles de tout potentiel témoin ? « Preasidum Facere ! » Les Incantations furent formulées simultanément ; la porte vola en éclat et avec elle, des parcelles des murs qui l’avaient soutenue. Les copeaux de bois se désagrégèrent contre le bouclier érigé devant eux, échouant au sol sous forme de simples grains de sable, mais ils ne furent pas les seuls : un essaim indistinct fusa vers eux et subit le même sort. Ses sourcils froncés, Draco maintint le charme quelques instants avant d’abaisser le bouclier et de s’accroupir pour recueillir l’un des étranges projectiles rescapés. « Des dards de Billywig en guise d’accueil. En voilà, un charmant hôte. », commenta-t-il sarcastiquement en glissant l'objet incriminé dans la poche de sa veste. Le climat anglais ne permettait pas de maintenir ces insectes en vie hors d’un habitat aménagé selon leurs besoins. C’était sans doute la raison pour laquelle le sorcier n’avait conservé que les dards pour les ensorceler. Autant les propriétés pouvaient s’avérer utiles ou agréables en infime quantité, autant Draco préférait connaître les conséquences d'une surdose extrême. Il effectua un geste gracieux vers le trou béant qu’ils avaient provoqué et haussa un sourcil, faussement gentleman. « A toi l’honneur. »
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
[MISSION #1] He who rules over us is craving for more powers, let us get Him some Empty
x


Dernière édition par Theodore Nott le Jeu 30 Oct 2014 - 1:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

PRISONERS • bloodstains on the carpet
Draco Malfoy
Draco Malfoy
‹ inscription : 13/09/2013
‹ messages : 8775
‹ crédits : faust.
‹ dialogues : seagreen.
[MISSION #1] He who rules over us is craving for more powers, let us get Him some Tumblr_ob1ibueZ761rmsoypo3_250

‹ liens utiles : draco malfoy w/ lucky blue smith ; ginevra weasley w/ holland roden ; calixe davis w/ audreyana michelle ; uc w/ uc ; indiana alderton w/ nicola peltz ; heath ravka w/ im jaebum ; even li w/ jeon jungkook ; jelena kuodzevikiute w/ ariana grande.

‹ âge : 23 yo (05.06.80).
‹ occupation : ancien langue de plomb (spécialisé dans les expérimentations magiques) ; fugitif et informateur de la RDP entre le 26.05.03 et le 08.12.03 ; condamné à 22 ans à Azkaban pour terrorisme, au terme d'une assignation à résidence et d'un procès bâclé, tenu à huis-clos.
‹ maison : Slytherin — “ you need a little bit of insanity to do great things ”.
‹ scolarité : entre 1991 et 1997.
‹ baguette : un emprunt, depuis qu'il est en fuite. elle n'est que temporaire et il ne souhaite pas s'y intéresser ou s'y attacher, puisque la compatibilité est manquante.
‹ gallions (ʛ) : 12458
‹ réputation : sale mangemort, assassin méritant de croupir à vie en prison pour expier ses crimes et ceux de ses ancètres.
‹ particularité : il est occlumens depuis ses 16 ans.
‹ faits : Famille.
Narcissa (mère) en convalescence. sortie de son silence depuis peu pour réfuter l'annonce de son décès ; reconnue martyr. lutte pour que le jugement de son fils soit révisé.
Lucius (père) mort durant la tempête du 03.03.2004.
[MISSION #1] He who rules over us is craving for more powers, let us get Him some 489546spea
Spoiler:
 

‹ résidence : emprisonné à Azkaban depuis le 06.01.04. en fuite depuis le 08.05.04.
‹ patronus : inexistant.
‹ épouvantard : l'éxécution de juillet 02, ses proches en guise de victimes: leurs regards vidés par l'Imperium, la baguette de Draco dressée, les étincelles vertes des AK et leurs cadavres empilés comme de vulgaires déchets.
‹ risèd : un portrait de famille idéal, utopique.
http://www.smoking-ruins.com/t4710-draco-there-s-a-hole-in-my-so
[MISSION #1] He who rules over us is craving for more powers, let us get Him some Empty
• He who rules over us is craving for more powers, let us get Him some •

Ils se séparèrent sur le perron, chacun attaquant méticuleusement deux pièces opposées. A première vue il n’y avait rien d’exploitable. D’un Accio, Draco entama de tirer à lui tous les tiroirs, d’ouvrir tous les placards qui se présentaient, d’en répandre le contenu à la recherche d’un indice, d’un symbole, de quoi que ce soit ; Son regard gris scannait rapidement le tout et écartait méthodiquement ce qui lui semblait inutile. Au final, la cuisine dans laquelle il se trouvait s’avéra vide de quelconque élément intéressant. « Fais attention, Malfoy, il y a des œufs de serpencendre un peu partout. Cette maison est un vrai nid. » Fronçant les sourcils, le jeune homme reporta son attention sur le sol désormais jonché des objets qu’il avait rejetés au fur et à mesure, mais ne repéra rien de suspect. Sans doute cette gracieuseté était-elle réservée au salon dont se chargeait Nott – ce qui n’était pas étonnant, puisque ces bestioles se complaisaient tout particulièrement dans la chaleur des cheminées. Il reprit donc sa propre quête, seulement pour bondir en arrière lorsque son sortilège d’attraction fit jaillir dans sa direction quelque chose de mobile. Le Botruc – puisque c’en était un – qu’il avait malencontreusement délogé eut à peine touché le sol qu’il tenta de se jeter sur le blond, qui le repoussa d’un coup de pied brutal, par réflexe, avant de le stupéfixier pour parer une nouvelle attaque. Le cœur battant du fait de la surprise, il ne prit toutefois pas le temps de faire une pause : une idée sournoise avait jailli dans son esprit.

« Mobilicorpus », souffla-t-il avant de rejoindre discrètement la pièce attenante, où l’attendait le spectacle cocasse d’un Theo occupé à récolter les fameux œufs de Serpencendre qui parsemaient le plancher. Il fit léviter la créature jusqu’au-dessus du brun, un peu surpris de n’avoir encore déclenché aucune réaction : pour une raison qui lui avait toujours échappé, le brun semblait toujours sentir sa présence avant même qu’il ne se manifeste. Un finite informulé mit fin au double-sortilège qui maintenait la créature en place et elle tomba sur le dos du brun, en furie. Draco regarda son partenaire se débattre avec un intérêt non feint et ne put se retenir de se laisser aller à son hilarité  lorsque la cape en feu fut réduite en cendres et que Nott déversa sa colère sur lui. « Pas besoin de paniquer », assura-t-il en affichant une mimique faussement innocente et en bougeant gracieusement la main qui tenait son arme ; « J’avais un Aguamenti tout prêt pour te sauver la mise, au cas où tu prenais feu. » Le tout servi avec un sourire charmant. Il le dépassa en lui tapant amicalement sur l’épaule, comme après chacune des crasses qui avaient ponctué leur étrange relation depuis Poudlard – bien qu’elles s’étaient raréfiées depuis la défection de Blaise.

Il reprit sa fouille là où il l’avait laissée, récoltant au passage une morsure vicieuse à la main de la part d’une poignée de porte ensorcelée et écartant pléthore d’autres pièges minimes, pour finalement se rendre à l’évidence : il n’y avait rien à voir. Rien… d’évident, du moins, lui souffla toutefois son esprit Serpentard aiguisé par son expérience de Langue de Plomb, tandis qu’il achevait un premier tour de la bibliothèque – bourrée de livres étonnamment inintéressants – dans laquelle il avait abouti. « Les savants fous sont souvent paranoïaques. », énonça-t-il à voix haute pour que Theo l’entende d’où il était. « Impossible que Lynch ait laissé traîner ses ouvrages de référence, ses notes personnelles et ses expériences à portée de main. On aura probablement plus de chance en cherchant des ouvertures ou des compartiments secrets, non ? » Il commença par viser la moquette à l’aide de plusieurs « Diffindo ! » qui la découpèrent de part et d’autre, décollant et entassant plus loin les parcelle arrachées au tapis. Ceci fait, il entama de traverser la pièce à de multiples reprises, tapant le sol de ses talons pour tenter de discerner des creux. La tâche fut longue et fastidieuse – mais l’une des planches résonna sous lui et il s’accroupit juste au-dessus d’elle. « Wingardium Leviosa » Elle se détacha sans résistance et s’éleva dans les airs ; Draco la réceptionna rapidement pour la poser de côté, assailli par une nuée d’araignées qui se précipitaient par l’ouverture qu’il leur avait offerte. « Duro ! » L’éclair lumineux frappa plusieurs d’entre elles, qui se changèrent en pierre tandis que leurs comparses grimpaient par-dessus elles et subissaient le même sort, réitéré par les soins de Malfoy. Il jura entre ses dents en se débarrassant d’insectes tenaces qui étaient parvenus à se faufiler dans sa manche, puis souffla, l’agacement se muant déjà en curiosité alors qu’il se résignait à plonger la main dans le sol pour déterrer ce qui y était caché. Un simple… livre, très mince – d’une dizaine de pages parcheminées tout au plus, qui contenaient exclusivement des dessins. Des rectangles formaient le motif de fond, et Draco se concentra d’abord sur eux, incapable de discerner ce qu’étaient les traits ou symboles dénués de sens tracés par-dessus. Ils lui rappelaient…  

Malfoy se releva sur le coup d’une impulsion. « Nott ! » Ses mains coururent sur les briques et les supports muraux en une série de gestes secs ; il tira, poussa, tapota du bout de sa baguette durant de longues minutes avant de laisser échapper une exclamation satisfaite en tombant sur des pierres déliées. Sans se retourner vers son partenaire, il désigna le livre ouvert au sol. « Et si ce bouquin était… une sorte de puzzle indiquant le sens dans lequel toucher les briques – » il s’interrompit brièvement, époussetant l’une des briques qui constituaient le mur, pour retracer de la pulpe de son index la courbe discrète dont elle était gravée – « pour ouvrir le passage ? »
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
[MISSION #1] He who rules over us is craving for more powers, let us get Him some Empty
x


Dernière édition par Theodore Nott le Jeu 30 Oct 2014 - 1:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

PRISONERS • bloodstains on the carpet
Draco Malfoy
Draco Malfoy
‹ inscription : 13/09/2013
‹ messages : 8775
‹ crédits : faust.
‹ dialogues : seagreen.
[MISSION #1] He who rules over us is craving for more powers, let us get Him some Tumblr_ob1ibueZ761rmsoypo3_250

‹ liens utiles : draco malfoy w/ lucky blue smith ; ginevra weasley w/ holland roden ; calixe davis w/ audreyana michelle ; uc w/ uc ; indiana alderton w/ nicola peltz ; heath ravka w/ im jaebum ; even li w/ jeon jungkook ; jelena kuodzevikiute w/ ariana grande.

‹ âge : 23 yo (05.06.80).
‹ occupation : ancien langue de plomb (spécialisé dans les expérimentations magiques) ; fugitif et informateur de la RDP entre le 26.05.03 et le 08.12.03 ; condamné à 22 ans à Azkaban pour terrorisme, au terme d'une assignation à résidence et d'un procès bâclé, tenu à huis-clos.
‹ maison : Slytherin — “ you need a little bit of insanity to do great things ”.
‹ scolarité : entre 1991 et 1997.
‹ baguette : un emprunt, depuis qu'il est en fuite. elle n'est que temporaire et il ne souhaite pas s'y intéresser ou s'y attacher, puisque la compatibilité est manquante.
‹ gallions (ʛ) : 12458
‹ réputation : sale mangemort, assassin méritant de croupir à vie en prison pour expier ses crimes et ceux de ses ancètres.
‹ particularité : il est occlumens depuis ses 16 ans.
‹ faits : Famille.
Narcissa (mère) en convalescence. sortie de son silence depuis peu pour réfuter l'annonce de son décès ; reconnue martyr. lutte pour que le jugement de son fils soit révisé.
Lucius (père) mort durant la tempête du 03.03.2004.
[MISSION #1] He who rules over us is craving for more powers, let us get Him some 489546spea
Spoiler:
 

‹ résidence : emprisonné à Azkaban depuis le 06.01.04. en fuite depuis le 08.05.04.
‹ patronus : inexistant.
‹ épouvantard : l'éxécution de juillet 02, ses proches en guise de victimes: leurs regards vidés par l'Imperium, la baguette de Draco dressée, les étincelles vertes des AK et leurs cadavres empilés comme de vulgaires déchets.
‹ risèd : un portrait de famille idéal, utopique.
http://www.smoking-ruins.com/t4710-draco-there-s-a-hole-in-my-so
[MISSION #1] He who rules over us is craving for more powers, let us get Him some Empty
• He who rules over us is craving for more powers, let us get Him some •

Ce qu’il appréciait avec Nott, c’est qu’il n’avait rarement besoin de s’étaler en explications pour que l’autre le comprenne – et vice versa. Sans doute parce que les Mangemorts plus expérimentés les avaient souvent laissés livrés à eux-mêmes, dans le cadres de missions dites suicides ou vouées à l’échec. Il leur avait fallu apprendre à se fier à l’instinct de l’autre. Non pas à se laisser aveugler par une confiance sans borne, loin de là ; mais à cerner le fil conducteur d’une réflexion et à aboutir presque simultanément à une conclusion. Leurs expériences personnelles les avaient forgés, mais celles partagées avaient tissé une forme de complicité non négligeable. C’était perte de temps, après tout, que de travailler avec quelqu’un sans qu’il n’existe la moindre affinité : les malentendus et autres incompréhensions étaient légions dans ce genre de cas.  

Nott débarqua en un temps record, mais Malfoy était trop concentré sur l’idée qui le préoccupait pour s’amuser de son entrain somme toute très chevaleresque ou – oserait-il dire – Gryffondorien. Le silence fut bref avant que l’ancien Serpentard ne relève la remarque concernant le supposé puzzle. « Tu veux dire, comme pour accéder au Chemin de Traverse ? Ça se tient. Il faudrait donc résoudre le puzzle pour ça. » Une excitation jumelle se lisait à présent dans leurs sourires en coin. Enfin une piste potentiellement solide, enfin un espoir de sauver leurs têtes. Les pages furent précautionneusement détachées de leur tranche, puis posées les unes à côté des autres sur le bureau libéré à la va-vite. Tandis que Theo se chargeait de les placer et de les replacer, Draco, par-dessus son épaule, faisait des suggestions, pointait de l’index des parchemins lui semblant assortis, acquiesçait, claquait de la langue en cas de désaccord, et ainsi de suite. Echanges bref, demi-mots, ébauches de phrases : « Non, attends – » « Peut-être… ? » « Ce serait plutôt… » « Hm non, je dirais… » « Ah ! » De briques en courbes, de courbes en droites et de droites en angles, ils aboutirent à un résultat satisfaisant. « Les Reliques de la Mort », indiqua alors un Nott interrogateur mais clairement convaincu. « artefacts suprêmes de toute personne en quête de pouvoir … comme clé de sécurité pour un Lynch paranoïaque et lui-même avide de pouvoir. T’en penses quoi ? » Malfoy releva vers lui un regard vide, cligna des yeux… fronça les sourcils… les termes lui évoquaient des souvenirs enfouis depuis bien longtemps. « Tu parles de la vieille légende du Barde ? Le conte pour enfants ? » Pendant un instant, le regard gris passa du schéma à Theo et de Theo au schéma comme si le blond ne savait pas qui, de Nott ou de Lynch, était le plus dérangé des deux. Puis son regard tomba sur le mur aux briques griffées ; il se mordit la lèvre inférieure, hésitant, mais acquiesça lentement. « Essayons ça. » Pour lui comme pour la majorité des sorciers, les contes n’étaient guère plus que des histoires faites pour s’endormir. Une histoire fascinante qui faisait évidemment partie des objets de recherches des Langues de Plomb, mais dont Draco ne s’était jamais beaucoup préoccupé : il n’avait visité qu’une fois la salle de la Mort et n’avait jamais été spécifiquement en charge de l’un des dossiers qui y étaient traités. Il s’approcha du mur, cherchant un ancrage, une entaille plus profonde qui marquerait les points de départ des lignes. De deux sorts murmurés successivement, il invoqua un morceau de craie et coupa le caillou en deux pour en tendre une moitié à son partenaire. « Si on trouve les points de départ, on finira bien par trouver le sens dans lequel le motif a été créé… et donc celui dans lequel déplacer les pierres pour révéler l’ouverture. » Ils se mirent immédiatement au travail, plaçant des croix et des flèches pour indiquer des lignes directrices. Au bout de longues minutes d’acharnement, ils purent finalement s’éloigner pour admirer leur œuvre. Il n’y avait plus qu’à tester à présent ; ils le firent l’un après l’autre en tapant sur les pierres dans tous les sens logiques, possibles et imaginables. Ce qui laissait une sacrée quantité de probabilités.

Ce fut clairement l’une des étapes les plus longues ; d’autant plus qu’il leur fallait s’appliquer pour ne pas reproduire les mêmes gestes à plusieurs reprises, afin de ne pas perdre de temps. En fait, Theodore Pessimite Nott et Draco Impatient Malfoy n’y croyaient déjà presque plus lorsqu’une énième tentative les surprit, en faisant trembler les dalles et toutes les fondations avec elles. Elles se détachèrent les unes des autres, se replacèrent d’une façon que seule la magie pouvait rendre possible et, en un instant, l’ouverture tant attendue se découpa devant eux. Malfoy siffla, appréciateur. « Je n’y aurais pas pensé », lâcha-t-il pensivement.

Impossible de voir quoi que ce soit au-delà du mur éventré. Même leur Lumos Maxima ne put disperser le noir d’encre qui enveloppait l’espace dégagé et Malfoy gronda d’impatience. « Lumos Solem ! » Une lumière aveuglante jaillit de la baguette, pourtant à peine efficace de l’autre côté du mur : la zone était toujours drapée d’un voile d’obscurité dense, comme quasi hermétique à toute source de lumière. Seuls des contours se dessinèrent vaguement sous l'effet du sort – ce qui était ridiculement peu, au vu de son intensité. Malfoy remarqua alors la poussière sombre qui maculait les pierres entourant l’ouverture et il passa un doigt pour en prélever une petite quantité. Il la fit rouler entre son pouce et son index, reconnaissant la texture et l’odeur caractéristique de la... « Poudre d’Obscurité du Pérou. Les Weasley importaient et vendaient une formule instantanée avant la fermeture de leur boutique, Lynch a dû y apporter des modifications de son cru pour faire durer les effets. »

• • •

I'M SORRY I'M SUCH AN ASSHOLE
I'll be good, i'll be good • I thought I saw the devil looking in the mirror. Drop of rum on my tongue with the warning to help me see myself clearer. My past has tasted bitter for years now, so I wield an iron fist. Grace is just weakness or so I've been told. I've been cold, I've been merciless. But the blood on my hands scares me to death, maybe I'm waking up... today.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
[MISSION #1] He who rules over us is craving for more powers, let us get Him some Empty
x


Dernière édition par Theodore Nott le Jeu 30 Oct 2014 - 1:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

PRISONERS • bloodstains on the carpet
Draco Malfoy
Draco Malfoy
‹ inscription : 13/09/2013
‹ messages : 8775
‹ crédits : faust.
‹ dialogues : seagreen.
[MISSION #1] He who rules over us is craving for more powers, let us get Him some Tumblr_ob1ibueZ761rmsoypo3_250

‹ liens utiles : draco malfoy w/ lucky blue smith ; ginevra weasley w/ holland roden ; calixe davis w/ audreyana michelle ; uc w/ uc ; indiana alderton w/ nicola peltz ; heath ravka w/ im jaebum ; even li w/ jeon jungkook ; jelena kuodzevikiute w/ ariana grande.

‹ âge : 23 yo (05.06.80).
‹ occupation : ancien langue de plomb (spécialisé dans les expérimentations magiques) ; fugitif et informateur de la RDP entre le 26.05.03 et le 08.12.03 ; condamné à 22 ans à Azkaban pour terrorisme, au terme d'une assignation à résidence et d'un procès bâclé, tenu à huis-clos.
‹ maison : Slytherin — “ you need a little bit of insanity to do great things ”.
‹ scolarité : entre 1991 et 1997.
‹ baguette : un emprunt, depuis qu'il est en fuite. elle n'est que temporaire et il ne souhaite pas s'y intéresser ou s'y attacher, puisque la compatibilité est manquante.
‹ gallions (ʛ) : 12458
‹ réputation : sale mangemort, assassin méritant de croupir à vie en prison pour expier ses crimes et ceux de ses ancètres.
‹ particularité : il est occlumens depuis ses 16 ans.
‹ faits : Famille.
Narcissa (mère) en convalescence. sortie de son silence depuis peu pour réfuter l'annonce de son décès ; reconnue martyr. lutte pour que le jugement de son fils soit révisé.
Lucius (père) mort durant la tempête du 03.03.2004.
[MISSION #1] He who rules over us is craving for more powers, let us get Him some 489546spea
Spoiler:
 

‹ résidence : emprisonné à Azkaban depuis le 06.01.04. en fuite depuis le 08.05.04.
‹ patronus : inexistant.
‹ épouvantard : l'éxécution de juillet 02, ses proches en guise de victimes: leurs regards vidés par l'Imperium, la baguette de Draco dressée, les étincelles vertes des AK et leurs cadavres empilés comme de vulgaires déchets.
‹ risèd : un portrait de famille idéal, utopique.
http://www.smoking-ruins.com/t4710-draco-there-s-a-hole-in-my-so
[MISSION #1] He who rules over us is craving for more powers, let us get Him some Empty
• He who rules over us is craving for more powers, let us get Him some •

A peine eu-t-il parlé d’Obscurité que Draco vit la tension figer Theodore. Entièrement. Il fronça les sourcils, incertain de la raison de ce début de panique ; mais à voir cet air désespéré il eut comme l'impression qu'il n’arriverait jamais à trainer Nott au-delà de l’ouverture. Non qu’il soit spécialement motivé, lui-même, à l’idée de découvrir à l’aveugle les surprises suivantes préparées à leur intention par leur cible tout sauf coopérative... De son pouce et de son index crispés, il fit pression sur l’arête de son nez, son esprit tournant à toute allure à la recherche d’une solution valable tandis que son partenaire s’affolait. « Hold on », ordonna-t-il d’une voix grondante. « Tu vas te mettre à tout détruire, comme n’importe quel gobelin incontrôlable ? » S’ils commençaient à céder à la panique ils – « Qu’est-ce que tu fais ? » Sourcils froncés, il regarda Nott tenter de contourner les propriétés de la Poudre et espéra un bref instant que l’essai soit un succès… mais non. Il avait utilisé cette maudite ruse en 6ème année, sur la tour d’Astronomie, pour la simple et bonne raison qu’il était extrêmement difficile d’en dissiper les effets. Torturant sa lippe de ses incisives, il écouta les suggestions en les ponctuant de sons n’engageant à rien. Dissiper ? « Il nous faut une Main de la Gloire ! Ca ça devrait marcher ! » « Hm. J’en ai… une, à vrai dire », avoua-t-il dans un souffle pensif, presque pour lui-même, au point que son interlocuteur ne l’entendit même pas. « Ou un patronus, tu peux peut-être lancer un sort du Patronus ! » « Don’t be daft », coupa sèchement Malfoy en sentant se craqueler son calme de façade. Renoncer maintenant était hors de question, se présenter devant Voldemort après avoir abandonné face à un tel obstacle n’était pas une option. Mais il n’avait plus ressorti les reliques de sa 6ème année depuis… depuis la mort de Dumbledore. Ce succès mitigé avait marqué un tournant dans sa vie, sur lequel il n’aimait pas revenir. «  A moins que tu ne saches produire un Patronus corporel. Ou que tu saches nous procurer une Main de la Gloire. » « Patronus », répliqua-t-il avec un dédain évident. « Tu m’as pris pour le Balafré ? Je n’utilise pas ce genre de sorts. » Il aurait été plus correct de dire je ne maîtrise pas ce sort, mais pour rien au monde un Malfoy ne prononcerait volontairement un tel aveu. Même si la vérité était une évidence. « Calme-toi ! » Il abolit l’espace qui les séparait pour ancrer ses mains dans les épaules de Nott et leurs fronts se heurtèrent alors qu’il le forçait à cesser de s’agiter pour croiser son regard. Ils étaient tels deux naufragés au bord de la noyade et les moindres radeaux de sauvetage auxquels ils se raccrochaient semblaient constamment leur glisser entre les doigts. Mais… « Je vais tenter quelque chose. On trouvera une solution. » Il attendit un instant que le souffle de l’ancien Serpentard, rendu erratique par sa colère subite, s’apaise ; puis s’éloigna avec un hochement de tête sec. « Je reviens. » Sur ce, Draco tourna rapidement les talons, suivant le fil de ses pensées sans songer à les expliquer. Il s’extirpa de la demeure, s’éloigna jusqu’à dépasser la barrière anti-transplanage et disparut.

Son passage au Manoir fut bref. L’obsession qu’il nourrissait pour le contrôle et l’ordre avait un avantage : tout ce qui concernait Poudlard avait été soigneusement classé, mis de côté, et il ne lui fallut pas bien longtemps pour retrouver la Main de la Gloire puis retourner sans attendre sur le lieu de la mission. Il rejoignit Nott à grands pas, calmant efficacement ses vociférations en lui mettant sous le nez l’objet décrépit, figé pour l’éternité en pleine phase de putréfaction. Il avait pris soin de placer une bougie entre les doigts rigides mais ne l’alluma pas immédiatement. « Elle ne fonctionne que pour son porteur, je ne pense pas qu’on puisse détourner cette caractéristique en la tenant à deux. Mais à défaut de lutter contre les effets de la Poudre, on devrait pouvoir s’attaquer à elle spécifiquement. »  Ne pas traiter les symptômes mais la cause. Peut-être que cela fonctionnerait. Ou peut-être pas. Damn thing. « Je vais essayer de te frayer un chemin. » Oh, il n’était pas question d’esprit de sacrifice. Il n’y avait tout simplement pas beaucoup d’autres choix, considérant la situation. Sans réellement attendre de réponse, Draco réitéra ses vérifications habituelles à travers l’ouverture – une flopée d’oiseaux fut engloutie par le trou béant et au bout de quelques secondes à peine, les créatures émirent des cris alarmants qui glacèrent le sang de Malfoy. Il échangea avec son binôme un regard peu rassuré, répéta la tentative à plusieurs reprises dans l’espoir que tous les pièges aient été déclenchés avant son passage. Au bout de plusieurs minutes, l’entrée lui sembla plus ou moins sécuritaire et il se courba pour y pénétrer.

La Main lui révéla l’intérieur : froid, humide – murs de pierres nues, sol dallé sur lequel résonnèrent immédiatement ses pas. L’endroit était si encombré qu’il était difficile d’imaginer d’où pourrait provenir le prochain danger, mais au sol reposaient les cadavres des oiseaux invoqués plus tôt. Draco en attrapa un pour chercher la cause de son trépas, seulement... la créature tomba en poussière au premier contact. Sa mâchoire se crispa et il repoussa fermement l’envie de faire demi-tour, s’approchant plutôt des briques pour les voir de plus près. Comme attendu, elles étaient couvertes de Poudre. « Scourgify. » Il n’y avait pas réellement cru, mais le sort de nettoyage lessiva efficacement la pierre et il retenta l’expérience sur tout un pan de mur puis au sol et sur la voûte qui le surplombait en guise de plafond, avant d’appeler Theo. « Essaye un lumos, dis-moi si tu parviens à distinguer une partie de la pièce cette fois. » Succès. Certes. Mais récurer l’endroit ne serait pas tâche aisée. Au moins pouvaient-ils s’atteler ensemble à la tâche : Theo en progressant au fur et à mesure et lui en s’assurant de l’intérieur qu’aucune mauvaise surprise ne leur tombe dessus sans crier gare. Et en faisant en sorte qu’ils n’abîment rien de potentiellement utile.

Durant un long moment, seuls leurs sorts répétés rompirent le silence tandis qu’ils progressaient lentement à travers la salle. Mais alors qu’il s’apprêtait à lancer un nouveau Scourgify, Malfoy sentit l’une des dalles s’enfoncer sous son pied et le sol inégal se referma autour de sa cheville telle une morsure, lui arrachant un éclat de voix aussi furieux que douloureux. « Par les caleçons de ce trépané des burettes de Gryffindor, nom d’un sac à gargouilles purulentes, qu’est-ce que c’est que cette chose ? Nott, enlève-moi ça ! » éructa-t-il en pressant ses deux mains sur son mollet pour endiguer la douleur. Le seul fait de déloger sa jambe prit une éternité, mais le plus inquiétant était sans doute l’impression qu’une langue de feu léchait l’intérieur de son membre. A peine fut-il délivré que sa jambe se déroba sous lui, inerte ; il lui fallut plusieurs longues secondes pour surmonter le vertige qui lui brouillait les sens et pour mettre la main sur ce qui coulait désormais dans ses veines et qui rendait son souffle difficile. « P-poison… » Un fulgurant, par-dessus le marché. Nott le traina jusqu’à un bout de mur lessivé plus tôt par leurs soins et le contact glacial l’aida à reprendre un tant soit peu ses esprits. « Il y a un… un s-sort… » C’était l’un des soins de survie que tout Langue-de-Plomb se devait de connaître, mais il ne parvint pas immédiatement à aller plus loin dans ses explications. Une sueur glacée lui tapissait le front et il força une toux dans l’espoir d’évacuer le poids qui pesait sur ses poumons, sans grand résultat.

• • •

I'M SORRY I'M SUCH AN ASSHOLE
I'll be good, i'll be good • I thought I saw the devil looking in the mirror. Drop of rum on my tongue with the warning to help me see myself clearer. My past has tasted bitter for years now, so I wield an iron fist. Grace is just weakness or so I've been told. I've been cold, I've been merciless. But the blood on my hands scares me to death, maybe I'm waking up... today.


Dernière édition par Draco Malfoy le Sam 20 Sep 2014 - 2:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
[MISSION #1] He who rules over us is craving for more powers, let us get Him some Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

[MISSION #1] He who rules over us is craving for more powers, let us get Him some

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [UploadHero] Rambo II : la mission [DVDRiP]
» [UploadHero] Bending the Rules [DVDRiP]
» Entre mission de sauvetage et opération d'infiltration
» Rapport de Mission
» Mission: Les documents secrets du bourgmestre [Privé ---> Lucy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Until the very end ”
like the tiny dust floating in the air
 :: Evanesco; they lived happily ever after :: Trésors rpgiques
-