sujet; Wes Asling Gallagher▲ Let the hunt begin !

Invité
Invité
Wes Asling Gallagher▲ Let the hunt begin !  Empty
Wes Asling Gallagher
feat Richard Armitage • crédit swan

   
Mangemort • Inventé
• nom complet ; Wes Asling Gallagher • surnom(s) ; Son gang de Rafleurs le surnomme "The Wolf" • naissance ;21 avril 1960 à Castlebar dans la province du Connacht en Irlande • ascendance ; Sang-Mêlé, 4ème génération • camp ; Mangemort • métier ; Rafleur • réputation ; Il fut l'un des premiers à rejoindre les Rafleurs. Patient et méthodique, il ne lâche jamais sa proie • état civil ; Il papillonne • rang social ; Mangemort • particularité(s) ; Traceur• patronus ; Une belette, comme celui de sa mère • épouvantard ; Le corps de sa petite soeur Hannah inerte • risèd ; Revoir sa famille au complet • animaux ; Un hibou nommé Abraxan• baguette ; 26,7 cm, rigide, bois de saule et crin de Grapcorne

   
The stars have faded away
► Avis sur la situation actuelle : Wes n'a jamais été un grand fan de la guerre. Il était là, lors de l'émergence de Lord Voldemort dans les 70's. Quand il y repense, des frissons lui parcourent le corps. Son frère avait à l'époque rejoint le camp des Mangemorts, mais les Phénix lui ont très vite pris la vie.

Gallagher veut que cette guerre se termine, que les sorciers puissent enfin retrouver la paix, et surtout qu'ils restent cachés du monde dangereux des Moldus. Après tout c'était eux qui avaient tué sa mère.

Depuis le retour officiel du Lord, et même avant, Wes soutient le Ministère et c'est même l'un des premiers à avoir monté un gang de Rafleurs. Ce n'était pas forcément la meilleure solution aux problèmes que rencontraient les sorciers, mais le Magister avait le mérite de mener une politique ferme pour rétablir un semblant de paix. Au début il avait pris cela comme un jeu, mais la traque est devenu bien plus qu'un plaisir. Même si cela devait entraîne la mort ou l'esclavage des captifs, deux idées qui le répugnent. Mais cela il le gardait au fond de lui. Ce n'était pas lui avec sa petite magie qui allait contrarier les idées du Lord. Wes préférait être le chasseur que la proie, et un jour le vent tournerait et la paix reviendrait.

Persuadé qu'il a un rôle de "pacificateur" à jouer dans cette guerre, Wes est déterminé à y mettre un terme, pour qu'il y est un retour de l'ordre et que le Ministère ne redevienne pas un repaire de bureaucrates paresseux. Il a même rejoint le camp très sélect des Mangemorts en recevant la marque en 2001. Mais ce qu'il n'a peut-être pas encore compris c'est qu'il était l'un des rouages d'une terrible dictature, et que les dictatures ne laissent pas beaucoup de place à la paix. La terreur restera toujours le meilleur moyen de contrôler le peuple. Le pouvoir n'est pas un moyen, il est une fin. Le pouvoir aura toujours pour objet le pouvoir.

   ► Infos en vrac : Irlandais  Son frère a été tué par l'Ordre du Phénix, sa mère par les moldus Ferait tout pour sa soeur Hannah Ancien élève de Poufsouffle (1971-1978) Grand connaisseur de la faune et de la flore magique   A un intérêt prononcé pour les potions Et pour les poisons aussi A fait une courte expérience de Poursuiveur dans l'équipe de Quiddicth de sa maison  Patient  Comment ?  Patient on a dit  Mais il est aussi calme, méthodique et un brin calculateur Un chic type quoi ?  Mmm non pas vraiment, il est Rafleur maintenant, si il t'attrape t'es un petit peu dans la bouse de troll. Car tu vas direct à Azkaban. mon petit pote Pouah. Pas la bouse de troll !!! Quoi d'autre? c'est un ancien guérisseur de Sainte-Mangouste, spécialisé pour soigner les blessures par plantes et potions Ah oui ...   Et j'oubliais, son père traîne dans le milieu de la drogue Euh ...  en fait je ne suis pas sur de vouloir en savoir plus J'ai oublié de te dire que Wes était quelque peu lunatique, pas très sociable, faut pas trop l'emmerder le coco Je m'en vais, je m'en vais Mais non voyons, il pèse ses mots quoi En parlant de caractéristiques, Wes a un physique assez robuste, il fait 1m78 et a une excellente condition physique Je l'ai vu l'autre jour à la taverne, il bouffait bien aussi Oui il a un bon coup de fourchette, la traque ça creuse A une prédisposition pour la traque, il serait probablement un Traceur Malgré cette prédisposition, il a plusieurs cicatrices dû à son ancien métier, dont une large cicatrice sur le côté droit de son corps. De la hanche jusqu'à l'aisselle. Foutu Manticore Mais c'était quoi son ancien métier avant qu'il devienne un fucking tracker ? Pour le savoir mon cher, il faudra continuer la lecture. Follow Me.

   
Nothing compares to you
• Pseudo&âge ; Pas vraiment de pseudo, mes potes me nomment K, mes anciens compagnons de RP le bouledogue des Kark. Voilà, voilà. Ah si j'ai 23 ans aussi • comment as-tu trouvé le forum ? Après moult recherches dans les tops, je suis tombé sur vous grâce à votre partenaire Hogwarts Chronicles • ton avis, tes suggestions ; Le design est top, j'aime bien ce forum :) Allez pour le sport, je trouve que ça gâche un peu d'avoir bbactif dans l'URL. Mais c'était juste histoire de faire un reproche, ne me tapez pas :O  • connexion ; au moins une fois par jour, 1 à 2 rp par semaine • quelque chose à ajouter ? CHAUSSETTE ! euh non SUS AUX INSURGES !!!

   


Dernière édition par Wes Gallagher le Lun 3 Aoû 2015 - 13:21, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Wes Asling Gallagher▲ Let the hunt begin !  Empty
Here comes the hunter
It's the end of the world as we know it

   
In every end, there is also a beginning
Paisible et calme, ce doux vent de printemps ne se doutait pas que dans les vallées du Lake District se déroulait une pleine partie de chasse. Cette chasse était quelque peu particulière, car elle concernait une chasse à l'homme. Surgissant d'un fouret, un jeune homme chétif, les habits en lambeaux, courait le plus vite possible vers le grand lac qui bordait les collines environnantes. Sa seule porte de sortie, c'était de nager plus vite qu'un Strangulot. De l'autre côté l'attendrait un passage secret dont seuls les Insurgés avaient encore trace. Mais encore fallait-il rejoindre cette large étendue d'eau.

« ENDOLORIS !»

Le jeune homme sentit une forte douleur le parcourir tout le long du corps qui l'obligea à rester à terre. Etais-ce donc la fin pour lui, le jeune Arthus Boswick ? Il regardait autour de lui, quitte à trouver un échappatoire à cette impasse. Mais les seules images qu'il voyait c'était des collines à perte de vue, ainsi qu'un homme, un balai à la main, qui s'approchait doucement de lui. Arhtus connaissait ce visage, les Insurgés savaient que parmi les troupes de Rafleurs du Ministère, il y en avait sur lequel il ne fallait pas tomber. Tout de noir vêtu, avec pour seule couleur ses prunelles bleues, Wes Gallagher se rapprochait de sa proie, la mine satisfaite. Le jeune Boswick, les larmes de douleur aux yeux, se demandait bien qui avait pu procréer cette « bête » qui ne lâchait jamais sa proie.

--------------

Arthus ne le savait probablement pas, mais Wes Gallagher vit le jour un 21 avril 1960, non loin de Castelbar dans la province irlandaise du Connacht. Wes était l'aîné d'une fratrie de trois charmants bambins. Ciaran était son cadet de deux ans, alors que la petite Hannah naquit à l'âge de ses cinq ans. Rien ne prédestinait cette famille à être plus tard favorables aux idées du Lord. Les Gallagher étaient réputés pour être des gens tranquilles, sans histoire, qui avait une certaine passion pour les sciences naturelles sorcières ainsi que les potions. Les histoires de pureté de sang leur passaient au dessus la tête. Voilà belle lurette que leurs ancêtres avaient choisi la voix de l'amour plutôt que de la consanguinité.

L'amour. C'est ce qui arriva aux parents de Wes durant leurs études. Le père, Stan, était alors à Sainte-Mangouste dans les années 50, en tant que guérisseur stagiaire dans le secteur blessures par plantes et potions. Le hasard fit qu'une jeune botaniste en formation, Barbara Stannard, était venu étudier les symptômes de certains végétaux sur les sorciers. Et il se dit, dans les couloirs de l'hôpital de l'époque, que Stan Gallagher passa beaucoup de temps à expliquer les tenants et les aboutissants de certaines propriétés dangereuses des plantes à la belle Barbara. Ce partage de savoir entraîna des partages plus intimes et, deux ans plus tard après leur rencontre, ils se marièrent et fondirent leur logis dans leur patrie irlandaise.

Que dire de plus de l'enfance heureuse de Wes à Castelbar ? Rien. Alors comment se fait-il qu'il soit Rafleur aujourd'hui ? Patience vous dis-je, vous le saurez bientôt. En revanche ce qu'il est bon de savoir c'est que le jeune Gallagher eut le même intérêt que ses parents pour la flore magique. Stan et Barbara s'empressèrent de partager leur passion avec Wes, puis plus tard avec leurs autres enfants. C'est d'ailleurs en aidant sa mère à déterrer des gnomes dans le jardin, que le petit Gallagher manifesta ses premiers pouvoirs magiques. Malheureusement pour le gnome qui du subir les premières manifestations de l'enfant, il vola sur plusieurs mètres et aujourd'hui encore il n'a pas  retrouvé le chemin du jardin des Gallagher.

   
Hogwarts my friend, that's the way
Qui dit jeune sorcier, dit forcément Poudlard. Et c'est avec un peu d'appréhension que Wes se présenta au château au cours de l'année 1971. 1971 oui. Année où quelques noms célèbres firent leur apparition dans l'école. Si je vous dis Potter, Lupin, Black, Pettigrow... Vous me suivez ? Mais bien sûr des noms au futur plus sombres les accompagnaient. Rogue, Lestrange, Avery, Mulciber … Pas besoin de vous montrer le chemin, vous m'avez compris. Néanmoins Wes ne put véritablement vivre la rivalité des deux maisons, puisque le Choixpeau décida de l'envoyer à Poufsouffle. L'objet magique avait détecté en lui ce je ne sais quoi de travailleur et de loyauté. Mais pour ce qui était de la sociabilité, Wes eut un peu de mal, au début. Il n'était pas le genre d'élève à se mettre en avant, ou aller vers les autres. Alors quand on lui présenta la bibliothèque du château, avec les nombreux livres que son père ou sa mère lui avaient conseillé, on ne le vit plus que dans ce lieu de culture, ou bien dans sa salle commune.

Bien vite, comme c'est courant à cet âge là, vinrent les moqueries. Un jeune sorcier seul qui passe le plus clair de son temps dans les livres, et est l'un des seuls à s'intéresser à l'environnement de Poudlard, ça entraîne forcément des interrogations. Les Serpentard s'amusèrent donc quelque peu avec lui, en se moquant ouvertement de lui. Tout cela prit très vite fin, car Wes aimait certes le calme et la tranquillité, mais il ne se laissait pas marcher sur les pieds. Au détour d'un couloir, en seconde année, trois Serpentard décidèrent de mettre une bonne raclée à ce débilos de blaireau, pour s'amuser. Wes avait sentit que quelque chose se tramait et il ne fut pas surpris de les voir se pointer.

« Alors Gallagher, on va encore faire mumuse avec les plantes ? »

« Tu feras attention de ne pas te perdre dans les hautes herbes, ahaha. Tu veux qu'on t'accompagne pour te protéger petit Pouffy ? »

« Laissez moi tranquille ! »

« Regarde comme le blaireau s'énerve Mulciber. On va t'apprendre le respect. Petr.... »

« Locomotor Wibbly ! »

Les Serpentard furent  surpris lorsque Wes les ridiculisa un par un. Friand de botanique et de potions, le jeune Gallagher n'en avait pas pour autant oublier les sortilèges. Et depuis ce jour, on commença à respecter un petit peu plus le Poufsouffle.

Les années s'enchaînèrent sans que d'autres événements notables ne se passent. Oh bien sûr Wes cotôyait les futurs héros de l'Ordre et du camp Mangemort, mais il n'avait que des rapports d'élève à élève avec eux. Il ne savait donc rien des terribles pensées des Serpentard et des filouteries des Gryffondor. Il préférait s'adonner à la découverte de nouvelles plantes en vue de nouvelles potions, ainsi que de faire découvrir les merveilles de Poudlard à son frère Ciaran et Hannah. Car oui Wes en était déjà à sa cinquième année. Ciaran avait rejoint Serpentard tandis que Hannah l'avait rejoint à Poufsouffle. Son petit frère n'était donc pas avec lui, et cela l'inquiétait - un peu plus que les BUSES d'ailleurs – car la maison du serpent commençait à avoir une influence néfaste sur lui. Wes le surveilla donc, de loin. Ses résultats aux BUSES lui permirent de continuer ses cours fétiches (Botanique, Potions, Soins aux créatures magiques) tout en continuant les matières dites classiques.

A partir de la sixième année, Wes sortit enfin un peu de sa chrysalide. Une place de poursuiveur venait de se libérer dans l'équipe de Quiddicth de sa maison. Ciaran et Hannah le poussèrent à faire les essais. Intégrer une équipe de Quidditch, ce n'était pas tout les jours ! Wes y alla donc, à contre-coeur. Il avait une petite expérience du Quidditch, mais il n'était pas un grand fan au point de supporter les Canons de Chudley. Mais après plusieurs séances, le jeune Gallagher se rendit compte à quel point le balai le faisait se sentir libre, à quel point il était au contact de la nature même. La vitesse, le claquement du vent contre le visage, il n'y avait rien de mieux . Wes intégra donc l'équipe, et parla un peu plus avec James Potter, l'attrapeur de Gryffondor. Il parla aussi un peu plus avec la gente féminine, et des relations volatiles commencèrent. Indéniablement les résultats furent un peu moins bon pour le jeune papillon. Et aussi l'influence des futurs Mangemorts sur Ciaran grandissait.

Car oui la fin de l'année 1977 approchait et un certain Lord Voldemort entreprenait depuis plusieurs années un climat de peur dans le monde des sorciers. Mais cela Wes ne s'en rendit vraiment compte qu'une fois ses ASPICS terminés, et qu'il quitta le château de Poudlard. Selon certains de ses anciens camarades, les Potter avaient rejoint un genre d'Ordre capable de freiner les abominations des Mangemorts. Quand au clan Serpentard, ils disparurent très vite de la circulation. Wes était loin de tout ça. Ce qu'il voulait désormais, c'était suivre les traces de son père, partager ses connaissances pour sauver des vies. C'est donc tout naturellement que le jeune homme s'empressa de devenir guérrisseur stagiaire dans le service de son père, délaissant de facto la guerre des sorciers à d'autres, mais soignant les blessures mortelles que pouvaient laisser les conflits magiques.


   
We don't want to talk about it
Pourtant la guerre rattrapait toutes les familles, et les Gallagher n'en étaient pas exempts. A sa sortie de Poudlard, en 1980, Ciaran disparut lui aussi de la circulation. Wes fit par de ses doutes à ses parents et ils recherchèrent, en vain, Ciaran. Ils eurent finalement un signe de lui en septembre 1981. Wes avait finit sa période de stage et était désormais guérisseur. Mais Ciaran ne serait pas là pour fêter la nouvelle. Le deuxième fils de Stan Gallagher venait d'être retrouvé mort lors d'une féroce bataille entre l'Ordre du Phénix et les Mangemorts. Ciaran était l'un des leurs, mais il était désormais loin de cette guerre et de ce monde. La nouvelle fut rude pour la famille, et même quand le Lord fut vaincu par un petit bambin du nom de Potter, le temps n'était pas à la joie mais toujours aux larmes pour atténuer la douleur. Wes se demandait comment une telle guerre avait pu éclater. Le pouvoir... Toujours cette recherche du pouvoir. Et quand le camp des vainqueurs reprit en main les rênes du Ministère, qu'ils se rendirent compte que les Gallagher avait eu en leur sein un Mangemort, les opportunités professionnelles de Stan et de Barbara se consumèrent. Stan se voyait prendre la place pour le poste de guérisseur en chef de son secteur, pendant que Barbara se voyait refuser plusieurs missions à l'étranger alors qu'elle était une botaniste qualifiée.

Puis vint 1986. Cette année n'a rien de bien exceptionnelle dans le monde des sorciers. Le jour du 26 avril 1986 non plus d'ailleurs. Et pourtant c'était ce jour là que Barbara Gallagher venait de débarquer dans les régions septentrionnales d'Europe de l'Est. Enfin on lui accordait une mission digne de ce nom à la recherche de plantes rares dans cette région. Mais les sorciers ne sont pas seuls dans ce monde. Entre l'Ukraine et la Biélorussie, se dresse Pripyat et la centrale nucléaire de Tchernobyl. L'équipe de Gallagher fut aux premières loges lors de la catastrophe nucléaire. L'explosion terrassa les environs et la compagnie fut aussitôt transférer à Sainte-Mangouste. Les Gallagher furent choqués à l'annonce de cette nouvelle. La guerre était loin désormais et il ne pensait pas qu'un autre drame pouvait leur tomber dessus. Wes et son père tentèrent toutes les combinaisons de plantes possibles pour sauver la femme de leur vie, mais les radiations eurent raison de Barbara et elle s'éteint le 30 avril 1986. Wes, Stan et Hannah se murèrent dans le silence. Wes ne comprenait pas comment on pouvait laisser les moldus construirent de tels abominations, mais la tristesse prenait souvent le pas sur sa colère.

Début 1987, les Gallagher tentèrent de tourner la page. Stan Gallagher entra au Ministère. Le travail de guérisseur lui était désormais trop éprouvant psychologiquement et une opportunité venait de se présenter aux transports magiques. Quand à Wes, il décida aussi de faire de même et de suivre sa sœur Hannah, qui travaillait dans les relations diplomatiques avec les créatures magiques. Pendant quatre années, les Gallagher découvrirent l'Asie, l'Afrique, les terres australes de l'Europe, ainsi que son lot de plantes et créatures magiques. Converser avec les gobelins ou les vampires n'étaient pas choses faciles, mais finalement ils avaient eux les même peurs que les sorciers. Au delà des Moldus et de leurs bombes, le monde magique renfermait des choses bien plus horribles dont Wes n'avait encore jamais eu connaissance. Ces mystères et ces dangers lui donnait de l'adrénaline, mais aussi un peu d'appréhension. Ils revinrent ensuite depuis l'Europe de l'Est, non loin de la catastrophe qui avait coûté la vie à leur mère. Les traces de l'explosion moldue étaient encore présentes, et même les sorciers n'avaient pas trouvé de remède pour lutter contre ces "radiations. La guerre, les moldus... Ces sujets là étaient désormais des sujets sensibles pour Wes et il se murait dans le silence dès qu'on les évoquait.


   
The Night is dark and full of terrors
Wes fut emballé de son expérience et décida de poursuivre dans le domaine des créatures magiques, plus précisément dans le contrôle des créatures dangereuses. Son long séjour lui avait permis d'encore plus apprécier la faune et la flore, de ne faire qu'un avec la nature dans le seul objectif de la dompter et de découvrir tout ses mystères. Mais surtout il avait vu quelles terribles bêtes pouvaient être à l'ouvrage dans ce monde, et à quel point elle pouvait détruire une famille. Les vampires, les loup-garous, les moremplis … il ne savait pas si la cohabitation était possible, en revanche il savait que l'on devait garder un œil sur ces dangers.

Stan Gallagher lui avait quitté son poste au sein du Département des transports magiques au bout de trois ans et était redevenu guérisseur à Sainte-Mangouste. Ce que Wes ne savait pas c'était que son père avait délaissé la dépression pour l'usage des stupéfiants. En effet depuis la froide Russie, des personnes étaient à l'oeuvre pour faire ressurgir les drogues d'outre tombe et les faire émerger en Angleterre. Ces drogues avaient quitté le territoire anglais depuis belle lurette, mais il se murmurait dans les allées sombres des Embrumes que l'Orviétan allait bientôt refaire surface grâce à un certain Dolohov. Et Stan ne serait sans doute pas étranger à son éclosion.

Il faut dire que Wes n'avait pas trop le temps de s'occuper des affaires de son père. Pour lui si il était redevenu guérisseur c'est que tout allait bien. Et puis le nouveau métier de Gallagher était preneur de beaucoup de temps, car le chasseur de créatures devait à la fois faire le ménage en Angleterre, mais aussi protéger les ressortissants britanniques expatriés aux quatre coins du globe. Griffons, Sphinx, Géant … le passionné de nature les rencontra tous durant ses 5 années d'exploration. Il vit beaucoup de choses et entendit aussi beaucoup de rumeur atour d'événements étranges qui se passaient en Albanie. Selon ses contacts, une force obscure y rodait. Wes ne sut jamais ce qui pouvait s'y tramer, mais compte tenu du climat pesant des environs il aurait mis sa baguette à couper qu'un nouveau nécromancien était à l'oeuvre dans les environs. Depuis plusieurs années désormais, il lui semblait pouvoir « sentir » la Magie plus que les autres, voir même la « suivre ». Il avait fait part de ce sentiment étrange à sa sœur, mais il n'en connaissait pas l'origine.


   
And now, the Lord returns
En 1994, le Ministère lui confia une mission bien particulière. Il devait ramener un sphinx pour le compte d'une épreuve dans le Tournoi des Trois Sorciers. Wes ne comprenait pas les autorités magiques. De terribles événements c'était déroulé à Poudlard ces dernières années. La mort du cultivé Quirrell, des attaques dans le château et surtout le retour du fidèle Sirius Black. Cela ne présageait rien de bon. Surtout que les Mangemorts avaient envoyé un signe à la Coupe de Monde de Quidditch (remporté par la mère partie irlandaise!!!). Alors mettre un Sphinx dans une école... Ils avaient même prévus des dragons. Ce monde de sorcier était fou et inconscient. Fudge et Dumbledore devenaient gâteux pour avoir des idées aussi folles. Pourquoi mettre du danger là où il n'y en avait pas besoin ? Wes espérait que ces événements n'allait pas entraîner la mort d'un élève, et ainsi ruiner l'avenir d'une famille. Malheureusement ce fut le cas. Le jeune Cédric Diggory, Poufsouffle de surcroit, fut retrouvé mort à la fin de la dernière épreuve, celle du labyrinthe avec le Sphinx. Le bruit courait, selon Dumbledore et le jeune Potter, que Voldemort serait de retour. Wes ne comprenait pas cette manie de trouver des excuses à tout. Si Diggory était mort c'était avant tout dû à l'inconscience des instances du Ministère et de Poudlard d'organiser un tel tournoi.

Mais le retour des vieux démons n'était pas loin. Car en janvier 1995 les pires tortionnaires de ces dernières décennies s'évadèrent en masse d'Azkaban, rejoignant le tortionnaire Black. Lestrange, Rookwood, Avery... autant de noms familiers qui avait entraîné son frère dans la première bataille. Wes ne comprenait d'ailleurs pas comment Sirius Black avait pu à ce point basculer dans le camp des Mangemorts. A l'époque il semblait inséparable de James, et répugnait les Serpentard. Alors rejoindre les rangs de Voldemort …

Voldemort. Le plus grand sorcier de magie noire de ces dernières décennies. Wes sentait que tout cela ne préparait rien de bon. Durant toute l'année où il parcouru les plaines d'Europe de l'Est, des bruits couraient. Il était de retour. Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom. Etais-ce réellement possible ? D'après la légende il ne restait rien de Voldemort la nuit où Harry Potter le vainct. Et pourtant, et pourtant, en juillet 1995 le Lord fit son retour au Ministère de la Magie. Les Gallagher ne voyait pas cela d'un bon œil. Une nouvelle guerre se préparait. Hannah resta donc en Europe de l'Est poursuivre ses recherches. Le père de Wes décida quand à lui de s'exiler en Russie. Un poste de potionniste l'attendait dans un groupe de recherche de Saint Petersbourgh. (vous avez dit trafic de drogue?) Quand à Wes il continua son activité mais préférait rester en Scandinavie, soucieux de voir comment le Ministère et la situation allait évoluer.

Deux ans plus tard, le haut lieu de pouvoir magique anglais tomba avec la mort de Rufus Scrimgeour. Wes en était triste, cet ancien Auror avait plus de poigne que ce molasson de Fudge. Très vite une réorganisation s'opéra au sein du Ministère, et très vite on convoqua Gallagher au bureau de Pius Thicknesse, le nouveau ministre de la magie.

«  Mister Wes Gallagher. Je n'ai pas eu souvent le plaisir de vous croiser dans les couloirs du ministère. »

« On ne nous voit pas souvent à Londres, monsieur le ministre.  »

« Nous ?  »

« Les régulateurs de créatures dangereuses  »

« Ah oui bien sûr. C'est précisément pourquoi je vous ai invité à mon bureau aujourd'hui. Vous n'êtes pas sans savoir que Mister Scrimgeour a du délaissé son poste. Sa gestion de la crise que nous traversons a été assez désastreuse. Des tensions se sont fait sentir. Le contrôle de la population sorcière est primordial, si l'on ne veut pas que notre monde soit perturbé par les moldus.  »

« Il est vrai que les mandats de Fudge et Scrimgeour n'ont pas été très convaincants. Mais je suis loin de toutes ses querelles politiques.  »

« Vous devriez vous y intéresser justement. J'ai appris que votre frère avait été victime de la première guerre. Et c'est bien ce qui pourrait arriver à d'autres si nous ne mettons pas fin aux agissements de ceux qui ne sont pas favorables au Ministère.  »

« Ne tournons pas autour du chaudron. Qu'attendez-vous de moi ?  »

« Nous sommes en train de mettre en place un système de primes pour retrouver des fugitifs qui ne sont pas favorable à notre politique. Des groupes de Rafleurs se mettent en place pour retrouver ces sorciers belliqueux. Mais … ils sont … amateurs. On m'a dit le plus grand bien de vos capacités à traquer des créatures. Je veux que vous mettiez en place un groupe de Rafleur pour traquer ces fugitifs.  »

Traquer des sorciers, en voilà une drôle d'idée. Wes pesa le regard du Premier Ministre. Compte tenu des nouvelles politiques misent en place par le ministère, si il refusait c'était les cachots d'Azkaban direct. Peut-être fallait-il mieux coopérer que de se retrouver prisonnier, en cage. Et puis après tout si ces fugitifs allaient entraîner une nouvelle guerre, autant les arrêter avant que la situation s'emballe.

« Monsieur le ministre, j'accepte la mission.  »

« A la bonne heure ! Je suis content d'avoir des éléments comme vous au sein de mon ministère.  »

Wes s'entoura d'hommes de confiance ainsi que d'hommes de l'ombre. Sa troupe n'avait rien d'un regroupement d'hommes rustres  recherchant l'appât du gain. Ils étaient méthodiques et réfléchis, avec une grande connaissance des régions qu'ils exploraient. C'est sans doute cela qui les rendaient plus dangereux encore, et donc plus efficaces.


   
We all want to change the world
Les "chasses" s'enchaînèrent au cours de l'année 1998, et Wes semblait de plus en plus aimer cela. Avec sa bande il se sentait fort, et surtout il se sentait vivant au contact de la nature. Certes il devait arrêter des sorciers, mais si c'était le prix à payer pour retrouver la paix et la sérénité, cela en valait peut-être le prix.

Après la bataille de Poudlard, auquel il n'a pas participé, son activité fut plus intense. Le rang des Insurgés grandissait et donc les traques furent plus nombreuses, et plus longues. Cela ne laissa pas beaucoup de place pour Wes, sa famille et sa vie sociale. Mais il faut dire qu'il semblait avoir trouvé une nouvelle famille avec sa bande. Quand à sa véritable famille, son père n'était pas rentré en Angleterre malgré le décret mis en place par le Ministère. Quand à sa soeur Hannah, le climat en Angleterre ne lui plaisait guère et elle préférait que les choses se calment avant de revenir dans sa patrie.

Wes se contenta donc de sa vie avec sa bande de Rafleurs. Sa "meute" comme il la surnommait était efficace, précise mais était peut-être un peu trop "propre" au goût du Ministère et des Mangemorts. Les résultats de Gallagher parlaient pour lui mais on s'étonnait que ces rafles ne soient pas aussi sanglantes que d'autres groupes de Rafleurs. Le combat, la torture, Wes connaissait mais le meurtre... Il n'avait jamais passé le pas. Certains de ses hommes l'avaient fait par le passé. Mais sous ses ordres, il n'en était pas question. Chaque être était relié à une famille, et arracher la vie d'un membre d'une famille était pour lui quelque chose d'impardonnable. Quelque chose qui pouvait nous arracher une partie de notre âme. Enfin ça c'était avant. Car depuis 2001 Wes avait changé de dimension.

Le 25 septembre 2001, à la suite d'une traque, il tua le fameux Dean Thomas, ancien membre de l'AD et proche d'Harry Potter. Etais-ce un accident ? Pas vraiment. Le "loup" aimait chasser, mais à force de jouer avec sa proie il se peut que parfois il y aille un peu trop fort, et que sa proie n'est plus la vitalité pour jouer. Et quand le "morceau" de choix se nomme Dean Thomas et qu'on le voit s'échapper, on est prêt à tout pour l'arrêter. Même à un Avada. L'information remonta assez vite aux oreilles (enfin ce qui lui en reste) du Magister. On évoqua le passé exemplaire de Rafleur de Wes. Il était l'un des meilleurs. Alors pourquoi ne pas pérenniser cet engagement en "marquant" le coup. Wes hésita. Mais là encore, une offre se présentait à lui qu'il ne "pouvait pas refuser". Il aimait la "chasse", il aimait ce sentiment de liberté, et en étant Mangemort il serait protéger, il serait protéger de la mort. Il participerait d'avantage à la construction d'un monde magique solide, et il espérait en paix. Mais il ne s'est sans doute pas rendu compte qu'il a déjà commencé à vendre une partie de son âme au diable.

-----

Arthus Boswick n'avait donc rien à craindre pour sa vie, du moins pour l'instant. Cela faisait trois jours qu'il essayait de fausser compagnie à la troupe de Wes, mais le "Wolf" l'avait enfin trouvé. Il avait ce petit quelque chose en plus que les autres n'avaient pas. La trace d'Arthus avait été difficile à suivre, mais peu étaient ceux qui avaient échappé aux traques de la meute.

« Arthus Boswick, je vous arrête pour complicité avec les Insurgés, et pour leur avoir fournit des informations classifiés. Nous allons vous transférer au Département de la justice magique. Si vous êtes plus coopératif qu'avec moi, vous échapperez peut-être à Azkaban. »

Arthus s'accrocha aux chaussures de Wes, en gémissant.

« S'il vous plaît. S'il vous plaît monsieur. Ne m'emmenez pas là bas ! »

D'un coup de pied dans le ventre, Wes repoussa l'Insurgé.

« Le sentimentalisme ne marche pas avec moi mon garçon. Nous sommes en guerre, tu as choisi ton camp. A toi désormais d'assumer tes choix. CALLUM ! KEANE ! Transférez moi l'avorton au Ministère. »

Arthus ne les avait pas vu, mais deux autres sorciers à fortes carrures avaient eux aussi fait leur apparition. Ils soulevèrent le prisonnier et mirent en place une zone de transfert. Wes se dirigea vers le lac, pour contempler le paysage. Les journées n'étaient pas toujours faciles mais être Rafleur lui permettait d'avoir une certaine liberté, une liberté encadrée certes. Il pourrait bien sûr lui aussi s'exiler, comme le reste de sa famille. Mais la traque avait pris le pas sur lui. Au fond de lui il adorait cette sensation. Et puis la guerre allait bien cesser un jour... pensait-il... naïvement. Encore fallait-il faire sortir le Wolf de la grotte pour lui faire voir la lumière.

   


Tu as lu en diagonale et tes yeux sont très fatigués après une dure journée ?
Papy Gallagher te fait un petit récap ici :
Spoiler:
 


Dernière édition par Wes Gallagher le Jeu 30 Juil 2015 - 0:11, édité 29 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Wes Asling Gallagher▲ Let the hunt begin !  Empty
Yay, un nouveau badass, et prometteur de surcroît jule
Bienvenue par ici, et bon courage pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Wes Asling Gallagher▲ Let the hunt begin !  Empty
Ahah badass on verra et je l'espère :D

Merci et à plus tard jeune potionniste.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Wes Asling Gallagher▲ Let the hunt begin !  Empty
Wes!! *hi5* Courage pour ta fiche et bienvenue chez les verts grrr
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Wes Asling Gallagher▲ Let the hunt begin !  Empty
HAYLEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEY I love you
(enfin, K, mais voilà hein, bouledogue un jour, bouledogue toujours)

Bienvenue ici ! Oh la, ça fait trop plaisir que tu te joignes à nous rougit
(ici François Loiseau et cie)
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Wes Asling Gallagher▲ Let the hunt begin !  Empty
Serguei > Hey Serguei hi5 :D je ne suis pas encore vert mais je vais tout faire pour le devenir très vite. :)

Davius >TOI ICI ???? :D Ca fait plaisir :) malheureusement je crois que nos personnages vont encore une fois pas trop s'aimé. La routine. :p
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Wes Asling Gallagher▲ Let the hunt begin !  Empty
*fout un grand coup d'épaule dans celle de Davius pour le virer de là*

HAYLEY C'ETAIT MA COPINE A MOI iiih iiih iiih iiih

palpite bbmouton palpite

I WANNA BE A UNICORN RIGHT NOW !!

AMOUUUR !!

(Devine qui c'est s'il s'avère que tu ne m'a pas snobé mais que t'as juste pas vu mon message dans les question XD)
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Wes Asling Gallagher▲ Let the hunt begin !  Empty
NON MAIS ÇA VA HEIN, ON PEUT PARTAGER.
*se garde une partie du gueux èé*

Non, ils ne vont pas trop s'aimer, mais tu me connais, je vis sur mes multicomptes, donc j'ai plus d'un tour dans mon sac... même si pour le compte principal et premier, ça ne risque pas d'être l'amour mg
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Wes Asling Gallagher▲ Let the hunt begin !  Empty
Bon, ok, c'est bien parce que c'est toi alors ♥
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Wes Asling Gallagher▲ Let the hunt begin !  Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Wes Asling Gallagher▲ Let the hunt begin !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» W E N D Y • Let me hunt you, darling.
» Let's begin the caddy race ft. Chang Ming
» Artémis ø Goddess of the Hunt
» It's time to begin, isn't it?
» (b)(w)itch hunt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Until the very end ”
like the tiny dust floating in the air
 :: Evanesco; they lived happily ever after :: Fiches poussiéreuses
-