sujet; Seàrlaid MacLean, la highlander buveuse de whisky (sans erreur cette fois)

Invité
Invité
Seàrlaid MacLean, la highlander buveuse de whisky (sans erreur cette fois) Empty
Seàrlaid  MacLean
feat Jenna Thiam • crédit swan

Wizard • Inventé
• nom complet ; Seàrlaid (à prononcer "shawr lutch", c'est un nom gaélique) MacLean. • surnom(s) ; On ne lui en a jamais donné qui lui plaise, mais certains l'appelaient Nessie à Poudlard. Ça s'était terminé en duel et en punition avec Rusard. • naissance ; 31 avril 1976 en Ecosse • ascendance ; Sang Pur. • camp ; Pro-gouvernement, sans se poser de questions. • métier ; Elle gère le domaine familial. • réputation ; asociale. • état civil ; Célibataire. • rang social ;élite• particularité(s) ; voir listing & demandes. • patronus ; renard. • épouvantard ; un brasier. • risèd ; elle y voit sa mère. • animaux ; un grand chat gris et paresseux nommé Wobbly. • baguette ; en noisetier, avec un cheveu de vélane. • miroir à double sens; caractéristiques (pour les insurgés uniquement) se rendre sur l'onglet "miroirs" pour voir les explications.

The stars have faded away
► Avis sur la situation actuelle : Elle accepte le régime actuel car elle ne s'y sent pas menacée. Plus que ça, elle a grandi dans une famille très conservatrice et a très peu côtoyé de moldus durant son enfance (on lui faisait cours à la maison jusqu'à son entrée à Poudlard). Elle a assimilé les idées de sa famille, qui considérait les moldus et ceux qui les défendaient comme des personnes de rang inférieur. Mais elle vit isolée et s'est peu impliquée dans les événements jusqu'à présent.

► Infos en vrac :Elle a grandit au sein d'un clan ancien, où la famille et le sens du devoir étaient très importants. Surtout pour son père, très rigide. Très isolée durant son enfance (le château est au milieu des montagnes écossaises, et elle était fille unique), elle s'est crée peu de liens jusqu'à son arrivée à Poudlard. Sa maison a une particularité: une grande majorité de ses ancêtres  demeure encore, sous forme de fantômes. Il est considéré comme normal, dans le clan, de rester auprès des siens après sa mort, et ceux qui ne le font pas perdent une grande partie de l'estime que la famille leur portait. De ce fait, Seàrlaid a toujours été très entourée par se ancêtres plus ou moins lointains, ce qui n'étai pas forcément une bonne chose: cela a contribué à une atmosphère pesante, dans laquelle elle se sentait toujours observée. Sa mère est décédée lorsqu'elle était jeune, et n'a pas décidé de rester sous forme de fantôme; elle est donc devenue un sujet tabou  pour son père. Après avoir étudié à Poudlard, où elle était dans la maison Serpentard, elle a travaillé quelques temps dans une distillerie de whisky pur feu à Edimbourg puis est retournée dans son château lorsque son père est tombé malade. Elle gère le domaine depuis son décès. Elle aimait beaucoup les cours de métamorphose à Poudlard, et y était douée. C'est aussi une très bonne nageuse et apnéiste. Elle s'intéresse à l'occlumancie, mais n'a jamais eu l'occasion de l'apprendre. Si elle rencontrait quelqu'n capable de lui enseigner, ça l'intéresserait beaucoup: elle déteste l'idée que quelqu'un puisse pénétrer dans sa tête.  un tic: elle fronce souvent les sourcils. une qualité: elle est très honnête et directe, elle dira franchement à un personne si elle l'apprécie ou non. Malheureusement, la plupart du temps, c'est non.  Pour les rares personnes qu'elle parviendrait à apprécier, elle pourrait toutefois être d'un dévouement sans bornes. Elle est aussi douée en affaires, et autoritaire: il en faut pour gérer un domaine. un défaut: elle est même trop directe, et ça lui joue des tours. Elle ne donne pas l'impression de s'intéresser aux autres, ce qui a eu tendance à la mettre à l'écart lorsqu'elle était à Poudlard. Elle n'a pas gardé contact avec grand monde de sa promo. Elle ne sait pas vraiment s'amuser, parce qu'elle pense qu'avec ses responsabilités de chef de clan elle n'a pas le temps pour ça. Elle est aussi facilement irritable, mais ses colères ne durent jamais longtemps. une caractéristique: rousse aux yeux marrons, assez grande, sans tatouage ni cicatrice. une rumeur: à Poudlard, elle avait réussi à faire croire que son patronus était le monstre du Loch Ness. On l'a aussi soupçonnée de cacher du whisky dans le dortoir des filles, mais ça n'a jamais été prouvé. etc.

Nothing compares to you
• pseudo & âge ; On m'appelle souvent Haricovert, j'ai 23 ans. • comment as-tu trouvé le forum ? Par Hecate, qui était ma fillote dans notre précédent RP !• ton avis, tes suggestions ; C'est beau ici ! Quoi que certains textes sont un peu sombres pour mes yeux, mais faut dire que je met toujours la luminosité de mon ordi au minimum. Je m'y ferai ! • connexion ;Je viendrai tous les jours, sauf cas particulier, et je compte bien rp plusieurs fois par semaine. • quelque chose à ajouter ? Jumanji. • souhaites-tu être parrainé par un membre ? ; Hecate s'est gentiment proposée lorsqu'elle était sous imperium. • pour les scénarii uniquement ; as-tu l'aval du créateur concernant ta fiche [] oui / [] non ? (le créateur du scénario est à contacter par mp, merci de remplir cette case uniquement lorsque ta fiche est terminée et prête à être validée).



Dernière édition par Seàrlaid MacLean le Jeu 13 Aoû 2015 - 15:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Seàrlaid MacLean, la highlander buveuse de whisky (sans erreur cette fois) Empty
Here comes the hurricane
citation de ton choix, citation de ton choix

23 janvier 1984.

Seàrlaid a huit ans, et passe sa vie à jouer dans les couloirs trop grands du château familial. Pour une petite fille de huit ans, un château paraît tellement immense qu'il représente un monde à part entière. Surtout quad on connaît très peu de choses du monde extérieur. Depuis quelques mois, elle commence à voler sur le petit balai que ses parents lui ont offert. Elle n'a pas encore le droit de survoler le loch, mais surplomber les jardins de quelques mètres lui permet déjà de s'imaginer de nouveaux horizons. En attendant, elle est en retard pour sa leçon, et son précepteur du jour déteste les retards. Aujourd'hui est un cours un peu barbant: histoire des sorciers avec son ancêtre Wallace. Ce vieux fantôme ayant vécut au XVIIe siècle n'est pas son ancêtre préféré: il passe son temps à la prendre de haut, elle, la petite dernière du clan. Comme si son avis ne comptait pas. C'est tout de même elle qui dirigerait tout ce petit monde, un jour ! En traversant l'aile ouest, elle fait exprès de s'attarder devant le tableau de son ancêtre Henry. Celui-là a vécut au XVIIIe siècle, et est un peu fêlé: il passe sa mort à converser avec son portrait, et tous deux se plaignent de concert des défauts que le peintre n'a jamais corrigé. En ce moment, Henry trouve que les oreilles de son portrait sont beaucoup top grandes. L'année dernière, c'était sa bouche qui était trop rose. l fait beaucoup rire Seàrlaid. Ses ancêtres préférés restent son grand-oncle Angus, qui a toujours des anecdotes amusantes à lui raconter, et son arrière grand-mère Bathsheba qui est toujours à l'écoute. Parmi les nombreux autres fantômes qui peuplent le château, beaucoup lui font un peu peur. L'endroit leur a appartenu, de leur temps, et ils ne se gênent pas pour le faire sentir, traversant les murs de sa chambre parfois en pleine nuit et se plaignant du moindre changement de mobilier. Parfois, elle aimerait vivre dans une famille normale, uniquement avec son père et sa mère. Et même si elle ne l'avoue pas, elle pourrait même se contenter uniquement de sa mère. Son père peut être si rigide ! Il tient bien à lui faire comprendre tout le poids que représentent les traditions de la famille. Sa mère s'en moque bien: elle n'est MacLean que par alliance et se préoccupe du bien-être de Seàrlaid avant tout. Dommage qu'elle parte souvent au loin pour son travail.
Enfin, Seàrlaid est arrivée devant sa salle de classe. Etant la seule élève, elle sait bien que son retard sera fortement commenté.
"Bonjour grand-père !
-Tu es encore en retard !" Gronde le fantôme grisonnant.
Elle soupire. Ça pourrait être pire: au moins, le fantôme de son ancêtre qui a fini décapité n'a jamais tenu à lui faire la leçon.  

12 juillet 1988.
Seàrlaid fonce à travers le château aussi vite que possible, empruntant en guise de raccourcis quelques passages secrets que lui a révélé le fantôme d'Angus MacLean. Sa deuxième année à Poudlard a été éprouvante à plus d'un titre: premièrement, ses résultats dans certaines matières comme les potions ne sont pas à la hauteur des espérances de son père. Mais cela n'est rien à côté du drame qu'a connu la famille, deux mois auparavant: la mère de Seàrlaid est décédée lors de l'un de ses voyages. Son père n'a pas voulu en dire plus à la petite fille de douze ans qu'elle est, et s'est contenté de la retirer de Poudlard queques jours le temps d'un enterrement sommaire. Pourquoi faire de grandes cérémonies, quand on attend l'arrivée d'une version fantômatique de la personne aimée d'un jour à l'autre ? Seàrlaid était très attristée par la mort de sa mère, mais surtout inquiète: comment serait l'avenir lorsque sa mère apparaîtrait sous son autre forme, leurs relations seraient-elles toujours les mêmes ? Deux mois après son décès, alors que Seàrlaid était rentrée au château pour les vacances d'été, la question ne se posait plus: sa mère n'était jamais revenue.
Depuis, Seàrlaid s'interroge sur la raison de son absence. Après tout, elle a conscience que les traditions de sa famille sont un cas à part, et elle a compris après avoir discuté avec ses camarades de Poudlard que plus aucune famille ne s'imposait une tradition aussi étrange. Certains de ses camarades ont trouvé cela amusant, mais la plupart ont déclaré que c'était surtout très dérangeant et commençaient à regarder Seàrlaid d'un drôle d'oeil. Depuis, elle n'aborde plus le sujet, mais se demande si sa famille n'est pas restée un peu arriérée. Peut-être que sa mère n'a jamais adhéré à ce principe, et a choisi de ne pas rester en arrière. Peut-être aussi que quelque chose l'en a empêchée, ou qu'elle est morte trop loin de la maison pour y revenir. Dans tous les cas, elle commence à accepter l'idée qu'elle ne reverra jamais sa mère.
Son père n'accepte rien de tout ça. Il est furieux, et cette colère creuse un fossé entre père et fille. En ce moment même, Seàrlaid sait qu'il s'apprête à donner un nouveau coup de pelle, et elle veut l'en empêcher.
Elle arrive finalement, au détour d'un couloir, face à la grande tapisserie qui représente l'arbre généalogique de leur famille, et sur lequel son père s'apprête à effacer le nom de sa mère.
"Arrête tout de suite ! Maman fait partie de la famille, elle en fait toujours partie, et je me moque de tes idées poussiéreuses !"
Son père s'interrompt et se tourne vers elle, l'air maussade.
"C'est ainsi: en refusant de revenir, ta mère a rompu avec la tradition et doit donc être effacée, comme l'ont été nos ancêtres qui ne sont jamais revenus. Tu as grandi avec cette tapisserie, et tu ne t'es jamais émue des quelques trous qui y figurent. Il s'agissait de gens comme elle, pour lesquels notre famille n'a pas eu tes scrupules.
-J'ai personnellement effacé ce nom en 1507, enchaîna l'un des fantômes présents en désignant une trace de brûlure sur la toile.
Il s'agissait de mon frère, et je l'aimais beaucoup, mais c'est ainsi qu'il fallait agir. Dis-toi qu'être effacé de la famille importe peu aux personnes concernées, puisqu'elles ont choisi elles-même de se mettre à l'écart.
-Je m'en fiche. Ma mère reste ma mère, et je refuse de l'oublier comme... Comme les cousins MacLean à qui on ne parle plus parce qu'ils on arrêté cette tradition idiote ! Vous n'en avez pas marre, de tourner en rond ici alors que le monde extérieur continue d'évoluer ? S'écria-t-elle en se tournant vers ses ancêtres.
-Nous avons toujours vécut ici et nous nous y sentons bien, répondit doucement Bathsheba MacLean. Je suis désolée pour ta maman", conclut-elle avant de disparaître à travers le mur.
A cet instant, une étincelle jaillit de la baguette de son père et effaça l'image souriante de Donna MacLean sur la tenture.
"Garde tes idées si tu veux: moi, je n'oublierai pas son image", trancha Seàrlaid. 

23 septembre 1995.
Depuis qu'elle est venue à bout de ses années à Poudlard, Seàrlaid vit à Edimbourg où elle élabore des slogans publicitaires pour du whisky pur feu. Pas un métier passionnant, mais elle se sent bien dans cette ville. Elle y vit seule avec son chat Wobbly, une sorte de mini panthère grise qui passe son temps à dormir ou à réclamer des caressses. Elle mène une vie simple par rapport à la vie de château avec laquelle elle a grandit, mais ça lui convient parfaitement et il y a une communauté assez importante de sorciers à Edimbourg, si elle a envie de sortir certains soirs.
Ce soir là, elle rentre directement chez elle après le travail, fatiguée d'avoir passé la journée dans des réunions interminables. Au moins, les réunions au boulot sont toujours ponctuées d'une dégustation d'Ogden's Old Firewhisky. En arrivant chez elle, elle remarque deux choses: la première, c'est que Wobbly a encore renversé son arbre en pot, répandant de la terre un peu partout. Un sortilège de rangement et le problème sera vite réglé. La deuxième chose, c'est que Cow, l'un des vieux hibous de la famille, se tient perché sur l'une des poutres de son appartement  avec une lettre à ses côtés, tout en jetant des regards inquiets en direction du chat.
La lettre provient de son père. La dernère fois qu'elle l'a vu, c'était en juillet, lorsqu'elle est venue passer quelques jours au château. Il a encore tenté de la convaincre de revenir vivre à la maison, arguant qu'elle devra bien s'y installer de nouveau lorsqu'il ne sera plus là, mais elle n'a pas cédé. Le plus tard sera le mieux.
Après avoir donné à manger à Cow, elle se plonge dans la lecture de la lettre. Son père est malade. Il ne lui dira pas ce dont il souffre par courrier, et elle se demande même s'il lui dira tout court: il a toujours été très secret. Toujours est-il que cette fois, il est probablement temps pour Seàrlaid de rentrer au château. Elle a toujours su que sa vie ici, à Edimbourg, n'était qu'une parenthèse avant qu'elle ne prenne ses responsabilités au sein de la famille, et d'après le contenu de cette lettre le moment est venu de se mettre au travail, pour de bon.
Elle soupire.
"On rentre dans les Highlands, Wobbly !"

12 novembre 2001.
Il pleut dans le parc qui entoure le château, une de ces bruines glaciales qui s'accompagne d'un nuage de brume. Seàrlaid se tient bien droite dans le petit cimetière familial, dans lequel sont enterrés les MacLean depuis des générations. Beaucoup de fantômes sont présents ici, ainsi que quelques cousins éloignés et bien vivants venus assister aux funérailles de son père. Après six années passées à apprendre tout ce que doit savoir une parfaite chef de clan et maître d'un domaine, la maladie a finalement emporté William MacLean, 28ème chef du clan MacLean. Ces dernières années à ses côtés ont été plus agréables que ce à quoi elle s'attendait, bien que les obligations que son père tenait à lui inculquer l'obligeaient à faire preuve de fermeté. Et qu'il n'ait jamais abandonné son fort caractère, jusqu'à la fin.
"Tu aurais pu t'habiller en noir pour mon enterrement", déclare soudain une voix à sa droite.
Seàrlaid sursaute. Elle ne s'attendait pas à ce qu'il soit déjà là, mais ce n'est finalement pas étonnant. Son père n'a pas eu à hésiter longtemps avant de revenir sous forme de fantôme.
"Bonjour, papa. Je me disais que si je m'habillais en noir tu me reprocherais de ne pas porter le tartan du clan, et si je m'habillais en tartan tu me reprocherais de ne pas être en noir. J'ai opté pour le tartan, mais tu remarqueras que ma veste est noire."
Son père dessina un sourire à peine perceptible.
"J'espère que tu te sens prête à prendre tes charges. Tu es la 29e, maintenant. Si tu rencontres des problèmes, je ne serai jamais loin.
-Je suis plus que prête. Cette année, j'ai déjà presque tout organisé. Les réceptions, les visites du château pour les touristes... Je pense que tu peux aller échanger des souvenirs avec nos autres ancêtres, maintenant.
-Il y a encore quelque chose dont nous n'avons pas beaucoup parlé. En tant que nouvelle héritière d'une famille de Sang Pur, il se pourrait que tu sois amenée à avoir des contacts avec le gouvernement actuel...
-Laisse moi gérer ça aussi. Nous n'avons pas à nous sentir menacés par ce gouvernement, au contraire. Je pense que nous avons tout à y gagner.
-Je le pense aussi. Mais soit prudente, si tu décides de te mêler de leurs affaires", conclut-il.
La cérémonie se termina, et les fantômes et invités commençèrent à se disperser. Seàrlaid parcourut du regard l'étendue du parc, un vaste espace de verdure qui plongeait jusqu'au loch. Tout cela était à elle, à présent; il n'appartenait qu'à elle de s'en contenter ou de chercher plus.





Dernière édition par Seàrlaid MacLean le Jeu 13 Aoû 2015 - 14:05, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

WIZARD • always the first casuality
Pansy Parkinson
Pansy Parkinson
‹ disponibilité : dispo bitches
‹ inscription : 25/10/2014
‹ messages : 4640
‹ crédits : prométhée
‹ dialogues : 'lightcoral'
Seàrlaid MacLean, la highlander buveuse de whisky (sans erreur cette fois) 1481838266-pangif

‹ liens utiles :
pansy parkinson ft. adelaide kane, nephtys shafiq ft. phoebe tonkin, kid o'faolain ft. richard harmon, maksim dolohov ft. tom hiddleston, amara bataglia ft. rowan blanchard

‹ âge : vingt-quatre ans (née le 5 mars 1980)
‹ occupation : rentière déchue, mondaine destituée.
‹ maison : le choixpeau s'est a peine attardé sur sa tignasse brune avant de l'envoyer à Serpentard, dont elle est devenue préfète en 5ème année.
‹ scolarité : de 1991 à 1998.
‹ baguette : Elle faisait 19 centimètres, en merisier et cheveux de vélane, capricieuse et imprévisible, sensible aux sentiments négatifs. Cette baguette a cependant été volée par le Limier et aujourd'hui, elle en utilise une autre, bien moins adaptée à sa main.
‹ gallions (ʛ) : 7217
‹ réputation : Rien qu'une sorcière de salon, une bonne à pas grand-chose en dehors des ragots et commérages, une peste se régalant du malheur des autres, une idiote aveuglée par ses sentiments, moralisatrice en dépit de son propre penchant pour les écarts et les erreurs. Le roquet de Malfoy, puis celle que Blaise Zabini a cocufié, abandonné puis engrossé avant de partir à nouveau. Une garce qui mérite tout ce qui lui arrive. Une enfant gâtée, malgré l’aide donnée aux insurgés dans l’infirmerie de fortune de Poudlard.
‹ particularité : Complètement à la dérive depuis la fin de la guerre, on la croise souvent alcoolisée et cruelle, prête à se greffer à la moindre rixe, au moindre esclandre.
‹ faits : Elle a perdu la garde de ses filles, les jumelles Violet et Briar-Rose (née en Aout 2002) à la fin des combats, car on a jugé son sang pur comme inapte à les élever et ce même si leur père, Blaise Zabini, est considéré comme un héros de guerre. Elle a également perdu sa fortune et son statut et n’a plus aucune influence. Personne n'est tendre avec elle car les anciens rebelles la voient comme une garce à abattre et les sorciers lambda n'ont l'image que d'une gamine pourrie gâtée qui vivait dans une tour d'ivoire alors qu'ils crevaient de faim. Condamnée à vivre dans une demeure autrefois grandiose mais maintenant totalement insalubre, elle ère coincée entre sa mère tyrannique et sa tante furieuse, désœuvrée et désabusée.
‹ résidence : Dans l'hôtel particulier Parkinson, situé dans le quartier de Barkwith, sur le Chemin de Traverse. Ancien symbole d'une grandeur aujourd'hui étiolée, la demeure tombe en ruine et menace de s'écrouler depuis les émeutes de janvier 2002. Ses parents possédaient un manoir à Herpo Creek, il n'en reste qu'un tas de cendres et elle n'a plus accès à son bel appartement de la Bran Tower depuis la désertion de Draco durant laquelle elle a également pris la fuite.
‹ patronus : Une hirondelle à peine corporelle
‹ épouvantard : Les corps inanimés de Briar-Rose et de Violet.
‹ risèd : Simplement un matin ordinaire, des draps clairs et propres, une chambre lumineuse, des rires d'enfant emplissant le couloir avant que les deux têtes brunes ne sautent sur l'épais duvet. Un avenir pour elles, aussi, surtout.
http://www.smoking-ruins.com/t3200-pansy-fleur-du-mal
Seàrlaid MacLean, la highlander buveuse de whisky (sans erreur cette fois) Empty
Cette fois c'est la bonne yeah
donc ! BIENVENUE sur excidium. Si tu as la moindre question ou besoin d'un truc, n'hésite pas à venir nous trouver, nous sommes là pour ça et toujours prêtes à aider iiih

Citation :
• quelque chose à ajouter ? Jumanji.

tu vis un peu trop dangereusement pour ma panpan, ceci dit *zbaff*

• • •


Some days I feel everything, others are numbing, can never find the in between, it's all or nothing. Half my bones in city streets, the other in my sheets, and I don't think they'll ever get the chance to meet. I never wanted to be here now, one foot in the grave, other on the ground. I can't process what I'm feeling now, this skin I can do without.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Seàrlaid MacLean, la highlander buveuse de whisky (sans erreur cette fois) Empty
Je peux pas, je suis obligée:

Spoiler:
 

La bienvenue!!! pompom . J'ai un drôle de rapports aux haricots verts donc je sais pas quoi dire mais tant que c’est pas Tomato tout va bien haha . Courage pour ta fiche ♥️♥️♥️ (ROUX POWER)
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Seàrlaid MacLean, la highlander buveuse de whisky (sans erreur cette fois) Empty
Merci merci ! Bah j'y pense, à la base le surnom d'Haricovert était un dérivé d'Harry Potter. Et me voici sur un forum HP: la boucle est bouclée gangnam
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Seàrlaid MacLean, la highlander buveuse de whisky (sans erreur cette fois) Empty
Bienvenue "shawr lutch" mg

Haha ton surnom aurait pu venir d'une préférence côté légume, après tout les haricots verts c'est bon **  Mais HP ça marche aussi. Tu veux venir grandir les rangs du club des roux ? On te garde une place ♥️
Revenir en haut Aller en bas

HERO • we saved the world
Luna Lovegood
Luna Lovegood
‹ inscription : 31/05/2015
‹ messages : 5660
‹ crédits : LUX AETERNA (avatar), TUMBLR + MATHY LA BEST (gifs), KAZUO ISHIGURO (quote).
‹ dialogues : bleu (luna - #669999) ; rosé (marie - #cc6666).
Seàrlaid MacLean, la highlander buveuse de whisky (sans erreur cette fois) C9rrp50

‹ âge : (depuis le 13/02/04) 23
‹ occupation : aventurière dans l'âme, souvent bénévole, étudiante par correspondance et mère à plein temps.
‹ maison : Serdaigle
‹ scolarité : septembre 1992 et décembre 1997.
‹ baguette : mesure 25, 8 centimètres, a été taillée dans du bois de sorbier et son cœur recèle un ventricule de dragon.
‹ gallions (ʛ) : 8630
‹ réputation : je suis différente ; même je ne suis plus aussi loony qu'auparavant.
‹ particularité : douée d'un sixième sens tel qu'on me soupçonne d'avoir le troisième œil.
‹ faits : Marie n'est plus ; que je me réhabitue à mon nom, mon visage et ma vie d'autrefois, tant bien que mal ; que les conséquences d'une année et demie volée sont rudes ; que je crois en Harry Potter depuis toujours ; que je suis une héroïne de guerre ; qu'il me manque du bon sens et une part d'humanité ; que je ne pourrais pas survivre sans ma fille, Lesath, ni son père, Rolf Scamander, à mes côtés ; que notre famille détonne ; que je suis l'une des sacrifiés scolaires de la guerre ; que Lesath est atteinte du syndrome Rosier.
‹ résidence : dans cette drôle de demeure du Devon, en forme de tour d'échecs, avec Rolf et notre fille, Lesath. Autrefois musée du gouvernement, aujourd'hui réhabilitée, elle s'élève toujours aux abords de Loutry-Ste-Chapsoule.
‹ patronus : un sombral, après de nombreuses métamorphoses (le lièvre et le panda ont été les plus marquantes).
‹ épouvantard : une forme prostrée dans un sous-sol tantôt calciné, tantôt humide (représentation d'un retour en arrière inéluctable, sans Lesath, sans Rolf, sans ceux qui comptent pour moi).
‹ risèd : une longue chaine dorée, sertie de six pendentifs très particuliers.
http://www.smoking-ruins.com/t4738-lovegood-a-circle-has-no-begi
Seàrlaid MacLean, la highlander buveuse de whisky (sans erreur cette fois) Empty
Oh potte . Hécatombette va initier ta highlander à l'art du vaudou ? yeah . J'ai hâte de voir vos RPs, quoi tbe .

WELCOME CHEZ NOUS bounce . Et bon courage pour le reste de ta fiche ohyeah .

• • •

AND SO WE STOOD TOGETHER JUST LIKE THAT, AT THE TOP OF THAT FIELD FOR WHAT SEEMED LIKE AGES, NOT SAYING ANYTHING, JUST HOLDING EACH OTHER; WHILE THE WIND KEPT BLOWING AND BLOWING AT US, TUGGING OUR CLOTHES, AND FOR A MOMENT, IT SEEMED LIKE WE WERE HOLDING ONTO EACH OTHER BECAUSE THAT WAS THE ONLY WAY TO STOP US FROM BEING SWEPT AWAY INTO THE NIGHT.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Seàrlaid MacLean, la highlander buveuse de whisky (sans erreur cette fois) Empty
Perceval Weasley a écrit:
Bienvenue "shawr lutch" mg
mdr mdr

je ne connaissais pas du tout jenna mais elle est magnifique ! bienvenue parmi nous minikr
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Seàrlaid MacLean, la highlander buveuse de whisky (sans erreur cette fois) Empty
Plus on est de roux, plus on rit !
Bah pourtant les haricots verts ne sont pas mes légumes préférés, si on s'en tenait à ça je m'appellerais Petitpois...

Et pour la prononciation de Seàrlaid, ça vient d'un site de prénoms écossais, je connaissais pas du tout avant de réfléchir à mon perso en fait mg apparemment c'est un dérivé de Charlotte et ça veut dire "instigateur"... J'aurais pu prendre une signification plus classe comme "celle qui inspire la terreur" mais ça donnait un prénom se prononçant "graw gna" et je trouvais pas ça terrible meuh

Luna: Seàrlaid ne serait pas contre prendre des cours ! Mais elle paie en whisky :p

Sansa: elle jouait dans la série "Les revenants", que j'ai pas trop aimée en fait... Mais quand j'ai cherché une rousse classe et qui ne soit pas déjà prise j'ai direct pensé à elle !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Seàrlaid MacLean, la highlander buveuse de whisky (sans erreur cette fois) Empty
Seàrlaid MacLean a écrit:

Sansa: elle jouait dans la série "Les revenants", que j'ai pas trop aimée en fait... Mais quand j'ai cherché une rousse classe et qui ne soit pas déjà prise j'ai direct pensé à elle !

ahhh faudrait que je mate cette série à l'occasion, rien que pour elle kr sinon en rousse, il reste sophie turner et alina kovalenko, déjà inlove mais bon, jenna est parfaite aussi, merci de me l'avoir fait découvrir minikr
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Seàrlaid MacLean, la highlander buveuse de whisky (sans erreur cette fois) Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Seàrlaid MacLean, la highlander buveuse de whisky (sans erreur cette fois)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Quelle est cette étrange sensation ?... |Pv Vivaldi [Hentaï]
» [UPTOBOX] Identité Secrète [DVDRiP]
» Sous un cerisier sans fleur [Hentaï] [PV Gak']

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Until the very end ”
like the tiny dust floating in the air
 :: Evanesco; they lived happily ever after :: Fiches poussiéreuses
-