sujet; Le cœur rongé par la noirceur, sombrera-t-il ?

Invité
Invité
Le cœur rongé par la noirceur, sombrera-t-il ? Empty
William Michael Yaxley
feat Thomas McDonell • crédit Tison

   
Insurgé • Inventé
• nom complet ; Yaxley. Nom commençant à être connu dans le monde des Sorciers puisqu'il a récemment rejoint la liste des vingt-huit sacrées, liste recensant les familles au Sang-Pur. N'importe qui portant ce nom devrait s'en sentir fier, encore faudrait-il apporter de l'importance à cette classification des familles vis à vis de la pureté du sang. Ce n'est pas le cas de William qui, depuis quelques années, renie son nom pour le plus grand plaisir de son père. Son deuxième prénom est Michael, en honneur à son grand-père maternel. • surnom(s) ; La majorité des personnes raccourcit simplement son prénom à Will, ce qu'il n'apprécie pas forcément, mais le tolère. Sa mère avait l'habitude de l'appeler Liam. Il fut surnommé pendant quelques années Striker à Poudlard, mais ce sobriquet appartient au passé. • naissance ; William est né le 2 Avril 1980 dans l'hôpital de Sainte-Mangouste, son père voulant qu'il naisse dans les meilleures conditions possibles et éviter le moindre incident à son épouse. • ascendance ; Puisque la famille Yaxley est une des vingt-huit lignées sacrées, William a longtemps été considéré comme un Sang-Pur. Jusqu'à ce que la nature même de sa famille, ce tempérament qui lui avait valu tant de hontes par le passé, la rattrape. C'est un Sang-mêlé. • camp ; S'il avait eu le choix, il serait resté loin de tout ceci. Mais les forces du destin l'ont amené à se retrouver du côté des Insurgés. Au début, il faisait partie des Pacifistes. Au jour d'aujourd'hui, il œuvre pour faire changer les choses avec les Audacieux • métier ; Il aspirait à devenir Auror avant que la guerre n'éclate. Il n'a pas de métier à proprement parler puisque c'est un Insurgé, même s'il se considère parfois comme un Auror au vu des évènements et de ce qu'il doit faire. • réputation ; Un duelliste hors pair lors de ses années à Poudlard. Reconnu comme un des plus doués de sa génération, ce qui lui a valu son surnom. Aujourd'hui, on le considère encore comme un bon combattant même s'il a perdu de son éclat suite aux récents évènements. Très versatile, il a une réputation instable. • état civil ; William n'a jamais eu l'occasion de connaître l'amour. Toutes ses relations étaient bridées par son père et maintenant qu'il est libre d'aimer, il n'en a plus la force. • rang social ; Appartenant jadis à l'élite, respecté pour être un Sang-Pur, c'est à présent un Insurgé recherché pour le meurtre de sa mère et de son amant. • particularité(s) ; William s'est vu offert une des plus belles, mais aussi compliquées, particularité. Ne vous fiez pas à son apparence, celle-ci n'est peut-être même pas la sienne. C'est un Métamorphomage. Avant d'être un Insurgé, il était doué pour son âge, et même avancé. Mais tous ces changements ont bouleversé son esprit et présentement, il lui est difficile d'utiliser son pouvoir. • patronus ; Lorsqu'il a commencé à maîtriser ce sort et à lui conférer une forme matérielle, son patronus était un aigle royal. Suite au décès de sa mère, cette forme s'est retrouvé altérée en un Canis rufus, loup rouge. (note : loup rouge est le nom, le patronus est en aucun cas de cette couleur) • épouvantard ; Son père et lui-même. Dans ses pires cauchemars, il se voit manipulé par son père devenir tout ce qu'il déteste. Il fuit sa figure paternelle, de peur d'être comme lui, mais il craint aussi de tomber dans la folie. • risèd ; De vivre avec sa mère dans un monde sans guerre, sans noirceur, où il pourrait trouver le grand amour. • animaux ; Un chien de race Husky, appelé Orion. • baguette ; Fabriquée dans du bois d'aulne, son cœur est composé d'une plume de phénix. Elle mesure exactement 28.7 centimètres. Quant à sa souplesse, elle n'est ni trop rigide, ni trop flexible. Tandis que cette baguette est entêtée, puritaine, elle a choisi un possesseur avec un caractère opposé, ce qui est une des particularités de l'Aulne. De par sa composition, elle est prédisposée pour les sortilèges informulés ce qui n'implique pas pour autant que William les maîtrise. • miroir à double sens ; Pour ce qui est de la forme, celle-ci est étoilée. Ne vous méprenez pas, William aspire à voir la paix revenir, mais il est devenu imprévisible et instable. En ce qui concerne les reflets, ils sont rouges ce qui représente bien le tempérament de William.

   
The stars have faded away
► Avis sur la situation actuelle : Son rêve était de devenir Auror, qu'est-ce que vous pensez qu'il peut bien aimer dans le régime actuel, avec pour dirigeant le plus terrible mage noir et des autorités composées de mangemorts ? Si au début de cette investiture, il s'efforçait de ne pas s'opposer et de rester dans les lignes, aujourd'hui, il ne peut plus le supporter. Cette obsession de la pureté du sang est absurde à ses yeux. En quoi être de Sang-Pur fait de vous un meilleur sorcier ? Cela fait juste de vous un meilleur mage noir, si on se fie à la réalité. Cette politique est injuste. Le mal règne en maître sur les institutions, le système est corrompu jusqu'à la moelle. Quant à la vente des Rebuts...Cela répugne William au plus haut point. De l'esclavage pur et simple. Ce qui ouvre aussi les yeux sur l'injustice contre les elfes de maison, qui sont eux aussi dans cette condition. Comment est-il imaginable, concevable, de faire cela à des humains, des créatures vivantes ? De leur enlever leur dignité, leur nature, de n'en faire que des coquilles et les vendre au marché tels de vulgaires objets. Heureusement, cette structure autour des rebuts a pris fin, brisé par ceux ayant ouvert les yeux. Comme le dit l'adage, la fin justifie les moyens. Au prix de rivières de sang et de montagnes de flammes, cette injustice a été en partie réparée.
La traque des insurgés s'avère parfois inéquitable et basée sur aucun fondement. Les mangemorts contrôlent tout, ils peuvent faire accuser n'importe qui, faire porter le blâme à des innocents. Il suffit de voir le cas de William, piégé par son père. Il y a quelques années encore, les Aurors traquaient les mages noirs. Aujourd'hui, les mages noirs traquent les défendeurs de l'ordre. Priver les plus candides d'une vie décente, car ils n'ont pas eu la chance de naître avec du Sang-Pur, ou à cause des actions d'un membre de leur famille, ce n'est pas juste. Ce n'est pas loyal. Cela dure depuis trop longtemps. C'est la raison pour laquelle William est passé de Pacifiste, à Audacieux. Si tout le monde reste dans son coin, à attendre, comment peut-on espérer que ce cauchemar cesse ?

   ► Infos en vrac : Un des meilleurs membres du club de duel de sa génération. Il fut surnommé Striker, car il frappait toujours le premier et ne laissait aucun répit à ses adversaires. William sait transplaner, même s'il ne s'en sert que rarement. Il a suivi les cours de transplanage réservé aux élèves de plus de 17 ans. Prédisposé aux sortilèges informulés de part le bois dans lequel sa baguette est fabriquée, il y a été initié à partir de sa sixième année à Poudlard. Récemment, il ne pratique plus ce genre de sortilège puisque cela nécessite une certaine force mentale, ce dont il ne peut faire preuve actuellement. Serpentard était la maison de William à Poudlard. Il aurait prié le Choixpeau de l'y envoyer pour ne pas décevoir son père. Bien que cette maison lui corresponde bien, l'artefact lui a avoué qu'il aurait pu faire un bon Gryffondor. Il a été préfet à Serpentard de sa cinquième année, jusqu'à sa septième. Il a obtenu un « Effort exceptionnel » dans toutes les matières principales à sa BUSE et a réussi à décrocher un « Optimal » dans les cours les plus importants pour devenir Auror à son ASPIC, ce qui lui aurait permit d'entrer dans la formation pour en devenir un si elle n'avait pas été supprimée. Entraîné par son père, parfois dans les pires conditions, il fut en avance pour son âge dans l'utilisation de la métamorphomagie. Malheureusement, ce n'est plus le cas aujourd'hui. Déchiré par la mort de sa mère, son tempérament s'étant enflammé, il n'arrive plus à gérer ses émotions ce qui est primordial. Il lui est très dur, voire impossible, de se métamorphoser. William n'a jamais apprécié le Quidditch, même s'il a passé les sélections avec réussite suite à la demande de son père, il n'aura jamais intégré l'équipe. Il ne l'a avoué à personne, mais il a du mal à utiliser un balai. C'est la principale raison pour laquelle il n'a pas accepté le poste de poursuiveur et a préféré intégrer le club de duel. Une balafre parcourt son torse, tandis que son épaule droite et une partie du bras montrent des marques de brûlures. Souvenir laissé par son père lors de leurs dernières rencontres. Depuis la mort de sa mère, il est instable mentalement. Certains dans le camp des insurgés l'entendraient parler avec son chien, Orion. Il agit parfois bizarrement, changeant d'avis souvent et s'enflammant pour un rien. Cela ne lui vaut pas une très bonne réputation, on le croit dérangé.  William ne supporte pas que l'on touche ses cheveux. Ils sont longs, lisses, splendides. Il passe du temps à les soigner, à faire en sorte qu'ils soient aussi soyeux. Il déteste les bonnets, casquettes, et autres artifices se portant sur la tête. Il adore montrer sa chevelure.

   
Nothing compares to you
• pseudo & âge ; Jérémy, 19 ans. • comment as-tu trouvé le forum ? Top-site. • ton avis, tes suggestions ; Très beau, très sombre (au niveau de l'histoire), le premier forum HP qui m'a tapé dans l’œil. • connexion ; Toujours. • quelque chose à ajouter ? Patate. • souhaites-tu être parrainé par un membre ? ; [X] oui / [] non | la liste plus tard, j'ai surtout coché oui car c'est le premier forum HP et je ne suis pas trop familiarisé avec l'univers, il y a plein de parties, d'annexes que j'ai pas encore lu.  


   


Dernière édition par William M. Yaxley le Dim 16 Aoû 2015 - 16:32, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Le cœur rongé par la noirceur, sombrera-t-il ? Empty
Here comes the hurricane
« Hello darkness, my old friend, I've come to talk with you again, Because a vision softly creeping, Left its seeds while I was sleeping, And the vision that was planted in my brain Still remains Within the sound of silence. »

   
Heavy Rain and Blood's River
Un hurlement fut audible dans les environs. Le silence le suivit, avant que le calme soit brisé par le déchirement du ciel. Le tonnerre se mit à gronder et la pluie à tomber. Cette dernière était diluvienne, le sol fut recouvert en quelques instants par un important filet d'eau. Elle s'écoulait sur le visage d'un jeune homme, se teintant de rouge au fur et à mesure qu'elle descendait le long de son corps. Autour de celui-ci, une flaque de sang se faisant peu à peu diluer par l'averse. L'eau n'était pas la seule chose à ruisseler sur son visage, il s'y mêler des larmes. Le sorcier pleurait toutes celles de son corps. Sa baguette flottait sur la mare de sang à ses côtés. Devant lui gisait deux cadavres, l'hémoglobine venait d'eux. Une femme et un homme, main dans la main. Des remous se firent ressentir dans l'eau jonchant le sol. Une autre personne était présente, c'était la seule debout. Elle aussi pleurait, mais certainement pas pour les mêmes raisons que l'homme agenouillé par terre et couvert de sang. On ne pouvait douter de sa nature de sorcier puisqu'il pointer sa baguette sur le jouvenceau. Celui-ci tomba à la renverse, néanmoins, il parvint à attraper son arme de sorcellerie. Il rampa dans l'eau et le sang pour s'éloigner, terrorisé par l'homme le menaçant. Il finit par se bloquer contre le rebord d'une fontaine n'ayant plus d'autres choix que de se redresser. Frêle, déstabilisé, il n'était pas en état d'engager un duel. Mais avait-il le choix ? Pas le moins du monde. Alors qu'il dressait sa baguette devant lui, son assaillant cria : « Incendio ! ». Le jeune homme eut à peine le temps de lancer Protego, des flammes s'emparèrent tout de même de son bras droit. Il rétorqua à son tour : « Pourquoi ?! ». Tandis qu'il hurlait ses mots, sa chevelure changea soudainement et prit une couleur orangée. La douleur lui faisait crisper son visage, mais ce n'était rien comparé à celle qu'il ressentait depuis tout à l'heure, celle qui s'était éprise de son cœur. Toutefois, il dut se servir du sortilège d'Aguamenti pour éteindre la totalité des flammes et éviter de sévères brûlures. Cela laissa une ouverture à son Némésis qui, d'un mouvement sec de baguette, utilisa Diffindo. Du sang commença à s'échapper du torse du garçon, on pouvait remarquer une entaille dans ses vêtements laissant paraître une profonde coupure. Le blessé bascula dans la fontaine, flottant au-dessus de l'eau qui devenait rouge. Les genoux du présumé meurtrier touchèrent le sol, il éclatait en sanglots. Ce qu'il avait fait n'était pas pardonnable, ce qu'il avait fait été ignoble, mais nécessaire. Fixant d'un regard noir celle qui avait été sa femme, il enlevait de son annulaire gauche sa bague pour la jeter sur l'amant de son épouse. Il leva alors les yeux en direction de la fontaine, voulant voir son fils pour la dernière fois. Stupéfaction. Il se précipita là-bas et plongea ses mains dans l'eau. Il n'y avait rien. Rien ! Il regarde à droite, puis à gauche, mais ne vit rien. Disparu. Il s'assit sur le rebord de la structure, portant ses mains à ses yeux. Des remords s'amorçaient au plus profond de son être. Qu'avait-il fait ? Comment en était-il arrivé là ?    

   
A Tough Childhood
Des vagissements retentirent dans une des chambres de l'hôpital de Sainte-Mangouste. Elle était occupée depuis quelques heures par Mme. Yaxley, accompagnée de son mari pour vivre un des moments les plus magnifiques de leurs vies : l’agrandissement de la famille. Entouré de la fleur des médicomages, l'accouchement ne pouvait pas se dérouler dans de meilleures conditions. L'enfant vint au monde sans le moindre encombre. Son père fut la première personne à le porter dans ses bras, plongeant ses yeux dans les pupilles noisette de son fils. Il n'était pas né avec la chevelure blonde de son père, mais avait hérité de sa mère. Le médecin ne tarda pas à couper le cordon ombilical et à installer le nouveau-né dans les bras de sa mère. L'entourage des Yaxley fut prévenu de la venue au monde de cet enfant. Ils débarquèrent pour la plupart en transplanant, s'attendant à découvrir un bambin brun comme annoncé par le père. À la surprise de tous, les cheveux de l'enfant se teintèrent d'un blond platine ressemblant étrangement à ceux de M.Yaxley. L'assemblée resta bouche bée devant ce spectacle, jusqu'à ce qu'un illuminé prononce le mot « Métamorphomage ». Les yeux du père s'illuminèrent. Il s'avança vers son fils et se pencha pour pouvoir embrasser son front. Cet enfant, il était destiné à un grand avenir. Un Sang-Pur, possédant un don des plus rares. Son père avait du mal à retenir son émotion, car avec lui, il pourra redonner à la famille Yaxley la gloire qu'elle mérite.
La scolarité à Poudlard ne débutant qu'à partir des onze ans du sorcier, les parents se chargent d'inculquer les bases de la magie à leurs enfants. Un précepteur fut néanmoins engagé par les Yaxley pour s'occuper de William, leur fils. Toutefois, il n'avait pas pour objectif d'apprendre la sorcellerie à l'enfant. En effet, il est important de noter que ce précepteur avait une nature unique qu'il partageait avec la progéniture des Yaxley : c'était un Métamorphomage. Le père de William avait jugé nécessaire de trouver un éducateur ayant lui aussi cette particularité pour lui permettre de maîtriser cet art. L'enfance du garçon se révéla très rude puisque son paternel attendait d'énormes résultats de sa part et il supervisait par ailleurs son entraînement à la métamorphose, ce qui rendait celui-ci particulièrement ardu. Entre les bases de la magie et le contrôle de son aptitude, William avait peu de temps pour lui. Et ce temps libre, il le consacrait à sa mère. C'était les seuls moments paisibles qu'il pouvait avoir, son père, attendant beaucoup trop de lui, bridait sa liberté. Le garçonnet n'avait jamais demandé ce don, sa mère lui ayant appris à s'aimer comme il était. Surtout, il éprouvait une certaine affection pour ses cheveux qu'il laissait poussé et que seul un coiffeur expérimenté pouvait toucher. À de nombreuses reprises, son père l'amena dans le monde moldu, non pas pour passer du temps avec lui, mais pour observer ces derniers. Alors qu'il vouait une méprise sans limite à ces êtres abjects, William, lui, était fasciné. Son père lui faisait passer des heures à les examiner pour apprendre les attitudes, les tics des personnes, cela ne fit que grandir de la compassion dans le cœur de l'enfant qui ne comprenait pas, à son jeune âge, pourquoi on différenciait les sang-purs, des sang-de-bourbes comme son père les appelait, ou encore des sang-mêlés.


Welcome to Poudlard
C'est à l'orée de son onzième année qu'une lettre parvint à lui en provenance de Poudlard. Tous dans la famille Yaxley savait ce que cela signifiait : en Septembre, William fera son entrée dans l'école de magie et de sorcellerie. L'enfant était énormément excité, il pourra enfin rencontrer des personnes de son âge et se faire des amis. Il avait rarement l'occasion de sortir de chez lui, et les seuls autres enfants qu'il voyait étaient ceux de la famille, qu'il n'appréciait pas forcément. Alors être admis à Poudlard, c'était un soulagement pour lui. Il pourrait enfin commencer à vivre sa vie, même s'il ne doutait pas une seule seconde que son père allait continuer à avoir une emprise ferme sur lui.
Amené par sa mère à la gare, il traversa avec elle la fameuse voie neuf trois quarts et découvrit avec émerveillement le Poudlard Express. Dès cet instant, il se fit ses premiers amis. D'autres enfants qui allaient vivre leurs premières années à l'école, avec qui il fit le trajet en train. Aussi loin qu'il s'en souvenait, il n'avait jamais été aussi heureux. Il n'avait pas à s'exprimer avec des formalités comme le voulait son père, il n'avait plus à pratiquer la métamorphose. Il préférait d'ailleurs cacher son don, les autres n'avaient pas besoin de savoir. Pour une fois qu'il n'avait pas à l'utiliser, à s'y entraîner. Néanmoins, ses émotions ne pouvaient que le trahir. La moindre variation pouvait entraîner un changement de couleur des cheveux ou encore des pupilles. Mais il ne s'en préoccupait pas, il savait qu'ici, il se ferait accepter. Comme tout premier année, William ne put retenir son air ébahit à l'arrivée du train à Pré-Au-Lard. Il y avait de la magie partout. La cérémonie de répartition arriva. Un à un, les nouveaux venus passèrent sous le Choixpeau. De par son nom de famille, William fut un des derniers à être appelé. Il avait du mal à contenir son stress, ce qui se voyait à sa chevelure changeante. Son père ne faisait que lui parler de Serpentard, la maison dans laquelle lui et sa famille étaient allés. Quelle honte serait William pour lui s'il ne l'intégrait pas à son tour. Quand l'artefact magique fut posé sur sa tête, le garçon pouvait l'entendre parler. Il ne mit pas longtemps à découvrir la particularité de l'enfant, le félicitant pour cela, avant de continuer sa réflexion. Au plus profond de lui, il ne voulait pas décevoir son père. Le Choixpeau lui murmura alors : « Tu es sûr ? Tu as aussi les qualités d'un Gryffondor. ». Le jeune Yaxley se contente d'acquiescer de la tête, tandis que l'objet sur la tête s'écriait « Serpentard ! ». Un soulagement s'empara du garçon, ses cheveux reprenant leur teinte habituelle.


One of the best duelist
Poudlard était devenue sa maison. Il s'y était fait de nombreux amis, il n'avait pas à agir d'une certaine façon, il pouvait être lui-même. Cette fois, il n'était pas contraint à apprendre, mais il le faisait par amour et de son propre chef. Dès sa première année, il excella en cours de Sortilèges, matière qu'il appréciait énormément, mais aussi en métamorphose. Pour celle-ci, ce n'était pas vraiment voulu, mais il ne pouvait que se démarquer grâce à son don. Il s'efforçait tout de même de suivre le cursus des autres élèves dans cette matière, bien qu'il ait une prédisposition naturelle. Son père ne pouvait être plus fier de lui. William était à Serpentard, il ramenait des notes plus que convenables. Cependant, il était toujours contraint à exercer avec son précepteur dès lors qu'il rentrait chez lui pour les vacances. S'il avait le choix, il resterait à Poudlard. Mais n'étant pas adulte, il était dans l'obligation de retourner chez lui pour son plus grand malheur. Toutefois, être à la maison lui permettait de passer du temps avec sa mère ce qu'il appréciait énormément.
M.Yaxley en voulait toujours plus pour son fils, ainsi, il le poussa à passer les inscriptions pour l'équipe de Quidditch au début de la deuxième année. Ce qu'il ne savait pas, c'est que William était un piètre sorcier sur son balai. Mais que pouvait-il dire ? Il ne voulait pas décevoir son père, encore une fois. L'enfant se mit donc à pratiquer le vol sur balai dans ses heures libres. C'est lors d'un malencontreux incident durant un de ces entraînements que William atterrit dans un des murs de la cour. Heureusement, peu de gens l'avaient vu se planter. Mais cet évènement lui permit de découvrir le Club de Duel. En effet, il était tombé non loin de la vitrine contenant des titres et brochures de ce club. Tout de suite fasciné, il n'hésita pas à s'inscrire. Organisé par Gilderoy Lockhart, suite à l'ouverture de la Chambre des Secrets, ce cours devait permettre aux élèves de se défendre. Dès les premiers duels, William montra une certaine aisance et battait la plupart de ses opposants. C'est à partir de cette année-là que ses amis commencèrent à l'appeler Striker. Sa réputation au sein du Club de Duel, et de Serpentard, grandit peu à peu. Il n'était peut-être pas un membre de l'équipe de Quidditch comme son père l'avait voulu, mais au moins il faisait quelque chose qui lui plaisait. Et puis cela avait fini par passer à son père, qui se satisfaisait des capacités de son fils, connu comme un des meilleurs duellistes de Poudlard.
Lors de sa cinquième année, William est nommé préfet de Serpentard. Sa participation en classe, preuve de sa discipline, et ses talents en sortilèges lui ont permis d'accéder à ce poste. Cette même année, il passe sa BUSE et obtient des efforts exceptionnels dans toutes les matières sauf Sortilèges et Métamorphoses, où il décrocha un Optimal. Les vacances d'été juste après l'examen furent particulièrement difficiles. Son père lui faisant abuser de son pouvoir, le corps de William eut du mal à suivre. Il se remettait à peine des blessures que la prochaine année à Poudlard commençait, lui permettant d'éviter le surmenage occasionné par son père. Une nouvelle fois, il prit le poste de préfet. Durant cette période, sa réputation de duelliste grandit encore plus. Avec l'apprentissage des sortilèges informulés, il s'imposa de manières magistrales sur le tapis de duel. Cette année-là, il côtoya une fille nommée Scarlet. Malheureusement, leur relation fut détruite par son père alors qu'elle n'avait même pas commencé, quand il apprit que la fille n'était pas de Sang-Pur. Son père mettait toujours une pression importante sur sa vie, voulant qu'il soit un prodige et qu'il ne dévie pas du droit chemin. Une attitude qui énervait de plus en plus William, lui faisant perdre le contrôle de ses émotions et de ses métamorphoses. Mais Poudlard lui permettait de s'évader, d'être libre. Pourtant, des évènements noirs étaient survenus à l'école. Le directeur avait été assassiné, les rumeurs racontaient que c'était Harry Potter. Tandis que beaucoup ne retournèrent pas à l'école, William devait y faire sa dernière année. On le nomma à nouveau préfet. Il n'avait pas failli à ce devoir les autres années. William s'inscrit au cours de transplanage, autorisé seulement aux étudiants de dix-sept ans car dangereuse. Il savait que cela lui permettrait d'échapper à son père, ce fut la principale raison pour laquelle il choisit d'apprendre à transplaner. Pour cette septième année, William devait choisir un Apprentissage Orienté. Rêvant de devenir un Auror, il aurait dû suivre la formation nécessaire. Mais le poste avait été récemment supprimé, et il dut changer ses plans. Il choisit donc de faire un apprentissage en médicomagie spécialisé en pathologie des sortilèges. Cela ne l’enchantait pas vraiment, mais il n'y avait que ça. Il aurait bien aimé enseigner les sortilèges à Poudlard, mais l'école était en train de changer. Quelque chose se tramait et William n'aimait pas ça. C'était sa dernière année, il ne valait mieux pas rester. Il passa son examen de fin d'études, l'ASPIC, avec des résultats brillants : optimal dans la plupart des matières. Une fierté pour son père. Cependant, il y avait conflit. Son père voulait envoyer son fils pour devenir Rafleur, une nouvelle loi ayant été mise en vigueur pour que les adolescents aident le gouvernement. Mais lui, il ne voulait pas participer à ces horreurs. Il disparut quelques semaines en ayant recours au transplanage. Ce qu'il ne savait pas, c'est que cette dispute lui a permis d'éviter l'attaque de Poudlard.


It started with cries, that ended with screams
Par amour de sa mère, William revint au foyer familial. Il avait profité de cette escapade pour améliorer sa maîtrise des potions et des sortilèges en voyageant. Mais à peine était-il rentré qu'il fut contraint par la loi de devenir Assistant de la Brigade de la Police Magique. Il avait fait tout pour éviter d'être Rafleur, mais il serait obligé de tenir ce poste pendant un minimum de six mois. Autant vous dire qu'il ne risquait pas de prolonger cette durée. Il aurait fait un très bon Tireur d'élite de baguette magique, si le gouvernement n'était pas corrompu. Des innocents traqués, des sorciers abaissés au rang d'objets que l'on pouvait acheter sur le marché. Cette ère répugnait William, mais que pouvait-il y faire ? Il devait rentrer dans le moule.
Ces six mois furent les pires de sa vie. Parfois obligé de faire des choses atroces, son entraînement de métamorphage avait par la même occasion repris. Il subit plusieurs blessures suite à des métamorphoses excessives, ce qui rendait sa capacité encore plus instable. Surtout que maintenant, la famille avait rejoint une liste de familles sacrées. Tout cela parce qu'elle était considérée comme pure. Encore une idiotie. Dès lors que William fut libre de partir de la Police Magique, il se mit à voyager. Il se posa pendant quelques mois dans les alentours de Sainte-Mangouste, intégrant le poste de Médicomage stagiaire en pathologie des sortilèges. Il en avait fait son apprentissage orienté à Poudlard sa dernière année. Cela lui permettait de se rendre utile pour la société, c'était la seule chose qu'il pouvait faire pour le moment. Il en profita pour adopter un chien du nom d'Orion pour lui porter compagnie en ces temps sombres, où William se sentait plus seul que jamais.
À l'approche des fêtes de fin d'année, William se fait convoquer par son père. Cela avait l'air urgent, et le jeune homme pensait qu'il souhaitait une réconciliation. Aucune date n'était inscrite sur la lettre, mais elle lui demandait de revenir dès lors qu'il lirait ses mots. Le garçon hésita longuement, mais il repensait à sa mère. Cela faisait des mois qu'il ne l'avait pas vu. Il ferait un effort envers son père, pour elle. Il transplana alors, se retrouvant devant la demeure familiale. Le portail était ouvert, comme si on l'attendait. Toutefois, tandis qu'il marchait sur le chemin menant jusqu'à l'entrée, il perçut des cris. Il se précipita dans la maison, découvrant son père pointant sa baguette sur sa mère, et un inconnu. Dès lors qu'il vit William, il le menaça lui aussi et lui ordonna de rejoindre sa mère. « Le voilà, le bâtard ! ». William ne comprenait pas. Est-ce qu'il parlait de lui ? Pourquoi l'appeler ainsi ? Il jeta un regard apeuré à sa mère, qui n'arrêtait pas de s'excuser. En voyant l'autre homme lui tenir la main, il comprit. Son père s'écria : « Et oui fils, tu n'es qu'un Sang-mêlé ! Ta mère a osé copuler avec un moldu, regarde-le ! Cette catin a souillé notre lignée ! » En prononçant ces mots, il lança un sort. William le dévia, protégeant sa mère. Un échange se déroula entre le père et le fils, mais ce dernier avait un désavantage : il devait protéger deux autres personnes. Ainsi, il fut acculé jusque dans le jardin, où l'affrontement prit une tournure plus violente. Les sorts lancés par son père étaient faits pour blesser, il avait l'intention de les tuer. William était peut-être doué, il ne pouvait protéger trois personnes à la fois.
Alors qu'il se précipitait pour attraper sa mère pour transplaner, un sort la toucha. William réussit à rattraper son corps avant qu'il ne touche le sol. Du sang s'écoulait de plusieurs entailles. Le jeune homme était partagé entre tristesse, et colère. Ses cheveux avaient viré au violet, mais le bout de ses mèches était orange. Des larmes commencèrent à apparaître sur son visage, tandis que sa mère le réconfortait. Il tentait de la soigner avec ce qu'il avait appris, mais le même sort fut lancé sur l'amant. William était dépassé, il ne savait plus quoi faire. Il s'affolait de plus en plus, et il avait même du mal à respirer. C'est alors que sa mère prit sa main et l'embrassa sur le front, avant de rendre son dernier souffle. William la serra dans ses bras et lança un cri des plus abasourdissants. Au même instant, le ciel se fendit et une pluie battante commença à s'effondrer. Le Sang-mêlé leva les yeux, fixant son père d'un regard noir. Celui-ci pointait sa baguette sur son fils, prêt à lui affliger le même châtiment qu'à sa mère. Il pleurait lui aussi, car ils les avaient aimés. Mais il devait le faire, ils avaient entaché la famille. C'était un mal nécessaire. Est-ce qu'il irait jusqu'au bout ?
De la boue, il y en avait partout. Mais ce qui inquiétait le plus William était la quantité affolante de sang s'échappant de son torse. Ses yeux se faisaient de plus en plus lourd, sa vision se troublait. Est-ce que c'était la fin ? Avoir réussi à transplaner alors qu'il était entre la vie et la mort, pour mourir au milieu de nulle part ? Sûrement. Il n'en avait plus la force. Le monde devint noir.


You are nothing except a crazy man
Une sensation chaude s'éprit de sa main droite. Ses yeux s'ouvrirent lentement, avec difficulté, tandis que quelque chose de râpeux frottait son visage à répétions. Il tenta de se redresser, mais la douleur le cloua au sol dans un cri de souffrance. Il n'y voyait quasiment rien, mais il pouvait entendre. « Chef, le chien nous a mené jusqu'ici, on en fait quoi ? » - « Quelle question, on l'amène. » L'instant d'après, son esprit s'envola une nouvelle fois.
Une lumière aveuglante survint au-dessus de ses yeux. Il les ouvrit, découvrant une silhouette en train d'agiter une lampe devant lui. William tenta de bouger, mais son corps lui faisait mal. Une fois que l'éblouissement fut stoppé, il parcourut la pièce du regard. Il se trouvait sur un lit d'hôpital improvisé, des bandages recouvraient son torse et son bras. Sa baguette reposait sur une étagère non loin de lui, et Orion était au pied de son lit. Le jeune homme tendit une main vers lui en souriant. Il avait de vagues souvenirs, mais il avait entendu parler d'un chien. C'était lui, il avait mené des gens jusqu'à William pour le sauver. Instinctivement, le Yaxley s'était transplané là où il avait laissé son fidèle animal. Mais où était-il à présent ? Il y avait plusieurs personnes autour de lui, mais cela ne ressemblait pas à une prison. Il était libre de ses mouvements. Quelqu'un lui jeta alors un journal dessus. Il pouvait lire dans les faits divers : « Le jeune William M. Yaxley assassine sa mère et l'amant de celle-ci, laissant son père blessé. » Il y avait sa photo dessus. « C'est toi ? Tu es un criminel. » s'exclama une voix roque. William, ébahis, ne savait pas quoi dire. Son père était responsable de ce spectacle sanglant. Il n'avait pas réussi à achever son fils, alors il lui faisait porter le chapeau. « Je...je...Mon père, il a fait ça quand il a découvert que ma mère l'a trompé avec un moldu et que j'étais le fruit de leur pêché. Où suis-je ? », l'homme qui semblait être le responsable lui répondit fermement : « On verra ça. Dès que tu seras capable de te lever, viens me voir. ». William ne savait pas ce que cela signifiait, encore moins là où il était tombé. Qui était ces gens ? Attendaient-ils quelque chose de lui ? En tout cas, il leur devait la vie. Lorsqu'il fut capable de se tenir debout et de sortir de son lit, le Métamorphomage fut conduit à l'homme auquel il avait parlé à son arrivé. Durant toute sa convalescence, il avait été surveillé par plusieurs sorciers. Il comprenait, on ne pouvait pas lui faire confiance aussi facilement. Ainsi, il fut mené dans ce qui ressemblait à une salle d'interrogatoire. Aussitôt assis qu'on porta à sa bouche un flacon, on pouvait distinguer à son odeur et à sa teinte du Véritasérum. On le questionna sur son identité, sur sa vie, ses intentions et surtout : les incidents relatés dans les faits divers. William ne pouvait mentir, il se contenta de dire la vérité. Apparemment, ce fut suffisant pour être toléré dans le camp des Pacifistes. Oui, il avait été sauvé par des Insurgés. Les sorciers et autres innocents traqués par la société. Il avait besoin d'un endroit pour se réfugier, c'était un fugitif. Il ne voyait pas ce qu'il pouvait faire d'autre.
Les jours, semaines, mois, s'écoulèrent. William s'était remis de ses blessures physiques. Il restait toujours des marques de cet incident dans son esprit et son cœur. Cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas prononcé de mots, à part à son chien. Il ne parlait presque plus, personne ne le voyait. Le sourire était une expression bien lointaine. On pouvait voir des bouteilles d'alcool s'empiler dans sa tente ainsi que plusieurs miroirs brisés. À chaque fois qu'il se regarde, ses cheveux et ses yeux changent. Il ne maîtrise plus rien. Un pitoyable métamorphomage. Il était tombé bien bas. Il n'avait pas lancé de sortilèges depuis quelque temps, il n'était plus que l'ombre de lui-même. La nuit était le pire moment, les cauchemars ne lui laissaient aucune minute de repos. Il revoyait cette nuit sans cesse, sa mère tué devant lui et mourant dans ses bras.
Tout changea le 27 Avril, lorsque les Pacifistes se joignirent aux Audacieux. William put contempler les atrocités survenues au début du mois, beaucoup d'Insurgés avaient été blessés par les forces du Ministère. Tant de blessés, de sang versé. Tout cela pour quoi ? Pas grand chose. William ne pouvait pas rester terrer éternellement, les rebelles avaient besoin de membres. Au début, il se disait qu'il ne pourrait pas faire de différence. Mais avoir quelqu'un en plus, c'est toujours mieux que rien. Il commença à réutiliser sa baguette, même s'il était énormément déstabilisé par sa capacité qui lui faisait défaut. On lui fournit un miroir à double-sens, un artifice crée par des Insurgés pour la communication. Il se remettait peu à peu mentalement, même si on le considérait comme un détraqué au sein du camp. Il se contrefichait de ce que les autres pensent de lui, de toute façon, il n'en a plus rien à faire à présent. Il n'a plus rien à perdre non plus, alors pourquoi ne pas rejoindre les Audacieux ? Il sait qu'il ne peut plus rester seul, que sa santé mentale est en déclin. Il a besoin des autres, plus qu'il ne peut l'imaginer.  

   


Dernière édition par William M. Yaxley le Lun 17 Aoû 2015 - 19:01, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas

HUNTED • running man
Adele Bones
Adele Bones
‹ inscription : 03/08/2015
‹ messages : 2056
‹ crédits : LUX AETERNA, astra, sia, tumblr, simon/mathydabest.
‹ dialogues : #336699
Le cœur rongé par la noirceur, sombrera-t-il ? Y65Mxt4

‹ âge : 38
‹ occupation : en fuite, déchue de tout type de privilèges.
‹ maison : Serpentard
‹ scolarité : 1976 et 1983.
‹ baguette : est en bois d'if, mesure 23,7 centimètres et possède un ventricule de dragon en son cœur.
‹ gallions (ʛ) : 4125
‹ réputation : je suis sans aucun scrupule.
‹ particularité : semi-Vélane.
‹ résidence : ici et là, clamant comme miens les différents cottages investis durant notre cavale.
‹ patronus : inexistant
‹ épouvantard : une vie silencieuse, ponctuée par des râles de douleur, et non plus par les rires des rares personnes auxquelles je tiens.
‹ risèd : une journée d'été, Artur m'aidant au jardin ; Owen Avery se moquant de l'activité sans chercher à dérober son regard attendri.
http://www.smoking-ruins.com/t2469-adele-you-re-gonna-wish-you-n
Le cœur rongé par la noirceur, sombrera-t-il ? Empty
ICI LUNA LOVEGOOD gaah

OH MON DIEU kr Le début de ta fiche, je suis fan inlove (je me remets en mode fac, j'ai une lecture supersonique de psy' cognitive gaah ). BWEF.

Welcome chez nous, Yaxley (j'suis choquée èé - pour l'insurgé et l'arbre généalogique;tu es où? Dans les hors mariage ? wesh gaah ) Peu importe ce que tu seras, je veux un lien avec toi, sous Adèle, sous Luna, sous Marie, sous... (dégages, Loony, c'est moi qui commande ici !), ta plume est vraiment agréable à lire **. BON COURAGE POUR L'HISTOIRE wesh . (n'aies pas peur, je suis pas vraiment cinglée Arrow )

Ps : Le lien, si c'est celui du statut, fais un tour dans le topic 'quotidien des sorciers', ce sont les différents statuts possibles ici kr ) (je ferais un édit si je peux t'aider une fois revenue sur la page - #phone bonjour)

Édit; tu as trouvé tout seul, j'ai vraiment une co' pourrav' mdr

• • •

THIS TOO SHALL PASS, WE'RE RIGHT WHERE WE'RE MEANT TO BE. THERE'S THINGS I DON'T ASK: WHAT I DON'T KNOW CAN'T HURT ME.




Dernière édition par Adele Bones le Ven 14 Aoû 2015 - 22:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Le cœur rongé par la noirceur, sombrera-t-il ? Empty
Héhé, c'est un début de fiche bien agréable à lire, ça !
Bienvenue à toi par ici ♥
Revenir en haut Aller en bas

HERO • we saved the world
Emily Callaghan
Emily Callaghan
‹ inscription : 10/08/2015
‹ messages : 907
‹ crédits : mathy, et tumblr pour les gifs
‹ dialogues : #ff9966.
Le cœur rongé par la noirceur, sombrera-t-il ? Tumblr_o9g97xmJgH1s3ulybo5_250

‹ âge : vingt-trois ans
‹ occupation : perdue sans but dans la vie.
‹ maison : Gryffondor
‹ scolarité : septembre 1992 et mai 1998.
‹ baguette : est celle de ma mère. Elle est en bois de bouleau, contient un crin de licorne et mesure 26,5 centimètres.
‹ gallions (ʛ) : 2487
‹ réputation : je suis une petite poupée abîmée, malmenée et détruite.
‹ faits : je suis d'origine irlandaise et de sang-mêlé. J'ai un tempérament de feu, suis énergique, loyale et parfois possessive.
J'ai fait partie de l'AD, ai combattu pendant la bataille de Poudlard, ai été rebut, ai participé à la reprise de Poudlard et à la bataille finale et suis maintenant un héros de guerre.
Je manie également parfaitement une dizaine d'armes blanches et maîtrise le combat rapproché.
‹ résidence : dans ma maison d'enfance mais y passe très peu de temps. Le plus souvent vous me trouverez dans des bars ou des boîtes de nuit à tenter d'oublier ce qu'est ma vie.
‹ patronus : un panda mais il m'est encore très difficile d'en produire un
‹ épouvantard : l'oubli. Visuellement cela se traduit par un voile noir qui l'enveloppe.
‹ risèd : ma famille réunie autour de moi pour fêter mon diplôme d'auror.
http://www.smoking-ruins.com/t2937-emily-chaos-and-the-calm
Le cœur rongé par la noirceur, sombrera-t-il ? Empty
OMG iiih iiih iiih  Ton début d'histoire est déjà tellement parfait ! J'AIME ! kr kr kr
Le petit coeur de Will ne sait plus aimer ? Allez, viens dans mes bras, Emily va te réapprendre huug
En tout cas bienvenue sur Excidium (comment je regrette de ne pas faire partie des parrains/marraines là tout de suite maintenant /out/).  bave  bave  En tout cas, bon courage pour la suite de ta présentation, et Emily va se faire une petite place sur les genoux de Will pour un lien.

• • •


    These fleeting charms of earth. Farewell, your springs of joy are dry. My soul now seeks another home, a brighter world on high.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Le cœur rongé par la noirceur, sombrera-t-il ? Empty
J'allais dire "chouette le copain!! même année, même clan etc" mais non! Un petit ssssserpentard!!! XD. On aura un lien dans tout les cas de figures ♥♥

Bienvenue sur Exci ^^! Si tu as besoin de quoi que ce soit, n'hésites pas! Courage et paillettes pour ta fiche Yaxley!
Revenir en haut Aller en bas

WIZARD • always the first casuality
Nephtys Shafiq
Nephtys Shafiq
‹ disponibilité : dispo bitches
‹ inscription : 01/02/2015
‹ messages : 2013
‹ crédits : avatar : freesia / signature : whorecrux
‹ dialogues : #8FBC8B
Le cœur rongé par la noirceur, sombrera-t-il ? Tumblr_inline_nc6a9xGh3r1rtp0md

‹ liens utiles :
pansy parkinson ft. adelaide kane, nephtys shafiq ft. phoebe tonkin, kid o'faolain ft. richard harmon, maksim dolohov ft. tom hiddleston, amara bataglia ft. rowan blanchard

‹ âge : vingt-six
‹ occupation : musicienne, batteuse des Rotten Apple avant que le groupe ne se disloque. Autrefois elle était également une des boules de cristal ambulantes du gouvernement. Aujourd'hui, elle tente encore de créer mais passe surtout son temps à jouer pour les patients de Ste Mangouste.
‹ maison : serpentard
‹ scolarité : 1987 et 1994.
‹ baguette : fait 21 cm, elle est en saule et contient de la poudre de griffe de sphinge.
‹ gallions (ʛ) : 3586
‹ réputation : Traîtresse, lâche, infâme catin du gouvernement de Voldemort. Parce qu'elle a aidé en toute connaissance de cause le Lord et ses sbires, par ses visions et par sa musique, et parce qu'elle est longtemps restée fiancée à un mangemort même lorsqu'elle était libre de se défaire de la promesse, Nephtys est regardée de travers la plupart du temps. Son sang pur n'aide en rien.
‹ particularité : voyante, affublée à sa naissance d'un don lui provoquant dans son sommeil des visions sporadiques et imprévisibles mais particulièrement violentes.
‹ faits : Orpheline de mère, il lui reste son père, Aswad Shafiq, devenu fou après l'attaque d'Herpo Creek.
‹ résidence : dans un appartement miteux sous les toits, quelque part dans un immeuble peu rutilant de l'allée des embrumes.
‹ patronus : un chacal, symbole de clairvoyance dans l’Égypte ancienne. Elle n'arrive que rarement à en conjurer une forme corporelle.
‹ épouvantard : Tantôt, elle craint que l'on abrège les souffrances d'Aswad et panique. Parfois, elle se dit que ça serait pour le mieux, moins égoïste. A ce moment là, sa véritable peur prend le dessus. Elle voit les gros titres, "Mangemort appréhendé et abattu" et l'avis de décès de Nott quelques lignes plus bas.
‹ risèd : Theodore en sécurité, avec ou sans elle. Des nuits calmes. Du silence. Ne plus rien sentir, à défaut de l'avoir lui.
http://www.smoking-ruins.com/t1752-night-fury-i-be-a-fool-of-the
Le cœur rongé par la noirceur, sombrera-t-il ? Empty
Fiiiinn *zbaff*
BIENVENUE sur Excidium gaah les insurgés collectionnent le cast de the 100, me gusta yeah + yaxley, cette famille kr
N'hésite pas si tu as besoin de quoi que ce soit et bon courage pour la suite potte

• • •

Oh Lord, what have I done ? I’ve fallen in love with a man on the run. Oh Lord, I’m begging you please, don’t take that sinner from me. Oh Lord, what do I do ? I’ve fallen for someone who’s nothing like you. He was raised on the edge of the devil’s backbone, oh I just wanna take him home. There wasn’t a wrong or a right he could choose, he did what he had to do. Give me the burden, give me the blame, I’ll shoulder the load, and I’ll swallow the shame. Don’t care if he’s guilty, don’t care if he’s not, he’s good and he’s bad and he’s all that I’ve got. Oh Lord, Oh Lord, I’m begging you please don’t take that sinner from me.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Le cœur rongé par la noirceur, sombrera-t-il ? Empty
Adèle → Tu m'fais rougir  ow Merci pour tous ces compliments, un lien avec plaisir ! Et merci aussi d'avoir éclairer ma lanterner pour le statut.

Elli → Merci, belle Mila ♥️

Emily → Dîtes donc, beaucoup d'éloges aujourd'hui  rougit Je ne crois pas que Will' refuserait un lien à cette magnifique bouille  :3:

Ronald → Ahah, oui un Sssserpentard. Le grand Ronald Weasley qui veut un lien  graouh

Nephtys → Effectivement je viens de voir qu'il y a une Clarke et un Bellamy. En plus j'ai longuement hésité avec Robert Sheehan (Nathan de Misfits), mais Thomas McDonell collait mieux je trouve. Il y a aussi pas mal de personnes du cast de Arrow et de Teen Wolf de ce que j'ai pu voir  yeah En tout cas, merci ♥️
Revenir en haut Aller en bas

HERO • we saved the world
June Winchester
June Winchester
‹ inscription : 13/02/2014
‹ messages : 2868
‹ crédits : moi et ma signature à crackle bones.
‹ dialogues : lightblue
Le cœur rongé par la noirceur, sombrera-t-il ? Tumblr_n386dvTGPL1rv3a9bo4_250

‹ liens utiles : présentation - reaghan - ronald - daphne - mood - lyanna - lorcàn - remus
‹ âge : trente ans. (01/06/1974)
‹ occupation : à la renaissance du phénix, je n'ai pas de métier (la faute au gouvernement qui estime que les loups-garous sont trop dangereux pour avoir un métier).
‹ maison : gryffondor
‹ scolarité : septembre 1984 et juin 1991.
‹ baguette : Elle est en bois d'ébène avec une plume de phénix à l'intérieur et mesurant vingt-quatre centimètres.
‹ gallions (ʛ) : 5940
‹ réputation : À Poudlard et jusqu'à sa morsure, on la connaissait parce qu'elle ne ressentait pas la douleur et qu'elle passait plus de temps à l'infirmerie pour vérifier qu'elle ne s'était pas fait mal qu'en cours. Elle a été joueuse de Quidditch aussi et pas une mauvaise. C'est un sport qu'elle a toujours adoré et qu'elle aurait bien continué par la suite. Puis après sa morsure, sa maladie s'est guérie grâce (ou à cause du) au gène loup-garou et on a fini par l'oublier. Puis après elle a été recherchée parce qu'elle a fait partie de l'Ordre du Phénix puis des insurgés. On l'a connu comme étant le rebut de Severus Snape. Puis de nouveau une insurgée. Puis héros de guerre, mais un héros qu'on remercie par un simple sourire et une petite somme d'argent, pas un héros qui mérite l'Ordre de Merlin. Vous comprenez, elle n'est pas normale. L'Ordre de Merlin, June s'en moque, mais elle ne supporte pas le snobisme de ce gouvernement qui se veut tolérant. Depuis la fin de la guerre, June se renfonce dans l'anonymat et ça lui va très bien.
‹ particularité : Loup-garou. Totalement. Elle a été mordue par Claevis, un membre de la meute de Thurisaz en 1995. La cicatrice est toujours visible et bien brillante sur son flanc gauche. Le gène lui a permis de guérir de sa maladie d'insensibilité congénitale à la douleur, mais il lui a fait perdre son boulot d'Auror aussi.
‹ faits : uc
‹ résidence : à storm's end.
‹ patronus : un renard roux
‹ épouvantard : le feu.
‹ risèd : Teddy avec Dora et Remus. Et puis elle avec Elijah et leurs enfants. Des enfants qui ne souffrent pas du gène du loup-garou.
http://www.smoking-ruins.com/t6908-june-shadow-of-the-colossus
Le cœur rongé par la noirceur, sombrera-t-il ? Empty
SHEEHAAAAAN gaah mais il est mignon aussi le monsieur choisi (: bienvenuuue sur exci, Neph a tout dit pour le blabla administratif alors bonne chance pour le reste de ta fiche et amuse-toi bien parmi nous minikr

• • •

she wolf but i can't compete with the she-wolf, who has brought me to my knees. what do you see in those yellow eyes? 'cause i'm falling to pieces.
Revenir en haut Aller en bas

HERO • we saved the world
Harry Potter
Harry Potter
‹ inscription : 04/06/2015
‹ messages : 4243
‹ crédits : killer from a gang (avatar) ; anaëlle (sign).
‹ dialogues : indianred
Le cœur rongé par la noirceur, sombrera-t-il ? Tumblr_inline_mr3oiwAaj81qz4rgp

‹ âge : vingt-trois (31/07/80)
‹ occupation : décédé depuis le 24/08/03.
‹ maison : Gryffondor
‹ scolarité : 1991 et 1997.
‹ baguette : en bois d'aubépine, mesure 30 cm et a en son cœur un crin de licorne (anciennement à Draco Malfoy) ; je suis également le maître de la baguette de Sureau.
‹ gallions (ʛ) : 6443
‹ réputation : je suis un dude très cool maintenant que j'ai tué Voldemort (rip).
‹ particularité : Fourchelang.
‹ faits : j'ai beaucoup changé, je suis devenu froid et maîtrisé, prudent et confiant ; les foutues répercussions de la guerre qui m'ont fracassé la gueule. Parmi les Insurgés, je suis Specs, anciennement parmi l'un des leaders des Audacieux. Membre du conseil de la RDP – les seuls étant au courant que je suis en vie. J'ai passé un marché avec Drow : 80 années de ma vie en échange d'un talisman prévu pour détruire l'horcruxe en moi.
‹ résidence : au 12 Grimmauld Place (Sirius m'a désigné comme étant son héritier pour reprendre la demeure familiale des Black).
‹ patronus : un cerf
‹ épouvantard : un détraqueur (la peur elle-même).
‹ risèd : mes parents, une femme et des enfants - une famille complète.
http://www.smoking-ruins.com/t6879-you-never-walk-alone-harry
Le cœur rongé par la noirceur, sombrera-t-il ? Empty
@Nephtys Shafiq a écrit:
Fiiiinn *zbaff*

mdrrr j'ai eu la même réaction et puis après "rip" Arrow

bienvenuuuue Willy (Denzey ->) ! jule la famille choisie est canon et j'approuve les potos du dessus : ta fiche promet ow tu la ponds quand la suite ? jule (courage pour la finir, petit eucalyptus kr)

• • •

I like a quiet life, you know me.
Gnawing on the bishops, claw our way up their system, repeating simple phrases, someone holy insisted. I want the markings made on my skin, to mean something to me again.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Le cœur rongé par la noirceur, sombrera-t-il ? Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Le cœur rongé par la noirceur, sombrera-t-il ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Plongé dans le gris, une noirceur subsiste
» Levy E. Reeves - «Ne dépends de personne dans ce monde; Même ton ombre te quitte lorsque tu fais face à la noirceur»

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Until the very end ”
like the tiny dust floating in the air
 :: Evanesco; they lived happily ever after :: Fiches poussiéreuses
-