sujet; Ian Benbow. I want to survive.
MessageSujet: Ian Benbow. I want to survive.   Ian Benbow. I want to survive. EmptyJeu 17 Sep 2015 - 16:41

Invité
Invité
Ian Benbow. I want to survive. Empty
Ian Jake Benbow
feat Michael B. Jordan.  • crédit swan
❝ We're running in circles again ❞Groupe ici ; PV/SC/Inventé

☇ pseudo complet & surnom(s) ; Ian Jake Benbow est son nom. Étant l'aîné de sa famille,  Ian porte le nom de son grand-père.  Sorte de tradition familiale. De ce fait, le fils de Ian s'appellera Jake Ian Benbow. Inversément pour son petit-fils. De par son petit prénom, Ian n'a jamais eu de surnom. On l'appelait simplement Ian..
☇ naissance ; 02 Juillet 1976 à Manchester.
☇ ascendance; sang mêlé.
☇ métier ; Médicomage-Urgentiste.
☇ camp ; Celui des gagnants. Actuellement  gouvernement, donc..
☇ réputation ; Ouf. Ian est quelqu'un de très discret. Ses collègues Médicomages ne connaissent  rien de lui. Ils ne le connaissent que comme Ian l'Urgentiste.  Celui qui se met à l'écart des autres au temps de midi et ne souhaite parler à quasiment personne. Sa réputation d'urgentiste n'est plus à faire non plus. Ian travail mieux lorsqu'il est sous pression, c'est pourquoi son métier lui convient parfaitement.
Chez les mangemorts, il est connu comme Ian le bourreau. L'homme qui torture ses hommes mieux que quiconque. Il met au service du Magister ces qualités de Médicomage. Il torture, il soigne. Un cercle sans fin. Jamais de blessures mortelles. Juste assez profonde et douloureuse pour être soignée 5 ou 6 fois selon l'importance de l'information à soutirer. Il est très doué. Vraiment très doué..

☇ état civil ; Marié à la vie. Ian n'attache d'importance qu'à sa propre vie.  Au regard du contexte actuel, il serait fou de se marier ou de faire des enfants.
☇ rang social ; Mangemorts.
☇ baguette ; Bois de Houx, 27 centimètres avec une plume d'Hyppogriffe.
☇ épouvantard ; Très simple : il se voit mort. Il est étendue de tout son long, la tête couchée sur le sol. Ses yeux sont entièrement blanc et de sa bouche coule du sang. Encore et encore, des litres et des litres, sans jamais s'arrêter.
☇ risèd ; Même s'il n'oserait pas se l'avouer, Ian verrait son propre reflet dans ce miroir. Mais pas seul. Il serait accompagné de sa défunte mère et de son père, tout aussi mort. Sans oublier ce petit bout d'homme à sa gauche, son jeune frère, Aymeric.
☇ patronus ; Il en avait un en forme de loup fut un temps. Au jour d'aujourd'hui, sa baguette ne produirait plus que du vent.  Ne dit-on pas qu'il faut une âme pur pour produire une telle chose ?
☇ particularités ;
☇ animaux ; Nope.
☇ miroir ;
.

☇ Avis sur la situation actuelle ;
Ce que pense Ian de tout ça n'entre pas en ligne de compte. Ce qui importe, c'est de vivre et pour ça il faut choisir le bon camp. Il faut se faire du mal et accepter que l'on ne fait pas toujours ce qu'on veut. Ian n'est pas un insurgé parce qu'ils ont perdus d'avance. Il n'est pas resté neutre parce que cela signifiait vivre dans la misère. Ian est un mangemort parce que ce sont eux les plus forts. C'est le seul côté qui lui assurait une vie convenable. Il savait. Il n'était pas dupe et savait que tout ne reposaient que sur des mensonges. Pour autant, il continuait de servir le Magister. Torturant tout ceux qu'on lui demandait de torturer. Le pire, c'était qu'il avait finit par aimer ça. Les cris. Les supplications. Ho oui. Le moment qu'il préférait était celui où la victime le suppliait d'achever son travail. Le moment où le prisonnier se rendait compte que la mort était plus avenante que lui. En y repensant, il avait choisit de suivre les mangemorts pour vivre. Aujourd'hui,  il aimait ça. La sensation de puissance qu'il en dégageait. Il se moquait du sort des né-moldus ou de ces idiots d'insurgés. La seule chose qui importait était sa vie. Et elle était on-peut-plus en sécurité.

☇ Infos complémentaires ;  Ian est un fan d'Histoire. Il connaît l'histoire de la Magie sur le bout des doigts. Il avait, fut un temps, envisagé une carrière d'historien. Puis il a appris le salaire de ces derniers et s'est dirigé vers la médicomagie. Ian est marqué à vie d'une cicatrice sous l'oeil gauche.  Elle n'est visible que de près. A chaque fois qu'il est nerveux, il frotte sa marque avec son index droit.. Ian est intelligent et ambitieu. Il souhaite se hisser au sommet de la société, devenir un membre de l'élite magique. Malheureusement, la nature de son sang l'en empêchera. Il est doté d'une très grande capacité d'observation. Une fois concentré, il peut remarquer des choses que d'autres auraient ratés.   Depuis la mort de son petit frère et de ses parents, Ian possède une relation compliquée avec la mort. Il ne la comprends plus, ou en tout cas pas correctement. Il tue sans se rendre compte qu'il s'agit d'un crime. Tuer est devenu normal pour lui.. Ian est noir. Jeune, il a dû, à plusieurs reprises, supporter les blagues racistes de ses  camarades. Aujourd'hui, il ne les accepte plus. Se moquer de sa couleur de peau est susceptible de provoquer une colère telle que seul une terrible torture est capable d'apaiser. Son frère a été tué à Poudlard lors de l'attaque des insurgés pour libérer les otages du château. Ses parents sont morts également en tentant de sauver leur fils prisonniers. Ian est quelqu'un de très solitaire. Au travail, il ne parle que très rarement à ses collègues. Il n'a pas beaucoup d'amis et ne se fie qu'à lui-même. L'évolution de la société est telle qu'il a préféré s'isoler des autres afin de ne pas se compromettre. On ne sait jamais, si un jour le Magister venait à être défait, il ne fallait pas que quelqu'un, encore en vie, ne soit capable de le lier à tout ce merdier..

❝ Nothing compares to you ❞Deux mots sur l'IRL

Appelez-moi Ian / Valentin. J'ai 22 ans., je viens de Belgique, une fois et j'ai connu le forum via le classement de forum actif... Si tout va bien vous me verrez connecté(e) 4 ou 5 jours sur 7. Je veux bénéficier de l'aide d'un parrain ou d'une marraine : [x] oui (si ça peut aider à bien m'intégrer :m)/ [] non. Pour les scénarii uniquement : j'ai l'aval du créateur concernant ma fiche [] oui / [] non. Un dernier mot ? facultatif.C'est cool comme mot, facultatif.



Dernière édition par Ian Benbow le Mar 22 Sep 2015 - 11:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ian Benbow. I want to survive.   Ian Benbow. I want to survive. EmptyJeu 17 Sep 2015 - 17:24

Invité
Invité
Ian Benbow. I want to survive. Empty
I'm a monster. But a living monster.


❝ Growing up like a big brother. ❞ 1976 à 1988.

Ian est né le 02 Juillet 1976 à 6h du matin. Il est le premier né des deux enfants Benbow. Son père, Jake, était un sorcier moyen, de classe moyenne. Il travaillait pour le ministère dans un département  méconnu et dans lequel il se tuait au travail. Sa mère, Mérédith, était elle-aussi une sorcière. Elle n'a jamais travaillé, se contentant d'apporter à ses enfants tout le soutien nécessaire à leur bon développement.

Comme tous, Ian ne se souvient que très brièvement de son enfance. Il se rappelle avoir aimé jouer au football avec les moldus du quartiers. Il se souvient aussi avoir été sujet aux moqueries de ses camarades lors de ses années d'études chez les moldus. Ils se moquaient de lui, de sa famille, de sa couleur. Seul contre tous, il n'avait jamais su se défendre. Jusqu'au jour où il avait réussi à s'isoler avec l'un de ses condisciples. Ce jour-là, il lui a fait regretter chacune de ses paroles. Plus jamais ils ne l'ont ennuyés. D'ailleurs, lorsqu'il repense à cette période, il se dit que c'est sûrement de la que lui vient son amour de la torture. Il a tellement subit que faire subir lui paraît comme un juste retour des  choses.

Le petit frère de Ian était  plus jeune de 6 ans. Le plus âgé des Benbow à toujours pris soin du plus petit. D'autant plus que John, son frère donc, à toujours été un gringalet . Contrairement à Ian. Ce dernier venait chercher le petit à l'école tous les jours. Et chaque fois, il posait la même question : " On  t'as fait quelque chose ? Ils se sont moqués de toi ? Dis-moi.". Jamais le petit frère ne répondait que oui. Jamais il n'avait permis à son grand frère de s'immiscer dans ses problèmes. Pourtant, Ian ne s'était pas gêné.  Chaque fois qu'il en avait l'occasion, il observait son frère jouer dans la court de récréation. Enfin, jouer. Plutôt s'amuser seul. Les autres n'accordaient à John que très peu d'importance. Lorsque l'un de ses petits c##s s'en prenait à son frère, Ian s'occupait de lui. Il ne frappait pas mais se contentait de faire peur. Il n'était que des enfants, lui aussi d'ailleurs, mais il restait plus grand. Il lui était déjà arrivé de se battre avec le grand frère de celui qui ennuyait son p'tit John. Il perdait toujours, de par la différence d'âge. Mais, de temps en temps, le grand comprenait les motivations de Ian et interdisait à son frère de s'en prendre à John. Et là,  il avait gagné. Il avait, certes, pris des coups, mais son frère venait d'y gagner quelque chose.

Les deux frères, bien que distancés par de nombreuses années,  partageaient énormément.  John avait été intégré au groupe d'amis de Ian,  les moldus avec qui il jouait au foot. Si bien que, lors de son départ pour Poudlard, Ian avait veillé à ce que ses amis prennent soin de son frère le temps de son départ. Même à des milliers de kilomètres de chez lui, il s'était assuré de la sécurité de son frère.



❝ Hogwarts  ❞ 01 Septembre 1988.



J'avais faim. Et froid. Autour de moi, des dizaines de barques, transportant les nouveaux venus. Les néo-sorciers, ceux qui allaient débuter leur apprentissages. Dans quelques dizaines de minutes, nous serions au chaud prêt à supporter l'épreuve du choixpeau. En attendant, nous étions en plein milieu de ce foutu lac. Il y avait du vent et aucun arbre pour nous en protéger. Ceux qui avaient Hagrid, s'en servait comme un bouclier, les autres devaient se  cramponner à la barque pour ne pas tomber.

La traversée prit de nombreuses minutes, plus que les dizaines pronostiquées. Je tremblais. Nous tremblions tous. Moi je tremblais de froid. Les nés-moldus avaient la peur en plus. Ils ne se doutaient de rien. Comme de coutume, nous, les nés-sorciers, avions raconté un tas de conneries sur l'épreuve de répartition. Certains s'attendaient à affronter Hagrid en duel, d'autres à devoir supporter des sortilèges afin de vérifier leur réactions face à la douleur. C'était mon père qui m'avait expliqué ça, il m'avait dit que tous les ans c'était pareil, il fallait faire peur aux nés-moldus car ils étaient les seuls à ignorer la nature de la cérémonie de répartition. Je n'avais pas participé à la blague, je m'étais contenté de rire face aux mines déconfites des nés-moldus.

Une demi-heure plus tard, ils entraient un à un dans l'immense salle de repas. Son père lui avait decrit cette pièce une bonne centaine de fois. Pourtant,  jamais il ne l'avait imaginée si grande, si impressionnante. Et ce toit. Rien qu'à le voir, il en avait presque froid. Son regard parcourait la pièce. Il croisait le regard de nombreux sorciers, reconnaissant l'insigne de l'une des quatre maisons sur leur robes. Au loin, un tabouret. Dessus un chapeau. Le choixpeau.

J'allais être l'un des premiers. Benbow. J'avais la boule au ventre. Le choix de ma maison allait  décider de qui serait mes amis, mes ennemis. Je me fichais bien de la maison dans laquelle je tombais, mais j'avais peur tout de même. Mon nom. Elle venait de le crier. Je deglutissais puis, enfin, avançais. Quelques encouragements venant des plus vieux. J'avais envie de leur crier de la fermer. J'étais grand. Je n'avais pas besoin de leur applaudissements. Le courage, j'en avais déjà assez.

Ho ! En voilà un difficile. Je vois.. je te verrai bien faire un bon Serdaigle. Intelligent et protecteur. Hmmm.

J'avais l'impression que cela faisait des heures que ce truc était posé sur ma tête. Je n'aimais pas tous ces regards tournés vers moi. Il fallait que ça se termine vite. J'étais mal à l'aise. Je soufflais un bon coup. * Grouilles-toi. Envoie moi où tu veux. Mais fais-le vite.*

Holà. Hmmm. Je vois. Un instinct de survie aiguisé. Tu es prêt à tout. Aucun doute. C'est un Serpentard..



❝ Hogwarts  ❞ 31 Juin 1995.


Et voilà que mon périple se termine. Après 7 années d'études, j'en ai enfin terminé avec Poudlard. J'avais vécu énormément de choses. Je ne m'étais pas fait beaucoup d'amis mais ça ne m'importais que très peu. La seule chose qui comptait était ma réussite et elle avait été brillante. De très bonnes notes un peu partout avec, en prime, deux optimales. Un en Histoire de la Magie et l'autre en sortilège.

Cette année  avait été compliquée. J'étais  d'autant plus fière de mes résultats. Il y avait eu le tournoi des trois sorciers, qui s'était transformé en 4 sorciers grâce à Potter. Mes parents et John m'avaient suppliés de lui passer leur salutations lorsqu'ils avaient appris son entrée à Poudlard. Jamais de la vie. Ce gosse ne méritait pas leur respect. Un imbécile opportuniste. John était rentré à Poudlard cette année et avait été envoyé chez les rouges et ors. Je lui avais interdit de se rapprocher de l'idiot à lunettes. Je le surveillais de près mon petit John.

Le tournoi n'était pas tout, la fin d'année avait été désastreuse. Avec la mort d'un élève. Potter avait crié au retour de Vous-Savez-Qui. Je ne le croyais pas. Je ne croyais pas non plus à l'histoire disant que c'était lui qui avait tué Diggory. Il fallait être idiot pour croire Potter capable de vaincre un sorcier comme Cédric. En tout cas, tout ça ne m'avait pas perturbé. Après tout ni moi, ni mon frère n'étions mort. Qu'est-ce que j'en avais à faire de la mort d'un poufsouffle assez débile pour accepter d'affronter des dragons.

Aujourd'hui,  mon regard était tourné vers le futur. Dès septembre,  je me lancerai dans une nouvelle aventure, de 5 ans cette fois-ci : l'étude de la médicomagie.  Le domaine ne m'intéressait pas vraiment, le salaire bien. Si je devais choisir en fonction de moi, je deviendrais Historien. Ou Professeur d'Histoire de la Magie. La bonne blague. Vous avez déjà vu le nombre de 0 dans le salaire d'un prof ? Merci mais ce sera sans moi. Dans la vie, on ne fait pas ce qu'on veut mais ce qu'on doit.

Malheureusement, j'allais abandonner mon frère à Poudlard. Il allait être sans personne pour le protéger. Cette fois-ci, je n'avais aucun ami à qui le confier. J'avais presque envie de le prendre avec moi et de lui servir de Professeur.  Malheureusement, ce n'était pas possible. J'espérais qu'il arriverait à s'en sortir sans moi. Il devrait s'en sortir sans moi.



❝ Where is m'y fucking brother?! ❞04 mai 1998.



Cela faisait maintenant deux jours. Poudlard avait été attaqué et mon frère s'était retrouvé au milieu de cette bataille. Il n'avait plus eu de nouvelle de lui depuis. Était-il vivant ? mort ?blessé ? Je lui avais dit de ne jamais se mêler de ces histoires. Il devait se comporter en bon chien et faire tout ce que les mangemorts lui ordonnaient de faire. Il m'avait certainement écouté. Il l'avait toujours fait. Nous étions sur le divan, la famille Benbow au complet. Moins le benjamin. Nous étions silencieux, chacun plongé dans ses pensées. Un bruit. Quelqu'un frappait à la porte. Ma mère se mettait à pleurer aussitôt. Mon père se levait et allait ouvrir la porte. Deux hommes.  Un bon mètre quatre-vingts chacun. L'un était barbu et l'autre imberbe. Ils avaient l'air terrifiants. Leur visages étaient remplis de cicatrices.

Messieurs dame bonjour. Nous sommes des envoyés du ministère. Nous venons vous parler de votre fils, John.

Aucun de nous ne répondait. Mon père m'avait expliqué que personne ne devait réagir impulsivement si le "ministère" envoyait des émissaires. Il m'avait dit : " Tu devras rester calme. Dire que tu comprends, peu importe ce qu'ils diront. Ne les contrarie surtout pas. Ils lui appartiennent. Le ministère lui appartient. TU lui appartiens. Alors tu te tais et tu me laisses parler. S'il t'interroge, tu fais le gentil garçon.". Je comprenais bien qu'il faisait ça pour nous protéger. Mais s'ils avaient tués mon frère, jamais je ne pourrais me taire comme "un gentil garçon". Ma mère sanglotait toujours, elle était de plus en plus bruyante. Les deux hommes n'avaient pas l'air agacer, tant mieux.

Nous sommes heureux de vous annoncer que votre fils est vivant. Par contre, il s'est joint à Harry potter et s'est donc rendu coupable de trahison envers le ministère de la Magie . .

Mon père ne disait rien. Ma mère était partagée entre le soulagement et la peur. Qu'allait-il lui faire ?

" Ce n'est pas possible. Vous mentez. Je lui avais interdit de s'en mêler. Jamais il n'aurait combattu avec ce.."

" Tais-toi ! Veuillez excusez mon fils chère monsieur. Il est sous le choc. Ce qu'il veut dire c'est qu'on ne peut pas comprendre l'acte de John. Nous l'avons éduqué comme il faut, lui apprenant à quel point les sang de bourbe étaient un fléau pour notre communauté. Pouvez-vous nous dire ce qu'il va advenir de John ?"

Je m'étais laissé emporter. Mon père avait bien rattrapé le coup. J'attendais la réponse. Je ne respirais plus. Mon regard ne quittait plus les lèvres de celui qui paraissait être le chef. En tout cas, il était le seul à nous avoir adresser la parole. L'autre semblait être un genre de garde du corps.

Votre fils est, pour le moment, enfermé dans les cachots de Poudlard. Là-bas, il sera questionné. Nous tenterons de découvrir ses liens avec Potter et prendrons tout les renseignements utiles à nos enquêtes. Ensuite, il vous sera rendus. Nous comprenons bien qu'il s'agit d'une erreure de jeunesse. Néanmoins,  nous comptons sur vous pour le remettre sur le droit chemin, Monsieur. Bien. Nous avons d'autres familles à visiter. Au revoir messieurs dame.

Ils partirent sans rien dire. J'avais l'impression d'être une mer##. Je les avais laissé traiter mon frère de traître. Je les avais laissés nous mentir sans même lever le petit doigt. Mon père avait fait de même. Ma mère n'avait fait que pleurer. Nous étions impuissants. Mon  frère n'avait pas réussi à s'en sortir seul. Je l'avais abandonné. Pourquoi s'était-il battu avec Potter ? Je le lui avais interdit. Tout ça, c'était de la faute de ce bigleux. Mon frère l'avait suivit et il avait fuit. Laissant derrière tout ceux qui s'étaient battus pour lui. C'était un lâche. Mais un lâche en liberté.




❝ Alone.   ❞ 16 Janvier 1999. 02 heure du matin..



Presqu'un an. La promesse n'avait jamais été tenue. "Nous l'interrogeons et ils vous sera rendu". Tissus de mensonges. Jamais ils n'avaient ne serait-ce qu'envisager tenir cette promesse. Mon petit frère était probablement mort, mais les mangemorts avaient voulu se donner un moyen de pression sur la famille Benbow. Et ils avaient réussis. Jamais son père n'avait osé se lever contre eux. Sa mère n'avait fait que pleurer. Et lui n'avait rien fait non plus. J'étais resté muet  comme mon père me l'avait ordonné. J'avais continué mes études de Médicomage comme si rien ne s'était jamais passé.  A faire semblant de ne jamais avoir eu de frère.

Heureusement, les études m'occupaient énormément. Je venais d'entamer un stage. J'entrais dans ma dernière année, de ce fait j'en avais presque fini avec les cours théoriques. Place à la pratique. Je commençais tôt et finissais tard. 6 jours sur 7. C'était dur mais c'était le chemin que j'avais choisi. Seul. Elles étaient loin, maintenant, les envies de femmes, enfants et d'un salaire plus que convenable. Aujourd'hui, dés que j'en avais le temps, je pensais à mon frère. Je réfléchissais à un moyen de le faire sortir de là. Mais Poudlard était bien trop protègé. Je n'avais aucun pouvoir. Rejoindre les insurgés ? Bien sûr.  Pour quoi faire ? Mourir ? Vivre dans la rue ? Non, il fallait que je m'intègre dans cette société, aussi noire était-elle. De ce fait,  je pourrais vivre tranquillement et peut-être même gagner assez d'influence pour faire délivrer mon frère.

Doucement, j'avais réussi à m'immiscer chez les Mangemorts. Je m'étais rendu dans un bar, fais amis avec des amis de, etc. Au bout de la chaîne s'était trouvé un mangemort. Qui était devenu mon ami, lui-aussi. J'étais proche de mon but, devenir l'un d'entre-eux. Malgré tout ce n'était pas si facile. Je devrai prouver ma loyauté.

Il était deux heures du matin lorsque je rejoignais le domicile de mes parents. En entrant, mon attention fut accaparé par un bruit inhabituel. Une personne respirait. Difficilement. Je courrais. Le plus vite possible. Dans le salon, deux formes se mêlaient. Sans même avoir besoin de lumière je savais qu'il s'agissait de mes parents. Ma mère était adossée contre le divan, mon père couché sur elle, il ne bougeait pas. Ne respirait plus.  Ma mère pleurait. Elle lui caressait les cheveux. Je ne comprenais pas.

Elle respirait toujours. Bruyamment. Elle devait avoir des côtes cassées. Voir plus grave. Je me laissais tomber à côté d'elle, en pleurs. Tellement longtemps que je n'avais plus pleurer. Ça faisait du bien. Mon père était mort. Pourquoi ? Sans que je ne prononce un mot, ma mère avait compris ma question. Elle toussait puis parlait. Elle butait tout les deux mots. Comme si parler était un effort sur-humain. Je comprenais que son état était plus proche de celui de mon père que du miens. Je laissais échapper un nouveau sanglot.

Poudlard. Ton frère. Nous.. avons essayé. Ils nous ont eu. Échec. Ton père.. mort. John. JOHN.

Je ne disais rien. Dans un dernier effort, que je savais vain, je tentais de la sauver. Repoussant avec dégoût le cadavre de mon père, j'allongeais ensuite ma mère. Je sortais ma baguette et informulais toutes les formules magiques liées à la médecine que je connaissais. Après 20 minutes de sanglots et de vaines tentatives, ma mère m'avait pris la main. Elle pleurait, encore et toujours.


" Reste avec moi maman. Ne t'endors pas. On va aller à Sainte-Mangouste. Ils te soigneront."

Non. Rejoins-les Ian. Vit. Je t'en supplie, ne meurt pas. Ne meurt pas.. sa voix était encore plus faible que tout à l'heure. Si je ne m'étais pas collé l'oreille à sa bouche je n'aurais rien entendu. Elle tremblait de froid. Ma mère mourrait dans mes bras, en me demandant de vivre.

Toute la nuit durant, j'étais resté auprès de ma mère. Lui chuchotant des mots de réconforts. Là où elle, ne faisait plus que de lui demander de ne pas mourir. Elle avait mit deux heures à s'éteindre. Pendant ce laps de temps, j'avais repensé à ses mots. Elle avait parlé de Poudlard et de John. Ont-Ils essayés de le sauver ? Seuls ?

...

Le lendemain matin, le corps des deux Benbow avait été brûlé, avec la maison. Ian avait eu ses réponses, lorsque la radio s'était allumée, comme tous les matins. On parlait d'une attaque sur Poudlard. Insurgés contre mangemorts. Les insurgés avaient essayé de libérer les traîtres emprisonnés dans le château. Son frère. Ses parents. Bilan ? 3 morts. Non. Il y en avait 5. 6 avec John. Le corps de son frère n'avait pas été retrouvé mais sa mère avait dit qu'il était mort.

Sa mère lui avait demandé de vivre. Il allait vivre. Il ne fallait pas que quelqu'un apprenne que ses parents faisaient parties du groupe d'insurgés. Sinon, il serait emprisonné lui-aussi et perdrait toute chance de vivre. Il devait continuer sur la même voix. Il devait devenir un mangemorts.


❝ Please Ian, do not die.  ❞  Aujourd'hui ..



Après la mort de ses parents, Ian avait fait brûler la maison familiale afin de brouiller les pistes. Ainsi, la mort de ses parents passerait pour accidentel et rien ne pourra être reproché à la famille Benbow. Bien que discret sur ces sentiments,  Ian restait troublé par cet épisode. En effet, il n'arrivait pas à comprendre. Pourquoi ses parents avaient attaqué Poudlard avec les insurgés ?  Et pourquoi l'avaient-ils fait sans lui en parler ? Il se sentait trahit. De plus,  il ne savait pas ce qu'était devenu son frère. Ce dernier était censé être mort, il l'était, mais jamais son nom n'avait été cité dans les victimes. Il en était arrivé à se persuader que son frère était encore en vie.

Même après ses événements, et en sachant qui avait tué ses parents, Ian avait continué à tenter d'intégrer les mangemorts. Au fil du temps, il avait réussi à se faire quelques amis mais sans jamais réussir à devenir l'un d'eux. La chance lui avait sourit lorsque le ministère avait Inventé ce stage de 6 mois au gouvernement. Une fois  ses études de Médicomages terminés, Ian avait rejoint les rafleurs. Il avait été le plus cruel possible, ne montrant aucune mercie envers personnes. Et cela avait payé. On l'avait remarqué. Après son stage, il était devenu un adhérants mangemorts, sa réputation lui avait valu le rôle de bourreau. Depuis 1 ans et demi, Ian était chargé des interrogatoires. Il avait vu des milliers de prisonniers depuis mais sans jamais croiser son frère. Maintenant qu'il avait fait ses preuves, Ian n'attendait plus qu'une chose : porter la marque du Lord.

Bien que "presque-mangemort", Ian avait eu beaucoup de mal à se faire accepter par ses nouveaux camarades. Il n'était qu'un sang-mêlé au milieu de sang pur . Il avait dû subir quelques moqueries, sans jamais vraiment se révolter pour ne pas offusquer ceux au sang plus pur. Néanmoins, il ne se laissait pas faire et se vengeait dès qu'un exercice lui en donnait l'occasion. Au fur et à mesure, son talent pour la Magie avait réussi à faire, un peu, oublier la nature de son sang. Il restait le sang-mêlé, mais celui qui se débrouillait bien en Magie. Il avait définitivement gagner le respect de ses camarades lors de sa première séance de torture. Ils étaient tous resté abasourdi devant la torture infligée par Ian. Lui-même, après coup, s'était demandé d'où lui était venu cette haine et cette imagination. Après le coeur des sang-pur adhérants, Ian devait maintenant se farcir celui des vrai mangemorts. Afin de gagner sa marque. Il savait que l'exercice serait beaucoup plus compliqué qu'avec les adhérants. Pourtant, il savait, aussi, qu'il n'échouerait pas. Après tout, sa vie était en jeu. Et on ne pariait sa vie que quand on était sur de gagner.

En parallèle, Ian avait réussi à intégrer l'hôpital Sainte-Mangouste en tant que guérisseur urgentiste. Il travaillait là-bas depuis 6 mois maintenant.



Dernière édition par Ian Benbow le Mar 22 Sep 2015 - 14:26, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ian Benbow. I want to survive.   Ian Benbow. I want to survive. EmptyJeu 17 Sep 2015 - 17:55

Invité
Invité
Ian Benbow. I want to survive. Empty
Je dis coucou comme ça pour de bon chou (si tu auras besoin de plus de place tu me dis j'effacerai ♥️).

Bienvenue!!
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ian Benbow. I want to survive.   Ian Benbow. I want to survive. EmptyJeu 17 Sep 2015 - 19:35

Invité
Invité
Ian Benbow. I want to survive. Empty
BIENVENUE PARMI NOUS ! iiih
Ton perso a l'air vachement intéressant, bonne chance pour ta fiche trognon
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ian Benbow. I want to survive.   Ian Benbow. I want to survive. EmptyJeu 17 Sep 2015 - 19:53

Invité
Invité
Ian Benbow. I want to survive. Empty
bienvenue sur exci et bon courage pour ta fiche yeah
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ian Benbow. I want to survive.   Ian Benbow. I want to survive. EmptyJeu 17 Sep 2015 - 20:04

Invité
Invité
Ian Benbow. I want to survive. Empty
Ton perso a déjà l'air bien intéressant, ma foi ! Bienvenue ici, bonne suite de rédaction jule
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ian Benbow. I want to survive.   Ian Benbow. I want to survive. EmptyJeu 17 Sep 2015 - 20:13

HUNTED • running man
Owen Avery
Owen Avery
‹ inscription : 21/07/2015
‹ messages : 1765
‹ crédits : whorecrux <3.
‹ dialogues : #006666 (owen) #A0A0A0 (selma)
Ian Benbow. I want to survive. Tumblr_ngncjreTC41r7i70vo4_r1_250

‹ âge : 43
‹ occupation : dans l'ombre du Magister.
‹ maison : serpentard
‹ scolarité : 1971 et 1978
‹ baguette : est en bois d'acacia rigide, possède un cœur en ventricule de dragon et mesure vingt-neuf centimètres.
‹ gallions (ʛ) : 3922
‹ réputation : la magie noire a rongé mon âme, dilué toute conscience, accru ma folie.
‹ particularité : fou.
‹ faits : ma soeur jumelle vit dans mon esprit dérangé, secret dont seuls quelques chanceux ont connaissance, que je suis aussi dérangé que peut l'être un sbire de Voldemort, que je n'hésite jamais à user de violences quand bien même elles ne seraient pas nécessaires, car la souffrance et les hurlements me font vibrer comme aucune autre drogue au monde. Mais qu'elles me sont infligées souvent par la main du Magister elle-même, car dieu sait combien de fois je l'ai déçu au cours de mes années de bons et loyaux (haha) services.
‹ résidence : Herpo Creek, dans la maison de mes parents, vide et délabrée; ruines.
‹ patronus : irréalisable, autrefois une hyène bien qu'elle ne soit apparue qu'une seule et unique fois sous forme reconnaissable.
‹ épouvantard : le baiser du détraqueur.
‹ risèd : la fin de cette insurrection qui amène autant de satisfaction que de souffrance.
http://www.smoking-ruins.com/t2376-it-s-just-the-night-in-my-vei
Ian Benbow. I want to survive. Empty
BIENVENUUUE yeah
Have fun et bon courage pour ta petite fiche cute

• • •




    Le cynisme de l'extrême solitude est un calvaire qu'atténue l'insolence.
    us and them ~
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ian Benbow. I want to survive.   Ian Benbow. I want to survive. EmptyJeu 17 Sep 2015 - 20:32

Invité
Invité
Ian Benbow. I want to survive. Empty
Bienvenue Sir Benbow !

Bon courage pour la rédaction de ta fiche!

J'espère que tu t'amuseras comme un p'tit fou parmi nous! :roule:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ian Benbow. I want to survive.   Ian Benbow. I want to survive. EmptyJeu 17 Sep 2015 - 21:34

HERO • we saved the world
Luna Lovegood
Luna Lovegood
‹ inscription : 31/05/2015
‹ messages : 5660
‹ crédits : LUX AETERNA (avatar), TUMBLR + MATHY LA BEST (gifs), KAZUO ISHIGURO (quote).
‹ dialogues : bleu (luna - #669999) ; rosé (marie - #cc6666).
Ian Benbow. I want to survive. C9rrp50

‹ âge : (depuis le 13/02/04) 23
‹ occupation : aventurière dans l'âme, souvent bénévole, étudiante par correspondance et mère à plein temps.
‹ maison : Serdaigle
‹ scolarité : septembre 1992 et décembre 1997.
‹ baguette : mesure 25, 8 centimètres, a été taillée dans du bois de sorbier et son cœur recèle un ventricule de dragon.
‹ gallions (ʛ) : 8629
‹ réputation : je suis différente ; même je ne suis plus aussi loony qu'auparavant.
‹ particularité : douée d'un sixième sens tel qu'on me soupçonne d'avoir le troisième œil.
‹ faits : Marie n'est plus ; que je me réhabitue à mon nom, mon visage et ma vie d'autrefois, tant bien que mal ; que les conséquences d'une année et demie volée sont rudes ; que je crois en Harry Potter depuis toujours ; que je suis une héroïne de guerre ; qu'il me manque du bon sens et une part d'humanité ; que je ne pourrais pas survivre sans ma fille, Lesath, ni son père, Rolf Scamander, à mes côtés ; que notre famille détonne ; que je suis l'une des sacrifiés scolaires de la guerre ; que Lesath est atteinte du syndrome Rosier.
‹ résidence : dans cette drôle de demeure du Devon, en forme de tour d'échecs, avec Rolf et notre fille, Lesath. Autrefois musée du gouvernement, aujourd'hui réhabilitée, elle s'élève toujours aux abords de Loutry-Ste-Chapsoule.
‹ patronus : un sombral, après de nombreuses métamorphoses (le lièvre et le panda ont été les plus marquantes).
‹ épouvantard : une forme prostrée dans un sous-sol tantôt calciné, tantôt humide (représentation d'un retour en arrière inéluctable, sans Lesath, sans Rolf, sans ceux qui comptent pour moi).
‹ risèd : une longue chaine dorée, sertie de six pendentifs très particuliers.
http://www.smoking-ruins.com/t4738-lovegood-a-circle-has-no-begi
Ian Benbow. I want to survive. Empty
Citation :
Son frère a été tué à Poudlard lors de l'attaque des insurgés pour libérer les otages du château.

c'pas de notre faute, c'est les verts, tu es parti dans le mauvais camp snif

BIENVENUE CHEZ NOUS pétille . Je te souhaite pleins de courage pour la suite de la fiche, j'ai hâte de lire la suite vahine . (Jordan, tellement ouf craque ). kr

• • •

AND SO WE STOOD TOGETHER JUST LIKE THAT, AT THE TOP OF THAT FIELD FOR WHAT SEEMED LIKE AGES, NOT SAYING ANYTHING, JUST HOLDING EACH OTHER; WHILE THE WIND KEPT BLOWING AND BLOWING AT US, TUGGING OUR CLOTHES, AND FOR A MOMENT, IT SEEMED LIKE WE WERE HOLDING ONTO EACH OTHER BECAUSE THAT WAS THE ONLY WAY TO STOP US FROM BEING SWEPT AWAY INTO THE NIGHT.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ian Benbow. I want to survive.   Ian Benbow. I want to survive. EmptyVen 18 Sep 2015 - 15:18

Invité
Invité
Ian Benbow. I want to survive. Empty
Bienvenue à toi ! I love you
Michael Jordan, ça c'est un choix inhabituel sur les forums hp, me semble-t-il, mais on aime l'original jule
Quoiqu'il en soit, Ian a l'air très intéressant I love you
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Ian Benbow. I want to survive. Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Ian Benbow. I want to survive.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Until the very end ”
like the tiny dust floating in the air
 :: Evanesco; they lived happily ever after :: Fiches poussiéreuses
-