sujet; (goyle) i got a hole in my head
MessageSujet: (goyle) i got a hole in my head   (goyle) i got a hole in my head EmptyDim 18 Oct 2015 - 21:03

Invité
Invité
(goyle) i got a hole in my head Empty
Gregory Gargoyle Goyle
feat jack o'connell • crédit tumblr
❝ We're running in circles again ❞WIZARDS ; SC

☇ pseudo complet & surnom(s) ; Gargoyle. L'avantage d'avoir une base de fans qui devient de plus en plus importante : un surnom carrément badass. Gargoyle, ça peut pas être le sous-fifre de qui que ce soit, n'est-ce pas ? Gregory, sinon, et puis, sans trop de conviction, parfois Greg. Rarement. Goyle, le nom de famille, de génération en génération, le nom qui colle à la peau. Il n'en fait pas grand chose, de ce Goyle. Pas aussi renommé qu'un Black, un Lestrange ou un Malfoy, tout juste assez prestigieux pour que les gosses, à l'époque, baissent les yeux. Mais peut-être que c'était plutôt dû à son comportement légèrement belliqueux.  
☇ naissance ; Le 9 août '80, un peu en avance - on l'attendait pour septembre. Il a poussé son premier cri, et puis il a plus arrêté, pendant un temps. Gamin pas très facile, élevé à la dure, pourtant, au Pays de Galles, pas loin de Cardiff, mais loin de tout quand même. La demeure familiale, d'une taille heureusement bien plus honorable que le taudis des Weasley, était trop petite pour lui : il rebondissait contre les murs et aurait bien pu finir par les briser s'il ne s'était pas finalement calmé. Calmé parce qu'envoyé à Poudlard ou parce qu'enfin lassé, l'histoire ne le dit pas.
☇ ascendance; Sang-pur, parce que Goyle, encore une fois. Il ne dira pas qu'il s'en fout, ce serait mentir. Un bel atout : il est né homme, blanc, riche et clairement dans le camp des dominants. Pas vraiment de raison de se plaindre. Jusqu'à ce qu'on détecte une faille dans son crâne et qu'on décide de lui laver le cerveau, évidemment.
☇ métier ; Soyons francs : à un moment donné, il a bien cru qu'il n'allait pas en sortir, de Poudlard. Déjà parce que c'était un peu le foutoir, globalement, mais aussi parce que les ASPIC, la réussite, la gloire éternelle et le boulot qui en impose, personne n'y croyait vraiment. Même pas lui, en fait. C'est dire. Bon, finalement, il l'a fait. Ensuite, l'Academy of Broom Flying - et on aurait pu dire que le paternel était fier, ce jour-là, s'il n'était pas décédé deux ans plus tôt -, un poste de remplaçant, et enfin, batteur titulaire des Faucons de Falmouth. Et il est plutôt doué.
☇ camp ; Il fut un temps où Gregory Goyle avait ses tickets d'entrée auprès de Vous-Savez-Qui. Plutôt sûr de la voie à suivre, du coup. C'était ce à quoi il était destiné depuis toujours - parce que Goyle, encore. Et puis il y a eu Vincent. Et Potter. Et peut-être lui, aussi, un peu. Qui n'y voyait plus trop d'intérêt. Pas vraiment touché par ce qui se passait, d'un côté comme de l'autre.  Il y a assisté, à l'exécution. Et si leurs morts lui ont paru aussi vaines que pathétiques, il n'en était pas non plus ravi. Il aurait dû faire attention, mais Gregory Goyle n'était pas réputé pour savoir filtrer ses pensées. Parfois, elles traversaient même son esprit sans qu'il s'en aperçoive. Sûrement que l'une d'entre elles n'a pas plu aux bourreaux, parce qu'il a gentiment été convié à un lavage de cerveau en règle. Et maintenant, son camp, c'est celui qu'on lui a enfoncé dans le crâne. S'il s'en rendait compte, il ne serait sans doute pas ravi non plus.    
☇ réputation ; Brutal, c'est le mot qui résume la situation. Pourtant, il a pas tant l'impression, lui. Bien sûr, au Quidditch, il a tendance à se laisser un peu emporter. Bien sûr, il a un jour éclaté le tibia d'un satané Gardien qui se trouvait sur sa route. Avec son cognard. Mais franchement, qui a dit que le Quidditch, c'était pour les boursoufs ? Certainement pas lui. Mais brutal, au fond, au moins, ça reste une constante rassurante. Depuis tout petit, c'est comme ça. Le reste, ça change pas mal. Les gens le regardent différemment, maintenant qu'il est célèbre, un soupçon de respect au fond de la pupille qui ne s'y trouvait pas avant. De l'envie aussi, l'envie d'apparaître à côté de lui, surtout. Ça le fait sourire, doucement. Certains de ceux qui l'acclament aujourd'hui tentaient de lui marcher dessus hier. C'est agréable, et assez drôle, cette hypocrisie, ces oh Greg comme tu as changé ! Greg, comme s'ils étaient amis. Agréable, mais vite lassant. Drôle, mais vachement triste. Vermines.
☇ état civil ; Encore l'une de ces choses qui ne changent pas, tiens. Jamais été franchement populaire à Poudlard. Pas très intéressé non plus, ceci dit, ça ne l'a pas vraiment marqué. Il préférait échanger des coups, des sorts, il préférait terrifier les gosses, les sang-de-bourbes et les têtes à claques, il préférait une soirée dans la salle commune avec Malfoy, Crabbe ou encore Nott. Les filles, c'était pas son truc - les gars non plus. Quand ça l'est devenu, il avait d'autres chats à fouetter, comme faire le deuil de Vince, par exemple. Et de toute façon, il n'y avait toujours personne à sa porte. Un désert total.   Puis, du jour au lendemain, ça a changé. Des hordes de fans pour Gargoyle. Il n'a pas trop apprécié. Dire qu'il n'en a pas profité, un peu, au tout début, ce serait mentir. Il l'a fait. Mais c'était toujours pas trop dans ses priorités, finalement : profiter de gamines qui lui couraient après pour la célébrité, c'était un peu glauque. On a bien essayé de le caser, mais ça ne lui a pas trop plu - à ses fans, surnommé.e.s Gorrillaz, non plus.
☇ rang social ; Sans surprise, l'élite sorcière. Une évidence lié à son sang, pur, évidence qu'il n'a jamais remise en question ; et n'est-ce pas là le privilège de l'élite ? Savoir que tout leur est dû, sans aucun doute. Pour Gregory, la supériorité des sang-purs coule de source. Dans toute société, il faut un dominant. Dans certains endroits, c'est la famille royale que l'on se doit d'acclamer, ainsi que les nombreux barons, comtesses et autres titres de noblesse dépassés. Chez les sorciers, la royauté, c'est lui. Bon, royauté du Pays de Galle, ce qui ne casse pas trois pattes à une acromentula - en même temps, vous avez déjà vu la taille de cette bestiole ? -, mais royauté quand même. On ne crache pas dans le Whisky Pur Feu, même s'il a l'air un peu pourri.
☇ baguette ; Des heures passées chez Ollivander, il s'en souvient encore. Envoyé seul pendant que ses parents sociabilisaient un peu plus loin - grand bien leur fasse -, il est arrivé en fanfaron, certain de trouver la baguette en deux temps trois mouvements. Aucun foutu bout de bois ne voulait de lui. Explosions, décharges électriques dans l'avant-bras, rejets cruels se succédèrent. Certains vous raconteront que le gamin de onze ans qu'il était alors en a même pleuré, mais ce sont bien sûr des mensonges éhontés. L'une d'entre elle l'a carrément envoyé valser à l'autre bout de la pièce ; et là, , ce cinglé d'Ollivander lui a assuré qu'il avait trouvé la perle rare. Les fesses  encore vissées au sol, Gregory s'est mis à vociférer des insultes qu'on ne répétera pas ici, par soucis de censure. Le fabricant ne sembla pas s'en offusquer, et lui rapporta la baguette. Qui refusa toujours de lui céder. Cette fois-ci, il le prit comme une offense personnelle et s'en saisit à nouveau. Une fois, deux fois, trois fois. Jusqu'à ce qu'elle l'adopte. Le bois de frêne est quelque peu borné ; le ventricule de dragon est pour sa part terriblement capricieux. Le mélange des deux faisait des étincelles, au sens propre comme au figuré. C'est meurtri mais victorieux que Gregory Goyle ressortit ce jour-là avec un bout de bois étonnamment épais, de 29 honorables centimètres.
☇ épouvantard ; Le feudeymon, qui lèche sa peau, sa peau qui n'est pas la sienne, finalement, et le corps trop lourd qui tombe. Disparaît. Englouti, dévoré par les flammes rouges sang. L'avait-il seulement entendu hurler ? Il n'en est plus trop sûr, à force d'en rêver. Toutes les nuits, au début. Le feudeymon, jaillissant de la baguette de son ami. Le feudeymon, incontrôlable, la gueule béante, prêt à les engloutir, les uns après les autres. La peur au ventre, la mort au bout des doigts. Il se demande ce qu'il a pensé, au dernier moment. Une main qu'on lâche, et le feu qui le rattrape. Abandonné. Voilà ce qu'il a dû penser. Comme un goût de trahison au fond de la gorge. Le feudeymon, pervers et destructeur ; l'amitié, traître et tellement fragile.
☇ risèd ; La salle commune des Serpentard, parée de couleurs vertes chatoyantes. Certains la disaient austère, mais il s'y sentait bien - peut-être ne s'est-il même jamais senti aussi bien ailleurs. La scène qui se déroulerait devant ses yeux, s'il était confronté à un miroir du risèd, varierait sans doute selon les jours et son humeur, mais une chose est sûre : Vincent Crabbe serait à ses côtés. Bon, et sûrement qu'ils seraient en train de martyriser un sale gosse de première année. Mais on peut pas vraiment savoir, hein ?
☇ patronus ; On aurait pu croire que, son père étant décédé par le baiser d'un détraqueur cinq ans plus tôt, il se serait dit que c'était peut-être bien, finalement, de savoir maîtriser un patronus. On aurait pu le croire, oui. On aurait eu tort : il sait toujours pas en faire, et n'y a jamais décelé le moindre intérêt.
☇ particularités ; On disait de lui qu'il avait la particularité très appréciée de savoir fermer sa gueule pendant plus de deux heures. Donnait l'impression d'écouter religieusement les plaintes de ses camarades les plus proches, une oreille dévouée et muette : du pain béni. En fait, c'est qu'il s'en foutait, concrètement. À part ça, pas grand chose à signaler, malheureusement.
☇ animaux ; Arès, un Grand Duc qui a tendance à se prendre pour le prince de la maison. Un sale caractère qui l'avait séduit à la base, mais qui l'a rapidement agacé : parfois, si l'oiseau de malheur est de mauvaise humeur, il refuse tout bonnement d'aller délivrer une missive ô combien urgente - ce qu'il sait, évidemment, il le sait très bien. Témoin de ses plus grands monologues qu'il écoute d'un air blasé, il donne l'impression à Gregory de se foutre complètement de sa gueule. Néanmoins, malgré la négligence dont le jeune homme fait preuve à son égard, il l'aime d'un amour sans faille et ne l'enferme en cage que lorsqu'il n'a pas le choix. Du coup, il est souvent réveillé par des coups de bec plus vengeurs que tendres. Certes, il oublie parfois de le nourrir, mais cet ingrat commence même à voler son Pur Feu.
☇ miroir ; Pas besoin : lui, il parle à personne. Plus simple.

☇ Infos complémentaires ;
un maître de violence, une capacité à encaisser les coups qui étonne. Un corps de pierre, un mental de fer. Il ne les rend pas toujours directement, il attend le moment propice pour frapper. Vicieux, assuré. C'est lui qui mettra le dernier, même s'il faut attendre des années. lèvres arrachées, mâchées par un sourire carnassier. Jusqu'au sang, souvent. Il ne s'en rend même plus compte, à force. Une façon comme une autre de passer ses nerfs, sans faire payer quelqu'un d'autre - Greg, au service de la communauté. loyauté qu'on confond toutefois avec soumission, souvent avec raison. Il rentre dans le rang, comme un parfait petit soldat, pantin à ses dépens, parfois. Il suivrait ses proches jusqu'en enfer, il cramerait dans les flammes, un large sourire sur les lèvres. Convaincu de faire ce qui devait être fait. Peut-être une légère propension au sacrifice, qui lui a fait défaut le jour où il aurait pu lâcher pour en sauver un autre. une certaine tendance à l'impulsivité, quand ses comparses préfèrent réfléchir à deux fois avant de faire un pas. Goyle, le premier dans la mêlée, les points serrés, une excitation malsaine qui enserre l'âme. Pas le temps de réfléchir, pas l'envie, non plus. Il préfère faire ce qui doit être fait, sans tergiverser. le corps ravagé, comme un ancien combattant de guerre. Le Quidditch, c'est un peu ça, surtout lorsqu'on s'appelle Gargoyle. Cicatrices par cicatrices, on retrace sa ligne de vie, les éclats, les coups durs, les combats. Sur sa peau pâle, elles luisent, triomphantes et fières : chacune d'entre elles raconte une histoire. Elles ne le dérangent pas, au contraire. on ne parlait pas beaucoup de lui, à Poudlard, sans doute parce qu'il n'y avait pas grand chose d'intéressant à dire sur son cas : garde du corps de Malfoy, taciturne, premier à dégainer sa baguette dans les bons jours, les poings dans les mauvais. La donne a changé depuis que son nom est associé au titre honorable de batteur d'exception. Rumeurs qui mentent, se tordent, s'entremêlent. La plus drôle : il aurait tué le précédent batteur, pour ne plus être que simple remplaçant. il ne parle pas beaucoup. Il n'en voit pas l'intérêt. Restant parfois silencieux pendant plusieurs heures, c'est toujours avec beaucoup de surprise qu'on l'entend faire un commentaire, de la voix rauque de celui qui ne l'utilise que rarement. Si la répartie n'est pas son point fort, il est celui dont les remarques font mouche. Étrange maîtrise des mots pour quelqu'un qui pense plus souvent avec ses poings. Il est même plutôt drôle, dans le genre visage inexpressif et paroles acides. C'est un style qu'il faut savoir apprécier, bien sûr. la célébrité, ce n'est pas son truc. Il le savait déjà du temps de Poudlard, et il en a eu la confirmation depuis que sa vie est placée sous les projecteurs et que des inconnus hurlent son nom avec enthousiasme. Certains le prenaient en pitié, quand il n'était que le garde du corps, le larbin de service, l'homme de l'ombre. Lui, il aimait bien son rôle. Recevoir des cadeaux, des faveurs pour faire du mal aux autres en toute impunité, c'était le paradis. Jamais vraiment compris pourquoi on le plaignait, exactement. abruti, c'était ce qu'on disait de lui. S'il n'est effectivement ni doué d'une intelligence sociale, ni d'une intelligence purement scolaire, ce serait réducteur de s'arrêter à ça. Sans être le meilleur, il est doué en duel, d'où il ressort généralement vainqueur - même si pour ça, il doit abandonner sa baguette et se servir de moyens plus directs. Terriblement rapide, ce qui surprend de la part d'un molosse dans son genre, et n'hésitant pas à user de sorts que d'autres trouveraient peu fair-play, il gagne par la force brute et impitoyable. Mais il gagne, c'est ce qui compte. sa méfiance naturelle le pousse souvent à analyser ceux qui l'entourent, et son instinct n'a presque jamais tort. N'étant pas doté d'une logique particulièrement efficace, il a tendance à se reposer sur ses sentiments plutôt que sur son intellect. Et il s'en sort assez bien de cette façon : il est celui qui perçoit les faces cachées, les mensonges et les intentions inavouées. il valorise plus que tout la force de caractère, et n'a que faire de ceux qui sont assez faibles pour se contenter d'une existence qui ne leur sied pas. Il n'a donc aucune empathie pour les victimes, et estime qu'il incombe à tout un chacun de se sortir de son propre merdier. S'ils n'y arrivent pas, 'faut pas s'étonner de se faire piétiner. Il sera sans doute le premier à les écraser. relations familiales perturbées, trop de pression posée sur épaules alors qu'elles étaient encore bien trop frêles pour le supporter. Ses parents le voyaient comme un moyen de s'élever encore davantage dans la société sorcière, ce dont Greg n'avait personnellement rien à faire.  La mort du paternel l'a néanmoins chamboulé, et l'a conforté dans l'idée qu'il devait reprendre le flambeau et s'engager auprès des Mangemorts, comme pour s'excuser de ne pas avoir été à la hauteur. L'histoire en décida autrement, bien sûr. fumeur depuis la mort de Vince, il tente d'arrêter tous les deux mois, à chaque fois que son entraîneur lui dit que cela joue sur ses performances. Néanmoins, les mauvaises habitudes ont la vie dure et il sait très bien qu'il n'y arrivera pas de sitôt. Son hygiène de vie, de manière générale, n'a jamais été terriblement saine : il mange trop, fume trop, boit beaucoup trop et ne dort pas. Cela contribue sans doute à son teint blafard ainsi qu'aux cernes qui bouffent son visage.  Au moins, il ne se drogue pas. il lisait beaucoup, à un moment. Petit, sa mère l'a poussé à s'y mettre, se disant sans doute que ça permettrait de le calmer un minimum. Ça a marché, pendant un temps : équipé de lunettes pas franchement esthétiques, il dévorait des bouquins, bien qu'il ait parfois besoin d'une éternité pour en terminer un. À Poudlard, ça s'est compliqué, il n'en avait plus trop le temps et certains de ses amis ne se priaient pas pour se moquer de lui. L'envie a fini par lui passer, même s'il a encore quelques vieilles reliques chez lui, qu'il feuillette de temps en temps avant de se lasser.

☇ Liens recherchés ; facultatif.
Listing des rp prévus• ginny weasley ;
• prénom nom ;
• prénom nom ; prénom nom
• prénom nom ; prénom nom
Listing des rp en cours (0/5)• prénom nom ; titre du rp
• Bonnie B. Rowle ; maybe you shouldn't
• Lyudmyla S. Gregorovitch ; family is all we need
• Nyssandra Ollivander ; can't stand it
• Draco Malfoy ; how did we come to this ?
Listing des rp terminés (0)• prénom nom ; titre du rp
• prénom nom ; titre du rp
• prénom nom ; titre du rp
• prénom nom ; titre du rp




Dernière édition par Gregory Goyle le Dim 25 Oct 2015 - 0:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: (goyle) i got a hole in my head   (goyle) i got a hole in my head EmptyDim 18 Oct 2015 - 21:03

Invité
Invité
(goyle) i got a hole in my head Empty
Girls wanna have fun
maybe they'll leave you alone, but not me

C. Guenièvre Lestrange
la fille aux bonbons

ft. emilia clarke
Une rencontre un peu brutale, comme toutes ses rencontres. En face de lui, une gamine douce et souriante, qui tient tête, du haut de ses onze ans. Et qui se met en tête de devenir son amie. Ça aura pris du temps, mais finalement, il peut le dire : Gwen est l'une des rares personnes à qui il porte réellement de l'affection.  
Hestia Carrow
p'tête que s'il avait su

ft. teresa oman
Il y a jamais prêté beaucoup d'attention, à la petite Carrow. Indifférence qu'il pensait totalement réciproque, pendant les six années qu'ils ont partagé à Hogwarts. Évidemment, il n'était pas au courant. On le met jamais au courant de rien. Être le fantasme d'une jolie demoiselle comme elle, ça l'aurait sans doute tout chamboulé. Sauf qu'il le savait pas. Maintenant, ils sont amis. Plus ou moins. Ils essaient, surtout. Parce que maintenant, il sait. Mais il est pas trop certain de savoir ce qu'il en pense, de tout ça. Du coup, c'est gênant. Et c'est pas comme si Malfoy, qui était au courant depuis le début, lui, était d'une aide quelconque - il s'est mis en tête de les caser.
Bonnie B. Rowle
qu'est-ce que tu fous ?

ft. anna speckhart
Il la croisait de temps en temps, au détour d'un couloir ou au bas des escaliers : ils vivent tous les deux à la Bran Tower. Déjà entendu parler, rapidement, vaguement, par Malfoy, se plaignant du boulot. Mégère. L'a remarquée une seconde fois, collée à son capitaine, souriante et tranquille. Un peu intrigué, ça collait pas. Finalement, une soirée d'équipe, et elle est là. La suivante aussi. Ils discutent un peu, l'alcool, ça le rend bavard, parfois. Et elle se montre chaleureuse, voire carrément enjôleuse. Elle lui fait un peu peur, mais ça va. Bien sûr, il ne sait pas qu'elle sera bientôt fiancée à Draco. S'il savait, sûrement qu'il lui dirait directement que non, non, ça ne se fait pas. Sûrement.

Nyssandra Ollivander
plume et trahison

ft. Alicia Vikander
Il l'aime pas. En avait déjà entendu parler, elle connait tout le monde. Tout son entourage, en tout cas. L'avait jamais rencontrée avant qu'on le force à faire cette fichue interview pour les Faucons. Ca a pas été facile, voire terriblement compliqué. Il est ressorti de là en se demandant ce que ses amis pouvaient bien lui trouver, concrètement. Précieuse, superficielle, là simplement pour lui tirer les vers du nez, sur des choses qu'il ne dirait pas. Il sait pas pourquoi, mais il a bien senti qu'elle non plus, elle l'aimait pas. Ca aurait pu en rester là, mais il l'a vue, ce jour-là. Exécution des rebuts, il était présent, assez content, lui semble. Mais quand il l'a vue près des Mangemorts, c'était tout de suite moins drôle. Il ne l'a pas compris directement, mais par la suite, il a commencé à être vachement en colère. Sait pas trop pourquoi, il lui en veut, de l'avoir vue . S'il tente d'y réfléchir trop longtemps, ça lui file un mal de crâne, alors il évite. N'empêche qu'elle va s'expliquer ; il ne sort pas la colère de nulle part, y'a forcément une raison. Elle doit savoir, elle.
Lyudmyla S. Gregorovitch
depuis qu'on porte des couches

ft. Gillian Zinser
Sa cousine, via la mère. Soeur de la sienne, quelque chose comme ça. Ils se sont vus régulièrement, dès l'enfance : réunions de famille, barbantes pour certains, heureuses pour d'autres. Goyle faisait partie de la seconde catégorie. Il la retrouvait, pendant ces quelques jours. Il lui préférait néanmoins son frère, quand ils étaient jeunes. Trop effacée, trop obéissante, disciplinée par la main de fer de la mère. Dragomir, lui, savait s'amuser. 400 coups ensemble, sous le regard amusé de la troisième. En grandissant, c'est pourtant vers elle qu'il s'est tourné. Se sont envoyés des lettres pendant tout Poudlard, d'une langue à l'autre. Il a même vécu un peu chez eux, quand ils ont débarqué en Angleterre, après Vince. Ils sont sûrement les personnes les plus importantes de sa vie ; même si avec Lyu, c'est différent. Spécial. Il la comprend d'un regard, ils rient et discutent pendant des heures, sans jamais avoir un seul blanc - chose rare pour Greg, qui n'est pas particulièrement bavard. Il compte énormément sur elle. C'est son équilibre. Dragomir, lui, c'est la tempête. Pas la même chose.
Pansy Parkinson
la vipère et le truand

ft. leighton meester
uc

Ginny Weasley
le bug dans la matrice

ft. kat macnamara
Weasley. Ca aurait pu se résumer à ça, pour lui. Un antagonisme prévisible, qui se maintient encore actuellement. Malheureusement, c'est devenu plus compliqué à partir du jour où il l'a torturée, sous le règne des Carrow. On disait la rousse forte et entêtée ; on avait raison. Il a eu affaire à une gamine foutrement déterminée, qui n'a jamais accepté de baisser les yeux. Et lui de se demander pourquoi. Pourquoi une sang-pure, avec la force d'un ouragan, des opinions d'acier, pourquoi se ferait-elle piétiner ? Dans sa logique, c'est simple : tu es faible, tu crèves sous le poids des plus puissants. Mais elle ne rentre pas dans l'équation. Elle le fait douter. Il l'a revue ensuite, chez Pansy. Brisée, ça se voyait à trois kilomètres. Brisée oui, mais encore cette fureur de vivre au fond de la pupille, qu'il a reconnue. L'estomac retourné. Pas normal. Elle, elle lui en vaut. De lui avoir fait du mal, d'avoir décliné quand on est venu le chercher pour passer dans l'autre camp, après Vince, de ne pas l'avoir aidée chez Pansy. Pourtant, il lui a lancé un regard compatissant. Et ça, c'est déjà beaucoup. Surtout que depuis, il s'est posé pas mal de questions.
Prénom Nom

ft. avatar
Rédiger le deuxième lien ici
Prénom Nom

ft. avatar
Rédiger le troisième lien ici



Dernière édition par Gregory Goyle le Dim 25 Oct 2015 - 0:52, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: (goyle) i got a hole in my head   (goyle) i got a hole in my head EmptyDim 18 Oct 2015 - 21:03

Invité
Invité
(goyle) i got a hole in my head Empty
Boys don't cry
maybe they'll leave you alone, but not me

Draco Malfoy
longue histoire

ft. tom felton
Ça a commencé dans le train. Premier jour, première heure. Recruté. C'est pas allé beaucoup plus loin, par la suite. Relation déséquilibrée, à laquelle aucun des deux ne réfléchissait vraiment : l'un parce qu'il tirait les ficelles, l'autre par contentement un peu con, tout simplement. Et puis il y a eu Vince. Les remords qui remontent, d'un côté, tentative désespérée de réparer les pots cassés, tous les pots cassés. De l'autre, la colère, impérieuse, qui explose, sur tous les non-dits, sur la faute de celui qui était censé les mener. Un mélange explosif, une union instable, pour des rendez-vous dont aucun des deux ne ressort jamais indemnes. Paradoxalement, ce qu'ils partagent ressemble enfin à ce qu'on pourrait qualifier de franche amitié. Ironie du sort.
Theodore Y. Nott
en construction

ft. dylan o'brien
Rédiger le deuxième lien ici
Harry Potter
dette bien dérangeante

ft. daniel radcliffe
Rédiger le troisième lien ici

Rodolphus Lestrange
en construction

ft. johnny depp
Rédiger le premier lien ici
Prénom Nom

ft. avatar
Rédiger le deuxième lien ici
Prénom Nom

ft. avatar
Rédiger le troisième lien ici

Prénom Nom

ft. avatar
Rédiger le premier lien ici
Prénom Nom

ft. avatar
Rédiger le deuxième lien ici
Prénom Nom

ft. avatar
Rédiger le troisième lien ici



Dernière édition par Gregory Goyle le Mer 21 Oct 2015 - 16:12, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: (goyle) i got a hole in my head   (goyle) i got a hole in my head EmptyDim 18 Oct 2015 - 21:10

Invité
Invité
(goyle) i got a hole in my head Empty
je suis désolée pour ta cervelle erf
tu veux bien de moi pour un lien ? Nyssandra est une amie d'enfance de Draco & aussi de Gwen donc il est fort probable que Gregory & Nyss se soient déjà croisés malgré la différence d'âge ?

à voir comment Gregory & Nyss auraient pu s'apprivoiser, possible que ça ne soit pas forcément positif vu que Nyss est un peu précieuse sur les bords, façon adorable peste, mais mauvaise sorcière. C'est envisageable qu'elle ait agacé Gregory mdr


Dernière édition par Nyssandra Ollivander le Dim 18 Oct 2015 - 23:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: (goyle) i got a hole in my head   (goyle) i got a hole in my head EmptyDim 18 Oct 2015 - 23:00

Invité
Invité
(goyle) i got a hole in my head Empty
kr
On réfléchit tous les deux ? hehe
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: (goyle) i got a hole in my head   (goyle) i got a hole in my head EmptyLun 19 Oct 2015 - 16:08

Invité
Invité
(goyle) i got a hole in my head Empty
non, je veux pas de lien avec toi bde

plus sérieusement, hello you jule (et désolée pour le temps pris à te répondre, c'est que mon cerveau tourne à vide en fait :russe:)
Goyle ne connait Draco "que" depuis la rentrée à Poudlard, mais effectivement ça commence à suffisamment dater pour qu'il soit un jour tombé sur Nyssandra hm

Mais du coup, ça dépend de l'époque à laquelle ils se seraient rencontrés, aussi. le plus probable, ça serait que le Greg soit venu passer une semaine ou l'autre pendant l'été, durant la période Poudlard, chez Draco, et là rencontre ? hm
Ou sinon, plus récemment (beaucoup plus récemment, ce qui me semble moins probable vu qu'ils fréquentent les mêmes personnes depuis des années, en fait), elle aurait pu l'interviewer vu qu'elle est chroniqueuse et qu'il fait a) partie de l'Elite b) partie d'une grosse équipe de Quidditch - je vois d'ici le gros titre, à la Rita Gargoyle, la brute qui frappe pour ne pas pleurer (oui ok je suis nulle pour les titres). Ca peut être intéressant aussi, mais comme je l'ai dit ça me semble quand même peu probable qu'ils ne se soient jamais rencontrés avant.

Bon sinon pour pas rester bloquée sur la rencontre, move oooon, au niveau du lien, effectivement ça pourrait ne pas être super positif, surtout que bon Goyle n'est pas non plus le gars le plus charmant du coin (surtout s'ils se sont rencontrés au début de son adolescence, où je le visualise assez infect avec les filles en général, un machisme un peu déplacé, calqué sur celui de son paternel, simplement parce qu'il savait pas trop comment agir de façon civile).

Après, il n'aurait pas vraiment été dérangé par le fait qu'elle soit une mauvaise sorcière, vu que sur le sujet, il ne brille pas non plus par ses talents inouïs, au contraire : Goyle a toujours été plus habile de ses poings, même si au fil des années il a réussi à tirer une certaine force de son impulsivité durant les duels. Donc de ce point de vue-là, il aurait plutôt été du genre à se dire "je suis pas le seul yeah"

Hm. hm Disons qu'à la base, ils se fréquentaient via des connaissances communes, sans trop faire attention l'un à l'autre, ils s'aimaient pas trop, sans trop de raison : l'un parce qu'il la trouvait trop précieuse, comme tu dis, l'autre peut-être parce qu'elle le voyait comme une grosse brute qui, en plus, ne parlait jamais (mais ça je te laisse gérer, je ne fais que proposer I love you). Pas trop de raison de commencer à sympathiser à cette époque-là.
Néanmoins ils auraient continué à se croiser, de près ou de loin, pendant plusieurs années. Interview, où ils se retrouvent à devoir discuter pour de bon, même si c'est dans le cadre d'un boulot ?

+ Nyssandra qui lui lave le crâne, 'faut le caser quelque part, même si Greg le sait pas  :russe:

Et heu bon voilà Arrow j'amène pas grand chose sur la table, si t'as une meilleure idée de base je suis preneuse I love you

Lyu, on voit en mp du coup  trognon
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: (goyle) i got a hole in my head   (goyle) i got a hole in my head EmptyLun 19 Oct 2015 - 16:54

PRISONERS • bloodstains on the carpet
Draco Malfoy
Draco Malfoy
‹ inscription : 13/09/2013
‹ messages : 8775
‹ crédits : faust.
‹ dialogues : seagreen.
(goyle) i got a hole in my head Tumblr_ob1ibueZ761rmsoypo3_250

‹ liens utiles : draco malfoy w/ lucky blue smith ; ginevra weasley w/ holland roden ; calixe davis w/ audreyana michelle ; uc w/ uc ; indiana alderton w/ nicola peltz ; heath ravka w/ im jaebum ; even li w/ jeon jungkook ; jelena kuodzevikiute w/ ariana grande.

‹ âge : 23 yo (05.06.80).
‹ occupation : ancien langue de plomb (spécialisé dans les expérimentations magiques) ; fugitif et informateur de la RDP entre le 26.05.03 et le 08.12.03 ; condamné à 22 ans à Azkaban pour terrorisme, au terme d'une assignation à résidence et d'un procès bâclé, tenu à huis-clos.
‹ maison : Slytherin — “ you need a little bit of insanity to do great things ”.
‹ scolarité : entre 1991 et 1997.
‹ baguette : un emprunt, depuis qu'il est en fuite. elle n'est que temporaire et il ne souhaite pas s'y intéresser ou s'y attacher, puisque la compatibilité est manquante.
‹ gallions (ʛ) : 12466
‹ réputation : sale mangemort, assassin méritant de croupir à vie en prison pour expier ses crimes et ceux de ses ancètres.
‹ particularité : il est occlumens depuis ses 16 ans.
‹ faits : Famille.
Narcissa (mère) en convalescence. sortie de son silence depuis peu pour réfuter l'annonce de son décès ; reconnue martyr. lutte pour que le jugement de son fils soit révisé.
Lucius (père) mort durant la tempête du 03.03.2004.
(goyle) i got a hole in my head 489546spea
Spoiler:
 

‹ résidence : emprisonné à Azkaban depuis le 06.01.04. en fuite depuis le 08.05.04.
‹ patronus : inexistant.
‹ épouvantard : l'éxécution de juillet 02, ses proches en guise de victimes: leurs regards vidés par l'Imperium, la baguette de Draco dressée, les étincelles vertes des AK et leurs cadavres empilés comme de vulgaires déchets.
‹ risèd : un portrait de famille idéal, utopique.
http://www.smoking-ruins.com/t4710-draco-there-s-a-hole-in-my-so
(goyle) i got a hole in my head Empty
toi, moi, rp mg

• • •

I'M SORRY I'M SUCH AN ASSHOLE
I'll be good, i'll be good • I thought I saw the devil looking in the mirror. Drop of rum on my tongue with the warning to help me see myself clearer. My past has tasted bitter for years now, so I wield an iron fist. Grace is just weakness or so I've been told. I've been cold, I've been merciless. But the blood on my hands scares me to death, maybe I'm waking up... today.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: (goyle) i got a hole in my head   (goyle) i got a hole in my head EmptyLun 19 Oct 2015 - 16:59

Invité
Invité
(goyle) i got a hole in my head Empty
demandé avec tant de délicatesse, je ne peux refuser jule occasion spéciale, rencontre habituelle autour d'un verre ? hm
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: (goyle) i got a hole in my head   (goyle) i got a hole in my head EmptyLun 19 Oct 2015 - 18:14

PRISONERS • bloodstains on the carpet
Draco Malfoy
Draco Malfoy
‹ inscription : 13/09/2013
‹ messages : 8775
‹ crédits : faust.
‹ dialogues : seagreen.
(goyle) i got a hole in my head Tumblr_ob1ibueZ761rmsoypo3_250

‹ liens utiles : draco malfoy w/ lucky blue smith ; ginevra weasley w/ holland roden ; calixe davis w/ audreyana michelle ; uc w/ uc ; indiana alderton w/ nicola peltz ; heath ravka w/ im jaebum ; even li w/ jeon jungkook ; jelena kuodzevikiute w/ ariana grande.

‹ âge : 23 yo (05.06.80).
‹ occupation : ancien langue de plomb (spécialisé dans les expérimentations magiques) ; fugitif et informateur de la RDP entre le 26.05.03 et le 08.12.03 ; condamné à 22 ans à Azkaban pour terrorisme, au terme d'une assignation à résidence et d'un procès bâclé, tenu à huis-clos.
‹ maison : Slytherin — “ you need a little bit of insanity to do great things ”.
‹ scolarité : entre 1991 et 1997.
‹ baguette : un emprunt, depuis qu'il est en fuite. elle n'est que temporaire et il ne souhaite pas s'y intéresser ou s'y attacher, puisque la compatibilité est manquante.
‹ gallions (ʛ) : 12466
‹ réputation : sale mangemort, assassin méritant de croupir à vie en prison pour expier ses crimes et ceux de ses ancètres.
‹ particularité : il est occlumens depuis ses 16 ans.
‹ faits : Famille.
Narcissa (mère) en convalescence. sortie de son silence depuis peu pour réfuter l'annonce de son décès ; reconnue martyr. lutte pour que le jugement de son fils soit révisé.
Lucius (père) mort durant la tempête du 03.03.2004.
(goyle) i got a hole in my head 489546spea
Spoiler:
 

‹ résidence : emprisonné à Azkaban depuis le 06.01.04. en fuite depuis le 08.05.04.
‹ patronus : inexistant.
‹ épouvantard : l'éxécution de juillet 02, ses proches en guise de victimes: leurs regards vidés par l'Imperium, la baguette de Draco dressée, les étincelles vertes des AK et leurs cadavres empilés comme de vulgaires déchets.
‹ risèd : un portrait de famille idéal, utopique.
http://www.smoking-ruins.com/t4710-draco-there-s-a-hole-in-my-so
(goyle) i got a hole in my head Empty
on peut se faire une soirée post-match maybe, les fans des deux équipes amassés dans tous les pubs/resto de la rue, grabuge en vue du coup parce que l'alcool coule à flot et que les uns rongent leur frustration tandis que les autres gueulent leur satisfaction d'avoir gagné Laughing

• • •

I'M SORRY I'M SUCH AN ASSHOLE
I'll be good, i'll be good • I thought I saw the devil looking in the mirror. Drop of rum on my tongue with the warning to help me see myself clearer. My past has tasted bitter for years now, so I wield an iron fist. Grace is just weakness or so I've been told. I've been cold, I've been merciless. But the blood on my hands scares me to death, maybe I'm waking up... today.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: (goyle) i got a hole in my head   (goyle) i got a hole in my head EmptyLun 19 Oct 2015 - 18:32

Invité
Invité
(goyle) i got a hole in my head Empty
je valide hehe je lance ça dans la semaine, si ça te va potte
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
(goyle) i got a hole in my head Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

(goyle) i got a hole in my head

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Until the very end ”
like the tiny dust floating in the air
 :: Evanesco; they lived happily ever after :: Fiches poussiéreuses
-