sujet; lost in bitterness (lilja)
MessageSujet: lost in bitterness (lilja)   lost in bitterness (lilja) EmptyMar 9 Sep 2014 - 16:29

Invité
Invité
lost in bitterness (lilja) Empty
Maybelle Prudence-Lilja Carpenter
feat edita vilkeviciute • class whore

• nom complet ; Carpenter est mon nom de jeune fille. Mon père a toujours trouvé que c'était un nom qui sonnait trop moldu, il est heureux que mon nouveau nom sonne bien sang pur. "rend moi fier, ma fille", qu'il dit. Je tremble, j'ai peur, mais j'obéis. Je continue cependant à signer avec mon nom de jeune fille. Je ne me suis pas encore habituée à ce nouveau nom. Carpenter, ce sont les plus belles années de ma vie. L'avenir me paraît bien trop sombre pour l'apprécier. Mes prénoms, ensuite, sonnent comme une blague. Mes parents ont ouvert un livre et les ont inscrits les uns à la suite des autres sans réfléchir au fait qu'ils n'allaient pas du tout ensemble. Mes parents et ceux qui ne me connaissent pas beaucoup m'appellent Maybelle, qui est mon premier prénom. ça sonne vieux, un peu affreux. La bonne petite fille bien rangée. C'est ce qui me convient, finalement. Mon deuxième prénom... Mon deuxième prénom est Prudence-Lilja. Oui. Je veux dire, à quel moment est-ce qu'ils se sont dit que ça sonnerait bien ensemble ?  On en a rit, avec ma cousine, et puis, naturellement elle a commencé à m'appeler Lilja. C'est resté, depuis. Elle, elle est partie.

• surnom(s) ; Lilja. Parce que, concrètement, ce n'est pas mon premier prénom. Ma mère, avec le temps, m'a appelée comme ça. Et dans des moments de douceur trop rares, elle m'appelait Lily. Mais depuis que "Lily" est associé au nom de la mère de Celui-a-tuer, plus personne n'ose m'appeler comme ça.

• naissance ; née à Londres la belle et la brillante, à Ste Mangouste comme tout sorcier qui se respecte. J'ai 25 ans depuis le 17 juin. Il faudrait que j'arrête d'être effrayée comme une gosse.

• ascendance ; sang pur. (elle rit nerveusement, s'agite sur sa chaise). Mais non Lilja, pas toi. T'es une Carpenter, ils ont beau dire ce qu'ils veulent, dans la famille, il y a toujours un sang pur, un vrai, pour vous regarder avec dédain et vous dire que "c'est pas encore tout à fait ça". Depuis le début du siècle dernier, les Carpenter ont essayé à tout prix de se faire un nom dans la haute société. Ils ont trouvé l'argent on ne sait pas trop où. A moi, on ne me l'a pas dit. A trop regarder, on risque de trouver une source d'argent tirée d'une niche fiscale moldue, alors on brûle tous les papiers compromettant et plus personne n'est au courant. On est riches. Notre sang se purifie. Je suis un peu l'achèvement de ces génération d'ambitieux, il faut croire. Ou peut-être que j'ai juste eu la chance de tomber sur un sorcier qui craignait trop la consanguinité.

• camp ; celui qu'il faut suivre. je m'adapte comme je peux. Je me tais et me terre en essayant de continuer à vivre.

• métier ; ça fait quelques mois que j'ai commencé à travailler au ministère de la magie, dans le département de régulation des créatures magiques. J'enregistre les loups-garous. J'aurais très bien pu rester chez moi à rien faire mais la situation me rend folle, il faut que je m'occupe comme je peux. C'est pas le meilleur métier que j'aie pu trouver, mais ça me tient un peu au courant de ce qu'il se passe.

• réputation ; fille à papa. femme de partisan. élève moyenne. fille effacée. jolie fille fade. pas bien intéressante, mais pas méchante.  

• état civil ; mariée. condamnée. Oh, ça pourrait être pire. Il s'en fiche un peu de moi, et je le respecte, ça semble  lui suffire.  

• rang social ; élite. J'aime penser que ça me couvre un peu de tout.  

• particularité(s) ;commune à souhait.

• patronus ; caméléon. J'ai lu quelque part que les patronus ressemblaient à notre personnalité.

• épouvantard ;être faite prisonnière pour x raison, ma cousine morte à mes côtés.

• risèd ; ma famille heureuse et épanouie autour de moi, et dans mes yeux, une lueur d'espoir et d'ambition. C'est bête. J'ai toujours aimé les choses simples, pas de goût insensé du risque, ni de luxe à tout prix.

• animaux ; J'ai arrêté d'en avoir après la mort de mon chat. Il me reste des chouettes, auxquelles je  prête beaucoup d'attention mais elles ne m'appartiennent pas.

• baguette ; bois de hêtre, 30 centimètres, cheveux de vélane.

• miroir à double sens; /.

• WIZARDS •
Perso Inventé

The stars have faded away

► Avis sur la situation actuelle : Lilja ne se mouille pas. Elle se souille à coup de "oh ! ça doit être pour le bien public, je ne sais pas, il y a surement une raison à tout ça". La vérité, c'est qu'elle est terrifiée par la mort et qu'elle veut juste que tout s'arrête. Lilja c'est pas le genre de fille qu'on entend beaucoup, elle cherche à se faire oublier, mais des fois elle pue tellement le mal-être, son malaise suinte par toutes les pores de son corps qu'on ne peut que la regarder avec un sourire mitigé. Ce qu'elle pense sur les rebuts, vraiment ? Elle n'en revient pas. Elle préfère fermer les yeux, très fort, se dire que ce n'est pas vrai. Elle aimerait redevenir une gamine et se terrer sous son lit en serrant son ours en peluche, très fort. Mais c'est une adulte, il faut qu'elle fasse face à ça tous les jours, même dans sa propre maison. Elle est mal à l'aise en leur présence. Elle a l'impression qu'il y a marqué "COUPABLE" en grosses lettres de sang sur son front et qu'ils la haïssent. Ils auraient toutes les raisons du monde pour la haïr.
Lilja a des idées pleins la tête, la peur est sa seule censure. Elle n'est pas d'accord avec ça, alors elle espère que quelqu'un d'autre qu'elle se lèvera et changera tout ça. Elle, c'est la femme objet fragile, trop sensible, un peu inutile. Elle est incapable de faire du mal en faisant quoi que ce soit. Elle se ment à elle-même et se force à ne pas penser qu'en ne faisant rien, elle blesse beaucoup plus de monde.

► Infos en vrac : Elle n'a jamais été très forte en quidditch, cependant elle adore voler. Jouer avec des balles ne l'a jamais intéressée. Elle se cache derrière ses cheveux quand elle est mal à l'aise. Elle a la (fausse) impression que ça la coupe du monde. C'est une femme sensible. Beaucoup trop. Elle a appris à masquer ses émotions ; très mal. Lilja, les gens ont toujours l'impression de dire quelque chose de mal avec elle. Elle a développé une défensive extrême, trop extrême, et elle-même n'est pas à l'aise avec les gens. Elle fait une bonne maîtresse de maison, c'est ce qu'on lui demande, et ça s'arrête là. Elle a pas grand chose à cacher, pourtant, elle veut juste qu'on lui fiche la paix. La plupart des gens vous diront qu'avec elle, ils s'ennuient. Pourtant, Lilja, c'est un puit de science. Elle adore écouter les gens, faire ses propres petites enquêtes et apprendre toujours plus de choses. C'est un truc qu'elle a appris en étant à Serdaigle. Suite au dur choix du Choixpeau, elle s'est forcée à s'intéresser à tout, à prouver à tout le monde qu'elle méritait sa place dans la maison, à ne pas faire honte à la famille. Lilja, c'est la fille qui essaie à tout prix de rentrer dans le moule en allant jusqu'à des conditions extrêmes. Alors, si quelqu'un parle d'un sujet qu'elle maîtrise totalement en disant des choses fausses, elle serait tout à fait capable de lui prouver qu'il a tort. Mais elle ne le fait pas. Peu de gens connaissent cette facette de sa personnalité, et heureusement. Elle pourrait être beaucoup trop perspicace au goût de certains. Elle adore la mode. Elle dit que c'est parce qu'elle est une fille. C'est ce qui lui  a valu sa réputation de fille à papa : toujours à la dernière mode.  Quand elle était à Poudlard, elle faisait partie de ces élèves populaires et enviés. Elle était simple, on pouvait facilement lui parler et on l'admirait. Maintenant, elle est tellement rongée par la peur que, même si elle est bien habillée, on a plus trop envie de lui parler. Et puis, pour quoi dire ? Elle a été un Choixpeau flou.  Le Choixpeau aurait apparemment hésité à l'envoyer à Poufsouffle, mais après de nombreuses négociations elle a fini à Serdaigle, bien plus neutre et plus sûr pour elle Malgré sa peur constante, Lilja a toujours été quelqu'un de très tactile, même aujourd'hui. Elle est souvent en contact physique avec les autres, que ce soit deux épaules en contact ou une main sur un bras. Quelque part, ça lui donne l'air assez ouverte, bien que ça ne soit pas toujours un avantage.


Nothing compares to you

• pseudo & âge ; mschvs wk, 19 ans. • comment as-tu trouvé le forum ? par le lien d'une signature bazzart. • ton avis, tes suggestions ; il est sublime  ow j'avais bossé sur un projet un peu dans le genre il y a plus de cinq ans, qui n'avait pas abouti. • connexion ; je me connecte généralement tous les jours, mais souvent ne fais que apsser. • quelque chose à ajouter ? amour I love you

• coup de main pour le bottin ;
2. Si ton personnage est un inventé ;
EDITA VILKEVICIUTE ; m. p-lilja carpenter
Code:
▋ <a href="http://excidium.bbactif.com/u68">▋</a> <pris>EDITA VILKEVICIUTE ;</pris> m. p-lilja carpenter  


Dernière édition par M. P-Lilja Carpenter le Jeu 11 Sep 2014 - 22:57, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: lost in bitterness (lilja)   lost in bitterness (lilja) EmptyMar 9 Sep 2014 - 16:31

Invité
Invité
lost in bitterness (lilja) Empty

Here comes the hurricane


――――――-―• idéalismes rêvés •――――-―――
ça fait des années qu'elle ne l'a plus vue, désormais. Au départ, Lilja en entendait parler avec le sourire, Morgana était en vadrouille, elle a toujours été comme ça. Il fallait qu'elle voit le monde de ses propres yeux, Morgana, la magie déformait tout tellement facilement que c'en était certes fascinant, mais tout aussi troublant. Alors elle est partie un peu partout, s'éparpiller dans la nature verte et les rues grises pour apprendre d'elle-même. Lilja disait qu'elle n'avait pas besoin de ça. Elle a toujours cru les gens très facilement, quitte à se faire avoir.

Maintenant, ça fait beaucoup trop longtemps que Morgana est partie.

"Pas étonnant qu'elle ne sois pas revenue. Morgana c'est pas une fille bien, Maybelle, tu m'entends ? Je veux plus jamais que tu prononces ce nom. Elle devrait même pas faire partie de la famille, une erreur, c'est une ERREUR !"
Morgana, des fois, le père de Lilja la préférait à sa propre fille. C'était une gamine douce et vive. Maybelle était un peu plus fade, un peu trop calme.
"Et je m'en fiche, que vous vous étiez promis l'une à l'autre de témoigner à votre mariage, ces conneries de gamine c'est fini, t'as 24 ans Maybelle, et si je veux que tu te maries maintenant, tu te marieras maintenant. C'est comme ça, c'est tout."
Morgana adorait son oncle. Il avait de l'ambition. Beaucoup d'ambition. A cette époque, elle ne savait pas qu'il en avait même trop. Mais Mr Carpenter, c'était un homme qui riait drôlement fort pour un bourgeois, qui paraissait fier et qui était plutôt gentil. Un idéaliste bien déterminé à mettre ses idées en place.
"Et si tu la croises... Maybelle, si tu croises Morgana... Il faut que tu le dises. Elle est partie, de toute façon. C'est plus ta cousine. C'est qu'une bâtarde, si ils apprennent qu'elle est pas comme nous ils te feront du mal à toi aussi. Elle, ils la tueront. Mais c'est pas important, d'accord ? L'important, c'est toi."
Morgana avait appris l'humilité par le biais de Lilja. Gamine, Lilja ne comprenait pas pourquoi son père préférait sa cousine à elle. En grandissant, elle s'est rendue compte que c'était parce que Morgana était plus intéressante qu'elle. Elle, elle aurait pu ne pas être là, les gens n'auraient pas vu la différence. Morgana, cette différence, elle la voyait.
"Oublie-là. Détache toi complètement d'elle."
Elle voyait dans les yeux de Lilja une douceur infinie, un trop plein d'amour mal partagé, elle voyait des qualités et des défauts qu'on ne voit que lorsqu'on connaît une personne par coeur. Pendant des années, les deux filles avaient été leurs seules compagnes de jeux. Morgana la fougueuse, Lilja la réfléchie.
"Elle ne fait plus partie de ta famille. Elle en a jamais réellement fait partie."
Morgana a été élevée loin des scandales de la famille. Quand elle a été en âge de comprendre, elle a décidé qu'elle s'en fichait. Lilja savait très bien qu'elle ne s'en fichait pas, mais elle a fait semblant avec elle. Il y avait ce lien, entre elles. Elles n'avaient pas les mêmes amis, pas les mêmes goûts, mais elles se connaissaient trop bien.
"Elle est déjà morte."
Et Lilja se demande à quel moment elle a aussi perdu son père.

Morgana,
J'ai ton sang sur mes mains.
J'espère que tu vas bien,
Lilja.



――――――-―• et vivre encore •――――-―――
Il était environ 17 heures lorsqu'elle a fini sa journée.  Il y avait ce petit rebut, elle ne se souvenait jamais de son prénom mais son grand frère était à Poudlard avec elle, il y avait une ressemblance folle entre eux deux.
Il la faisait rire. Bien sûr, elle ne riait jamais devant lui, ou quand il était dans les parages. Mais il avait cette insouciance, comme si tout était normal, comme si ça allait s'arranger, ça allait changer. Comme si... comme si il ne lui ne voulait à pas à elle, passive extrême de juste attendre et de ne rien faire pour l'aider.
Mais si Lilja riait intérieurement, d'autres criaient ouvertement. Il n'avait pas  faire ci, pas à agir comme ça. Il parlait trop fort, paraissait trop heureux.  Se permettait quelques commentaires déplacés. Lilja commençait à avoir peur pour lui. Un jour, sans savoir pourquoi, elle lui a laissé sa collation de 16 heures. Il paraissait tellement maigre que ça lui avait coupé l'appétit. Elle avait passé des heures et des heures dans le noir, à regretter son geste. Elle aurait du l'ignorer, comme d'habitude.
Ne pas sortir du moule, Maybelle. Viser plus haut, encore plus haut. Tracer sa route avec des œillères.
Ils l'ont abattu sous ses yeux. Elle ne sait plus ce qu'il avait fait. Il était allé trop loin. Il avait évoqué le nom de celui-à-abattre avec fierté, ou peut-être qu'il avait insulté une personne du ministère, elle ne s'en rappelle plus très bien. Elle se souvient juste de son corps inerte, laissé pour mort et du vide frigorifiant de la ruelle. Et alors que tout le monde partait, elle a craqué. Il était en train d'agoniser, et elle a fondu sur lui, a laissé un torrent dévaler ses joues et pendant de très longues minutes, elle l'a bercé contre son coeur, en sanglotant et en l'implorant. "Je suis désolée", qu'elle disait. "Tellement désolée". Elle paraissait tellement désolée qu'ils ont cru que c'est elle qui l'avait tué.
Mais non. Lilja était désolée de la cruauté des hommes, de l'injustice du monde. Désolée d'avoir assisté à ça, désolée de n'avoir rien fait, désolée d'avoir essayé, désolée d'avoir espéré, désolée d'avoir tout fait. Elle a demandé pardon pour ses faiblesses, ses peurs et ses hontes, elle s'est excusée pour sa lâcheté et la terreur qui broyait ses entrailles. Elle a essayé de s'excuser pour ses connaissances trop nombreuses, son ignorance face au meurtre, son silence face à la violence, sa foi disparue, sa vie foutue.
Elle avait le sang de ce gamin sur les mains, et elle s'est excusée de ne même pas connaître son prénom.


――――――-―• voleurs d'enfance, briseurs d'innocence •――――-―――
C'était et ça avait toujours été une princesse. Oh, pas que dans le bon sens. Dans le sens, certes, elle avait tout ce qu'elle voulait, elle était belle et intelligente et tout le monde l'admirait ; mais personne n'écoutait son avis, puisqu'elle serait finalement mariée à quelqu'un qui, lui, serait écouté et parlerait pour eux deux. Quand elle était gosse, Lilja, elle savait rien de tout ça. On lui avait jamais vraiment demandé son avis mais elle pensait que c'était normal, après tout dans la famille on ne parlait de sujet épineux qui demandait réflexion. On se croisait pour le repas du soir et on avait une conversation détachée, indifférente. "alors ta journée ? oui, moi aussi comme d'habitude. oh, j'ai croisé machin, il te dit le bonjour, on devrait l'inviter un de ces jours." Il manquait toujours quelqu'un pour le repas du midi. Soit maman qui était partie en cavale, soit papa qui travaillait encore. Des fois, il y avait d'autres gens, de la famille principalement, les invités de marque arrivaient le soir.
Aussi, quand quelqu'un lui a demandé un beau jour d'un ton badin "Alors Lilja, dans quelle maison tu veux être à Poudlard ?", elle n'a ressenti qu'un immense malaise. Elle avait l'impression que ses parents avaient arrêté de respirer et la testaient. Elle a sagement posé ses couverts, comme toute future hôtesse de maison se le doit, s'est éclairci doucement la gorge et a poliment regardé la personne qui lui avait posé cette question.
"Une maison qui ferait honneur à ma famille, monsieur." L'épouse dudit monsieur a esquissé un sourire attendri et la bouche du père Carpenter s'est tordue en une moue satisfaite mais sans plus. Passable. C'est tout ce qu'elle avait jamais été pour eux, Maybelle Prudence-Lilja, passable.



――――――-―• patchwork d'oxymores •――――-―――
Le repas s'est déroulé convenablement. Lilja s'est entretenue avec sa future belle-mère à coup de faux sourires complices, parlant à voix basse de choses et d'autres.
Comme tout le monde, elle dira par la suite "Maybelle est une jeune femme très charmante", avec un sourire satisfait.
Maybelle s'en fou, elle, c'est qu'une façade. Lilja, elle, tremble. Les murs de la ville sont ornés d'un visage familier qui lui manque tant. Son nom lui a sauté aux yeux dès qu'elle est sortie, hier, si vivement qu'elle s'est sentie agressée par ce nom qui était devenu tabou au sein de la famille.
"Tu ne voudrais pas finir comme elle, Maybelle." Sa mère lui avait toujours parlé d'un ton condescendant. Sa mère avait beau être la soeur de celle qui avait mis la paria au monde, elle refuserait toute sa vie de prononcer son nom.
Morgana Ives, recherchée activement pour vol, récompense conséquente à qui la retrouvera - vive de préférence.
Elle en frissonne encore, de ce "de préférence".

Pendant le repas, elle a croisé trois fois le regard de son futur mari. Il a une bonne réputation. En public, comme en privé. Lilja s'est sentie soulagée, et puis elle a pensé à ces affiches placardées et elle s'est dit que sa cousine aurait honte d'elle et l'appellerait Maybelle à son tour. C'est vrai, quoi ; se sentir soulagée parce que l'homme avec qui on allait être forcée de se marier n'était pas un connard ?
Du moins, c'est comme ça qu'elle pense que Morgana aurait réagi. Elle  ne sait pas, après tout. Depuis tout ce temps...
Il a l'air correct, donc. Bonne situation, qui ne crache cependant pas sur une bonne dot. Il ne la forcera à rien tant qu'elle file droit. Avec amertume, elle se rend compte que ça lui convient.





Je cherche donc un mari sang pur et une cousine insurgée si ça intéresse quelqu'un I love you


Dernière édition par M. P-Lilja Carpenter le Jeu 11 Sep 2014 - 23:07, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: lost in bitterness (lilja)   lost in bitterness (lilja) EmptyMar 9 Sep 2014 - 16:46

Invité
Invité
lost in bitterness (lilja) Empty
BIENVENUE OFFICIELLEMENT gaah I love you ton personnage promet et du coup, je me demande qui tu vas prendre en avatar parce que je suis... un peu curieuse, j'avoue. jule bon courage pour ta fiche, n'hésite pas à contacter un membre du staff si tu as d'autres questions. I love you
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: lost in bitterness (lilja)   lost in bitterness (lilja) EmptyMar 9 Sep 2014 - 16:55

Invité
Invité
lost in bitterness (lilja) Empty
Merci la belle I love you
Pour l'avatar j'hésite encore un peu mais j'attends surtout que je sois la seule à utiliser la connexion, sinon ça fait crier ma soeur parce que ça fait tout buguer Arrow
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: lost in bitterness (lilja)   lost in bitterness (lilja) EmptyMar 9 Sep 2014 - 17:03

Invité
Invité
lost in bitterness (lilja) Empty
j'ai hâte aussi de savoir pour l'avatar jule en attendant ton personnage promet et le nom est magnifique iiih bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: lost in bitterness (lilja)   lost in bitterness (lilja) EmptyMar 9 Sep 2014 - 17:05

Invité
Invité
lost in bitterness (lilja) Empty
bienvenue !

hate de voir ton avatar !

bye
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: lost in bitterness (lilja)   lost in bitterness (lilja) EmptyMar 9 Sep 2014 - 17:17

Invité
Invité
lost in bitterness (lilja) Empty
oh, merci beaucoup vous deux I love you
pour l'avatar j'ai pensé à Magdalena Frackowiak, elle fait douce, fragile sur certaines photos et puis elle fait un peu bourge, il faut l'avouer Arrow mais j'hésite encore (je l'ai tellement jouée... et puis elle va avoir 31 ans aussi mdr ) ; donc quelqu'un dans le genre, je vais voir quand j'aurais la connexion I love you
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: lost in bitterness (lilja)   lost in bitterness (lilja) EmptyMar 9 Sep 2014 - 18:54

Invité
Invité
lost in bitterness (lilja) Empty
Bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche !

J'ai lu les idées que tu avais eu et j'ai hâte de voir ce que tu vas faire de ce perso ! ;)
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: lost in bitterness (lilja)   lost in bitterness (lilja) EmptyMar 9 Sep 2014 - 19:01

HERO • we saved the world
June Winchester
‹ inscription : 13/02/2014
‹ messages : 2868
‹ crédits : moi et ma signature à crackle bones.
‹ dialogues : lightblue
lost in bitterness (lilja) Tumblr_n386dvTGPL1rv3a9bo4_250

‹ liens utiles : présentation - reaghan - ronald - daphne - mood - lyanna - lorcàn - remus
‹ âge : trente ans. (01/06/1974)
‹ occupation : à la renaissance du phénix, je n'ai pas de métier (la faute au gouvernement qui estime que les loups-garous sont trop dangereux pour avoir un métier).
‹ maison : gryffondor
‹ scolarité : septembre 1984 et juin 1991.
‹ baguette : Elle est en bois d'ébène avec une plume de phénix à l'intérieur et mesurant vingt-quatre centimètres.
‹ gallions (ʛ) : 5785
‹ réputation : À Poudlard et jusqu'à sa morsure, on la connaissait parce qu'elle ne ressentait pas la douleur et qu'elle passait plus de temps à l'infirmerie pour vérifier qu'elle ne s'était pas fait mal qu'en cours. Elle a été joueuse de Quidditch aussi et pas une mauvaise. C'est un sport qu'elle a toujours adoré et qu'elle aurait bien continué par la suite. Puis après sa morsure, sa maladie s'est guérie grâce (ou à cause du) au gène loup-garou et on a fini par l'oublier. Puis après elle a été recherchée parce qu'elle a fait partie de l'Ordre du Phénix puis des insurgés. On l'a connu comme étant le rebut de Severus Snape. Puis de nouveau une insurgée. Puis héros de guerre, mais un héros qu'on remercie par un simple sourire et une petite somme d'argent, pas un héros qui mérite l'Ordre de Merlin. Vous comprenez, elle n'est pas normale. L'Ordre de Merlin, June s'en moque, mais elle ne supporte pas le snobisme de ce gouvernement qui se veut tolérant. Depuis la fin de la guerre, June se renfonce dans l'anonymat et ça lui va très bien.
‹ particularité : Loup-garou. Totalement. Elle a été mordue par Claevis, un membre de la meute de Thurisaz en 1995. La cicatrice est toujours visible et bien brillante sur son flanc gauche. Le gène lui a permis de guérir de sa maladie d'insensibilité congénitale à la douleur, mais il lui a fait perdre son boulot d'Auror aussi.
‹ faits : uc
‹ résidence : à storm's end.
‹ patronus : un renard roux
‹ épouvantard : le feu.
‹ risèd : Teddy avec Dora et Remus. Et puis elle avec Elijah et leurs enfants. Des enfants qui ne souffrent pas du gène du loup-garou.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smoking-ruins.com/t6908-june-shadow-of-the-colossus
lost in bitterness (lilja) Empty
ça annonce un bon personnage tout ça ow
Bienvenuuuuue minikr bonne chance pour la fin de ta fiche et pour la recherche d'avatar du coup, si tu as besoin d'aide, n'hésite surtout pas brille (de même si tu as une autre question) et amuse toi bien parmi nous !

• • •

she wolf but i can't compete with the she-wolf, who has brought me to my knees. what do you see in those yellow eyes? 'cause i'm falling to pieces.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: lost in bitterness (lilja)   lost in bitterness (lilja) EmptyMar 9 Sep 2014 - 19:04

Invité
Invité
lost in bitterness (lilja) Empty
bienvenue et bonne chance pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
lost in bitterness (lilja) Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

lost in bitterness (lilja)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Lost Element
» 03. I thought i lost you...
» [Creepypasta] Lost Silver
» NUMÉRO QUATRE - The Lost Files
» D-Gray Man : Lost Chapters

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Until the very end ”
like the tiny dust floating in the air
 :: Evanesco; they lived happily ever after :: Fiches poussiéreuses
-