sujet; Aurore Castle - Don't go on appearance

Invité
Invité
Aurore Castle - Don't go on appearance  Empty
Aurore H. Castle
Crystal Reed • crédit shan
❝ We're running in circles again ❞Insurgent ; Inventé

☇ pseudo complet & surnom(s) ; Aurore Hayley Castle ou  Aur  pour ceux qui ont la flemme de l'appeler Aurore dans les moments urgents.
☇ naissance ; 28 avril 1979
☇ ascendance; sang pur
☇ métier ; aucun
☇ camp ; Rébellion
☇ réputation ;La rose aux épines empoisonnées, voilà la réputation d'Aurore. D'apparence si fragile, belle et accueillante tel une rose, elle possède aussi des épines qu'elle n'hésitera pas à montrer lorsque ses proches sont menacés ou face à ses ennemis. A l' inverse,  elle peut très bien les camoufler soit pour laisser l'approche à son cercle, soit pour mieux attaquer.
☇ état civil ; Célibataire
☇ rang social ; Insurgée
☇ baguette ;22, 5cm - Ebène - Plume de phénix
☇ épouvantard ;La mort de son frère
☇ risèd ;Son frère qui reste à ses cotés
☇ patronus ; Un renard, rusé mais loyal
☇ particularités ; ///
☇ animaux ; Elle avait une chouette mais à préféré s'en séparer vu les évènements, sachant qu'elle ne saurai plus en prendre soin comme avant...
☇ miroir ; Forme de losange et reflet orange

☇ Avis sur la situation actuelle ; Aurore a horreur de ce que le monde est devenu. Elle regrette son passé ; celui à l'école de Poudlard, des moments passés dans son immense maison de sorciers aristocrates , son frère avec qui elle partageait tout et l'époque où chacun se promenait librement.
Depuis que le gouvernement et le monde se sont plongés dans le chaos, Aurore est cachée telle une ombre, à se fondre dans la masse en devant observé d'autre insurgés comme elle s'enfuirent, se battre ou d'autres personnes se faire tuer par des rebuts. Elle voit très mal le fait que temps de gens acceptent de vivre ainsi sans rien faire, surtout ceux qui se rangent du coté du gouvernement.
Elle a tout perdu , toute sa famille et beaucoup de ses amis d'enfance mais ne baisse pas les bras et fera tout pour s'en sortir. Se battre contre le gouvernement, tuer quiconque oserait s'en prendre à ceux qu'elle aime ou des innocents, aider à réparer les dégâts... tout ce qu'elle pourra faire pour aider à changer tout ça, elle le fera et sans demander son reste, au risque de mourir car comme elle le dit, elle n'a plus rien a perdre.

☇ Infos complémentaires ; Elle est très habille que ça soit avec sa baguette, physiquement et dans la manipulation mentale   C'est une ancienne Gryffondor qui était très appréciée pour sa sympathie , son courage et ses choix de fréquentations basés sur le mental plutôt que sur l'argent et le physique.   Elle se montrera toujours impassible face à un ennemis ; ni peur, ni haine , non aucune émotion même si un "Avada Kedavra" était lancé sur elle. Même sous la torture, elle ne trahira jamais ceux qu'elle considère comme les siens Rancunière, elle peut se montrer d'une cruauté impensable au moment ou on s'y attend le moins Elle a une cicatrice sur l'épaule droite faite lors d'une de ses batailles ainsi qu'un très léger trait autour du cou car elle  a été étranglée mais ce dernier ne se voit pas beaucoup. A la base, elle vivait dans une famille de sorciers très riches (aristocrate) Elle a un bracelet dont elle ne se sépare jamais Elle a perdu sa mère d'une maladie, son père tué dans une explosion et son frère est introuvable ; elle est si morte de peur à l'idée qu'il soit mort que ça en est devenu son épouvantard.

❝ Nothing compares to you ❞Deux mots sur l'IRL

Appelez-moi Tia. J'ai 17ans, je viens de Belgique et j'ai connu le forum via forumactif. Si tout va bien vous me verrez connecté(e) 5 jours sur 7. Un dernier mot ? J'espère juste me faire une place !



Dernière édition par Aurore Castle le Sam 21 Nov 2015 - 3:20, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Aurore Castle - Don't go on appearance  Empty
Enfance Adolescence
avant Poudlard, années à Poudlard, début de rébellion


❝ Enfance et début à Poudlard Poudlard ❞à partir de 1979 - Monde magique

En ce lieu familier, il y avait une femme allongée sur son lit, elle sourit car elle sait qui allait bientôt rentrer du travail ; son époux. Ce dernier était un grand homme pourtant pas fort imposant, la peau légèrement pâle, les yeux verts et les cheveux bruns. La femme quand à elle,  était d'une rare beauté, une beauté fatale comme on le disait si bien. Silhouette fine et de taille moyenne, cheveux noirs, yeux bleus, peau parfaite. Elle était parfaite ; les femme l'enviaient plus qu'elles ne la jalousaient et les hommes la désiraient. Mais c'était à sa sorcier quelle avait décidé de donner son cœur.
Lorsque la porte s'ouvrit en bas, elle compris et se redressa légèrement de son lit tout doux et de haute qualité. Enfin, la porte de la chambre s'ouvrit à son tour, laissant apparaître la grande silhouette de son homme. Il sourit, se rapproche de sa bien-aimée et d'un air décidé lui demanda  
"Alors ? Fille ou garçon ?"
La femme sourit de toutes ses dents, caressa sur ventre près à exploser.
"Les deux ... de faux jumeaux tu te rends compte ?!"  
Le père félicita la mère d'un baiser, heureux de cette nouvelle. Puis il s'excusa auprès la jeune femme, le temps de se préparer pour la nuit.

◘ ◘ ◘ ◘ ◘


Si quelques cris avaient raisonnés dans la maison durant un bon moment de la journée, le soir était d'un calme agréable sur le coup. Cela faisait un moment que la jeune femme soufflait enfin, pourtant incapable de s'endormir malgré la fatigue qui la ronge. Elle ne voulait qu'une chose, voir ses enfants, ses bébés. Ce qui ne tarda pas. Très vite, une petite bonne femme entra dans la pièce, deux petits choses enveloppées dans des couvertures se trouvant par-dessus de jolies petites tenues pour bébés. La servante, Marie, tandis ces deux petits corps innocents à la dame dont le mari se trouvai assit près d'elle. Heureuse, elle commença à les bercer avant d'en donner un à son époux qui suivit le pas.
"Comment on va les appeler ?"
La mère regarda un moment ses enfants, sourit.
"Tristan et Aurore... ils ont une tête à s'appeler Tristan et Aurore"
L'homme, dans un sourire, haussa les sourcils.
"Ah oui ?"
La mère hocha la tête
"Tristan inspire l'indépendance, la force et l'amour caché sous un air égocentrique pourtant faux. Aurore inspire à la douceur et à la beauté ... le caractère sous l'air fragile... ce sont les noms que je leur ai choisis. Je suis sûre qu'ils seront ainsi plus tard, c'est mon instinct de mère qui me le dit"
Le père mit ses mains en défense, montrant qu'il était d'accord et répéta les noms, deux ou trois fois , en regardant ces petits bouts.

◘ ◘ ◘ ◘ ◘
 

Un bruit de verre fracassé vint raisonner dans toute la maison, et il fallait y aller fort pour l'entendre jusqu'à l'autre bout tant cette habitation état immense. En même temps on parle d'une demeure de sorciers aristocrates, par ailleurs des gens extrêmement riche. Rapidement, la bonne arriva sur les lieux accompagnée de la jeune mère qui soupira en voyant son fils devant les verres brisés, ballon en mains. Le petite brun releva légèrement la tête et le secoua en faisant trembler sa lèvre inférieur tandis qu'une autre petite tête restait assise dans une profonde chaise de jardin sur lequel elle aurait pu s'allonger pour dormir. De sa petite voix innocente et de gamine, elle prit la parole, visiblement agacée du silence.
"Ah ben c'est cassé"
Le jeune garçon se tourna, entraina sa sœur avec lui
"je crois que je vais faire un tour avec Aurore... en haut"
La mère hocha la tête en se pinçant la lèvre inférieur.
"Tu as raison Tristan chéri, monte avant que papa ne rentre"
En réalité, ça commençait à devenir dur pour la belle femme ; ses enfants avaient maintenant 7ans. Ils touchent à tout, font n'importe quoi et apparemment commence à casser tout au passage. Génial ! Comme ce disait si souvent la mère ces derniers temps.

◘ ◘ ◘ ◘ ◘
 

Un mots, deux mots, trois mots,...Aurore écrivait sans cesse ans un petit livre. Sa mère venait voir de temps en temps ce qu'elle écrivait, bien qu'au début Aurore cachait ses écrits. Mais elle finit par céder juste parce son frère adoré lui demanda. La mère prend le cahier, commence à lire.

"Cher cahier,  
Je ne sais pas par où commencer. Nous avons récemment commencé à apprendre à bien se tenir en compagnie de gens bizarres qui sont habillés en princesses pour les femmes et en ce que les moldus appellent pingouin pour les hommes. Parait que ce sont des animaux noirs et blanc. Moi je trouve que ça ressemble à notre vieille chouette Ely. Mas bon, chacun sa façon de voir. Ces gens viennent de temps en temps à la maison et me chiffonnent les cheveux ou me pincent les joues en disant "oh qu'elle est mignonne cette petite. Elle ressemble de plus en plus à sa mère, ce sera une beauté fatale plus tard." Ensuite, ils passent à mon adorable frère qui lui aussi reçoit des compliments. Maman et papa disent que tous ces gens sont très importants, mais que je dois me concentrer sur mon éducation. On me dit :
-marche bien et droite
-n'interromps personne, reste polie
-Bonjour ou bonsoir et merci ... au revoir, bien à vous, je vous prie,..
-Apprend à bien écrire
Oh mon cher cahier, c'est pour cela que je t'écris, pour te faire par de ce que je subit depuis mes 6 ou 7ans. Et , mais ça fait à peine 1an maintenant que j'y pense. Une année interminable... je veux jouer, sortir, vivre une vie comme une sorcière de mon âge normale et je suis sûre que Tristan est de mon avis. Il sera mon complice et me suivra dans mes aventures très prochaines."

◘ ◘ ◘ ◘ ◘
 
Aujourd'hui, le lieu à changé, les rues ont changées. C'est maintenant une longue et large allées où magasins se suivent, certains avec des ballais et d'autres avec des animaux ou encore des confiseries. Mais ce qui intéressait les deux jeunes sorciers qui venaient d'avoir leur lettre pour Poudlard, c'était leurs baguettes. Tristan avait déjà son hiboux brun et blanc et Aurore une chouette brune et noire. Ils avaient tout en matérielle, sauf ce qui leur permettrait d'exercer la magie une fois à l'école de sorcellerie.
Dans le magasin, les deux jeunes gens trouvèrent facilement les baguettes qui convenaient, ou plutôt c'étaient elles qui les avaient choisis...Pour Aurore, c'était Ebène , un bois réservé aux sorciers ayant le courage d'être eux-mêmes et qui restent fidèles à leurs convictions, et plume de phénix qui offrent de larges capacités magiques. Voilà des jeunes sorciers près à se rendre à leur école et commencer leur aventures en sorcellerie.  

❝Années à Poudlard et début de la rébellion  ❞A partie de 1990 - Poudlard et alentours

Et ainsi, la petite Aurore se promenait dans les couloirs de Poudlard, tenue règlementaire de haute qualité, cravate rouge et or. Oui oui, la jeune fille si frêle et fragile avait été envoyée dans la maison Gryffondor ; de quoi la rendre heureuse elle qui avait temps entendu du bien de cette maison. Et pour couronner le tout, son frère était lui aussi chez les lions et ils s'étaient tous montrés très accueillants de leur nouveaux arrivants. Très vite, la jeune fille s'était faite à ses camarades.

◘ ◘ ◘ ◘ ◘

Tout allait pour le mieux jusqu'à ce que "celui dont on ne peut pas prononcer le nom" ne commence à faire son retour. Aurore en riait bien de tout ces chichis... A la place d'aller droit au but et dire "Voldemort", non non il fallait toujours contourner. Elle, elle s'en fichait pas mal. Les autre l'aimait, elle sympathisait avec beaucoup de monde, était appréciée car elle ne se basait pas sur l'argent, elle si riche. Le mental, voilà ce qu'elle regardait. Jusqu'à aujourd'hui, elle passait chaque soirées à s'amuser , rire des blagues des farceurs de l'école, faire des sorties avec ses amis, désobéir aux règles aux risques d'avoir des heures de colle. Mais peut importe temps qu'elle passait du bon temps et transmettait son sourire et son rire communicatif. Mais depuis que le retour de cet saleté était annoncé, l'ambiance avait un peu baisé. Evidemment, les élèves continuaient de vivre, rire et profiter de la vie temps qu'il en était encore temps. Pourtant, même dans les pires moments, Aurore restait optimiste. Un jour, lui et ses mangemorts seront vaincus et un semblant de paix comme on l'avait connut bien avant refera surface.

◘ ◘ ◘ ◘ ◘

L'adolescente observe sa mère allongée sur son lit, lui caresse le front humide de sa main douce et rassurante. Elle le savait, elle savait que celle qui l'avait mise au monde n'en aurai plus pour très longtemps avant de pousser son dernier souffle. Mais elle voulait rester, cette fille qui avait hérité de sa douce mère. Elle observa un moment son frère, assit en face d'elle de l'autre coté du lit. Celui-ci tenait la main de sa mère, d'une force à la fois tendre et obligatoire, comme s'il retenait la femme qui était au bout de sa vie. c'est dans un silence profond et l'absence de leur père, que les deux adolescents sourirent une dernière fois à cette femme aux sourire angélique disant "ça va aller, je vous aime et vous aimerai toujours. Je serai toujours à vos cotés, même si vous ne me voyez pas. Rester ensemble surtout. Au revoir".
"Au revoir" , dit la jeune fille en voyant les yeux de sa mère se fermer. Elle laissa couler une larme et aussitôt, sa moitié de sang vint à se cotés afin de la serrer contre elle. Tristesse et haine se mélangeaient ; la tristesse du perte, la haine du absence.

◘ ◘ ◘ ◘ ◘

Le père approcha de sa fille, s'excusa mais ni elle ni le jeune homme ne voulait l'écouter. Ne rien entendre, oublier, se calmer ; ils ne voyaient que ça. Leur années scolaires étaient finie, la rébellion avait commencé ; plus le temps pour les larmes ! Tout ce qui comptait maintenant, s'était de survivre. Aurore regardait par la fenêtre du haut bâtiment au loin, la fumée noire d'un incendie se trouvant un peu plus loin. Bâtiments endommagés, cadavres à certains endroits, c'était l'anarchie.

◘ ◘ ◘ ◘ ◘


C'était à leur risques et périls de vouloirs sauver cette famille. Ils ignorent qui ils étaient mais cette femme et ce pauvre homme handicapé n'auraient certainement rien tenter sachant que leur deux petits enfants de 12 et 6 ans étaient là. Le père jeta un premier sort, Tristan le couvrait tandis qu'Aurore expédia un ennemis plus loin, décidée à ne pas laisser faire le gouvernement. Plus moyen de faire marche arrière, ils étaient des insurgés maintenant. Ils ne volaient pas se plier aux règles de cette saleté et répugnante ordure ! Tout a coup, sans crier garde et sans que personne ne puisse comprendre ce qu'il se passait, le père courut vers la maison où habitaient la famille qu'ils étaient venus aider. Un enfant s'y serai replié malgré l'avertissement des parents et le père des faux jumeaux s'y est rendu rapidement pour le sortir d'affaire. Aucun n'en sortira après l'explosion provoquée par un des deux attaquant avait provoquer.

◘ ◘ ◘ ◘ ◘


"Je vais vous tuer !" ... "Je n'ai même pas su lui dire au revoir" ... "Je promets que ce gouvernement tombera !" ..."Aller tous vous faire voir ! Je vous em***** "... Toutes ces phrases étaient comme des échos dans la tête des deux adolescents qui restaient là, dans l'ombre, dans leur refuge.
Aurore avait complètement pété les plombs et les deux tueurs en étaient morts. Mais il n'y avait pas que ces mots qui avaient provoqués un tel silence dans la pièce. Tristan se leva, regarda l'épaule de sa sœur et son coup.
"Tu vas en garder des cicatrices sœurette"
Tristan remit correctement la bride du top de sa sœur tandis que cette dernière enfila son gilet.
C'est vrai, après l'explosion, alors que les deux assassins riaient de leur dégâts, Aurore s'était jetée sur celui qui avait provoqué ce malheur, le frappait à coups de points après lui avoir planter un verre brisé dans le coup. L'autre, avait prit un file et s'était mit a étrangler Aurore par derrière, y prenant un malin plaisir. Heureusement, Tristan était intervenu en tuant le deuxième personnage. C'est une marque au cou et une vilaine blessure sur l'épaule droite, causée par l'explosion vu que le frère et la sœur étaient trop près à ce moment là. Mais ils avaient eus beaucoup de chance de s'en sortir vivants.

◘ ◘ ◘ ◘ ◘


Aurore se réveilla, regarda autour d'elle et constate que son frère est absent. Mais c'est ainsi chaque matins ; il part vite en repérage et discuter de la situation avec un ami. Il revient toujours après un petit quart d'heure.
Le temps passe, trop de temps. Aurore commence à paniquer : où est-il ? cela fait plusieurs heures qu'il est partit.

◘ ◘ ◘ ◘ ◘


La jeune femme revient au refuge, bracelet que son frère lui avait offert pour son dernier anniversaire, justement en pleine guerre et donc récemment, autour du poignet. Une sorte de large morceau de cuire flexible, qu'Aurore ne connaissait que trop bien . Il prévenait d'un sorte de décoration de jeux que leur mère leur avait offert. Et il en avait fait des bracelets, qu'il voulait donner au bon moments.
Quand ce fut le moment, il dit juste "c'est la marque qui nous unis , à jamais !".
Mais son frère n'était plus là... depuis plusieurs jours... était-il mort ? Elle voulait le savoir et veut encore le savoir ; il est tout ce qui lui reste, à supposer qu'il est toujours vivant...

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Aurore Castle - Don't go on appearance  Empty
Bienvenue ici, Aurore I love you Si tu as des questions, n'hésite pas à les poser ? Une insurgée de plus, je suis tout de joie mg
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Aurore Castle - Don't go on appearance  Empty
Merci Davius ! I love you
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Aurore Castle - Don't go on appearance  Empty
bienvenue sur exci minikr minikr
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Aurore Castle - Don't go on appearance  Empty
Merci minikr minikr
Revenir en haut Aller en bas

HERO • we saved the world
Luna Lovegood
Luna Lovegood
‹ inscription : 31/05/2015
‹ messages : 5660
‹ crédits : LUX AETERNA (avatar), TUMBLR + MATHY LA BEST (gifs), KAZUO ISHIGURO (quote).
‹ dialogues : bleu (luna - #669999) ; rosé (marie - #cc6666).
Aurore Castle - Don't go on appearance  C9rrp50

‹ âge : (depuis le 13/02/04) 23
‹ occupation : aventurière dans l'âme, souvent bénévole, étudiante par correspondance et mère à plein temps.
‹ maison : Serdaigle
‹ scolarité : septembre 1992 et décembre 1997.
‹ baguette : mesure 25, 8 centimètres, a été taillée dans du bois de sorbier et son cœur recèle un ventricule de dragon.
‹ gallions (ʛ) : 8626
‹ réputation : je suis différente ; même je ne suis plus aussi loony qu'auparavant.
‹ particularité : douée d'un sixième sens tel qu'on me soupçonne d'avoir le troisième œil.
‹ faits : Marie n'est plus ; que je me réhabitue à mon nom, mon visage et ma vie d'autrefois, tant bien que mal ; que les conséquences d'une année et demie volée sont rudes ; que je crois en Harry Potter depuis toujours ; que je suis une héroïne de guerre ; qu'il me manque du bon sens et une part d'humanité ; que je ne pourrais pas survivre sans ma fille, Lesath, ni son père, Rolf Scamander, à mes côtés ; que notre famille détonne ; que je suis l'une des sacrifiés scolaires de la guerre ; que Lesath est atteinte du syndrome Rosier.
‹ résidence : dans cette drôle de demeure du Devon, en forme de tour d'échecs, avec Rolf et notre fille, Lesath. Autrefois musée du gouvernement, aujourd'hui réhabilitée, elle s'élève toujours aux abords de Loutry-Ste-Chapsoule.
‹ patronus : un sombral, après de nombreuses métamorphoses (le lièvre et le panda ont été les plus marquantes).
‹ épouvantard : une forme prostrée dans un sous-sol tantôt calciné, tantôt humide (représentation d'un retour en arrière inéluctable, sans Lesath, sans Rolf, sans ceux qui comptent pour moi).
‹ risèd : une longue chaine dorée, sertie de six pendentifs très particuliers.
http://www.smoking-ruins.com/t4738-lovegood-a-circle-has-no-begi
Aurore Castle - Don't go on appearance  Empty
HAN yeux . Que de retard en moi Arrow

WELCOME CHEZ NOUS gaah yeah bon courage pour la validation trognon

• • •

AND SO WE STOOD TOGETHER JUST LIKE THAT, AT THE TOP OF THAT FIELD FOR WHAT SEEMED LIKE AGES, NOT SAYING ANYTHING, JUST HOLDING EACH OTHER; WHILE THE WIND KEPT BLOWING AND BLOWING AT US, TUGGING OUR CLOTHES, AND FOR A MOMENT, IT SEEMED LIKE WE WERE HOLDING ONTO EACH OTHER BECAUSE THAT WAS THE ONLY WAY TO STOP US FROM BEING SWEPT AWAY INTO THE NIGHT.


Revenir en haut Aller en bas

HERO • we saved the world
Matteo Grimaldi
Matteo Grimaldi
‹ inscription : 04/10/2015
‹ messages : 953
‹ crédits : odistole.
‹ dialogues : #749585
Aurore Castle - Don't go on appearance  Tumblr_nmeeuwE5kO1u30wp0o4_r1_250

‹ liens utiles :
‹ âge : trente
‹ occupation : tisseur de mots, journaliste, coureur de monde. à la dérive.
‹ maison : Gryffondor
‹ scolarité : 1984 et 1991.
‹ baguette : était en bois d'érable, relativement flexible, mesurait 26,8 cm et contenait un coeur de phoenix.Désormais brisée, j'ai hérité d'une baguette récupérée sur le cadavre d'un mangemort: bois de noyer noir, 32 cm, coeur inconnu, et absolument pas faite pour moi.
‹ gallions (ʛ) : 2433
‹ réputation : j'ai l'air de regretter la fin de cette guerre, que ce qui secoue ce monde nouveau paraît me révolter bien plus que les atrocités commises par le précédent gouvernement, que je suis un piètre journaliste et écrivain qui tente de percer dans un milieu qui n'a jamais voulu de lui.
‹ particularité : en plein flou.
‹ faits : j'ai soutenu la rébellion, bien que je n'ai quitté ma vie que sur le tard pour aller les retrouver, au détour de la création de la Renaissance du Phoenix ; que beaucoup n'ont pas cru à mon implication, du fait de ma naissance surtout ; que j'ai une tendance fâcheuse à commencer des choses et à ne pas les terminer ; que ma plus grande ambition est d'enfin publier un livre ; que ma fiancée est en fuite et que je n'ai aucune idée de si je la reverrai morte ou vive, offerte aux bons soins des Détraqueurs ; que la nouvelle société me répugne presque autant que la précédente, voir plus ; que je ferai sûrement tout pour ma soeur.
‹ résidence : dans le loft de la Bran Tower ou Eirene et moi vivions avant que tout ne vole en éclat. J'ai réussi à garder l'appartement par je ne sais pas quel miracle, il sert aujourd'hui à ma soeur et à mon beau-frère, Elias, parfois. En vérité je n'y suis pas souvent, je fuis l'endroit.
‹ patronus : une méduse géante
‹ épouvantard : un grand feu, l'anéantissement total de ma famille, rester seul au milieu des cendres
‹ risèd : Eirene se tenant à mes côtés, aussi heureuse qu'elle l'était à nos débuts, lorsque nous étions encore pleins de promesses et de projets fabuleux avant que tout ne soit jeté aux flammes.
Aurore Castle - Don't go on appearance  Empty
Bienvenue chez toi yeux trop de rapidité en toi, tu as déjà fini ta fiche mdr

• • •


Que naissent, du tissu de notre rêve, des splendeurs énigmatiques et des ombres conquérantes, qu'un incendie total engloutisse ce monde et que ses flammes provoquent des voluptés crépusculaires, aussi compliquées que la mort et fascinantes comme le néant.
Revenir en haut Aller en bas

HERO • we saved the world
June Winchester
June Winchester
‹ inscription : 13/02/2014
‹ messages : 2868
‹ crédits : moi et ma signature à crackle bones.
‹ dialogues : lightblue
Aurore Castle - Don't go on appearance  Tumblr_n386dvTGPL1rv3a9bo4_250

‹ liens utiles : présentation - reaghan - ronald - daphne - mood - lyanna - lorcàn - remus
‹ âge : trente ans. (01/06/1974)
‹ occupation : à la renaissance du phénix, je n'ai pas de métier (la faute au gouvernement qui estime que les loups-garous sont trop dangereux pour avoir un métier).
‹ maison : gryffondor
‹ scolarité : septembre 1984 et juin 1991.
‹ baguette : Elle est en bois d'ébène avec une plume de phénix à l'intérieur et mesurant vingt-quatre centimètres.
‹ gallions (ʛ) : 5990
‹ réputation : À Poudlard et jusqu'à sa morsure, on la connaissait parce qu'elle ne ressentait pas la douleur et qu'elle passait plus de temps à l'infirmerie pour vérifier qu'elle ne s'était pas fait mal qu'en cours. Elle a été joueuse de Quidditch aussi et pas une mauvaise. C'est un sport qu'elle a toujours adoré et qu'elle aurait bien continué par la suite. Puis après sa morsure, sa maladie s'est guérie grâce (ou à cause du) au gène loup-garou et on a fini par l'oublier. Puis après elle a été recherchée parce qu'elle a fait partie de l'Ordre du Phénix puis des insurgés. On l'a connu comme étant le rebut de Severus Snape. Puis de nouveau une insurgée. Puis héros de guerre, mais un héros qu'on remercie par un simple sourire et une petite somme d'argent, pas un héros qui mérite l'Ordre de Merlin. Vous comprenez, elle n'est pas normale. L'Ordre de Merlin, June s'en moque, mais elle ne supporte pas le snobisme de ce gouvernement qui se veut tolérant. Depuis la fin de la guerre, June se renfonce dans l'anonymat et ça lui va très bien.
‹ particularité : Loup-garou. Totalement. Elle a été mordue par Claevis, un membre de la meute de Thurisaz en 1995. La cicatrice est toujours visible et bien brillante sur son flanc gauche. Le gène lui a permis de guérir de sa maladie d'insensibilité congénitale à la douleur, mais il lui a fait perdre son boulot d'Auror aussi.
‹ faits : uc
‹ résidence : à storm's end.
‹ patronus : un renard roux
‹ épouvantard : le feu.
‹ risèd : Teddy avec Dora et Remus. Et puis elle avec Elijah et leurs enfants. Des enfants qui ne souffrent pas du gène du loup-garou.
http://www.smoking-ruins.com/t6908-june-shadow-of-the-colossus
Aurore Castle - Don't go on appearance  Empty
Hey yeux peut-on avoir des nouvelles sur les modifications demandées ? as-tu besoin d'un délai pour corriger ?

• • •

she wolf but i can't compete with the she-wolf, who has brought me to my knees. what do you see in those yellow eyes? 'cause i'm falling to pieces.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Aurore Castle - Don't go on appearance  Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Aurore Castle - Don't go on appearance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Leaky cauldron ”
I know chasing after you is like a fairytale
 :: Présentation; walk the line :: aux oubliettes
-