sujet; (Âqen) Way down we go
MessageSujet: (Âqen) Way down we go   (Âqen) Way down we go EmptyDim 6 Déc 2015 - 17:10

Invité
Invité
(Âqen) Way down we go Empty
Âqen Enlil Shafiq
feat Josh Beech• crédit swan
❝ We're running in circles again ❞Death eater Inventé

☇ pseudo complet & surnom(s) ; Âqen, dieu du monde souterrain, passeur funèbre d’un monde à l’autre, sans doute dans l’espoir funeste que le porteur se fasse tout autant messager de l’au-delà. Echec retentissant sur toute la ligne. Enlil, divinité du vent, impétueux dieu des dieux mésopotamiens, prénom qu’Âqen a toujours préféré au premier et surnom qu’on lui donne quand il lui prend la fantaisie de le donner avant tout autre nom.
Les Shafiq sont une famille inscrite dans la douleur, des esclaves par essence que l’on force à ployer l’échine quelle que soit la période. Âqen ne veut plus de cette soumission, de la souffrance qu’elle traîne, de l’Histoire douloureuse qu’elle véhicule. Doctement il a parcouru les lignes de son arbre généalogique pour en tirer les enseignements. De la persécution à la haine. De la haine au silence. Jusqu’à ce que le Lord les arrache à ce mutisme qu’ils avaient tant chéri. .

☇ naissance ; 25 Août à Ste Mangouste. Âqen et Neith n'ont cependant pas passé leur enfance en Angleterre. Ils font partie de la branche baroudeuse, des Shafiq qui ne demandent rien à personne et surtout pas d’ennuis. Elevés en Egypte d’un père bien Anglais depuis des années et d’une mère Néo-Zélandaise, ils sont citoyens du monde plus que d'une seule terre. Ballotés entre deux pyramides et les grandes étendues de la Nouvelle Zélande jusqu’à ce qu’ils atteignent l’âge de dix ans, les jumeaux n’ont connu réellement l’Angleterre qu’en rentrant à Poudlard et n’ont eu de cesse de profondément regretter leurs deux terres d’accueil. Et le soleil. Surtout le soleil..
☇ ascendance;  Pure. Il n’en tire pas autant de fierté qu’il le devrait mais fait parfaitement illusion. De son éducation, Âqen a hérité une colère sourde pour les moldus, aversion ancestrale née des histoires de massacres familiaux répétées avec ferveur mais sa haine pour les impurs s’arrête là. Il a trop cultivé l’art d’être une tapisserie pour s’embarrasser d’un avis tranché sur la question et les moldus.
☇ camp ; Gouvernement. Idéaux qu’il ne partage pas vraiment si ce n’est une colère certaine pour les insurgés.
☇ réputation ; Âqen est une tapisserie, une arlésienne, une anguille. Un éternel absent. Il a toujours eu le don d’apparaître et de disparaître aussitôt repéré. Il cultive la discrétion et n’a jamais vraiment fait de vagues autour de lui. Elève moyen, amant moyen, dragueur moyen. Type ordinaire que l’on a toujours trouvé trop glissant, trop fuyant, jamais fixé et incapable de se poser. Immature inconstant, éternel gamin qui répond rarement avec sérieux, on sait qu’il est inutile de demander son avis au Shafiq, pas forcément parce qu’il vous répondra avec un sourire débile (ce qu’il fera probablement aussi) mais il est de ceux qui ne tranchent jamais et s’abstiennent d’exprimer toute leur colère par crainte des représailles. Il a un avis sur tout et rien à la fois. Un avis sur les détails inutiles mais s’efface lorsqu’il s’agit d’une discussion sérieuse. On sait qu’il n’a pas son pareil pour dénicher les objets et les gens, les mystères après lesquels il court. On sait qu’Âqen est un hyperactif baroudeur qui n’est chez lui nulle part mais estime que sa maison est partout. Y compris chez vous. On lui reconnaît la passion de son métier et sa grande expertise en matière d’artefacts magiques quand on arrive à lui mettre la main dessus.
☇ état civil ; Célibataire. Il est fiancé de cœur mais n’a jamais eu le courage de sauter le pas lorsqu’il en avait l’occasion. Et désormais, il voit son futur s’éloigner. Il porte toujours à son cou l’alliance qu’il comptait lui offrir en rentrant du Bangladesh.
☇ rang social ; Mangemort depuis Février 2000, pour ce que ça vaut.
☇ épouvantard ; Neith, les yeux arrachés, folle d’avoir vu son esprit trop ravagé par le légilimens. Neith qui l’accuse et hurle. Au sol, le corps sans vie d’Hazel.
☇ risèd ; Les pyramides ou les plaines de Nouvelle Zélande, devant ses yeux. Le plan alterne. Trois symboles pour la liberté à laquelle il aspire, trois symboles pour ceux qu’il chérit beaucoup trop fort. Il y retournera avec elles ou pas du tout. Si les pyramides s’élèvent à nouveau devant ses yeux, c’est que tout est enfin fini, dans un sens ou dans l’autre.
☇ patronus ; Il a vu une fois se matérialiser un diable de Tasmanie. Si l’image est gravée dans sa mémoire, il sait qu’elle ne reviendra plus jamais.
☇ particularités ; Legilimens. Le don qu’il a mis tant de temps à développer, à maitriser, lui glisse peu à peu entre les doigts, magie souillée, aspirations mortes. Il perd peu à peu la dextérité qui faisait de lui un véritable cambrioleur des mémoires. De voleur incognito il devient berserker des esprits, ravageur des âmes. Il a de plus en plus de mal à entrer sans enfoncer les portes, ressortir sans abattre des murs. De plus en plus éprouvant et douloureux, pour lui comme pour les sujets. Il se compose cependant toujours la même mine impassible.
☇ animaux ; Âqen possède un chat-léopard du Bengale ramené d’une escapade en Afghanistan et qu’il n’a pu se résoudre à laisser en Egypte. Il a également récemment fait « l’acquisition » d’un spitz nain qu’il a honte de balader pour cause de ridicule consommé.
☇ miroir ; voir les explications.

☇ Infos complémentaires ;
Atteint de prosopagnosie, Âqen est incapable de reconnaître les visages dans leur ensemble. Il se base sur une multitude d’autres détails pour reconnaître ceux qu’il fréquente. De la couleur des cheveux au son de la démarche en passant par l’odeur. Sa condition rend cependant le travail d’équipe difficile et il force généralement tout le monde à porter des chapeaux débiles. Pour être sûr. Il est peu à l’aise dans une foule trop nombreuse, son affliction exige trop d’attention et il finit par être perdu. Un avis sur tout ce qui n’est pas sérieux, Âqen ramènera sa fraise pour les discussions inutiles telles que la recette des pâtes à la carbonara ou la dose d’alcool nécessaire à bourrer un elfe de maison. En revanche, il ne se mouillera jamais dans une discussion sérieuse et aura tendance à se ranger à l’avis de la majorité même s’il le désapprouve. Il est peu sur le terrain en raison de son affliction et du danger qu’elle représente. Ca ne l’empêche pas de venir faire l’inspecteur des travaux finis. Il s’est fait tatouer une < boussole à l’encre magique après s’être perdu dans la toundra russe pendant deux jours. L’aiguille pointe généralement au Nord mais il envisage de la faire pointer ailleurs et de la lier avec des traces magiques. Rien n’est encore fait, tout est à tester et Âqen est légèrement réticent à l’idée de proposer l’expérience à ses collègues mangemorts. Il aimerait bien garder son bras, en fait… De nombreux tatouages sur le corps. Pour celui qui ne reconnaît que les détails, les petits riens, il tient là son identité plus que celle de son propre visage. L’encre magique sous la peau glisse, liquide, intrépide. Il a essayé d’étudier les runes mais est incapable de se poser plus de trois jours pour apprendre correctement. C’est sa plus grande lacune dans son domaine, obligé d’être en tandem avec quelqu’un d’autre quand le besoin se fait sentir. Voyageur insatiable et baroudeur né, Âqen est passé maître dans l’art du transplanage et il peut enchainer plusieurs déplacement sans se mettre à vomir toutes ses tripes. Partout chez lui, trop fier citoyen du monde, Âqen a tendance à penser que la planète est une maison géante et qu’en conséquence et il est plus ou moins chez lui partout (ceci ne s’appliquant pas à Voldemort qui ne l’accueillerait probablement pas sur son canapé et aux Insurgés qui de toute façon n’ont pas de canapé). Il s’invite, il s’incruste, vide votre frigo et disparaît. Comme ça. Indécrottable égoïste, Âqen a le partage difficile, la solidarité étranglée. Il ne s’implique que lorsqu’il se sent impliqué, blessé, attaqué. Il a toujours rechigné à s’engager dans les conflits et freine encore des quatre fers lorsqu’il s’agit de trop se mettre en avant ou d’avoir un tant soit peu d’implication. Il tient trop à sa tranquillité. Mais tient plus encore aux siens. Fumeur de cigarettes moldues qu’il roule lui-même, mauvaise habitude prise avec les voyages, pour s’occuper les doigts et l’esprit pendant que les oreilles glanent les informations intéressantes. Il a toujours considéré la demande d’un briquet comme un excellent moyen de briser la glace chez les moldus. Erudit curieux, Âqen a toujours été prompt aux expériences sociales, culturelle ou magiques. Il ne s’épanouit pleinement que dans l’aventure et les actes. Toucher du doigt est le meilleur moyen d’apprendre, quitte à se brûler. Dans ses voyages et son métier, il a engrangé de nombreuses connaissances en magie comme ailleurs. Du crochetage de serrure en tout genre au régime alimentaire des plantes carnivores amazoniennes… on ne sait jamais, m’voyez, il faut toujours apprendre. Âqen est relativement prévoyant, il prend toujours soin d’étudier une ou deux options afin d’avoir un plan de secours. Ne pas se trouver démuni pour ne pas perdre sa liberté. Enfin en théorie… Profondément attaché à sa liberté comme à sa tranquillité, Âqen a toujours été réfractaire à l’engagement. Il n’a jamais pris part à de grande manifestation autrement qu’en lointain spectateur et ne s’est jamais vraiment prononcé de façon virulente en faveur d’un camp ou de l’autre en public. Pas qu’il n’ait pas d’avis mais il préfère n’offusquer personne et surtout qu’on lui foute la paix. Bien que discret, Âqen est pourtant un type téméraire. De ceux qui se jettent sans réfléchir au secours de ceux qu’il aime. Et à regretter de ne pas avoir pris le temps de penser ne serait-ce que cinq minutes. Un peu comme il s’est jeté dans cette guerre, aux pieds du Lord avec son don comme offrande, pour les Shafiq. Joueur et mauvais perdant, il a une faiblesse pour les jeux d’argent et a déjà perdu des centaines de gallions. Il a même déjà parié sa bague de fiançailles, trop bourré pour réfléchir, et a dû tabasser la moitié de la salle pour la récupérer. Musicien sans en avoir l'air, Âqen joue de la guitare mais s'en abstient de plus en plus, surtout depuis que sa cousine fait partie des Rotten Apples. Maudit plusieurs fois, Âqen est de ceux qui ont l'habitude d'échapper aux malédictions, aux pièges et de se sortir des mauvaises passes, des situations désespérées. Il est, par exemple, incapable de se faire pousser la barbe d'un côté après avoir été brûlé dans un tombeau Aztèque. Individualiste à en crever, il ne se sent concerné qu’une fois qu’il est un tant soit peu touché. Il fera preuve d’un détachement sans pitié tant qu’il ne se sent pas impacté par la situation ou qu’il est persuadé que ça ne durera pas. Ancien élève de Serdaigle, il a gardé de son ancienne maison une grande curiosité et une aptitude à retenir énormément d’information en très peu de temps. Il excelle dans l'investigation, par son métier et ses aptitudes. Apprendre à composer avec les détails, les observations minimes le force à se jeter rapidement dans les déductions. Il s'emporte un peu trop, parfois. Âqen est profondément attaché à toutes les formes de magies. Il se passionne pour les dons et les malédictions, les sorts interdits et les enchantements. Les artefacts magiques sont sa plus grande passion, il se prend un peu pour l’Indiana Jones sorcier. Il était « fiancé » à une née-moldue bien qu’il n’ait jamais réellement fait sa proposition. Âqen trop souvent en vadrouille, ils se voyaient peu mais s’étaient installés ensemble. La guerre a éclaté et elle a dû s’enfuir alors qu’il était encore à l’étranger. Il a dû faire un choix entre sa jumelle et elle. Il a choisi les Shafiq et a désavoué publiquement son ex. Eternel gamin, il aime les blagues nulles qui ne font rire que lui, les grandes cavalcades sous la pluie et les batailles d’eau. Âqen est un Peter Pan qui ne veut absolument pas grandir. Il a sa bulle, sa liberté, ses envies et ses amours. L’engagement n’est pas pour lui, le monde des adultes non plus. Excellent duelliste, il est terriblement doué dans les situations d’urgence mais son manque de discernement et sa prosopagnosie le forcent à se retenir lorsque la foule est nombreuse. Ca le rend dingue. Il s’arrange généralement pour finir au corps à corps et éviter de tirer à vue. Purement moldu mais au moins, il est sûr de faire moins de boulette. Il a une mémoire photographique et un grand sens de l’observation, ce qui lui permet en quelque sorte de compenser son handicap. Néanmoins, il est incapable de rester concentré trop longtemps s’il n’est pas un minimum au calme, les migraines viennent très vite. Et il a tendance à confondre les dates, tout étant toujours frais comme au premier jour dans son esprit. Indécis chronique, il est incapable de prendre une décision importante et aime bien les jouer à pile ou face. Ou demander son avis à la 8-Ball magique qu’il trimballe toujours dans sa poche. Il est extrêmement tactile. Âqen est un type sympathique et ultra-sociable, d’un abord facile. A ses yeux, un inconnu n’est jamais qu’un ami qu’il ne connaît pas encore. Sourire dont il ne se départit que rarement, il est toujours partant pour toutes les activités et discussions. Particulièrement lorsqu’elles s’annoncent nulles et/ou stupides. Dispersé, il se considère pourtant comme un « bordélique organisé » et il est le seul capable de retrouver quoi que ce soit dans son appartement. « La circulaire est du gouvernement ? Elle est dans le four, quelle question… » Sa sensibilité au froid est extrême, il ne se passe pas un hiver sans qu’il soit malade et se mette à insulter le pays pour son climat pourri. Il a énormément voyagé et tient scrupuleusement la liste des pays qu'il a visité. A ce jour, il lui reste majoritairement quelques pays du Nord. Et l'Islande. Un respect pour les ancêtres presque démesuré. Il aime particulièrement sa grand-mère paternelle, affection qu'il partage avec Neith et souhaite plus que tout la tenir à l'écart de l'Angleterre et sa furie. Il craint énormément que le Lord remonte la branche des Shafiq jusqu'à l'antique voyante.

☇ Liens recherchés ; En cours.
Listing des rp prévus• prénom nom ; prénom nom
• prénom nom ; prénom nom
• prénom nom ; prénom nom
• prénom nom ; prénom nom
Listing des rp en cours (0/5)• prénom nom ; titre du rp
• prénom nom ; titre du rp
• prénom nom ; titre du rp
• prénom nom ; titre du rp
Listing des rp terminés (0)• prénom nom ; titre du rp
• prénom nom ; titre du rp
• prénom nom ; titre du rp
• prénom nom ; titre du rp




Dernière édition par Âqen Shafiq le Dim 24 Jan 2016 - 14:58, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: (Âqen) Way down we go   (Âqen) Way down we go EmptyDim 6 Déc 2015 - 17:10

Invité
Invité
(Âqen) Way down we go Empty
Girls wanna have fun
citation au choix




(MAJ le 00/00/00)
❝ I know how to hurt, I know how to heal , what to show or to conceal

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: (Âqen) Way down we go   (Âqen) Way down we go EmptyDim 6 Déc 2015 - 17:11

Invité
Invité
(Âqen) Way down we go Empty
Boys don't cry
citation au choix




(MAJ le 00/00/00)
❝ I know how to hurt, I know how to heal , what to show or to conceal

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: (Âqen) Way down we go   (Âqen) Way down we go EmptyLun 7 Déc 2015 - 12:12

Invité
Invité
(Âqen) Way down we go Empty
yeux fck yeah
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: (Âqen) Way down we go   (Âqen) Way down we go EmptyLun 7 Déc 2015 - 12:26

Invité
Invité
(Âqen) Way down we go Empty
Don't hate me because i'm fabulous yeah
Donc carrément, c'est possibruh entre eux, surtout vu le lien avec Jem. Âqen et lui sont amis depuis Poudlard, genre BFF bitch tmtc, ils s'équilibrent assez bien et Âqen se fait un plaisir d'emmener Jem. Bref, on s'en fout.
Ils se sont forcément croisés à Poudlard, parce que même promo, tout ça, même autour de Jem (j'ai pas lu votre lien en détail, je vérifierai tout à l'heure si ça colle) et j'imagine assez bien Nyss venir taper chez Jem et Âqen ouvrir la porte en mode normal facepalm
Après, ils fumeraient dans l'appartement et masqueraient l'odeur avec douze bouteilles de parfum comme deux ados Arrow
Et je vais lire ta fiche en détail aussi :russe:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: (Âqen) Way down we go   (Âqen) Way down we go EmptyLun 7 Déc 2015 - 12:37

Invité
Invité
(Âqen) Way down we go Empty
Oui, alors je viens squatter ici pour vous prévenir que si vous fumez dans mon home sweet home, bffs ou pas, je vais vous râler dessus des HEURES. :russe:
(c'était l'intervention pertinente de midi et demie)
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: (Âqen) Way down we go   (Âqen) Way down we go EmptyLun 7 Déc 2015 - 14:11

Invité
Invité
(Âqen) Way down we go Empty
Tu sauras pas, on a mis du parfum et du déodorant :russe:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: (Âqen) Way down we go   (Âqen) Way down we go EmptyLun 7 Déc 2015 - 14:34

Invité
Invité
(Âqen) Way down we go Empty
Nyss fume que lorsqu'elle est stressée & elle fume des cigarettes sorcières. yeux
Elle espère que Jem a un balcon Arrow
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: (Âqen) Way down we go   (Âqen) Way down we go EmptyMar 8 Déc 2015 - 3:52

Invité
Invité
(Âqen) Way down we go Empty
Je veux absolument un lien avec Âqen ! Ce personnage est ... WAW ! #argumentquituetouttavu

Je sais pas trop ce qui pourrait les lier, peut-être pas du positif au vu de l'ancienne identité de Daphne et qu'elle reste marquée par son étiquette de traître à son sang, insurgée tout ça Arrow Je ne sais pas si il serait du genre à ne pas croire à l'histoire de Daphne, à la détester pour ce qu'elle représente. Ou si on joue sur autre chose, sur une entente cordiale, une amitié post lavage de cerveau mdr Je sais pas trop du coup, vuala yeux J'sers à rien mais j'vais réfléchir à un truc un peu moins bancal hm
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: (Âqen) Way down we go   (Âqen) Way down we go EmptyMar 8 Déc 2015 - 4:49

Invité
Invité
(Âqen) Way down we go Empty
Nyss > hm Merde, Âqen fume tout le temps et des moldues mdr
Mais du coup j'les vois trop faire n'importe quoi dans l'appartement de Jem pendant qu'il est absent Arrow
Depuis Poudlard il serait venu les faire chier à chaque fois que Jem et Nyss étaient en train de faire des trucs de snobs (parce que c'est absolument pas son truc facepalm et que jle vois trop essayer de faire pareil quand même en racontant n'importe quoi facepalm) - Puisque du coup il serait arrivé après, un peu comme un cheveu sur la soupe hm
Bon, après, truc moins drôle, ils auraient pu plus ou moins travailler ensemble lors des interrogatoires du 5 Juillet (ou juste ensemble pour un duo legilimens/empathe, je sais pas avec qui Nyss est mise en équipe pour des trucs du style erf), sachant qu'ils se connaissaient et tout, ça pourrait le faire, si toutefois c'est possible.
Ca rendrait les petites rencontres chez Jem un peu plus awkward facepalm

Daphneuh > bed
Alooors, il faut que je vérifie ma chrono et celle que j'ai faite pour Hazel mais je peux éventuellement te proposer quelque chose d'un peu tricky hm
En fait, Âqen s'en tamponne de la pureté du sang, il aime les gens avant tout et les aventures (bon, certes il aime moyennement les moldus mais sa fiancée était née moldue, alors il avait fini par s'habituer aux vilains sous-développés Arrow). S'il est englué chez les mangemorts c'est dans l'optique de protéger sa famille plus que par conviction. Cela dit, comme il a toujours été plutôt discret sur son opinion politique, il fait assez bien illusion auprès du Lord.
Que Daphne ait cette étiquette de traître lui est complètement indifférent, il n'approuve pas les insurgés parce qu'ils sont aussi violents et destructeurs que ces abrutis de rafleurs (qu'on se le dise, ils n'ont rien en commun avec les Aurors qu'ils remplacent Arrow).
En revanche, ce qui l'intéresse chez les insurgés, c'est Hazel dont il n'avait aucune nouvelles jusqu'à l'exécution des rebuts. Le fait que Daphne traîne sa réputation peut lui servir dans le sens où il va vouloir savoir s'il l'a croisée, si elle allait bien (enfin avant d'être capturée Arrow) SAUF que bien sûr, il va se heurter à son lavage de cerveau et à la compote qui lui sert de matière cérébrale. Le genre de truc ultra-frustrant pour lui. (ça peut dater de l'interrogatoire du 5 Juillet hm)
Si cela t'intéresse, je le vois bien vouloir lui retourner l'esprit pour chercher ce qu'il veut, poser des questions pressantes sans jamais rien trouver et s'énerver tout seul, venant la secouer comme un cocotier en mode "MAIS VAZY LA" facepalm (bon, déjà il se tromperait deux fois de personne avant de tomber sur la bonne :facepalm) après, on brode autour. Donc ils s'entendraient moyennement bien, a priori xD

Aprèèèès, y'a moyen qu'il ait adopté une approche moins frontale avant son lavage de cerveau, qu'ils soient plus ou moins devenus amis malgré leur différence d'âge et qu'il soit un peu choqué du résultat sur Daphneuh. Il sait que sa soeur est frondeuse et en aucun cas il ne veut la voir comme ça hm

Enfin bref, je sers à rien mdr
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
(Âqen) Way down we go Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

(Âqen) Way down we go

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Until the very end ”
like the tiny dust floating in the air
 :: Evanesco; they lived happily ever after :: Fiches poussiéreuses
-