sujet; oh, haven't you heard : i eat boys like you all the time.

Invité
Invité
oh, haven't you heard : i eat boys like you all the time. Empty
Beatrix Penelope Carrow
feat Bree Fry • crédit Gypsy Water

Wizards • Inventé
• nom complet ; Elle porte deux prénoms; Beatrix et Penelope. Le premier signifiant « qui rend heureux », n'aurait pu être mieux choisi pour elle. Beatrix sème le bonheur sous ses sourires, un bonheur cruel et éphémère, un bonheur faux et manipulateur. Penelope est quand à elle plus rugueuse sur les langues anglaises qui la massacre. On dit que Penelope est secrète et sauvage, mais également irrationnelle. Personne ne sait trop pourtant si elle est plus Beatrix ou Penelope, mais ils font partis de cette dualité qui la compose : Beatrix Penelope Carrow.

• surnom(s) ; La surnomme-t-on ? La réduire, c'est lui faire offense. Très peu osent se montrer familiers avec elle, parce qu'elle est de ses dames froides qui sembles inatteignables. Comme s'il était impossible de s'approcher d'elle sans être brûlé, transformé en glace ou déchiqueté. Pourtant elle attire vers elle, comme une sirène chantant doucement, une sirène qu'on appelle Madame, par respect et peur de mourir en buvant tout l'eau de la mer d'un coup. Son père l'appelle Bea ou parfois Bela. Sa mère la surnommait ma sirène lorsqu'elle l'appelait, mais maintenant elle ne l'entend plus.

• naissance ; La date et le lieux de sa naissance sont nébuleux. Quelque part dans la forêt encerclant Herpo Creek, un jour d'automne. Sa date d'anniversaire lui fut pourtant imposée le jour où elle a rejoint son père de force, le 31 octobre 1981.

• ascendance ; Son sang est le savant mélange de la pureté de l'héritier Carrow qui s'est fait enguirlander par une pure vélane qui traînant dans les bois. Le sang de moldu n'empoisonne pas ses veines et on tend à la traiter comme une pure, même si le reste de sa fratrie tiens mordicus à dire qu'elle est sang-mêlée étant donné que son sang n'est pas purement sorcier. Elle, s'en fiche bien, tant que son père tient à elle et la protège, tout vas bien.

• camp ; Les mangemorts, bien sur. Ceux qui se délectent de cette chaire défunte pour cause de naissance ou de trahison. Aucune marque n'est apposée à son bras pâle et virginal, mais son père à de grandes ambitions pour elle, au détriment de deux autres enfants. Ils suivent pourtant tous le même chemin, même si celui de Beatrix semble beaucoup plus facile. Comme si on lui ouvrait toutes grandes les portes que le reste de sa fraterie avait du défoncées pour se montrer à la hauteur de leur nom.

• métier ; Raffleuse grâce à son oncle, même si elle a su y faire sa place. Pourtant, elle se dirige lentement vers l'armée personnelle du Magister, même si elle est beaucoup trop jeune. Elle convoite l'un des postes d'effaceurs, pour faire disparaître les nuisibles d'un claquement de doigt.

• réputation ; Charmeuse, enjoleuse, sirène. Une jeune femme qui est si adorable qu'elle pourrait vous tuer sans même s'en rendre compte. Aussi changeante et insaisissable que le vent, ont la convoite tout en la craignant. Elle est la perle de son père, malgré tous les mauvais murmures qui peuvent s'y rattacher. Elle est connue pour sa grande beauté, ses colères rares, mais pourtant puissantes.

• état civil ; Récemment fiancée surprise de Constantin Crouch. Elle est également cloîtrée chez les Crouch la semaine, non sans qu'elle s'enfuit parfois la nuit, par sa fenêtre, comme une adolescente.  

• rang social ; Entre future mangemorts et élite, parce que son sang n'est pas aussi noble qu'il pourrait l'être, mais qu'en même temps, elle était une dame à trois ans. Prête à plaire de déplaire comme bon vous semblera. Son père tente d'étouffer sa véritable nature pour la monter tout au sommet.

• particularité(s) ; Enfant de verre née de la vélane et du sorcier de sang-pur. Elle possède la beauté enchanteresse et le don pour la guérison mineure des êtres des bois comme sa mère. Elle est marquée par une fascination pour l'eau et un désir de connaître l'avenir sans pour autant pouvoir les embrasser comme la guérison. Elle abuse également de ses charmes sans gêne, sans pour autant donner ce que ses sourires promettent.

• patronus ; Un gracieux et pourtant très frêle cerf, presqu'un bébé, un du moins, un adulescent qui court rapidement et qui frappe brutalement. Un patronus qu'elle trouve fascinant, bien qu'elle ne voit pas spécialement pourquoi il prend cette forme cornue qu'elle ne retrouve aucunement dans sa personnalité.

• épouvantard ; Un miroir, vieux et emplis de toiles d’araignée lui renvoyant le reflet de son visage, vieux et défiguré de nombreuses marques de guerres. Ses longs cheveux devenus termes et sa peau presque transparente. Elle a peur de perdre définitivement sa beauté.

• risèd ; Une couronne, sur sa tête. Une couronne de roses noires sur sa tête. Dans une robe blanche qui se mélange à la neige et au sang. À sa droite sa mère, à sa gauche Sue, assise au sol, attachée à son trône. Reine des vélanes, avec sa petite esclave née-moldue. Et sur le sol, les têtes d'hommes qui voulaient avoir le pouvoir à leur place. Matriarcat. MATRIARCAT.

• animaux ; Elle possède une chatte noire qui la suit presque constamment. Il est même étonnant qu'elle ait survécut chez les Carrow. Sa soeur à tenté de lui faire la peau, sans succès. La bête est rapide, rusée et furtive. Aussi sauvage que sa propriétaire. Elle se prénomme Macchabée.

• baguette ; La baguette faite de pommier l'as aimée toute suite. Pourtant, les sorts faibles qui en sortaient la laissait de glace. Elle en exigea une autre. On lui donna une baguette de noisetier, une baguette qu'on disait spéciale et fidèle. Avec son coeur de crin de licorne, elle fut charmée bien avant de la tenir. Sa première baguette qu'elle conserve depuis le début de ses études à Poudlard. Elle ne s'est pas encore fanée, heureusement. Elle se montre pourtant imprévisible lorsqu'elle se laisse aller à sa colère. C'est pourquoi elle préfère les armes pointues plutôt que sa baguette pour faire le mal.

• miroir à double sens; Elle en a entendu parlé, mais n'en possèdes pas. Objet fascinant, dit-on.

We can get crazy let it all out
Elle prépare plus facilement les potions de guérison et les poisons, paradoxalement. Il lui est arrivé d'empoisonner des gens simplement pour voir si son antidote était au point. Son sport préféré est la nage. Elle aime l'eau bien froide et se baigne très tôt au printemps et très tard l'automne. Grâce à sa baguette, elle connait même une source d'eau souterraine suffisamment agréable pour s'y baigner tout l'hiver sans mourir. Elle joue constamment dans sa chevelure. Que ce soit en l'enroulant contre ses doigts ou les envoyant par l'arrière, le recoiffant. Elle refuse également de les couper depuis aux moins deux ans. Elle verrouille à double tours la porte de sa chambre à toutes les nuits. Ses fenêtres aussi. Elle traîne toujours une dague avec elle, attachée à son mollet, où qu'elle aille. Lorsqu'on sait passer sa sauvagerie, Bea est douce. Douce comme on ne croirait pas que c'est possible de l'être. Ses caresses et ses regards si voluptueux qu'on les croiraient angéliques. Elle est changeante pourtant, passant du blanc au noir en quelques secondes. Du baisers au coup de poignard, puis à l'indifférence et l’inquiétude comme s'ils ne faisaient qu'un. Très peu de gens arrivent à cerner les résonnement de la jeune femme. Affreusement possessive des gens comme s'ils étaient des objets, elle semble vouloir être la seule qui ait le droit de vie de de mort sur eux. Même sa soeur qui la déteste est sa propriété et elle en arrive à jalouser quiconque s'en approche de trop près. Elle à une cicatrice sur son pied gauche, causée par une guérison qui a mal tournée. Elle en a honte, on ne la voit que très rarement et, heureusement, elle est à un endroit peu apparent. Après la disparition du jeune frère de leurs voisins, son aîné raconte aux autres enfants que les Carrow sont liés à la disparition. Il jure l'avoir vu prendre la main de Beatrix avant de s'enfoncer avec elle dans les bois. Il est pourtant retourné le voir, mais il n'était plus là. Il est convaincu que Beatrix est cannibale et l'as mangée. Rêves et fabulations d'un jeune homme effrayé par la beauté cruelle. Elle été plus ou moins fiancée à Marcus Flint. Retirant brusquement son accord après une discussion avec sa soeur qui lui a fait craindre les intentions réelles du jeune Flint. On croit que sa relation avec son frère est étrange, mais c'est pourtant sur sa soeur qu'il faudrait garder un oeil. On dit que malgré la haine qu'elles avaient autrefois l'une pour l'autre, elles sont maintenant très très très proches. Du moins, elles le furent une nuit. Récemment fiancé à l'héritier de Crouch et cousin de ses demi-frère et soeur, cette nouvelle ne réjouie absolument personne sauf les deux pères, fiers de leur coup.

We are a part of the same play
• terrible serdaigle (f) ; Âgée d'autant de printemps que Bea, elle ne se sont pas connus à Poudlard, elles se sont reconnues, toutes les trois (avec Endza), âmes soeurs. Immédiatement amies et nourries par la même haine, la cruauté, le superbe effrayante. On disait qu'elles s'étaient trompées de maison, mais elle vouaient une haine sans pareille aux serpentards qu'elles offensaient avec plaisir. Charmantes, terribles, puissante, le temps que cela dura. La guerre, les sangs et la fin de Poudlard les sépara. Elles restent pourtant éternellement liée dans le pacte de sang qu'elles se sont faites, dans ses nuits passées à dormir entrelacées toutes les trois, dans ses souvenirs aussi horribles que magnifiques qui ne s'effacerons jamais.

• première petite amie (f) ; C'était surtout pour s'amuser, pour voir si son pouvoir s'étendait plus que simplement sur les mâles. L'adolescence bouillant leurs hormones dans toute l'horreur contre-nature de leur union. Bea a draguer cette fille pour le plaisir, pour faire ses expériences sur elle. La vélane ne l'as jamais vraiment aimé, elle n'as jamais vraiment tenu à elle, mais elle ne la laissait pourtant jamais partir, ne la laissait jamais trop approcher. Elle l'a plongée dans une dépendance affective cruelle. Lui murmurant de venir dans ses bras dans le creux d'une journée polaire, la rejetant sitôt qu'elle tendait ses bras vers celle dont elle était amoureuse. Elle aimait se faire aimer, lui faisait miroiter des baisers qui ne se bouclaient jamais, des caresses qui n'atteignaient jamais sa peau, des je t'aime qui ne prenaient jamais de forme. Au sens propre du terme, il ne c'est rien passées entre elle, même si elles étaient constamment ensemble, qu'elles en arrivaient à dormir dans le même lit et à se confier certaines choses, elles n'ont jamais été ensembles et elle ne le seront jamais. Aujourd'hui, leur relation est toujours aussi fragile dans son inexistence. Dès que leurs regards se croisent, le coeur de la jeune femme cris et Bea s'amuse, elle a envie de jouer, elle a faim.

• le voisin (m) ; De nombreuses rumeurs courraient sur les Carrow. Les premiers concernés étaient les voisins de la famille. Parmi eux, trois gamins, comme chez les Carrow. Celui-ci était le plus vieux et ses enfants avaient un terrible jeu, aussi dangereux qu'amusant. Ils espionnaient les Carrow, petits voyeurs. Ils espionnaient surtout les soeurs et leurs bagarres. Ils espionnaient parfois d'un peu trop près, se perdant dans la forêt. Un jour, le frère du milieu à quitté les autres pour s'aventurer plus loin dans la forêt. Et on ne l'as jamais revu. Le plus jeune à juré à ses parents que l'enfant Carrow avait dévoré leur frère. Mensonge enfantin qu'ils n'ont jamais voulu croire. Surtout que personne ne retrouva jamais la trace du garçon. Difficile à croire qu'une gamine du même âge l'ai tué et entièrement dévoré. Le voisin ne sait pas ce qui s'est passé ce jour-là, mais il craint Beatrix depuis ce jour. Il ne cherche pas la vérité, rien qu'à s'enfuir, par tous les moyens possible. Pourtant sa peur semble alimenter le plaisir de la jeune femme. Peut-être qu'au final elle dévore réellement les hommes.



Dernière édition par Beatrix P. Carrow le Ven 29 Mai 2015 - 16:20, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
oh, haven't you heard : i eat boys like you all the time. Empty
haven't you heard ? once you're in my crazy world.
ss-titre, ss-titre, ss-titre ici



RP prévus
Pour ne pas te perdre dans tout ce que traversera ton personnage et, bien sûr, établir un fil conducteur digne de ce nom, tenir ton topic de rp à jour sera une obligation. En effet, non seulement il sera pratique pour toi, mais il permettra également aux autres membres de savoir où tu en es, s'ils peuvent te proposer un nouveau sujet ou s'ils feraient mieux d'attendre que les conditions soient plus propices. Une fois le code posté, tu pourras remplacer ce texte par tes exigences, disponibilités, etc. !  
• Libre ; aucuns pour le moment

RP en cours (3/X)

• Draco Malfoy ; the sound of violence - dracatrix

•  Susanna Carrow  ; Era of nails and teeth

• Constantin Crouch ; A physical necessity.

RP terminés (9/9)


RP abandonnés (3/3)

• Jazsmin Prescott ; Nuit sauvage.
• Loki M. Greyback ; i will not speak of your sin
• Reaghan I. Phillips ;I cannot stand the way you tease



Dernière édition par Beatrix P. Carrow le Dim 10 Mai 2015 - 18:34, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
oh, haven't you heard : i eat boys like you all the time. Empty
Girls wanna have fun
Baby you're going down, down, down.

†Jazsmin Prescott†
# dead # propriété privée #innocence #cruauté

ft. dasha sidorchuck, RP#1
Tu n'as jamais compris pourquoi. Pourquoi elle. Tu ne cherches plus à comprendre ni a savoir si c'est un éclair dans ses yeux sombres, le retroussement de ses lèvres boudeuses ou l'innocence de sa peau tacheté. Tout ce que tu sais c'est que tu peux lui faire autant de mal que tu voudrais lui faire du bien. Tu as mis ton sceau sur elle. Jaz est à toi, éternellement, dans la vie comme dans la mort. Jaz est tienne même si elle fait mine de ne pas le savoir. Tu la tortures, tu l'embrasses, tu la menace, tu l'éloigne de tout le monde, tu gardes son secret, ses secrets. Il pourrait ne plus y avoir de nourriture, ni d'air respirable que tu survivrais quand même, tu apprendrais tant qu'elle serait là. Tu tiens à elle indéniablement, tu l'aimes, mal, très très mal, tu l'aimes à en marquer sa peau, tu l'aimes à pervertir son corps, tu l'aimes à la trahir. Tu l'aimes à vous en tuer toutes les deux. Tu l'aimes à la détester. Et maintenant qu'elle est morte, il y a un trou dans ton coeur.
Susanna Phoebe  Carrow
#soeur #non-soeur #désir #haine #union

ft. crystal reed,
RP#1 #2 #3
Tu te croyais éprise d'une fille, pas des filles, c'était pourtant avant que ta demie-soeur ne te prouves le contraire. Il n'y avait pourtant jamais eut autre chose que de la haine et des coups bas entre vous. D'un petit ami volé sans le faire exprès à du poison délibérément versé dans un verre, rien de bien grave. Une haine sourde, que tu tentais d'ignorer, lui souriant gentiment, la saluant dans les couloirs du manoir, l'aimant malgré tout la haine qu'elle te renvoyait. Tu avais presque réussi à oublier qu'elle avait un jour voulu te tuer, c'était pourtant avant qu'elle se glisse dans ta chambre en pleine nuit pour te faire la peau. Qu'elle morde et détruise ta peau et que toi tu veuilles violemment la faire tienne, la laisser te prendre comme bon lui semblait. Avec Sue pourtant, le mal qui plane sur l'inceste prend tout son sens, mais est-ce qu'on peut réellement y résister ? Tu te fais violence de désirer autant cet être vil avec qui tu partages le même sang. C'est sans compter vos autres guerres externes, incluant les mâles qui vous entourent. Vous avez en quelque sorte deux relation, celle que vous laisser transparaître et celle qui arrivent dans la nuit, là où personne ne peut vous sauver. Celle qui vous a perdues, même en plein jour, damnant votre âme dans des caresses qui vous aviez besoin d'échanger. Personne n'est au courant du feu qui a illuminé vos yeux ce matin là, rendant vos pêchés immortels. Tu n'arrives plus à la regarder autrement qu'avec ce désir, cette envie qu'elle soit heureuse, même si c'est en te crevant le ventre pour qu'elle y arrive.
Juliet Slughorn
#cousine #secrets #complots

ft. cara delevingne, RP#0
Astoria t'avais toujours regardé du haut de son trône, rigolant avec cette soeur que tu détestais, que tu jalousais. Elle ne faisait que se foutre de toi, comme elle se devait de le faire, comme le voulait tout le monde. Sa disparition ne t'avais pourtant pas spécialement blessée contrairement à quelques personnes t'entourant. Notamment Malfoy. Oh, bien sûr, tu savais qu'ils avaient partager quelque chose de fort, sans véritablement en savoir plus. Lorsque ton chemin croisa le sien dans la forêt de Deava, tout te sembla plus clair, la solution pour avoir ta soeur rien que pour toi. Si Astoria revenait, tu étais convaincu que Draco ne poserait même plus un oeil sur ta soeur. Ce jour là, tu as fait tout ce que tu as pu pour ramener Astoria, parce qu'elle voulait revenir. Tu aurais même pu tuer sa soeur, mais c'est elle, Astoria que tu blessa gravement, à cause de son idiote de soeur. Tu l'auras. Tu en fait ta mission, peut-être même un début d'obsession.

Ajouter AVANT < /center>< /center>:
 


Dernière édition par Beatrix P. Carrow le Dim 10 Mai 2015 - 19:16, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
oh, haven't you heard : i eat boys like you all the time. Empty
my love, my love, don't love me.

Draco Malfoy
#désir  #haine #menaces #charme

ft. tom felton,
RP#1 #2
Il était ton cobaye depuis presque toujours. Le premier homme, autre que ton père, que tu charmais, que tu voulais charmer, faire succomber. Il aurait pu être ton premier amour, n'eut été de ton coeur incapable d'une telle chose. De sa résistance grandissante. Poudlard le lia à ta soeur, le léguant contre toi. Ta soif de la posséder ne s'était pourtant pas éteinte, immortelle au travers de la haine et des coups bas. Poudlard passa, mais pas la haine et l'attirance. Amplifiant, toujours, inlassablement. Les choses ont d'ailleurs pris un tournant beaucoup plus poignant alors qu'on annonçait partout ses fiançailles avec ta soeur. Surtout après ce qu'il avait bien pu te faire, te pétrifiant pour mieux profiter de toi, t'effrayer d'avantage. Tu comptais tout avouer a ta soeur, pour la dissuader, mais leur petit idyle, d'amour ou de forme, c'est brisée toute seule. Il ne te reste maintenant plus qu'haine et désir pour lui. Un étrange mélange qui se supporte difficilement.
Marcus Flint
#fiançaillesavortées #collègue #exdesasoeur

ft. jon kortajarena, RP#1 #2
À Poudlard, il ne semblait pourtant vouloir que ta soeur. Eux et leurs relation explosive tandis que tu t'en tenais bien loin, préférant te tenir loin de tout ce qui avait pu laisser ses mains courir sur elle avant. Pourtant, lorsque le temps de te casée est arrivé, il était étonnamment l'un des candidats, ta soeur ayant déjà trouvé le sien, pour le temps que ça dura. Marcus s'est révélé être un candidat sérieux, malgré les tentatives de ton frère. Quelque part, vous étiez presque fiancés. Dès ton accord, on glissera une bague à ton doigt et des chaines à tes pieds. C'était pourtant ce qui t'effrayais. Tu le savais violent et cruel, tu le saivais du même bois que ta soeur et tu craingnais de te retrouver aussi bas que sa rebut que tu avais torturée pour le plaisir en sa compagnie. Il t'as pressée et poussée à dire oui. Pour quoi ? Pour te faire poiroter, pour ne pas donner son accord, pour aller courtiser Susanna, comme elle s'en est vanté. Et cette étrange emprise qu'il avait sur toi, tu ne pouvais pas le supporter. Tu ne voulais pas qu'il te fracasse le coeur comme on l'avait fait avant lui. Tu a rompus vos fiançailles, restant malgré tout sa collègue de travail. Luttant, à chaque mission avec lui, contre cette attirance toujours nichée au fond de toi. Cet amour que tu n'as jamais voulu voir naître.
Constantin Crouch
#faux-cousin #monstre #fiancé

ft. avatar,
RP#1 #2
Il se devait de t'ignorer, comme sa mère, la mère de Susanna et elle-même lors des repas vous réunissant tous. Comme si tu étais transparente. Il n'y avait que Monsieur Crouch qui baisait ta main en te disant que tu étais absolument charmante. Constantin ne semblait pourtant pas le voir et rien ne pouvait t'enrager davantage lors de cette soirée où il te bouscula sans même te voir, comme si tu n'étais qu'un spectre. Après que Simon se soit reput de ton innocence, plus rien ne te retenais de poser ta marque sur Constantin de façon définitive. Tu ne quitterais plus ses pensées et tu espérais même que ton odeur resterait imprégnée sur son corps. Pourtant, sans que vous ne le sachiez, on vous a surpris, puis on a décider de vous punir, de vous piéger. Lors d'une soirée, on a annoncé vos fiançailles et ton départ de la maison des Carrow. Depuis, tu as la rage au ventre. Et le pire, c'est que tu commence sincèrement à apprécier Constantin et que ça te terrifie. Alors tu lutte, pour tenir ta tête hors de l'eau, pour refuser de te conforter dans des fiançailles que tu n'as pas choisies, mais qui, quelque part, ne te déçoivent pas tant qu'elles le devraient.

Simon Rosier
#collègue #ennuie #premièrefois

ft. jared leto, RP#1
Simon est l'un de ses adultes pourtant sans complication. Un grand qui ne se fâche pas d'être dragué impunément par une gamine. Il s'en amuse, se prend au jeux, se laisser enrober par ta douceur de vélane.  Un jeu innocent, un fiancé que tu aurais préféré avoir plutôt que le dangereux Flint. Simon est expérimenté et reconnu, encore libre d'autant plus. Ton père lui avait glissé quelques mots sur sa plus jeune fille, mais Simon ne l'as peut-être pas prit au sérieux. Sans en être amoureuse, Simon est celui que tu prendrais dans ta vie sans remords et sans peur. Rien que parce qu'à ses côtés tu aurais l'impression d'être égale, de ne pas être moins qu'un tapis. Tu t'es pourtant laissée prendre dans ses filets lors d'une soirée des plus emmerdante. Tu l'as laissé faire de toi sa poupée, mais tu n'es plus trop certaine. Peut-être qu'il aimerait bien faire de toi une carpette, au final. Tu l'évites depuis votre nuit, légèrement honteuse de t'être donné aussi facilement à lui, par vengeance, parce que c'est le cousin de Marcus.
NOM PRÉNOM
#TAGS #TAGS #TAGS

ft. avatar, RP#0
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.
NOM PRÉNOM
#TAGS #TAGS #TAGS

ft. avatar, RP#0
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.

Ajouter AVANT < /center>< /center>:
 


Dernière édition par Beatrix P. Carrow le Dim 10 Mai 2015 - 19:16, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas

PRISONERS • bloodstains on the carpet
Draco Malfoy
Draco Malfoy
‹ inscription : 13/09/2013
‹ messages : 8775
‹ crédits : faust.
‹ dialogues : seagreen.
oh, haven't you heard : i eat boys like you all the time. Tumblr_ob1ibueZ761rmsoypo3_250

‹ liens utiles : draco malfoy w/ lucky blue smith ; ginevra weasley w/ holland roden ; calixe davis w/ audreyana michelle ; uc w/ uc ; indiana alderton w/ nicola peltz ; heath ravka w/ im jaebum ; even li w/ jeon jungkook ; jelena kuodzevikiute w/ ariana grande.

‹ âge : 23 yo (05.06.80).
‹ occupation : ancien langue de plomb (spécialisé dans les expérimentations magiques) ; fugitif et informateur de la RDP entre le 26.05.03 et le 08.12.03 ; condamné à 22 ans à Azkaban pour terrorisme, au terme d'une assignation à résidence et d'un procès bâclé, tenu à huis-clos.
‹ maison : Slytherin — “ you need a little bit of insanity to do great things ”.
‹ scolarité : entre 1991 et 1997.
‹ baguette : un emprunt, depuis qu'il est en fuite. elle n'est que temporaire et il ne souhaite pas s'y intéresser ou s'y attacher, puisque la compatibilité est manquante.
‹ gallions (ʛ) : 12431
‹ réputation : sale mangemort, assassin méritant de croupir à vie en prison pour expier ses crimes et ceux de ses ancètres.
‹ particularité : il est occlumens depuis ses 16 ans.
‹ faits : Famille.
Narcissa (mère) en convalescence. sortie de son silence depuis peu pour réfuter l'annonce de son décès ; reconnue martyr. lutte pour que le jugement de son fils soit révisé.
Lucius (père) mort durant la tempête du 03.03.2004.
oh, haven't you heard : i eat boys like you all the time. 489546spea
Spoiler:
 

‹ résidence : emprisonné à Azkaban depuis le 06.01.04. en fuite depuis le 08.05.04.
‹ patronus : inexistant.
‹ épouvantard : l'éxécution de juillet 02, ses proches en guise de victimes: leurs regards vidés par l'Imperium, la baguette de Draco dressée, les étincelles vertes des AK et leurs cadavres empilés comme de vulgaires déchets.
‹ risèd : un portrait de famille idéal, utopique.
http://www.smoking-ruins.com/t4710-draco-there-s-a-hole-in-my-so
oh, haven't you heard : i eat boys like you all the time. Empty
je viens sans idée précise mais il nous faut un lien iiih

• • •

I'M SORRY I'M SUCH AN ASSHOLE
I'll be good, i'll be good • I thought I saw the devil looking in the mirror. Drop of rum on my tongue with the warning to help me see myself clearer. My past has tasted bitter for years now, so I wield an iron fist. Grace is just weakness or so I've been told. I've been cold, I've been merciless. But the blood on my hands scares me to death, maybe I'm waking up... today.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
oh, haven't you heard : i eat boys like you all the time. Empty
Oh oui, en plus ils ont presque le même âge. I love you panic
Poudlard et tout ça, c'est une possibilité. yeah
Je vais dormir pour l'instant, je tente de trouver une idée de génie demain en parcourant ta fiche. panic palpite
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
oh, haven't you heard : i eat boys like you all the time. Empty
Il est beau le lien que t'as écris ! Je vais avoir du boulot maintenant :russe:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
oh, haven't you heard : i eat boys like you all the time. Empty
Il te vas, d'ailleurs ? J'attendais ta prochaine réponse en mp pour te signaler ma petite mise à jour. palpite hehe Moi aussi j'exige un sujet, pendant que Marcus à encore le dos tourné. (a)
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
oh, haven't you heard : i eat boys like you all the time. Empty
Il me va très bien (j'ai pu lire parfaitement votre sujet avec Marcus la pauvre Lyu... elle va avoir du mal à s'en remettre... va falloir que tu lui offres des livres, de la peinture et du chocolat gaah )
Mais oui un sujet ! inlove par contre est-ce que tu pourras le commencer parce que j'en ai encore un autre à écrire ? (a)
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
oh, haven't you heard : i eat boys like you all the time. Empty
Je vais voir si j'ai du temps après ma rep avec Sue, sinon ça devra aller à demain soir. yeux
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
oh, haven't you heard : i eat boys like you all the time. Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

oh, haven't you heard : i eat boys like you all the time.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

 Sujets similaires

-
» Nils Relationships || You like Swedish boys ?
» 01. Boys don't cry | Chambre étudiante de Stevie Evans
» [1500] waaargh
» [UPTOBOX] Fanboys [DVDRiP]
» — I swear, I heard it talking to me ! ✤ REGH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Until the very end ”
like the tiny dust floating in the air
 :: Evanesco; they lived happily ever after :: Fiches poussiéreuses
-