sujet; Charles Selwyn
MessageSujet: Charles Selwyn   Charles Selwyn EmptyJeu 18 Sep 2014 - 12:28

Invité
Invité
Charles Selwyn Empty
Charles Selwyn
feat peter capaldi • ©️swan

• nom complet ;Les traditions. Elles ne laissent que peu de place à la fantaisie, à l'innovation. Mes parents furent de fervents défenseurs de notre pureté, de notre lignée royale. Et même le prénom devait montrer à tous que nous ne descendons pas du premier paysan venu. Charles fut le nom qui m'a été attribué à la naissance. Charles Selwyn.

• surnom(s) ; Charles. Je n'ai jamais eu de surnom, et je n'en n'aurai jamais. Les surnoms sont mal vus, et bannis, par la haute société. Et je n'ai jamais vu l'utilité d'une telle chose. Mon prénom me suffit.

• naissance ; Comme tant de nouveaux nés depuis des générations, je suis né à Londres. C'était en hiver, au mois de décembre, de l'année 1954.

• ascendance ; Je descends de l'une des plus longues et des plus pures, si ce n'est la plus pure, lignée de sorcier du Royaume. Notre famille n'a pas toujours porté ce patronyme. Autrefois, à une époque où le Roi était Pouvoir, nous étions connus sous le nom de Boleyn. Descendants de Mary, soeur d'Anne. Notre sang est pur, notre sang est royal.

• camp ; Nous avons toujours su nous attirer les faveurs du pouvoir. Les erreurs de nos ancêtres ne devaient jamais être répétées. Mary, éloignée du pouvoir pour ses choix de mariage, devait être un exemple pour toute sa descendance. Désormais, il m'incombe ce choix, et j'ai prit le meilleur possible. Celui du Lord, celui de la pureté.

• métier ; Depuis des années, ma famille a montré une grande loyauté envers le Lord. Nous nous sommes battus à ses côtés, nous avons perdu à ses côtés. Et aujourd'hui, nous dirigeons à ses côtés. C'est cette loyauté qui m'a permit d'atteindre le rang que j'ai aujourd'hui. Fidèle parmi les fidèles, et membre du cercle restreint, je dirige le département de la justice magique.

• réputation ; Nous sommes la royauté. Notre nom seul suffit à prouver notre supériorité, notre pureté. Les Selwyn sont la pureté, dit-on. C'est vrai. Nous savons ce que les autres disent de nous. Trop concentrés sur nos traditions, sur notre illustre passé. Arrogants, selon certains. Cruels ? Non. Justes.

• état civil ; Il y a une question que je me pose souvent. Si je devais choisir entre mon sang, la chair de ma chair, et mon épouse. Qui choisirais-je ? La réponse est d'une simplicité effarante. Une épouse se remplace. Son utilité n'est que temporaire. J'aimais ma femme. Mais je n'échangerai jamais sa vie contre celle de mon fils, on héritier. Je suis désormais veuf, depuis sa naissance, mais je ne regrette pas ce sacrifice.

• rang social ; mangemort, élite, racheté, prolo, rebuts, insurgés (voir ici).

• particularité(s) ; Comme tous les Selwyn avant moi, et comme tous ceux qui me suivront, j'ai une particularité extrêmement rare. Une particularité qui accentue encore un peu plus la pureté de mon sang. Bien que peu de personnes soient au courant, il est des rumeurs qui me disent fourchelang. Capable de parler au serpent, capable de les comprendre. Partageant les mêmes origines que le Lord lui-même. Nos sommes peu nombreux à en être capable, et cette langue est le symbole de notre pureté. De notre perfection.
• patronus ; Précautionneux, ma famille a toujours eu à coeur de pouvoir se défendre contre tous types d'agression. Bien  qu'il n'ait servi à rien à la mort d'Anne, mes ancêtres ont apprit à maîtriser le patronus. Et je n'ai pas échappé à la règle. Bien que m'étant inutile aujourd'hui, je conserve précieusement ce sort de côté. Il prend d'ailleurs la forme d'un aigle argenté. Pourquoi un aigle ? Je n'en sais rien, et je n'ai jamais cherché à en comprendre la signification.

• épouvantard ; L'échec. L'oubli. La disparition. Nous, descendants des rois, disparaissant sous la défaite. Oubliés de tous, rayés de l'histoire. Mon fardeau est immense, celui sur les épaules de mon fils encore plus. Nous nous devons de préserver notre pureté, de rester au sommet de la chaîne alimentaire. Ma plus grande peur, c'est de voir notre famille traînée dans la boue, humiliée. Finir parmi les faibles, les traîtres et les ratés.

• risèd ; Durant toute ma vie, je me suis fait une certaine idée de notre rang. Nous sommes nés pour diriger, et non pour suivre. Nous nous allions au plus puissant, pour mieux attendre sa chute. Nous tissons des amitiés, et nous les oublions. J'imagine sans mal que le risèd me montrerait, et montrerait à tous les membres de ma famille, notre couronnement. Le retour de la monarchie, le pouvoir absolu. Mon père me le disait, et le miroir me le dirait : "Un jour, tu sera roi".

• baguette ; Ma baguette mesure 35,5 centimètres. Pas de petite taille, elle n'est reste pas moins plutôt pratique. Elle est taillée dans du bois de merisier, et abrite un ventricule de coeur de dragon.


• DEATH EATER •
Perso inventé

The stars have faded away

► Avis sur la situation actuelle : La loyauté avant tout. La pureté avant la loyauté. Depuis des générations, ma famille a voué un culte à la pureté de sang. A l'héritage de sa lignée. Et je ne comptes pas être celui qui éclatera toutes ces années, tous ces siècles, pour une histoire de rebut. Depuis toujours, les forts choisissaient, et les faibles obéissaient. Je ne suis pas partisan de la torture gratuite. Mais je ne suis pas contre les volontés du Seigneur. Finalement, nos intérêts convergent. Il tient à la pureté du monde magique, je tiens à la pureté de mes héritiers. S'il faut sacrifier les sang-mêlés et les nés-moldus pour en arriver là, ainsi soit-il. Si je prends part à cette guerre, c'est uniquement pour la protection de mon héritier. Pour lui permettre d'engendrer à son tour. Pour nous permettre de rester là où nous sommes aujourd'hui et, si possible, prendre ce trône qui nous revient de droit.

Quant aux insurgés... Tout aurait été tellement plus simple s'ils avaient accepté de rentrer dans le rang. Au lieu de ça, il a fallu qu'ils se battent. Au nom de qui ? D'un gamin. D'un sang-mêlé. D'un traître. D'un fou. Il suffisait de les renvoyer de chez nous, de les renvoyer dans leur monde. Mais ils ont cherché la mort. Et je n'aurai aucune hésitation lorsque leur sentence sera prononcée. La survie de ma famille est en jeu.

► Infos en vrac : Mes capacités ne sont pas liées au sport. Le quidditch ne m'intéresse. Les autres sports non plus. J'ai toujours été ce que l'on appelle un cérébral. Préférant travailler le cerveau plutôt que le corps. Et cela m'a toujours réussi, puisque je sais aujourd'hui pratiquer les sorts informulés. Ais-je un tic ? Non, je ne pense pas. Je l'aurais remarqué. Ou peut-être que... J'ai tendance à froncer les sourcils, à craquer mes doigts, et à ramener le sujet de l'hériter régulièrement sur le tapis. Loyal, réfléchi, calme... J'ai de nombreuses qualités. Qualités d'ailleurs entièrement reconnues par le Lord. Arrogant, égocentrique... Les jaloux et les faibles pensent que je suis prêt à tout, y compris la trahison, pour préserver ma famille. Ce à quoi je leur répondrais bien volontiers qu'ils ont raison. Je possède un tatouage, présent au niveau du poignet. Une fleur de lys. Symbole de la royauté. De la pureté. Le symbole de mes ancêtres, et de mes descendants. Il se murmure que nous pratiquons l'inceste. Que nous trahissons nos propres frères et soeurs pour voler femme et mari. Il se murmure que nous serions étroitement liés aux Serpentards, et à leur capacité unique. Je n'ai jamais ni ou affirmé ces racontars, et je ne comptes pas commencer aujourd'hui. etc.


Nothing compares to you

• pseudo & âge ; Strun, 21 ans. • comment as-tu trouvé le forum ? par un membre, marcus flint. • ton avis, tes suggestions ; éliminons la vermine, mort aux moldus ! :russe:  • connexion ; 5/7. • quelque chose à ajouter ? go boleyn.  gaah

• coup de main pour le bottin ;
PETER CAPALDI ; charles selwyn
Code:
▋ <a href="http://excidium.bbactif.com/u83">▋</a> <pris>PETER CAPALDI ;</pris> charles selwyn


Dernière édition par Charles Selwyn le Jeu 18 Sep 2014 - 17:14, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Charles Selwyn   Charles Selwyn EmptyJeu 18 Sep 2014 - 12:28

Invité
Invité
Charles Selwyn Empty

Here comes the hurricane


――――――-―• GOD SAVES THE QUEEN •――――-―――
« Des serviteurs ? » Tes mots résonnent dans la pièce vide. Ta colère monte. Prête à exploser. L’insulte est brutale. Ton calme légendaire disparaît. Tu ne cherches même plus à te souvenir de sa présence. Ce déchet. Cette vermine. Ce stupide sang-mêlé. Ce fils de traître. Tu ne souhaites plus que sa souffrance. Qu’elle soit longue. Tu veux qu’il souffre, pour chacun de ses mots. Cet homme, qui n’atteint pas le dixième de ta renommée. Toi, enfant de rois. Toi, descendant du plus grand sorcier. Toi, comptant déjà parmi l’élite du Seigneur. Toi, dont la destinée est de prendre le pouvoir. « Ne t’avises plus jamais de m’appeler comme ça. » Un cri de douleur. Le sort est jeté. Doloris. Tu sais qu’il ne tiendra pas toute la nuit. Qu’il tombera dans la folie. Ou finira par mourir. Mais tu n’as que faire de son destin. Si la douleur ne le tue pas… Tu as d’autres cartes à jouer. « Je suis un Boleyn, un descendant de Salazar Serpentard. Je suis la pureté même. »

L’incompréhension. Tu connais cet air. Rares sont ceux à l’avoir porté face à toi. Et de ceux qui l’ont fait… Aucun n’est présent pour en parler aujourd’hui. Un simple sifflement aux oreilles de cet être impur. Une langue magnifique, chantante, mélodique, aux oreilles de ceux qui méritent de l’entendre. De la comprendre. Le fourchelang ne s’apprend pas. Ce n’est pas une simple langue. Ta famille fait partie des rares à la pratiquer. Cette langue, c’est la langue de la perfection. De la pureté. Du pouvoir. Et tu possèdes ce pouvoir. Celui de laisser vivre, celui de tuer. Mais tu veux plus. Tu veux un pouvoir qui échappe aux tiens depuis des siècles. Tu veux le pouvoir de gouverner. De modifier l’Histoire.

« Les moldus. Ils nous ont évincés du trône. Ont brûlé nos ancêtres. Aujourd’hui, nous allons leur montrer notre colère. Vous, sang-mêlés, n’êtes rien de plus que leur engeance. Vous ne méritez pas nos pouvoirs. » Ta baguette glisse. Lentement. Tu sens les tremblements de ton prisonnier. Il sait que sa fin est proche. Qu’il vit sa dernière heure. Que tu ne comptes pas le laisser disparaître. « Ta chienne de mère s’amuse à demander à son Dieu de protéger sa reine, n’est-ce-pas ? » Tu t’arrêtes sur son cou. Il te suffirait d’envoyer un sort. Un simple sort. Et sa vie serait terminée. Il disparaîtrait. Personne ne se souviendrait de lui. « Quand tu la reverra, dis-lui que sa chère usurpatrice de reine fera face à la Justice. Et qu’aucun Dieu ne lui viendra en aide. » Un éclair vert jaillit de ta baguette. Et, tout d’un coup, la vie s’arrête.


――――――-―• Blue Blood •――――-―――
Ta main gifle l’air. Avant de s’arrêter, violemment, contre la joue du jeune garçon. Ton propre fils. Ses larmes commencent immédiatement à glisser de sa joue. Pourquoi ? Pourquoi ressens-tu, en cet instant précis, un dégoût profond envers ta progéniture ? Ton sang, ton héritage. Il n’est pas à la hauteur. Pas à la hauteur de cette tâche qui lui incombe. Pas à la hauteur du fardeau qui pèse sur ses frêles épaules. Plus que ton avenir, tu sais qu’il porte celui de tout une dynastie. Son nom seul lui permet d’exister. Et son destin est déjà tracé. Il n’est personne. Il n’est rien. Sa seule ambition doit être son nom. Perpétuer la famille. Lui rendre la gloire qui fut sienne. « Mon père avant moi, le sien avant lui. Tous les hommes de cette famille se sont évertués à enseigner les règles indispensables. Ne crois pas que tu es un simple bâtard. Que tu n’as aucune responsabilité. Ta mère est morte pour nous permettre de maintenir notre héritage. » Le jeune garçon essaie de retenir ses larmes. Mais elles continuent de couler. La main sur sa joue, il évite soigneusement ton regard. Car il sait ce qu’il y verra. De la colère. De la honte. « Ne crois pas que cette gifle est le pire que je puisse te faire. Ne t’avise plus jamais de me mettre en colère. »

Timidement, le jeune Lysander hoche de la tête. Tu sais que ce ne sera pas la dernière fois. Et que tu prononceras à nouveau ces mots. Encore et encore. Car ton fils est comme ça. Tenant trop de sa mère, trop peu de toi. Restant sourd à tes enseignements. Ignorant tes tentatives de le mettre sur le droit chemin. Ignorant tes avertissements. « Maintenant, va dans ta chambre et réfléchis à ce que je t’ai dis. »


Dernière édition par Charles Selwyn le Dim 21 Sep 2014 - 1:11, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Charles Selwyn   Charles Selwyn EmptyJeu 18 Sep 2014 - 12:29

Invité
Invité
Charles Selwyn Empty

Here comes the hurricane

――――――-―• IN SHEEP'S CLOTHING •――――-―――
C’est une première pour toi. Et, bien que tu saches comment le système fonctionne, tu as encore des doutes. Ces enchères valent-elles réellement le coup ? Tu ne t’es jamais vraiment occupé de ça. Tu as toujours délégué la tâche des rebuts à ta femme. Elle avait quelque chose, comme un instinct, qui lui permettait de repartir avec les meilleures affaires. Des rebuts coopératifs, silencieux, dressés. Ils connaissaient leurs tâches. Ils savaient quand apparaître, et quand se faire oublier. Arriveras-tu à les dresser comme elle l’a fait ? Tu n’en sais trop rien. Trop colérique. Tu sais que, contrairement à ta dulcinée, tu n’hésiteras pas à faire partir les coups. Voire à aller plus loin. Tu n’as jamais toléré l’échec. Ou la faiblesse. Et ces traîtres, ces impurs, ne sont qu’un condensé de tout ça. Mais tu n’as pas vraiment le choix. Le dernier rebut est mort. Une maladie. Et aujourd’hui, tu sais que tu as besoin d’un nouveau rebut. Car même par magie, tu détestes les tâches ingrates.

« Jane Wilson, sang-mêlé, ancienne élève de Poufsouffle, déscolarisée en cinquième année. Aucun passif rebelle. » Banale. Sans aucun intérêt. Personne ne lève la main pour enchérir. Personne ne veut d’une fille frêle, inutile. Ils taisent ses capacités. C’est dire le niveau de cette fille. Un silence de mort surplombe l’assemblée, seulement perturbé par les gémissements de la jeune fille. Quel âge a-t-elle ? A peine dix-huit ans. Et la voici déjà condamnée à vie. Tu ne la quittes pas du regard, cherchant le moindre détail qui pourrait faire pencher la balance. Elle n’est pas très belle. Pas assez pour perturber ton fils. « Dix gallions. » Tu lèves la main. Tu es le premier à enchérir sur cette pauvre créature, à peine plus forte qu’un elfe de maison. Autour de toi, des petits rires à peine cachés. Et tu commences à regretter ton geste. Tu n’as décidément pas la capacité de ta femme à trouver les perles rares. « Dix gallions une fois. Dix gallions deux fois. Dix gallions trois fois. Adjugé pour Sir Selwyn. »

Ton regard croise celui de ta nouvelle rebut. Elle semble soulagée de quitter le Ministère. Mais elle ne sait pas dans quoi elle est à présent engagée. La pose de la marque, son appartenance à vie. Elle t’appartient désormais, mais elle ne semble pas s’en rendre encore compte. Tant pis. Elle le verra bien assez tôt. Mais pour le moment, les enchères continuent, et tu assistes silencieusement au spectacle. Des dizaines de mains qui se lèvent en une seule enchère, des prix allant jusqu’à plusieurs centaines, voire milliers, de gallions. Des cris. Agacés ou heureux. Et tu apprécies ce spectacle.

« Quel dessin et quel emplacement ? » Les enchères sont terminées. Tu ne repars qu’avec ta rebut achetée en début de soirée. Une seule te suffit. Immobile, elle reste silencieuse. Tandis que tu te prépares à la torturer. « Une fleur de lys enfermée dans un cercle, sur la nuque. » Ce signe, c’est ta femme qui l’a trouvé. Le symbole de la royauté, de ta famille. Et celui de l’enfermement, de l’esclavage. Tu ne l’as pas aimé de suite. Un rebut, un moins que rien, un objet, qui porte ton symbole ? Mais elle a su te convaincre. Comme pour tant d’autres choses. « Tais-toi. » Elle commence à gémir. La douleur est bien présente. Elle marque ses traits. Embrume ses yeux. Est-ce aussi douloureux que celle que le Seigneur lui-même a posé sur ton bras ? Peut-être. Mais tu as su rester noble alors que la douleur circulait dans tous les nerfs de ton corps. Et tu ne supportes pas la faiblesse. Celle de crier, de pleurer, lorsque la douleur est là.



――――――-―• Blue Blood •――――-―――



Dernière édition par Charles Selwyn le Ven 26 Sep 2014 - 1:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Charles Selwyn   Charles Selwyn EmptyJeu 18 Sep 2014 - 12:36

Invité
Invité
Charles Selwyn Empty
BIENVENUUUUE gaah moment fangirling, pardon pardon (...) MAIS PETER CAPALDI youpi youpidouuuuuuu youpi en plus, le pseudo est vachement classe - je pense que Lysander vient de trouver son petit papa, quelle chance il a, héhé rougit bref, n'hésite pas à contacter un membre du staff si tu as une question, un problème, ou si tu veux juste la télé avec le câble (on fait pas ça ici èé )
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Charles Selwyn   Charles Selwyn EmptyJeu 18 Sep 2014 - 12:52

Invité
Invité
Charles Selwyn Empty
OK. OKEEEEEEE. tbe tbe tbe tbe tbe tbe tbe tbe tbe tbe tbe tbe tbe tbe tbe tbe tbe tbe tbe tbe tbe tbe tbe tbe tbe tbe

je suis amoureuse quoi. tbe tbe je trouve ça dément qu'il soit joué, je pensais pas que ça arriverait. non seulement l'avatar est parfait, mais le prénom aussi. bave

toi et moi on va faire de grandes choses, ça promet des rps parfaits ! adore leche

j'ai tellement hâte de voir ta fiche ! bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Charles Selwyn   Charles Selwyn EmptyJeu 18 Sep 2014 - 13:02

Invité
Invité
Charles Selwyn Empty
Les choiiiiixxxxx iiih iiih tbe
Non mais Peter kr Il est génial quoi !
J'ai hâte d'en découvrir plus sur ton personnage, je suis certaine qu'il va être super :)
Bienvenue et bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Charles Selwyn   Charles Selwyn EmptyJeu 18 Sep 2014 - 13:04

Invité
Invité
Charles Selwyn Empty
Chance, chance... Je n'en suis pas si sûr. :siffle:
Merci pour l'accueil et tous les compliments. yeux
Maintenant, j'ai la pression... Mes vieux os vont pas supporter tout ça. fear
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Charles Selwyn   Charles Selwyn EmptyJeu 18 Sep 2014 - 13:06

Invité
Invité
Charles Selwyn Empty
Charles est juste un nom trop classe bave et la tête est pas mal non plus iiih Trop jalouse de Lysander quoi, il a un pôpa gaah Bienvenue ici en tous les cas, j'espère que tu vas t'éclater avec nous iiih
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Charles Selwyn   Charles Selwyn EmptyJeu 18 Sep 2014 - 13:11

Invité
Invité
Charles Selwyn Empty
Bienvenue colors
Excellent choix de famille et de prénom hehe
Je me sens seule mais je connais pas du tout l'acteur sur l'avatar gaah mais il a la classe gaah
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Charles Selwyn   Charles Selwyn EmptyJeu 18 Sep 2014 - 13:34

Invité
Invité
Charles Selwyn Empty
@Theo : Il va filer droit, maintenant que pôpa est là. :-^:

@Hannah : C'est Peter Capaldi sur mon avatar (Dr. Who, Maleficiant ou les Mousquetaires pour ses rôles les plus récents).
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Charles Selwyn Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Charles Selwyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Hommage bien mérité à Gérard-Pierre Charles un grand mapou
» Echange Charles Baker/ Himler Rebu autour du CEP
» PREVAL, CELESTIN ,MAWOM ,MOISE J CHARLES SOUPLE BA NOU YON TI CHANS
» Duo Nana Mouskouri ,Charles Aznavour
» Charles de Rohan-Soubise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Until the very end ”
like the tiny dust floating in the air
 :: Evanesco; they lived happily ever after :: Fiches poussiéreuses
-