sujet; like ships in the night. (demetri)
MessageSujet: like ships in the night. (demetri)   like ships in the night. (demetri) EmptySam 20 Sep 2014 - 16:47

Invité
Invité
like ships in the night. (demetri) Empty
Demetri Ezekiel Abbot
feat ansel elgort • glass skin.

• nom complet ; Abbot, un nom qu'il porte avec fierté. Demetri, un prénom qu'il affectionne plus ou moins. Ezekiel, en revanche ce n'est pas du tout sa tasse de thé. Demetri Ezekiel Abbot.

• surnom(s) ; Certains ont essayé de lui donner un surnom, de lui trouver quelque chose de mignon. Malheureusement, le prénom Demetri ne permet pas ce genre de fantaisie. Parce que pour l'appeler autrement que par son prénom usuel, il faut que ça lui plaise et comme ce ne fut jamais le cas, on en est resté à Demetri.

• naissance ; 22 janvier 1981 à St Mangouste. Il est actuellement âgé de 20 ans.

• ascendance ; C'est un sang-pur.

• camp ; Le gouvernement, Lord Voldemort,  tout cela, c'est une évidence.

• métier ; Tout d'abord, il est adhérent mangemort. Il a toujours su qu'à la fin de ses études, qu'à la fin de Poudlard, ce serait cette direction qu'il prendrait. Demetri a bien l'intention d'obtenir cette fameuse marque douloureuse sur son bras gauche. Ensuite, il est joueur de Quidditch professionnel dans l'équipe d’Angleterre et plus précisément batteur. Le Quidditch, sa passion qu'il s'est découvert en 3ème année et dont il est fière d'avoir pu poursuivre dans cette voie.  

• réputation ; En général, on évite de se mêler des affaires de Demetri. Tout le monde le sait, c'est quelqu'un qui ne mâche pas ses mots et surtout qui n'hésite pas à sortir ses poings de sa poche pour se faire entendre. Il est froid, malsain et sombre, on se méfie de lui.

• état civil ; Officiellement, célibataire. Officieusement amoureux de sa propre soeur, Maelys. Un amour et des sentiments qu'il garde bien pour lui, même si cela s'avère très compliqué.  

• rang social ; Elite sorcière.

• particularité(s) ; aucune.

• patronus ; Un Puma.

• épouvantard ; Un monde sans Maelys.  

• risèd ; Devenir Mangemort aux côtés de Maelys. Être avec elle tout court. Pouvoir vivre librement cet amour interdit.

• animaux ; Aucun. Pas depuis le décès de son Hibou  qui s'appelait "Oliver".  

• baguette ; Elle est composée de la manière suivante : bois d'orme, ventricule de dragon et elle mesure 24,5 centimètres.


• WIZARDS •
Inventé

The stars have faded away

► Avis sur la situation actuelle :  Il est indéniablement pour le régime actuel. En tant que sang-pur originel, depuis le plus jeune âge il s'investie dans la traque des insurgés. A Poudlard, il chassait les nés-moldus avec sa petite soeur et parfois il s'adonnait à quelques séances de tortures. Souvent même.  Demetri compte obtenir sa marque, afin de devenir un vrai Mangemort. Il croit en Voldemort et il partage ses convictions. Demetri n'est pas quelqu'un de tendre, il n'a pas de pitié pour ce qu'il nomme la "sous-race". Alors oui, il est contre une parfaite égalité sang-purs/nés-moldus. Il est contre toute forme de rébellion.

► Infos en vrac : Demetri est allergique aux fruits. Si jamais il en mange, les conséquences peuvent être si grave qu'il pourrait y rester. Il a de nombreuses cicatrices à ses genoux, étant tombé maintes et maintes fois dans le domaine familiale des Abbot. Tombé en tentant de rattraper en vain sa soeur. Il est très doué pour ce qui est de voler sur un balai. Il a l'impression de posséder des ailes et se prend souvent pour un oiseau. Ce qui fait de lui un bon joueur de  Quidditch. Il est rapide et possède une vision quasiment parfaite.  Il  vaut mieux éviter d'être en face de lui lorsqu'il contre les cognards et qu'il fait de vous sa future cible. C'est un batteur qui possède également une certaine force. Le Quidditch est le moyen pour lui de se défouler tout en excellant à son poste.   Il est très doué en sortilège (maîtrisant bien l'imperium et l'endoloris) et il s'en sort pas trop mal pour ce qui est de concocter des potions. Le polynectar est d'ailleurs celle qu'il aime le plus réaliser. Brutal, violent, froid. Intelligent, sarcastique, charmeur. Manipulateur, fier, têtu, possessif. Il ne se confie jamais sur ce qu'il ressent, il ne se confie pas tout court. Ce n'est pas quelqu'un qui se dévoile facilement et il s'attache difficilement à son entourage. Il voue une haine démesurée pour les nés-moldus. Parfois quand il devient violent, quand il se met en colère, on a dû mal à s'avoir où il va s'arrêter. Il ne l'avouera jamais, mais il lui arrive d'être tellement dans tous ses états qu'il ne se reconnait plus lorsqu'il croise son reflet dans le miroir.  Il a eu quelques relations avec des filles, il n'a jamais eu de longue relation. En général, lorsqu'elles commençaient à lui porter des sentiments, il coupait court à la relation. Rusé, sans scrupule, tricheur. Demetri est proche de sa famille, proche de sa soeur. A Poudlard, personne n'osait dire quoi que ce soit sur sa relation avec Maelys sous peine d'être torturé. Sous peine de subir la colère de Demetri.   C'est quelqu'un de sombre mais lorsqu'il est en compagnie de Maelys, il s'illumine. Un peu. Assez pour que l'on voit la différence. Il a beau être froid en apparence, cela ne l'empêche pas de sourire. Un sourire narquois constamment planté sur ses lèvres. Un sourire provocateur et parfois, moqueur. Il l'utilise à toutes les sauces. Il est joueur/espiègle, il aime relevé des défis et qu'on le cherche. Il aime aussi faire la fête et il a su mettre de l'ambiance à sa manière aux nombreuses soirées que les Serpentards organisaient dans les cachots de Poudlard. C'est quelqu'un d'observateur et de calculateur.  Il est téméraire, peu de chose lui font peur, si ce n'est la solitude. Il a peur de perdre Maelys et serait capable de tout pour elle. De toutes les folies, de toutes les extravagances.  Demetri est capable de donner beaucoup en amitié. Bien plus qu'en amour. N'ayant jamais aimé que sa propre famille. Ses remarques sarcastiques s'avèrent être drôles, les trois quart du temps. Il aime plaire à son auditoire et à la gente féminine. Demetri aime contempler ce qui est beau, ce qui est intéressent. Son caractère peut s'avérer changeant au contact de certaines personnes  En fait, mieux vaut être son ami que son ennemi.  


Nothing compares to you

• pseudo & âge ; wh, 21 ans. • comment as-tu trouvé le forum ? bazzart. • ton avis, tes suggestions ; parfait.  :hhh:  • connexion ; surtout en semaine, le week-end, c'est souvent la galère.  yeux  • quelque chose à ajouter ?  What a Face .

• coup de main pour le bottin ;
2. Si ton personnage est un inventé ;
ANSEL ELGORT ; demetri abbot
Code:
▋ <a href="http://lienverstonprofil">▋</a> <pris>ANSEL ELGORT ;</pris> demetri abbot


Dernière édition par Demetri Abbot le Mar 23 Sep 2014 - 20:53, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
like ships in the night. (demetri) Empty

Here comes the hurricane


――――――-―• je suis comme le roi d’un pays pluvieux •――――-―――
I used to think you were like me. You were attracted to the darkness. But, Demetri you are the darkness.

Ta naissance a été un moment long et compliqué. Ton père pensait qu'il n'aurait plus que ses mains pour vous pleurer, toi et ta pauvre mère, qui luttait pour vous maintenir en vie tous les deux. Il a cru tout perdre d'un seul coup. Elle aurait pu te sauver toi, elle aurait pu abandonner et rendre les armes rien que pour toi. Elle s'est battu sans relâche jusqu'à ce que la médicomage t'extrais de son corps fatigué, épuisé de devoir se battre autant. Jusqu'à ce que tu pousses ce petit cri qui colla des frissons à l'ensemble de l'équipe qui n'y croyait plus non plus. Dès les premières secondes de ta vie, on est en train de fêter votre victoire, sa victoire, à laquelle elle a failli tout renoncer pour toi. Elle ne te connaissait pas encore, mais elle te portait déjà un amour maternel capable de surmonter n'importe qu'elle épreuve. Ce cri fût le son le plus apaisant qu'elle n'eut jamais entendu, elle te prit dans ses bras et colla un doux et long baiser contre ton front. Elle pleurait de joie et essayait de faire un beau et jolie sourire. Tu ne t'en souviens même pas, mais elle, ta mère, elle s'en souviendra toute sa vie, de ce moment à la fois douloureux et merveilleux. Et même si ça a été difficile, elle aurait aimé pouvoir recommencer, une seconde fois. Elle aurait voulu donner la vie à une petite fille, elle aurait aimé faire ce cadeau à son mari et à son fils. Ta naissance a malheureusement laissé des séquelles, des cicatrices, qui ne purent se refermer et se soigner. Elle ne put offrir davantage qu'elle n'avait déjà donné à sa famille. Un secret qui n'a jamais quitté l'hôpital Sainte Mangouste, un secret qui a de lourdes conséquences sur ton existence. Il semble insignifiant aux yeux de tes parents et pourtant, il pourrait bien tout changer. Pour toi. Pour elle. Pour vous.

Tu cours. Tu cours aussi vite que tu le peux. Tu essaies de la rattraper. Elle court moins vite que toi, mais elle est bien plus maline et comme à chaque fois, elle arrive à te semer. Vos rires d'enfants raisonnent dans l'immense jardin qui entoure le domaine des Abbot. Vous donnez vie à cet endroit qui semble froid et bien trop grand pour une si petite famille.  « Tu as gagné Maelys, j'en peux plus, j'arrête. » Tu fais mine de t'arrêter. Elle trouve cela un peu trop facile, elle ne sait pas si elle doit te croire. Elle court encore et fini par s'arrêter à côté d'un buisson de taille moyenne, il était suffisamment haut pour la cacher de toi. La cachette parfaite, sauf que tu sais exactement où elle se trouve. Alors tu ne fais pas de bruit, pas un seul et tu te retrouves derrière elle. La blonde te cherche encore, elle s'éloigne, hésitante, de quelques pas de son buisson. Tu t'approches doucement et d'un seul coup, tu l'encercles avec tes bras. Elle sursaute, elle hurle. Tu ris, tu l'as soulève. Elle est aussi légère que l'air, aussi agité qu'un oiseau. « Tu m'as menti, encore ! » Tu gagnes toujours. Elle est plus intelligente que toi, c'est indéniable, mais tu es bien plus stratège et sans pitié que ta petite soeur. Tu n'hésites pas à déroger aux règles que vous vous instaurez. Et même si tu triches souvent et qu'elle te fait la tête pendant quelques secondes, elle finit toujours par te pardonner. Toujours, parce que c'est toi. Tu l'as relâche et elle se retourne de manière furieuse. « Lylys, ce que tu peux être mauvaise perdante parfois. » souffles-tu. Tu l'as surnomme Lylys pour l'agacer, mais en réalité tu préférerais l'appeler Mae. Elle croise ses bras, fronce les sourcils et tu trouves cela trop mignon. Finalement, tu lui colles un baiser sur sa joue et tu attrapes sa main. Tu l'entraînes avec toi, vous continuez à jouer au chat et à la souris, vous vous comportez comme de vrais enfants. Vous ne laissez aucune chance à la vie de vous séparer. Tant que vous êtes ensemble, vous êtes intouchables, immortelles.




――――――-―• Riche, mais impuissant, jeune et pourtant très-vieux, •――――-―――
Never say goodbye because saying goodbye means going away and going away means forgetting.

Tu pointes ta baguette sous la gorge du né-moldu et tu l'observes d'un regard furieux. Tu es hors de toi, tu essaies de ne pas exploser et d'avoir l'air un minimum civilisé. « Comment oses-tu la regarder ? Elle. Tu n'es qu'un pauvre sang de bourbe, tu crois vraiment tu peux lui plaire ? Tu crois vraiment qu'elle pourrait porter le moindre sentiment à ton égard ? Toi. Toi qui n'est qu'une misérable petite vermine, une espèce en voie d'extinction. Je pourrais te faire payer ton insolence. Maintenant. Je pourrais décider de te torturer et de t'humilier. Qu'est-ce qui me retiens ?  » Tu as l'air d'un fou. Tu le regardes avec insistance, tu le foudroies sur place. Il a osé dévisager ta petite sœur, comme si tu lui avais donné ta permission de le faire. Tu sais que ta jalousie te tueras. Que tes sentiments à son égard sont bien trop flagrants. Tu as le droit. Tu as le droit de l'aimer comme un frère aime une soeur. « Je... Je...  » Il bafouille et tu éclates de rire à son visage. « Je...Je...Je quoi ? Tu as avalé ta langue ? Tu comptes abréger tes souffrances ?  » Tu es cruel. Tu détestes les nés-moldus, ils te dégouttent. Littéralement. La famille Abbot fait partie des 28 familles et tu comptes bien honorer cette place qui fait votre fierté. Tu enfonces un peu plus ta baguette dans sa peau, tu ne la transperces pas. Tu aimes sentir la peur que tu lui génères, tu aimes voir la crainte dans son regard. Tu insistes, la pression est insoutenable. Maelys vous observe. La blonde n'est pas du genre à les défendre. Naturellement, elle ne t'arrête pas. Tu continues à le chercher, tu es habitué à ce que les garçons soient intéressés par ta soeur. Elle est belle. Bien plus belle que toutes les autres filles qui sont à Poudlard. Tu en as conscience, mais à chaque fois, tu es fou de rage. Tu le choppes par le col de sa chemise et il devient ton joujou pour le restant de la soirée. Tu le montres à tes copains, tu le trimbales comme si c'était un trophée. Tes poings serrés sont bien rangés, tu n'as pas envie de te salir les mains aujourd'hui.

Le vent et la pluie ont décidé de te mettre en difficulté et tu as du mal à tenir sur ton balai. Ce match de Quidditch ne ressemble à rien. Il est difficile. Pas pour toi, mais pour eux. Tu te bas avec ton équipe, vous essayez de mettre à terre vos adversaires. Ils ne sont pas plus fort que vous, mais vous n'êtes pas fort qu'eux non plus. Vous êtes égaux et le match est sanglant. Tous les sales coups sont permis. Tu n'hésites pas à renvoyer les cognards sur les joueurs de l'équipe adverse pour les affaiblir, évidemment tu fais ça bien. Tu ne voudrais pas être renvoyé de l'équipe pour mauvais comportement même si tu agis comme un vrai connard. « Alors on a du mal à avancer ? » Tu les provoques et tu fonces défendre ton équipe. Tu n'es pas fair-play. Jamais. Malgré tout, malgré tes sales manies, le Quidditch est une passion pour toi. Tu aimes faire des courbettes sur ton balai et renvoyer les cognards à la case départ. Tu es un vrai mur et tu sais protéger tes buts. Tu aurais aimé être attrapeur, mais être batteur te permet d'extérioriser toute cette colère que tu gardes bien enfui au fond de toi. Tu les touches tous et affiche un sourire mesquin sur ton visage. «  150 points pour Serpentard ! (...) Serpentard remporte le match ! » Tu es content et toute l'équipe hurle de joie.  Tu rejoins le sol et ta petite amie du moment se jette dans tes bras. Tu ne supportes pas son comportement, surtout quand Maelys est dans les parages. Elle s'accroche à ton cou, te couvre de baisers auxquels tu ne réponds pas. Tu ne dis rien. Tu la laisses attiser le feu qui s’accroît dans les yeux de ta soeur.

Tes lèvres parcourent sa peau, tes mains se baladent sur son corps et tu ne pourras jamais oublier cette nuit. Vos deux corps sont embarqués dans une danse endiablée qui est rythmée sur une nouvelle musique inaudible, dont tu apprends les notes. Tu es en train de commettre l'interdit. Tu goûtes sans scrupule au fruit défendu. Tu as cédé à tes pulsions, à tes envies. Tu n'arrives pas à mettre de mot sur ce que tu ressens. Tes sentiments provoquent en toi un tourbillon d'incompréhension. Tu es en colère et parfois tu te surprends à être heureux. Un instant vos étreintes sont plus violentes et un autre, plus tendres. Tes mains quittent son corps pour se retrouver dans ses boucles blondes, tu as l'impression de la posséder complètement. Tes lèvres brûlantes rencontrent sauvagement les siennes. Tu as essayé de devenir aveugle, de te mentir à toi-même, en espérant que tu trouverais mieux. Mieux qu'elle. Tu pensais qu'elle représentait un idéal, que tu l'as mettait bien trop haut sur ce pied d'estale. Fini la provocation, pas un mot ne sort de votre bouche, il n'y a que la passion qui résonne dans la pièce. Parfois, tu te surprends à la contempler et à chaque fois ce sont les mêmes pensées qui te reviennent. Elle est belle et tu ne culpabilise pas. Pas encore. Tu as laissé tes problèmes de l'autre côté de la porte et tu as tourné le verrou à double tour. Tu te tortureras avec tes pensées, demain. Vous ne le savez pas encore, mais vous êtes en train de tout bousculer.  Deux âmes bancales condamnés à vivre cachés. Cette nuit a un goût d'éternité, le péché dure assez longtemps pour vous marquer tous les deux. Malheureusement, tu ne peux pas repousser demain. Tu ne peux pas lutter contre le temps. Tu peux juste te contenter de profiter de l'instant présent. Et tenter d'oublier, ce sablier qui ne cesse de s'écouler, ce sablier incontrôlable et indomptable. Tu souhaiterais aimer quelqu'un d'autre. Tu ne supportes pas de te dire une telle chose, mais tu aimerais qu'elle soit simplement ta soeur. Et pas celle pour qui ton coeur s'emballe. Cet amour te consume, il t’abîme et pour la première fois de ta vie, tu es impuissant. A cet instant-même, tu es esclave de tes sentiments. Elle t'as eu.


Dernière édition par Demetri Abbot le Jeu 25 Sep 2014 - 19:00, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
like ships in the night. (demetri) Empty
Bienvenue sur le forum, Demetri pompom Suis contente pour Maelys que son si important scénario soit tenté hehe J'espère que tu vas bien te plaire avec nous ! Nous faudra un lien fire
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
like ships in the night. (demetri) Empty
WELCOME !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
like ships in the night. (demetri) Empty
BIENVENUUUUE gaah yeux :-^: hehe il est trop mignon le p'tit Abbot et le premier gif de ton histoire, DOUX JESUS gaah bref, bon courage pour ta fiche ! n'hésite pas à contacter un membre du staff si tu as une question ou...ou... tout ce que tu veux en faire, tous les admins obéissent à tes ordres pour deux euros gaah
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
like ships in the night. (demetri) Empty
COUSIN yeah yeah yeah
excellent choix de scénario fire fire
bienvenue trognon
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
like ships in the night. (demetri) Empty
Bienvenue avec ce super scenario et bonne chance pour tout. rougit palpite
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
like ships in the night. (demetri) Empty
le scenario + le prénom + ansel bave bave
bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
like ships in the night. (demetri) Empty
Yeah un autre Abbot ! graouh
Bienvenue sur le fofo !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
like ships in the night. (demetri) Empty
ANSEL gaah
bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
like ships in the night. (demetri) Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

like ships in the night. (demetri)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Moon Night ~~
» [RS] Fright Night [DVDRiP]
» Friday Night Smackdown - 27 Avril 2012 (Résultats)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Until the very end ”
like the tiny dust floating in the air
 :: Evanesco; they lived happily ever after :: Fiches poussiéreuses
-