sujet; [EVENT #1] faiseurs de carnage.
MessageSujet: Re: [EVENT #1] faiseurs de carnage.   [EVENT #1] faiseurs de carnage. - Page 4 EmptyMar 7 Oct 2014 - 18:50

Invité
Invité
[EVENT #1] faiseurs de carnage. - Page 4 Empty
Il avait simplement prit ta main, l'avait posé sur ta poitrine en disant : « ». Une drôle d'atmosphère s'était peinte sur vous. Ton souffle se ralentissant alors que tu dévorais son mal. Il s'en retrouvais apaisé, mais toi tu t'en retrouvais troublée, anxieuse, sans savoir pourquoi. Tu n'avais pas mal nul part physiquement. Tu te sentais à cran, une bombe sur le point d'exploser alors que tes doits étaient posés sur sa poitrine sans comprendre comment le jeune homme pouvait ainsi mettre dans un état pareil. Tu lui avais toujours été parfaitement indifférente. Tu n'arrivais même pas à retirer de ta main qu'il tenait sous la sienne, figée, entièrement, complètement. Hypnotisée, jusqu'à ce que cette voix désagréable te fasse bondir, prête à mordre alors qu'on t'attaquais dans le dos. « Besoin d’une victime à vider de ses forces vitales, Travers ? » Tu serrais tes dents et tes poings ensemble en fixant le blond qui posait sa main sur l'épaule de Nott. Ton visage restait pourtant empreint de cette douceur et ce trouble que t'avais insufflé le mangemort. Son petit Nott, à lui. Idiot. Lui, tu l'aurais laissé crever au bout de son sang, ne perdant pas une once de vie pour lui. Enfin... Peut-être que ton côté vélane ne le permettrait pas, même si à l'instant, tu étais bel et bien une Travers. « Gratifie plutôt de ton attention indésirable la vermine que les Rafleurs refoulent vers la sortie. » « Je n'ai pas d'ordres à recevoir de toi ! » Crachais-tu avec cette rage qui ne te ressemblait pas. Tu t'éloignais déjà des deux garçons, lasse d'eux et de leur amitié écoeurante. Ton regard lourd s'était posé sur ta soeur, toute aussi inutile que toi à l'instant où son ami Draco jouait les princes charmant avec Nott. Que devais-tu lui dire ? Merci ? Certainement pas. Tu la fixais encore avant qu'un souffle de douleur provenant du même garçon que tu venais de soigner n'attire son attention, elle-même porte sur sa marque. Quoi encore ? Des hiboux voletant à toutes vitesses laissèrent tomber leurs missives alors que tu en attrapait une toi-même. L’Allée des Embrumes est attaquée. Le bordel continuait. Les sorciers commençaient rapidement à disparaître. Un grognement traversait tes lèvres alors que tu t'approchais de ta soeur. Ne t'expliquant même pas à toi-même pourquoi tu l'entraînais avec toi. Quelque part, tu ne voulais pas la laisser derrière. C'était plus rapide pour être tous là et moins risqué que pleins de sorciers transplanant tous au même endroit et risquant de se transplaner les uns dans les autres. Tu attrapais la main et la bras de ta soeur en lui lançant un regard bourru. Qu'elle dise quelque chose pour voir, qu'elle te dise non, tu la mordrais comme si tu avais la rage. Tu n'étais pas d'humeur à te faire refuser quoi que ce soit. « Viens. » Ordonnais-tu en tirant sur son bras. Tu te concentrais, puis vous transplainaient dans une ruelle du chemin de Traverse juste à côté de l'allée des embrumes. Intactes.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [EVENT #1] faiseurs de carnage.   [EVENT #1] faiseurs de carnage. - Page 4 EmptyMar 7 Oct 2014 - 22:42

Invité
Invité
[EVENT #1] faiseurs de carnage. - Page 4 Empty
La douleur transfigure l'homme qui dans un souffle s'empoigne le bras pour, du bout des doigts, mieux masser la sombre marque des ténèbres qui s'inscrit dans sa chair. Rampant sur sa peau le serpent se mord la queue en traversant le crâne aux orbites vides, enserrant la peau jusqu'à la faire bleuir, étouffant le sang au creux de ses veines, et provoquant un râle rageur chez le mangemort. La prise de conscience est tout aussi violente que la douleur est fulgurante, et c'est à présent qu'il se dit que rien de tout cela n'est terminé, qu'au contraire tout ne fait que commencer. La nuit sera longue. La nuit sera sanglante. Et comme pour se faire l'écho de ce constat, entre une volée de hiboux et autres chouettes laissant tomber sur la foule des parchemins roulés puis cachetés avec empressement.
Sa main se referme sur le papier jauni, et sans ménagement il décachette le parchemin pour pouvoir y lire cette simple phrase tracée dans l'urgence. L’Allée des Embrumes est attaquée. . Fort mécontent de cette nouvelle ainsi arrivée, il froisse le papier avec rage avant de le jeter avec les mêmes états d'âmes, avant de traverser le grand hall couvert de gravas. Il se hisse sur l'un des blocs de pierres qui faisaient naguère partie de la statue désormais renversé. De sa haute stature, il s'exprime à corps et à cris, passant outre le bruits des ailes des volatiles qui déjà se posent sur des perchoirs improvisés. « Que les médicomages inactifs prennent le chemin de l'allée des Embrumes, et qu'ils prennent en charge les blessés au plus vite. », il se tourne vers les quelques rafleurs qui se trouvent non loin de lui et qui semblent attendre les ordres de leur directeur. « Vous, vous me suivez. », le ton ne laisse pas place à la discussion, et presque aussi vite les rafleurs disparaissent les uns après les autres, suivant leur supérieur hiérarchiques.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
[EVENT #1] faiseurs de carnage. - Page 4 Empty
« Rien d’insurmontable. » Jamais tu n'aurais cru que trois mots pourrait te soulager autant et déjà, tu sens un poids s'évaporer de tes épaules. Draco va bien, il rentrera probablement ce soir auprès de son fils et cette simple idée te fait un bien fou. Oui, parfois il suffit de peu que tu te rappelles. Alors tu questionnes sur le département, sur l'état des lieux, sur tes dossiers chéris oui. Tu y bosses depuis assez longtemps pour que oui, ils te soient presque précieux et la réponse du blond n’a rien de réconfortante : « ces barbares ont réussi à pénétrer jusqu’au bureau de ton n+1 et à détruire une bonne partie des dossiers. Autant dire que les semaines à venir promettent d’être particulièrement pénibles. » Ton cœur rate presque un battement, mais c’est surtout le poids des jours à venir qui te retombe sur les épaules, tu partages un bref instant ce poids avec lui. Tu goûtes déjà à l’épuisement, à la frustration, aux nombreuses heures perdues, à celles qui vont se perdre encore, pour rattraper tout ce boulot envolé en volute de fumé. Si tu étais moins en contrôle, si tu n’étais pas ce que tu es, celle que ton oncle a su rendre droite et fière, tu te permettrais probablement de verser une larme. De frustration, rien d’autre pour toi, bien entendu. Mais même cette larme t’est interdite, puis Draco continu, « on a sauvé tout ce qu’on a » pu, que tu termines dans ton esprit et tu fermes les yeux, comme s’il venait de te frapper. Évidemment, les dégâts sont importants, tu ne peux pas espérer mieux, tu devras faire face. Tu ouvres alors les yeux et tourne la tête dans la même direction que son regard, curieuse, inquiète aussi. Qu’a-t-il vu ? Theodore visiblement, avec ta sœur et déjà tu te fais plus droite, tu laisses le poids des jours futurs se mouler à ton dos. Tu ne peux pas te permettre d’être faible devant elle et la main de Draco serrant la tienne, te suffit amplement comme message de départ. Tu te contentes de lui lancer un regard et tu le laisses partir, pour soupirer et te diriger vers les blesser, histoire de te montrer utile, faute de mieux.

Évidemment, tu n’avais pas prévu les hiboux et leurs messages, dont celui qui tombe contre ton épaule et que tu attrapes sans aucune hésitation. Tu n’es peut-être pas mangemort, mais tu sais te montrer utile. Or, pendant qu’une masse de gens, autour de toi, se touche le bras, toi tu lis clairement l'annonce, ta tête cherchant aussitôt celle de ton oncle ou de Draco, qui ont probablement déjà filés. Est-ce que tu peux encore te montrer utile ? Tu te diriges d’un pas ferme en direction de ton oncle, plus loin, histoire de t’informer, de savoir si tu peux l’aider. Peu importe ton rôle, qu’une main t’attrapes, une main douce et chaude, ferme aussi. Tu redresses alors les yeux, surprise, une surprise qui ne fait que grandir davantage en reconnaissant ta demi-sœur. Son regard bourru te force à froncer les sourcils, puisqu’elle est la petite fille qui boude, toi tu es la femme irritée, la foudroyant d’un regard glacial, cherchant à l’empêcher de te tirer plus loin, mais c’est qu’elle avait de la force. Probablement une affaire de monstre, oui. Elle te tire avec elle et son ordre « viens » n’a rien pour te convaincre. Elle veut te tuer pour de bon cette fois ? Mais non, tu n’as pas le temps de la questionner, qu’elle te fait transplaner avec elle dans le chemin de Traverse. Comme quoi, quand elle le veut, elle peut se montrer utile, mais ça, tu n’es pas prête de l’avouer.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [EVENT #1] faiseurs de carnage.   [EVENT #1] faiseurs de carnage. - Page 4 EmptyMer 8 Oct 2014 - 10:52

Invité
Invité
[EVENT #1] faiseurs de carnage. - Page 4 Empty

Cillian poussa un grognement. Depuis quelques temps, il ne faisait que ca, grogner. Il n’était pas particulièrement content de la tournure des évènements, et ce qui se déroulait sous son nez ne l’arrangeait pas particulièrement, ne faisant que renforcer son envie de grogner. Alors il l’avait fait, encore une fois. Il était arrivé en retard sur les lieux du carnage, il avait été retenu ailleurs, et il savait parfaitement que le Lord n’en serait pas dérangé, hors de question qu’il s’excuse donc. De toute façon, ce n’était absolument pas son genre. Après tout, s’il avait été en retard, c’était de sa faute. Facon de parler bien évidemment. Alors il ne savait pas vraiment ce qu’il se passait autours de lui. Un rapide coup d’œil l’avait vite renseigné, et il s’était dépêché de partir aider quelqu’un dans sa tâche.
Nouveau grognement. De douleur cette fois-ci. C’était la deuxième fois aujourd’hui que ce tatouage lui brulait l’avant-bras. Jamais, o grand jamais ne s’y habituerai-t-il. Pas qu’il souhaitait si habituer, mais si la douleur pouvait être moindre la prochaine fois, il n’était pas homme a aller se plaindre. Il regarda du coup de l’œil le serpent d’encre s’agiter sur son poignet, faisant pulser ses veines et se serrer ses dents. Quelque chose d’autre se passait, à un autre endroit. C’est à ce moment-ci qu’une volée de hiboux fit son apparition. L’allée des Embrumes. Les en****** d’insurgés ne pouvaient donc t’ils pas choisir d’autres endroits que les plus fréquentés d’Angleterre ? Il entendit vaguement Roman demander aux médicomages de se rassembler. Tant mieux pour lui, il n’était pas médicomage. Ce n’était pas parce qu’il aimait parler aux gens qu’il les aimait et qu’il souhaitait leur sauver la peau. Loin de la a vrai dire… Sans plus attendre, il traversa le grand hall a pas pressés, cherchant a atteindre, le plus vite possible, une zone ou il pourrait transplaner. Pouf , le jeune homme venait de disparaître, direction l’allée des Embrumes.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [EVENT #1] faiseurs de carnage.   [EVENT #1] faiseurs de carnage. - Page 4 EmptyMer 8 Oct 2014 - 14:23

Invité
Invité
[EVENT #1] faiseurs de carnage. - Page 4 Empty
La douleur fulgurante. C’est une innommable brûlure sur votre peau, un marquage au fer rouge qui se rappelle à votre bon souvenir de la plus désagréable des façons. Le ministère n’a pas entièrement pu être épargné, les dégâts sont réels, même les cheminées ont manqué vous exploser littéralement au visage. Vous êtes Mangemorts, pas spécialistes : vous ne pouvez qu’agir dans l’urgence, tenter de pallier aux manques. L’allée des embrumes est attaquée. Ca résonne dans ton esprit quand tu lis les mots délivrés par les hiboux, sur un papier jauni. Ca vous ordonne d’agir. Ton regard se promène autour de toi pour repérer les différents visages, tandis que la Marque brouille déjà tes pensées, t’empêche de réellement te concentrer. Peut-être, instinctivement, te tournes-tu vers les Rafleurs, la main plaquée sur le tatouage de ton bras, cherchant à capter un ordre, un supérieur, à détourner ta propre attention de l’horrible sensation. Travers semble contrarié, comme vous tous sans doute. Tu t’approches, retrouves ainsi la trace de ton cobra, veillant au grain, d’un calme qu’il te manquerait presque. Tu te sens esclave de la folie des insurgés qui s’amusent à vouloir vous renverser. C’est dans ces moments que tu songes à ne plus en épargner aucun. L’allée des embrumes est attaquée, ça sous-entend que la population est en proie à leurs attaques, ça sous-entend qu’il y aurait des blessés, des problèmes, des heures à devoir rassurer, réorganiser. Tu serres un peu les dents, te forçant à garder ce caractère distant, indéchiffrable, alors même que tu tendrais à te fissurer d’agacement. Tu transplanes sans te poser plus de questions, dans ce pouf caractéristique qui indique vos départs simultanés. Vous étiez tous embarqués vers une nouvelle mission. Et autant dire que tu ne gardais qu’une chose en tête : il ne faut pas décevoir le Magister. Sous aucun prétexte.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
[EVENT #1] faiseurs de carnage. - Page 4 Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

[EVENT #1] faiseurs de carnage.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

 Sujets similaires

-
» Les upgrade event.
» Event pirate
» EVENT UPGRADE !!!
» 3:16 Carnage dans les étoiles
» Event chatbox n°05

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Until the very end ”
like the tiny dust floating in the air
 :: Evanesco; they lived happily ever after :: Events et intrigues :: Event #1
-