sujet; athénaïs + i've got blood on my name.

Invité
Invité
athénaïs + i've got blood on my name. Empty
Athénaïs Rowle
feat sarah bolger • crédit swan
❝ We're running in circles again ❞Death Eaters ; Inventé

☇ pseudo complet & surnom(s) ; athénaïs, un prénom issu de la mythologie grecque pour certains, un prénom lui venant d’une illustre ancêtre au sang tout aussi pur que le sien, pour la jeune fille. elle a en effet récupéré le prénom de l’une de ses aïeules, comme il est souvent coutume de le faire, dans les familles de sang purs. il arrive quelques fois qu'on la surnomme théna. rowle, une famille dont le sang pur fait sa plus grande fierté.
☇ naissance ; le 14 mars dans le manoir familial. de ce qu’elle en a compris, ses parents n’ont jamais réellement apprécié ste mangouste et c’est pourquoi on lui a donné naissance à domicile.
☇ ascendance; un sang aussi pur qu’il est possible de l’être, cela est sa plus grande fierté, sans aucun doute possible.
☇ métier ; elle travaille au ministère de la magie, au niveau de la présidence dans le bureau des recrutements, lorsqu'elle n'est pas occupée à s'amuser à faire la parfaite petite mangemort.
☇ camp ; elle est pour le gouvernement depuis toujours. après tout, elle a toujours pensé que les sang-purs étaient supérieurs.
☇ réputation ; ceux qui la connaissent depuis de nombreuses années et qui l'ont approchée assez près pour la côtoyer au quotidien, commencent à dire d'elle qu'elle n'est qu'une manipulatrice égocentrique, chose qu'il vaut mieux ne pas lui laisser entendre. le reste de son entourage lui accorde qu'elle est douée dans son rôle de mangemort et qu'elle est fidèle au seigneur des ténèbres depuis toujours.
☇ état civil ; elle est fiancée à adonis fawley, quelque chose qui l'avait réjouie à l'époque.
☇ rang social ; elle est mangemort mais fait aussi et surtout partie de l'élite sorcière.
☇ baguette ; bois de châtaigner, ventricule de dragon, trente-deux centimètres et quarante-six millimètres, souple, idéale pour les sortilèges.
☇ épouvantard ; des centaines de papillons qui lui foncent dessus, prêts à entrer dans sa bouche, ses narines, à l’étouffer au point qu’elle ne puisse plus respirer. pourtant, lorsqu’elle était plus jeune, elle adorait ces insectes qui virevoltaient autour d’elle, dans le jardin du manoir familial. elle aimait admirer leur couleur. mais elle en a une peur panique depuis qu’elle en a vu une dizaine venir près d’elle, dont un venant se poser sur ses lèvres.
☇ risèd ; son reflet la montre sous un nouveau jour où sa réussite sociale est mise en avant.
☇ patronus ; autrefois, elle ne parvenait à produire qu'un patronus incorporel, n'ayant jamais réussi à s'attacher à un souvenir suffisamment heureux pour que celui-ci prenne la forme d'un animal. mais au fur et à mesure de l'avancée des années, son patronus est devenu de plus en plus faible et discret, jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus en produire du tout.
☇ particularités ; aucune.
☇ animaux ; elle n'en a pas, elle déteste ça.
☇ miroir ; aucun.

☇ Avis sur la situation actuelle ; Athénaïs a toujours ressenti une certaine aversion envers les sangs de bourbe et n'était pas non plus très à l'aise en compagnie des sangs mêlés. Son aversion à leur égard a mis bien plus de temps à venir, mais l'existence d'un certain James Chatterton, l'a poussé à les mépriser bien plus vite que prévu. Elle aime l'idée que les sorciers de sangs purs soient de nouveau contraints à se marier entre eux et elle maudit ceux qui osent pester contre cette idée. Jamais ces mariages arrangés n'auraient dû être abolis et ceux qui ne s'en trouvent pas heureux n'avaient qu'à envisager de se trouver un conjoint à leur convenance avant qu'on ne leur impose quelqu'un. Pour le reste, elle ne voit pas le problème, ni même ce en quoi il serait important de parler des évènements récents. Les exécutions des rebuts ? Prenons-nous la peine de parler des dommages collatéraux que représentent la mort de quelques elfes de maison, peut-être ? Certainement pas. Alors il ne sert à rien de parler des exécutions de rebuts. A partir du moment où quelqu'un les achète, alors cette personne dispose de plein droit de leur vie. Point. En ce qu'il s'agit des insurgés, mieux vaut ne pas aborder la question avec elle en ce moment. Depuis la mort de James Chatterton, elle méprise encore plus ces imbéciles qu'elle ne le faisait déjà auparavant. Après tout, ils n'ont qu'à accepter le fait que leur sang ne leur accorde aucun droit et que la suprématie sang pur mérite d'exister. Il n'y a même pas besoin d'en discuter, c'est ce qui aurait dû toujours être et ce qui sera toujours, à présent que le Lord a pris le pouvoir.

☇ Infos complémentaires ; son plus grand talent réside sans doute dans sa capacité à manipuler les gens. au début de sa scolarité à poudlard, elle passait pourtant pour une enfant : cette gamine toujours gênée, que personne ne remarquait et que tout le monde considérait comme un enfant. alors, quand elle s'est mise à gagner en assurance, elle n'a pas hésité à se servir de cette image que les gens avaient d'elle pour les piéger. elle est également très habile avec les mots et ne manque pas de s'en servir pour parvenir à ses fins. seulement, elle n'a pas toujours conscience du fait d'être en train de manipuler ceux qui l'entourent. la plupart du temps, elle a simplement l'impression d'agir dans l'intérêt de tous - soit, dans l'intérêt de la haute société sang pur. lorsqu'elle est énervée ou agacée, elle ne peut pas s'empêcher de faire pianoter ses doigts sur sa cuisse pour bien montrer son agacement. lorsqu'elle se trouve gênée, elle a plutôt tendance à passer sa main dans ses cheveux de manière très fréquente. de manière globale, elle parvient très bien à exprimer son humeur du moment avec sa façon d'agir et elle n'hésite pas à en jouer pour manipuler les personnes qu'elle a en face d'elle, si besoin. elle est une personne très dévouée et intelligente, ce qui fait d'elle une mangemort assez efficace dans la plupart des situations. sans compter qu'elle ne rechigne pas à l'idée d'effectuer quelques missions sur le terrain, ce qui lui permet parfois de bien s'amuser, quand bien même elle ne s'avère pas être une très grande sportive. seulement, gare à celui qui osera la comparer à un rafleur ou tout autre sous-fifre de ce genre, car c'est une insulte qu'elle ne laissera pas passer. elle est très narcissique et égocentrique. d'ailleurs, elle fait bien plus attention à la façon dont elle est perçue au sein de la société qu'à tout le reste. mais une nouvelle fois, elle ne se rend pas compte de ce défaut qui est pourtant bien ancré chez elle. elle agit souvent pour son propre intérêt et lorsqu'elle dit défendre les intérêts de son fiancé, c'est bien souvent aux siens qu'elle fait allusion, dans des sous-entendus pas toujours très subtiles. elle est assez petite, ce qui l'a toujours fait passer pour une enfant, une personne un peu insignifiante. mieux vaut ne pas lui faire de remarque sur sa taille, sans quoi elle risque de faire semblant de rire avec vous, mais cherchera s'en doute à se venger quelques temps plus tard. elle déteste être sujette à des moqueries et ne s'en cache pas réellement, puisqu'elle arbore très souvent un air pincé quand on lui fait une remarque qui lui déplait.

❝ Nothing compares to you ❞Deux mots sur l'IRL

Appelez-moi croco/noémie. J'ai 18 ans, je viens du nord et j'ai connu le forum via ophée, lors de son ouverture, mais adonis m'a convaincue de revenir. Si tout va bien vous me verrez connecté(e) 6 jours sur 7. Un dernier mot ? j'ai hâte de jouer cette histoire qui me tient à cœur, héhé  gaah



Dernière édition par Athénaïs Rowle le Jeu 24 Mar 2016 - 9:42, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
athénaïs + i've got blood on my name. Empty


❝ artemis ❞
1990 & hogwarts

Se balançant sur ses orteils, d’un pied à l’autre, son cœur bondissant dans sa poitrine, la jeune fille tente de voir par-dessus les épaules de ses futurs camarades. Plus petite que les futures premières années de Poudlard, elle se trouve pourtant derrière tout le monde, obligée de se hisser sur la pointe des pieds pour voir ce qui se passe sur l’estrade. Le professeur McGonagall, fidèle sous-directrice de l’école, s’évertue déjà depuis quelques minutes à répartir les nouveaux élèves dans leurs maisons respectives, à l’aide du choixpeau. La jeune brune les regarde s’éloigner un à un, alors qu’elle-même à de moins en moins de mal à apercevoir ce qui se passe sur l’estrade. Après tout, elle est une Rowle, alors il lui faut passer parmi les derniers. Et ce, même si elle trouve cela injuste de devoir attendre que des impurs soient répartis avant elle. Mais elle est encore jeune, alors elle n’a pas son mot à dire. Aussi se contente-t-elle de regarder distraitement, plus agacée qu’autre chose par ceux qui l’empêchent de voir, et ne prête une grande attention à ce qui se passe que lorsque l’on mentionne le nom de la maison Serpentard. Sa future maison, à n’en pas douter. Même si elle attend encore son tour, elle sait déjà que c’est là-bas qu’elle sera répartie. Elle l’a toujours su. Lorsque, enfin, le professeur McGonagall énonce son nom pour l’inviter à rejoindre l’estrade, Athénaïs ne se fait pas prier pour la rejoindre. Après tout, elle commence à se sentir seule, à rester debout non loin de la table des professeurs. A peine le choixpeau a-t-il approché d’elle qu’il hurle le nom de sa maison, sans hésitation. Serpentard. Un large sourire fier sur le visage, la jeune fille rejoint la table des vert et argent, déjà occupée à l’applaudir. Elle ne tarde pas à se glisser à côté des autres nouveaux serpentard alors que, déjà, la cérémonie de répartition prend fin. S’ensuit le discours de Dumbledore, lui-aussi acclamée de nombreux claquements de main, avant que de nombreux mets n’apparaissent sur la table. Ce n’est que lorsqu’elle se sert à manger, qu’elle commence à regarder les autres enfants présents autour d’elle. Son regard ne tarde pas à tomber sur sa voisine. « Fawley, c’est ça ? » demande-t-elle enfin en se tournant vers la jeune fille à côté d’elle. C’est ce qu’il lui a semblé attendre, alors que cette inconnue était répartie, un peu plus tôt dans la soirée. Et Athénaïs n’a pas pu manquer de retenir le nom de cette sang pur ayant rejoint la maison des serpents. « Artemis Fawley, oui. » Athénaïs acquiesce d’un signe de tête pour montrer qu’elle a compris. Une sang pur, bien sûr. Peut-être qu’un jour, la jeune fille fera une amie de choix.

***

Dissimulée derrière un mur du château, Athénaïs observe en silence ce qu’il se passe dans le couloir perpendiculaire à celui où elle se trouve. Son amie, rencontrée lors de son premier jour à Poudlard, est en train de parler à un jeune garçon, de première année lui aussi. Un gryffondor. Aussitôt, de nombreuses suppositions traversent l’esprit de la jeune Rowle. Bien sûr, il ne serait pas improbable qu’Artemis cherche déjà un futur fiancé. Après tout, c’est leur rôle en tant que jeunes filles de sang-pur : de se trouver un mari au sang aussi pur que le leur. Et il est toujours plus appréciable de le trouver seule, plutôt que de s’en voir imposer un par leurs parents. Pourtant, Athénaïs ne peut s’empêcher de se montrer un peu jalouse de voir Artemis se mêler si facilement à la gente masculine. Après tout, ce jeune garçon avec son appareil photo toujours entre les mains, n’a pas manqué de se faire remarquer par la jeune fille. Il a un côté un peu original qui lui permet de sortir du lot, selon la jeune Rowle. Mais bien sûr, jamais elle ne l’avouera à Artemis si celle-ci le convoite réellement. Leur amitié est bien plus solide que ça. Aussi se contente-t-elle d’attendre, épiant son amie en retenant son souffle. Quelque part, elle est tout de même fière que la Fawley se soit trouvé un fiancé par elle-même. Tous les sang-purs n’ont pas cette chance. Lorsque Artemis laisse enfin le jeune garçon seul pour revenir sur ses pas et passer dans le couloir où l’attend Athénaïs, la Rowle ne se fait pas prier pour intervenir. Elle s’approche de son amie avec un grand sourire sur le visage. « Qui c’était ? » demande Athénaïs sur un ton détaché, curieuse. « Adonis, mon frère. » Les yeux de la jeune Rowle se mettent à pétiller alors qu’elle comprend enfin son erreur. Bien sûr, il ne s’agit que de son jumeau, duquel Artemis lui a déjà vaguement parlé. « Oh oui, bien sûr, il faudra que tu me le présentes ! » s’enthousiasme Athénaïs alors que son amie se met à rire. Agrippant Artemis par le bras, la Rowle ne manque pas de l’entraîner un peu plus loin, comme si elle attendait que celle-ci lui en dise un peu plus sur ce second Fawley. « On a un peu de temps pour discuter avant d’aller en métamorphose. » ajoute-t-elle d’un ton détaché, comme pour inciter un peu plus son amie à parler.

❝ adonis ❞
1990 & hogwarts

Rassemblant ses affaires de métamorphose, Athénaïs ne tarde pas à s’en saisir pour sortir de la salle commune des serpentards avec précipitation, craignant de faire attendre ce sang-pur de troisième année, qui lui a proposé de lui expliquer quelques petites choses concernant les cours de première année. Non pas que la jeune fille éprouve la moindre difficulté dans cette matière, mais tout prétexte est bon à prendre pour trouver un bon parti. Seulement, lorsqu’elle sort du dortoir pour arriver dans le loin couloir humide du cachot, elle manque de peu de heurter de plein fouet un jeune homme en train de faire les cent pas. Fronçant les sourcils, elle s’apprête d’abord à incendier le gryffondor qui a osé épier l’entrée de leur salle commune. Mais alors qu’elle relève la tête, elle ne tarde pas à se trouver nez-à-nez avec des traits de visage qui lui paraissent familiers. « Adonis, c’est ça ? » dit-elle en reconnaissant le jeune homme, lui offrant aussitôt son plus beau sourire. Le Fawley, son appareil photo toujours autour du cou, semble être légèrement surpris d’entendre son nom sortir de la bouche de cette jeune fille qu’il n’a jamais dû voir. « Oui mais tu es.. ? » La brune laisse échapper un léger rire alors que ses joues se teintent légèrement d’une couleur pourpre. Evidemment, il ne peut pas la connaître, ils ne se sont encore jamais croisés. « Athénaïs Rowle. » dit-elle alors qu’elle dégager habilement une main de sous sa pile de livres pour la tendre en direction d’Adonis. « Une amie d’Artemis. » Semblant rassuré par cette réponse, Adonis vient lui serrer la main à son tour et Athénaïs jurerait avoir vu ses joues devenir un peu rouge, elles aussi. Elle a extrêmement de mal à réprimer un nouveau sourire à cette constatation. « Tu cherches Artemis peut-être ? Elle est à l’intérieur. Je peux aller la chercher ou lui faire passer un message, si tu veux. » lui propose la Rowle sans se défaire de son charmant sourire. Pour toute réponde, elle n’obtient qu’un flash lumineux projeté directement dans ses yeux, qui lui fait perdre la vue durant quelques secondes, accompagné du bruit du déclencheur d’un appareil photo. « Non, c’est gentil, je repasserai. » Elle a tout juste le temps de voir le gryffondor ranger un cliché dans la poche de sa robe de sorcier, avant que celui-ci ne disparaisse au bout du couloir, comme s’il était soudainement pressé de s’en aller.

1996 & fawley's house

Descendant de son balai, la jeune femme ne tarde pas à s’approcher du jeune Fawley. « Alors tu vois, c’est bien mieux quand tu as ton appareil photo entre les mains. » lui souffle-t-elle avec un léger sourire sur les lèvres. Adonis ne tarde pas à lever les yeux face aux taquineries de la jeune femme. « Bon, je vous laisse, moi je vais prendre une douche ! » lance Artemis derrière eux, avant de finalement disparaître. Athénaïs a tout juste le temps de se tourner pour la regarder partir, avant que la Fawley ne disparaisse par la première porte menant à la maison familiale. La brune prend tout de même la peine de faire un léger signe de main que son amie ne doit certainement pas apercevoir, avant d’hausser les épaules pour se retourner vers le jumeau d’Artemis. « Du coup, ça nous laisse tout le temps nécessaire pour que tu me montres ces photos. » dit-elle en désignant d’un signe de tête le tas de photos venant de sortir du polaroïd du jeune homme. Celui-ci laisse aussitôt échapper un léger rire gêné, avant de rassembler les photos pour les dissimuler dans une petite poche qu’il conserve toujours au niveau de sa ceinture, afin de ranger ses clichés. « Mais non, laisse moi les trier avant. » se défend-t-il piètrement. « Mais allez, Adonis, s’il te plait ! » Alors qu’elle insiste par la parole, la jeune femme tente de s’emparer des quelques photos que le Fawley n’est pas encore parvenu à ranger. Aussitôt, les deux jeunes gens se mettent à rire tandis qu’Adonis cherche à se défendre comme il le peut et qu’Athénaïs se met à le chatouiller pour le faire céder. C’est pourtant avec douceur que le Fawley se défend en lui attrapant les poignets. La Rowle redresse alors la tête, mais son rire disparait bien vite alors qu’elle plonge son regard dans celui du jeune homme. Bien vite, lui aussi cesse de rire. Les deux jeunes sorciers restent ainsi durant quelques instants, immobiles, à se fixer. Puis, dans un même mouvement, ils se penchent l’un vers l’autre pour s’embrasser. Un baiser ferme et passionné, rapidement interrompu par une voix au loin : « Eh, vous devriez venir voir ça ! Il y a un gros colis qui est arrivé sur le lit de Théna ! » La voix d’Artemis. Aussitôt, Adonis et la jeune Rowle se séparent alors qu’ils se tournent vers la fenêtre par laquelle vient de les interpeller Artemis. Mais alors que la jeune femme disparait, tous deux échangent un regard complice avant de rire légèrement, en se prenant par la main.

❝ james ❞
1998 & London

La nouvelle lui avait fait l’effet d’une douche froide. Debout devant sa meilleure amie, Athénaïs se trouve tout d’abord dans l’incapacité de dire quoi que ce soit. Comment pourrait-elle ouvrir la bouche ? Elle se sent complètement trahie par l’une des personnes en lesquelles elle croyait le plus. Elle tente pourtant de se calmer, de ne pas céder à la panique. « Tu as dit quoi ? » demande-t-elle pour gagner du temps. Elle a besoin de temps pour réfléchir à la meilleure chose à faire. Il lui faut trouver une solution, elle n’a pas le choix. Sa meilleure amie n’a aucune idée de ce qu’elle fait et il lui faut l’aider. Elle ne laissera pas Artemis devenir la pire honte des Fawley. Elle ne la laissera pas faire d’elle la Rowle-qui-s’est-liée-d’amitié-avec-une-sang-pure-traitre-à-son-sang. « Allez, tu as très bien compris. Je t’ai dit que je suis amoureuse de James Chatterton. » lui dit la Fawley, un sourire sur les lèvres. Elle pense peut-être que parce qu’elles sont amies, Athénaïs ne verra pas d’inconvénient à ce qu’elle fréquente un sang mêlé. Une pensée tout à fait idiote. « D’ailleurs, je compte sur toi pour ne rien dire à Adonis. On attend le bon moment pour le lui dire. » La Rowle ne peut réprimer une grimace. Bien sûr, son jumeau serait le plus à même de raisonner la Fawley. Pourtant, Artemis lui demande de faire cette promesse. Elle réfléchit rapidement, prend une profonde inspiration, puis finit par dire : « C’est promis. Je suis heureuse pour vous, félicitations. » Son sourire faux ne doit pas échapper à Artemis, mais celle-ci parait n’en avoir rien à faire. Elle est bien trop happée par le bonheur du fait que sa meilleure amie ne se soit pas mise en colère. « Il faut que j’aille le rejoindre tout à l’heure. Comme Adonis va déménager, je pourrais aller voir James plus souvent. » se félicite Artemis avec un sourire rêveur. « Pourquoi attendre ? » lui demande aussitôt Athénaïs en essayant de ne pas faire prendre à sa voix un ton trop pressant. « Tu pourrais très bien y aller tout de suite. J’ai croisé Adonis juste avant qu’on se voit, il avait déjà toutes ses affaires en main et il avait fini de tout récupérer, de ce que j’en ai compris. » Servant un sourire se voulant bien veillant à sa meilleure amie, Athénaïs cherche à cacher l’idée qui vient de germer dans son esprit.

***

« C’est une catastrophe ! » se lamente Artemis alors qu’elle se laisse aller dans les bras de sa meilleure amie, larmoyant comme jamais. Une expression gênée prend possession du visage d’Athénaïs alors qu’elle sert la jeune femme contre elle, tentant de la réconforter comme elle peut. « Tu aurais dû les voir… C’était n’importe quoi ! »  continue-t-elle sur sa lancée, visiblement atterrée par ce qu’elle a pu voir avant de venir retrouver sa meilleure amie et confidente. « Mais de quoi tu parles à la fin ? » lui demande Athénaïs, la pressant pour en savoir un peu plus sur les raisons de cette crise de larme – tout aurait-il été si facile à accomplir ? « Mais de James et Adonis ! Quand je suis allée chez James, Adonis était encore là, sûrement a-t-il dû retourner là-bas pour venir y chercher quelques affaires et… » Artemis s’arrête de parler quelques instants, sa phrase étant entrecoupée de quelques sanglots. « Tu aurais dû voir comment il parlait à James ! J’ai vu de la haine dans son regard ! » finit-elle par laisser échapper. « Tu sais, je ne suis pas sûre que ce soit une mauvaise chose… » Artemis relève alors la tête vers elle, lui lançant un regard d’incompréhension. « Mais qu’est-ce que tu racontes ? » souffle-t-elle du bout des lèvres, visiblement désemparée par les paroles de sa meilleure amie. « Je dis juste que ce n’est peut-être pas une si mauvaise chose qu’Adonis soit au courant. Après tout, James n’est pas un sang pur. Il n’est pas assez bien pour toi. Et puis, j’ai des raisons de croire que le gouvernement pourrait avoir des choses à lui reprocher… » Athénaïs marque une pause durant laquelle elle sonde le regard de la Fawley, avant d’ajouter d’une voix rapide : « Tu penses à la réputation qu’aurait pu avoir Adonis à cause de toi ? » Le regard d’Artemis change aussitôt et Athénaïs comprend qu’elle a tout compris. Elle sait que la Rowle a menti, qu’elle savait très bien qu’Adonis était toujours présent chez le Chatterton et qu’elle l’a envoyé là-bas en toute connaissance de cause, simplement pour qu’Adonis soit mis au courant. Simplement pour qu’Adonis tente de mettre fin à cette union contre nature. « J’ai besoin d’air. » laisse échapper Artemis d’une petite voix alors qu’elle se lève précipitamment du banc, regardant Athénaïs comme si elle la voyait pour la première fois, avant de se retourner pour s’éloigner en vitesse. Agacée par cette attitude de fuite et ce comportement déplacé – la Fawley n’a aucune raison d’agir comme si elle se trouvait face à un monstre –, la Rowle ne tarde pas à lui crier à travers le parc où elles se sont réunies : « C’est ça ! Casse-toi ! Continue d’aller déshonorer ton sang ! Traitresse ! » d’une voix emplie de haine.

2000 & London

C’est à travers l’obscurité d’une petite ruelle de Londres qu’Athénaïs s’avance, son capuchon rabattu sur son visage, afin que personne ne se trouve en mesure de la reconnaître. Seul celui à qui elle a donné rendez-vous en ces lieux, peut avoir le droit de la reconnaître. Pourvu qu’il ne l’ait dit à personne. En même temps, à qui aurait-il pu le dire ? Personne ne le croirait. Une silhouette, adossée à l’un des murs brique de la rue, ne tarde pas à attirer son attention. « James Chatterton, n’est-ce pas ? » demande-t-elle d’un ton froid, alors qu’elle ne cherche même pas à cacher son aversion pour cet être qui ne manque pas de lui pourrir la vie, par le simple fait de son existence. « Tu ne me reconnais plus, Athénaïs ? » Un frisson parcourt le dos de la jeune femme alors qu’elle se trouve contrainte de regarder derrière elle, pour vérifier que personne ne se trouve à proximité, en train d’épier leur échange. La mâchoire serrée, les poings fermés, elle ne tarde pas à se retourner pour lancer un regard noir en direction du sang mêlé. Elle ne tarde pourtant pas à laisser tomber sa capuche afin de découvrir son visage. « Allez, dis-moi vite ce pourquoi tu m’as fait venir, qu’on en finisse. » Bien sûr, la situation doit être tout aussi déplaisante pour lui, mais cela n’empêche pas Athénaïs de le mépriser pour cette façon qu’il a de lui donner des ordres, alors qu’il n’est qu’un impur. « Je vous ai entendu parler, l’autre jour. Quand vous étiez dans le séjour. » James fronce les sourcils. « Qu’est-ce que tu veux dire ? » Athénaïs lève les yeux au ciel alors qu’elle comprend que le Chatterton semble réellement décidé à faire comme s’il ne savait pas de quoi elle parlait. Mais ce petit écart ne sert qu’à vriller un regard un peu plus noir sur le sang mêlé. « Si tu as l’intention de déserter lorsque tu seras appelé, tu n’as pas intérêt à revenir. Plus d’Adonis, plus d’Artemis. Hors de question que tu les entraines dans ta chute. » Face à elle, James ne dit rien, mais Athénaïs peut aisément constater qu’il bouillonne de l’intérieur. « Demain, ton hibou sera envoyé. A partir de ce moment-là, considère que si tu refais irruption dans la vie des Fawley, tu es un homme mort. » La jeune femme jette une nouvelle fois son capuchon au-dessus de son visage avant de s’éloigner. « Adieu, Chatterton. » lance-t-elle d’un ton mauvais, avant de transplaner.

❝ lord ❞
2002 & deatheaters' qg

Debout au milieu du quartier général des mangemorts, la marque des ténèbres apposée sur son bras bien en vue, la jeune femme fait face à celui avec lequel elle se trouve visiblement être en conflit. « Nous sommes fiancés, il a parfaitement le droit de porter la marque ! » s’emporte la Rowle alors qu’elle sert les poings, se rapprochant de son interlocuteur. Celui-ci ne tarde pas à lui adresser d’un signe de main qu’il lui faudrait mieux s’apaiser rapidement, alors que de sa main libre, il se saisit de sa baguette. Une menace. Athénaïs fulmine mais se laisse tout de même tomber sur une chaise juste derrière elle. « N’est-ce pas toi qui nous a averti au sujet de son amitié avec James Chatterton ? » Athénaïs déglutit face à cette question, posée sur un ton accusateur. Elle tente pourtant de n’en rien laisser paraitre, croisant simplement ses doigts sur ses genoux alors qu’elle lui lance un regard noir. Néanmoins, il sait qu’il a à présent toute son attention. « Ecoute, ce n’est pas contre toi, mais on ne peut pas lui accorder la marque tant qu’on est pas absolument certains qu’il ne se retournera pas contre nous. Qu’il ne nous trahira pas. » Athénaïs se laisse retomber contre le dossier de la chaise alors qu’elle dévisage le mangemort face à elle. « Vous attendez quel genre de garantie ? » Elle espère qu’on ne va pas trop lui en demander. Après tout, Adonis est un sang pur et il est issu d’une famille n’ayant commis aucun écart. Il serait injuste de lui mettre des bâtons dans les roues alors qu’il est entièrement dévoué à la cause. « Peut-être que s’il se chargeait de faire disparaître le Chatterton… » Le mangemort laisse sa phrase en suspens alors qu’il fixe la Rowle avec une grande intensité. « Il le fera. » répond aussitôt Athénaïs d’une voix ferme avant de se lever pour s’éloigner sans un dernier salut. Après tout, on ne lui donne pas une tâche facile.

2003 & athénaïs' apartment
D’un coup de baguette, la Rowle fait en sorte que les cuillers se mettent à tourner dans les marmites, touillant les diverses mixtures qu’elle a commencé à préparer pour le diner. L’idée de jouer à la parfaite ménagère la répugne au plus haut point, mais elle est pourtant bien forcée de se prêter au jeu. Voilà ce qui arrive quand on récolte un elfe de maison ayant appartenu une famille de sang mêlé. Il ne manquerait plus qu’il empoisonne sa nourriture. Hors de question qu’elle laisse faire ça. Portant une cuiller jusqu’à sa bouche, elle ne tarde pas à goûter le repas. Pas trop mal. « A table ! » hurle-t-elle à travers la maison alors que, d’un coup de baguette, elle indique aux marmites d’aller servir le repas dans les assiettes qu’elle a placé sur la table du séjour un peu plus tôt. Elle ne tarde pas à aller s’asseoir, n’attendant pas après son fiancé pour commencer à manger. Elle ne lui lance d’ailleurs qu’un regard distrait alors qu’il entre dans la pièce pour venir manger. Adonis affiche une mine lugubre, qui ne tarde pas à mettre Athénaïs en rogne. « Quand vas-tu enfin cesser de jouer l’enfant ? » finit par exploser la jeune femme alors qu’elle tape des deux poings sur la table. Furieuse contre le comportement de son fiancé, elle n’aime pas ce que provoque chez elle celui qu’elle a aimé – qu’elle aime toujours ? En effet, son comportement ne manque pas de l’effrayer. Il commence à lui faire peur. Et c’est une chose dont elle a horreur. « Si tu ne t’en étais pas chargé, il aurait été arrêté et ce serait fait torturer jusque mort s’en suive. Crois moi, il devrait t’être reconnaissant d’avoir eu une mort si douce. » Laissant tomber ses couverts sur la table, elle n’adresse pas le moindre mot supplémentaire à Adonis avant de sortir de la pièce avec précipitation. Il l’agace à réagir ainsi, comme s’il s’était soudainement mis à la détester. Après tout, elle a agit pour son bien. Pour leur bien, même. Mais c’est à croire que les Fawley sont des êtres complètement ingrats. Elle claque la porte derrière elle alors qu’elle quitte la pièce.



Dernière édition par Athénaïs Rowle le Lun 21 Mar 2016 - 21:00, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas

WIZARD • always the first casuality
Pansy Parkinson
Pansy Parkinson
‹ disponibilité : dispo bitches
‹ inscription : 25/10/2014
‹ messages : 4640
‹ crédits : prométhée
‹ dialogues : 'lightcoral'
athénaïs + i've got blood on my name. 1481838266-pangif

‹ liens utiles :
pansy parkinson ft. adelaide kane, nephtys shafiq ft. phoebe tonkin, kid o'faolain ft. richard harmon, maksim dolohov ft. tom hiddleston, amara bataglia ft. rowan blanchard

‹ âge : vingt-quatre ans (née le 5 mars 1980)
‹ occupation : rentière déchue, mondaine destituée.
‹ maison : le choixpeau s'est a peine attardé sur sa tignasse brune avant de l'envoyer à Serpentard, dont elle est devenue préfète en 5ème année.
‹ scolarité : de 1991 à 1998.
‹ baguette : Elle faisait 19 centimètres, en merisier et cheveux de vélane, capricieuse et imprévisible, sensible aux sentiments négatifs. Cette baguette a cependant été volée par le Limier et aujourd'hui, elle en utilise une autre, bien moins adaptée à sa main.
‹ gallions (ʛ) : 7216
‹ réputation : Rien qu'une sorcière de salon, une bonne à pas grand-chose en dehors des ragots et commérages, une peste se régalant du malheur des autres, une idiote aveuglée par ses sentiments, moralisatrice en dépit de son propre penchant pour les écarts et les erreurs. Le roquet de Malfoy, puis celle que Blaise Zabini a cocufié, abandonné puis engrossé avant de partir à nouveau. Une garce qui mérite tout ce qui lui arrive. Une enfant gâtée, malgré l’aide donnée aux insurgés dans l’infirmerie de fortune de Poudlard.
‹ particularité : Complètement à la dérive depuis la fin de la guerre, on la croise souvent alcoolisée et cruelle, prête à se greffer à la moindre rixe, au moindre esclandre.
‹ faits : Elle a perdu la garde de ses filles, les jumelles Violet et Briar-Rose (née en Aout 2002) à la fin des combats, car on a jugé son sang pur comme inapte à les élever et ce même si leur père, Blaise Zabini, est considéré comme un héros de guerre. Elle a également perdu sa fortune et son statut et n’a plus aucune influence. Personne n'est tendre avec elle car les anciens rebelles la voient comme une garce à abattre et les sorciers lambda n'ont l'image que d'une gamine pourrie gâtée qui vivait dans une tour d'ivoire alors qu'ils crevaient de faim. Condamnée à vivre dans une demeure autrefois grandiose mais maintenant totalement insalubre, elle ère coincée entre sa mère tyrannique et sa tante furieuse, désœuvrée et désabusée.
‹ résidence : Dans l'hôtel particulier Parkinson, situé dans le quartier de Barkwith, sur le Chemin de Traverse. Ancien symbole d'une grandeur aujourd'hui étiolée, la demeure tombe en ruine et menace de s'écrouler depuis les émeutes de janvier 2002. Ses parents possédaient un manoir à Herpo Creek, il n'en reste qu'un tas de cendres et elle n'a plus accès à son bel appartement de la Bran Tower depuis la désertion de Draco durant laquelle elle a également pris la fuite.
‹ patronus : Une hirondelle à peine corporelle
‹ épouvantard : Les corps inanimés de Briar-Rose et de Violet.
‹ risèd : Simplement un matin ordinaire, des draps clairs et propres, une chambre lumineuse, des rires d'enfant emplissant le couloir avant que les deux têtes brunes ne sautent sur l'épais duvet. Un avenir pour elles, aussi, surtout.
http://www.smoking-ruins.com/t3200-pansy-fleur-du-mal
athénaïs + i've got blood on my name. Empty
Est-ce que ton titre est une référence à The Brothers Bright ? gaah kr
BIENVENUE sur le forum en tout cas et si tu as besoin de quoi que ce soit, n'hésite pas à contacter le staff, nous sommes là pour ça. Bonne chance pour la suite, les Rowle envoient gros, ça risque d'être cool jule

• • •


Some days I feel everything, others are numbing, can never find the in between, it's all or nothing. Half my bones in city streets, the other in my sheets, and I don't think they'll ever get the chance to meet. I never wanted to be here now, one foot in the grave, other on the ground. I can't process what I'm feeling now, this skin I can do without.
Revenir en haut Aller en bas

HERO • we saved the world
Harry Potter
Harry Potter
‹ inscription : 04/06/2015
‹ messages : 4243
‹ crédits : killer from a gang (avatar) ; anaëlle (sign).
‹ dialogues : indianred
athénaïs + i've got blood on my name. Tumblr_inline_mr3oiwAaj81qz4rgp

‹ âge : vingt-trois (31/07/80)
‹ occupation : décédé depuis le 24/08/03.
‹ maison : Gryffondor
‹ scolarité : 1991 et 1997.
‹ baguette : en bois d'aubépine, mesure 30 cm et a en son cœur un crin de licorne (anciennement à Draco Malfoy) ; je suis également le maître de la baguette de Sureau.
‹ gallions (ʛ) : 6496
‹ réputation : je suis un dude très cool maintenant que j'ai tué Voldemort (rip).
‹ particularité : Fourchelang.
‹ faits : j'ai beaucoup changé, je suis devenu froid et maîtrisé, prudent et confiant ; les foutues répercussions de la guerre qui m'ont fracassé la gueule. Parmi les Insurgés, je suis Specs, anciennement parmi l'un des leaders des Audacieux. Membre du conseil de la RDP – les seuls étant au courant que je suis en vie. J'ai passé un marché avec Drow : 80 années de ma vie en échange d'un talisman prévu pour détruire l'horcruxe en moi.
‹ résidence : au 12 Grimmauld Place (Sirius m'a désigné comme étant son héritier pour reprendre la demeure familiale des Black).
‹ patronus : un cerf
‹ épouvantard : un détraqueur (la peur elle-même).
‹ risèd : mes parents, une femme et des enfants - une famille complète.
http://www.smoking-ruins.com/t6879-you-never-walk-alone-harry
athénaïs + i've got blood on my name. Empty
bienvenuuue sur exci kr bon courage pour la rédaction de ta fiche trognon minikr

• • •

I like a quiet life, you know me.
Gnawing on the bishops, claw our way up their system, repeating simple phrases, someone holy insisted. I want the markings made on my skin, to mean something to me again.
Revenir en haut Aller en bas

HUNTED • running man
Adele Bones
Adele Bones
‹ inscription : 03/08/2015
‹ messages : 2056
‹ crédits : LUX AETERNA, astra, sia, tumblr, simon/mathydabest.
‹ dialogues : #336699
athénaïs + i've got blood on my name. Y65Mxt4

‹ âge : 38
‹ occupation : en fuite, déchue de tout type de privilèges.
‹ maison : Serpentard
‹ scolarité : 1976 et 1983.
‹ baguette : est en bois d'if, mesure 23,7 centimètres et possède un ventricule de dragon en son cœur.
‹ gallions (ʛ) : 4178
‹ réputation : je suis sans aucun scrupule.
‹ particularité : semi-Vélane.
‹ résidence : ici et là, clamant comme miens les différents cottages investis durant notre cavale.
‹ patronus : inexistant
‹ épouvantard : une vie silencieuse, ponctuée par des râles de douleur, et non plus par les rires des rares personnes auxquelles je tiens.
‹ risèd : une journée d'été, Artur m'aidant au jardin ; Owen Avery se moquant de l'activité sans chercher à dérober son regard attendri.
http://www.smoking-ruins.com/t2469-adele-you-re-gonna-wish-you-n
athénaïs + i've got blood on my name. Empty
Une Rowle gaah c'est tellement beau kr je ne connaissais pas ta madame (#dino) mais elle est vraiment magnifique, superbe choix yeah

BIENVENUUUUUUE CHEZ NOUUUUUS kr bon courage pour la suite ta fiche, tu as eu raison de céder wesh

• • •

THIS TOO SHALL PASS, WE'RE RIGHT WHERE WE'RE MEANT TO BE. THERE'S THINGS I DON'T ASK: WHAT I DON'T KNOW CAN'T HURT ME.


Revenir en haut Aller en bas

WIZARD • always the first casuality
Anna Grimaldi
Anna Grimaldi
‹ inscription : 07/06/2015
‹ messages : 1824
‹ crédits : mathy.
‹ dialogues : #e95353.
athénaïs + i've got blood on my name. Tumblr_odns43L5A91vc5ojjo3_r1_400

‹ âge : trente-quatre
‹ occupation : guérisseuse au service d'infection par virus et microbe magique et co-présidente de l'association "Rosier's Disease Research Trust".
‹ maison : Serdaigle
‹ scolarité : 1980 et 1987.
‹ baguette : est en bois de charme, contient une plume de phénix et mesure 26,4 centimètres.
‹ gallions (ʛ) : 3770
‹ réputation : je suis fragile et que j'ai été manipulée par mon compagnon.
‹ particularité : occlumens.
‹ faits : je suis de sang pur, que je fais partie de la famille Grimaldi, que je suis d'origine italienne, que j'adhère aux idées insurgées mais que je me suis résolue à ne jamais les rejoindre pour le bien être de ma fille, que je suis une ancienne guérisseuse et que je sais donc comment soigner les gens de diverses pathologies, que je me défends en duel, que j'adore lire, que j'apprécie les jolies choses.
‹ résidence : dans un petit studio sur le chemin de traverse que le gouvernement a bien voulu me donner pour mon implication de guérisseuse durant la guerre. La demeure des Grimaldi à Herpo Creek ainsi que mon appartement à la Bran Tower avaient été saisis. Je dispose toujours d'une résidence secondaire et tertiaire à Brighton (maison d'été) et à Florence (terres italiennes).
‹ patronus : un lapin, patronus de Thomas
‹ épouvantard : un entassement de corps, celui de mes enfants et des êtres qui me sont chers.
‹ risèd : ma famille heureuse et recomposée.
http://www.smoking-ruins.com/t1958-anna-loooove-me
athénaïs + i've got blood on my name. Empty
bienvenue jouuulie damoiselle ! Hâte de voir ce que va nous offrir ce duo Fawley/Rowle ! kr En tout cas bon courage pour ta fiche, et plais-toi bien parmi nous ! :fool:

• • •


    i'm always gonna love you
    How would you feel, if I told you I loved you? It’s just something that I want to do. I’ll be taking my time, spending my life, falling deeper in love with you. So tell me that you love me too
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
athénaïs + i've got blood on my name. Empty
pansy + oh oui, quelqu'un qui connait les brother bright ! rougit et effectivement, c'est bien joué, mon titre vient de leur chanson éponyme, comme quoi.. kr j'espère que mon histoire te plaira du coup et, promis, si j'ai la moindre question, je m'adresse à toi ! trognon


harry + oh yeah, être accueillie par le grand potter, ça gère tout ! un grand merci à toi. love


adele + tiens, c'est la première fois que je croise quelqu'un qui ne connait pas sarah, mais tant mieux, ça me donne l'impression de faire un choix super original itout. hehe merci beaucoup à toi, j'espère faire une bonne rowle, héhé. gaah


anna + adonis a déjà presque tout révélé dans sa fiche, mais j'espère que notre duo vous plaira, oui ! I love you
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
athénaïs + i've got blood on my name. Empty
Bienvenue ici I love you Amuse-toi dans la rédaction de ta fiche, n'hésite pas à venir à nous si tu as des questions !
Revenir en haut Aller en bas

HERO • we saved the world
Ronald Weasley
Ronald Weasley
‹ inscription : 22/02/2016
‹ messages : 615
‹ crédits : cristalline et crackle bones pour la signature.
‹ dialogues : salmon
athénaïs + i've got blood on my name. Tumblr_ok94i5TPQ81rylw9fo2_400

‹ liens utiles :
présentationjunereaghandaphnemoodlyannalorcànremus

‹ âge : vingt-quatre ans.
‹ occupation : C'est la grosse question que se pose Ronald en ce moment. Il n'aspire plus à devenir Auror, être autant de temps en guerre lui a passé l'envie de partir à la chasse aux mages noirs et il ne veut pas non plus avoir de contact avec les autres êtres humains alors il ne sait pas. Il aide Charlie avec ses dragons de temps en temps et ça ne lui déplaît pas. Peut-être qu'il va finir par se lancer dans des études de magizoologie ?
‹ maison : gryffondor
‹ scolarité : septembre 1991 et juin 1998.
‹ baguette : Bois de saule, trente-cinq centimètres et contient un crin de licorne. Cette baguette le suit depuis qu'il a détruit celle de son frère Charlie en deuxième année.
‹ gallions (ʛ) : 2232
‹ réputation : Difficile de passer à côté de la famille Weasley tout de même. Connue pour l'immense fratrie qui la compose, il est difficile de passer à côté d'eux. Famille emblématique des insurgés, ils ont tous presque reçu l'Ordre de Merlin et une jolie somme pour les services rendus à la société sorcière. On sourit beaucoup plus à Ron depuis la fin de la guerre et étrangement, il déteste cette célébrité. Lui qui convoitait tant celle de Harry quand ils étaient à Poudlard, il a fini par comprendre pourquoi son meilleur ami la fuit.
‹ particularité : aucune.
‹ résidence : il a retapé le Terrier alors en attendant c'est là-bas qu'il est.
‹ patronus : un jack russel terrier
‹ épouvantard : Celle-ci ne changera pas, pour rien au monde. Ronald peut faire face à n'importe quelle horreur, mais si vous le mettez devant une araignée... vous pouvez dire adieu au Gryffondor qui sommeille en lui.
‹ risèd : Il se revoit à Poudlard, quand tout allait bien, avec Harry, avec Hermione. Quand il pouvait encore entendre son père pester contre le fonctionnement d'un objet moldu et que Fred et George étaient en train d'inventer des confiseries piégées pour leur boutique tandis que leur mère s'affairait à la cuisine avec ce sourire si caractéristique. Ronald souhaiterait pouvoir revenir à cette période où tout le monde était encore là.
http://www.smoking-ruins.com/t6913-ronald-king-and-lionheart
athénaïs + i've got blood on my name. Empty
Une Rowle fire bon choix d'avatar :3: rebienvenuuue sur exci alors, j'espère que tu te plairas de nouveau parmi nous et si tu as des questions, n'hésite surtout pas à nous mp trognon bon courage pour ta fiche !

• • •

red king  and at once i knew i was not magnificent strayed above the highway aisle, i could see for miles, miles, miles.
Revenir en haut Aller en bas

HUNTED • running man
Owen Avery
Owen Avery
‹ inscription : 21/07/2015
‹ messages : 1765
‹ crédits : whorecrux <3.
‹ dialogues : #006666 (owen) #A0A0A0 (selma)
athénaïs + i've got blood on my name. Tumblr_ngncjreTC41r7i70vo4_r1_250

‹ âge : 43
‹ occupation : dans l'ombre du Magister.
‹ maison : serpentard
‹ scolarité : 1971 et 1978
‹ baguette : est en bois d'acacia rigide, possède un cœur en ventricule de dragon et mesure vingt-neuf centimètres.
‹ gallions (ʛ) : 3922
‹ réputation : la magie noire a rongé mon âme, dilué toute conscience, accru ma folie.
‹ particularité : fou.
‹ faits : ma soeur jumelle vit dans mon esprit dérangé, secret dont seuls quelques chanceux ont connaissance, que je suis aussi dérangé que peut l'être un sbire de Voldemort, que je n'hésite jamais à user de violences quand bien même elles ne seraient pas nécessaires, car la souffrance et les hurlements me font vibrer comme aucune autre drogue au monde. Mais qu'elles me sont infligées souvent par la main du Magister elle-même, car dieu sait combien de fois je l'ai déçu au cours de mes années de bons et loyaux (haha) services.
‹ résidence : Herpo Creek, dans la maison de mes parents, vide et délabrée; ruines.
‹ patronus : irréalisable, autrefois une hyène bien qu'elle ne soit apparue qu'une seule et unique fois sous forme reconnaissable.
‹ épouvantard : le baiser du détraqueur.
‹ risèd : la fin de cette insurrection qui amène autant de satisfaction que de souffrance.
http://www.smoking-ruins.com/t2376-it-s-just-the-night-in-my-vei
athénaïs + i've got blood on my name. Empty
Rebienvenue chez nous avec ta petite Rowle cute je suis curieuse de voir la suite de ton personnage kr bon courage pour rédiger la suite & have fun yeux

• • •




    Le cynisme de l'extrême solitude est un calvaire qu'atténue l'insolence.
    us and them ~
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
athénaïs + i've got blood on my name. Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

athénaïs + i've got blood on my name.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» [[??]] True Legend [DVDRiP]uptobox

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Leaky cauldron ”
I know chasing after you is like a fairytale
 :: Présentation; walk the line :: aux oubliettes
-