sujet; N'étaient les nuages, on ne jouirait pas du soleil + Darcy

Invité
Invité
N'étaient les nuages, on ne jouirait pas du soleil +  Darcy Empty
Darcy Rionach O'Faoláin
feat Charlotte Free • crédit aquamarine (ava)
❝ We're running in circles again ❞ Wizard ; SC

Nom complet et surnom ; Trois  prénoms, pour débuter. Darcy, une référence à de prétendus cheveux noirs : un prénom un peu antonyme de la jeune femme, qui arbore un blond platine avec très souvent des cheveux colorés. Cependant, il semblerait que ses parents se soient rattrapés avec le second nom, Rionach, un prénom royal, et Siobhan, vraisemblablement un hommage à l’actrice moldue irlandaise Siobhan McKenna - une fierté de l'Irlande. Quand à son nom de famille, il est plus que connu parmi la population irlandaise : elle fait parti du clan irlandais O’Faorláin, un patronyme qu’elle est fière d’arborer, même si à Poudlard, il a surtout été associé aux pitreries de son frère et de son cousin.  Par ses pairs, elle a récolté le doux surnom de Calamity, un surnom qui aux yeux de tous l’insupportent mais qui est en réalité bien plus réaliste pour la définir.

☇ naissance ; Il n’est pas surprenant que la ville de Killarney ne vous dise rien. Cette petite ville, comptant douze mille âmes se situe dans le comté de Kerry, au Sud-Ouest de la République d’Irlande. Un coin paisible malgré ses touristes du monde entier qui trouvent à Killarney à la fois la quiétude et l’énergie que procure l’air irlandais et ses paysages. C’est pourtant ici qu’est née Darcy, un vingt-deux juillet 1979, dans le Community Hospital moldu.

☇ ascendance; Elle est sang mêlée, paraît-il, même si ça elle y porte autant d’importance qu’à sa première blessure. Chez les O’Faoláin, comme chez la plupart des familles Irlandaise, la pureté du sang n’est pas un critère important, bien moins en tout cas que l’histoire et la fierté d’un nom. De ce fait, Darcy ne s’est jamais réellement préoccupé de la valeur de son sang, tout du moins jusqu’à l’arrivée au pouvoir du Seigneur des Ténèbres.
☇ métier ; Elle vend des cocktails chargés et colorés aux jeunes riches qui foulent le club Centuries, semaine comme week-end, en quête d’oubli, de rêve ou de désinhibition. Un travail pas si aisé pour la jeune femme, qui doit supporter les exigences parfois ridicules d’une caste qu’elle ne rejoindra jamais - grand bien lui en fasse merci. Mais elle ne crache pour autant pas dessus, après tout, tant que ça met du beurre dans les épinards, c’est déjà ça.

☇ camp ; Aux yeux des autres, elle semble soutenir le gouvernement, quand bien même elle reste globalement passive face au conflit, qui ne la concerne pas vraiment Son statut de sang-mêlée l'empêche d'être réprimée mais son sang - celui de Kid, plus précisément - se trouve impliquée. Et même si elle ne vous l'avouera pas, cela cela l'angoisse progressivement.  
☇ réputation ; Trompe la mort. Si les irlandais la surnommait Calimity, une référence à la vraie tempête turbulente qu’elle était plus jeune, la jeune femme ne s’est pas calmé en grandissant et l’on peut dire que trompe la mort lui sied bien. Casse-cou et aventurière dans l’âme, elle ne refuse jamais une aventure, aussi risquée soit-elle et à l’art de se mettre dans le pétrin. Pourtant, à Poudlard comme maintenant, elle ne se fait jamais prendre et surtout elle s’en sort par la ruse. Car Darcy ne fait pas que tromper la mort, la retardant et l'évitant sans cesse avec habilité, elle trompe aussi les autres, qui ne voit que du feu dans son minois angélique et innocent. Méfiez vous malgré tout du calme avant la tempête car la volcanique Serdaigle a plus d'un tour dans son sac et il se pourrait fort que vous regrettiez de vous dresser sur son chemin.


☇ état civil ; Libre comme l'air. Darcy n'a jamais été de celles qui s'attachent démesurément aux autres - elle n'admettra déjà que difficilement son attachement envers son frère alors un amoureux ? Il ne serait pas sorti de l'auberge, le pauvre !
☇ rang social ; Prolétaire, comme bon nombre de ses concitoyens, à vrai dire. Un rang social qui lui permet se fondre dans la masse, ce qui n'est pas plus mal et lui évite de nombreuses déconvenues.
☇ baguette ; Sa baguette est en bois d’épicéa, associée à une plume de phoenix et mesure 27,8 centimètres. Elle demeure relativement souple et Darcy n’a jamais eu à s’en plaindre.
☇ épouvantard ; Son épouvantard est variable dans la forme - tantôt une cage ou une prison, tantôt des fiançailles forcés à un individu inconnu et aussi séduisant que Severus Rogue - mais le fond reste le même : son épouvantard représente toujours ce qu'elle a le plus peur de perdre - sa liberté et son indépendance
☇ risèd ; désir le plus cher.
☇ patronus ; Son patronus prend la forme d'un Irish Hare - lièvre au poil brun-roux qui pullule en Irlande du Sud.  
☇ particularités ; Son tempérament de feu et ses cheveux colorés lui suffisent amplement.
☇ animaux ; Les animaux, c’est comme les enfants, c’est attachant un temps mais ça ça braille pour avoir à manger, ça sent mauvais et vous finissez par devenir dépendants de leur moindres désirs. Alors Darcy s’en passe très bien, merci pour elle, quand bien même elle ne refuse jamais un morceau de thon ou de saumon à un chat du quartier qui vient faire les yeux doux devant les fenêtres de son appartement.

☇ miroir ; Le seul miroir qu'elle possède est celui de la salle de bain de son appartement. Très certainement ensorcelé par la précédente locataire, celui ci s'amuse à insulter quiconque se regarde un peu trop longtemps dedans, bien que le sortilège s'atténue avec le temps.  

☇ Avis sur la situation actuelle ; I can’t believe the news today, Oh I can’t close my eyes and make it go away.

L’exécution des rebuts, c’était un vendredi, ce fameux vendredi cinq juillet. Peu de monde au Centuries pendant la nuit qui avait précédé, c’était un jour de semaine après tout. Darcy avait donc fini plus tôt que d’habitude et étrangement, son sommeil habituellement paisible avait été agité, ponctué de divers réveils. C’était finalement le bruit de l’hiboux matinal de dix heures, annonçant l’arrivée de la Gazette, qui la sorti du sommeil. A moitié dans les bras de Morphée et peu encline à remercier l’oiseau avec une caresse, elle se contenta de payer son dû et de prendre la gazette, avec la ferme intention de se recoucher. Peine perdue, à peine eût-elle regardé la couverture qu’elle fut incapable de se rendormir. Avide, elle parcourut ligne par ligne, mot par mot, l’article principale concernant la fin de la traite des rebuts et leur exécution sur la place publique, prévue ce jour à quinze heures.
Exécution. Peine de mort. Dernier voyage. Parce qu’ils étaient mal nés. Darcy n’avait pas compris. Bien sûr, elle était rancunière, revancharde, adepte de la vengeance. Mais pas comme ça. Ses plans étaient certes machiavéliques, réfléchis, tordus, mais ils n’étaient pas mortels. La Grande-Bretagne magique ne pouvait pas être tombée aussi bas … Si ?
Et pourtant, ce fut bien le cas. A quinze heures tapantes, les premiers corps tombèrent sous le sortilège de la mort, suivi par de nouvelles fournées d’individus, à la chaîne, comme on tue des porcs à l’abattoir. Présente comme bon nombre de sorciers, son regard avait fui l’estrade d’exécution. Parmi les prisonniers, elle ne cherchait qu’un visage, celui de son grand frère, qu’elle n’avait pas revu depuis un an. Elle tacha de ne pas s’attarder sur certains visages qu’elle reconnaissait - Ginny Weasley, contre qui elle avait joué à Poudlard n’était qu’une parmi tant d’autres.
Bien sûr, les Insurgés avaient tenté de répliquer. Ces abrutis, aussi organisés que le Ministère pendant la Coupe du Monde de Quidditch, avaient à nouveau tenter de sauver la peau de leurs amis - sans réel succès. Elle ne les avait jamais apprécié - leur désorganisation évidente, leur manque de professionnalisme et leur dissension interne donnait peu envie de les rejoindre.
L’idée de revoir Kid, de le savoir parmi les rebelles - vivant, en bonne santé - ne prévalait cependant pas sur sa vie et elle s’était rapidement enfuie, peu désireuse d’être victime d’un tir perdu.
Ce n’est pas ce jour là qu’elle apprit quelque chose de plus sur son frère, ni les suivants. Par la suite, la politique du Ministère s’était à nouveau durci. Darcy s’efforça de prendre de la distance. Ce n’était pas son pays, ce n’était pas ses règles, ce n’était pas ses affaires. Quand on lui demandait son avis, elle acquiesçait silencieusement -une technique bien à elle qui fonctionne toujours. Ni dans les bonnes grâces des instances dirigeantes, elle s’est coulé parmi la foule passive mais impatiente. Et pourtant, parfois, quand les potions sans rêve ne font plus effet et que des insomnies la tiraillent, elle repense à ce jour là, où l’autorité s’est définitivement muée en dictature. Et cela l’ébranle un peu plus qu’elle ne le laisse paraître.

☇ Infos complémentaires ; ONE Darcy est une chapeauflou. Derrière cette expression obscure se cache les élèves qui, présentant des caractéristiques communes à plusieurs maisons de Poudlard, donnèrent du fil à retordre au choipeau pendant leur répartition. Ayant le courage des Gryffondor, l’excentricité des Serdaigle et la malice des Serpentard, elle resta près de six minutes sur l’inconfortable tabouret en bois. Finalement, c’est le désir de Darcy de se démarquer du reste de sa famille qui a poussé le choipeau à l’envoyer chez les bleu et argent. TWO Si elle fait de si bons cocktails, c’est que la jeune femme était particulièrement douée en potions lorsqu’elle était au château. Fait rare, elle fait parti des rares élèves de son année à avoir obtenu son BUSE avec un optimal par l’intransigeant professeur Rogue. THREE C’est dans le Quidditch que la jeune Darcy a trouver un exutoire à son trop plein d’énergie. Alors que son frère aîné, trop turbulent, était interdit des stades, la jeune femme s’est rapidement imposé comme un élément essentiel de son équipe. Sportive de nature, dévouée et très stratégique, elle jouait au poste de batteur, un bon moyen d’évacuer le trop-plein d’énergie qu’elle accumulait parfois. Pourtant très douée, la jeune femme n’a pas souhaité continuer dans le Quidditch professionnel après sa sortie de Poudlard, ce qui reste pour certains un mystère au vu de son potentiel. La jeune Darcy poursuivait en effet d’autres desseins.
une qualité. un défaut. une caractéristique (traits physiques, tatouages, cicatrices). une rumeur. etc.

❝ Nothing compares to you ❞Deux mots sur l'IRL

Appelez-moi Rhodes. J'ai La vingtaine, je viens de Paris, même si je suis en Erasmus en Angleterre! et j'ai connu le forum via Bazzart, comme toujours . Si tout va bien vous me verrez connecté(e) 5 jours sur 7 (parce que souvent, le samedi je comate de la veille et le dimanche je me dis qu'il faudrait peut-être que je taffe  goutte  Pour les scénarii uniquement : j'ai l'aval du créateur concernant ma fiche [] oui / [] non. Un dernier mot ? J'ai sans douté cassé le code de la seconde partie de la fiche de mon histoire ... je suis tellement nulle en codage  ouin



Dernière édition par Darcy R. O'Faoláin le Sam 9 Avr 2016 - 11:23, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
N'étaient les nuages, on ne jouirait pas du soleil +  Darcy Empty
DONT LEAVE
"
ME NOW
Ce que vous appelez la gentillesse j’appelle ça de la faiblesse.

❝ Are you, are you, coming to the tree ? ❞Fin Juillet 1985 & Killarney, Irlande

Un majestueux chêne rouge surplombait depuis des générations la demeure des O’Faolain et obstruait la vue sur le lac.. Un arbre ancestral, disait le patriarche, et il était bien évidemment interdit d’en tenter l’ascension. Non pas que ce fusse un arbre sacré mais l’ascension était tout simplement dangereuse et le père avait juré que si l’un des enfants osait être pris trop près de ce dernier, il se souviendrait à vie de la correction qu’il recevrait.
Devinez donc quel défi attendait la jeune Darcy, alors à l’aube de ses six ans ?

C’était par une chaude journée d’été, à la fin du mois de juillet. Les enfants cherchaient à s’occuper comme ils le pouvaient mais Darcy, cette fois ci, avait été tenue à l’écart des jeux des deux aînés. A force d’insister, elle avait finit par obtenir gain de cause .. ou presque. “Wanna join our team?” avait demandé Mal, avec une nuance de malice dans le regard. Darcy s’était tourné vers son frère, en haussant les sourcils d’un air interrogateur. Depuis quand les garçons avaient-ils une team et surtout, depuis quand Mal avait priorité sur elle pour en faire parti ? “ What kind of team ? ” demanda-t-elle alors, suspicieuse. “ A team of travellers, of explorers …. ” avait vendu son frère. L’attention de la petite fille avait été piqué. “And what should I do to be part of your team? ” “Oh, you just need to show your bravery. By climbing the tree, for instance”. Un bref silence s’était installé entre les trois enfants, rompu quelques secondes après par Darcy.

Fine. ” avait-elle alors répondu, ne souhaitant pas plus d’explications. Ceux ci avaient été étonnés, ils pensaient devoir la convaincre pendant plusieurs minutes, mais c’était mal connaître la seule enfant O'Faoláin. Heureusement, pensa-t-elle alors qu’elle se rapprochait du dît arbre, qu’elle avait troqué ses habituelles ballerines contre des baskets de randonnées : les crampons de ses semelles l’aideraient bien plus à grimper que la surface lisse et glissante de ses autres chaussures. Arrivée face  à l’énorme et impressionnant fagacée, un léger doute l’envahit lorsqu’elle leva la tête pour observer plus précisément l’arbre. Ce dernier ne mesurait pas moins d’une dizaine de mètres mais c’était bien davantage pour les yeux d’enfants de la jeune Darcy. Cette angoisse fut néanmoins rapidement remplacée par l’excitation du défi que lui avaient lancés les garçons. Défi qu’elle allait réussir, bien entendu. Concentrée, elle examina un temps le parcours qu’elle devrait accomplir, notant les branches sur lesquelles il faudrait s’appuyer et s’élever, pour ne pas risquer la chute. “So, are you givin’ up ?” lui cria Mal, désormais à quelques dizaines de mètres d’elle. “Count on it ” souffla-t-elle, plus pour elle que pour son cousin.
L’ascension débuta alors, elle fut longue et difficile. L’enfant de six ans, aussi agile et habile soit-elle, n’était pas une grimpeuse née et elle devait sans cesse tirer sur ses frêles muscles et anticiper la moindre glissade. Pourtant, après quinze longues minutes, elle finit par arriver au sommet. On ne lui avait pas menti, la vue était imprenable sur des kilomètres et le paysage, pour une fois ensoleillé, était splendide. Darcy, ferma les yeux un instant, savourant le léger souffle de la brise irlandaise et la chaleur du soleil.

DARCY RIONACH SIOBHAN. WHAT DO YOU THINK YOU'RE DOING HERE ?”. La voix de son père tira Darcy de sa torpeur. Elle avait été repérée. Le père avait sorti sa baguette et courait en sa direction, tandis que Mal et Kid s’enfuyaient dans la direction opposée. Évidemment, ils la laisseraient seule assumer les conséquences de ce défi et se défileraient, prétendant n’avoir aucune idée de ce qui avait pu passer par la tête de la cadette pour s’aventurer de manière aussi hasardeuse dans une telle escapade. Paniquée, elle recula avec l’intention de se cacher parmi les feuilles, dans une vaine tentative de se cacher aux yeux de son père.
Le moins que l’on puisse dire fut que la descente fut plus rapide que la montée. C’est fou, non, comment une simple inattention peut vous faire perdre tous vos moyens et vous pousser à la faute. Son coeur battant la chamade, la jeune blonde bascula dans le vide, eut le réflexe de se rouler en boule et ferma les yeux, ne voulant certainement pas voir de ses yeux le sol qui se rapprocherait inexorablement et son corps qui s’écraserait - et qui sait, exploserait peut-être - contre l’herbe humide et boueuse.
Il n’en fut rien, pourtant. Oh, ce ne fut pas son père qui lui sauva la vie, non, simplement la magie. La fameuse magie dont tout le monde lui rabâchait les oreilles et qui ne semblait pas vouloir faire son apparition chez elle, alors que Kid et Mal avaient déjà eu leurs premières apparitions de pouvoirs quand ils n’avaient que cinq ans. Pourtant, cette fois ci, alors qu’elle n’y songeait pas le moins du monde, la magie opéra et au lieu de s’écraser lourdement, la jeune femme rebondit. Oui, elle rebondit sur plusieurs mètres, comme un ballon de baudruche, avant de s’arrêter. Le souffle court et haletant, Darcy mit quelques secondes à réaliser qu’elle n’était pas morte et qu’elle venait de faire de la magie - certes incontrôlée - pour la première fois. L’enfant se releva chancelante. Elle aurait des ennuis, c’est certain, elle présageait le pire même, car son père détestait bien qu’on ignore ses ordres. Mais alors que ce dernier se rapprochait d’elle, à moitié ébahi et à moitié en colère, l’irlandaise aux cheveux blonds n’avait désormais plus qu’une seule envie : recommencer.


❝ “Do not meddle in the affairs of wizards, for they are subtle and quick to anger.” ❞Année & Lieu

Legi, Patres colendissimi, in Arabum monumentis, interrogatum Abdalam 1 Sarracenum, quid in hac quasi mundana scaena admirandum maxime spectaretur, nihil spectari homine admirabilius respondisse. Cui sententiae illud Mercurii adstipulatur: Magnum, o Asclepi, miraculum est homo 2. Horum dictorum rationem cogitanti mihi non satis illa faciebant, quae multa de humanae naturae praestantia afferuntur a multis: esse hominem creaturarum internuntium, superis familiarem, regem inferiorum; sensuum perspicacia. Legi, Patres colendissimi, in Arabum monumentis, interrogatum Abdalam.



Dernière édition par Darcy R. O'Faoláin le Lun 4 Avr 2016 - 16:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

HERO • we saved the world
'Kid' T. O'Faoláin
'Kid' T. O'Faoláin
‹ disponibilité : dispo as fuck
‹ inscription : 04/09/2015
‹ messages : 2131
‹ crédits : shiranui
‹ dialogues : 'firebrick' / #B22222
N'étaient les nuages, on ne jouirait pas du soleil +  Darcy Tumblr_ocl7bhT3xd1vey3eio1_500

‹ liens utiles :
pansy parkinson ft. adelaide kane, nephtys shafiq ft. phoebe tonkin, kid o'faolain ft. richard harmon, maksim dolohov ft. tom hiddleston, amara bataglia ft. rowan blanchard

‹ âge : 25
‹ occupation : chasseur de prime, ancien rafleur du gouvernement devenu insurgé contre son gré et aujourd'hui occupé à traquer des criminels de guerre.
‹ maison : Gryffondor
‹ scolarité : 1989 et 1996.
‹ baguette : est en aubépine et contient un cheveu de vélane.
‹ gallions (ʛ) : 4109
‹ réputation : j'étais un chien fou dont il fallait se méfier mais que j'ai trouvé ma place, trouvé des gens avec qui travailler, avec qui être utile.
‹ particularité : particulièrement doué pour m'attirer des ennuis.
‹ faits : je suis sarcastique et insolent, que je démarre au quart de tour, que j'ai tendance à utiliser mes poings plutôt que ma baguette... mais il faut aussi savoir que je suis extrêmement loyal et qu'en dépit de ma tête brûlée, je ne laisse personne derrière.
‹ résidence : Après l'asile des aliénés, la planque des terroristes belliqueux et Poudlard, je suis de retour dans un appartement pas très reluisant du chemin de Traverse que j'occupe avec ma petit soeur Darcy, Blaise & Wendy.
‹ patronus : un rottweiler
‹ épouvantard : un fantôme.
‹ risèd : quelqu'un qui râle d'avoir été réveillée, perdue dans les draps défaits d'un lit baigné de soleil, un dimanche matin. Quelqu'un qui râle parce que "merde, pourquoi tu dois bosser le dimanche ? Putain ils se pensent tout permis ces aurors".
http://www.smoking-ruins.com/t2948-kid-blurryface#80706
N'étaient les nuages, on ne jouirait pas du soleil +  Darcy Empty
prems avant qu'un gueux ne s'installe gaah je reviens éditer jule ( si t'as besoin de plus de place, hésite pas à me le dire, je me pousse Arrow )

EDIT : MORIARTY VA CREVER EN ENFER PTN.

Deux Darcy, je ne sais plus où donner de la tête mais gosh, trop de joie de voir tant d'engouement pour la sale peste potte à croire que ça plait, l'idée de pouvoir me taper sur le système. C'est ça ? Avouez ? Je suis encore une victime j'en suis convaincu... ahem. BIENVENUE sur le forum et comme j'ai pu te le dire en MP déjà, n'hésite pas si tu as besoin de quoi que ce soit, ma messagerie est grande ouverte.

Trop de swag chez Charlotte, il mérite pas une soeur aussi cool (il complexe en vrai) mais j'ai tellement hâte de voir ce que tu vas en faire. Les autres, attention à vos fesses, les irlandais s'installent yeah

• • •

do you ever wonder what we could have been ?
CAN'T PUT NOBODY ELSE ABOVE YOU / feeling used but I'm still missing you and I can't see the end of this, just wanna feel your kiss against my lips. and now all this time is passing by but I still can't seem to tell you why. it hurts me every time I see you, realize how much I need you.


Dernière édition par 'Kid' T. O'Faoláin le Dim 3 Avr 2016 - 18:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

WIZARD • always the first casuality
Ariane Moriarty
Ariane Moriarty
‹ disponibilité : dispo ♡
‹ inscription : 15/03/2016
‹ messages : 876
‹ crédits : kinjiki et fallen. pour la signature.
‹ dialogues : #625072.
N'étaient les nuages, on ne jouirait pas du soleil +  Darcy Tumblr_inline_nkj7ynMjQk1t6da4c

‹ âge : 24 (13/07/79)
‹ occupation : auteur de littérature de jeunesse.
‹ maison : serpentard
‹ scolarité : 1990 et 1997.
‹ baguette : mesure vingt-trois centimètres, en bois de chêne rouge et contient du dard de billywig ; elle est prédisposée aux enchantements.
‹ gallions (ʛ) : 2157
‹ patronus : inconnu.
‹ épouvantard : un rocking chair, ma mère assise dessus, sa maladie s'étant détériorée – mon futur.
‹ risèd : la reconnaissance en tant qu'auteur, sous mon véritable nom.
http://www.smoking-ruins.com/t4126-ariane-the-crazies-they-make-
N'étaient les nuages, on ne jouirait pas du soleil +  Darcy Empty
@'Kid' T. O'Faoláin a écrit:
prems avant qu'un gueux ne s'installe gaah
je me sens trop visée facepalm -voulait la première place pour faire chier kiddo :russe: -

COUCOU DARCY BIEN OU BIEN yeah grtefdfghjh deux Darcy pour le prix d'une, c'est bon ça fire en plus avec Charlotte quoi tbe elle est tellement belle cette fille. gaah bienvenuuuue sur exci owi bon courage pour ta fiche kr

• • •

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
N'étaient les nuages, on ne jouirait pas du soleil +  Darcy Empty
@'Kid' T. O'Faoláin a écrit:
à croire que ça plait, l'idée de pouvoir me taper sur le système. C'est ça ? Avouez ?
CECI EST UN GRAND JOUR MESDAMES ET MESSIEURS, KIDDO A ENFIN COMPRIS yeah yeah yeah

DARCYYYYYY iiih bienvenue sur exci ma jolie, bon courage pour ta fiche, pour la compétition et tout ça kr faut qu'on parle lien toutes les deux, qu'on planifie de tuer ton frangin à deux, toussa toussa yeah
Revenir en haut Aller en bas

HUNTED • running man
Owen Avery
Owen Avery
‹ inscription : 21/07/2015
‹ messages : 1765
‹ crédits : whorecrux <3.
‹ dialogues : #006666 (owen) #A0A0A0 (selma)
N'étaient les nuages, on ne jouirait pas du soleil +  Darcy Tumblr_ngncjreTC41r7i70vo4_r1_250

‹ âge : 43
‹ occupation : dans l'ombre du Magister.
‹ maison : serpentard
‹ scolarité : 1971 et 1978
‹ baguette : est en bois d'acacia rigide, possède un cœur en ventricule de dragon et mesure vingt-neuf centimètres.
‹ gallions (ʛ) : 3869
‹ réputation : la magie noire a rongé mon âme, dilué toute conscience, accru ma folie.
‹ particularité : fou.
‹ faits : ma soeur jumelle vit dans mon esprit dérangé, secret dont seuls quelques chanceux ont connaissance, que je suis aussi dérangé que peut l'être un sbire de Voldemort, que je n'hésite jamais à user de violences quand bien même elles ne seraient pas nécessaires, car la souffrance et les hurlements me font vibrer comme aucune autre drogue au monde. Mais qu'elles me sont infligées souvent par la main du Magister elle-même, car dieu sait combien de fois je l'ai déçu au cours de mes années de bons et loyaux (haha) services.
‹ résidence : Herpo Creek, dans la maison de mes parents, vide et délabrée; ruines.
‹ patronus : irréalisable, autrefois une hyène bien qu'elle ne soit apparue qu'une seule et unique fois sous forme reconnaissable.
‹ épouvantard : le baiser du détraqueur.
‹ risèd : la fin de cette insurrection qui amène autant de satisfaction que de souffrance.
http://www.smoking-ruins.com/t2376-it-s-just-the-night-in-my-vei
N'étaient les nuages, on ne jouirait pas du soleil +  Darcy Empty
BIENVENUUUE yeah Décidément Kid t'es gâté, j'sais pas si tu le mérite vraiment en plus. :russe: -pastapper.
Bon courage pour la rédac de ta fiche, je vois d'ici les problèmes qui s'annoncent avec Sansa dans les parages mouahaha. jule

• • •




    Le cynisme de l'extrême solitude est un calvaire qu'atténue l'insolence.
    us and them ~
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
N'étaient les nuages, on ne jouirait pas du soleil +  Darcy Empty
BIENVENUUUE parmi nous avec ce merveilleux choix de personnage tbe j'aime j'aime j'aime et j'ai hâte de voir ce que tu comptes en faire potte bon courage pour ta fiche, t'es bien entourée avec Kiddo mais si tu as des questions n'hésite pas !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
N'étaient les nuages, on ne jouirait pas du soleil +  Darcy Empty
Je vois qu'il y a une sorte de complot pour embêter Kiddo le plus possible ... OU EST CE QU'ON SIGNE ? gaah

Ariane - merci pour ton message gurl cute Et ouiiii, je suis tellement en amour de Charlotte, c'est une bombasse cette nana et elle correspond tellement bien au caractère bien trempé de Darcy!

Sansa - mercii iiih iiih et avec plaisir pour la coalition, j'pourrais peut-être te laisser un petit bout par ci par là après que je me sois occupé du plus gros hum

Owen - merci également aaw Sansa, un problème ? j'ai plutôt l'impression que c'est une personne sympathique, raisonnable, censée et sans c (censée / sans c / Sansa ... OK C'ETAIT FACILE JE CONNAIS LA SORTIE Arrow ) .

Lilith - merci à toi pour ton gentil message I love you J'ai plein de questions qui fourmillent pour Kid, j'pense qu'il finira par déléguer à un moment tellement il en aura marre de mes MP mdr

ET LE MEILLEUR OUPA POUR LA FIN ...

MERCI FRANGIN D'AMUUUUR POUR TON ACCEUIL TROP GENTIL hug :dance: Je confirme que Darcy est beaucoup trop cool pour Kid mais bon, vaut bien compenser et équilibrer la fratrie, que veux-tu yeah Je retourne à ma fiche de ce pas hinhin
Revenir en haut Aller en bas

WIZARD • always the first casuality
Flora Carrow
Flora Carrow
‹ disponibilité : hold that thought
‹ inscription : 11/12/2015
‹ messages : 1109
‹ crédits : MUDBLOØD. (avatar), sovereign (gif)
‹ dialogues : #336699.
N'étaient les nuages, on ne jouirait pas du soleil +  Darcy EAsOZA

‹ âge : vingt-deux ans (04/02)
‹ occupation : pour le monde, je suis une ancienne médicomage légiste (en réalité, l'ancienne assistante personnelle de l'Ambassadeur).
‹ maison : ravenclaw
‹ scolarité : 1993 et 2000.
‹ baguette : est toute neuve, taillée dans un délicat bois d'aubépine renfermant un ventricule de dragon, elle mesure trente centimètres et des poussières dépassant ainsi de loin celle que j'ai perdu dans l'attentat de saint-mangouste.
‹ gallions (ʛ) : 3274
‹ réputation : je suis Hestia Carrow, une fille bizarre, porte-malheurs, instable et incestueuse qui ferait tout pour sa sœur.
‹ particularité : clairvoyante.
‹ faits : je n'étais pas maîtresse de mes actions pendant la guerre, mon cerveau ayant été lavé après l'exécution des rebuts. J'ai fuit la bataille finale bien avant sa fin et je hais la marque à mon bras. Retrouver le contrôle de mon esprit n'est pas si aisé que ça et je fais encore de nombreux cauchemars. En fuite avec ma jumelle et mon niffleur albinos, Idris, logeant chez des moldus j'ai fini par me rendre en espérant rendre à ma sœur une vie normale, sauf que par un procédé qui m'est inconnu elle a réussi à échanger nos corps.
‹ résidence : bonne question.
‹ patronus : inexistant
‹ épouvantard : moi-même, ou Hestia qui sait, restreinte par une camisole de force.
‹ risèd : moi-même de nouveau identique à Hestia.
http://www.smoking-ruins.com/t6904-wicked-game-flora
N'étaient les nuages, on ne jouirait pas du soleil +  Darcy Empty
Ce choix de scénario + Charlotte bave cute
bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche et la compétition pétille kr

• • •

Revenir en haut Aller en bas

HERO • we saved the world
Ronald Weasley
Ronald Weasley
‹ inscription : 22/02/2016
‹ messages : 615
‹ crédits : cristalline et crackle bones pour la signature.
‹ dialogues : salmon
N'étaient les nuages, on ne jouirait pas du soleil +  Darcy Tumblr_ok94i5TPQ81rylw9fo2_400

‹ liens utiles :
présentationjunereaghandaphnemoodlyannalorcànremus

‹ âge : vingt-quatre ans.
‹ occupation : C'est la grosse question que se pose Ronald en ce moment. Il n'aspire plus à devenir Auror, être autant de temps en guerre lui a passé l'envie de partir à la chasse aux mages noirs et il ne veut pas non plus avoir de contact avec les autres êtres humains alors il ne sait pas. Il aide Charlie avec ses dragons de temps en temps et ça ne lui déplaît pas. Peut-être qu'il va finir par se lancer dans des études de magizoologie ?
‹ maison : gryffondor
‹ scolarité : septembre 1991 et juin 1998.
‹ baguette : Bois de saule, trente-cinq centimètres et contient un crin de licorne. Cette baguette le suit depuis qu'il a détruit celle de son frère Charlie en deuxième année.
‹ gallions (ʛ) : 2179
‹ réputation : Difficile de passer à côté de la famille Weasley tout de même. Connue pour l'immense fratrie qui la compose, il est difficile de passer à côté d'eux. Famille emblématique des insurgés, ils ont tous presque reçu l'Ordre de Merlin et une jolie somme pour les services rendus à la société sorcière. On sourit beaucoup plus à Ron depuis la fin de la guerre et étrangement, il déteste cette célébrité. Lui qui convoitait tant celle de Harry quand ils étaient à Poudlard, il a fini par comprendre pourquoi son meilleur ami la fuit.
‹ particularité : aucune.
‹ résidence : il a retapé le Terrier alors en attendant c'est là-bas qu'il est.
‹ patronus : un jack russel terrier
‹ épouvantard : Celle-ci ne changera pas, pour rien au monde. Ronald peut faire face à n'importe quelle horreur, mais si vous le mettez devant une araignée... vous pouvez dire adieu au Gryffondor qui sommeille en lui.
‹ risèd : Il se revoit à Poudlard, quand tout allait bien, avec Harry, avec Hermione. Quand il pouvait encore entendre son père pester contre le fonctionnement d'un objet moldu et que Fred et George étaient en train d'inventer des confiseries piégées pour leur boutique tandis que leur mère s'affairait à la cuisine avec ce sourire si caractéristique. Ronald souhaiterait pouvoir revenir à cette période où tout le monde était encore là.
http://www.smoking-ruins.com/t6913-ronald-king-and-lionheart
N'étaient les nuages, on ne jouirait pas du soleil +  Darcy Empty
UNE DEUXIÈME DARCYYYY trognon iiih et avec Charlotte, j'approuve tellement ce choix, cette fille est sublime :gaaah: en tout cas bienvenuuue à toi sur exci, j'espère que tu te plairas parmi nous et puis bon courage pour ta fiche kr

• • •

red king  and at once i knew i was not magnificent strayed above the highway aisle, i could see for miles, miles, miles.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
N'étaient les nuages, on ne jouirait pas du soleil +  Darcy Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

N'étaient les nuages, on ne jouirait pas du soleil + Darcy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» N'étaient les nuages, on ne jouirait pas du soleil + Darcy
» [NobuYoshi]Arbres, nuages et Genin
» L'Art du Combat ... [ Nuage de Flamme ] // End.
» Caspar David Friedrich (1774-1840)
» Nuage du Dragon ! [Terminer !]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Leaky cauldron ”
I know chasing after you is like a fairytale
 :: Présentation; walk the line :: aux oubliettes
-