sujet; i'm searching for something that i can't reach. (b)

Invité
Invité
i'm searching for something that i can't reach. (b) Empty
Blaise Zabini
feat dudley o'shaughnessy • crédit swan
❝ We're running in circles again ❞Insurgent ; SC

☇ pseudo complet & surnom(s) ; zabini, qui claque sur sa langue. Un patronyme qu'il porte fièrement mais avec un goût amer, un goût de mensonge. Il ne sait pas, Blaise, qui est véritablement son père. Sa mère a choisi Zabini pour sa prestance, pour sa réputation mais il ne ressent pas cette affection, il ne ressent pas de sensation bizarre et délicate qu'il devrait ressentir pour son véritable père, rien qu'un trou béant, une absence qu'il n'arrive pas à combler, un mystère qui le dévore tout entier. Blaise qu'on le nomme et qui ne le caractérise qu'à moitié. Son élocution est l'une de ses meilleures armes, il n'a jamais balbutié, si ce n'est durant l'apprentissage de cette aptitude. Un début envolé et une fin sèche. Jamais surnommé, si ce n'est par quelques murmures, des critiques assassines, un venin venant asperger son nom de famille.
☇ naissance ; 23 mars 1980, un début de printemps encore frais en Angleterre, les pétales de roses légèrement gelées. Une nuit agitée par les cris d'un nouveau-né, silence transformé en vacarme.
☇ ascendance; une hésitation malsaine, une hésitation à en faire pâlir certains. Sang-pur ou sang-mêlé ? Perfection ou damnation ? Il se dit pur, il se dit fier mais il sait qu'il n'est juste qu'un mystère.
☇ métier ; fugitif, il traîne sa carcasse un peu partout. Il se bat, se ligue même contre ses amis pour un idéal qu'il a touché du bout de ses doigts mais qu'il n'a pas réussi à attraper, insurgé qu'il est.
☇ camp ; un mensonge et de jolis mots. Blaise a su manier sa langue à la perfection pour duper tout le monde. Une décision mûrement réfléchie, théâtre de ses maux et chaos sans nom, il est brisé, écorché. Pour que toute cette souffrance cesse, il a tourné le dos à ses moitiés, il a fuit ses amis, s'est opposé. Insurgé, fervent défenseur de la rébellion, toujours asservi par ses démons, ses quelques idéaux racistes qui restent ancrés et ses mots qui ne cessent de blesser. Il reste fourbe, il reste blessant mais il ne peut anéantir sa conscience qui lui dicte de se rebeller.
☇ réputation ; des mots qui s'alignent, des mots blessants qu'il encaisse, dont il se serre comme d'une armure. Des regards dédaigneux et un ton haineux. Il n'est qu'un traître, déjà souillé par le sang d'une veuve noire avide de mariages et de gallions étincelant devant ses yeux. Manipulateur qui a su aiguiser sa langue sans se faire prendre. Il a retourné sa veste aussi vite qu'une brise d'été qui virevolte entre les feuilles. Pour une femme, dit-on, pour cette ignoble Ginny, qui s'est tout autant rebellée. Un briseur de cœur, et pas des moindres, il a su brisé la glace autour du cœur d'une langue de vipère réputée.
☇ état civil ; souvenir qui hante ses songes. soupir resté coincé au travers de sa gorge. Le flou qui continue de persister et cette douleur lancinante impossible à calmer. Des cheveux couleur feu qui ne cessent de l'attirer et des yeux farouches et impétueux qu'il ne cesse d'aimer. Son cœur est paralysé, et sa situation n'arrange rien. Cependant, ses anciennes attirances restent encore ancrées, comme une brûlure sur sa peau et ses tendances ne cessent de revenir au galop, affichant son sourire enjôleur, un peu bancal tant il est écorché à présent. Deux petites têtes adorables qui s'agitent et qui tournent sans cesse dans sa tête, une conséquence d'une échappée charnelle interdite, cadeau du nuit défendue: deux jumelles, nouveau coup porté à son cœur, un nouveau prix à payer pour ses yeux fatigués, fatigués de toute cette peine, de tous ces carnages qu'il veut voir s'évanouir.
☇ rang social ; un fugitif, un insurgé comme beaucoup d'autres, rage au ventre et fulminant, ne cessant de se relever malgré les victoires incessantes du Magister. D'oppresseur, il est devenu l'oppressé, victime de sa pensée.
☇ baguette ; elle mesure vingt-quatre centimètres, sa douce baguette, au bois d'orme et au crin de licorne comme cœur.
☇ épouvantard ; agenouillé, privé de son regard suffisant. Devenir esclave de lui-même, esclave de la noirceur, mains liées, membres paralysés. Ses efforts qui n'ont servis à rien, ses sacrifices oubliés, et son être tout entier brisé. Rester à jamais dans la crasse, dans l'oubli et dans la haine, loin d'un confort alléchant et d'un bonheur bancal, brisé qu'il cherche à réparer.
☇ risèd ; quelques paroles acerbes, des regards lourds de sens, des rires résonnant pendant que le feu crépite et qu'il sent cette chaleur l'envahir: celle d'un foyer retrouvé, de cette salle commune dans laquelle il se plaisait à parier, à critiquer et à discutailler avec sa famille, pas de sang mais de sentiments, cette famille qu'il a aimée et trahie.
☇ patronus ; un lugubre souvenir, celui de sa trahison. Ce n'est plus qu'un mince filet argent, des volutes de fumée. Cet étalon fier et suffisant, miroir de ce qu'il était auparavant. Trop écorché pour repenser à un passé qu'il a lui-même brisé, ses heureux souvenirs qu'il a écrasés sans se retourner.
☇ particularités ; il est normal, l'est beaucoup trop.
☇ animaux ; il n'a jamais su s'occuper de bêtes, toujours trop centré sur lui-même. Parfois un hibou qu'il empruntait mais il préférait se servir de ses lèvres que de ses doigts pour s'exprimer.
☇ miroir ; miroir étoilé au reflet vert.

☇ Avis sur la situation actuelle ; exécution des rebuts / intervention des insurgés, comportements étranges au sein de la population (fanatisme soudain de personnes qui, à peine quelques semaines plus tôt, se plaignaient du gouvernement), dégâts, propagande anti-insurgés sur la base des dégâts qu'ils causent...

☇ Infos complémentaires ; un ou des talents (sport, matière de prédilection, etc. nb : ). un tic. une qualité. un défaut. une caractéristique (traits physiques, tatouages, cicatrices). une rumeur. etc.

❝ Nothing compares to you ❞Deux mots sur l'IRL

Appelez-moi Lud. :russe:  J'ai 17 ans et demi, je viens de France, PACA plus précisément et j'ai connu le forum via je sais plus, ça fait pas mal de temps que je tourne autour. hinhin  Si tout va bien vous me verrez connecté(e) 7 jours sur 7. gaah  Pour les membres désirant être parrainés uniquement : rendez-vous dans cette catégorie et postez dans le sujet "être parrainé". Pour les scénarii uniquement : j'ai l'aval du créateur concernant ma fiche [] oui / [] non. Un dernier mot ? votre forum et vos idées sont qjhhdadh, vous envoyez du lourd, du très très lourd sex



Dernière édition par Blaise Zabini le Lun 4 Avr 2016 - 14:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
i'm searching for something that i can't reach. (b) Empty
titre début titre suite
ss-titre, ss-titre, ss-titre ici


❝ Titre de partie au choix ❞1990

 
Des rires. Encore. Beaucoup trop. Comme des marteaux qui martèlent sa boîte crânienne avec une douceur perdue, une douceur bien vite remplacée par une barbarie et une joie de faire mal. Tous ces rires, il n'en peut plus. Pauvre petit garçon, victime de la réputation de sa mère, victime de ses origines diverses, victime de sa propre naissance et de sa couleur qui diffère. Il les entend se moquer, oh ces rires qui ne font que tourner sans cesse dans son esprit bien trop torturé. Ses poings se serrent. Ses phalanges blanchissent. Une seule envie le hante sans cesse. Il aimerait que ça cesse. Oh, le silence, sa seule tranquillité, une liberté qu'il retrouve quelques secondes bien trop courtes. Des petites éternités qu'il essaye d'attraper sans jamais y arriver. Et ces rires, sa damnation. Ils le rendent fou. Un tic tac régulier résonne dans sa tête. Une tactique comme une autre de couvrir le brouhaha de paroles cinglantes qu'on lui adresse. « Aurais-tu donc perdu ta langue ? lance l'un de ses oppresseurs. Pas le moins du monde mais j'ai tendance à ne pas gaspiller ma salive, siffle-t-il. » Même âgé de 10 ans, laissé pour compte par une mère occupée à regarder de nouvelles robes de sorcière, Blaise est doué avec ses mots. Un gène héréditaire d'une prétendue veuve noire. Il sait être blessant sans se fatiguer. « Je n'ai pas envie de m'abaisser à des enfantillages comme les vôtres. » Qu'on l'injure n'est pas le problème. Une habitude énervante d'enfants qui manquent de répartie et de véritable charisme. Cependant, il déteste qu'on lui fasse gaspiller son temps. Il ne gagne rien à entendre leurs injures qu'ils répètent en boucle comme un disque cassé. Une mélodie qui n'a rien de délicate. Elle lui brise les tympans. « Je suis en train de perdre des minutes précieuses de ma vie à vous écouter. Et plus vous parlez, plus vous vous enfoncez, constate-t-il. Un rictus déformant ses lippes, il regarde à la volée ses assaillants. Retourne dans les jupes de ta putain de mère, scande un autre enfant grassouillet. » Il ne prend même pas la peine de défendre sa génitrice. Elle enchaîne les maris, et l'héritier des Zabini s'en est accommodé depuis belle lurette. Leur réputation a toujours été ainsi : celle d'un bâtard présumé Sang-pur et d'une croqueuse de diamants, excellant dans l'art de trouver des maris autant que dans celui de les faire disparaître.
❝ Titre de partie au choix ❞1994

Legi, Patres colendissimi, in Arabum monumentis, interrogatum Abdalam 1 Sarracenum, quid in hac quasi mundana scaena admirandum maxime spectaretur, nihil spectari homine admirabilius respondisse. Cui sententiae illud Mercurii adstipulatur: Magnum, o Asclepi, miraculum est homo 2. Horum dictorum rationem cogitanti mihi non satis illa faciebant, quae multa de humanae naturae praestantia afferuntur a multis: esse hominem creaturarum internuntium, superis familiarem, regem inferiorum; sensuum perspicacia. Legi, Patres colendissimi, in Arabum monumentis, interrogatum Abdalam.

❝ Titre de partie au choix ❞1994

Legi, Patres colendissimi, in Arabum monumentis, interrogatum Abdalam 1 Sarracenum, quid in hac quasi mundana scaena admirandum maxime spectaretur, nihil spectari homine admirabilius respondisse. Cui sententiae illud Mercurii adstipulatur: Magnum, o Asclepi, miraculum est homo 2. Horum dictorum rationem cogitanti mihi non satis illa faciebant, quae multa de humanae naturae praestantia afferuntur a multis: esse hominem creaturarum internuntium, superis familiarem, regem inferiorum; sensuum perspicacia. Legi, Patres colendissimi, in Arabum monumentis, interrogatum Abdalam.

❝ Titre de partie au choix ❞1998

Ses pieds chancellent. Il donne l'impression de tanguer comme un bateau secoué par des vagues assassines. Il ne sait pas si c'est parce qu'il est épuisé. Épuisé de s'être battu pour rien, épuisé de s'être battu tout court. Il sait une chose. Il saigne. Pas forcément à cause des diverses coupures dessinées sur son corps, cadeaux macabre et tableau brisé. Il saigne, tout simplement. Il saigne d'avoir cru qu'Il allait venir. Il saigne d'avoir cru qu'ils allaient gagner aussi facilement. Il saigne de les avoir abandonné. D'être parti sans un dernier regard. D'avoir fait semblant une dernière fois. Semblant d'être avec eux. Semblant de se soucier. Semblant de les aimer. L'amour.. N'étant pas un éternel romantique, Blaise y croit tout de même. Ses prunelles qui se tournent vers Pansy, qui étincellent dans l'obscurité. Son cœur qui bat frénétiquement, comme un écho, un rappel pour qu'il se souvienne que malgré sa langue de vipère, ses mots tranchants, il reste humain. Il a toujours un cœur qui bat sous cette couche de méchanceté. Il y a toujours âme qui vive sous cette couche de noirceur. Puis, ses iris qui accrochent les cheveux de flamme de celle qu'il devrait détester. Cette attirance qu'il attise pour deux femmes. Et qu'on lui reproche pour chacune. Oh, il les a aimés, Draco et Pansy. Pas de la même façon mais avec la même intensité. Ils étaient plus sa famille qu'Elle ne l'était. Il se sentait à sa place. Il se sentait vivant. A présent, il saigne. Punition de sa trahison. Vestige de ce sort scellé. Il est brisé, cassé et bancal. Il a perdu une moitié. Mais c'était le prix à payer, argument qu'il répétait avant d'enfin se lancer. Décision mûrement réfléchie. Cause de nuits blanches, de migraines et d'absences. Cette douleur lancinante lui brûle la poitrine et il se rappelle. Il se rappelle de cette journée où par erreur, ils n'ont faits plus qu'un. Insupportable sensation qui l'empêche de respirer. S'il sent sa peine et sa déception, il sent cette souffrance muette et cette rage grandissante. Celle de son frère. Celle de cet ami qu'il vient de trahir. Et pour ne pas lui laisser une seule seconde de répit, il sent encore la sensation doucereuse et les picotements électrisants de ce dernier baisé échangé avec Pansy. Un autre vestige d'une vie. Abandon grossier et cruel. Cicatrice à jamais ancrée.

❝ Titre de partie au choix ❞2002

Une couleur ambrée attirante mais connue, déjà ressentie. Le liquide brûlant sa gorge alors que ses orbes charbons ne fixent que le vide. Un vide troublant, oppressant qui ne le quitte plus depuis sa trahison. Un paquet de sacrifices pour un idéal. Un paquet de sacrifices pour une conscience étouffante et un esprit trop clair pour se faire avoir. Il a tout perdu et pour quoi ? Pour vivre dans la crasse, pour n'être qu'une tête sur une affiche de recherche, un nom craché avec hantise et un souvenir brûlant les sens ? Pour n'être qu'une ombre qui distance la nuit, obligé à empoisonner son sang avec du polynectar pour ne pas qu'on puisse le reconnaître. Il s'oublie, se ligue contre lui-même, entache ses mains du sang des siens. Il a sacrifié plus qu'une partie de son âme pour un monde meilleur. Il s'est sacrifié lui-même, hanté par le luxe de son ancienne vie, ses sourires enjôleurs et sa voix suave capable de faire céder n'importe quelle fille, ses innombrables paris dont il avait le secret... Et pourtant, après tous ces sacrifices, après toutes ces trahisons, toutes ces horreurs qui se sont déroulées devant ses yeux, après avoir perdu une part de son humanité, il ne regrette pas. Il ne connaît pas le luxe de regretter, ne connaît pas le luxe de réfléchir. Se demander s'il a bien fait, si sa présence dans la résistance va faire une différence ou s'il n'est qu'un point mort, rongé par ses démons, rongé par un passé prédominant. Le seul luxe qu'il s'autorise, qu'il s'impose est la rage. La rage au ventre qui lui intime d'avancer. De se battre sans rechigner. D'oublier le vide qui a pris possession de lui, d'oublier le luxe alléchant dans lequel il a baigné plus jeune, d'oublier ses remords, d'oublier tout jusqu'à ce qu'ils gagnent. Parce qu'à défaut de le faire pour retrouver son ancienne vie heureuse et légère, il le fait pour permettre à ses filles de pouvoir s'épanouir dans un monde où être différentes, être les filles d'un traître ne sera plus une tare.




Dernière édition par Blaise Zabini le Sam 9 Avr 2016 - 16:37, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
i'm searching for something that i can't reach. (b) Empty
(ou le truc qui n'a finalement servi à rien gaah )


Dernière édition par Blaise Zabini le Sam 9 Avr 2016 - 16:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

WIZARD • always the first casuality
Pansy Parkinson
Pansy Parkinson
‹ disponibilité : dispo bitches
‹ inscription : 25/10/2014
‹ messages : 4640
‹ crédits : prométhée
‹ dialogues : 'lightcoral'
i'm searching for something that i can't reach. (b) 1481838266-pangif

‹ liens utiles :
pansy parkinson ft. adelaide kane, nephtys shafiq ft. phoebe tonkin, kid o'faolain ft. richard harmon, maksim dolohov ft. tom hiddleston, amara bataglia ft. rowan blanchard

‹ âge : vingt-quatre ans (née le 5 mars 1980)
‹ occupation : rentière déchue, mondaine destituée.
‹ maison : le choixpeau s'est a peine attardé sur sa tignasse brune avant de l'envoyer à Serpentard, dont elle est devenue préfète en 5ème année.
‹ scolarité : de 1991 à 1998.
‹ baguette : Elle faisait 19 centimètres, en merisier et cheveux de vélane, capricieuse et imprévisible, sensible aux sentiments négatifs. Cette baguette a cependant été volée par le Limier et aujourd'hui, elle en utilise une autre, bien moins adaptée à sa main.
‹ gallions (ʛ) : 7183
‹ réputation : Rien qu'une sorcière de salon, une bonne à pas grand-chose en dehors des ragots et commérages, une peste se régalant du malheur des autres, une idiote aveuglée par ses sentiments, moralisatrice en dépit de son propre penchant pour les écarts et les erreurs. Le roquet de Malfoy, puis celle que Blaise Zabini a cocufié, abandonné puis engrossé avant de partir à nouveau. Une garce qui mérite tout ce qui lui arrive. Une enfant gâtée, malgré l’aide donnée aux insurgés dans l’infirmerie de fortune de Poudlard.
‹ particularité : Complètement à la dérive depuis la fin de la guerre, on la croise souvent alcoolisée et cruelle, prête à se greffer à la moindre rixe, au moindre esclandre.
‹ faits : Elle a perdu la garde de ses filles, les jumelles Violet et Briar-Rose (née en Aout 2002) à la fin des combats, car on a jugé son sang pur comme inapte à les élever et ce même si leur père, Blaise Zabini, est considéré comme un héros de guerre. Elle a également perdu sa fortune et son statut et n’a plus aucune influence. Personne n'est tendre avec elle car les anciens rebelles la voient comme une garce à abattre et les sorciers lambda n'ont l'image que d'une gamine pourrie gâtée qui vivait dans une tour d'ivoire alors qu'ils crevaient de faim. Condamnée à vivre dans une demeure autrefois grandiose mais maintenant totalement insalubre, elle ère coincée entre sa mère tyrannique et sa tante furieuse, désœuvrée et désabusée.
‹ résidence : Dans l'hôtel particulier Parkinson, situé dans le quartier de Barkwith, sur le Chemin de Traverse. Ancien symbole d'une grandeur aujourd'hui étiolée, la demeure tombe en ruine et menace de s'écrouler depuis les émeutes de janvier 2002. Ses parents possédaient un manoir à Herpo Creek, il n'en reste qu'un tas de cendres et elle n'a plus accès à son bel appartement de la Bran Tower depuis la désertion de Draco durant laquelle elle a également pris la fuite.
‹ patronus : Une hirondelle à peine corporelle
‹ épouvantard : Les corps inanimés de Briar-Rose et de Violet.
‹ risèd : Simplement un matin ordinaire, des draps clairs et propres, une chambre lumineuse, des rires d'enfant emplissant le couloir avant que les deux têtes brunes ne sautent sur l'épais duvet. Un avenir pour elles, aussi, surtout.
http://www.smoking-ruins.com/t3200-pansy-fleur-du-mal
i'm searching for something that i can't reach. (b) Empty
PREMS BITCHES
je reviens kr

EDIT :

:oué: iiih brille rip

1. le titre, yaaaas, halsey et yaaaas cette chanson
2. la region paca c'est le bien, le sud au pouvoir, on va tous les poutrer
3. ton début yeux


gosh je suis trop gâtée en ce moment, j'sais même pas comment exprimer à quel point je suis heureuse de savoir Blaise tenté, aaaah, trop de joie dans mon coeur minikr (et des feels, aussi, tellement de feels, c'est inhumain) - je pense que je vais débarquer dans ta boite à MP sous peu mais surtout, si tu as besoin de quoi que ce soit, n'hésite pas à venir trouver une staffienne :wéé: Du coup BIENVENUE sur le forum et bonne chance pour la suite. Les jumelles comptent sur toi. Oui c'est un gros coup de pression, mais c'est pour notre bien à tous yeah kr

PTN UN ZABINI QUOI fck gaah  hehe

• • •


Some days I feel everything, others are numbing, can never find the in between, it's all or nothing. Half my bones in city streets, the other in my sheets, and I don't think they'll ever get the chance to meet. I never wanted to be here now, one foot in the grave, other on the ground. I can't process what I'm feeling now, this skin I can do without.


Dernière édition par Pansy Parkinson le Dim 3 Avr 2016 - 23:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

WIZARD • always the first casuality
Flora Carrow
Flora Carrow
‹ disponibilité : hold that thought
‹ inscription : 11/12/2015
‹ messages : 1109
‹ crédits : MUDBLOØD. (avatar), sovereign (gif)
‹ dialogues : #336699.
i'm searching for something that i can't reach. (b) EAsOZA

‹ âge : vingt-deux ans (04/02)
‹ occupation : pour le monde, je suis une ancienne médicomage légiste (en réalité, l'ancienne assistante personnelle de l'Ambassadeur).
‹ maison : ravenclaw
‹ scolarité : 1993 et 2000.
‹ baguette : est toute neuve, taillée dans un délicat bois d'aubépine renfermant un ventricule de dragon, elle mesure trente centimètres et des poussières dépassant ainsi de loin celle que j'ai perdu dans l'attentat de saint-mangouste.
‹ gallions (ʛ) : 3294
‹ réputation : je suis Hestia Carrow, une fille bizarre, porte-malheurs, instable et incestueuse qui ferait tout pour sa sœur.
‹ particularité : clairvoyante.
‹ faits : je n'étais pas maîtresse de mes actions pendant la guerre, mon cerveau ayant été lavé après l'exécution des rebuts. J'ai fuit la bataille finale bien avant sa fin et je hais la marque à mon bras. Retrouver le contrôle de mon esprit n'est pas si aisé que ça et je fais encore de nombreux cauchemars. En fuite avec ma jumelle et mon niffleur albinos, Idris, logeant chez des moldus j'ai fini par me rendre en espérant rendre à ma sœur une vie normale, sauf que par un procédé qui m'est inconnu elle a réussi à échanger nos corps.
‹ résidence : bonne question.
‹ patronus : inexistant
‹ épouvantard : moi-même, ou Hestia qui sait, restreinte par une camisole de force.
‹ risèd : moi-même de nouveau identique à Hestia.
http://www.smoking-ruins.com/t6904-wicked-game-flora
i'm searching for something that i can't reach. (b) Empty
Panpan va te (re)faire des bébés je crois inlove
super choix de scénario kr bienvenue et bon courage pour ta fiche iiih

• • •

Revenir en haut Aller en bas

OUTCAST • all hail the underdogs
Anastasiya Kovaliova
Anastasiya Kovaliova
‹ inscription : 09/03/2016
‹ messages : 321
‹ crédits : ultraviolences, ms.palmer (signature) et royksopp (texte).
‹ dialogues : #745489
i'm searching for something that i can't reach. (b) Tumblr_inline_o95umadGiy1rifr4k_500

‹ âge : 28 ans
‹ occupation : la nouvelle propriétaire du Centuries (en théorie), et à la tête d'un réseau illégal d'Orviétan. Je gère également un prétendu réseau de proxénétisme.
‹ baguette : est en bois d'orme, contient un coeur de crin de sombral. Relativement souple, elle mesure 31 cm.
‹ gallions (ʛ) : 1800
‹ réputation : je suis un ornement décoratif que les hommes se plaisent à arborer lors des soirées mondaines, et la catin préférée de Maksim Dolohov.
‹ particularité : humaine et vélane, une moitié de chaque.
‹ faits : je suis le vrai visage de Loki, ce fantôme aux mille visages (Peu se doutent que ce trafiquant est en fait une femme, aveuglés par leur machisme et leur arrogance inouie) et que j'ai conquis le marché en trahissant Maksim Dolohov, qui s'est retrouvé forcé de me laisser faire main basse sur son réseau depuis qu'il est devenu un criminel de guerre.
‹ résidence : dans les quartiers riches du Londres moldu. En ce moment, je vis dans l'appartement secondaire d'un fils à papa du nom de Marc Strain, au sein d'un immeuble hautement sécurisé (par des moyens moldus).
‹ patronus : une grive de Sibérie
‹ épouvantard : le visage de mon possesseur, déformé par la rage, ses doigts serrant un peu trop fort mon bras.
‹ risèd : certainement ceux et celles qui auraient pu être ma descendance.
i'm searching for something that i can't reach. (b) Empty
#lenoeldePansy mdr
SERIEUSEMENT, tu fais un choix d'enfer en prenant Blaise. Ca fait trop longtemps qu'on l'attend, j'ai hâte hâte hâte yeux yeux alors BIENVENUE CHEZ TOI, je vais stalker. Déjà le début, ça donne envie ptn tbe ça va être magnifique. yeah
#nopression Arrow

• • •

I remember running to the sea the burning houses and the trees I remember running to the sea alone and blinded by the fear. And the river flows beneath your skin like savage horses kept within, and all is wasted in the sand + like breaking diamonds with your hand
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
i'm searching for something that i can't reach. (b) Empty
Pansy :-^: iiih string 
1. halsey, c'est la vie :wrock2: 
2. le sud au pouvoir fouet dents
3. merci, j'espère que je te décevrai pas avec la suite craque kr
je suis contente de tenter Blaise et ce scénario yeah j'ai planté ma tente sur ce forum, si, si hehe je redoute ma mort prochaine après avoir été écrasée par de nombreux feels (à cause de vous, de ce scénario, de Blaise, d'eux, de tout, voilà) gaah et puis tant de joie pour moi (pour Blaise aussi, qu'on se mente pas), ça réchauffe mon petit cœur rabougri :graouh:je t'envoie du love, puis je viendrai te harceler au moindre problème sans soucis wesh kr

flora, merci beaucoup inlove inlove

anastasiya, toute cette pression tbe vous voulez ma mort ? craque je rigole, ça me motive What a Face j'espère pas te décevoir pour la suite et merci du compliment alors yeux minikr
 
en tout cas, vos persos sont inlove
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
i'm searching for something that i can't reach. (b) Empty
Arf je crois que je suis un peu amoureuse là potte palpite
Si Fleur avait été célibataire, et un peu plus jeune, elle aurait certainement tenté sa chance (a)
En tout cas, super choix de personnage, d'avatar, de tout, je te souhaite la bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche kr pétille

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
i'm searching for something that i can't reach. (b) Empty
BLAISEEEEEEE ow ow ow ow ow ow ow ow Trop heureuse de voir ce perso tenté ! potte cet avatar bave bed

Bienvenue du coup et bonne chance pour ta fiche ! kr kr
Revenir en haut Aller en bas

PRISONERS • bloodstains on the carpet
Draco Malfoy
Draco Malfoy
‹ inscription : 13/09/2013
‹ messages : 8775
‹ crédits : faust.
‹ dialogues : seagreen.
i'm searching for something that i can't reach. (b) Tumblr_ob1ibueZ761rmsoypo3_250

‹ liens utiles : draco malfoy w/ lucky blue smith ; ginevra weasley w/ holland roden ; calixe davis w/ audreyana michelle ; uc w/ uc ; indiana alderton w/ nicola peltz ; heath ravka w/ im jaebum ; even li w/ jeon jungkook ; jelena kuodzevikiute w/ ariana grande.

‹ âge : 23 yo (05.06.80).
‹ occupation : ancien langue de plomb (spécialisé dans les expérimentations magiques) ; fugitif et informateur de la RDP entre le 26.05.03 et le 08.12.03 ; condamné à 22 ans à Azkaban pour terrorisme, au terme d'une assignation à résidence et d'un procès bâclé, tenu à huis-clos.
‹ maison : Slytherin — “ you need a little bit of insanity to do great things ”.
‹ scolarité : entre 1991 et 1997.
‹ baguette : un emprunt, depuis qu'il est en fuite. elle n'est que temporaire et il ne souhaite pas s'y intéresser ou s'y attacher, puisque la compatibilité est manquante.
‹ gallions (ʛ) : 12458
‹ réputation : sale mangemort, assassin méritant de croupir à vie en prison pour expier ses crimes et ceux de ses ancètres.
‹ particularité : il est occlumens depuis ses 16 ans.
‹ faits : Famille.
Narcissa (mère) en convalescence. sortie de son silence depuis peu pour réfuter l'annonce de son décès ; reconnue martyr. lutte pour que le jugement de son fils soit révisé.
Lucius (père) mort durant la tempête du 03.03.2004.
i'm searching for something that i can't reach. (b) 489546spea
Spoiler:
 

‹ résidence : emprisonné à Azkaban depuis le 06.01.04. en fuite depuis le 08.05.04.
‹ patronus : inexistant.
‹ épouvantard : l'éxécution de juillet 02, ses proches en guise de victimes: leurs regards vidés par l'Imperium, la baguette de Draco dressée, les étincelles vertes des AK et leurs cadavres empilés comme de vulgaires déchets.
‹ risèd : un portrait de famille idéal, utopique.
http://www.smoking-ruins.com/t4710-draco-there-s-a-hole-in-my-so
i'm searching for something that i can't reach. (b) Empty
round 3, l'accueil officiel, RE-RE-COUCOU HOMME DE MA VIE fire MOITIE DE OIM, VILE TRAITRE, SAGOUIN SANS CŒUR fire fire fire ptn je t'aime déjà, 17 ans et t'écris comme ça, c'est quoi ta recette ? :russe: halsey en titre je plussoie aussi, et puis cette phrase colle juste tellement bien à Blaise que je gagatise (sur une phrase, une phrase quoi, bon t'imagine un peu mon état d'excitation intense, parce qu'un rien me met en joie, hallucinant facepalm ) gaah BIENVENUUUUE parmi nous avec ce terrible bonhomme que j'ai hâte de te voir interpréter en rp (oui déjà) (pardon pour la pression) (c'pas que je veuille te stresser en plus hein, prends le temps qu'il te faut (a) ) ! pour ne rien gâcher je viens de capter que je vais avoir double lien avec toi parce que je joue Ginny mdr haaaaan omg les FEELS quoi fire j'te souhaite bon courage pour ta fiche et pour les questions, tralala, mpotte Panpan, mpotte moi, tu feras des heureuses et le Dieu du rpg te le rendra yeah

• • •

I'M SORRY I'M SUCH AN ASSHOLE
I'll be good, i'll be good • I thought I saw the devil looking in the mirror. Drop of rum on my tongue with the warning to help me see myself clearer. My past has tasted bitter for years now, so I wield an iron fist. Grace is just weakness or so I've been told. I've been cold, I've been merciless. But the blood on my hands scares me to death, maybe I'm waking up... today.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
i'm searching for something that i can't reach. (b) Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

i'm searching for something that i can't reach. (b)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Searching's day for some curious [PV Onyx, Ultia & Allan]
» helen, i'm searching for a brain.
» Reach out and touch me (Thamael)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Leaky cauldron ”
I know chasing after you is like a fairytale
 :: Présentation; walk the line :: aux oubliettes
-