sujet; Cameron E. Shaw | Okay, so you're like Buddha, if he wasn't so enlightened.

Invité
Invité
Cameron E. Shaw |  Okay, so you're like Buddha, if he wasn't so enlightened. Empty
Cameron Emerson Shaw
Jesse Eisenberg • by me
❝ We're running in circles again ❞Hunted ; Inventé

☇ pseudo complet & surnom(s) ; Cameron et Emerson sont les deux prénoms qu'il porte. Des prénoms relativement neutres, choisis par des parents qui ne savaient pas si ils allaient avoir un garçon ou une fille, et qui voulaient avoir la surprise jusqu'au bout. Shaw est le nom de famille de son père, qu'il porte avec fierté, bien que son nom n'ait pas toujours été un atout dans sa carrière. Mais comme il n'est pas un grand fan de son premier prénom, il préfère qu'on l'appelle Cam. Plus court, plus classe, plus... lui. Dans sa volonté de protéger son identité lors d'éventuels échanges avec les Insurgés, il a fini par prendre le pseudonyme de Lincoln, hommage à peine voilé à Abraham Lincoln.
☇ naissance ; Cameron est né le 23 mars 1974 à Paris. Mais oubliez la ville lumière, capitale de la France qu'on présente comme une merveille touristique et un pigeonnier géant. Non, en ce qui le concerne, c'est Paris, petit bled paumé dans l’État de New-York. Mais il a passé la majeure partie de sa vie à Boston.
☇ ascendance; Le sang? Une belle foutaise inventée par ces royalistes bouffeurs de viande bouillie à ses yeux. Mais si il faut vraiment en arriver là... Cam est sang-mêlé tout ce qu'il y a de plus mêlé. Un père sorcier, une mère moldue, un pied dans chaque monde.
☇ métier ; Officiellement, il travaille pour le FBMI, et fait partie des Sentinelles envoyées en Angleterre. Officieusement, on lui a attribué le titre d'enquiquineur professionnel, pour rester poli.
☇ camp ; Cam n'est dans le camp de personne. Son boulot, c'est d'évaluer la situation en Angleterre pour le compte du FBMI.
☇ réputation ; Au États-Unis, Cameron a longtemps vécu dans l'ombre de son père, qui était une Sentinelle réputée ayant donné sa vie en service, mais il a fini par se tailler une solide réputation de chasseur de mages noirs, et d'un des pires équipiers qu'on puisse avoir au FBMI. Il semblerait qu'un type qui passe son temps à dire ce qu'il pense sans prendre de gants n'ait pas que des amis.
☇ état civil ; Il a été fiancé, mais depuis que sa fiancée a été la victime d'un mage noir, il a rompu et est un célibataire endurci, dont la vie sentimentale est aussi plate que le visage de Voldemort. Malgré tout, il reste très amoureux d'elle mais fait tout pour faire croire du contraire.
☇ rang social ; En Angleterre, Cam n'est rien d'autre qu'un baroudeur de l'extrême qui œuvre dans la clandestinité la plus totale. Au pays, il est dans la classe moyenne, même si il n'a pas trop à se plaindre niveau finances.
☇ baguette ; Depuis la destruction de sa première baguette magique, Cameron utilise une baguette en chêne rouge dont le cœur est composé d'un crin de Sombral. Elle mesure vingt-huit centimètres et est plutôt souple. En somme, une baguette de choix pour un sorcier de la trempe de Cam.
☇ épouvantard ; Le corps de Cerys, étendu sur le sol, dont les dernières étincelles de vie disparaissent des ses yeux. Même si il a rompu avec elle parce qu'il est rongé par les remords, il l'aime toujours et sait qu'il ne supporterait pas de la perdre définitivement.
☇ risèd ; Il dit à qui veut l'entendre que son plus désir le plus cher est d'avoir une bière dans la main et un bol de chips pour aller avec. Mais en réalité, son désir le plus cher est de mourir à un âge avancé, dans un bon lit bien chaud, avec son ex-fiancée à ses côtés et si possible entouré d'enfants et de petits enfants. Une fin calme et paisible pour quelqu'un dont la vie est particulièrement mouvementée.
☇ patronus ; Un guépard. Rapide, agile, imprévisible. Une magnifique bête très douée dans l'art de chasser le Détraqueur.
☇ particularités ; Le talent d'être un casse-pieds de première catégorie, ça compte?
☇ animaux ; Un animal? Et puis quoi encore? Déjà qu'il a du mal à s'entretenir lui-même, alors s'occuper d'une bestiole qui demande à bouffer toutes les cinq minutes...
☇ miroir ; /

☇ Avis sur la situation actuelle ; Si il fallait résumer en moins de cinq mots ce que Cameron pense de la situation en Angleterre, on pourrait se contenter de ça: tous des tarés. Parce que pour lui, il faut vraiment être le dernier des idiots pour accepter qu'une bande de psychopathes qui se font appeller les Death Eathers puissent prendre le pouvoir et mettre en place un régime encore plus despotique que les vieux régimes totalitaires moldus des années 30 et 40. Déjà qu'il n'avait pas une très bonne opinion des anglais avant ça, maintenant il les aime encore moins. Certes, ceux qui décident de lutter contre le régime en place remontent un peu le niveau, mais à ses yeux, ils sont bien trop peu à prendre les armes. Ce dont ils auraient besoin, c'est d'une bonne vieille révolution à l'américaine. Et si Cameron peut aider à renverser un tyran... il ne va pas se gêner.

☇ Infos complémentaires ; Cameron est un très bon duelliste, redoutable dans l'art de jeter des maléfices Il a obtenu un Optimal en DCFM, en Sortilèges et en Métamorphose quand il était à Salem Il préfère de loin la bière «  moldue  » à la bièraubeure Il a raté trois fois son examen de transplanage avant d'arriver à obtenir son permis Il a un don certain pour énerver son entourage Cam est du genre à dire tout ce qui lui passe par la tête C'est aussi un partisan de l'honnêteté radicale, et il ne ment presque jamais aux autres, même quand il doit dire des choses qui sont dures à entendre Il a une véritable passion pour les tours de magie des moldus, et il lui arrive très fréquemment de jouer avec un paquet de cartes pour s'occuper les mains Même si son caractère apparent peut laisser parfois penser le contraire, c'est quelqu'un de très discipliné Il fait souvent preuve d'acharnement dans son travail, qui frise même l'obsession Cam est à l'aise aussi bien dans le monde moldu que dans celui des sorciers Il a une véritable phobie des hamsters depuis le jour ou l'un d'eux lui a mordu le doigt C'est un grand fan de rock et de metal moldu, et il en écoute à chaque fois qu'il est stressé

❝ Nothing compares to you ❞Deux mots sur l'IRL

Appelez-moi Hook. J'ai 21 ans, je viens de France, des Yvelines pour être plus précis et j'ai connu le forum via Tout ça c'est rien que de la faute de Fleur!  gaah  . Si tout va bien vous me verrez connecté(e) 6 jours sur 7. Un dernier mot ? Wololo!   adore  



Dernière édition par Cameron E. Shaw le Mer 27 Avr 2016 - 19:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Cameron E. Shaw |  Okay, so you're like Buddha, if he wasn't so enlightened. Empty
What is magic? Magic is deception
but deception designed to delight, to entertain, to inspire


❝ I'm going to flip through this deck ❞Mai 1992 & Institut pour Sorciers et Sorcières de Salem

Vautré sur une table, Cameron lançait une petite balle en mousse rouge en l'air, et s'amusait à la faire disparaître dans son poing et à la faire réapparaître dans son autre main. À côté de lui, un autre élève était penché sur une pile de livres et de parchemins, plongé jusqu'au cou dans des révisions de fin d'année. Demain, ils allaient passer la dernière épreuve de leurs examens de fin d'études, et celle que Cameron attendait le plus. La Défense Contre les Forces du Mal. Et pourtant, il n'essayait même pas de réviser, contrairement à la quasi-totalité des autres élèves de dernière année, qui allaient des simples révisions à la quasi-crise de nerfs. Alors qu'il lançait une fois de plus sa balle en mousse en l'air, son ami soupira, avant de tendre la main vers une boite de chocolats qu'il avait trouvé sur son lit « À ta place je mangerais pas ça. C'est Avianna Barrett qui t'a offert ça, et tu sais à quel point elle veut sortir avec toi. Ca m'étonnerait pas qu'elle t'ait foutu un Philtre d'Amour dedans. » « Euh... merci. » Il repoussa la boite de chocolats le plus loin possible, et du coin de l’œil, Cameron vit Avianna Barrett afficher un air déçu en voyant le geste de celui qu'elle courtisait. Après les examens, il y aurait l'inévitable bal de fin d'année, auquel toutes les filles rêvaient de participer, et d'inviter le garçon sur lequel elles pouvaient avoir des vues. Cameron lui s'en fichait. Danser, c'était vraiment pas son truc, et il supportait difficilement le fait que la plupart des filles soient plus intéressées par le fait qu'il était le fils d'Isaiah Shaw. Son père avait été un un gars célèbre, ayant figuré parmi les meilleurs Sentinelles du FBMI, et les gens disaient qu'il aurait eu toutes ses chances si il s'était présenté pour le poste de directeur. Sauf qui l'aurait préféré que son père soit un agent tout à fait quelconque, plutôt qu'une célébrité morte. Son père était mort lorsqu'il avait deux ans. Les principaux souvenirs qu'il avait de lui, c'était de la pierre tombale qui portait son nom dans un des cimetières de Boston ou les sorciers étaient enterrés.
« Tu révise pas? » « Pourquoi faire? La DCFM je l'ai dans le sang. J'ai jamais eu à réviser, et j'ai toujours eu les meilleures notes. Et pour l'épreuve pratique... ça serait bien si ils pouvaient nous proposer un truc excitant comme affronter un Détraqueur. » « Dis pas ça, j'arrive toujours pas à faire un Patronus corporel. » « Faire un duel avec un examinateur? » « À toi de voir si t'as envie de te retrouver le cul par-terre avec des pustules plein le visage. » « Y en a ça pourrait leur faire que du bien. » « Selah Lineboro? » « Selah Lineboro. » Confirma Cameron. Il regarda son ami dans les yeux quelques instants, et ils éclatèrent de rire, ce qui leur valut des regards courroucés de la part d'une bonne partie des personnes présentes dans la salle.

❝ Welcome to the new world ❞Juillet 1996, Boston

« Alors ça y est, tu monte au sixième? » « Et ouais. Terminé les affaires sans importance, maintenant je vais traquer le gros gibier. » Cameron attrapa la figurine de Batman qui ornait son bureau, avant de la ranger dans un carton, à côté d'une figurine de Darth Vader. Deux objets typiquement moldus, que ses collègues au FBMI trouvaient au mieux rigolos, et au pire ridicules. Mais il était un sang-mêlé, et il n'avait pas honte d'afficher clairement ses deux cultures « Franchement petit, tu va nous manquer. Toi et ta foutue franchise. » « Dis-toi que ce sont les Sentinelles que je vais rendre barge maintenant. » Lança le jeune homme en serrant la main de celui qui avait été son équipier pendant quatre ans. Au final, il avait finit par décrocher son diplôme haut la main. Comme il s'en doutait, l'épreuve de DCFM s'était déroulée les doigts dans le nez, comme pouvait l'attester l'Optimal qu'il avait eu dans la matière. Et sitôt ses résultats en poche, il avait postulé pour rejoindre le FBMI. Ce n'était pas par volonté de suivre les traces de ses ancêtres paternels, mais parce qu'il voulait y entrer. Il avait longuement hésité à rejoindre l'armée, mais il avait finit par se dire que son franc-parler lui ferait encore moins d'amis là-bas qu'ici. Il avait attendu quatre ans avant d'essayer de postuler pour intégrer les Sentinelles. Beaucoup disaient que quatre ans, ça faisait peu. Ils avaient raison, mais Cam était un excellent agent, et ses supérieurs savaient qu'il avait le potentiel pour intégrer ce groupe d'élite. Cam avait beau passer pas mal de temps à sortir des blagues et à raconter des idioties, c'était un agent brillant, qui avait le métier dans le sang et qui avait une détermination à toute épreuve.
Une fois certain qu'il avait vidé ce vieux bureau qu'il utilisait depuis quatre ans, il attrapa son carton, et quand ils se retourna, tous ses collègues se tenaient autour de lui et se mirent à l'applaudir. Ils se foutaient tous de savoir qui était son père, ou du nombre de fois qu'il s'était prit un pain à cause d'une vérité un peu trop dure à entendre. Il était l'un des leurs, et ils étaient tous fiers de le voir progresser. Après une bonne heure passée à recevoir les félicitations de tous, avoir serré plus de mains qu'il ne pouvait en compter et s'être fait casser une ou deux vertèbres à force de recevoir des tapes dans le dos, Cameron se dirigea vers les ascenseurs, et parvint à appuyer sur le bouton du sixième étage. Vers l'Antre, comme on la surnommait au bureau. Les Sentinelles étaient des types à part. Les grosses affaires, c'était pour eux. Les mages noirs, c'était pour eux. Les psychopathes qui massacraient des moldus pour s'amuser, ils en bouffaient à chaque petit-déjeuner. Quand on voyait une Sentinelle débarquer sur une scène de crime, on pouvait être certain que les choses étaient sérieuses, et qu'on allait vite vous refiler une autre affaire.
Lorsque les portes s'ouvrirent enfin, Cameron fut accueillit par un vieil agent grisonnant, à qui il manquait une oreille. Réussissant à tenir son carton avec une main, Cam tendit l'autre, que l'homme serra avec force « Alors c'est toi le nouveau? » « Euh... ouais. Cameron Shaw monsieur. » « James Maldonado. Alors c'est toi le fils Shaw? On se demandait quand t'allais arriver. T'as mit moins de temps que ton père pour monter ici. Les gars pariaient sur cinq ans. » « Vous avez parié sur le temps que j'allais mettre avant de rejoindre les Sentinelles? » « À chaque fois qu'un Shaw rentre au FBMI, on parie sur le temps qu'il va mettre avant qu'on l'envoie ici. Allez viens, on va te trouver un coin ou poser tes affaires. » Cameron suivit la Sentinelle le long d'un couloir, jusqu'à ce qu'ils débarquent dans un grand open space, ou une dizaine d'agents étaient occupés à rédiger des rapports, vérifier des preuves ou à relire des dossiers. Les murs étaient encombrés par des affiches de criminels recherchés, certains d'entre elles étant barrées par un grand X rouge pour signaler que le type en question était mort ou derrière les barreaux. Un grand portrait robot trônait au milieu des affiches, et l'individu en question aurait paru effrayant si on ne l'avait pas affublé de cornes et d'une petite moustache et qu'une douzaine de fléchettes n'étaient pas plantées à divers endroits du portrait. Malgré tout, Cam arrivait à reconnaître Voldemort, le sinistre mage noir tant redouté en Angleterre qu'on disait revenu à la vie, et qui était bel et bien revenu au grand jour quelques semaines plus tôt en attaquant le Ministère de la Magie anglais. Même ici, en Amérique, ce type était une légende dans le milieu de la magie noire, et il y avait toujours un ou deux tarés qui tentaient de suivre son exemple. Un coup de coude le tira de ses pensées, et il se tourna vers Maldonado, qui lui souriait «Bienvenue dans la cour des grands Shaw. »

❝ We accept the love we think we deserve. ❞Juin 1997, Washington

« Pioche une carte. » « Arrête Shaw, je rentrerais pas dans ton petit jeu ridicule. » Cameron attrapa sa pinte, avant de boire une longue gorgée de bière, sans pour autant détacher son regard de la jeune femme qui lui faisait face « Un petit jeu ridicule? Franchement Cherry, tu me blesse. La magie, c'est très sérieux. » « Pour la dernière fois, ne m'appelle pas Cherry. Mon prénom c'est Cerys. » Il le savait parfaitement, mais il l’appelait toujours Cherry, depuis qu'on les avait collés ensemble pour faire équipe. C'était une simple erreur de sa part, il avait mal compris son prénom lorsqu'elle s'était présentée. Mais depuis, il ne cessait de l’appeler Cherry et se refusait catégoriquement à l’appeler Cerys. Il savait très bien que ça l'énervait, mais il trouvait ça amusant. Et il était sûr que dans le fond, ça ne la dérangeait pas plus que ça, même si elle ne cessait de râler à cause de ça. Si elle avait vraiment voulu qu'il arrête, elle lui aurait lancé un sort à la figure ou se serait contentée d'une bonne claque. Elle avait un caractère plutôt volcanique, mais elle était une excellente équipière. La jeune femme n'avait pas son pareil pour lancer des sortilèges, et elle avait un esprit de déduction plus que redoutable. Et il fallait bien avouer qu'elle était plutôt séduisante. Cam ne lui cachait pas qu'il était attiré par elle, mais pour le moment, elle se refusait à céder à ses avances souvent maladroites et à peine voilées.
Prenant un air faussement dépité, Cameron rangea ses cartes dans une poche de sa veste, avant de faire signe au barman pour qu'il lui remplisse sa pinte vide « Ok Townsend. Alors au moins, bois un verre avec moi. J'ai l'air misérable à boire tout seul. Merci. » Ajouta-t-il alors que le barman posait devant lui une pinte pleine et emportait la vide « Au moins pour fêter la fin de notre affaire. C'est pas tous les jours qu'on démantèle un trafic d'objets chargés de magie noire en provenance d'Angleterre en plein cœur de la capitale des moldus. » Il avait terminé sa phrase en baissant la voix, puisqu'ils étaient justement dans un bar moldu dans lequel Cameron avait réussi à trainer sa partenaire. Elle avait bien essayé de protester, mais il avait tenu à fêter ça et elle avait finit par capituler. Et une fois encore, elle finit par capituler, et poussa un soupir en remettant en place une mèche de cheveux « Bon d'accord, mais juste un verre. » Elle fit signe au barman, mais avant qu'elle ait eu le temps de passer commande, Cameron la stoppa d'un geste « Attends, laisse-moi deviner. Je suis magicien. En général je suis plus tours de cartes et autres trucs du genre, mais je m'essaye au mentalisme. » Il regarda Cherry avec intensité, alors que le barman lui lançait un regard amusé. En réalité, il savait très bien ce qu'allait commander son équipière, puisqu'il savait de source sûre ce qu'elle commandait à chaque fois qu'elle prenait un verre avec des collègues du bureau, mais un bon magicien moldu se devait de garder le suspens « Une vodka tonic, sans tonic. » « Comment t'as deviné? » S'exclama la jeune femme, qui ne cherchait même pas à cacher sa surprise « Allons, un magicien ne révèle jamais ses secrets. Mais pour toi, je veux bien faire une exception. À une seule condition. » « Laquelle? » « Tu me laisse te payer un deuxième verre. »

❝ There's only one great evil in the world today. Despair. ❞Décembre 1999, Boston

Portant sa bière à ses lèvres, le jeune homme avala une gorgée de liquide, fit claquer sa langue, avant de se pencher à nouveau sur le parchemin qu'il avait sous les yeux. Une longue et sale affaire sur laquelle il bossait depuis deux mois, et qui lui prenait presque toute son énergie. Deux mois qu'il jouait au jeu du chat et de la souris avec un mage noir du nom d'Alistair Muldoon, qui avait déjà tué près d'une quinzaine de moldus au nez et à la barbe du FBMI, et qui ne se privait pas pour les narguer. Officiellement, l'enquête était bouclée, puisque Cameron avait réussi à coincer Muldoon sur le Longfellow Bridge, et au terme d'un combat acharné, l'homme avait terminé dans la Charles River, et présumé mort. Mais faute d'un cadavre à lui mettre sous les yeux, Cam refusait de classer l'affaire « T'as pas encore fini avec ça? Entre la stupéfixion et la chute dans l'eau... il s'est noyé. » « Alors où est le corps? » « J'en sais rien, il a peut-être dérivé, ou alors il a été bouffé par les Strangulots du fleuve. » Son collègue lui arracha le parchemin des mains, avant de poser sa main sur son épaule « Rentre chez toi, t'as un mariage à préparer au cas ou t'aurais oublié. » Non, il n'avait pas oublié ça. Finalement, Cherry avait accepté ce deuxième verre. Puis un troisième, et encore un de plus. Et elle qui le trouvait totalement idiot avec ses tours de magie moldus et sa tendance maladive à dire la vérité avait finit par tomber dans ses bras. Ou alors c'était lui qui était tombé dans ses bras. Il ne savait plus trop, les souvenirs qu'il avait de cette soirée étaient flous. Ils sortaient ensemble depuis plus de deux ans, vivaient dans le même appartement depuis exactement treize mois, et depuis cinq mois, ils préparaient leur mariage. Certains se demandaient comment elle avait pu accepter sa demande, mais les grincheux du genre, il se contentait de leur faire un petit geste désobligeant de la main.
Acceptant enfin de capituler, il finit sa bière, jeta la bouteille vide dans la poubelle à côté de son bureau et se leva enfin de sa chaise. Attrapant manteau et écharpe au passage, il s’apprêtait à se diriger vers l'ascenseur quand un gratte-papier du bureau se dirigea vers lui à pas rapide. Visiblement, ça avait l'air urgent. Ce n'est que lorsque l'agent releva la tête après avoir inspiré de grandes bouffées d'air que Cam remarqua son air apeuré « Dieu merci, vous êtes encore là. » « Qu'est-ce qu'il se passe? » Demanda le futur marié en cessant d'enfiler son manteau. L'autre avait visiblement du mal à cracher le morceau, ce qui n'était pas vraiment pour rassurer son interlocuteur « C'est... c'est l'agent Townsend, elle... elle a été agressée. Par Muldoon. Des témoins l'ont vu s'enfuir de chez vous. Elle est vivante, mais... elle est dans le coma. » Mais Cameron n'écoutait déjà plus. Finissant d'enfiler son manteau avec des gestes que la peur rendait maladroits, il s'élança non pas vers l'ascenseur mais vers les escaliers, et descendait les étages paliers par paliers. Il se foutait bien des regards des autres agents qu'il pouvait bousculer sur son passage, tout ce qu'il voulait, c'était sortir hors des barrières magiques du Bureau pour transplaner directement à l'hôpital. Mais alors qu'il avalait les marches et courait dans les couloirs, il ne pouvait s'empêcher de sentir le poids de la culpabilité peser sur ses épaules. C'était sa faute. Il avait merdé et à cause de lui, Cherry était entre la vie et la mort. Si il avait tué Muldoon sur ce foutu pont, rien de tout ça ne serait arrivé. Il avait envie de cogner dans les murs, de hurler, de faire n'importe quoi pour montrer à quel point il était furieux à cause de tout ce qui arrivait. Sauf que la seule chose qui importait pour le moment, c'était de se rendre à l'hôpital pour sorciers de Boston, ou il savait que les médicomages devaient déjà pratiquer leur art pour sauver sa fiancée.

❝ Nothing, nothing's ever locked. ❞Février 2003, au-dessus de l'Atlantique

Cam battait les cartes encore et encore, répétant des gestes qu'il avait fait une infinité de fois et qu'il pouvait reproduire les yeux fermés. Sauf qu'il ne fermait pas les yeux, fixant les cartes qu'il manipulait avec une telle intensité que ça en devenait presque effrayant. Lui qui était d'habitude si loquace semblait avoir oublié sa langue au décollage de l'avion moldu qu'ils avaient prit pour aller en Angleterre. C'était le moyen le plus sûr pour rentrer dans le pays en toute illégalité. Tous les moyens magiques conventionnels étaient surveillés, et Cam ne se sentait pas l'envie de faire plus de cinq mille kilomètres sur un balai sans s'arrêter. Ce qui laissait le choix entre l'avion et le bateau. Or, Cam était malade en bateau.

Changeant de façon de battre les cartes, il ne réagit pas quand il entendit un léger toussotement venant du siège à côté de lui. Il sentait son regard sur sa nuque, mais faisait tout pour l'ignorer. Cameron avait bataillé avec son directeur pour changer d'équipière, ou être affecté à une autre mission. N'importe quoi, même un truc simple comme bonjour qu'on refilait aux nouvelles recrues, du moment qu'il était loin d'elle. Il ne voulait pas la voir, ne pouvait pas la voir, il se sentait trop coupable pour lui imposer sa présence. Mais elle avait insisté pour que ce soit lui qui parte en Angleterre avec elle, et leur patron s'était rangé de son côté. Sa patience à bout, elle finit par lui arracher son jeu de cartes des mains, et il fut bien obligé d'arrêter de faire comme si elle n'existait pas « Je t'ai connu plus loquace. » Fit-elle en lui adressant un sourire « Écoute Cherry, je... » Ça avait été instinctif. Même maintenant, il continuait par l’appeler par le surnom qu'il lui donnait avant « Écoute Cerys, je sais pas pourquoi t'as insisté pour que je vienne avec toi, mais c'était pas une bonne idée. » Il savait, mais il mentait. Lui qui prônait l'honnêteté radicale n'était pas si honnête que ça pour le coup. Mais avec Cherry... il avait beau lui mentir autant qu'il voulait, elle n'était pas dupe. Elle avait toujours été capable de lire en lui comme un livre ouvert « Tu dis ça parce que tu essaye encore de m'écarter de ta vie. » La même danse qui se jouait entre eux depuis plus de deux ans. Il avait compté chaque jours depuis qu'ils avaient rompus, et ce décompte était inscrit au fer rouge dans sa mémoire. À chaque fois qu'elle avançait d'un pas, lui faisait un pas en arrière. Et pourtant elle ne cessait de revenir à la charge, d'essayer de recoller les morceaux entre eux, de le pousser à accepter sa présence à ses côtés « Je dis ça parce qu'il y a des dizaines de types plus qualifiés que moi au bureau qui auraient pu venir avec toi. Solomon ou... l'autre là, le vieux barbu avec une oreille en moins, je sais plus comment il s'appelle. » « Maldonado. Tu l'as peut-être oublié, mais il a prit sa retraite il y a trois semaines. Et Solomon est à en lune de miel. Tu le saurais si tu avais un semblant de vie sociale. » Cam ne trouva rien à dire contre ça. Depuis trois ans, il avait mit sa vie entre parenthèse, et se contentait d'un boulot, métro, dodo. Après l'agression de Cerys, il avait passé des semaines à traquer Muldoon, et avait finit par le retrouver et le tuer, même si il avait perdu  sa baguette lors du combat. Ce psychopathe lui avait arraché les deux choses les plus importantes de sa vie: sa baguette et sa fiancée. Depuis, il était le premier à arriver, le dernier à partir, et il bossait avec un tel acharnement qu'il pouvait prétendre au titre d'employé de l'année. Cerys posa sa main sur celle de Cameron, mais ce dernier la retira vivement « Cam... je t'ai déjà dit que ça n'était pas ta faute. Ce qui m'est arrivé... » « Est entièrement de ma faute. Tu as passé presque quatre mois dans le coma à cause de moi. Rajoute à ça les trois mois de rééducation que tu as été obligé de faire... j'ai bousillé plus de six mois de ta vie à cause d'une erreur. Je comprends pas pourquoi tu veut encore m'approcher ou même travailler avec moi. » « Ne joue pas à ce petit jeu là avec moi. Tu as beau avoir rompu nos fiançailles et passé ces dernières années à me fuir comme la peste, je sais que tu m'aime encore et que tu es persuadé de me protéger en faisant ça. Tu as raison en disant qu'il y en a qui sont meilleurs que toi chez les Sentinelles. Mais j'ai pas besoin du meilleur. J'ai besoin de quelqu'un qui protègera mes arrières, et en qui j'ai une confiance absolue. Je sais que tu feras l'impossible pour me protéger. Tu l'as déjà fait. » Elle avait raison. Si il s'était éloigné d'elle et l'avait maintenue aussi loin que possible, c'était pour essayer de la protéger. C'était un fait indéniable, il était prêt à tout pour elle. Autre fait indéniable, si ils voulaient survivre à la mission qui les attendait, Cam allait devoir réapprendre à travailler avec elle, à vivre avec elle, et à arrêter de se comporter avec Cherry comme si c'était une inconnue. Lentement, le sourire en coin qu'il affichait habituellement apparut sur son visage, et quand il reprit ses cartes des mains de sa collègue, elle ne protesta pas « Bon d'accord. Alors patronne, c'est quoi la suite du programme? »





Dernière édition par Cameron E. Shaw le Mer 27 Avr 2016 - 19:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

HERO • we saved the world
Ginevra Weasley
Ginevra Weasley
‹ inscription : 08/03/2016
‹ messages : 657
‹ crédits : av: praimfaya. ; gifs: veronicsalodge, holdingaheart.
‹ dialogues : sienna.
Cameron E. Shaw |  Okay, so you're like Buddha, if he wasn't so enlightened. Tumblr_omzs03wV5Z1r7slkpo7_400

‹ liens utiles : draco malfoy w/ lucky blue smith ; ginevra weasley w/ holland roden ; alicia spinnet w/ zoe kravitz ; calixe Davis w/ jennie kim ; ardal ollivander w/ matthew daddario ; indiana alderton w/ nicola peltz ; heath ravka w/ im jaebum ; even li w/ jeon jungkook.
‹ âge : 22 ans (onze août).
‹ occupation : mère à temps plein.
‹ maison : gryffondor.
‹ scolarité : 1992 et 1999.
‹ baguette : uc.
‹ gallions (ʛ) : 2113
Cameron E. Shaw |  Okay, so you're like Buddha, if he wasn't so enlightened. Empty
Fleur c'est trop une vraie elle continue de nous ramener du beau monde love BIENVENUUUE parmi nous avec ce perso prometteur et bon courage pour ta fiche potte pour les questions, tmtc, on est à ta disposition chou

• • •

Underneath it all, we're just savages
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Cameron E. Shaw |  Okay, so you're like Buddha, if he wasn't so enlightened. Empty
azy rentre dans ton pays l'amerloc, on s'débrouille très bien sans vous :russe:
bon bah puisque je suis vraiment obligé: bienvenue p'tite tête~
j'aime beaucoup les ptits détails que tu prends soin de mettre, du genre le permis de transplanage râté deux fois ou les préférences en terme de bière; c'est stylé, ça le rend vrai~  noeil
bon courage pour la suite!
Revenir en haut Aller en bas

WIZARD • always the first casuality
Amara Bataglia
Amara Bataglia
‹ disponibilité : 100% dispo
‹ inscription : 25/10/2015
‹ messages : 2024
‹ crédits : avatar : balaclava / signature : ucey
‹ dialogues : #DB7093 / palevioletred
Cameron E. Shaw |  Okay, so you're like Buddha, if he wasn't so enlightened. Tumblr_omlenyY9nG1uykv1co3_400

‹ liens utiles :
pansy parkinson ft. adelaide kane, nephtys shafiq ft. phoebe tonkin, kid o'faolain ft. richard harmon, maksim dolohov ft. tom hiddleston, amara bataglia ft. rowan blanchard

‹ âge : 17 ans
‹ occupation : membre des little jinx ♡
‹ maison : beauxbâtons alumn
‹ scolarité : 1993 / 2004
‹ baguette : bois de frêne, crin de licorne
‹ gallions (ʛ) : 3875
‹ réputation : surnommée Baby Spice, elle est la plus jeune membre des Little Jinx et elle on dit d'Amara qu'elle est aussi adorable que touchante.
‹ particularité : championne toute catégorie du gobage de dragées surprises
‹ faits : elle parle avec un accent français, tombe souvent, est scotchée à son pow, gère secrètement un MSN dédié aux memes.
‹ résidence : /
‹ patronus : non-corporel la plupart du temps, écureuil autrement.
‹ épouvantard : les cafards et la haine, accessoirement.
‹ risèd : une paix stable et durable, du bonheur pour tout le monde.
Cameron E. Shaw |  Okay, so you're like Buddha, if he wasn't so enlightened. Empty
/me remarque le second prénom, commence à chantonner du Emmerson Lake and Palmer, est lancée pour la journée/ J'TE DIS PAS MERCI wth (bon, si en fait, y'a pire comme truc à avoir dans la tête)
Rho ça fait un moment que j'ai pas croisé Jesse sur un forum, c'est cool de le revoir potte bienvenue sur le forum, si tu as besoin de quoi que ce soit n'hésite pas et bon courage pour la suite, le ricain gaah

• • •


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Cameron E. Shaw |  Okay, so you're like Buddha, if he wasn't so enlightened. Empty
Chouette un hunted ! J'espère qu'on se croisera EJ !!
En tout cas bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche ! palpite
Revenir en haut Aller en bas

PRISONERS • bloodstains on the carpet
Reaghan Phillips
Reaghan Phillips
‹ inscription : 26/08/2015
‹ messages : 743
‹ crédits : inspiration et la signature est à crackle bones.
‹ dialogues : #533d6a
Cameron E. Shaw |  Okay, so you're like Buddha, if he wasn't so enlightened. Tumblr_inline_nuo4b7rnD61qlt39u_500

‹ liens utiles :
présentationjuneronalddaphnemoodlyannalorcànremus

‹ âge : trente ans.
‹ occupation : ancien prisonnier à Azkaban, devenu un fugitif à plein temps.
‹ maison : serdaigle.
‹ scolarité : 1983 et 1990.
‹ baguette : anciennemet, elle faisait trente centimètres, elle était en bois de saule et un cœur avec un cheveu de banshee. maintenant, c'est le ministère qui l'a, elle ne lui est pas utile en prison.
‹ gallions (ʛ) : 2412
‹ réputation : Il dégoûte. Il répugne. Il effraie. Il fascine. La malédiction des Phillips existe réellement et c'est presque devenu un jeu d'essayer de croiser Reaghan à la tombée de la nuit lorsque sa tête mal peignée laisse place à un cadavre déambulant dans les rues. Personne ne souhaite le côtoyer à la nuit tombée sauf les curieux et son ancienne équipe. Il est considéré comme un assassin par les médias et les sorciers. C'est vrai qu'il a rétamé la gueule de plusieurs insurgés, mais c'était pas contre eux, il a aussi tabassé des mangemorts parce qu'on l'avait grassement payé.
‹ particularité : Il est maudit. Une malédiction qu'il compte bien enlever une fois sorti d'Azkaban.
‹ résidence : il squatte chez ariane moriarty en évitant de sortir parce qu'il est toujours un peu recherché par le gouvernement.
‹ patronus : inconnu.
‹ épouvantard : On ne dirait pas quand on le voit plaisanter sur ça, mais son apparence nocturne lui fait peur. Il se voit sans cesse rejeté par sa mère, par les autres et il finit par se voir lui dans ce corps décharné et ça lui fait peur. Il n'aime pas cette autre partie de lui.
‹ risèd : Une vie normale. Une famille.
http://www.smoking-ruins.com/t6912-reaghan-the-walking-dead
Cameron E. Shaw |  Okay, so you're like Buddha, if he wasn't so enlightened. Empty
JESSEEEEEEE iiih *cri de la fangirl hystérique*
Que j'aime ce mec brille

BIENVENUUUUE sur exci p'tite tête, comme l'ont dit les filles hésite pas si t'as d'autres questions trognon j'espère que tu te plairas parmi nous et Fleur a bien fait de te ramener mg jule bon courage pour ta fiche kr

• • •

boogeyman keep knocking, nobody's home, i'm sleepwalking. i'm just relaying what the voice in my head's saying don't shoot the messenger, i'm just friends with the monster.
Revenir en haut Aller en bas

HERO • we saved the world
Harry Potter
Harry Potter
‹ inscription : 04/06/2015
‹ messages : 4243
‹ crédits : killer from a gang (avatar) ; anaëlle (sign).
‹ dialogues : indianred
Cameron E. Shaw |  Okay, so you're like Buddha, if he wasn't so enlightened. Tumblr_inline_mr3oiwAaj81qz4rgp

‹ âge : vingt-trois (31/07/80)
‹ occupation : décédé depuis le 24/08/03.
‹ maison : Gryffondor
‹ scolarité : 1991 et 1997.
‹ baguette : en bois d'aubépine, mesure 30 cm et a en son cœur un crin de licorne (anciennement à Draco Malfoy) ; je suis également le maître de la baguette de Sureau.
‹ gallions (ʛ) : 6439
‹ réputation : je suis un dude très cool maintenant que j'ai tué Voldemort (rip).
‹ particularité : Fourchelang.
‹ faits : j'ai beaucoup changé, je suis devenu froid et maîtrisé, prudent et confiant ; les foutues répercussions de la guerre qui m'ont fracassé la gueule. Parmi les Insurgés, je suis Specs, anciennement parmi l'un des leaders des Audacieux. Membre du conseil de la RDP – les seuls étant au courant que je suis en vie. J'ai passé un marché avec Drow : 80 années de ma vie en échange d'un talisman prévu pour détruire l'horcruxe en moi.
‹ résidence : au 12 Grimmauld Place (Sirius m'a désigné comme étant son héritier pour reprendre la demeure familiale des Black).
‹ patronus : un cerf
‹ épouvantard : un détraqueur (la peur elle-même).
‹ risèd : mes parents, une femme et des enfants - une famille complète.
http://www.smoking-ruins.com/t6879-you-never-walk-alone-harry
Cameron E. Shaw |  Okay, so you're like Buddha, if he wasn't so enlightened. Empty
jesse fire fire tbe en plus un ricain, c'est trop cool, ça promet de bons rebondissements du coup. jule bienvenue sur exci et bon courage pour ta fiche kr

• • •

I like a quiet life, you know me.
Gnawing on the bishops, claw our way up their system, repeating simple phrases, someone holy insisted. I want the markings made on my skin, to mean something to me again.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Cameron E. Shaw |  Okay, so you're like Buddha, if he wasn't so enlightened. Empty
Merci à vous tous, ça fait plaisir de voir un tel accueil! :fever: Et ouais, un Jesse! Ça m'a limite étonné de voir qu'il était libre.

Et ouais, les yankees ils arrivent pour vous sauver les fesses, parce que vous êtes trop des pas doués! Mais bon, on va dire que c'est la faute de votre pause thé quotidienne. hehe
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Cameron E. Shaw |  Okay, so you're like Buddha, if he wasn't so enlightened. Empty
attention hein c'est dangereux de s'attaquer à la pause thé wth wth
bienvenue sur excidium en tout cas kr kr
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Cameron E. Shaw |  Okay, so you're like Buddha, if he wasn't so enlightened. Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Cameron E. Shaw | Okay, so you're like Buddha, if he wasn't so enlightened.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Titanic [DVDRiP]
» Impero, Endoloris, Avada Kedavra: sortilèges impardonnables {PV Nath et Cameron} FINI
» Alec Volturi ► "Sister, they send you out for one and you bring back two... and a half. Such a clever girl."
» Cameron A. Button ♂ I love the way you shine
» Retrouvons-nous comme avant {PV; Cameron}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Until the very end ”
like the tiny dust floating in the air
 :: Evanesco; they lived happily ever after :: Fiches poussiéreuses
-