sujet; look at what you've done to me (juliet)

Invité
Invité
look at what you've done to me (juliet) Empty
Juliet "Mushroom" Slughorn
feat cora keegan • ARABELLA

• nom complet ; Juliet Mathilda Slughorn.

• surnom(s) ; Ju, Mushroom.

• naissance ; 23 janvier 1980 à Sainte-Mangouste, Angleterre.

• ascendance ; sang-pur.

• camp ; neutre.

• métier ; elle travaille à la confection dans une boutique de confiseries, farces & attrapes.

• réputation ; aucune réputation particulière... ou celle d'être une fille sans histoire et sans parti, à l'image de sa famille.

• état civil ; célibataire, a encore des sentiments pour un certain nott, refuse tout mariage arrangé, enchaine les conquêtes à un rythme raisonnable sans jamais s'investir.

• rang social ; élite sorcière.

• particularité(s) ; n'a pas de particularités exceptionnelles : c'est une potionniste de talent, comme beaucoup d'autres sorciers et elle est réceptive à la divination, mais c'est une sorcière assez banale, finalement.

• patronus ; un aras bleu.

• épouvantard ; il prendrait la forme d'un des ses proches - parmi ceux auxquels elle tient le plus - pointant sa baguette vers elle, prêt à mettre fin à ses jours ou a lui lancer un sortilège impardonnable.

• risèd ; trouver sa place. Dans le miroir, elle se voit assise au bout d'une table de réception, entourée de sa famille et de ses amis, partageant un bon repas. Elle semble présider et ses voisins de table l'accaparent et discutent avec elle sans lui laisser une seconde de répits.

• animaux ; elle a un chat prénommé Kart.

• baguette ; 21,7 centimètre - bois de frêne et crin de licorne - rigide et vive.

• WIZARDS •
Perso prédéfini

The stars have faded away

► Avis sur la situation actuelle : Si Juliet passe inaperçue, n'étale pas ouvertement sa façon de pensée et son avis, et semble se conformer à l'image de sa famille - tolérante et contre la magie mais se refusant à prendre le moindre risque -, elle a tout de même un avis bien tranché sur la question : elle est catégoriquement contre le régime politique actuel, a en horreur la vente des rebuts et la traque des insurgés. Pour elle, le sang n'a jamais eu d'importance et qu'il soit pur, mêlé ou moldu, cela n'a pas de sens car la couleur reste éternellement la même. Elle ne s'est jamais sentie ni supérieure, ni privilégiée et admettrait même sans honte connaitre nombre d'autres sorciers prétendument impurs bien plus doués qu'elle en sorcellerie. La rébellion, voilà le camp qu'elle choisirait, si elle en avait le droit. Mais ses parents refusent de prendre le moindre risque, alors elle agit comme il se doit. Sa méthode actuelle : ne rien dire, fuir les conversations politiques, faire comme si cela ne la touchait pas - « Je m'en fiche, pourvu que cela ne m'atteigne pas. » Cependant l'envie de s'engager pour la cause des insurgés la tiraille de plus en plus et elle ne manque jamais une occasion de réfléchir à un moyen d'intégrer la résistance - quitte à aller contre l'avis de ses parents, pour une fois.

► Infos en vrac : elle est gentille, drôle, optimiste, enjouée, pétillante, capricieuse, douce, boudeuse, curieuse, bordélique, discrète, imprévisible, collante, gourmande, chieuse, motivée, loyal, agaçante, aimante, fofolle, maladroite, tête en l'air, sûre d'elle, bavarde c'est une potionniste hors-pair, à l'instar des autres membres de sa famille. quand elle est nerveuse, elle faire tourner la bague qu'elle porte à l'annulaire gauche. elle est un petit peu influençable et fait confiance beaucoup trop facilement. seul les gens qui l'a fréquentent connaissent son véritable caractère. elle aime qu'on lui fasse la lecture mais déteste lire. elle a du mal à rester inactive, ne rien faire, s'ennuyer. elle est capable de rendre volontairement quelqu'un complètement fou. elle adore utiliser de veilles expressions pourries sorcières. elle est très douée avec les animaux et a d'ailleurs eu beaucoup d'animaux domestiques différents lorsqu'elle était à Poudlard. elle a été à Poufsouffle, une maison qui lui collait parfaitement à la peau. elle est extrêmement douée en divination. elle se fiche éperdument de ce que les gens pensent d'elle. de toute façon, elle est, de manière générale, beaucoup appréciée par son entourage. elle n'a jamais vraiment été douée à l'école. elle a peur lorsqu'elle monte en balais. elle donne des surnoms à tous ses amis. elle a une très très bonne ouïe. elle n'a jamais désobéi à ses parents.


Nothing compares to you

• pseudo & âge ; brioche, 23. • comment as-tu trouvé le forum ? bazzart, drago ♥️. • ton avis, tes suggestions ; venez comme vous êtes. • connexion ; aussi souvent que possible Arrow. • quelque chose à ajouter ? BIG UP !

• coup de main pour le bottin ;
FREYA MAVOR ; juliet slughorn
Code:
<a href="http://excidium.bbactif.com/t208-f-shailene-woodley-once-upon-a-time-we-were-madly-in-love" class="vacant">▋</a> <a href="http://excidium.bbactif.com/u101">▋</a> <pris> FREYA MAVOR ;</pris> juliet slughorn


Dernière édition par Juliet Slughorn le Dim 2 Nov 2014 - 9:01, édité 22 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
look at what you've done to me (juliet) Empty

   
Here comes the hurricane

   
――――――-―• MUSHROOM •――――-―――
11 years old ◊ Elle se sentait légère, heureuse, libre. Elle avait envie de sauter partout, de courir à travers ces longs couloirs plein de vies et de bruit, de parler à tout le monde et n'importe qui. De leur dire : « Bonjour, je m'appelle Juliet, je suis une Poufsouffle ! » Elle était surexcitée de l'intérieur, incapable de se concentrer. Il y avait tant de choses à regarder, à écouter, à toucher, à découvrir. Elle n'avait pas assez d'yeux, d'oreilles, de mains... Elle se sentait débordée, elle était impatiente, elle voulait tout voir, tout faire tout de suite. Elle attendait ça depuis l'âge de comprendre ce que cela signifiait : elle était enfin à Poudlard.
Et maintenant, elle volait presque vers le prochain cours, celui de sortilège. Bien sûr, elle s'était déjà plus ou moins servie d'une baguette magique avant ça, puisque les membres de sa famille était tous des sorciers. Mais, cette fois, c'était différent : elle avait sa propre baguette et elle allait pouvoir sans servir toute seule.

Devant la salle, les autres élèves semblaient aussi excités qu'elle, même si certaines filles montraient également des signes d'inquiétude. Juliet s'approcha d'une brunette un peu rondouillarde aux grandes lunettes. « Salut, moi, c'est Juliet. Et toi? » La petite fille la regarda d'abord avec méfiance mais se détendit devant son sourire éclatant. « Moi, c'est Marissa. Je suis à Serdaigle et toi? » « Poufsouffle! répondit Juliet avec fierté, j'ai vraiment hâte de commencer à me servir de ma baguette pour de vrai ! Pas toi? »
D'autres enfants s'étaient regroupés vers elles, attirés par la discutions. Parmi eux, un petit garçon blond, aux tâches de rousseur très marquées paraissait complètement terrifié. « Pour de vrai ? Ça veut dire que tu as déjà utilisé une baguette ? Ohlalala..., il avait l'air complètement paniqué, je vais être complètement ridicule... » Juliet secoua la tête. « C'est pas parce que j'ai déjà joué avec une baguette que je vais être meilleure que toi, hein! » L'autre la regarda avec de grands yeux plein d'appréhension et Juliet commença à se sentir légèrement mal à l'aise d'être ainsi au centre de l'attention... Elle savait que tous les enfants de Poudlard n'avaient pas toujours entendu parler de sorciers avant d'y arriver mais elle n'avait pas imaginé rencontrer des camarades aussi angoissés. « T'es sûr? » « Même si on n'a pas de parents sorciers? » demanda un autre garçon. Juliet vit un professeur arriver. « Mais oui! Vous allez voir, ça va très bien se passer, il arrive... »

La conversation cessa lorsqu'ils franchirent les portes de la salle de classe et tout le monde devint rapidement très attentif à l'explication du professeur. Puis vint un petit bonus de fin de séance : la phase pratique. Le professeur leur donna un petit exercice très simple pour le maniement idéal de la baguette. Juliet se concentra, leva la baguette d'un mouvement du poignée, avec beaucoup de souplesse et alors qu'elle s'apprêtait à exécuter le deuxième mouvement – celui vers le bas – son camarade de droite trébucha et la bouscula. Sa baguette lui échappa des mains et tomba au sol, sur la pointe, avec une petite étincelle. Toute la classe se figea, attendant la suite des événements. On finit par penser qu'il n'allait rien se passer alors Juliet se baissa pour ramasser sa baguette. C'est à se moment là qu'apparut le premier champignon, poussant du sol en parquet, suivit d'un second, puis d'un troisième... Une dizaine d'autres poussèrent ensuite, de toutes les espèces possibles et imaginables... Et encore dix, puis dix. Le sol fut rapidement recouvert de mushrooms... et le professeur fut bien obligé d'évacuer la salle, à la fois amusé et déconcerté. Juliet se sentit vraiment ridicule et lorsqu'elle s'éloigna vers le prochain cours, elle entendit quelqu'un la héler depuis l'autre bout du couloir. « Eh, Mushroom, on se voit au prochain cours de sortilège ! »
   
――――――-―• NOTT OR NOTHING •――――-―――
14 years old ◊ La première fois qu'elle le vit, elle le percuta de plein fouet en descendant en trombe les marches du deuxième étage. Elle était en colère, furax, agacée, elle ne regardait pas où elle allait. Il ne s'excusa pas – il n'avait pas vraiment à le faire – et elle non plus car elle n'en eut pas le temps. Il lui jeta simplement un rapide coup d’œil avant de reprendre son ascension, l'air pressé. Elle le regarda s'éloigner, se demandant qui c'était, remarquant qu'il était vraiment mignon, espérant avoir l'occasion de le recroiser.
Juliet n'était pas du genre à se retourner au passage d'un garçon. En général, elle n'avait qu'à attendre que la gente masculine se présente et elle faisait son choix – ce n'était même pas conscient, c'était simplement comme ça que ça se passait et ce depuis toujours. En contre partie, elle n'était jamais réellement tombée amoureuse, considérait que sortir avec un garçon n'avait pas vraiment de sens à part celui d'amusement, de distraction et d'occupation. Avec Theodore Nott, sa vision des choses changea.

La deuxième fois, c'était dans la Grande Salle, à l'heure du dîner. Elle discutait avec une camarade du dernier cours de potion lorsqu'un tapage infernal provenant de la table des Serpentard les fit se retourner. Un groupe de vert et argent venait de se lever en hurlant – l'un des premiers années avait apparemment renversé un pichet de jus de citrouille sur la robe de Draco Malfoy. On entendait ses « Ah ! » de rage mêlés aux rires des autres élèves. Il s'était levé, le visage rouge de colère. Juliet vit l'un des gros balourds (Crabbe ou Goyle, impossible de savoir d'où elle se tenait) plonger la tête du jeune fautif dans son assiette de purée de carotte. Un sourire de satisfaction se dessina sur le visage de Malfoy qui, après avoir prononcer quelques mots (que Juliet n'entendit pas non plus), se dirigea vers la sortie à grandes enjambées, suivit par quelques uns de ses plus fidèles amis. Parmi eux, Juliet reconnut aussitôt le garçon des escaliers. Elle tapa l'épaule de sa voisine et lui désigna le jeune Serpentard de la tête. « C'est qui lui, Maggie? » « Le p'tit brun, à la fin ? Theodore Nott, je crois... Pourquoi ? » « Non, comme ça. » Encore une fois, Juliet le regarda s'éloigner, de loin, le trouvant encore plus beau que dans son souvenir. Elle avait très envie de le rattraper... En fait, elle se rendit compte qu'elle mourrait d'envie de le connaître... Et elle n'arrivait pas à expliquer ce petit serrement juste au creux de sa poitrine, lorsque la porte de la Grande Salle se referma sur lui.

Et puis, elle ne l'avait plus croisé pendant plusieurs semaines – sans cesser, toute fois, de penser à lui et de chercher son visage dans la foule lorsque l'occasion se présentait. Elle avait même finit par se dire qu'il n'existait pas vraiment – comment quelqu'un pouvait-il disparaître d'un endroit clos du jour au lendemain ? C'était donc sans arrière pensée, sans même imaginer ce qui l'attendait qu'elle s'était dirigée vers la bibliothèque où elle devait retrouver Ollie.
Elle mit du temps à réaliser que c'était lui – Theodore Nott. Il était assis en bout de table, à l'écart et regardait fixement par la haute fenêtre. Il tournait le dos à l'ensemble de la salle, perdu dans ses pensées, les traits tirés et les sourcils légèrement froncés. Il était beau, il l'attirait comme un aimant... Elle hésita, respira à fond, hésita encore, regarda à droite et à gauche, cherchant un de ses amis, respira à fond une nouvelle fois... puis se dirigea vers lui. « Salut. » Il leva les yeux vers elle, paraissant d'abord agacé mais lorsqu'il la vit, il sembla se détendre. « Salut. » Il y avait comme un point d'interrogation dans sa phrase. Elle lui tendit la main, essayant de se donner du courage. « Juliet. Mais tout le monde m'appelle Ju ou Mushroom. » Il sourit et lui donna une poignée de main, avec douceur. Juliet ne s'était jamais sentie aussi intimidée et aurait été incapable de nommer les émotions qui l'envahirent à ce contact. Elle sentait l'hystérie intérieure – la bonne, la positive – la traverser de toute part. « C'est un drôle de surnom, ça... » Son front se plissa, comme s'il se posait des questions mais il ne se départit pas de son sourire et elle considéra que c'était un début prometteur...

 
――――――-―• TERROR •――――-―――
16 years old ◊ Elle entendait des cris venant de toute part mais de très loin également, comme des échos. Et des lueurs oranges et mouvantes s’immisçaient dans son champs de vision alors qu'elle tentait d'avancer. Il y avait beaucoup de fumée et elle avait énormément de mal à respirer. Quelqu'un lui toucha le bras. Elle porta les mains à sa bouche pour essayer de s'en servir de filtre. Ses yeux la brûlaient, elle avait chaud et elle se sentait comme anesthésiée. Au loin, elle crut entendre le bruit d'une porte qui claque, puis les cris devinrent plus fort et plus proches et elle perçut des éclairs verts, puis encore ses lueurs oranges - d'où pouvaient-elle bien venir... La fumée était blanche, opaque, envahissante, collante - étrange, en somme. Était-ce seulement de la fumée ? Elle avait le sentiment qu'il y avait quelque chose de plus, de magique en elle. Le claquement repris, et avec lui, le volume des cris s'intensifia encore. Ses derniers étaient à présent juste à portée de mains. Mais si elle tendait le bras, elle ne voyait plus le bout de ses doigts.
Il y eut un grognement – un grognement humain. « Il y a quelqu'un? » Elle pensa parler normalement mais sa gorge abîmée ne donna qu'un son rauque et bas. Juliet ? Le grognement reprit, plus proche cette fois et elle comprit que quelqu'un essayait de parler, tout comme elle. Il était très proche, vraiment très proche mais elle avait beau tourner sur elle même, elle ne voyait rien. Elle avait juste le sentiment profond, ancré d'être dans le château... « Qui êtes vous ? Que se passe-t-il? » demanda-t-elle en se dirigeant vers la voix. Mais elle n'eut pas de réponse. L'atmosphère se fit soudain plus oppressante et l'angoisse l'envahit. Quelque chose la percuta violemment – comme une bourrasque mais elle eut la certitude qu'il s'agissait d'un sorcier en train de transplaner (chose impossible dans l'enceinte de Poudlard) – et elle trébucha, se rattrapant de justesse à... un bras – un bras qui disparut aussitôt. Brusquement, autour d'elle le chaos – la fumée étrange s'était volatilisée et des gens (des sorciers, des camarades de classe, des professeurs) courraient dans tous les sens, jetant des sorts à l'aveuglette, interpellant, hurlant de douleurs, s'effondrant sous les Impardonables... Les cris des blessés et des terrorisés lui vrillaient les oreilles. Elle s'accroupit, la tête entre les mains, pour essayer d'y échapper mais en vain. « Juliet, tire-toi d'ici! » Théo ? C'était impossible, ça ne pouvait pas être réellement lui. Elle sentit qu'on lui attrapait les poignets. Elle se redressa, pleine d'espoir sans trop savoir pourquoi et ses yeux rencontrèrent aussitôt ceux d'un mangemort – dont elle ne se souvenait pas du nom mais qu'elle connaissait de vue. Il la fixait, sa baguette dirigeait vers elle. Elle chercha la sienne au fond de la poche de sa robe, voulut crier... mais s'en trouva incapable. Elle avait l'impression qu'une main de faire entourée sa gorge, l'empêchant d'émettre le moindre son. Et soudain, elle devint sourde. Plus aucun bruit. Elle se sentit partir vers l'arrière, eut l'impression de tomber et puis...

Elle se redressa et les couleurs vives de la pièce lui piquèrent la rétine. Elle cligna plusieurs fois des yeux, attrapant le bord de la table du bout des doigts – cela lui fit mal. Autour d'elle, tous la regardaient, l'air terrifié. « Mademoiselle Slughorn? » Juliet tourna la tête, la professeure de divination la regardait avec inquiétude à travers ses énormes lunettes. « Oui? » « Qu'avez-vous vu? » Juliet ne répondit pas. Elle regarda la boule de cristal posée sur la table puis le bout de ses doigts douloureux : ses derniers étaient tous recouverts de brûlures.


Dernière édition par Juliet Slughorn le Sam 29 Nov 2014 - 17:53, édité 44 fois
Revenir en haut Aller en bas

PRISONERS • bloodstains on the carpet
Draco Malfoy
Draco Malfoy
‹ inscription : 13/09/2013
‹ messages : 8775
‹ crédits : faust.
‹ dialogues : seagreen.
look at what you've done to me (juliet) Tumblr_ob1ibueZ761rmsoypo3_250

‹ liens utiles : draco malfoy w/ lucky blue smith ; ginevra weasley w/ holland roden ; calixe davis w/ audreyana michelle ; uc w/ uc ; indiana alderton w/ nicola peltz ; heath ravka w/ im jaebum ; even li w/ jeon jungkook ; jelena kuodzevikiute w/ ariana grande.

‹ âge : 23 yo (05.06.80).
‹ occupation : ancien langue de plomb (spécialisé dans les expérimentations magiques) ; fugitif et informateur de la RDP entre le 26.05.03 et le 08.12.03 ; condamné à 22 ans à Azkaban pour terrorisme, au terme d'une assignation à résidence et d'un procès bâclé, tenu à huis-clos.
‹ maison : Slytherin — “ you need a little bit of insanity to do great things ”.
‹ scolarité : entre 1991 et 1997.
‹ baguette : un emprunt, depuis qu'il est en fuite. elle n'est que temporaire et il ne souhaite pas s'y intéresser ou s'y attacher, puisque la compatibilité est manquante.
‹ gallions (ʛ) : 12458
‹ réputation : sale mangemort, assassin méritant de croupir à vie en prison pour expier ses crimes et ceux de ses ancètres.
‹ particularité : il est occlumens depuis ses 16 ans.
‹ faits : Famille.
Narcissa (mère) en convalescence. sortie de son silence depuis peu pour réfuter l'annonce de son décès ; reconnue martyr. lutte pour que le jugement de son fils soit révisé.
Lucius (père) mort durant la tempête du 03.03.2004.
look at what you've done to me (juliet) 489546spea
Spoiler:
 

‹ résidence : emprisonné à Azkaban depuis le 06.01.04. en fuite depuis le 08.05.04.
‹ patronus : inexistant.
‹ épouvantard : l'éxécution de juillet 02, ses proches en guise de victimes: leurs regards vidés par l'Imperium, la baguette de Draco dressée, les étincelles vertes des AK et leurs cadavres empilés comme de vulgaires déchets.
‹ risèd : un portrait de famille idéal, utopique.
http://www.smoking-ruins.com/t4710-draco-there-s-a-hole-in-my-so
look at what you've done to me (juliet) Empty
prems :siffle:

edit; bienvenue. (:

































































































mais non c'est pas fini yeah



BRY-BRY, JOJOOOOOE LE TAXI, TOI ICI CA CLAQUE. AKECOUCOU PETITE BRIOCHE DOREE FOUREE AU FROMAGE, TSAIS QUE T'ES TOUJOURS AUSSI ALLECHANTE QUAND T'INCARNES DES BLONDES ? hehe hehe hehe WESH J'SUIS QUEBLO SUR CAPS LOCK BCZ VAS-Y CA NOUS VA BIEN A TOI ET MOI CA FAIT UN PEU GUEDIN SUREXCITED MAIS OSEF C'EST CA QU'EST BON ET MAYBE TÔT OU TARD JE TROUVERAI UN ENDROIT OU PLANQUER UN POINT POUR METTRE FIN A C'TE PHRASE MAIS POUR L'INSTANT J'AI PAS ENVIE PARCE QUE J'ESPERE QUE TU LA LIS GENRE EN APNEE SANS REPRENDRE TON SOUFFLE COMME Y'A PAS DE PONCTUATION MAIS TEKATE POUPEE J'ESSAYE PAS DE TE FAIRE DE MAL NON NON DU TOUT J'TENTE JUSTE DE RETROUVER LE FLOW BTVIEN POUR TE FAIRE UN PARAGRAPHE ALAKON ET J'PENSE QUE LA TRANQUILLE CA REVIENT VITE SUREMENT PARCE QUE Y'A AUSSI BONNIE QUI A DEBARQUE DU COUP JE ME SUIS ENTRAINEE gaah ok fin de phrase parce que je tapais sans respirer srsly c'était une drôle d'expérience èé mon ptit lamas baveux aux poils druuuuus ça faisait tellement longtemps turendscompte ? iiih mais y'a des choses qui changent pas, genre j'te ressors le message plein de vide pour me donner l'illusion d'avoir tapé un giga méga big pavé même si toi et moi on sait bien que dans ma teuté y'a juste beaucoup d'air à la place des mots. et puis pile quand je me décide à rejouer Draco + Amber à la fois tu débarques (sans t'presser sur ton fier destrier avec ton grand chapeau comme zorro) pour me prendre en flagrant délit de cédation à la tentation de réincarner mes bias (en plus purée ma go elle avait aussi un jumeau à l'époque, je recycle plein de choses inconsciemment et je capte ça seulement à cause de toi :'O': ). but it's alright, j'assume, j'dois dire que de ton côté y'a aussi des choses qui ne changent pas, hm ? je note une certaine addiction au Theodorus Nottorius, et j'ai bien peur que l'actuel ne t'aide pas à la soigner parce que tu verras, sa plume + son imagination ne pourront que te séduire hehe et hormis ça je me dois de souligner le fait que.. blonde un jour, blonde toujours, toi tu sais ce qui est boooon guedin here j'ai pas de poele pour faire ma loi mais tema, rien que pour toi je sors une casserole, ma foi ça compense bien j'dirais guedin

sur ce je te souhaite bon courage pour ta fiche et si t'as des questions tsais déjà comment me contacter hein hinhin

• • •

I'M SORRY I'M SUCH AN ASSHOLE
I'll be good, i'll be good • I thought I saw the devil looking in the mirror. Drop of rum on my tongue with the warning to help me see myself clearer. My past has tasted bitter for years now, so I wield an iron fist. Grace is just weakness or so I've been told. I've been cold, I've been merciless. But the blood on my hands scares me to death, maybe I'm waking up... today.


Dernière édition par Draco Malfoy le Ven 26 Sep 2014 - 14:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
look at what you've done to me (juliet) Empty
OMG ! Arrête, je vais devenir complètement hystérique ! iiih (like this inside)
C'est trooooop ouf... ça m'avait manqué ! trognon yiih
Revenir en haut Aller en bas

HERO • we saved the world
June Winchester
June Winchester
‹ inscription : 13/02/2014
‹ messages : 2868
‹ crédits : moi et ma signature à crackle bones.
‹ dialogues : lightblue
look at what you've done to me (juliet) Tumblr_n386dvTGPL1rv3a9bo4_250

‹ liens utiles : présentation - reaghan - ronald - daphne - mood - lyanna - lorcàn - remus
‹ âge : trente ans. (01/06/1974)
‹ occupation : à la renaissance du phénix, je n'ai pas de métier (la faute au gouvernement qui estime que les loups-garous sont trop dangereux pour avoir un métier).
‹ maison : gryffondor
‹ scolarité : septembre 1984 et juin 1991.
‹ baguette : Elle est en bois d'ébène avec une plume de phénix à l'intérieur et mesurant vingt-quatre centimètres.
‹ gallions (ʛ) : 5960
‹ réputation : À Poudlard et jusqu'à sa morsure, on la connaissait parce qu'elle ne ressentait pas la douleur et qu'elle passait plus de temps à l'infirmerie pour vérifier qu'elle ne s'était pas fait mal qu'en cours. Elle a été joueuse de Quidditch aussi et pas une mauvaise. C'est un sport qu'elle a toujours adoré et qu'elle aurait bien continué par la suite. Puis après sa morsure, sa maladie s'est guérie grâce (ou à cause du) au gène loup-garou et on a fini par l'oublier. Puis après elle a été recherchée parce qu'elle a fait partie de l'Ordre du Phénix puis des insurgés. On l'a connu comme étant le rebut de Severus Snape. Puis de nouveau une insurgée. Puis héros de guerre, mais un héros qu'on remercie par un simple sourire et une petite somme d'argent, pas un héros qui mérite l'Ordre de Merlin. Vous comprenez, elle n'est pas normale. L'Ordre de Merlin, June s'en moque, mais elle ne supporte pas le snobisme de ce gouvernement qui se veut tolérant. Depuis la fin de la guerre, June se renfonce dans l'anonymat et ça lui va très bien.
‹ particularité : Loup-garou. Totalement. Elle a été mordue par Claevis, un membre de la meute de Thurisaz en 1995. La cicatrice est toujours visible et bien brillante sur son flanc gauche. Le gène lui a permis de guérir de sa maladie d'insensibilité congénitale à la douleur, mais il lui a fait perdre son boulot d'Auror aussi.
‹ faits : uc
‹ résidence : à storm's end.
‹ patronus : un renard roux
‹ épouvantard : le feu.
‹ risèd : Teddy avec Dora et Remus. Et puis elle avec Elijah et leurs enfants. Des enfants qui ne souffrent pas du gène du loup-garou.
http://www.smoking-ruins.com/t6908-june-shadow-of-the-colossus
look at what you've done to me (juliet) Empty
TOIZICI ow
Et avec un scénar qui déboite grave quoi brille bienvenuuuuuuue alors et bonne chance avec l'écriture de ta fiche minikr

• • •

she wolf but i can't compete with the she-wolf, who has brought me to my knees. what do you see in those yellow eyes? 'cause i'm falling to pieces.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
look at what you've done to me (juliet) Empty
Omg une Slughorn ! Enormissime iiih
Bienvenue sur Exci et bonne chance pour ta fiche. J'espère qu'on aura l'occasion de se croiser en rp.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
look at what you've done to me (juliet) Empty
le scenario + freya, je meurs bave
un lien et inévitable, euké ? mg
bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
look at what you've done to me (juliet) Empty
@june : Sonata ! foufou En fait, je vous stalke trop. xD MERCI ! minikr
@crystal : Avec plaisir, pour le rp. Merci. owi
@lysander : je peux pas dire non à un beau gosse pareil - où tu veux, quand tu veux. THANKS trognon
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
look at what you've done to me (juliet) Empty
OMFG > Faites sonner les cloches, Juliet est parmi nous mes frères. Mais où est Théo Vindiou !

Bienvenue parmi nous ma jolie. Le bar est dans la bluebox, donc on t'attend ! Bisous bisous !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
look at what you've done to me (juliet) Empty
Une JUJU ! C'est le petit Théo qui va être content ! jule
J'espère également avoir un petit lien potte
Bon courage pour ta fiche et surtout, bienvenue ! I love you
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
look at what you've done to me (juliet) Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

look at what you've done to me (juliet)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» La politesse, tu connais ? [PV Juliet]
» Cours de drague [Pv Juliet, Jeremy]
» Discussion entre Gryffondor [Irving, Juliet]
» To live and let go * Juliet/Adrian/Elliott

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Until the very end ”
like the tiny dust floating in the air
 :: Evanesco; they lived happily ever after :: Fiches poussiéreuses
-