sujet; I never knew Granger had a twin brother — Ionel

Invité
Invité
I never knew Granger had a twin brother — Ionel Empty
Ionel Alfred FinneganI feel that books, just like people, have a destiny. Some invite sorrow, others joy, some both.
❝ We're running in circles again ❞Wizard ; Inventé

☇ pseudo complet & surnom(s) ; Ionel Alfred Finnegan. Ça aurait pu être Nel, Al, Fred ou Finn pour les intimes, mais on le surnomme bêtement L’encyclopédie ou Le manuel, car ce sont ses plus grandes passions. À cause de ça des tas de gens croient qu’il s’appelle Manuel. Alors qu'il aime beaucoup Ionel. C’est son père qui avait choisi ce prénom. Alfred était le nom de son grand-père et Finnegan, eh bien… tout le monde connaît les Finnegan de Cardiff.
☇ naissance ; 15 juillet 1987 & Cardiff (Pays de Galles)
☇ ascendance; sang-mêlé.
☇ métier ; élève à Poudlard puis au CEPAS, il ne sait pas encore à quel métier il se destine. Avant cela il y a le service obligatoire chez les Rafleurs...
☇ camp ; neutre.
☇ réputation ; Monsieur Je-sais-tout, il paraît.
☇ état civil ; en couple avec son Dictionnaire des runes (ils ne se quittent plus).
☇ rang social ; racheté : son sang ne lui permettait pas d'accéder aux hautes sphères de la société mais sa mère a fait ce qu'il fallait pour leur permettre d'échapper au prolétariat. Aujourd'hui leur position est délicate mais Ionel peut vivre chez l'élite grâce aux Macmillan. Leur fils Neal est son cousin direct, du côté maternel de sa famille.
☇ baguette ; courte et fine, elle mesure 21.4 cm. Son bois est de pin et elle renferme un crin de licorne. Extrêmement souple.
☇ épouvantard ; être aveugle
☇ risèd ; il se voit entouré de sa mère, de ses frères, des Macmillan mais aussi de son père et de sa soeur, qui ne sont plus en vie.
☇ patronus ; un ours.
☇ particularités ; rien de bien magique.
☇ animaux ; il faudrait déjà qu'il arrive à s'occuper de lui.
☇ miroir ; Il n'en a pas.
☇ Avis sur la situation actuelle :
Eh bien objectivement, si vous n’aimez pas la guerre, vous devez avouer que c’est le bordel. Pas besoin d’avoir passé ses A.S.P.I.C.S. pour sentir que, pro-gouvernement ou pas, la situation craint de tous les côtés. Vous impliquer un minimum dans cette guerre vous assure déjà de terribles ennuis, peu importe votre camp. Et les choses ne vont pas s’arranger. Il paraît que les Insurgés ont repris Poudlard. Que les alliés français et américains envoient des troupes en soutien. Qu'Harry Potter est mort.
Ouais.
De tous les côtés, ça craint. C’est pour ça qu’il vaut mieux ne choisir aucun camp, faire profil bas encore quelques temps. Après tout… elle dure depuis si longtemps, cette guerre, qu’il semble que ce soit la seule chose qu’on ait connue.

☇ Infos complémentaires ; Ionel ne compte pas sur sa baguette pour faire des étincelles, mais sur ses capacités d'analyse et de réflexion. Il a été diagnostiqué HPI (haut potentiel intellectuel) à l’âge de huit ans. Ce n’est pas un génie ou un intello, il a un Q.I. nettement supérieur à la moyenne mais il n’a jamais été bon élève. Il est curieux de tout et avale des pages et des pages de manuels. Il connaît l’encyclopédie par cœur. Il est très maladroit avec une baguette, ses mains, ses pieds, enfin tout son corps en général. Il est physiquement hypersensible ; les matières, les vêtements qu’il porte, une mèche de cheveux sur son front : beaucoup de choses peuvent le déconcentrer ou l’agacer assez pour briser sa concentration.  Il n’écoute pas toujours ce qu’on lui dit même quand il a l’air de suivre une conversation. Il fait aussi semblant d’écouter quand on l’ennuie. Il déteste les choses répétitives. Il aime travailler, apprendre, découvrir de nouvelles choses. Il n’est pas doué en pratique. Et pas fait pour le travail de groupe. Il est lent. Et très myope. Il a des cicatrices sur le dos des mains datant de sa première année à Poudlard, où il a "appris la discipline". Il est incapable d’exécuter plusieurs tâches à la fois, même les choses les plus simples. Il ne se qualifie pas comme un solitaire mais comme un indépendant. Il est sensible à l’injustice mais émotionnellement très pragmatique ; il n’aidera son prochain que s’il est sûr que le risque en vaut la chandelle. Longtemps obsédé par l’idée d’être "normal", il travaille beaucoup sur lui-même pour se détacher de cette angoisse qui le ronge ; il paraît s'en foutre les trois-quarts du temps mais il est très sensible à l’avis des autres. Il adore parler, discuter, échanger. Il est moins égocentrique et arrogant qu'on le pense. Il adore les jeux de mots à deux mornilles.
Liste non exhaustive des manuels qu’il a avalé ces dernières années :
– Le Livre des sorts et enchantements, de Miranda Fauconnette
– Mille herbes et champignons magiques, de Phyllida Augirolle
– Les Animaux Fantastiques, de Newt Scamander
– Théorie des stratégies de défense magique, de Wilbert Eskivdur
– Les Arbres carnivores du monde
– Numérologie et grammaire
– Manuel avancé de préparation des potions, de Libatius Borage
Ainsi que quelques livres de cuisine et sur le Quidditch. Il adore ce sport mais il brûlerait ses livres plutôt que de monter sur un balai.

❝ Nothing compares to you ❞Deux mots sur l'IRL

Appelez-moi Nel. J'ai 27 balais, je viens de suisse et j'ai connu le forum via un top-site jadis. Si tout va bien vous me verrez connectée 4 jours sur 7. Un dernier mot ? facultatif.

Approuvé par le Ministère de la Magie


Dernière édition par Ionel Finnegan le Mar 13 Sep 2016 - 15:04, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
I never knew Granger had a twin brother — Ionel Empty
Habent sua fata libelliet lapsus calami
❝ Naissance & ascendance1987 & Cardiff

Un jour de pluie en plein été. L'air était chaud, les animations du festival perçaient le silence assourdissant de la maison de sa musique, ses rires et ses cris. "Il est anormalement calme", murmura Dana. "Il ne pleure jamais."
"Tu disais toujours que tu ne voulais plus de garçons car c'était trop bruyant. Tu ne sais jamais ce que tu veux, pas vrai ?"
sourit Stephan. Sa femme lui fit de gros yeux avant de reporter son regard sur leur dernier-né, quelques semaines à peine.
"Il ne fait que me regarder de ses grands yeux bleus."
"Il les a hérité de ton père."
"Oui."
Dana Finnegan, née Leigh, sourit en berçant le bébé. "Au moins ça." Elle était née dans une famille de sorciers respectables mais contrairement à sa sœur aînée, elle n'avait pas réussi à épouser un sorcier au rang noble et au sang pur. Ses parents le lui avaient toujours reproché, avec toujours cette même rengaine : "Que lègueras-tu à tes enfants ?" Dana aimait à penser qu'elle leur transmettrait tout l'amour qu'elle avait partagé avec son époux, Stephan. Après tout, c'était l'homme de sa vie. Et un sorcier d’ascendance respectable lui aussi. Les Finnegan possédaient plusieurs entreprises dans la région, toutes en lien avec le monde magique. Mais il avait ses démons comme tout le monde et le sien s'appelait jeu. Il avait promis d'arrêter à la naissance de Ionel, comme il l'avait promis pour celle de Kayleigh trois ans plus tôt. Dana soupira. Ils vivaient là depuis dix ans mais elle se sentait encore bien seule, à Cardiff. Elle n'était pas de la région. Et elle détestait ce festival.
"Ferme la fenêtre, Stephan."
"On meurt de chaud, ici."
"Ferme-la."

Si seulement elle avait de la famille... Elle pensa à Sue, sa sœur. Elles avaient dix ans d'écart et un caractère très peu similaire, alors elles n'avaient jamais été proches ; Sue avait déjà fait sa vie quand Dana n'était même pas fiancée. Puis son mari, son fils et elle étaient morts dans des circonstances tragiques. Dana soupira à nouveau en berçant son fils et grinça des dents lorsque Connor, Anthony et Davis passèrent en hurlant dans le couloir.
"Les garçons ! Je vous ai déjà dit de ne pas hurler quand Ionel fait sa sieste, Merlin !" cria-t-elle pour surpasser leur tapage. Elle sursauta quand le bébé entre ses bras se mit à pleurer.

❝ Enfance & différences1995 & Cardiff

"Tu promets de dormir ensuite ?"
"Oui, je promets."
"Promis juré, craché ?"
"Oui ! Tu veux que je crache ?"
Kayleigh éclata de rire sous la couette et Ionel suivit, un peu incertain. Il ne savait jamais quand sa sœur plaisantait ou pas. Elle secoua la tête et glissa son bras hors du duvet pour attraper le livre qui traînait sur la table de chevet, avant d’allumer la petite lampe de poche pour éclairer les pages. Ionel s’emmitoufla davantage dans les couvertures pour écouter l’histoire. Il frotta à plusieurs reprises son visage contre la couette, au point que Kay suspende sa lecture :
"Qu’est-ce que tu fais, Nel ?"
"C’est la couette qui me gratte."
"Elle gratte pas c’est du coton."
"Si, elle gratte."
"Bon", soupira Kayleigh. Elle posa le livre sur la table de chevet et jeta les couvertures au bas du lit. "Et ça, ça gratte ?"
"Qu’est-ce que tu fais ? Ahaha arrête, Kay ! Ça chatouille !"
"Qu’est-ce que tu dis ? J’entends pas ? Ça gratte ?"
"Ça chatouille ! Pas ça gratte !"
"N’essaye pas d’avoir l’air plus intelligent que moi, petit malin !" Mais Ionel ne l’écoutait pas. Il était trop occupé à contrôler sa respiration pour ne pas s’étouffer de rire sous les chatouilles de sa sœur.



Il y avait la couette qui le démangeait, les pulls en laine qui grattaient et les chaussures qui le gênaient quand maman serrait trop fort les lacets.

Elle lui disait toujours qu’il aurait dû savoir les faire seul. Que ses aînés laçaient très bien leurs chaussures à son âge. Mais Connor, le plus jeune de ses frères, avait quitté la maison à dix-huit ans pour rejoindre Anthony dans son road-trip en Amérique du Sud ; Davis était marié ; Kayleigh était à Poudlard depuis septembre. Sur qui pouvait-il prendre exemple pour apprendre ? Les livres expliquaient très mal ce genre de choses. Son père était rarement à la maison, à cause de son travail, et sa mère était sans cesse occupée à s’inquiéter… surtout pour lui. Il n’avait pas de très bonnes notes et semblait malgré cela plutôt intelligent et mature pour son âge. Il s’exprimait très bien, lisait beaucoup pour un garçon de huit ans mais se perdait dans ses pensées et il était très difficile d’attirer son attention quand il était concentré sur quelque chose. Faire ses lacets seul lui prenait un temps considérable.

Il y avait la frange qu’elle aplatissait sur son front quand elle le coiffait, la sensation pâteuse dans la bouche le matin, les bisous collants de tante Mary, la façon dont ses frères lui pinçaient les cotes...

Seules les chatouilles de Kay le faisaient rire plutôt que grimacer comme si on faisait vibrer ses tympans d’un son criard et dérangeant. Comment les autres supportaient-ils tout cela ? se demandait Ionel.

Ou était-ce juste agaçant pour lui ?

"C’est pour ça qu’il est…"
"Oui. Votre fils n’est pas moins intelligent qu’un autre, madame, loin de là. Mais il a une sensibilité différente, son esprit aussi... Imaginez des pensées en arborescence, simultanées plutôt qu’une ligne droite. Vous comprendrez pourquoi Ionel a du mal à se concentrer. Et le système scolaire n’est pas adapté pour..."
"De toute manière, nous comptions continuer son éducation à la maison, pas vrai chérie ?"
"Oui, jusqu’à ce qu’il soit en âge d’aller à Poudlard, du moins. Vous croyez qu’il pourra… suivre une scolarité normale là-bas ?"
"Bien sûr, monsieur Finnegan, madame Finnegan… votre fils est normal."

Évidemment, la psychomage ignorait à quel point elle se trompait en parlant de Poudlard.

❝ Poudlard & allégeanceSeptembre 1998 & Poudlard

Elle avait eu ce regard terriblement triste devant la gare de King’s Cross. Elle n’avait même pas eu la force de l’accompagner jusqu’au quai. C’était trop dur, disait-elle. "Je t’en prie Ionel, soit prudent. Je ne sais pas…" Dana soupira. "Je ne sais pas ce qui t’attend là-bas."
Ionel, intrigué, leva les yeux de la cage du hibou – Archimède – que sa mère lui avait offert pour son anniversaire, le 15 juillet. C’était la première fois qu’il l’entendait avouer tout haut son ignorance ou son impuissance. Pourtant elle ne pouvait les cacher. Depuis la mort de Kay dans la bataille pour Poudlard du mois de mai… C’était comme si son monde s’était effondré. Celui de Ionel aussi. Mais il tentait de rester… courageux ? En tout cas pragmatique. Sa mère était déjà au plus bas, il ne ferait qu’ajouter à sa détresse s’il cédait aussi. Il prit une grande inspiration et la serra dans ses bras, pas assez longtemps pour qu’elle oublie de ne pas le laisser partir cependant.
"Ne t’inquiète pas maman, ça va aller. Je ne risque rien." Statistiquement parlant, il avait plus de chance de s’attirer des ennuis s’il essayait de sécher sa première année à Poudlard pour rester auprès de sa mère.
"Je t’en prie, au moindre souci tu préviens ton cousin. Ses parents et lui sont à Londres alors s’il devait arriver quoi que ce soit, ils seraient plus proches pour…" Cette fois, Ionel ne put se retenir de lever les yeux au ciel.
"Pour quoi, maman ? Ils vont voler jusqu’à Poudlard avec les rebelles pour… me sauver d’une retenue ?"
"Ne plaisante pas avec ces choses-là. Personne ne sait réellement ce qui se passe là-bas."


Ionel refusait de déranger son cousin Neal pour des histoires d’élèves. Sa mère avait été un peu trop contente d’apprendre qu’il était en vie. Lui-même avait été surpris, et n’avait pu retenir un "Je croyais que vos parents et vous aviez été tués dans votre propre maison par des villageois ?" quand il l’avait rencontré pour la première fois. Neal ne s’était pas fâché, il lui avait même dit qu’il pouvait le tutoyer. Et il avait une bibliothèque, wouah… plus belle que dans ses rêves les plus fous ! Il en était tombé amoureux. Ionel était ravi d’avoir rencontré cette partie de sa famille, même si sa mère semblait voir autre chose en Neal Macmillan qu’un bibliothécaire de substitution pour son fils.



Le Choixpeau n'avait pas hésité au moment de le placer à Serdaigle. Il y avait eu de tout dans sa fratrie. Deux frères à Serpentard, un à Poufsouffle. Et Kay, Kay était à Gryffondor. Ionel se demandait parfois si c’était ce qui l’avait tuée. Mais ce n’étaient pas des pensées qui pouvaient l’aider à avancer, faire son deuil et continuer, alors il les chassait rapidement. Les distractions étaient bien suffisantes, pour lui faire perdre le fil des cours, sans qu’il ait besoin de cela.
"Puis-je savoir ce que vous faites, monsieur Finnegan ?" La voix doucereuse d’un Carrow n’était en général pas bon signe, mais Ionel était trop jeune à Poudlard, trop innocent pour deviner ces choses-là.
"Un… un livre."
"Un livre. D’Histoire de la magie, hum ? Savez-vous dans quel cours nous sommes ?"
"Pas l’Histoire de la magie"
, marmonna Ionel.
Il pensait écoper d’une punition à la hauteur de son petit crime. Ce n’était pas si grave, n’est-ce pas ? Il n’arrivait pas à se concentrer sur les paroles du professeur, de toute manière. Oh combien il se trompait. Il avait mis un Carrow en colère. Ou peut-être pas. Peut-être voulait-il simplement en faire un petit exemple. Et lui donner une leçon. Ses mains tremblaient toujours à l’infirmerie, et en levant enfin les yeux il croisa les mêmes regards hagards que lui. Il les baissa aussitôt.
Il ne prit plus d’autre livre que celui de son cours avec lui depuis ce jour. Quand il ne pouvait se concentrer sur les paroles d’un professeur, il laissait son esprit courir et divaguer jusqu’à la fin de l’heure, même s’il devait pour ce faire se remémorer Kay. Il ne voulait plus, comment disaient-ils déjà ? "Décevoir" un Carrow.

❝ Noël & silenceDécembre 1998 & Londres

Sa mère avait été furieuse d’apprendre cela. Il n’avait pu le lui cacher, Noël approchait et ses mains n’avaient pas encore cicatrisées. Il avait porté des mitaines pendant toutes les Fêtes. Ils s’étaient rendu à Londres pour le réveillon, chez les Macmillan. Ils avaient fêté en famille. Enfin, avec la famille qu’il lui restait.

Sa mère et lui.

Son père avait été leur deuxième victime dans cette guerre. Ses frères étaient dispersés dans tout le pays, l’un d'eux collaborait et envoyait quelques nouvelles qui ne parvenaient jamais à rassurer véritablement, les deux autres avaient disparu dans la nature et par précaution, Dana avait dû les répudier publiquement. La sécurité de la famille était en jeu et avec Ionel à Poudlard, elle ne pouvait fuir. Elle avait vendu les affaires de son mari pour se hisser dans la hiérarchie sociale. Les entreprises Finnegan contre un sang purifié. C'était difficile mais au moins étaient-ils plus aisément accepté parmi les Macmillan. Les mains tremblantes, Dana attira son fils vers elle après le repas de Noël, à l’écart du reste de la famille.

"Ionel, je veux que tu restes avec ton oncle, ta tante et ton cousin."
"Hum ? Tu veux dire, jusqu’à la reprise des cours en janvier ?"
"Non, chéri. Je veux que tu restes vivre avec eux jusqu’à ce que… jusqu’à ce que la situation se calme."


Ionel resta muet. Enfin, les mots s'articulèrent dans une suite logique dans son esprit. Il les formula :

"Je ne comprends pas."
"Tu comprends très bien, chéri."
"Je ne comprends pas pourquoi."


Sa mère soupira. Invoqua le sang pur et l’influence des Macmillan. La protection que cela lui apporterait à Poudlard. Les nombreuses connexions qui pourraient assurer son avenir. Ionel tiqua sur ce mot. Avenir. Il avait du mal à se projeter plusieurs années dans le futur, et pourtant il avait la capacité de jouer trois parties d’échecs version sorciers en simultané. Mais vivre à Londres ? Jusqu’à ce que la situation se calme ?

"Maman, la situation ne va pas se calmer. Je sais ce que tu vas dire, "continue à espérer". Mais soit logique deux minutes, tu le sais aussi bien que moi."
"Je…"
"Tu refuses de le voir mais c’est la vérité, reconnais-le. La guerre ne va pas s’arrêter demain, ou dans trois ans, ou…"
"Elle s’arrêtera un jour !"
"Tu crois ?"
"…"
"C’est vraiment ce que tu penses ?"
"Pourquoi… ça te semble si étrange ?"
"Je suis surpris. Je ne te pensais plus si optimiste."


Les mots auraient été provocants, insultants même s’ils avaient été prononcés sur un ton arrogant. Mais la voix de Ionel tremblait. Sa mère le prit dans ses bras.

"Je ne veux que ce qui est le mieux pour toi. Et si tu y réfléchis plus longuement, tu verras toi aussi que c’est, logiquement parlant, la meilleure solution pour toi."
"Je ne sais pas."
Dana sourit et prit dans ses mains celles de son fils.
"Si, tu le sais. Tu l’as su à la minute où je te l’ai dis. Ça t’embête simplement que j’y ai pensé avant toi. Tu ne supportes pas qu’on se montre plus malin que toi…"
"C’est faux"
, protesta Ionel, mais il ne savait comment expliquer ce qu’il ressentait. Ce qui l’embêtait vraiment, c’était de savoir. Parfois, il aurait aimé penser comme n’importe qui. Ne pas prévoir les dizaines de scénarios qui s’échafaudaient dans son esprit à mesure que sa mère parlait, expliquait et faisait reculer ce brouillard qui lui cachait l’avenir.
Ce n’était pas son manque d’esprit qui dissimulait le futur.
C’était la peur. "La peur est sensée. Ne fais jamais l’erreur de la confondre avec la lâcheté", disait quelqu’un.
Si ça pouvait le rassurer. Si seulement.

❝ Combat perdu d'avanceMars 2003 & Poudlard

"Évidemment que c’est au programme, Finn. Tu n’écoutes pas en cours ?"
"Ça ne figure pas dans Sorts et enchantements niveau 5", protesta Ionel sans relever la remarque habituelle. Tout le monde savait qu’il n’écoutait pas en cours. S’il arrivait à avoir assez de A pour passer l’année, c’était parce qu’il apprenait par cœur les manuels scolaires. Mais il n’en serait pas de même pour les B.U.S.E.S. Son camarade haussa les épaules :
"Pas la peine de prendre ce ton arrogant avec moi."
"Je ne prends pas..." Il soupira, se força à hausser les épaules lui aussi et prendre un air détaché. "Laisse tomber."
Il roula sur le côté de son lit pour se replonger dans la lecture de son dictionnaire des runes. Il ne savait pas ce qui lui avait pris de prendre cette option en troisième année, il était incapable de retenir les symboles par cœur. C’était bien le seul manuel de Poudlard qui lui posait réellement problème, d’ailleurs. Sans compter Lever le voile, parce que la divination n’était juste pas faite pour lui. Pas assez terre-à-terre. Il était en train de relire pour la cinquième fois la même ligne lorsque quelque chose trembla sous leurs pieds.
"C’est quoi ça ?"
Ionel se redressa lentement sur son lit. Il ne connaissait pas ce genre de vibrations malgré toutes les choses anormales qui se produisaient dans le château, mais cela ne lui disait rien de bon. Tant qu’on entendait personne hurler, pensa-t-il, tout irait bien.
Bien sûr, il se trompait.

Le combat n’avait rien des batailles rangées qu’on lisait dans les livres et très vite il y eut des Mangemorts, des Révoltés et des élèves qui couraient partout en hurlant, lançant des sorts pour se protéger ou s’effondrant sur la pierre dure, inanimés. Ionel s’était déplacé comme dans un rêve, tantôt tiré en avant par ses camarades plus débrouillards, tantôt tirant en arrière ceux qui se jetaient tout droit sur des sortilèges. Il ne savait pas exactement comment il s’en était sorti. Il était retourné se cacher dans la salle commune sur ordre de ses préfets. Des élèves de sixième et septième année les avaient fait évacuer par la voie des airs. Ionel n'avait gardé de Poudlard que la vision d'un château dévasté vu du ciel. L'image d'horreur avait fini par disparaître à l'horizon mais les souvenirs qui y étaient liés ne s'effaceraient jamais. Plus tard, ils avaient découverts que l’école avait été reprise par les Révoltés. Mais Ionel n’arrivait pas à réaliser l’ampleur de cette révélation. Il y avait eu tellement de blessés, tellement de morts... Les élèves de Poudlard furent dirigés vers le Centre éducatif préparatoire pour apprentis sorciers, tandis que les Révoltés prenaient le château comme quartier général de leur rébellion. Ionel n’en était pas spécialement indigné. Aurait-il pu remonter ces couloirs familiers maintenant qu’il a vu du sang y couler ? C’était plus facile d’ignorer la violence et les tortures qui y avaient lieu lorsqu’elles restaient cachées. Non, à présent il ne voulait plus remettre les pieds dans cet endroit.

Il avait retrouvé sa mère à Londres, et elle était aussi effrayée que lui. Il s'était mis à pleurer sans même s’en rendre compte. Les larmes coulaient seules sur ses joues. Il en avait perdu ses mots et quand enfin il avait pu parler, la seule chose qu’il avait pensé à dire fut :
"Je suis désolé maman, j’ai laissé mourir Archimède."



"Comment tu as dormi, mon chéri ?"
Ionel était soulagé que sa mère soit restée quelques temps à Londres avec lui après cet épisode sanglant. Ça lui donnait le courage de surmonter ses cauchemars.
"Ça aurait pu être pire." Il ne mentait pas. Il ne voyait plus que des corps sans visage maintenant, au lieu des traits familiers de ceux qu’il avait connus. Il y avait du mieux. Et chaque matin au réveil, Ionel se forçait à refermer les yeux pour revoir ces images et leur apposer une vérité pragmatique et claire : ce n’était pas réel. Plus maintenant. Ici et en cet instant, il était en sécurité.
Dana avait été très rassurée de savoir que Ionel allait étudier dans le centre où travaillait Neal à la rentrée. Ionel aussi, même s’il le cachait mieux. Il ne voulait pas qu’on pense qu’il était rassuré, ça signifierait qu’il avait peur de quelque chose. Et la peur…
La peur est censée. Mais la peur est aussi le plus grand ennemi du sorcier.

Cette leçon, il ne l’avait pas lue dans les livres et pourtant il l’avait retenue aussi bien que ses encyclopédies.



Dernière édition par Ionel Finnegan le Mar 13 Sep 2016 - 15:12, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
I never knew Granger had a twin brother — Ionel Empty
Re re re bienvenue mon petit cousin ! pompom pompom
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
I never knew Granger had a twin brother — Ionel Empty
Merciiii kr Je sens que nous allons faire de grandes choses ensemble, cher cousin :-^:
Revenir en haut Aller en bas

WIZARD • always the first casuality
Flora Carrow
‹ disponibilité : hold that thought
‹ inscription : 11/12/2015
‹ messages : 1109
‹ crédits : MUDBLOØD. (avatar), sovereign (gif)
‹ dialogues : #336699.
I never knew Granger had a twin brother — Ionel EAsOZA

‹ âge : vingt-deux ans (04/02)
‹ occupation : pour le monde, je suis une ancienne médicomage légiste (en réalité, l'ancienne assistante personnelle de l'Ambassadeur).
‹ maison : ravenclaw
‹ scolarité : 1993 et 2000.
‹ baguette : est toute neuve, taillée dans un délicat bois d'aubépine renfermant un ventricule de dragon, elle mesure trente centimètres et des poussières dépassant ainsi de loin celle que j'ai perdu dans l'attentat de saint-mangouste.
‹ gallions (ʛ) : 3122
‹ réputation : je suis Hestia Carrow, une fille bizarre, porte-malheurs, instable et incestueuse qui ferait tout pour sa sœur.
‹ particularité : clairvoyante.
‹ faits : je n'étais pas maîtresse de mes actions pendant la guerre, mon cerveau ayant été lavé après l'exécution des rebuts. J'ai fuit la bataille finale bien avant sa fin et je hais la marque à mon bras. Retrouver le contrôle de mon esprit n'est pas si aisé que ça et je fais encore de nombreux cauchemars. En fuite avec ma jumelle et mon niffleur albinos, Idris, logeant chez des moldus j'ai fini par me rendre en espérant rendre à ma sœur une vie normale, sauf que par un procédé qui m'est inconnu elle a réussi à échanger nos corps.
‹ résidence : bonne question.
‹ patronus : inexistant
‹ épouvantard : moi-même, ou Hestia qui sait, restreinte par une camisole de force.
‹ risèd : moi-même de nouveau identique à Hestia.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smoking-ruins.com/t6904-wicked-game-flora
I never knew Granger had a twin brother — Ionel Empty
QU'IL EST MEUGNON yeux yeux inlove
bienvenue parmi nous et bon courage pour la suite de ta fiche kr

• • •

Revenir en haut Aller en bas

HERO • we saved the world
June Winchester
‹ inscription : 13/02/2014
‹ messages : 2868
‹ crédits : moi et ma signature à crackle bones.
‹ dialogues : lightblue
I never knew Granger had a twin brother — Ionel Tumblr_n386dvTGPL1rv3a9bo4_250

‹ liens utiles : présentation - reaghan - ronald - daphne - mood - lyanna - lorcàn - remus
‹ âge : trente ans. (01/06/1974)
‹ occupation : à la renaissance du phénix, je n'ai pas de métier (la faute au gouvernement qui estime que les loups-garous sont trop dangereux pour avoir un métier).
‹ maison : gryffondor
‹ scolarité : septembre 1984 et juin 1991.
‹ baguette : Elle est en bois d'ébène avec une plume de phénix à l'intérieur et mesurant vingt-quatre centimètres.
‹ gallions (ʛ) : 5788
‹ réputation : À Poudlard et jusqu'à sa morsure, on la connaissait parce qu'elle ne ressentait pas la douleur et qu'elle passait plus de temps à l'infirmerie pour vérifier qu'elle ne s'était pas fait mal qu'en cours. Elle a été joueuse de Quidditch aussi et pas une mauvaise. C'est un sport qu'elle a toujours adoré et qu'elle aurait bien continué par la suite. Puis après sa morsure, sa maladie s'est guérie grâce (ou à cause du) au gène loup-garou et on a fini par l'oublier. Puis après elle a été recherchée parce qu'elle a fait partie de l'Ordre du Phénix puis des insurgés. On l'a connu comme étant le rebut de Severus Snape. Puis de nouveau une insurgée. Puis héros de guerre, mais un héros qu'on remercie par un simple sourire et une petite somme d'argent, pas un héros qui mérite l'Ordre de Merlin. Vous comprenez, elle n'est pas normale. L'Ordre de Merlin, June s'en moque, mais elle ne supporte pas le snobisme de ce gouvernement qui se veut tolérant. Depuis la fin de la guerre, June se renfonce dans l'anonymat et ça lui va très bien.
‹ particularité : Loup-garou. Totalement. Elle a été mordue par Claevis, un membre de la meute de Thurisaz en 1995. La cicatrice est toujours visible et bien brillante sur son flanc gauche. Le gène lui a permis de guérir de sa maladie d'insensibilité congénitale à la douleur, mais il lui a fait perdre son boulot d'Auror aussi.
‹ faits : uc
‹ résidence : à storm's end.
‹ patronus : un renard roux
‹ épouvantard : le feu.
‹ risèd : Teddy avec Dora et Remus. Et puis elle avec Elijah et leurs enfants. Des enfants qui ne souffrent pas du gène du loup-garou.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smoking-ruins.com/t6908-june-shadow-of-the-colossus
I never knew Granger had a twin brother — Ionel Empty
Aaaah un p'tit qui donne envie de lui pincer les joues trognon bienvenuuuue sur excidium, si tu as des questions, n'hésite vraiment pas à nous mp (ou passer par le flood d'intégration au cas où brille). Bon courage pour ta fiche et j'espère que tu vas te plaire parmi nous minikr

• • •

she wolf but i can't compete with the she-wolf, who has brought me to my knees. what do you see in those yellow eyes? 'cause i'm falling to pieces.
Revenir en haut Aller en bas

WIZARD • always the first casuality
Amara Bataglia
‹ disponibilité : 100% dispo
‹ inscription : 25/10/2015
‹ messages : 2024
‹ crédits : avatar : balaclava / signature : ucey
‹ dialogues : #DB7093 / palevioletred
I never knew Granger had a twin brother — Ionel Tumblr_omlenyY9nG1uykv1co3_400

‹ liens utiles :
pansy parkinson ft. adelaide kane, nephtys shafiq ft. phoebe tonkin, kid o'faolain ft. richard harmon, maksim dolohov ft. tom hiddleston, amara bataglia ft. rowan blanchard

‹ âge : 17 ans
‹ occupation : membre des little jinx ♡
‹ maison : beauxbâtons alumn
‹ scolarité : 1993 / 2004
‹ baguette : bois de frêne, crin de licorne
‹ gallions (ʛ) : 3727
‹ réputation : surnommée Baby Spice, elle est la plus jeune membre des Little Jinx et elle on dit d'Amara qu'elle est aussi adorable que touchante.
‹ particularité : championne toute catégorie du gobage de dragées surprises
‹ faits : elle parle avec un accent français, tombe souvent, est scotchée à son pow, gère secrètement un MSN dédié aux memes.
‹ résidence : /
‹ patronus : non-corporel la plupart du temps, écureuil autrement.
‹ épouvantard : les cafards et la haine, accessoirement.
‹ risèd : une paix stable et durable, du bonheur pour tout le monde.
Voir le profil de l'utilisateur
I never knew Granger had a twin brother — Ionel Empty
oh, ce titre jule (comment ça, pas objective ?)
bienvenue sur le forum, n'hésite pas si tu as besoin de quoi que ce soit et bon courage pour la suite kr je plussoie, on a envie de lui pincer les joues, ça faisait longtemps que j'avais pas croisé sa tête mais il est toujours aussi cute ce jeune potte

• • •


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
I never knew Granger had a twin brother — Ionel Empty
Tu vas toutes les faire craquer moi la première ! aaw calin
Soit le bienvenue sur Excidium et bon courage pour la rédaction de ta fiche pompom
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
I never knew Granger had a twin brother — Ionel Empty
Merci kr

Omg oui Ionel est un trop tombeur en fait. En même temps Asa est trop choupi. J'avais un autre perso avec sa bouille il y a longtemps, quand il était pitit, c'est comme retrouver mon fiston qui a grandi ow /crev

Flora tu as Emily en avatar gnnn I love you
Et j'approuve tellement l'avatar de ma jumelle cachée Hermione  potte Ça change mais qu'est-ce que ça lui va bien, damn.
Revenir en haut Aller en bas

HERO • we saved the world
Amelia Cartwright
‹ inscription : 31/05/2016
‹ messages : 723
‹ crédits : SHIYA. EXCEPTION POUR LA SIGNA.
‹ dialogues : #indianred.
I never knew Granger had a twin brother — Ionel Tumblr_o8tqi9mUPk1rfjviho1_500

‹ âge : VINGT-HUIT ANS
‹ occupation : AUROR.
‹ maison : GRYFFONDOR
‹ scolarité : 1987 et 1994.
‹ baguette : 30 centimètres, bois de noisetier, crin de sombral.
‹ gallions (ʛ) : 1878
‹ réputation : on dit d'elle qu'elle est loyale et intransigeante + on la trouve parfois désagréable, mais c'est juste parce qu'on la connaît mal et qu'elle n'est pas très avenante au premier abord + elle est une auror brillante et fonceuse + on la sait proche de la cause des loups-garous. on a du mal à comprendre pourquoi elle a fait le choix de se lier par triumvirat à un loup-garou.
‹ particularité : animagus en formation + son animal est un ours brun massif.
‹ faits : amelia a fait sa formation d'auror avec un an d'avance + quand le lord est arrivé au pouvoir, elle est restée, en pensant que ça n'allait pas durer + coincée et surveillée, elle prétendu être à ses côtés + c'est lors de la vente aux enchères des rebuts (2001) qu'elle arrive à fuir sans se faire remarquer et à échapper à la surveillance des mangemorts + elle passe deux ans à fuir, en solitaire, une situation qui l'a rendue plus sauvage et froide + elle a rejoint les insurgés en 2003 et a mené de nombreuses missions pour eux, forte de sa formation et de son expérience d'auror + elle a participé à la grande bataille de décembre 2003 + pendant les combats, elle a choisi d'être liée par triumvirat à édouard douglas afin de lui sauver la vie in extremis. ils ont failli ne pas s'en sortir + elle s'est battue contre le gouvernement intérimaire mis en place après la guerre, qui a injustement envoyé édouard en prison pour en faire un exemple, et a participé à faire échapper plusieurs criminels injustement jugés de la prison d'azkaban + elle a repris son poste d'auror après la guerre.
‹ résidence : entre son appartement du londres sorcier et storm's end.
‹ patronus : UN RENARD
‹ épouvantard : perdre les membres du pack. surtout perdre eddie.
‹ risèd : UNE SOIRÉE HEUREUSE ENTRE AMIS.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smoking-ruins.com/t4645-amelia-can-anybody-save-me-no
I never knew Granger had a twin brother — Ionel Empty
ASA IL EST TELLEMENT PARFAIT ow
bienvenue parmi nous pétille pétille j'ai lu juste les infos de base pour l'instant mais ça me plait beaucoup déjà trognon j'espère que tu te plairas sur Excidium inlove

• • •


  - I CAN HARDLY STAND MYSELF, SO WHAT AM I TO YOU? -
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
I never knew Granger had a twin brother — Ionel Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

I never knew Granger had a twin brother — Ionel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Hermione Granger
» Hermione Granger
» I knew the pathway like the back of my hand . Le 24/12 à 14h
» Hermione Granger ft Emma Watson
» [FB 1623] Big brother is watching you

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Until the very end ”
like the tiny dust floating in the air
 :: Evanesco; they lived happily ever after :: Fiches poussiéreuses
-