sujet; MAGGIE ▶ In the end, everyone ends up alone.

Invité
Invité
MAGGIE  ▶ In the end, everyone ends up alone. Empty
Margaret"Maggie"Mulciber In the end, everyone ends up alone.
❝ We're running in circles again ❞DEATH EATERS ; SC

☇ pseudo complet & surnom(s) ; Margaret, elle affectionne ce prénom qui semble venu d'un autre temps. Mulciber, fièrement porté par toute sa famille, car provenir d'une lignée de sang-purs, même étrangère, est un prestige qui ne se refuse pas. Appelée par son nom ou son prénom la plupart du temps, elle est aussi souvent surnommée Maggie. Elle n'apprécie guère les autres diminutifs qu'on tente de lui donner.
☇ naissance ; Une douce journée de printemps a vu naître cet être au caractère bien trempé. Margaret est née le 6 mai 1978, à Londres, une ville chère à son coeur.
☇ ascendance; La gloire, l'excellence, l'influence dans un nectar aux couleurs pourpres. Le sang pur, la perfection coule dans ses veines.
☇ métier ; Elle est sorcière de la défense et travaille dans le cabinet NOTT & MULCIBER, fondé par sa mère et son oncle par alliance. Commençant au bas de l'échelle, comme n'importe quel employé, elle a rapidement fait ses preuves.
Elle est également rafleuse.  

☇ camp ; Adepte des idées du Lord depuis peu, elle est rangée du côté du gouvernement. Sa fidélité lui a d'ailleurs permis de recevoir la marque.
☇ réputation ; Des plus discrètes à Poudlard, Margaret était une élève assidue et douée. Sa baguette la rend menaçante aux yeux des autres sorciers, elle a une facilité en sortilèges déconcertante depuis son plus jeune âge et il vaut mieux éviter de lui tourner le dos. Dévouée au Lord depuis juillet 2002, elle n'en devient que plus redoutable. Elle a dénoncé son propre père et il se murmure qu'alors rien ne pourrait l'arrêter. Elle est prête à tout pour prouver sa dévotion au Lord.

☇ état civil ; Célibataire et bien trop préoccupée par son rôle au sein des mangemorts pour envisager une relation sérieuse.
☇ rang social ; Elle porte fièrement la marque sur son avant-bras droit. Elle est mangemort et terriblement fidèle à Voldemort.
☇ baguette ; 28 centimètres, souple, en bois de houx et ventricule de dragon.
☇ épouvantard ; Auparavant, l'épouvantard l'aurait représenté, elle, avec sur le bras droit; la Marque des Ténèbres. Depuis juillet 2002, l'épouvantard prend toujours sa forme, mais cette fois-ci le Lord est présent. Voldemort, le regard glacial, pointe sa baguette sur sa représentation et s'apprête à la tuer pour trahison.
☇ risèd ; Avant, le miroir l'aurait montré en compagnie de sa famille, admirée et félicitée de tous. Sa mère, les yeux embrumés, aurait été la plus fière. A présent, elle est avec le Magister qui lui sert la main, reconnaissant.
☇ patronus ; Une volute de fumée blanche tout au plus. Margaret ne peut produire de patronus.
☇ particularités ; Elle ne possède aucune particularité.
☇ animaux ; Elle possédait un chat depuis sa plus tendre enfance, il l'avait d'ailleurs accompagné à Poudlard. Il est décédé depuis peu et Margaret hésite à reprendre une boule de poils affectueuse.
☇ Avis sur la situation actuelle :
Un murmure, un soupir. Margaret est connue pour ne pas se cacher. Elle ne dissimule pas ses opinions. Elle crie, elle scande sa dévotion pour le Lord. Attachée aux valeurs qu'il défend bien plus qu'elle ne le croyait. Elle avait peur. Elle était aveuglée. Aujourd'hui, elle sait.  L'élu a péri, enfin. Envolé, effacé, mort. Et avec lui, nombreux de ses fidèles perdront la foi. Elle s'enthousiasme. Puis, elle angoisse. Tellement de morts, de victimes. Toutes ces personnes tuées alors qu'elles n'avaient rien fait de mal, rien demandé. Son esprit la torture. Elle est une fervente adepte de Voldemort. Elle croit en ses idées. Mais dans son cerveau tout s'emmêle. Elle commence à se souvenir. Elle se rappelle pourquoi elle le craignait temps. Pourquoi elle LES craignait temps. Elle en fait pourtant partie à présent.

☇ Infos complémentaires ;Margaret est en quelque sorte l'enfant miracle des Mulciber, le couple a eu beaucoup de mal à avoir un bébé. C'et pourquoi ils ont placé tous leurs espoirs en elle. Elle a été très choyée durant toute son enfance. Son côté compétiteur s'est amplifié à Poudlard où elle ne possédait que peu d'amis et où l'une de ses seules joies était d'être meilleure que les autres. Et elle l'était, le plus souvent. En sortant de Poudlard, elle a eu une longue période de révolte. Elle en garde plusieurs souvenirs; des tatouages moldus et sorciers.  Margaret a toujours aimé lire, elle écrit également à ses heures perdues. Elle a subit un lavage de cerveau en juillet 2002, elle qui craignait Voldemort et les mangemorts, est aujourd'hui fière de se battre à leurs côtés.   Son caractère ambitieux, rancunier, suspicieux et persévérant fait d'elle une bonne rafleuse. Certains la trouvent agréable à vivre, car elle peut se montrer attentionnée, humble, farceuse et bavarde. Elle a dénoncé son propre père pour prouver sa fidélité au Lord. Il a reçu le baiser du détraqueur, mais cela ne l'affecte pas plus que ça, il le méritait, c'était un traître. Il se murmure qu'une union arrangée entre Basil et elle serait possible, pour le moment, elle se contente de travailler avec lui comme si de rien n'était. Depuis mai 2003, certaines de ses anciennes idées et convictions tentent de faire leur chemin jusqu'à son esprit et cela l'inquiète, car elle est mangemort à présent et ne peut se permettre d'hésiter concernant ses nouvelles opinions.

❝ Nothing compares to you ❞Deux mots sur l'IRL

Appelez-moi Melissa/Eternal Love. J'ai 24 ans, je viens de Belgique et j'ai connu le forum via bazzart. Si tout va bien vous me verrez connecté(e) 5 jours sur 7. Pour les scénarii uniquement : j'ai l'aval du créateur concernant ma fiche [XX] oui / [] non. Un dernier mot ?  ptitkr

Approuvé par le Ministère de la Magie


Dernière édition par Margaret Mulciber le Sam 8 Oct 2016 - 22:43, édité 23 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MAGGIE  ▶ In the end, everyone ends up alone. Empty
All your flaws and scars are mineI walk in circles but I'll never figure out
❝ I was a flightless bird ❞Septembre 1995 & Poudlard

Sa plume grattait le parchemin. Dansante. Seulement éclairée par le feu dans la majestueuse cheminée. Des reflets verts parsemaient le papier. Ses doigts s'arrêtèrent un instant. Une page tournée. Puis une autre. Un soupir. Elle était là depuis plusieurs heures. La salle commune s'était vidée peu à peu. En petits groupes, les serpentards avaient rejoint leurs dortoirs. Elle aimait être seule. Elle avait dû s'y habituer. Sa scolarité à Poudlard n'avait jamais été telle qu'elle l'espérait. Petite, ses parents lui contaient l'histoire d'une école magique, où partage et amitié étaient les valeurs. Ils n'en avaient bien sûr aucune idée. Ils avaient quitté l'Afrique du Sud en 1948, pour fuir l'apartheid. Leur jeunesse avait été complètement différente de la sienne. Sa mère lui racontait souvent qu'elle était née au moment où elle y croyait le moins. Morgana n'arrivait pas à avoir d'enfant. Puis, lorsqu'elle avait appris qu'elle était enceinte, elle avait failli perdre ce petit être qui grandissait dans son ventre. Chaque fois que Morgana prononçait ces mots, sa gorge se nouait et des larmes perlaient au coin de ses yeux. Comme si la peur était restée présente. Comme si elle pouvait toujours perdre sa fille. Margaret pouvait aisément comprendre alors pourquoi elle n'avait jamais manqué de rien. Elle avait été traitée comme une petite princesse. A Poudlard, par contre, elle n'était pas choyée. Son propre cousin semblait ne pas la reconnaître entre ces murs. Theodore. Il agissait comme n'importe lequel de ses camarades de classes, avec mépris. Margaret s'en fichait. Du moins, elle le faisait croire. Sensible, elle l'était, mais elle ne le montrait pas.

Elle referma l'énorme livre qui était ouvert à la page 387 depuis trente minutes. Sa plume tomba sur la table. Lentement, elle referma l'encrier. Ses yeux fixaient les flammes. Perdus. Elle s'était habituée à être seule. Des amis, elle en avait. Mais ils ne faisaient pas partis de ceux qui se battraient pour elle. De ceux qui la défendrait au péril de leurs vies. Non, ses amis étaient des personnes en compagnie desquels elle aimait manger ou discuter. Jamais. Elle ne leurs faisait part de ses pensées les plus profondes. Jamais, elle ne leur avait dit d’ailleurs que son parrain était un Mangemort qui venait de sortir de prison. Jamais, elle ne leur avouerait qu’elle était terriblement effrayée à sa simple évocation. Non, ce n’était pas ce genre d’amis.

Sa seule satisfaction à l’intérieur de ces murs de pierre était de pouvoir transformer n’importe quoi en une compétition. Un simple cours de potion, devenait une course effrénée. Une chose lui importait ; être la meilleure. Et tant pis si on l’appréciait encore moi. Tant pis si son nom était murmuré dédaigneusement dans les couloirs. Tant pis.

« Oh merde, elle est encore là cette année. » Ils riaient, gorges déployées. Le garçon qui avait prononcé ces mots était un serpentard qui avait Margaret en horreur. Elle était trop douée. Meilleure que lui. Ca l’insupportait. Bizarrement, ça amusait beaucoup la brunette. Elle prenait plaisir à appuyer là où ça faisait mal. Commentaires déplacés. Critiques. Moqueries. Il méritait ce qu’il recevait. « Tu devrais t’y être habitué, à force. » Elle leva les yeux au ciel et entra dans la salle de cours. Elle était froide. Comme à chaque début d’année. Elle essayait de ne pas être touchée. Pourtant, son estomac était noué. Elle avait envie de disparaître. De s’effacer.

Pensées croisées dans un cerveau trop torturé. Une respiration. Elle se leva, rassemblant ses affaires. Ses bras frêles bien trop chargés. Elle monta les marches, le plus silencieusement possible. Des rires provenaient d’un dortoir. Des filles. Des quatrièmes années qui semblaient s’amuser de tout. Une joie de vivre époustouflante par les temps qui couraient.

❝ We were born to die ❞Février 1999 & Londres

Le jour se levait. Imperturbable. La nuit avait été longue. Le réveil douloureux. Morgana avait passé la nuit sur le canapé, attendant le retour de sa fille. Elle s'inquiétait. Margaret était pourtant majeure, mais l'âge avancé de sa mère semblait lui donner plus d'angoisses qu'aux autres. Margaret ôta les couvertures d'un geste brusque. Puis poussa un cri. Sa mère la fixait, des cernes profonds sous les yeux. « Non mais, on a pas idée de fixer les gens comme ça à leur réveil. » Elle leva les yeux au ciel. Sa mère ne bougeait pas. « Tu n'as pas voulu discuter en rentrant, alors nous allons le faire maintenant. » Elle aurait pu se barrer. Rien ne la forçait à parler à sa mère après tout. Mais elle avait beaucoup trop de respect pour cette femme. Un amour inconditionnel qui l'empêchait de la remettre à sa place.

Puis, elle ne faisait pas cas de ce qu'on pensait d'elle. Peu importait qu'elle sorte tous les soirs, elle était quand même tous les matins au travail. Et jamais. Jamais, elle n'avait été moins réactive à cause de cela. Sa mère ne pouvait le nier, elle se donnait corps et âme pour le cabinet NOTT & MULCIBER. Les yeux fermés. Il était difficile de se rappeler. Trop d’alcool avaient circulées. Des brides. Des fragments de souvenirs de cette nuit.

« Attends, laisse-moi regarder. » Elle observait chaque recoin de la pièce, fascinée. Ses yeux brillaient. « On a pas le temps, on a pris assez de trucs là, c'est bon. » Margaret lança une bouteille de rhum en direction de Harvey. Il l’attrapa avec agilité. « Rajoutons ça, ça lui fera les pieds. » Elle lui sourit. Il était temps de quitter les lieux.

« Qu'est-ce qu'il s'est passé hier soir. Tu es rentrée à une heure impossible, ça arrive trop souvent, ce n'est pas normal. » Une moue de mécontentement se forma sur les lèvres de la jeune femme. Reproches. Elle n'aimait pas. Surtout provenant de sa mère, cette personne qu'elle voulait rendre si fière.  « Ce n'est pas comme ça que les sang-purs se doivent d'agir ? » Décadence de la jeunesse dorée. Elle en avait horreur. Sa mère plongea sa tête dans ses mains, angoissée.  « Oh maman, tu sais bien que tous les jeunes font ça. On profite. Je ne fais rien de mal, promis. » Un sourire. Elle se leva enfin. « Je vais me préparer maintenant, tu sais que j’ai horreur d’arriver en retard. »

Sa mère quitta la pièce, un peu rassurée par les paroles de sa fille. C'était tout ce qui comptait. Elle n'avait pas peur d'user de mensonges pour arriver à cette fin. Elle passa une main sur son visage. Nausée. Migraine. Elle se promit de ne plus aller aussi loin, comme souvent. Les souvenirs revenaient peu à peu.

La rue était déserte, une chance. Les bras chargés, les deux sorciers se pavanaient dans Londres. « Au fait, pourquoi tu as choisi ce magasin ? » Elle rit et prit une nouvelle gorgée. Du rhum. Son alcool préféré. « C'est un pauvre type qui le tient.  » Elle aimait se balader par là. Il lui arrivait d'acheter de la nourriture moldue ou des boissons. Le patron était un idiot. Il reluquait sa seule employée. La touchait de manière déplacée parfois. Une fois, Margaret l'avait surpris au détour d'une allée, il avait plaqué la caissière contre les jus de fruit. Elle ne s'était pas laissé faire. Elle l'avait giflé. Il l'avait viré. Ce qui lui arrivait n’était que justice. Elle aurait rêvé de pouvoir n’être qu’une simple mouche pour observer le gérant, constatant qu’il avait été cambriolé. Pleurnichant à la police pour quelques bouteilles d’alcool.

❝ Action changes things ❞Janvier 2003 & Glen Roy

La forêt était silencieuse. Trop calme. Elle n'aimait pas ça. Elle avait toujours vécu à Londres. Les oreilles perpétuellement inondées de bruit. Seuls ses pieds écrasant les feuilles mortes, qui jonchaient la terre, lui indiquaient qu'elle était toujours dans le monde des vivants.
Un craquement.  « Tu as entendu ça ? » Elle se tourna vers Dorian, quelques mètres plus loin. « Tu flippes, hein ? » Une moue rageuse se dessina sur les lèvres de Margaret. Lui non plus, elle ne l'aimait pas. Il ne supportait pas quand elle se mettait à faire la conversation, ne rigolait jamais à ses blagues et, surtout, il ne la prenait pas au sérieux. Margaret allait pourtant recevoir la marque. Seulement six mois de bons et loyaux services. Le Lord croyait en elle, son parrain le lui avait confirmé. Cet homme qu'elle considérait comme son père à présent l'avait énormément aidé dans son nouveau but; devenir mangemort. Michael était fier d'elle et ne se faisait pas prier pour le reconnaître. Il n'avait pas hésité une seule seconde. Il n'avait pu dire que du bien d'elle au Magister. Depuis juillet 2002, elle n'avait fait aucun faux pas. Au contraire, sa fidélité était surprenante.

Un temps. Une seconde qui s'interpose. Une larme, fragile et transparente. Elle coula le long de sa joue. Eau salée débordant de ses yeux. Ça avait le pouvoir de la calmer; pleurer. Apaisement soudain, comme si, au final, rien ne méritait qu'elle se mette dans un état pareil. Les yeux écarquillés, elle était restée allongée sur son lit. Un cauchemar. Un songe qui revenait souvent ces derniers temps. Ces temps où la solitude se faisait ressentir. Où le besoin de se confier prenait de l'importance. Mais elle n'avait personne à Poudlard. Depuis que Michael, son soi-disant parrain, était sorti de prison, Margaret était souvent sujette à des angoisses nocturnes. Il était mangemort. Elle en avait peur depuis qu'elle était enfant. Les atrocités. Leur but qu'elle ne comprenait pas. Elle était de sang-pur et cela ne signifiait pas grand-chose pour elle, à part que, normalement, elle aurait dû en être extrêmement fière. Le crier sur tous les toits. Le scander au monde entier. Vouloir remettre les impurs à leur place. Non, elle ne défendait pas les convictions des mangemorts. Et il était inenvisageable qu'elle le fasse un jour. Jamais.

Perdue dans ses pensées, elle revint à l'instant présent, frissonnante. « On se les gèle, non ? » Elle le fixa. Ses yeux bleus scrutaient l'horizon à la recherche du moindre mouvement. « Mhm ! » fût sa seule réponse. Elle marchait, le pas assuré. Elle ne se rappelait pas vraiment de ses opinions passées. En tout cas, elle ne les comprenait pas. Margaret était tellement certaine d'être complètement elle-même à présent qu'elle regrettait de ne pas avoir rejoint les rangs des mangemorts plus tôt. Mais au moins elle s'était donné du mal pour mériter sa place. Rien ne l'arrêtait. Elle n'hésitait jamais. Son père était un traître, un indic des insurgés. Il ne méritait pas de vivre. Alors, elle l'avait dénoncé. Sans regret. Sans une once d'hésitation. Il était mort à présent. Elle avait agit en bonne citoyenne.

❝ I'm a mess right now ❞Juillet 2003 & Londres

Un lancement. Rythmé. Régulier. Une douleur cognait à ses tempes depuis le début de la matinée. Elle était allongée, le nez plongé dans un coussin. Elle se sentait mal. Bizarre. Ça durait depuis trop longtemps. Depuis cette journée de mai 2003, où elle avait passé une journée dans les décombres de St-Mangouste, elle se sentait complètement à côté de ses pompes. L'impression d'être une étrangère dans son propre corps. Elle se souvenait. Le dégoût. La haine. Ces sentiments qu'elle ressentait à l'égard des mangemorts. Des sang-purs qui se croyaient mieux que les autres.

La peur lui tiraillait l'estomac. Elle observa la marque sur son avant-bras. Enorme signification encrée dans sa peau à jamais. Elle eut envie de vomir. « Oh merde ! » Ses poings tapaient contre son crâne douloureux. Elle ne pouvait réfléchir convenablement avec une telle migraine.

Elle fixa sa porte. Il ne fallait pas qu'il entre. Il ne devait pas la voir dans cet état, elle ne pourrait lui expliquer. Elle s'assit. Theodore était réveillé. Elle l'entendait bousculer des tasses. D'ordinaire sa présence la mettait de bonne humeur. Elle ne regrettait pas le temps où il faisait semblant de ne pas la connaître à Poudlard. Non, sa relation avec son cousin était bien une chose dont elle était fière à présent. Mais ce matin. Ce matin, elle avait besoin d'être seule. Ce matin, elle avait besoin de réfléchir, de comprendre. Il était peut-être dans le même état qu'elle actuellement. C'était une chose qu'elle avait envisagé, mais elle ne pouvait pas lui en parler. Pas encore.

Ses anciens arguments contre le gouvernement explosèrent ses pensées futiles. Son écœurement face au Magister lui revint en mémoire. Sa gorge brûlait. Elle repensait. Trop. Souvent. Les détails revenaient par petites brides. Semaine après semaine, elle se souvenait mieux. Des sentiments enfouis refaisaient surface. Elle ne pouvait pas l'arrêter. Elle ne comprenait pas comment sa personnalité avait subitement changée une année plutôt. Et encore moins pourquoi tout cela lui revenait en mémoire maintenant. Seulement maintenant.

Elle regrettait beaucoup de choses. Ce n'était pas normal. Son père. Surtout son père, qu'elle avait lâchement dénoncé au gouvernement. Comment ? Pourquoi, en était-elle arrivée-là ? Elle ne savait plus sur quel pied danser. Est-ce qu'elle redevenait elle-même ? Est-ce qu'au contraire, elle changeait à nouveau, victime d'un quelconque sortilège. Elle enfouit sa tête dans un coussin, à nouveau. Sa tête, brûlante, allait exploser par toutes ces pensées qui l'assaillaient.



Dernière édition par Margaret Mulciber le Dim 2 Oct 2016 - 16:45, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas

PRISONERS • bloodstains on the carpet
Draco Malfoy
Draco Malfoy
‹ inscription : 13/09/2013
‹ messages : 8775
‹ crédits : faust.
‹ dialogues : seagreen.
MAGGIE  ▶ In the end, everyone ends up alone. Tumblr_ob1ibueZ761rmsoypo3_250

‹ liens utiles : draco malfoy w/ lucky blue smith ; ginevra weasley w/ holland roden ; calixe davis w/ audreyana michelle ; uc w/ uc ; indiana alderton w/ nicola peltz ; heath ravka w/ im jaebum ; even li w/ jeon jungkook ; jelena kuodzevikiute w/ ariana grande.

‹ âge : 23 yo (05.06.80).
‹ occupation : ancien langue de plomb (spécialisé dans les expérimentations magiques) ; fugitif et informateur de la RDP entre le 26.05.03 et le 08.12.03 ; condamné à 22 ans à Azkaban pour terrorisme, au terme d'une assignation à résidence et d'un procès bâclé, tenu à huis-clos.
‹ maison : Slytherin — “ you need a little bit of insanity to do great things ”.
‹ scolarité : entre 1991 et 1997.
‹ baguette : un emprunt, depuis qu'il est en fuite. elle n'est que temporaire et il ne souhaite pas s'y intéresser ou s'y attacher, puisque la compatibilité est manquante.
‹ gallions (ʛ) : 12438
‹ réputation : sale mangemort, assassin méritant de croupir à vie en prison pour expier ses crimes et ceux de ses ancètres.
‹ particularité : il est occlumens depuis ses 16 ans.
‹ faits : Famille.
Narcissa (mère) en convalescence. sortie de son silence depuis peu pour réfuter l'annonce de son décès ; reconnue martyr. lutte pour que le jugement de son fils soit révisé.
Lucius (père) mort durant la tempête du 03.03.2004.
MAGGIE  ▶ In the end, everyone ends up alone. 489546spea
Spoiler:
 

‹ résidence : emprisonné à Azkaban depuis le 06.01.04. en fuite depuis le 08.05.04.
‹ patronus : inexistant.
‹ épouvantard : l'éxécution de juillet 02, ses proches en guise de victimes: leurs regards vidés par l'Imperium, la baguette de Draco dressée, les étincelles vertes des AK et leurs cadavres empilés comme de vulgaires déchets.
‹ risèd : un portrait de famille idéal, utopique.
http://www.smoking-ruins.com/t4710-draco-there-s-a-hole-in-my-so
MAGGIE  ▶ In the end, everyone ends up alone. Empty
OMGGGGGG MAIS COUCOU TOI ??? BIENVENUE parmi nous avec ce trop bon scénario, t'as bien fait de craquer et j'ai hâte de voir ce que tu en feras owi tu seras bien entourée en plus, cela dit si tu as des questions supplémentaires n'hésite pas à mp le staff, on est dispo ofc superman bon courage pour la fiche et n'hésite pas à passer par le flood d'intégration pour papoter plus longuement avec tout le monde yeah

• • •

I'M SORRY I'M SUCH AN ASSHOLE
I'll be good, i'll be good • I thought I saw the devil looking in the mirror. Drop of rum on my tongue with the warning to help me see myself clearer. My past has tasted bitter for years now, so I wield an iron fist. Grace is just weakness or so I've been told. I've been cold, I've been merciless. But the blood on my hands scares me to death, maybe I'm waking up... today.
Revenir en haut Aller en bas

WIZARD • always the first casuality
Anna Grimaldi
Anna Grimaldi
‹ inscription : 07/06/2015
‹ messages : 1824
‹ crédits : mathy.
‹ dialogues : #e95353.
MAGGIE  ▶ In the end, everyone ends up alone. Tumblr_odns43L5A91vc5ojjo3_r1_400

‹ âge : trente-quatre
‹ occupation : guérisseuse au service d'infection par virus et microbe magique et co-présidente de l'association "Rosier's Disease Research Trust".
‹ maison : Serdaigle
‹ scolarité : 1980 et 1987.
‹ baguette : est en bois de charme, contient une plume de phénix et mesure 26,4 centimètres.
‹ gallions (ʛ) : 3717
‹ réputation : je suis fragile et que j'ai été manipulée par mon compagnon.
‹ particularité : occlumens.
‹ faits : je suis de sang pur, que je fais partie de la famille Grimaldi, que je suis d'origine italienne, que j'adhère aux idées insurgées mais que je me suis résolue à ne jamais les rejoindre pour le bien être de ma fille, que je suis une ancienne guérisseuse et que je sais donc comment soigner les gens de diverses pathologies, que je me défends en duel, que j'adore lire, que j'apprécie les jolies choses.
‹ résidence : dans un petit studio sur le chemin de traverse que le gouvernement a bien voulu me donner pour mon implication de guérisseuse durant la guerre. La demeure des Grimaldi à Herpo Creek ainsi que mon appartement à la Bran Tower avaient été saisis. Je dispose toujours d'une résidence secondaire et tertiaire à Brighton (maison d'été) et à Florence (terres italiennes).
‹ patronus : un lapin, patronus de Thomas
‹ épouvantard : un entassement de corps, celui de mes enfants et des êtres qui me sont chers.
‹ risèd : ma famille heureuse et recomposée.
http://www.smoking-ruins.com/t1958-anna-loooove-me
MAGGIE  ▶ In the end, everyone ends up alone. Empty
Bienvenue jolie Maggie ! Tellement bon choix de scénario ! Stewart kr j'ai hâte de lire ta fiche parce que je sais pas pourquoi mais j'ai déjà fondu devant le choix de ton avatar sbaf il m'en faut peu pour être heureuse ! Arrow

• • •


    i'm always gonna love you
    How would you feel, if I told you I loved you? It’s just something that I want to do. I’ll be taking my time, spending my life, falling deeper in love with you. So tell me that you love me too
Revenir en haut Aller en bas

HERO • we saved the world
Mafalda Weasley
Mafalda Weasley
‹ inscription : 26/08/2016
‹ messages : 934
‹ crédits : whorecrux (av), jiji (gif)
‹ dialogues : #996666
MAGGIE  ▶ In the end, everyone ends up alone. 271534alecgif

‹ âge : vingt-et-un (02/06)
‹ occupation : étudiante au CEPAS bientôt diplomée, membre de la War Victims Charity et VP de la Youth Doonist League
‹ maison : serpentard
‹ scolarité : 1994 et janvier 1999.
‹ baguette : mesure vingt-sept centimètres, est en bois de hêtre et contient une plume de phénix..
‹ gallions (ʛ) : 2262
‹ réputation : je suis une vraie weasley ou une fausse weasley selon que l'on regrette mon implication dans la résistance ou qu'on estime que je ne m'implique justement pas assez ; on trouve également que je suis une miss-je-sais-tout insupportable ainsi qu'une grande gueule qui braille sans cesse ; enfin nombreux sont ceux qui me voient comme une gamine qui aime trop jouer aux grandes. On se souvient également souvent de moi comme étant la fille qui a crisé quand on ne l'a pas nommée préfète.
‹ faits : je suis une Weasley de sang-mêlé puisque ma mère est une moldue, quoique par les temps qui courent ce n'est pas quelque chose qui se crie sur tous les toits. Il vaut mieux se munir de bouchons pour les oreilles si l'on veut passer du temps en ma compagnie. J'ai tendance à voler tous les livres qui me tombent sous la main peu importe que j'en connaisse le propriétaire ou pas. Je me suis inscrite au CEPAS pour passer BUSES et ASPICS à la fois avant de me lancer dans de grandes études de…je ne sais pas quoi.
Je suis la fan numéro un des Wand Direction.
‹ résidence : dans un studio dans le Londres moldu juste à côté du Chemin de Traverse.
‹ patronus : un poney shetland
‹ épouvantard : une colonie de cafards.
‹ risèd : sa famille, enfin réunie.
http://www.smoking-ruins.com/t5068-i-ll-recover-if-you-keep-me-a
MAGGIE  ▶ In the end, everyone ends up alone. Empty
trop de vide par ici gaah
mais ce scénario potte potte
bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche fire palpite
Revenir en haut Aller en bas

Susan Dillinger.
Susan Dillinger.
‹ disponibilité : fiche first.
‹ inscription : 27/08/2016
‹ messages : 390
‹ crédits : century sex.
‹ dialogues : indianred
MAGGIE  ▶ In the end, everyone ends up alone. Tumblr_n9wdrsfRYP1qg60ado5_250

‹ âge : dix-neuf ans
‹ occupation : livreuse pour le dirico express + étudiante à la WADA en arts visuels, elle fait également partie d'un club de théâtre.
‹ maison : gryffondor.
‹ scolarité : 1996 - 2002
‹ gallions (ʛ) : 1640
‹ réputation :
MAGGIE  ▶ In the end, everyone ends up alone. Empty
EXCELLENT CHOIX DE SCÉNARIO gaah gaah et puis Kristen Stewart est absolument magnifique trognon J'ai vraiment hâte de voir ce que tu vas nous faire de ce personnage, ça va être de la bombe j'en suis certaine wi bienvenue, du coup, et bon courage pour cette fiche, j'espère que tu vas t'éclater ici love
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MAGGIE  ▶ In the end, everyone ends up alone. Empty
Oh ow, merci à tous. trognon inlove
Vous êtes trop adorables han, je craque :russe:  (même si, j'ai un peu la pression haha gaah  yeah ).
Revenir en haut Aller en bas

HUNTED • running man
Theodore Nott
Theodore Nott
‹ disponibilité : always.
‹ inscription : 08/05/2016
‹ messages : 978
‹ crédits : killer from a gang pour l'avatar, tumblr, crooked fingers.
‹ dialogues : sienna.
MAGGIE  ▶ In the end, everyone ends up alone. Tumblr_olfqkn90wn1vszc6ro5_250

‹ liens utiles :
rolf ft. ryan gosling, astoria ft. lily collins, theodore ft. dylan o'brien, édouard ft. bob morley, neville ft. daniel sharman, elijah ft. chris evans, ambroise ft. sen mitsuji, alexander ft. alfie enoch, olivia ft. emeraude toubia, brienne ft. natalia dyer, dean ft. john boyega, gregory ft. alden ehrenreich, priscilla ft. daria sidorchuk, charles ft. james norton, hwan ft. vernon choi, jay ft. gong yoo, hiram ft. abel tesfaye, adidja ft. reece king.


‹ âge : vingt-quatre ans. (21/06)
‹ occupation : un ancien langue-de-plomb, désormais un Mangemort en fuite.
‹ maison : serpentard
‹ scolarité : 1991 et 1998.
‹ baguette : m'a été rendue par Mafalda. Vingt-deux centimètres virgule trois, ventricule de dragon (boutefeu chinois) et bois de chêne rouge.
‹ gallions (ʛ) : 2508
‹ réputation : je suis un déchet, un étudiant qui a un jour été prometteur, et n'est plus que l'ombre de lui-même.
‹ faits : j'étais un Mangemort défectueux, déterminé mais sans passion. J'ai été capturé par Blaise et Draco peu avant la Bataille et ai passé deux mois dans les cachots de Poudlard à additionner les crises de manque et quelques crises cardiaques sympathiques, dues à mon addiction à l'Orviétan (Excess).

J'ai été condamné au Baiser du Détraqueur quelques jours avant l'abolition de la peine de mort. J'ai été condamné à perpétuité à la place. Je me suis évadé d'Azkaban avec Penelope Clearwater, avec l'aide extérieure de Percy Weasley et vit désormais la vie du parfait moldu.
‹ résidence : dans un petit cottage sorcier posé.
‹ patronus : impossible à invoquer
‹ épouvantard : des milliers frelons qui tournent autour de lui et l'achèvent; la résurrection de Voldemort; le cadavre de sa filleule Cat.
‹ risèd : l'indépendance, une vie paisible et sans remous, aux côtés de Nephtys.
MAGGIE  ▶ In the end, everyone ends up alone. Empty
BIENVENUE PARMI NOUUUUUUUS, maintenant que je suis effectivement réveillée et capable de formuler un message qui peut montrer tout mon enthOUSIASME À L'IDÉE D'AVOIR UNE MAGGIE OMG OMG OMG. iiih iiih iiih iiih iiih c'est genre.... trop trop bien, du coup j'imaginais trop l'évolution du scénario avec les events en cours et j'étais triste mais si elle est prise fsiphfpisdhfje ne suis qu'amour, enthousiasme et impatience de lire cette fiche :stare: BON COURAGE POUR LA RÉDACTION, n'hésite pas si t'as la moindre question, ou juste envie de discuter, ou alors si tu veux savoir des choses très obscures sur la généalogique mulciber (Arrow), je crois en toi, ça va être parfait. palpite jule palpite

• • •

He wondered about lots of things. He wondered about himself (whether he was broken, or special, or better, or worse) and about other people (whether they were all really as stupid as they seemed). He wondered about life, and people, and science, and magic, and God, and whether he believed in any of them.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
MAGGIE  ▶ In the end, everyone ends up alone. Empty
MERCIIII iiih :oué: Pour tout t'avouer, ça fait plusieurs jours que je tourne autour de ce scénario chou , j'ai vraiment eu un coup de coeur. dents.
Je n'hésiterai pas à te harceler kr , même si pour l'instant, je crois avoir tout compris gaah (Tu vois, tu sous-estimes tes explications perv).
Revenir en haut Aller en bas

HERO • we saved the world
Harry Potter
Harry Potter
‹ inscription : 04/06/2015
‹ messages : 4243
‹ crédits : killer from a gang (avatar) ; anaëlle (sign).
‹ dialogues : indianred
MAGGIE  ▶ In the end, everyone ends up alone. Tumblr_inline_mr3oiwAaj81qz4rgp

‹ âge : vingt-trois (31/07/80)
‹ occupation : décédé depuis le 24/08/03.
‹ maison : Gryffondor
‹ scolarité : 1991 et 1997.
‹ baguette : en bois d'aubépine, mesure 30 cm et a en son cœur un crin de licorne (anciennement à Draco Malfoy) ; je suis également le maître de la baguette de Sureau.
‹ gallions (ʛ) : 6443
‹ réputation : je suis un dude très cool maintenant que j'ai tué Voldemort (rip).
‹ particularité : Fourchelang.
‹ faits : j'ai beaucoup changé, je suis devenu froid et maîtrisé, prudent et confiant ; les foutues répercussions de la guerre qui m'ont fracassé la gueule. Parmi les Insurgés, je suis Specs, anciennement parmi l'un des leaders des Audacieux. Membre du conseil de la RDP – les seuls étant au courant que je suis en vie. J'ai passé un marché avec Drow : 80 années de ma vie en échange d'un talisman prévu pour détruire l'horcruxe en moi.
‹ résidence : au 12 Grimmauld Place (Sirius m'a désigné comme étant son héritier pour reprendre la demeure familiale des Black).
‹ patronus : un cerf
‹ épouvantard : un détraqueur (la peur elle-même).
‹ risèd : mes parents, une femme et des enfants - une famille complète.
http://www.smoking-ruins.com/t6879-you-never-walk-alone-harry
MAGGIE  ▶ In the end, everyone ends up alone. Empty
MAGGIIIIIIIIIE fire fire ce que c'est bon de voir ce scénario trop cool tenté tbe mais c'est qu'en plus tu nous balances pas du vide, c'est trop bon ça, les infos que tu as mises hgfrdezefrgthyju, j'ai déjà hâte d'en lire plus. :trognon. bienvenuuue sur exci petit eucalyptus, bon courage pour la suite de la rédaction kr

• • •

I like a quiet life, you know me.
Gnawing on the bishops, claw our way up their system, repeating simple phrases, someone holy insisted. I want the markings made on my skin, to mean something to me again.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MAGGIE  ▶ In the end, everyone ends up alone. Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

MAGGIE ▶ In the end, everyone ends up alone.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Two friends in Santa Monica | Maggie&James
» this is the way the world ends, not with a bang but a whimper // well, i'd still bang you
» MAGGIE WALLACE ▶ @MtotheW
» MAGGIE GREENE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Until the very end ”
like the tiny dust floating in the air
 :: Evanesco; they lived happily ever after :: Fiches poussiéreuses
-