sujet; Constantin S. Crouch
MessageSujet: Constantin S. Crouch   Constantin S. Crouch EmptyMar 7 Oct 2014 - 4:11

Invité
Invité
Constantin S. Crouch Empty
Constantin S. Crouch
feat Jack Falahee • .Sparkle

• nom complet ; Constantin Salomon Crouch.

• surnom(s) ; Aucun, ne l’appeler surtout pas Coco ou Tintin, il déteste ce genre de surnom

• naissance ; 25 janvier 1975, née pendant une tempête de neige, sa mère ayant eu plusieurs fausses couches avant lui, a pourtant vouée tout son amour envers son unique fils, longtemps elle a été une déesse à ses yeux et encore aujourd’hui son amour pour sa mère semble étrange aux yeux de certains, même son père n’arrive pas toujours à avoir autant d’influence sur lui.

• ascendance ; Sang pur.

• camp ; neutre, il ne désire pas cette marque contre sa peau, la simple idée de l’avoir l’effraie pour tous ce qu’elle lui réclamerait et l’accuserait. Son père pourtant ne serait pas tout à fait de cet avis, prêt à tout faire pour obtenir ce qu’il désir. Pourtant les conseils de sa mère lui ont toujours semblé meilleurs que l’appétit trop grand de son père.

• métier ; employé à la capture des loup-garous, un métier qui le motive énormément.

• réputation ; La réputation des Crouch le suit malgré tout, bien qu’il est été plus élevé par sa mère, une Slughorn. On le dit également comme un accros du contrôle, mais certaines personnes aiment exagérer bien sur. Il est tout de même reconnu pour être un homme sérieux, d’une humeur facilement variable, autoritaire et travaillant. Il est d’ailleurs apprécier dans son domaine et sa réputation lui offre toujours de nouveaux contrats, il réussit toujours ses prises.

• état civil ; Célibataire, il sait se montrer charmeur envers les dames bien que la plupart du temps cela ne lui serve qu’à assouvir la bête en lui et ses désirs charnels.  les jeux d’amour ne l’on jamais vraiment séduit, croyant que l’affection n’est bon que pour la famille, mais depuis peu il recherche une fiancée, étant en âge de pouvoir fonder sa propre famille. Cette femme devra pourtant accepter beaucoup de femmes dans son entourage dont sa mère et ses cousines qu’il considère comme des petites sœurs.

• rang social ;, élite.

• particularité(s) ; Semi-loup, cela est arrivé il y a quelques années et Constantin déteste la malédiction qui pèse sur lui. Bien qu’il ne vive aucune transformation, les nuits de pleines lunes, il a  plus de force et les semaines avant, son appétit est difficile à contenter. D’ailleurs, son état, lui a laissé quelques cicatrices, ayant été transformé par les griffes d’une de ses bêtes, il a  trois énormes cicatrices sur la peau de son dos. Il n’aime pas parler de son état à tout le monde et seulement quelques personnes connaissent la vérité.

• patronus ; Ours polaire.

• épouvantard ; Être prit au piège sans pouvoir maitriser quoi que ce soit.

• risèd ; Avoir tuer toutes ces saletés de loup-garous.

• animaux ;Il a un gros minet, un chat avec un sale caractère, il semble toujours de mauvais humeur. Il est très affectueux envers son maitre et réclame toujours des caresses lorsqu’il essai de s’endormir. D’ailleurs son lien avec les animaux est un peu étrange depuis son état de semi-loup, certains animaux l’adore et d’autre en on une peur folle.

• baguette ; 15 cm faite de bois de châtaignier avec un crin de licorne.

• GROUPE •
Perso prédéfini/Inventé

The stars have faded away

► Avis sur la situation actuelle :
Issu d’une famille ayant deux façons de penser contradictoire, son père autoritaire s’attend de lui a ce qu’il mange dans la main des mange-mort, puisqu’en ce moment pour survivre dans ce monde cruel il te faut la marque, alors que sa mère lui rappel la sagesse et la prudence. Sa mère est de terrain neutre, elle le guide par de vieille légende où le pouvoir apporte plus de malheur à l’homme, mais son père ne désire que cela.

Il ne sait pas quoi vraiment penser du sort des rebuts, pourtant il s’estime chanceux d’être d’une lignée pure et d’échapper à ce cruel destin. Il a fait son temps en tant que râfleur, il a vu de ses propres yeux la violence et l’angoisse dont ces gens sont victime. Ayant traqué et capturé des compagnons de classe de l’époque, il s’est lui-même détesté. Pourtant il adorait la traque, cet instinct de semi-loup en lui le poussait à aller toujours plus loin, une agressivité qu’il n’avait jamais expérimenté sommeillait au plus profond de lui et cela l’effrayait. Son père était si fier de ses exploits, l’unique fils de Mr. Crouch Sénior excellait en la chose et cela ravissait les supérieurs.

Il n’a jamais été intéressé a posséder un rebut, il n’aime pas trop que les gens s’impose dans sa vie personnel, enfin les seules personnes qu’il arrive à autoriser de telles comportements sont ses cousines du côté maternelle et sa mère bien entendu.

Selon Constantin, le monde tel qu’il est devenu ne pourra pas continuer ainsi, le mal à certes gagner une grande bataille, mais selon lui les insurgés vont rétablir l’ordre. Cette tyrannie est affreuse et il est facile d’être rejeté dans le mauvais camp pour les mange-morts. Constantin préfère rester neutre, et il fait très attention à ne pas parler de ces propres opinions publiquement. Il demeure toujours discret et prudent sur ces sujets de débats.


► Infos en vrac :Semi-loup, l’instinct de l’animal entre parfois en conflit avec sa part d’humanité, Il a beaucoup de difficulté à accepter cet état. La chasse et la capture de ces créatures lui redonne un peu de positif, s’il peut éviter à d’autre gens de vivre ce qu’il a vécu lors de son adolescence. Il ne se montre pas toujours très aimable, son côté tendre est réservé aux gens qui le mérite Sa rencontre avec la bête date de ses jeunes années à Poudlard, il avait 13 ans à l'époque. C’est un homme très persévérant dans ce qu’il entreprend, il ne laisse jamais tomber une piste, chose pour laquelle, il est reconnu comme très compétant dans son domaine, il préfère chasser ces créatures que les rebuts, comme à l'époque, en tant que rafleur. Constantin est reconnu depuis quelques temps pour avoir des sauts d’humeur et même parfois d’être colérique et violent, la pulsion de la bête en lui est difficile à gérer pour lui. Il a trois grandes cicatrices qui débutent près de la clavicule droite et vont vers l’arrière du dos jusqu’à l’omoplate sur la gauche, en souvenir de sa rencontre avec la bête. Il préfère travailler seul, trouvant toujours ses partenaires encombrant, il n’est pas très bon dans le travail d’équipe Il ne sait toujours pas comment il s’est retrouver dans la forêt interdite à l’époque, Constantin a certains doutes, mais il n’a aucune preuve, il recherche certains charmes pour retrouver la mémoire avant cette nuit fatale. une rumeur dit que le jeune homme serait  autant attiré par les hommes que les femmes, si vous demandez à ses parents, tout le monde vous dira le contraire, le jeune Crouch recherche une jeune femme à épouser, il ne pourrait jamais être de ceux qui s'effarouche des hommes, c’est une vrai insulte aux yeux de monsieur Crouch sénior que de telle ragots circulent.


Nothing compares to you

• pseudo & âge ; Milou, 26 ans. • comment as-tu trouvé le forum ? Ma sœur arrête pas d’en parler ahahah. • ton avis, tes suggestions ; Offrir plus de définition des tâches des divers métiers et ce qui est obligatoire d’être pour obtenir certains métiers. • connexion ; Dépend des semaines, minimum une fois semaine, peut-être deux fois semaine. • quelque chose à ajouter ?  Je jongle entre mes cours, mon stage bientôt, ma fille de bientôt 9 mois et le travail, donc soyez indulgent avec moi si je ne suis pas toujours rapide, parfois j’ai plus de temps à offrir, parfois moins.

• coup de main pour le bottin ;


2. Si ton personnage est un inventé ;
JACK FALAHEE ; constantin s. Crouch
Code:
▋ <a href=" http://excidium.bbactif.com/u128">▋</a> <pris> JACK FALAHEE ;</pris> constantin s. Crouch
 


Dernière édition par Constantin S. Crouch le Mar 14 Oct 2014 - 2:42, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Constantin S. Crouch   Constantin S. Crouch EmptyMar 7 Oct 2014 - 4:15

Invité
Invité
Constantin S. Crouch Empty

I got power and a little secret


――――――-―• Once upon a time •――――-―――
Que peut-on dire contre une enfance où règne la joie? Une mère merveilleuse qui sourit, elle surveille la prunelle de ses yeux, son fils adoré. Il était, à cette époque, si doux, si curieux, si enjoué, tout était une question de jeu. Un petit sourire charmeur et il gagnait la partie. C’est merveilleuses années avaient, sans doute, passé trop rapidement pour ce cœur de maman. Son bambin devint rapidement un garçon. Un petit garçon dont la beauté en émerveillait tant encore. Ce fut l’époque où les amis devint important et en tant que bonne mère, comment lui refuser d’avoir des relations avec ses pairs. Elle était toujours prête à défendre son fils devant son mari trop autoritaire, il désirait modeler leur fils, mais elle, elle espérait qu’il s’épanouisse.

Il doit se renforcer, il doit apprendre à être fort, il doit écouter les ordres, que disait le paternel, mais sa dame tenait les reines et jamais son fils ne serait réellement ce dont le père espérait. Il apprendrait à faire des choix, il serait libre de choisir et enfin il apprendrait à vivre avec les conséquences de ses choix qu’ils soient bons ou mauvais.

Il était bon étudiant à Poudlard, sa mère était si fière et si heureuse que ce soit facile pour lui. Ce qu’elle aimait le plus était ses petites sorties avec lui, ils pouvaient passer des heures à l’extérieur à regarder le ciel et à parler de tout et de rien. Son fils l’aimait, il avait confiance en elle et c’est dans ces moments qu’elle comprenait qu’elle avait toujours offert une bonne éducation à son fils unique.

Malheureusement, son fils adoré changea après cette nuit, cette nuit où l’horreur les visitèrent. Qu’elle panique avait-elle vécue lorsqu’elle avait réalisée qu’il n’était pas dans sa chambre, il avait disparu! Sans attendre, elle appela les autorités, on se mit rapidement sur le cas du jeune homme. Avait-elle manquée à son rôle, pourquoi son fils serait-il parti de la maison à une heure si tardive. On parlait de fugue, mais cela était impossible, son fils ne pouvait pas fuguer. La pire angoisse pour un cœur de maman. Quand on le retrouva avant la fin de la nuit, elle fut soulagée. On lui apprit tout de même le triste sort de son fils. Il serait marqué à vie maintenant, que pouvait-elle bien faire, que pouvait-elle bien dire à son fils, lui dont le destin venait subitement de changer. Son fils maudit, maudit par ces sales créatures, pourquoi avait-il donc été dans cette affreuse forêt? Elle ce sentit si impuissante face à cet horrible destin, son fils adoré, si beau, serait maintenant maudit par cet malédiction.

Puis ce fut l’arrivée des jours sombres, son fils autrefois si souriant venait de changer subitement, il s’enfermait des heures dans sa chambre, il ne lui parlait plus de sa vie, il ne voyait plus d’amis.  Le paternel semblait pourtant heureux de la tournure des choses, la consolant en lui disant que leur fils devenait un homme. Il n’était pas sain qu’un fils soit aussi proche de sa mère. Il était temps qu’elle ne le couvre plus de ses jupons, leur fils devenait un jeune homme. Elle accepta le destin, elle ne pouvait rien, mais son cœur était meurtri.

Une lueur d'espoir apparut lorsqu’elle réalisa que son fils revint près d’elle, certaines choses avaient changés certes, mais il arrivait à reparler des études, de certains camarades de classes et de petites choses insouciantes, mais qui la rendait si heureuse. Les jours semblaient reprendre des couleurs et cela la réconfortait. Elle avait décidée qu’elle ne le laisserait plus s’éloigner à nouveau d’elle, il était son fils, son seul amour et cela jamais personne ne pourrait le comprendre.

Le monde changea, les mange-mort gagnèrent le pouvoir et le gouvernement devint dangereux. Bien qu’elle n’ait jamais vraiment parlé avec son fils de sa malédiction, elle avait peur pour lui dans ce monde de mange-mort. Pourtant l’homme qu’il devint semblait arriver à bien se défendre, il fit son temps obligatoire et les haut-gradés semblaient satisfait de son œuvre, un des meilleures de son équipe. Son mari était si fier, il se ventait de choses qu’il n’avait jamais faites et elle le laissait parler. Elle savait que les choix de son fils allaient laisser une marque en lui, elle espérait seulement que tout aille pour le mieux. Puis quand il termina son temps, elle lui parlait de plusieurs métiers simples qu’il pourrait réaliser, mais il avait fait son choix, il désirait traquer ces créatures, ces bêtes qui avait modifié son destin. Elle espéra qu’il puisse trouver la paix, mais elle avait peur, peur de ce que ce métier comportait comme risques pour son fils adoré.


――――――-―• One day I will get revenge, One night to remember •――――-―――
Le jeune garçon ouvre les yeux, il ne reconnait pas l’endroit où il se trouve, il fait si sombre que cela en est effrayant. Il ne se rappel plus pourquoi il n’est pas dans sa chambre. À cette heure, il devrait être au creux de son lit. Il sent l’odeur de la terre humide sous lui, il reconnait les bruits de la nature qui l’entoure, il fait nuit et seule une lueur blanchâtre découpe les ombres qui l’entourent. Celle-ci prennent l’allure de démons griffus qui attendent sagement que le garçon ce retourne pour l’agripper. Il sait reconnaitre les arbres, mais ce soir ils lui semblent effrayant. Il décide de se relever et d’essayer de comprendre ce qui ce passe, sa mémoire semble pourtant lui faire défaut. Il cherche sa baguette et ne la trouve pas, ce qui lui amène une nouvelle crise de panique. Il a beau remuer la terre prêt de lui avec rapidité et angoisse, il semble qu’on lui est retirer sa seule arme…

C’est à ce moment qu’il l’entendit hurler. Un hurlement terrifiant, monstrueux, cauchemardesque, ce crie restera gravé dans sa mémoire pour les prochaines années à venir. Il lui semblait à une cinquantaine de mètres, mais à vrai dire le garçon n’en savait trop rien. Cela ressemblait à un loup, mais ça ne pouvait pas en être un, le hurlement semblait trop grave, trop effrayant. Ce fut à ce moment qu’il réalisa où il se retrouvait… Cette forêt interdite aux sorciers, qui avait bien pu oser amener un noble comme lui dans un tel endroit. Constantin avait toujours été bon élève et jamais il n’aurait osé briser pareil règlement, surtout si sa propre vie devait se trouver en danger. Comment un étudiant de Poudlard sans baguette pourrait arriver à terrasser une bête monstrueuse ? Il l’entendait se rapprocher, à croire qu’elle avait senti sa peur.

Sans plus réfléchir le garçon se précipita dans une direction, espérant que ses jambes ne le trahissent pas.  Son cœur battait si fort dans sa poitrine alors que les cris de la bête se rapprochaient de plus en plus de lui. Cette bête devait être géante pour être aussi rapide. Sans se poser plus de questions, il s’agrippa à une branche et se hissa, espérant pouvoir échapper à cette bête invisible. Il escalada de façon rapide, si bien qu’il crut en un espoir divin. Sa naïveté, ne dura qu’un moment, il entendit la bête renifler tout près, mais le garçon ne céda pas à l’envie de jeter un coup d’œil sous lui et continua son ascension voyant son salut dans le haut de cet arbre. Son espoir s’évanouit lorsqu’une branche céda sous son poids, le laissant retomber, plus rapidement qu’il n’avait espérer, contre la rigidité du sol.

Le choc fut douloureux, mais il oublia rapidement la douleur. La bête l’avait déjà repéré, elle semblait lancer des cris de joie en retrouvant sa proie, maintenant prise au piège. Ses yeux s’était habitué à cette noirceur lugubre, il la voyait. La bête était là, avec des crocs énormes prêts à le déchiqueter. Il savait qu’il n’avait aucune chance, la bête semblait se moquer de lui. Elle le fixait, attendant que le jeu débute, le jeu du chat et de la souris. Malheureusement pour le garçon, il n’était plus qu’un rat prit au piège. Réaliste, il connaissait la fin de ce combat inégal, jamais un jeune homme ne pourrait s’échapper, c’était la fin.

Malgré tout, l’être humain se rattache à de drôle d’espoir, cet espoir le fit réagir et sans larme ni cri, il chercha ce qu’il pourrait utiliser, se trouvant près de lui. Sa seule chance fut une pierre, qu’il agrippa avec force. Il la lança en espérant lui faire le plus de dommage. Cela dû l’atteindre, puisque la créature eu un mouvement de recul en échappant un grognement sinistre. Sans attendre, le gamin se retourna sur le ventre et escalada rapidement la terre pour repartir à la course. La bête le poursuivie et, cette fois,  elle était beaucoup plus rapide. Il senti une force énorme l’agripper dans le dos, puis une sensation de brûlure qui se répandit rapidement dans tous son dos. Il hurla de douleur et tomba contre le sol, cru ensuite distinguer des cris au loin, la bête ne continua pas son œuvre. Elle l’abandonna, le laissant pour mort, le garçon perdit connaissance sous la douleur. Quand il revint à lui, il était maintenant dans une infirmerie, il semblait qu’on lavait retrouvé et qu’on lui avait prodigué des soins. Sa mère était tout près et questionnait le soigneur. Elle chuchotait doucement et il n’entendit pas ce dont il était question et quand elle vint le voir elle lui sourit en le voyant éveillé. Elle le rassura doucement, mais jamais elle ne parla de cette nuit. Lui non plus…


Dernière édition par Constantin S. Crouch le Mar 14 Oct 2014 - 2:57, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Constantin S. Crouch   Constantin S. Crouch EmptyMar 7 Oct 2014 - 6:22

Invité
Invité
Constantin S. Crouch Empty
Soeuretteeeeeeeeeee !!! foufou
BIENVENU SUR EXCI, dont je te parles beaucoup trop. (Pardon pour ça erf) Mais tu vas te plaire, ensemble on va malmener Bea, tu vas voir. hehe Ce sera troooooooop bien ! (Et pis Falahee quoi, je ne me lasse pas ! bave) JO TEM ! hanpalpite
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Constantin S. Crouch   Constantin S. Crouch EmptyMar 7 Oct 2014 - 6:57

Invité
Invité
Constantin S. Crouch Empty
c'est le cousin le plus sexy que j'ai jamais vu de ma vie ! OMG! iiih inlove leche bounce
bienvenue, bienvenue, bienvenue !
j'exige un lien - pas d'échappatoire, héhé !
bonne rédaction de fichette ! yiih
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Constantin S. Crouch   Constantin S. Crouch EmptyMar 7 Oct 2014 - 14:18

Invité
Invité
Constantin S. Crouch Empty
Okay, peut-être que finalement, Jack il est pas si mal. :siffle: hehe
En tout cas, j'adore le set d'avatar que tu as choisi. yeux palpite
Bienvenue lovely you. fire iiih palpite
awéééé, malmenez-moi. hehe
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Constantin S. Crouch   Constantin S. Crouch EmptyMar 7 Oct 2014 - 17:00

Invité
Invité
Constantin S. Crouch Empty
JAAAACK gaah yeah hehe première fois que je le vois sur un rpg, je sens plus ma culotte. :russe:
bienvenue parmi nous iiih
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Constantin S. Crouch   Constantin S. Crouch EmptyMar 7 Oct 2014 - 17:33

Invité
Invité
Constantin S. Crouch Empty
Alors c'est toi la fameuse sœur qui devient un cousin :-^: J'espère que tu vas autant t'éclater que Sue ici han parce que si c'est le cas, je pense que tu ne regretteras pas du tout d'être venue hehe Bienvenue leche
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Constantin S. Crouch   Constantin S. Crouch EmptyMar 7 Oct 2014 - 18:56

Invité
Invité
Constantin S. Crouch Empty
Bienvenue parmi nous ! I love you
Bon courage pour ta fiche, hâte de voir ce que tu vas faire de ce perso. potte
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Constantin S. Crouch   Constantin S. Crouch EmptyMar 7 Oct 2014 - 20:15

Invité
Invité
Constantin S. Crouch Empty
BIENVENUUUE hehe c'est le débarquement des gens sexy sur le forum, ou quoi ? hm j'ai hâte de voir ce que tu vas faire de ce petit cousin, en tout cas ! bon courage pour ta fiche, n'hésite pas à contacter un membre du staff en cas de question jule
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Constantin S. Crouch   Constantin S. Crouch EmptyMar 7 Oct 2014 - 20:27

Invité
Invité
Constantin S. Crouch Empty
@Theodore Nott a écrit:
Alors c'est toi la fameuse sœur qui devient un cousin :-^:
hehe
Et je crois bien sister :siffle:

Bienvenuuuuuuuuuuuuuuue iiih et hâte de découvrir ton personnage :-^:
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Constantin S. Crouch Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Constantin S. Crouch

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Until the very end ”
like the tiny dust floating in the air
 :: Evanesco; they lived happily ever after :: Fiches poussiéreuses
-