sujet; SAMAËL → i've screamed until my veins collapsed

Invité
Invité
SAMAËL → i've screamed until my veins collapsed Empty
Samaël Blackrothi push my fingers into my eyes
it's the only thing that stops the ache
❝ We're running in circles again ❞Rebirth of the Phoenix ; Inventé

☇ pseudo complet & surnom(s) ; Samaël n'a pas vraiment le nom qui colle au personnage. Il n'a rien de démoniaque, rien du prince déchu des enfers dont les vieux textes parlent. Sa mère aimait la sonorité du prénom, son aspect chantant. Son père racontait qu'il avait fait une coquille en écrivant Samuel sur le certificat de naissance. Blackroth était le nom de sa mère, qu'il porte avec fierté. Elle ne l'a pas abandonné comme son père – et c'était elle, la sorcière, au final. Ce nom est son héritage. Elle le surnommait Sammy, avec affection. Plus personne ne l'appelle comme ça désormais. Sam, à l'occasion.
☇ naissance ; Samaël est né le 25 août 1978 dans la petite ville côtière de Plymouth, il a le signe astrologique et les traits psychologiques de la Vierge.
☇ ascendance; son père était moldu, sa mère sorcière sang-mêlé, il est donc également sang-mêlé.
☇ métier ; il n'a jamais eu le temps de trouver un réel emploi après avoir été diplômé de Poudlard, bien qu'il avait pour vocation de finir dans le milieu artistique, comme musicien, chanteur ou peintre. Maintenant, il est considéré hors-la-loi, et c'est pas super bien payé.
☇ camp ; longtemps il s'est battu pour garder sa neutralité, mais les rêves incessants qui l'assaillent l'ont poussé à rejoindre la rébellion.
☇ réputation ; Sam a toujours été perçu comme un gamin en dehors du monde, il avait les yeux cernés, la peau pâle, le sourire facile et béat quand il s'arrêtait sur des détails que personne ne prenait la peine de considérer. A Poudlard, il avait quelques bons amis, mais il essayait de ne pas devenir trop proche des gens. Il n'avait pas envie que leurs avenirs proches s'immiscent dans ses rêves à lui. Peine perdue. Ces dernières années, Sam a fui sans relâche les Traqueurs envoyés par le Magister. Il a été seul une bonne partie du temps.
☇ état civil ; célibataire, il n'a eu que quelques amourettes durant ses années Poudlard, sans grande distinction de genre, d'âge, ni d'affinités. Sam n'est jamais tombé amoureux. Ses visions l'ont conduit, depuis très jeune, à poser une certaine distance avec les autres, et à ne pas s'impliquer dans la vie de ses pairs, par refus de prendre responsabilité pour ce qu'ils pouvaient voir de leur avenir.
☇ rang social ; officiellement, il est considéré comme un hors-la-loi, et recherché par les hommes de Lord Voldemort.
☇ baguette ; taillée dans du bois de tilleul, elle porte en son sein une épine de monstre du Fleuve Blanc, mesure vingt-quatre centimètres et reste très souple.
☇ épouvantard ; mourir.
☇ risèd ; perdre son don de voyance, afin d'avoir enfin une bonne nuit de sommeil ininterrompue.
☇ patronus ; il ne peut pas produire de patronus corporel.
☇ particularités ; depuis sa naissance, Samaël est doté du don de voyance. Ses visions se manifestent dans ses songes, à travers de multiples allégories difficiles à interpréter, bien qu'il ait pris le coup de main. Son objet le plus précieux est sans aucun doute un énorme carnet, dans lequel il note tous les détails de tous les rêves qu'il a jamais eu, barrant les mentions prophétiques déjà réalisées - il y travaille à interpréter les informations écrites. Certains détails lui paraissent si importants au réveil qu'il se les tatoue sur la peau. Ce pouvoir le définit bien plus que son statut de sorcier sang-mêlé, et c'est à la fois une bénédiction et une malédiction à ses yeux.
☇ animaux ; il avait un hibou, mais dans sa cavale, il s'est vite retrouvé sans nourriture, et il a dû faire des concessions...
☇ miroir ; il vient d'arriver dans le camp des Phoenix, il n'a donc pas encore de miroir en sa possession.
☇ Avis sur la situation actuelle :
Depuis quasiment sept ans, Samaël est en fuite. Il cherche à échapper aux hommes du Magister, qui traque les voyants du monde sorcier anglais. De fait, la situation actuelle, il ne la connaît pas des masses. Il se tient au courant des grands points, comme de savoir si Voldemort a été renversé ou non (la réponse est non) (toujours pas bon sang), si Sam peut revenir à la civilisation sans craindre un avada fatal dès qu'il a le dos tourné. Puisque pour l'instant, ce n'est pas sûr pour lui, il se terre. Autant dire qu'il abhorre la situation politique actuelle, qu'il aimerait retrouver une certaine tranquillité d'esprit (bien qu'après tant d'années à fuir, il doute y arriver de suite) et que c'est dans cet objectif qu'il a joint la rébellion et la Renaissance du Phoenix. S'il pouvait contribuer à la chute du Lord, et retrouver une vie normale, ce serait sympa. Quoique une vie normale, pour Sam, ça reste une vie un peu moisie.

☇ Infos complémentaires ;Sam s'est intéressé dès sa troisième année à la divination, afin de mieux comprendre son don et sa portée × il n'a jamais été un grand sportif, voler sur un balai lui déplaît beaucoup, en revanche il manie bien la baguette × après sept années de cavale, sans beaucoup utiliser la magie, il craint cependant d'avoir perdu son niveau de sorcier et il va devoir s'y remettre sérieusement × il chantonne assez souvent, c'était d'abord pour briser le silence durant ses pérégrinations solitaires, maintenant c'est devenu une habitude × avant de dévorer son hibou il se considérait comme un ami loyal, quelqu'un de juste et droit, moralement éthique, désormais il sait que tout le monde peut déraper si les circonstances l'y poussent × dans le but de ne plus déraper, et parce que ses visions l'inquiètent, il a toujours cherché à s'éloigner des autres, c'est un solitaire autant volontaire que forcé, après sept ans de fuite en solo × il transporte toujours avec lui un gros carnet dans lequel il écrit tous les détails de ses rêves dont il se rappelle, et il y note les interprétations qu'il peut en faire afin de dresser un portrait assez fiable de l'avenir × son corps est tatoué à de multiples endroits, de symboles qu'il a vus dans ses rêves, dont il sait qu'ils sont importants mais qu'il n'a pas encore déchiffrés entièrement × il a été trouvé par Rohan après s'être rendu dans une clairière, suite à une vision, il savait qu'il pourrait joindre la rébellion s'il y attendait le messager × le loup l'a ramené parmi les siens, c'est le premier vrai contact avec ses pairs depuis qu'il a fui la civilisation, sept ans plus tôt × il est enfin prêt à se battre.

❝ Nothing compares to you ❞Deux mots sur l'IRL

Appelez-moi KEIBO. J'ai 21 ANS, je viens de BRETAGNE et j'ai connu le forum via JUNE, ROHAN, AMELIA, EDOUARD ET LA CLIQUE. Si tout va bien vous me verrez connecté 7 jours sur 7.Un dernier mot ? AFTER ALL THIS TIME? ALWAAAAAYS.

Approuvé par le Ministère de la Magie


Dernière édition par Samaël Blackroth le Mar 11 Oct 2016 - 10:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
SAMAËL → i've screamed until my veins collapsed Empty
waging my warsbehind my face and above my throat
❝ shadows will scream ❞2003 & SLUMBERLAND

Je cours. La lune est pleine et je cours. Elle est rouge, comme le sang qui macule mes mains, comme celui qui éclabousse mes pieds nus. A qui est ce sang ? J'ai mal nulle part, c'est pas le mien, c'est pas le mien. Un regard à droite, un regard à gauche, mais surtout, ne pas s'arrêter de courir. Il y a des corps pendus aux branches des arbres. Cette forêt n'a pas de fin. Les cadavres se balancent en souriant. C'est leur sang. Il épouse les feuilles mortes, c'est le lit d'une rivière pourpre et je poursuis ma route dedans. Je trébuche. Pas le temps de crier, pas le temps de pester, je me lève à nouveau et je cours. Bon sang pourquoi je cours ?

Un cri. Deux cris. Les voix se marient tout autour, la chorale est stridente. Je me plaque les mains sur mes oreilles (ce n'est qu'un rêve) et je vais tout droit, tout droit. Ils hurlent la guerre, ils hurlent leur peine et leurs pertes et la bataille de Poudlard, le règne du Magister. Quand je les dépasse, ils se taisent. Parce que derrière elle est là, la Faucheuse. Ils crient pour moi mais pas pour elle. Ils sont déjà morts, pour elle. C'est moi que la Faucheuse veut (ce n'est qu'un rêve). Elle ne m'aura pas.

Soudain, je cours à la verticale. Je ne tombe pas, je ne me sens pas tomber, le monde est juste tout retourné. Il y a de plus en plus d'arbres, de plus en plus de corps pendus, sanguinolents. La nuit resserre sa prise, il fait noir, si noir. Des minutes ou des heures après, je ne me suis toujours pas arrêté, sauf qu'il n'y a plus de ciel, plus de sol, plus de forêt. Est-ce que je suis mort, enfin ? La Faucheuse m'a eu ? Il y a une lumière au loin (ce n'est qu'un rêve) et je reconnais un cerf, je reconnais un loup, je reconnais un phénix. Le flash est soudain, vif.

C'est une clairière et un petit étang. Je m'y penche. Plus de cadavre, plus de Faucheuse. Juste deux opales au fond de l'eau, deux pupilles que je reconnaîtrais entre mille. ❝ Mum? ❞ La surface se trouble. Je suis déjà à genoux sur la rive, je plonge mes mains là dans l'eau, je dois la sauver, elle se noie et je dois la sauver (ce n'est qu'un rêve) sauf que non, elle est morte, je le sais elle est morte. Tous sont morts, tous vont mourir, cette guerre les tuera et j'entends la Faucheuse, je sens la froideur de son souffle. Je vais mourir aussi.

   
❝ that i'm alone ❞1998 & PLYMOUTH

 Samaël n'aurait pas dû revenir ici. C'était une décision un peu idiote, mais il savait qu'il l'aurait regretté, s'il avait fui sans repasser dans la maison de son enfance. Elle ne ressemble plus à grand-chose désormais. Les meubles sont recouverts d'une large couche de poussière, le toit fuit par endroits. Il y a des graffitis sur les murs. Sam est encore propriétaire de la petite demeure, seulement il n'y met plus les pieds depuis que sa mère est morte. C'est trop plein de souvenirs d'elle. Il y a des photos, dans des cadres cassés sur le plancher. Il y a des vêtements élimés, suspendus dans les placards, parce qu'il n'a pas eu le courage de les retirer des cintres et les donner aux nécessiteux. S'il avait pu se consoler en haïssant les coupables du décès de sa mère ... mais une maladie l'avait emportée. Un truc contre lequel personne ne pouvait rien.

Sam la portait en elle, il portait son visage et son odeur et son rire et sa voix et ses bras autour de son petit garçon mais tout ça s'estompait. Bientôt, il ne resterait qu'un vague ressac de moments heureux si lointains. Si lointains. Voldemort est devenu le Magister. Voldemort a pris le pouvoir, il a vaincu le monde sorcier. Ça n'augure rien de bon. Sam connaît son don de voyance, à défaut de le contrôler. Il a conscience d'être un atout pour quiconque voudra un distributeur de prophéties, comme si c'était aussi facile de voir l'avenir, de comprendre l'avenir. Il ne comptait pas être utilisé comme un vulgaire outil de guerre. Il avait déjà son sac sur l'épaule, tout ce qu'il lui restait à faire, c'était dire au revoir. Il ne pensait pas que ce serait si dur ; il essuya ses larmes, se racla la gorge pour se donner contenance. ❝ Bye Mum. ❞ C'était bizarre, de parler ainsi au silence. Le vide lui répondit, un écho de sa peine. ❝ Love ya. ❞ Il laissa la porte ouverte en sortant.

 
❝ sometimes to stay alive ❞2000 & CAMPAGNE ANGLAISE

 Deux ans à regarder par dessus son épaule. Les premiers mois étaient les plus pénibles. Samaël n'avait jamais été un garçon de société. Il se tenait à distance des autres, convaincu qu'il voyait avant tout l'avenir de ses proches, dans ses rêves. Il avait vu la mort de sa mère avant qu'elle ne se produise, après tout – ou du moins, il en avait vu l'allégorie. Si la voyance était la même chose que recevoir un télégramme clair et précis des événements à venir, ce serait probablement plus simple. Quand Sam fermait les yeux chaque soir, il partait pour un voyage. Une marche initiatique à travers symboles et métaphores, souvent terriblement violents. C'était à lui de noter au réveil tout ce dont il se souvenait, et d'en déduire les possibles sens. S'il voulait comprendre l'avenir, il devait faire marcher ses méninges, et là encore, il n'était jamais certain de comprendre les signes de la bonne manière. C'était épuisant.

Parfois au réveil, quelque marque ou détail restait gravé dans sa tête. Ceux-là étaient plus importants que les autres, alors il se les tatouait sur les bras, les jambes, le torse. Il ne pouvait pas les oublier. Il devait déchiffrer le puzzle. C'était un bon passe-temps, quand on est en fuite depuis si longtemps. Sam était tout seul. Il croisait parfois sur sa route d'autres voyageurs, avec lesquels il engageait peu, terrifié à l'idée qu'ils s'agissent des hommes du Magister. Son plus fidèle ami était son hibou, Conrad. Il lui faisait la conversation, sans quoi il aurait pu passer des mois sans entendre le son de sa propre voix. Conrad l'empêchait de déprimer. Mais ça ne nourrissait pas son homme, de discuter avec un hibou.

S'il avait vécu de larçins, et qu'en bordure de villes Samaël s'en sortait plutôt bien, pour un vagabond, il n'en était pas de même aujourd'hui. Depuis plusieurs semaines, il s'était enfoncé dans la campagne anglaise. Il avait échappé à un groupe de rafleurs, mais avait depuis perdu sa route, et il espérait que chaque nouvelle journée le rapprocherait d'une petite bourgade ; manque de chance, ce n'était que bosquets, champs et forêts. Affamé, il hésita à transplaner avant de se rappeler que sa signature magique pouvait toujours être détectée. Alors il errait, Conrad sur l'épaule ou volant quelques mètres au-dessus de lui. L'animal pouvait chasser. L'animal mangeait à sa faim. Sam avait tenté de poser des pièges, de tuer une biche ou pêcher un poisson, mais il n'avait pas de grandes capacités de chasseur. C'était quelque chose qui s'acquérait avec le temps et l'expérience. Il allait y arriver un jour, seulement en attendant, il crevait la faim. Et il y avait Conrad sur son épaule.

L'idée le traversa une première fois de manger son hibou, alors qu'il venait d'enquiller plusieurs heures de marche. Il rejeta cette possibilité avec force et dégoût. Il ne pourrait jamais faire ça à Conrad, son camarade et compagnon de longue date. Cependant, la graine était plantée, et elle germa les heures, les jours suivants. Il ne pouvait pas se laisser mourir, pas après avoir mis sa vie en pause aussi longtemps pour survivre à Voldemort et ses traqueurs.

Conrad semblait si appétissant, sous la lumière de la lune ce soir. Le hibou le fixait de ses grands yeux. Il allait partir chasser. Il aurait bientôt le ventre plein – et rien pour Sam. Même pas une petite gerbille. Son estomac grognait de mécontentement. Non, à ce stade, son estomac hurlait de désespoir. Il était à l'agonie. Ses doigts attrapèrent une pierre sans qu'il y pense, et il serra la roche jusqu'à ce que ses jointures blanchissent. Peut-être que la faim, la solitude, la fatigue le rongeaient trop. ❝ Come, buddy. ❞ Le hibou sautilla, confiant, jusqu'à Sam. Il n'eut même pas le temps d'un sursaut que la pierre lui avait déjà défoncé le crâne. Il pleurait à grosses gouttes alors qu'il dévorait la chair à peine chaude de Conrad. Et il pleura les semaines qui suivirent, accablé par la solitude et la culpabilité.

 
❝ you gotta kill your mind ❞2003 & QG PHOENIX

❝ You look exhausted. ❞ C'est la première chose que lui dit l'homme-loup lorsqu'ils entrent dans la maison.

Sam a attendu plusieurs jours dans cette clairière. C'était la même que dans ses rêves, le même étang et les mêmes pins, il savait qu'il était au bon endroit. Seulement, il n'y a pas d'indications temporelles dans les visions, ou rarement. Sam a dû s'asseoir au bord de l'eau et attendre. Jusqu'à être plaqué face contre terre, écrasé par le corps d'un buffle. Il avait dû s'assoupir, ou l'autre s'était montré discret dans son approche. Son petit corps maigrelet fut retourné comme une crêpe, et il fit face à son assaillant. Pas un buffle. Un homme au regard animal, cependant – il avait après tout la force d'une bête. ❝ Who are you? What are you doing here? ❞ Les mots sonnaient bizarrement dans la bouche du blond. Sam, tout aplati qu'il l'était par la poigne de l'autre, répondit d'une voix faible. ❝ I've been waiting for you to show up. ❞ Il avait sûrement piqué sa curiosité un minimum, puisque le blond relâcha la pression, non sans rester sur le qui-vive. Sam, assis dans l'herbe, glissa quelques mètres en arrière. ❝ Look at me, mate. You have nothing to fear. ❞ Il pensait que ce serait plus bizarre que ça, de renouer contact avec la civilisation, avec de vrais sorciers. Il n'avait pas évolué avec ses pairs pendant les sept dernières années. Il n'était plus très sûr des commodités d'usage. Or, ce n'était pas parler qui le troublait, c'était qu'on lui réponde. Sa voix, il s'y était fait. Il avait fini par se parler tout seul, pour se donner du courage, pour s'occuper, pour réfléchir. Pour ne pas sombrer. Les timbres, les tons, les sonorités des autres, c'était différent. Agréablement différent. ❝ Who are you? ❞ Bon, le blond se répétait un peu, ça n'empêche qu'il était plaisant d'avoir un nouveau compagnon. Depuis Conrad, Sam était bien seul. ❝ I'm a psychic. My name is Samaël. Please take me home. ❞

❝ You look exhausted. ❞ dit Rohan. Il lui désigne l'étage, comme si Sam n'avait plus qu'à monter et choisir une chambre. Il devait peut-être se présenter aux autres avant ? Il n'en avait pas envie. Il ne voulait pas dormir non plus. Il ne voulait jamais vraiment dormir. Les mains dans les poches, l'une d'elles serra un petit paquet, un autre bien précieux en plus de son gros carnet et de sa baguette. Un bruit diffus de conversations venait du salon. Il le pointa du doigt, incertain. ❝ Should I...? ❞ Le blond hésite. Finalement, il fait non de la tête. ❝ I'll tell them 'bout ya. Go to sleep. ❞ Il avait vérifié dans la forêt que Sam n'était pas une menace. Ils avaient conversé longtemps, et l'homme-loup semblait satisfait. Le jeune voyant grimpa les marches avec lenteur – depuis combien de temps ne s'était-il pas trouvé dans une maison ? – et entra dans l'une des chambres dont la porte était ouverte. Aucune affaire, le lit bien fait, elle semblait inoccupée. Il aurait pu prendre une douche, mais il s'était lavé hier dans l'étang de la clairière. Retourner sous l'eau si tôt ne lui paraissait pas nécessaire. Il passa une main dans ses cheveux, qu'il avait pris l'habitude de couper seul, et sortit la petite bourse de sa poche. Cette nuit il comptait bien dormir. Il devait bien dormir, parce qu'à n'en pas douter, demain il aurait des gens à rencontrer, des questions auxquelles répondre. Il prit une petite capsule entre les doigts et rangea la bourse dans sa poche. Puis il brisa la capsule, en avala tout le contenu.

D'une main curieuse, Sam tâta le matelas. Il avait pris le pli des tapis de feuilles mortes, ou des lits de mousse, mais un vrai lit ? C'était comme retourner à Poudlard. Lentement, il grimpa sur le sommier, s'allongea sur l'édredon. Il n'avait pas besoin de couverture. Déjà il se sentait aspiré par le moelleux du matelas, et un petit rire lui échappa. C'était idiot. Ses muscles se déliaient, et une fausse impression de sécurité l'entoura. Il avait les paupières lourdes. Ses meilleurs instincts luttaient contre le sommeil, parce qu'il savait ce qui l'attendait s'il partait pour Slumberland, mais il n'avait pas le choix. Il avait pris le Nativas pour ça.

❝ Wake, wake, wake, wake up wake up wake up wake up up up up up. ❞ Samaël se redressa d'un bond. Il était en nage. La lumière de la lune traversait les carreaux. Aucun bruit dans la maison, pas même le hululement d'une chouette ou le crissement du vent dans les arbres. Ce silence... Sam inspira, expira fort. Il s'essuya le front avec le drap, déjà trempé, sur lequel il dormait, et il tira son carnet de son sac. Tremblant, il y nota les informations dont il se rappelait. Il y dessina ce qu'il pouvait. Sam aurait aimé pouvoir se rendormir après ça. Mais il savait qu'il ne pourrait pas, qu'il finirait pas prophétiser autre chose, par se réveiller en sursaut quelques heures plus tard. Il avait fait sa nuit, même si elle n'avait duré que cinq heures. C'était proche de son maximum, finalement. Il s'extirpa du matelas dans lequel il avait l'impression de se noyer, et descendit au rez-de-chaussée. Le début de sa nouvelle vie à la RDP.

   


Dernière édition par Samaël Blackroth le Mar 11 Oct 2016 - 11:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

PRISONERS • bloodstains on the carpet
Édouard Douglas
Édouard Douglas
‹ disponibilité : always.
‹ inscription : 19/06/2016
‹ messages : 559
‹ crédits : sweet poison, tumblr, neil gaiman.
‹ dialogues : cadetblue.
SAMAËL → i've screamed until my veins collapsed Tumblr_nnl3ksCEXT1qaedvuo3_r1_250

‹ liens utiles :
rolf ft. ryan gosling, astoria ft. lily collins, theodore ft. dylan o'brien, édouard ft. bob morley, neville ft. daniel sharman, elijah ft. chris evans, ambroise ft. sen mitsuji, alexander ft. alfie enoch, olivia ft. emeraude toubia, brienne ft. natalia dyer, dean ft. john boyega, gregory ft. alden ehrenreich, priscilla ft. daria sidorchuk, charles ft. james norton, hwan ft. vernon choi, jay ft. gong yoo, hiram ft. abel tesfaye, adidja ft. reece king.


‹ âge : vingt-huit
‹ occupation : à Azkaban.
‹ maison : poufsouffle
‹ scolarité : 1986 et 1993.
‹ baguette : mesure trente centimètres virgule cinq, est composée de bois de chêne et contient un crin de licorne. Elle est inflexible et rigide comme son propriétaire.
‹ gallions (ʛ) : 1840
‹ réputation : j'ai été injustement envoyé à Azkaban. Mon crime? Avoir été mordu et être devenu loup-garou.
‹ particularité : un loup-garou depuis avril 1998. Je suis en triumvirat avec Amelia Cartwright, un lien émotionnel qui nous unit et nous permet parfois de partager nos pensées.
‹ faits : je suis un loup-garou, un ancien Auror bouffé par la culpabilité d'avoir vu ma famille et mes anciens amis décimés autour de moi. J'ai été défiguré à vie par mon Créateur et je me soumettais tous les jours à un sortilège d'Illusion pour cacher les dégâts. J'ai perdu un oeil dans l'affaire. J'ai fatT partie du groupe qui a attaqué Saint-Mangouste et me suis rendu compte de l'horreur de la situation trop tard. Je suis le loup-garou qui a mordu Ginny Weasley. Je suis actuellement à Azkaban à cause de ça et de l'attentat de Saint-Mangouste, même si la rumeur est que le juge m'a plus puni pour ma nature que pour mes crimes.
‹ résidence : dans une cellule d'Azkaban, que je partage avec Aramis Lestrange.
‹ patronus : un ours
‹ épouvantard : les corps massacrés de mes proches, détruits par la Bête qui m'habite.
‹ risèd : moi tel que je l'étais avant, libre de l'influence du loup en moi.
SAMAËL → i've screamed until my veins collapsed Empty
cc

t moche

bisou

hehe :russe:

• • •

There are a hundred things he has tried to chase away the things he won't remember and that he can't even let himself think about because that's when the birds scream and the worms crawl and somewhere in his mind it's always raining a slow and endless drizzle.
Revenir en haut Aller en bas

HERO • we saved the world
Rohan Helvar
Rohan Helvar
‹ disponibilité : dispo.
‹ inscription : 27/08/2016
‹ messages : 434
‹ crédits : shiya.
‹ dialogues : sandybrown (design foncé), darkgoldenrod (design clair).
SAMAËL → i've screamed until my veins collapsed 170119063913820709

‹ liens utiles :
fiche » RUN BOY RUN
marcus » ex-ff, prisoner mylan » angry & hungry midget shin » or is it nazir? salvatore » ff beater & international asshole sirius » the mighty godfather elliott » just another asshole fred » the lost twin.
‹ âge : 25 ans.
‹ occupation : il s'occupe de James à Storm's End et rattrape tout ce qu'il a manqué en n'allant pas à Poudlard avec les habitants du cottage.
‹ maison : il n'est jamais allé à Poudlard.
‹ gallions (ʛ) : 1707
‹ réputation : il est le filleul de la Ministre qui a subitement fait une réapparition après la guerre.
‹ particularité : un loup-garou, il a été mordu quand il avait dix ans.
‹ résidence : Storm's End.
‹ patronus : rien du tout, il n'a jamais appris à en faire un.
‹ épouvantard : James en train de rire avec ce type qui a tué Sarah.
‹ risèd : probablement lui, en uniforme d'élève de Poudlard.
http://www.smoking-ruins.com/t5023-rohan-stand-by-me
SAMAËL → i've screamed until my veins collapsed Empty
*pousse Lola* :russe:

MON AMOUR, MA PERFECTION, TU ES LAAAAAAAAAAA. gaah

la team de parasites est au complet, JE SUIS JOIIIIIIIIIIIIIIIIIIIE. iiih
remplis vite ta fiche qu'on aille ramasser des champignons en forêt. :russe:

• • •


Screaming in the dark, I howl when we're apart
Revenir en haut Aller en bas

HERO • we saved the world
Blaise Zabini
Blaise Zabini
‹ inscription : 29/08/2016
‹ messages : 463
‹ crédits : BALACLAVA.
‹ dialogues : #brown.
SAMAËL → i've screamed until my veins collapsed 970563cspuff

‹ liens utiles :
‹ âge : 24 (né le 04/11/1979)
‹ occupation : fugitif.
‹ maison : serpentard.
‹ scolarité : 1991 et 1997.
‹ baguette : mesure vingt-cinq centimètres, en bois de pin, avec un poil de rougarou en son cœur.
‹ gallions (ʛ) : 1631
‹ patronus : corbeau
‹ épouvantard : une petite boîte en bois, je suis claustrophobe.
‹ risèd : moi-même, avec du succès dans mon métier, devenant enfin quelqu'un.
http://www.smoking-ruins.com/t5137-blaise-it-sounded-like-a-drea
SAMAËL → i've screamed until my veins collapsed Empty
CE TITRE tbe CET AVATAR tbe CE PERSO tbe trop de perfection par ici jpp en plus je crois qu'on s'est croisés sur hc fire BIENVENUUUUUE DU COUP iiih t'es bien entouré, toussa hinhin si t'as des questions n'hésite pas à venir nous voir et tout trognon kr

• • •

a black-painted poetry
faces in the crowd, faces in the crowd will smile again. and the devil may cry, the devil may cry at the end of the night.
Revenir en haut Aller en bas

WIZARD • always the first casuality
Daphne Greengrass
Daphne Greengrass
‹ inscription : 14/09/2016
‹ messages : 596
‹ crédits : themorningrose (avatar) et exception (signature).
‹ dialogues : #cc3333
SAMAËL → i've screamed until my veins collapsed Tumblr_nki7ifjbB41qd4bljo2_250

‹ liens utiles :
présentationjunereaghanmoodmoodlyannalorcànremus

‹ âge : vingt-trois ans
‹ occupation : elle est en stage à Ste Mangouste pour devenir médicomage. Elle songe à faire médicomage indépendante cela étant, ne souhaitant pas plus que ça travailler dans un hôpital et souhaitant s'occuper des gens oubliés par la guerre.
‹ maison : serpentard
‹ scolarité : 1990 et 1997.
‹ baguette : Sa baguette ? Sa véritable baguette a été perdue quand elle était chez les insurgés. Elle l'a longtemps pleurée sa chère baguette parce qu'elle signifiait beaucoup pour elle. Maintenant elle fait avec celle qu'on a bien voulu lui donner. Elle mesure vingt-quatre centimètres, est en bois d'Aubépine et contient du ventricule de dragon.
‹ gallions (ʛ) : 1722
‹ réputation : de sang-pure privilégiée. On la juge du regard, elle est celle qui a assassiné son père. Celle qui est sortie de son procès parce qu'il y a eu des preuves mises sur le tapis de son brainwashing et des témoignages qui ont prouvé qu'elle a besoin d'un soutien psychologique. Daphne a une réputation qui l'agace et qu'elle souhaite effacer le plus possible.
‹ particularité : elle a subi un brainwashing, elle a encore des problèmes de mémoire liés à ça, mais elle travaille dessus avec un psychomage.
‹ résidence : dans un petit appartement au-dessus du Dirico Express avec sa petite sœur et sa mère.
‹ patronus : Sa forme lui échappe, elle n'a plus essayé d'en produire depuis la fin de la guerre.
‹ épouvantard : le cadavre d'Astoria.
‹ risèd : que sa petite sœur retrouve son fils.
http://www.smoking-ruins.com/t6940-daphne-there-s-a-storm-in-her
SAMAËL → i've screamed until my veins collapsed Empty
BON CHUI PAS PREUMS
J'AI LSEUM
MAIS OSEF JE SUIS TOUJOURS DANS LA PREMIÈRE PAGE :russe:
JTM
T BÔ
CONTENTE QUE TU SOIS LÀ
BIENVENUE
JTM
T BÔ
(comment ça je me répète ? pk tout en majuscule ? je ne sais pas, on ne sait plus)
minikr minikr

• • •



greengrass' sisters
Revenir en haut Aller en bas

HERO • we saved the world
Angus Helvar
Angus Helvar
‹ inscription : 27/09/2016
‹ messages : 360
‹ crédits : ♠Moony.
‹ dialogues : #DF6D14
SAMAËL → i've screamed until my veins collapsed Tumblr_nyz79fqUPs1v03qf7o1_500

‹ liens utiles :
‹ âge : 46 ans
‹ maison : Gryffondor
‹ scolarité : 1969 et 1976.
‹ gallions (ʛ) : 1960
‹ réputation : Je suis taciturne et renfermé depuis le massacre de ma famille. Il m'arrive aussi d'être irascible.
‹ faits : Avant de perdre ma famille j'étais d'un caractère jovial et insouciant, j'étais sociable. Depuis je suis renfermé et ne pense qu'au but que je me suis fixé de retrouver mon neveu. Je suis un semi-loup depuis mon affrontement avec Claevis le Geri des Thurisaz. J'ai passé 2 ans à Azkaban de début 1999 jusqu'au 30 janvier 2001, date à laquelle il accepte l'offre du Ministère et devient un rebut. Je suis libéré par les Insurgés lors de l'exécution publique et ait depuis rejoint la rébellion.
‹ épouvantard : Mon neveu, Rohan, mort.
‹ risèd : Moi, heureux, entouré de toute ma famille
SAMAËL → i've screamed until my veins collapsed Empty
T'auras mis le temps dis donc ! yeah
Mais comme ont dit les autres, je suis joie que tu nous aies rejoins ! graouh  
On n'attendait plus que toi pour que la team faible soit au complet ! pompom

Vas donc finir ta fiche qu'on en sache plus sur toi ! :russe:
Revenir en haut Aller en bas

HERO • we saved the world
Luna Lovegood
Luna Lovegood
‹ inscription : 31/05/2015
‹ messages : 5660
‹ crédits : LUX AETERNA (avatar), TUMBLR + MATHY LA BEST (gifs), KAZUO ISHIGURO (quote).
‹ dialogues : bleu (luna - #669999) ; rosé (marie - #cc6666).
SAMAËL → i've screamed until my veins collapsed C9rrp50

‹ âge : (depuis le 13/02/04) 23
‹ occupation : aventurière dans l'âme, souvent bénévole, étudiante par correspondance et mère à plein temps.
‹ maison : Serdaigle
‹ scolarité : septembre 1992 et décembre 1997.
‹ baguette : mesure 25, 8 centimètres, a été taillée dans du bois de sorbier et son cœur recèle un ventricule de dragon.
‹ gallions (ʛ) : 8576
‹ réputation : je suis différente ; même je ne suis plus aussi loony qu'auparavant.
‹ particularité : douée d'un sixième sens tel qu'on me soupçonne d'avoir le troisième œil.
‹ faits : Marie n'est plus ; que je me réhabitue à mon nom, mon visage et ma vie d'autrefois, tant bien que mal ; que les conséquences d'une année et demie volée sont rudes ; que je crois en Harry Potter depuis toujours ; que je suis une héroïne de guerre ; qu'il me manque du bon sens et une part d'humanité ; que je ne pourrais pas survivre sans ma fille, Lesath, ni son père, Rolf Scamander, à mes côtés ; que notre famille détonne ; que je suis l'une des sacrifiés scolaires de la guerre ; que Lesath est atteinte du syndrome Rosier.
‹ résidence : dans cette drôle de demeure du Devon, en forme de tour d'échecs, avec Rolf et notre fille, Lesath. Autrefois musée du gouvernement, aujourd'hui réhabilitée, elle s'élève toujours aux abords de Loutry-Ste-Chapsoule.
‹ patronus : un sombral, après de nombreuses métamorphoses (le lièvre et le panda ont été les plus marquantes).
‹ épouvantard : une forme prostrée dans un sous-sol tantôt calciné, tantôt humide (représentation d'un retour en arrière inéluctable, sans Lesath, sans Rolf, sans ceux qui comptent pour moi).
‹ risèd : une longue chaine dorée, sertie de six pendentifs très particuliers.
http://www.smoking-ruins.com/t4738-lovegood-a-circle-has-no-begi
SAMAËL → i've screamed until my veins collapsed Empty
AH yeah Serdaigle, seer, un peu palot et qui s'émerveille sur des détails totalement inutiles/décalés ? T'ES UN BON TOI OMG iiih iiih je viendrais quémander un lien (a) nklgbckngk, la clique au complet ? je sens que vous allez nous envoyer du lourd, j'ai SI HÂTE iiih

BIENVENUUUUUUUUE CHEZ NOUS inlove bon courage pour la suite de la fiche, j'ai hâte d'en lire plus sur Samaël trognon

• • •

AND SO WE STOOD TOGETHER JUST LIKE THAT, AT THE TOP OF THAT FIELD FOR WHAT SEEMED LIKE AGES, NOT SAYING ANYTHING, JUST HOLDING EACH OTHER; WHILE THE WIND KEPT BLOWING AND BLOWING AT US, TUGGING OUR CLOTHES, AND FOR A MOMENT, IT SEEMED LIKE WE WERE HOLDING ONTO EACH OTHER BECAUSE THAT WAS THE ONLY WAY TO STOP US FROM BEING SWEPT AWAY INTO THE NIGHT.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
SAMAËL → i've screamed until my veins collapsed Empty
gaah gaah gaah gaah gaah gaah gaah gaah gaah gaah
hug hug hug hug hug hug hug hug hug hug

TOI + MOI + TON PERSO + MES 6 PERSOS
Tu n'as pas le choix bde
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
SAMAËL → i've screamed until my veins collapsed Empty
aLL MY FRIENDS ARE HEATHENS TAKE IT SLOW
ptn c'est un fragile lui, mais j't'aime bien quand même :russe:
ptn c'est l'invasion là, vous formez une secte, c'est quoi le bail? :stare:
en tout cas, si t'es aussi swag que tous les autres de la bande, sois le bienvenu!!
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
SAMAËL → i've screamed until my veins collapsed Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

SAMAËL → i've screamed until my veins collapsed

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» SAMAËL → i've screamed until my veins collapsed
» OST de kamisama no Memo-chou.
» Are you ready ? - Jinguji Ren
» [F] ▲ SARAH MICHELLE GELLAR - IN MY VEINS
» Noh Il Nam - Let me see your veins

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Leaky cauldron ”
I know chasing after you is like a fairytale
 :: Présentation; walk the line :: aux oubliettes
-