sujet; aidan + you were in trouble, so was I

Invité
Invité
aidan + you were in trouble, so was I Empty
Aidan Emrys Abbottthe most powerful weapon on earth is the human soul on fire
❝ We're running in circles again ❞Wizards ; Inventé

☇ pseudo complet & surnom(s) ; Il a été prénommé Aidan en hommage à un arrière grand-père maternel qu'il n'a jamais connu. Si l'on en croit ses origines celtes, son prénom est dérivé de Aodán, autre forme du mot « aodh » qui signifie « petit feu ». En latin cependant Aidan vient des mots
« de adjutare » qui veut dire
« aider » ce qui correspond bien plus à son caractère. Peu friand de surnoms, il se laisse parfois appeler Dan par sa soeur et quelques amis très proches. Pour finir il a hérité du nom des Abbott, famille de sang-pur n'ayant plus a faire ses preuves dans le monde de la magie. Il le porte avec une certaine fierté mais angoisse également, due à toutes les responsabilités qui y sont liées.

☇ naissance ; alyenor et lui ont vu le jour le 21 Mars 1982 à Londres connu également comme étant la nuit de l'équinoxe de printemps.
☇ ascendance; comme on le lui à mainte et mainte fois répété depuis son plus jeune âge, son sang est pur. Si les mariages arrangés et autres pratiques à des fins de pureté n'ont jamais été évoqués au sein de leur famille, ils font néanmoins attention à ce qu'ils disent, font ainsi que l'image qu'ils renvoient. Nul doute qu'ils tiennent assez au rang acquis au fil des ans pour se méfier du regard et des messe-basses de leurs pairs.
☇ métier ; quelque peu façonné depuis toujours pour exercer dans la médicomagie, Aidan est aujourd'hui infirmier à sainte mangouste. Si ce poste prête souvent à la moquerie ou la remise en question au sein de l’hôpital, ce dernier lui va comme un gant.
☇ camp ; par obligation tout comme le reste de la famille, il se doit d'être du côté du gouvernement mais officieusement, il ne prête allégeance à aucun camp demeurant neutre dans ce conflit qui déchire sa communauté.  
☇ réputation ; Aidan est le seul garçon de sa fratrie et aussi celui qui fait la corrélation entre ses deux soeurs la majorité du temps. Futur digne héritier, il a plutôt l'allure d'un gentleman au grand coeur... Et d'un éternel célibataire. Les critiques faites par ses camarades à son égard lorsqu'il vivait encore au sein de Poudlard sont bonnes, la plupart du temps. Aidan est le genre de personne a être là et à observer sans se faire remarquer, celui qui ne fait jamais de vagues. Brave, généreux et rieur il est sans aucun doute le plus sociable des jumeaux. On le dit également assez renfermé voire secret en ce qui concerne ses sentiments: même en le regardant dans les yeux on ne peut savoir à quoi il est réellement en train de penser. Méfiant et protecteur à l'extrême, il aime et déteste sans mesure. Il semblerait que la grande cicatrice qui orne son dos ait été faite alors qu'il sortait une énième fois sa soeur coincée dans une maison en feu du pétrin. Mais la rumeur n'a jamais été confirmée ou démentie.
☇ état civil ; officiellement et officieusement célibataire. Il n'a jamais vraiment porté attention aux femmes bien que les occasions n'ont pas manqué lorsqu'il était à Poudlard. Trop rêveur, trop renfermé et trop timide, aussi, il n'a tout simplement pas su saisir la bonne occasion.
☇ rang social ; il ne prend parti pour aucun groupe d'individus, c'est un simple sorcier neutre.
☇ baguette ; elle mesure vingt-huit centimètres et est constituée de bois de sorbier ainsi que d'un ventricule de dragon. elle fait preuve d'assez de finesse et de souplesse.
☇ épouvantard ; autrefois son épouvantard représentait son père lui hurlant à quel point il avait honte de lui. Suite à un incident quelques années plus tôt ce dernier s'est transformé en gigantesque feu qui l'emprisonne et s'abat sur lui.
☇ risèd ; il voit sa mère, ses soeurs et son père installés dans le divan de la salle à vivre: sa famille entière et unie également.
☇ patronus ; il prend la forme d'un chien symbole de fidélité, loyauté et compassion. Cependant il n'arrive pas systématiquement à en produire mise en cause sa distraction perpétuelle.
☇ particularités ; il ne possède aucune particularité magique néanmoins, tout comme sa soeur jumelle, il souffre de maux moldus mais pas moins robustes: insomnies et cauchemars répétitifs.
☇ animaux ; sa famille a en sa possession un hibou destiné à la correspondance  quant à Aidan, il a recueilli un chat noir aux pattes blanches qu'il a décidé d'appeler potaz, ne lui demandez pas pourquoi.
☇ miroir ; voir l'onglet "Phoenix".
☇ Avis sur la situation actuelle :
elle l'ennuie, le désespère. le chaos d'antan a laissé place à une situation toute aussi critique ou presque à son opinion. il peut comprendre que certains aient envie de vengeance, de punir les actes passés qui ont pu nuire à leurs familles ou leurs proches mais la réaction est trop radicale. Priver les familles de sang-pur de leur fortune ne le dérange pas en soi -l'argent est totalement dérisoire à ses yeux- mais priver des parents de leurs enfants pour les "rééduquer" ? il a toujours fait le choix d'être contre la stigmatisation, pour se faire son propre avis des gens sans se fier aux radotages alors savoir qu'on met tous ces enfants dans le même sac à cause de la nature de leur sang le répugne. il voudrait aider mais ne sait tout simplement pas comment, d'autant plus maintenant que tout l'ordre magique a été remis en question. pour lui il est trop facile de pointer du doigt tous les sang-purs pour leur mettre la culpabilité des conflits sur le dos sans chercher les vrais coupables.

☇ Infos complémentaires ; il a toujours été passionné par l'astronomie et tout ce qui concernait l'univers, c'est donc sans surprise qu'il a obtenu la note la plus élevée dans cette matière à son examen final. souvent lorsqu'il se concentre -ou est très concentré- sa langue sort légèrement de sa bouche. il ne s'en rend pas compte de façon systématique et se doute que cela lui doit lui donner un air complètement idiot mais c'est plus fort que lui. lors d'un cours de sortilège durant sa quatrième année où les élèves expérimentaient le sort d'expedimenta, Aidan a malencontreusement perdu le contrôle de sa baguette après s'être déconcentré. le résultat a été que son camarade s'est écrasé par terre, face la première et ce, après avoir rebondi ou plutôt percuté tous les mûrs de la salle de classe. ce dernier a eu droit à un aller simple pour l'infirmerie avec un nez cassé et une grimace désolée du Abbott en prime. il y a une part de lui que peu de gens connaissent. une noirceur infinie et infâme qui ne lui inspire que du dégoût. bordée de rage, d'impulsivité et d'un sentiment de prêt-à-tout qui l'effraient, étroitement liée à Alyenor, il perd tout contrôle et n'a d'autre choix que de laisser les commandes à cette ombre de lui-même lorsque cela concerne sa soeur. il en oublierait foi et lois, pour cette moitié de lui. il a une cicatrice sur toute une partie du dos due à une brûlure importante  qu'il s'est faite à l'âge de seize ans. depuis, il est souvent embarrassé dans les situations où il doit être dénudé en présence d'autres personnes et les évite au maximum. il refuse d'en parler et encore moins de répondre aux questions qui y sont liées.   suite à ses "non-aventures", une rumeur s'est rapidement répandue à Poudlard disant qu'il n'était peut-être pas attiré par les femmes mais le sexe opposé. une, plus malsaine encore, a suggéré qu'il n'était sans doute tout simplement pas capable d'aimer, hormis sa jumelle. lui n'y a jamais prêté attention trouvant ces tentatives de le décréditer complètement infondées à la limite du ridicule. depuis que le gouvernement est tombé et qu'un nouveau a été mis en place, Aidan et sa famille se retrouvent dans une situation délicate financièrement parlant. une grande partie de leur fortune ayant été prélevée et confisquée, ils sont forcés de vivre plus modestement mais également de travailler plus. il multiplie ses heures de travail à St Mangouste pour veiller à ce que ses parents et ses soeurs ne manquent de rien mais la situation lui pèse beaucoup. déjà avant le changement de gouvernement on ne pouvait pas dire qu'il était vraiment pris au sérieux à l'hopital n'étant qu'un simple infirmier et maintenant que les sang-purs et anciens sorciers neutres sont montrés du doigt, il n'est pas épargné.

❝ Nothing compares to you ❞Deux mots sur l'IRL

Appelez-moi thales ou lena. J'ai dix-neuf ans, je viens d' alsace et j'ai connu le forum via bazzart . Si tout va bien vous me verrez connecté(e) 6 jours sur 7. Un dernier mot ? tarentallegra  hehe .

Approuvé par le Ministère de la Magie


Dernière édition par Aidan Abbott le Mer 21 Déc 2016 - 17:25, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
aidan + you were in trouble, so was I Empty
There was once a young manwho wished to gain his Heart’s Desire.
❝ ad vitam aeternam ❞Septembre 1981, St Mangouste.

 « Félicitations, ce sont des jumeaux. » La blouse légèrement relevée, la mère de famille en oublie la pommade qui séville toujours sur son ventre. « Deux garçons ? » Elle serre un peu plus la main de son mari dans la sienne, les yeux écarquillés. Après tout ces parents avaient déjà eu la joie d'accueillir une fille deux ans auparavant alors obtenir aujourd'hui un ou plusieurs garçons était un cadeau inestimable. Le futur père quant à lui était plus silencieux, sur la réserve. Il tentait de sourire mais cela ressemblait plus à une grimace qu'autre chose à dire vrai. Dans leur couple il avait toujours été celui qui nuançait ses humeurs, ses réactions... Constamment.  Au point de devenir une énigme. « Un garçon ainsi qu'une fille en fait. » « Maman ? » Ils n'eurent pas le temps de réagir à la nouvelle qu'une petite fille blonde aux yeux bleus était entrée timidement dans la salle. « Hannah, viens près de maman et papa. » La petit fille s'exécute sans mot dire, une poupée entre les mains. « Regarde ça, tu vois les deux formes ici et ici ? » Questionne Deborah en les pointant du doigt l'une après l'autre. « Ce sont tes futurs petit frère et petite soeur. » Ajoute-t-elle après que sa première fille ait hôché la tête pour répondre qu'elle les voyait. A son tour son regard devint plus vif, partagé entre la surprise et la joie. « Ils sont DEUX ? » Deborah rit quant à Christian, il esquisse son premier sourire de la journée. « Ils sont deux. » Il répond en donnant une caresse délicate sur les épaules de sa première fille qui, elle, pose sa poupée puis effleure le ventre de sa mère du bout des doigts avant d'y coller son oreille. « Quand ? » « Six mois. » « Voulez-vous les entendre ? » Tous lèvent la tête pour observer le médicomage jusqu'à ce qu'une fois enfantine mais determinée brise le silence. « Oui ! » Ni une ni deux, le silence redevient roi et les corps se raidissent. Appréhension ? Hâte ? Personne n'aurait su le dire. Une poignée de secondes s'écoule, de plus en plus lourdes, de plus en plus longues jusqu'à... BOUM. Hannah regarde son père la bouche grande ouverte de stupéfaction. BOUM. Deborah passe une main tremblante sur son ventre. BOUM. Les deux coeurs battent au même rythme, orchestrent une mélodie endiablée. Un instant le temps s'arrête pour chacun d'entre eux. Premières interactions, le passé rencontre le futur. « Vous avez déjà des idées de prénoms ? » « Nous avions convenu d'Alyenor s'il s'agissait d'une fille et d'Aidan pour un garçon. » « Alors à bientôt Alyenor et Aidan. » conclut finalement Hannah en déposant un bref baiser sur le ventre déjà un peu arrondi de sa mère. Une belle image en perspective, bien loin des années troubles et des conflits qui les attendraient.

❝ cave ne cadas ❞21 Mars 1990, Londres.

La fête battait son plein. Comme chaque année pour cette même occasion, sa mère avait mis les petits plats dans les grands et avaitn organisé une soirée totalement démentielle. C'était bien simple: tout ce qui s'y trouvait était directement tiré des goûts et des préférences d'Alyenor et Aidan. Leurs visages ne mentaient pas: les gens, enfants comme adultes, s'amusaient au possible. Les coktails au jus de citrouille faisaient fureur tout comme le groupe choisi pour animer les festivités. « Alors, qu'est-ce que tu fais ici ? » Pris au dépourvu, le garçon sursaute et se redresse manquant de glisser sur le tapis ancien qui jonche le sol. Sa mère retient un rire et s'approche davantage pour se mettre à sa hauteur, caresser sa joue et remettre son noeud papillon bien en place. « Je t'ai cherché pendant un moment. » « J'étais juste en train de.... » « Fuir ta propre fête d'anniversaire ? J'avais remarqué. » Avec difficulté le garçon avale sa salive. Il ne sait pas lui mentir et dissimuler encore moins apparemment. Il ne veut pas la blesser, sachant tous les efforts et espoirs qu'elle a placés dedans mais quelque chose manque indéniablement à ce moment. « Ce que je ne sais pas en revanche c'est
pourquoi.
» Il baisse les yeux, honteux, ce à quoi Deborah s'empresse de réagir en lui relevant le menton. « Papa n'est toujours pas arrivé. » Murmure-t-il tandis que les échos de musique parviennent peu à peu jusqu'à leurs oreilles. Il voit le visage de sa mère se déformer en une grimace gênée et ne comprend pas instantanément. « Chéri je... Je ne pense pas que ton père va pouvoir venir malheureusement. » Il était déjà dix heures du soir passés. Aidan n'était pas un abruti, il se doutait que les chances que son père arrive maintenant ou plus tard réduisaient à chaque minutes mais il ne pouvait faire autrement que garder espoir. Et comme tout espoir mis à mal par quelqu'un, la tristesse laissa place à la colère. « Tu mens ! » Il se dégage du bras de sa mère et recule de deux pas, le regard dur. Du haut de ses huit ans il ne peut tout simplement pas encore comprendre cette réaction qui lui semble égoïste et mensongère. « Il va venir, il me l'a promis. » Finit-il par conclure la voix plus posée et assurée. Son père ne lui ferait jamais une promesse qu'il ne tiendrait pas. Il a dit qu'il viendrait, il n'y a donc pas d'autre scénario possible. Sur ces derniers mots le garçon prend ses jambes à son cou et monte les escaliers pour se réfugier dans le grenier qui donne une vue plongée sur la cours. Une montre à la main, il ne quitte les aiguilles des yeux. Il va venir, un point c'est tout. Les minutes et les heures passent. L'horloge sonne un nouveau jour et le Abbott est à deux doigts de tomber de fatigue. Sa mère avait raison. Les yeux larmoyants il laisse tomber l'objet que sa main a refusé de quitter de toute la nuit. il a menti. Une dure leçon à laquelle Aidan est confronté mainte et mainte fois au fil des années qui suivent. Il a appris à ne plus se fier aux dires de son père allant même jusqu'à ne plus rien espérer de lui. A partir de ce jour il su à quoi il allait devoir s'en tenir pour le restant de sa vie et la chute ne fut plus jamais aussi douloureuse.

❝ alea jacta est ❞Septembre 1993, Poudlard.

Tout était plus beau, plus grand, plus extraordinaire encore que tout ce qu'il avait bien pu s'imaginer. C'en était à un point que ses rêves eux-mêmes n'étaient pas à la hauteur de ce qui se dressait sous ses yeux. Plus d'une fois Hannah lui avait raconté, expliqué dans les plus profonds détails ce à quoi elle était confrontée chaque jour mais la surprise était la même. Ce château immense, ces couloirs de pierre et ses mûrs remplis de tableaux. Il ne pouvait contenir un regard à la fois bienveillant et admiratif. Ils y étaient, enfin. Poudlard. Une nouvelle aventure s'offrait à lui mais également Alyenor sans qui l'expérience n'aurait évidemment pas été aussi réussie. Il n'y avait aucun doute à avoir quant au fait qu'il était impatient de pouvoir entamer l'année et devenir officiellement un élève de première année. Tous les élèves furent mis en rang devant les portes de la grande salle le temps, sans doute, d'organiser la cérémonie. On pouvait observer des visages curieux, d'autres craintifs et pour la plupart tout comme Aidan, admiratifs. Lui après avoir tout observé autour de lui avait fini par reposer son regard sur son double. Comme à chaque fois qu'ils étaient en public ensemble, il tentait de déchiffrer ses expressions et ses mimiques. Il la connaissait presque par coeur -après tout n'était-elle pas une moitié de lui- mais sur le moment, il ne sut pas dire ce qui pouvait bien se tramer dans cette tête déjà bien remplie pour un âge aussi inférieur. Le bruit naissant se tut lorsqu'on les fit finalement entrer dans la grande salle où tous les élèves d'années supérieures étaient déjà installés. Des bougies volaient au dessus de leurs têtes au milieu de nuages plus vrais que nature. Suivant le professeur qui les menait jusqu'au choixpeau, Aidan ne put s'empêcher de chercher du regard sa soeur aînée à qui il adressa un sourire confiant une fois trouvée. Un instant il observa Hannah puis Alyenor et ainsi de suite mais aucune des deux ne sembla faire attention à l'autre exactement comme il s'y attendait. Il ne fit aucun commentaire, ce n'était de toute manière vraisemblablement pas le moment d'en discuter ou plutôt, de s'engueuler à ce propos. Comme il s'y attendait après quelques minutes supplémentaires d'attente, Aidan fut le premier de la liste a être appelé. Un mal pour un bien : au moins ce serait fait et il n'aurait plus à s'inquiéter. Un dernier regard à Alyenor puis il grimpa les trois marches pour s'asseoir sur le tabouret alors qu'on lui posait le choixpeau sur la tête. Le rouge avait pris possession de ses joues et le regard de toutes ces personnes sur lui n'arrangeaient pas vraiment les choses. Une chance que la torture fut de courte durée pour lui : « Gryffondor ! » C'est avec soulagement et sous les applaudissements de ses nouveaux camarades que Aidan alla s'installer à la table de sa maison. Tout était parfait et était quasi donné d'avance. « Serpentard. » Jusqu'à maintenant. Pris de panique, il jeta un regard dépité à sa soeur qui descendait du tabouret. Ce n'était tout bonnement pas possible. Lui à Gryffondor, elle à Serpentard ils ne vivraient jamais la folle aventure dont Aidan s'était déjà fait tous les scénarios possibles. Au-delà de la rivalité qui existait entre les deux maisons depuis toujours, cela signifiait surtout qu'ils ne pourraient plus passer autant de temps ensemble et que les nuits d'infortune, d'insomnie, ils ne trouveraient plus remède l'un en la présence de l'autre. Et contrairement à ce à quoi on pouvait s'attendre, c'est ce jour là alors qu'ils furent destinés à être séparés que le besoin d'Aidan pour sa soeur s'intensifia.

Malgré la séparation inattendue avec sa soeur, Aidan n'eut aucun mal à s'intégrer dans son nouveau chez-lui. D'un naturel serviable, drôle et amical il se lia rapidement d'amitié avec ses camarades de dortoir avant tout puis avec les élèves de sa maison en général. Son souci premier et son attention étaient néanmoins majoritairement focalisés sur Alyenor qui ne sortait jamais réellement de ses pensées très longtemps. Sa réputation divergeait en fonction des gens qui étaient questionnés à son sujet: la plupart le disait cool et simple, d'autres moins nombreux le disaient tout simplement bizarre. Dans sa façon d'être, de se comporter vis à vis de sa soeur jumelle. Il n'a jamais cherché à dissiper les doutes ou les rumeurs : une perte de temps totale. Avec le recul la seule chose que lui remémore Poudlard est une époque heureuse. Moins de problèmes, moins de responsabilités. Une bonne autonomie tout en étant encadré en cas de besoin. Poudlard est certainement la meilleure période de sa vie, celle qui l'a révélé et enfermé en même temps. Révélé par le fait de vivre pour lui et non pas à travers Alyenor, enfermé par le manque qu'il ressent d'elle constamment. Un mal pour un bien. Optimisme, toujours.

❝ abyssus abyssum invocat ❞AUTOMNE 1997,  FLAGLEY-LE-HAUT

De toutes les galères dans lesquelles s'était fourrée sa soeur, celle-ci semblait être au sommet de la liste. Depuis quelques temps le comportement d'Alyenor était cachottier ou du moins, plus encore que d'habitude. Elle avait évidemment son petit jardin secret et Aidan savait qu'il devait le respecter mais il ne pouvait rester de marbre alors qu'elle continuait de se mettre dans des situations périlleuses pour une raison superflue. Leur mère était morte, n'était-ce pas tout ce qu'ils avaient besoin de s'avoir pour aller de l'avant ? S'il y avait une chose qu'il avait appris en observant les autres c'était que chasser le passé n'était jamais de bonne augure. Décider de la suivre ce jour là n'était surement pas la meilleure idée qu'il n'ait jamais eue mais après coup, décidément pas la plus mauvaise non plus. Après l'avoir vue Aidan s'était à son tour servi du même portoloin avant de se retrouver dans un coin qu'il ne connaissait pas du tout. Face à lui se dressait un champs, l'horizon à perte de vue. Le seul signe d'une quelconque civilisation n'était qu'autre qu'une vieille baraque délabrée qui étonnamment, tenait toujours debout.  « Aly qu'est-ce que t'es venue faire ici... » Murmura-t-il avec à la fois inquiétude et lassitude. Ils avaient beau être connectés, il avait parfois du mal à la comprendre et ce sentiment ne s'arrangeait pas avec le temps. Caché derrière un arbre isolé il l'avait vue passer le pas de la porte et par les vitres salies par l'usure du temps, passer de pièces en pièces à l'intérieur. Ce qu'elle pouvait bien chercher ici le dépassait mais il ne fallait pas être un génie pour deviner que c'était en rapport avec la mort de leur mère. Chacun avait accepté et réagi à la nouvelle à sa façon : Hannah était devenue plus protectrice, Aidan refusait d'en parler et voulait panser ses plaies quant à Alyenor, elle cherchait des réponses convaincue que quelque chose se tramait sous cette disparition.

Plusieurs minutes s'écoulèrent et lorsque enfin Aidan songea à rejoindre sa soeur pour la raisonner, il fut arrêté dans son élan par une nouvelle apparition. Un homme plutôt grand et le visage voilé sortit de la maison d'un pas rapide mais ce fut tout ce que le Gryffondor eut la possibilité de voir. Que faisait-il ici et avec un inconnu capuché qui plus est ? S'il agissait maintenant et rompait une occasion que sa soeur jugeait savoureuse, elle ne le lui pardonnerait jamais. Il devait déjà vivre avec la perte de sa mère alors les bouderies de sa soeur -une véritable tête de mûle- n'étaient pas envisageables.  Plusieurs bruits retentirent puis le silence complet. On pouvait entendre les mouches voler, l'air battre dans les feuilles.... Jusqu'à l'explosion d'une fenêtre dévoilant de grandes flammes qui commençaient déjà à se multiplier.  « Non... » Plutôt que de rattraper l'individu pour comprendre, le Abbott se précipita dans la maison sa baguette à la main. Il avait beau être d'une nature réfléchie sur le moment il devait avouer que tout était confus dans son esprit. Sa seule pensée se portait sur Alyenor, son besoin de la voir, de voir qu'elle allait bien. Sil lui arrivait quoi que ce soit il ne pourrait jamais se le pardonner. La fumée commença à s'épaissir faisant tousser le sorcier à de multiples reprises quant à sa vision, elle devenait de plus en plus floue et entravée par les flammes grandissantes.  « ALYENOR ! » tenta-t-il vainement dans l'espoir d'une réponse, d'une indication. Ce n'est qu'une fois arrivé dans une chambre à couché -ou ce qu'il en restait- qu'il la vit enfin. Elle était couchée sur le sol et semblait inconsciente, d'ores et déjà entourée par le feu. Cette pièce devait sans doute être le point de départ de l'incendie. Un acte volontaire qu'Aidan aurait bien fait payer à cet homme avec un peu de recul avant de secourir sa moitié.  « Descendo ! » Lorsque le mûr de flammes qui le séparait de sa soeur fut abaissé, il s'enfonça dans la brèche pour la rejoindre et s'agenouilla à ses côtés. Du sang s'écoulait de ses lèvres et la peur qui l'envahit lui fit poser des mains tremblantes sur le cou de sa soeur pour vérifier si elle respirait.  Son pouls était faible mais bien présent, le tout était de l'aider à reprendre conscience et prendre une inspiration. « Anapne....Ahh! » Il s'était tellement concentré sur Alyenor qu'il en avait oublié le feu, les risques. Une poutre comme bien d'autres choses s'était effondrée à cause des flammes finissant sa trajectoire tout droit sur son dos. Il lui fallut plusieurs longues secondes pour enfin réussir à se dégager et vue la douleur qu'il ressentait, le mal était déjà fait bien qu'il n'osa pas regarder ou toucher.  

« Anapneo. » Fut le dernier sort qu'il lança sur sa soeur pour libérer ses voies respiratoires avant de ranger sa baguette. Puisant dans ses dernières forces il glissa un bras sous les jambes d'Alyenor et un autre dans son dos avant de se relever, sa jumelle dans ses bras.  « Ca va aller... Ca va aller. » Se répéta-t-il comme un mantra alors qu'il sortait de la maison, certainement pas très loin de s'écrouler, d'un pas vacillant. Autour de lui les choses commençaient à tourner et se mélanger. La douleur dans son dos ne le lançait plus tant il était focalisé sur le fait de devoir partir et donner des soins à sa soeur. « Je m'occupe de toi. » Avec difficulté il finit par atteindre le portoloin et se retrouva en une fraction  de secondes dans les sous-sols de leur manoir.  « HANNAH! » Il n'avait plus de forces et malgré sa volonté il s'effondra sur ses genoux, posant le plus délicatement que possible sa soeur.  Il sortit sa baguette et prononça ces quelques mots : « Revigor ! » Et alors qu'il entend les pas de son aînée se presser vers eux et le son de sa voix semblant lointaine, il lâche sa baguette et s'effondre. Puis , c'est le trou noir. En dépit de tous ses efforts, la première chose et pratiquement la seule d'ailleurs dont il se souvient est son réveil à St Mangouste plusieurs jours après. La guérison a été longue et difficile, il en gardera d'ailleurs une marque indélébile dans le dos. Les semaines d'absence à ses cours ne lui ont pas fait défaut puisqu'il valide tout de même son année lors des examens finaux mais cela ne compte pas pour lui, du moment que sa jumelle est saine et sauve.

❝ fluctuat nec mergitur ❞Aujourd'hui, Angleterre.

Aujourd'hui Aidan mène une vie plutôt paisible. Tout comme à l'époque à laquelle il était étudiant à Poudlard, il se tient un maximum éloigné des conflits et des guerres même s'il sait qu'il finira par être impliqué un jour ou l'autre. Les changements politiques et le renversement des Mangemorts récents n'est à son opinion, pas de meilleure augure que le précédent mandat. Lorsqu'on combat le feu par le feu, peu importe les ambitions qui nous y ont poussés, on ne vaut pas mieux que ceux que l'on tente de battre. La situation actuelle est très pesante pour lui d'autant plus au travail où il était déjà un peu montré du doigt par moment avant tout ça. Non seulement il n'est que infirmier et pas à un grade plus haut tel que médocomage mais en plus c'est un sang-pur qui a été de ce fait privé de sa fortune. Lui qui pensait que cela rapprocherait le restant des membres de sa famille s'est bien trompé et s'en rend compte chaque jour qui passe. Toujours seul sentimentalement parlant il continue d'assister continuellement aux disputes de Alyenor et Hannah, voit son père beaucoup plus souvent à la maison mais néanmoins absent, mentalement. Il passe des heures à lire le journal, enfermé dans son bureau et n'adresse pas plus la parole à ses enfants qu'il ne le faisait autrefois. Aidan tente tant bien que mal de joindre les deux bouts: il joue l'entremetteur, essaye de leur changer les idées et travaille plus pour subvenir à leurs besoins mais rien n'y fait; son monde s'écroule sous ses yeux. Il souffre mais refuse de l'exprimer, d'y songer persuadé que cela le rend moins vivace et réel. Il sait qu'il se voile la face et qu'il ne va pas tenir longtemps à ce rythme là mais son optimisme légendaire le pousse à continuer. Après tout il a toujours fonctionné ainsi et s'en est sorti à chaque fois alors pourquoi changer ?



Dernière édition par Aidan Abbott le Jeu 29 Déc 2016 - 13:03, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas

WIZARD • always the first casuality
Daphne Greengrass
Daphne Greengrass
‹ inscription : 14/09/2016
‹ messages : 596
‹ crédits : themorningrose (avatar) et exception (signature).
‹ dialogues : #cc3333
aidan + you were in trouble, so was I Tumblr_nki7ifjbB41qd4bljo2_250

‹ liens utiles :
présentationjunereaghanmoodmoodlyannalorcànremus

‹ âge : vingt-trois ans
‹ occupation : elle est en stage à Ste Mangouste pour devenir médicomage. Elle songe à faire médicomage indépendante cela étant, ne souhaitant pas plus que ça travailler dans un hôpital et souhaitant s'occuper des gens oubliés par la guerre.
‹ maison : serpentard
‹ scolarité : 1990 et 1997.
‹ baguette : Sa baguette ? Sa véritable baguette a été perdue quand elle était chez les insurgés. Elle l'a longtemps pleurée sa chère baguette parce qu'elle signifiait beaucoup pour elle. Maintenant elle fait avec celle qu'on a bien voulu lui donner. Elle mesure vingt-quatre centimètres, est en bois d'Aubépine et contient du ventricule de dragon.
‹ gallions (ʛ) : 1722
‹ réputation : de sang-pure privilégiée. On la juge du regard, elle est celle qui a assassiné son père. Celle qui est sortie de son procès parce qu'il y a eu des preuves mises sur le tapis de son brainwashing et des témoignages qui ont prouvé qu'elle a besoin d'un soutien psychologique. Daphne a une réputation qui l'agace et qu'elle souhaite effacer le plus possible.
‹ particularité : elle a subi un brainwashing, elle a encore des problèmes de mémoire liés à ça, mais elle travaille dessus avec un psychomage.
‹ résidence : dans un petit appartement au-dessus du Dirico Express avec sa petite sœur et sa mère.
‹ patronus : Sa forme lui échappe, elle n'a plus essayé d'en produire depuis la fin de la guerre.
‹ épouvantard : le cadavre d'Astoria.
‹ risèd : que sa petite sœur retrouve son fils.
http://www.smoking-ruins.com/t6940-daphne-there-s-a-storm-in-her
aidan + you were in trouble, so was I Empty
gaah des Abbott
PIS NICO
Bref bienvenuuuue sur exci trognon si t'as des questions n'hésite pas à nous mp ow bon courage pour ta fiche et j'espère que tu te plairas parmi nous kr

• • •



greengrass' sisters
Revenir en haut Aller en bas

HERO • we saved the world
Murtagh Scamander
Murtagh Scamander
‹ inscription : 06/11/2016
‹ messages : 196
‹ crédits : ♠MOONY.
‹ dialogues : firebrick
aidan + you were in trouble, so was I Tumblr_inline_o7h0rb2ny21scq4k2_500

‹ liens utiles : rohan » badass werewolf marcus » ex-ff, prisoner mylan » angry & hungry midget shin » or is it nazir? salvatore » ff beater & international asshole sirius » the mighty godfather elliott » just another asshole.
‹ âge : 31 ans
‹ occupation : apothicaire, propriétaire du LAZARUS' PIT, au Chemin de Traverse.
‹ maison : Serpentard
‹ scolarité : 1983 et 1990.
‹ baguette : 29cm, bois de saule, écaille de Kappa.
‹ gallions (ʛ) : 1301
‹ réputation : on dit que c'est le meilleur apothicaire de Diagon Alley, qu'il est intelligent et sans pitié, qu'il fait les meilleures infusions du coin, qu'il est fort aimable mais qu'il faut toujours se méfier.
‹ faits : il a capturé un Leprechaun quand il avait huit ans et depuis, il est à son service et protège la famille Scamander - c'est un brillant potioniste, le meilleur de sa génération dit-on - il aime voyager et partir à la recherche de ses ingrédients lui-même - c'est un inventeur, il ne cesse jamais de créer de nouvelles décoctions - la famille, c'est sacré - il a aidé la RDP en les fournissant en potions, ingrédients, informations, etc... - c'est un excellent menteur.
‹ résidence : un vaste appartement à Londres.
‹ patronus : un Shire
‹ épouvantard : les cadavres de Ceallagh, Laoghaire, Rolf et Susan alignés sous mes yeux.
‹ risèd : Susan, c'est assez pathétique, non ?
http://www.smoking-ruins.com/t6855-murtagh-the-life-and-death-of
aidan + you were in trouble, so was I Empty
cette arrivée d'Abbott, ça m'intrigue. :-^:

j'ai hâte d'en lire plus et GNH NICO. gaah

bienvenue sur exci & bon courage pour ta fiiiche ! kr

• • •


there she goes, my beautiful world
Revenir en haut Aller en bas

HERO • we saved the world
Harry Potter
Harry Potter
‹ inscription : 04/06/2015
‹ messages : 4243
‹ crédits : killer from a gang (avatar) ; anaëlle (sign).
‹ dialogues : indianred
aidan + you were in trouble, so was I Tumblr_inline_mr3oiwAaj81qz4rgp

‹ âge : vingt-trois (31/07/80)
‹ occupation : décédé depuis le 24/08/03.
‹ maison : Gryffondor
‹ scolarité : 1991 et 1997.
‹ baguette : en bois d'aubépine, mesure 30 cm et a en son cœur un crin de licorne (anciennement à Draco Malfoy) ; je suis également le maître de la baguette de Sureau.
‹ gallions (ʛ) : 6443
‹ réputation : je suis un dude très cool maintenant que j'ai tué Voldemort (rip).
‹ particularité : Fourchelang.
‹ faits : j'ai beaucoup changé, je suis devenu froid et maîtrisé, prudent et confiant ; les foutues répercussions de la guerre qui m'ont fracassé la gueule. Parmi les Insurgés, je suis Specs, anciennement parmi l'un des leaders des Audacieux. Membre du conseil de la RDP – les seuls étant au courant que je suis en vie. J'ai passé un marché avec Drow : 80 années de ma vie en échange d'un talisman prévu pour détruire l'horcruxe en moi.
‹ résidence : au 12 Grimmauld Place (Sirius m'a désigné comme étant son héritier pour reprendre la demeure familiale des Black).
‹ patronus : un cerf
‹ épouvantard : un détraqueur (la peur elle-même).
‹ risèd : mes parents, une femme et des enfants - une famille complète.
http://www.smoking-ruins.com/t6879-you-never-walk-alone-harry
aidan + you were in trouble, so was I Empty
j'approuve carrément le choix de l'avatar et la mifa yeah bienvenuuue sur exci kr n'hésite pas à passer sur le flood d'intégration pour te familiariser avec les membres pétille bon courage pour ta fiche kr

• • •

I like a quiet life, you know me.
Gnawing on the bishops, claw our way up their system, repeating simple phrases, someone holy insisted. I want the markings made on my skin, to mean something to me again.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
aidan + you were in trouble, so was I Empty
Les Abbott ont la cote apparemment. hehe merci beaucoup pour les messages de bienvenue, j'hésiterai pas en cas de question(s) promis. I love you
Revenir en haut Aller en bas

PRISONERS • bloodstains on the carpet
Édouard Douglas
Édouard Douglas
‹ disponibilité : always.
‹ inscription : 19/06/2016
‹ messages : 559
‹ crédits : sweet poison, tumblr, neil gaiman.
‹ dialogues : cadetblue.
aidan + you were in trouble, so was I Tumblr_nnl3ksCEXT1qaedvuo3_r1_250

‹ liens utiles :
rolf ft. ryan gosling, astoria ft. lily collins, theodore ft. dylan o'brien, édouard ft. bob morley, neville ft. daniel sharman, elijah ft. chris evans, ambroise ft. sen mitsuji, alexander ft. alfie enoch, olivia ft. emeraude toubia, brienne ft. natalia dyer, dean ft. john boyega, gregory ft. alden ehrenreich, priscilla ft. daria sidorchuk, charles ft. james norton, hwan ft. vernon choi, jay ft. gong yoo, hiram ft. abel tesfaye, adidja ft. reece king.


‹ âge : vingt-huit
‹ occupation : à Azkaban.
‹ maison : poufsouffle
‹ scolarité : 1986 et 1993.
‹ baguette : mesure trente centimètres virgule cinq, est composée de bois de chêne et contient un crin de licorne. Elle est inflexible et rigide comme son propriétaire.
‹ gallions (ʛ) : 1840
‹ réputation : j'ai été injustement envoyé à Azkaban. Mon crime? Avoir été mordu et être devenu loup-garou.
‹ particularité : un loup-garou depuis avril 1998. Je suis en triumvirat avec Amelia Cartwright, un lien émotionnel qui nous unit et nous permet parfois de partager nos pensées.
‹ faits : je suis un loup-garou, un ancien Auror bouffé par la culpabilité d'avoir vu ma famille et mes anciens amis décimés autour de moi. J'ai été défiguré à vie par mon Créateur et je me soumettais tous les jours à un sortilège d'Illusion pour cacher les dégâts. J'ai perdu un oeil dans l'affaire. J'ai fatT partie du groupe qui a attaqué Saint-Mangouste et me suis rendu compte de l'horreur de la situation trop tard. Je suis le loup-garou qui a mordu Ginny Weasley. Je suis actuellement à Azkaban à cause de ça et de l'attentat de Saint-Mangouste, même si la rumeur est que le juge m'a plus puni pour ma nature que pour mes crimes.
‹ résidence : dans une cellule d'Azkaban, que je partage avec Aramis Lestrange.
‹ patronus : un ours
‹ épouvantard : les corps massacrés de mes proches, détruits par la Bête qui m'habite.
‹ risèd : moi tel que je l'étais avant, libre de l'influence du loup en moi.
aidan + you were in trouble, so was I Empty
gnnnn nico et un abbott. iiih iiih iiih
BIENVENUE PARMI NOUS. palpite bon courage pour ta fiche, il me tarde d'en lire un peu plus sur les jumeaux. :3: jule palpite

• • •

There are a hundred things he has tried to chase away the things he won't remember and that he can't even let himself think about because that's when the birds scream and the worms crawl and somewhere in his mind it's always raining a slow and endless drizzle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
aidan + you were in trouble, so was I Empty
Je te retourne le compliment, Morley krojgiq. iiih
Merci, je pense que tu vas pas être déçu de ce que tu vas apprendre sur eux. What a Face
Revenir en haut Aller en bas

WIZARD • always the first casuality
Amara Bataglia
Amara Bataglia
‹ disponibilité : 100% dispo
‹ inscription : 25/10/2015
‹ messages : 2024
‹ crédits : avatar : balaclava / signature : ucey
‹ dialogues : #DB7093 / palevioletred
aidan + you were in trouble, so was I Tumblr_omlenyY9nG1uykv1co3_400

‹ liens utiles :
pansy parkinson ft. adelaide kane, nephtys shafiq ft. phoebe tonkin, kid o'faolain ft. richard harmon, maksim dolohov ft. tom hiddleston, amara bataglia ft. rowan blanchard

‹ âge : 17 ans
‹ occupation : membre des little jinx ♡
‹ maison : beauxbâtons alumn
‹ scolarité : 1993 / 2004
‹ baguette : bois de frêne, crin de licorne
‹ gallions (ʛ) : 3879
‹ réputation : surnommée Baby Spice, elle est la plus jeune membre des Little Jinx et elle on dit d'Amara qu'elle est aussi adorable que touchante.
‹ particularité : championne toute catégorie du gobage de dragées surprises
‹ faits : elle parle avec un accent français, tombe souvent, est scotchée à son pow, gère secrètement un MSN dédié aux memes.
‹ résidence : /
‹ patronus : non-corporel la plupart du temps, écureuil autrement.
‹ épouvantard : les cafards et la haine, accessoirement.
‹ risèd : une paix stable et durable, du bonheur pour tout le monde.
aidan + you were in trouble, so was I Empty
NICO bave
et puis cette famille tbe
bienvenue et n'hésite pas si tu as besoin de quoi que ce soit surtout, on est là pour ça kr bonne chance pour la suite du remplissage potte

• • •


Revenir en haut Aller en bas

OUTCAST • all hail the underdogs
Indiana Alderton
Indiana Alderton
‹ inscription : 11/11/2016
‹ messages : 173
‹ crédits : wicked game.
‹ dialogues : lightblue.
‹ liens utiles :
‹ âge : 16 ans
‹ gallions (ʛ) : 1236
aidan + you were in trouble, so was I Empty
Nico on le voit trop peu iiih BIENVENUE parmi nous, j'avoue que moi aussi j'ai hâte de voir ce qu'Aly et toi vous nous préparez hinhin bon courage pour ta fiche et comme dit, n'hésite pas à nous mp en cas de questions potte

• • •

We Found Love in a hopeless place
mine, mine, mine • It's like you're screaming, and no one can hear. You almost feel ashamed that someone could be that important, that without them, you feel like nothing. Yellow diamonds in the light, now we’re standing side by side as your shadow crosses mine, what it takes to come alive.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
aidan + you were in trouble, so was I Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

aidan + you were in trouble, so was I

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Trouble mnémonique ou mnémotechnique,la methodologie du mensonge politique
» ☴ oh dear, we are in trouble
» JAYCEE & AIDAN ღ are you frightened, by perfection ?
» SHAE △ united for justice, gathered for trouble
» ELEJAH - tell me more about it

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Until the very end ”
like the tiny dust floating in the air
 :: Evanesco; they lived happily ever after :: Fiches poussiéreuses
-