sujet; (absolem) ❦ My songs know what you did in the dark

Invité
Invité
(absolem) ❦ My songs know what you did in the dark Empty
Prendahl "Absolem" Barbary
feat Ash Stymest • applestorm

• nom complet ;  Prendahl "Absolem" Barbary

• surnom(s) ; Absolem. Plus qu'un surnom, c'est maintenant comme cela qu'il est connu - très connu - dans le monde sorcier. Presque personne ne l'appelle Prendahl, et ce n'est pas pour lui déplaire. Absolem est une référence à la chenille fumeuse de narguilé bien connue, et aujourd'hui en y réfléchissant il pense qu'on aurait pas pu mieux trouver. Absolem est son nouveau nom, sa nouvelle identité, son nouveau lui.

• naissance ; Le 16 janvier 1977 à Londres, hôpital moldu.

• ascendance ; Sang-mêlé, mais par n'importe lequel. Son nom de famille est extrêmement connu chez les sorciers, chose qu'il n'a découverte qu'à ses onze ans. En effet, il est le fils bâtard du célèbre Magnus Barbary, et par conséquent le demi frère d'Heathcote Barbary, fameuse idole des Bizarr'sisters.  

• camp ; Neutre, bien qu'il ait à collaborer avec le gouvernement, plutôt malgré lui.  

• métier ; Guitarise du groupe le plus en vogue de wizard rock, les Roten Apple.

• réputation ; Vous voulez rire? Qui n'a pas entendu parler d'Absolem? Le jeune homme est une idole, un fantasme même pour certains - enfin plutôt certaines. Les notes de sa guitare sont connues de tous, et on s'arrache sa compagnie partout en Angleterre.

• état civil ; Célibataire. "A quoi bon s'engager quand on a toutes les filles à ses pieds?" C'est ce qu'il répond toujours aux journalistes voulant être au courant des derniers ragots. On dit même qu'il ne se gratte pas pour passer un bon moment avec ses groupies avant de les laisser tomber...

• rang social ; Racheté. Sa popularité est telle que personne ne l'a embêté sur son enfance chez les moldus, fait d'ailleurs très secret, bien qu'il y ait des rumeurs à ce sujet. Il ne s'est pas battu pour ce statut, tout ce qu'il veut c'est qu'on le laisse tranquille. Et puis, son paternel biologique est Magnus Barbary, ça suffit comme preuve.  

• particularité(s) ; Aucune, si ce n'est son oreille musicale très développée. 

• patronus ; Un scorpion, fait pour survivre dans le pires situations, protégé par son armure.

• épouvantard ; Cette odeur de produits chimique, cette lumière blafarde et cette voix détachée, cette douleur trop familière... Il y est de retour, dans cet enfer où il a vécu pendant plus de deux ans: la salle d'expérience d'Edward Maslyn.  

• risèd ; Un désir coupable, une vérité qui lui retourne les tripes à chaque fois qu'il y pense. Il voudrait prétendre que c'est faux, qu'il ne vit plus dans la hantise de son passé, mais ses vieux souvenirs refont toujours surface et il doit bien l'admettre: il brûle de désir de vengeance pour ces années de tortures qui continuent de le hanter dans son sommeil, parce qu'il espère au fond de lui qu'elle lui apporterait enfin la paix.

• animaux ; Aucun, il ne serait pas capable de s'occuper de lui plus d'une heure.

• baguette ; Bois de cèdre et plume de phénix, 28,9 centimètres. Très apte aux sortilèges en tout genre.

• miroir à double sens; caractéristiques (pour les insurgés uniquement) voir explications.

• WIZARDS •
Perso prédéfini

The stars have faded away

► Avis sur la situation actuelle : Absolem ne le cache pas - il ne veut pas prendre part au conflit. On peut le traiter d'égoïste, de lâche, de tout ce qu'on veut, ça n'y changera rien. Il n'approuve pas le gouvernement et leurs atrocités, mais il n'ira pas défendre les moldus non plus. Pourquoi faire une telle chose alors que son enfance en leur compagnie à été un enfer? Prendahl veut juste qu'on lui foute la paix, il n'a jamais rien demandé de plus. Il veut profiter un maximum de sa situation, du succès du groupe et puis c'est tout. Enfin presque... Son inquiétude pour Nephtys l'empêche d'être totalement détaché quand il voit ce que les mangemorts lui font subir. Il ne sait que trop bien ce que ça fait d'être un rat de laboratoire. Il sait aussi qu'ils ne sont que les pantins du gouvernement, qu'un prétexte pour capturer les nés moldus qui viennent à leurs concerts. Mais que peut-il y faire? Que serait-il vraiment prêt à faire pour changer les choses? Tout ce qu'il a jamais fait, c'est se débrouiller pour survivre, pour reste la tête hors de l'eau. Et il continuera à le faire, même si cela demande de collaborer pour son propre bien et celui des rares personnes auxquelles il tient. Si Prendahl est loin d'avoir la motivation de rejoindre les insurgés, il y a tout de même une chose qui le fera toujours réfléchir avant d'agir contre eux, : sa dette éternelle envers Albus Dumbledore, celui qui l'a tiré de l'enfer.

► Infos en vrac : Le talent d'Absolem pour la guitare n'est un secret pour personne. La première fois qu'il a touché une corde, c'était comme une révélation. Un peu comme un premier vol sur balais. Prendahl était un musicien prédestiné, de par son oreille musicale et sa virtuosité. La guitare est sa passion, sa drogue encore plus que l'Orviétan, son échappatoire. Quand il joue, quand il s'oublie sur scène, il ne se soucie de rien - ni du passé, ni du futur. Ses qualité de showman ne sont pas non plus à négliger, il sait mettre le feu à la salle dès son entrée sur scène. Prendahl n'est pas vraiment quelqu'un de très tactile. Il aura tendance à se rétracter a n'importe quel contact physique, à l'exception de quelques personnes dont Nephtys et Cersei. Cette réaction est un souvenir laissé par le traitement qui lui a été infligé par son père adoptif. Derrière son côté mauvais garçon impulsif, Absolem cache un esprit très vif. Calculateur, il trouvera toujours la faille là où elle échappe aux yeux des autres. On le sous estime souvent, mais il est loin d'être bête et a plus d'une corde à son arc. Il sait que le monde entier ne le voit que comme un gamin aveuglé par la gloire, mais il sait très bien où il en est et ce qu'il fait. Absolem n'a pas de limites. Dans tout ce qu'il fait, tout ce qu'il aime, il est toujours dans l'excès. Trop d'Orvietan, trop d'alcool, trop d'injures et de colère. Absolem ne sait pas s'arrêter de lui même, et aura toujours tendance à envenimer les choses , cherchant des conflits là où il n'y en a pas.   Son corps couvert de tatouages en a fait rêver plus d'une lorsqu'il se met torse nu sur scène. Mais il y a une raison que tout le monde ignore, et qu'il gardera jusque dans sa tombe. Chaque tatouage moldu a été méticuleusement placé pour camoufler une cicatrice infligée par son père adoptif.   Enormément de rumeurs courent à son sujets, toutes plus abracadabrantes les unes que les autres. Cependant, une s'avère être assez vraie: il a tendance à profiter de ses fans pour avoir des relations sans lendemain, les abandonnant quand il en a envie. Absolem se fiche de la morale et garde le silence sur cette rumeur, se contentant d'un sourire en coin quand on lui pose la question. Après tout, cela fait partie des joies du métier! etc.


Nothing compares to you

• pseudo & âge ; redkey, 17 ans • comment as-tu trouvé le forum ? Par un top site. • ton avis, tes suggestions ; Magnifique  bave  tbe J'adore l'ambiance! Et puis mondieumondieu ce PV  han . • connexion ; 5/7 jours • quelque chose à ajouter ? PAR ICI LES GROUPIES  perv
• coup de main pour le bottin ;
1. Si ton personnage est un prédéfini ;
ASH STYMEST ; p. absolem barbary
Code:
<a href="http://excidium.bbactif.com/t112-wizards-i-m-covering-my-ears-like-a-kid#460" class="vacant">▋</a> ▋ <reserve> ASH STYMEST ;</reserve> p. absolem barbary




Dernière édition par P. Absolem Barbary le Ven 17 Oct 2014 - 22:29, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
(absolem) ❦ My songs know what you did in the dark Empty

Here comes the hurricane


――――――-―• Be careful making wishes in the dark •――――-―――


La respiration encore saccadée, le regard meurtrier fixé sur le mur, les poings serré, il ne faisait même pas attention à la douleur lancinante que le coup de poing donné sur le coin de son oeil lui faisait. Ils lui étaient tombés dessus, encore une fois, et cette fois ci il ne s'en était pas aussi bien tiré que d'habitude. Ils l'avaient attendu au coin de l'immeuble, un regard mauvais sur leur visages qui les rendaient encore plus laids que d'habitude. A un contre cinq, il n'avait pas eu d'autre choix que de fuir, et dieu savait que ça l'insupportait. Alors, comme d'habitude, c'était dans sa vieille chambre qu'il avait trouvé refuge, celle dans laquelle il avait vécu depuis toujours. Certes, ça n'avait pas toujours été comme ça, mais son esprit rebelle avant l'heure se refusait d'admettre qu'il ait pu un jour apprécier l'orphelinat. Il refusait de se rappeler les jours où il n'inspirait pas le dégoût et la crainte dans les yeux des autres, gérants de l'orphelinat y compris. Il refusait de croire qu'avant l'accident, les brutes ne lui tombaient pas dessus à chaque fois qu'ils le croisaient. Tout ce qu'il savait c'est qu'ils étaient tous aussi stupides les uns que les autres pour croire que c'était lui qui provoquait tout ça. Oui, le gosse avait bien fait un vol plané de l'autre côté de la cour sans qu'il le touche. Oui, des choses bizarres n'arrêtaient pas de se produire autour de lui. Mais il n'avait rien voulu de tout ça, et encore moins signé de pacte avec le diable, comme certains aimaient dire. Prendahl tenta de reprendre son souffle calmement. Il ne voulait pas que ça recommence, il ne voulait pas qu'on le traite à nouveau de démon parce qu'il avait eu une crise de colère. Tout ce qu'il voulait c'était partir d'ici. Donnant un dernier coup rageur à son oreiller, qui décidément s'en prenait plein la tronche ces derniers temps, il s'arrêta net quand un coup retentit à sa porte. Personne ne venait plus ici depuis l'accident. Les gamins avaient trop peur de lui pour partager sa chambre, et même les gérants l'évitaient. Ce n'était pas vraiment pour lu déplaire, préférant la solitude à leur compagnie. Cela devait faire un bon mois que personne n'avait tenté d'entrer, les seuls moments où il croisait les autres étant lors de ses sorties, à l'école ou aux repas, à chaque fois seul bien entendu. Mais pourtant, la porte s'était ouverte pour laisser entrer un homme d'âge mur, un des salariés de l'orphelinat.

« Hé, toi, descend tout de suite. Un couple veut te parler. »

Prendahl mit quelques instants à bouger, son cerveau en ébullition. Tous les orphelins savaient ce que cela voulait dire. Généralement, quand quelqu'un allait dans un orphelinat en tête d'adopter un gosse, il commençait par rendre visite à plusieurs, à leur parler, à aller les voir dans leurs chambres. Mais si il demandait expressément à voir u gamin en particulier... c'était qu'il savait déjà de qui il s'agissait. Prendahl descendit lentement les escaliers, l'expression légèrement figée. Si un couple avait entendu parler de lui, c'était forcément à cause des rumeurs à son sujet. "Enfant du diable" etc etc.... Comment cela aurait-il pu donner envie à quelqu'un de l'adopter? Il remarqua que plusieurs orphelins étaient groupés devant la porte, curieux. En le voyant arriver, ils s'écartèrent, laissant échapper deux trois gentillesses au passage.

« C'est sûrement l'asile qui vient te chercher. »
« Ou alors l'exorciste! »

Prendhal n'y prit pas attention, et entra dans le bureau. En face du gérant, un couple était assis et le regardaient entrer. Ce qui le choqua le plus était qu'ils avaient l'air parfaitement normal. Pas de gothique sataniste (il en avait vu, une fois), ni de curé avec son crucifix. Ils n'avaient pas non plus l'air hostile, et Prendahl se surprit à penser qu'ils avaient même l'air sympathique. Tout de même méfiant, il se plaça là où le gérant le lui indiqua.

« Prendahl, voici Mr et Mrs Maslyn. Ils semblent prêts à t'adopter. »


Malgré son ton détaché, le jeune garçon sentit une trace d'incrédulité, comme si lui non plus ne croyait pas être enfin débarrassé de l'enfant-démon. Prendahl se tourna vers Mr Maslyn quand celui-ci prit la parole.

« Je suis Edward, et voici ma femme Emma. Nous avons entendu toutes ces...rumeurs, mais je suis sûr que tu es un garçon formidable. N'est ce pas, Prendahl? »

Devant le manque de réaction du gamin, il continua avec un sourire éclatant.

« Que dirais-tu de faire partie de notre famille? »




――――――-―• Burn everything you love then burn the ashes •――――-―――
Famille. C'était ça qu'on lui avait promis, hein? C'était ça que le oh combien généreux et bon Edward Maslyn avait offert au gamin qu'il était trois ans plus tôt? Mais qu'est ce qu'il était naïf, qu'est ce qu'il était con, même, d'avoir pu croire qu'il aurait un jour une famille. Sa propre mère n'avait pas voulu de lui et l'avait abandonné à cinq jours. Qu'est ce qui lui était passé par la tête en croyant que les premiers jours avec les Maslyn seraient la promesse d'une nouvelle vie? Il n'était plus un enfant, peut être même plus un humain, qui sait. Il ne se rappelait même plus la dernière fois qu'il avait parlé à quelqu'un. La première année, il avait réalisé que l'orphelinat et ses brutes sans cervelles lui manquaient. A partir de la deuxième année, il en était à se demander si cette vie là bas n'avaient pas été un rêve que son cerveau fatigué par les expériences et les anesthésiants avaient fabriqués. Prendhal était un rat de laboratoire, rien de plus. Un cobaye, une source d'informations. Maslyn n'arrêtait pas de le lui répéter:

« Tu es unique! Un miracle de la nature! »

Il avait toujours ce petit air ravi et excité quand il disait ça, comme un gamin qui découvre un nouveau jouet. Cela faisait un bout de temps qu'il n'avait pas vu sa femme, peut être avait-elle fini par fuir le fou qu'il était, chose que Prendahl n'était pas dans la capacité de faire. Non, il s'était résolu - résigné, peut être - à ce que sa vie reste comme elle est pour le restant de ses jours: un enfer. Les premiers temps, il avait rêvé qu'on vienne le sauver; un lointain parent, un ange gardien. Mais tandis que le temps passait et que son innocence s'envolait avec lui, il s'était rendu compte que personne ne viendrait. Même ses propres «miracles», comme Maslyn aimait les appeler, n'y pouvaient rien. Alors il avait baissé les bras. Lui, le gamin du diable, l'indomptable, le bagarreur. Ces années de douleur avaient fini par avoir raison de lui. Il n'était plus qu'une coquille vide, un corps sans âme et sans couleur, un rat de laboratoire livré aux désirs de son captif - de son tortionnaire, car il n'y avait pas d'autre mot pour désigner l'homme qu'il avait cru avoir pour père adoptif pendant quelques instants. Il remarquait, des fois, lorsqu'il sortait de sa torpeur habituelle, des allées et venues d'autres scientifiques, amis de Maslyn. Ils gardaient bien sûr le secret le plus total de leurs découvertes, attendant le bon moment pour annoncer au monde leurs avancées qui allaient tout révolutionner. Il ne fut donc tout d'abord pas surpris lorsqu'un étranger entra dans la pièce aseptisée qui lui servait de chambre. Prendahl ne fit pas attention à lui, ni à son apparence. De toute façon, le gens qui entraient ici ne le regardaient pas comme un être humain. Mais au lieu de le manipuler ou le lui rentrer une aiguille dans la peau, l'homme s'assit uniquement sur le lit à côté de lui, et eut un contact visuel avec le jeune homme. Pour la première fois en presque trois ans, Prendahl vit un sourire bienveillant, sincère - un sourire destiné à lui uniquement. Il y avait quelque chose dans les yeux bleus de cet homme, comme s'il pouvait lire au fond de son esprit et réveiller la part d'humanité qu'il ne se souvenait plus d'avoir.
« Bonjour, Prendahl. Mon nom est Albus Dumbledore.»



――――――-―• So light 'em up, I'm on fire •――――-―――
Le cri métallique résonnait à ses oreilles comme le plus beau son du monde. Les doigts courant sur le manche de sa guitare, les yeux à demi-fermés, Prendahl se perdit dans les notes sans fin de l'instrument. La musique l'enveloppait tout entier, le faisait voyager et oublier tout, jusqu'à son propre nom pourtant scandé par la foule. La musique l'avait sauvé des flammes de son passé et le faisait monter au septième ciel, plus efficace encore que l'orvietan qu'il avait pourtant l'habitude de consommer - surtout ces derniers temps. Même l'odeur acre de la fumée et l'étouffement de la salle de concert semblait une bouffée d'oxygène, tant il se sentait dans son élément. Il n'y avait que trois choses qui comptaient: le battement rythmé de la batterie de Nepthys, la voix enchanteresse de Cersei, et les hurlements de sa guitare. Ceux de la foule ne comptaient pas, n'avaient aucune importance tant que ces trois éléments étaient réunis. C'était l'effet que chaque concert lui faisait. Et pourtant... Et pourtant... Une partie infime de son esprit, celle qui restait non grisée par la musique, la foule et l'orvietan, savait combien tout cela était factice. Car au moment où il arrêterait de jouer, les derniers évènements lui reviendraient en pleine face. Nephtys était allé le voir, il y a quelques jours, et lui avait tout craché au visage. Comment elle avait été obligée de collaborer avec le gouvernement pour livrer les nés moldus à leurs spectacles. Comment Cersei était soumise à l'impérium. Comment elle était torturée par les mangemorts... Tout cela n'avait pas pu durer, n'est ce pas? Ces dernières années- les plus heureuses de sa vie - , Poudlard, les débuts des Rotten Apple, la gloire... Ce n'était que quelques années de répit. Prendahl - non Absolem pouvait le sentir. Tout allait changer pour eux, peut être vite.

Mais son esprit reprit vite cette crise de lucidité bien trop éloignée de l'instant présent, et il se perdit à nouveau dans l'exaltation, savourant le plaisir de la plus puissante des drogues: la gloire. Le reste pouvait bien attendre, et il avait bien trop donné de son sang et de sa sueur pour jouer les héros.




Dernière édition par P. Absolem Barbary le Dim 26 Oct 2014 - 17:06, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
(absolem) ❦ My songs know what you did in the dark Empty
bave bave bave
Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaash !!! bave
*sort, se reprend, revient*
Bienvenue !!! potte J'avais pas vu ce pv mais j'irai y jeter un coup d'oeil avant de lire ta fiche. ^^ Bon courage pour celle-ci !!!

Spoiler:
 


Dernière édition par Emrys L. Atkins le Mer 15 Oct 2014 - 20:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
(absolem) ❦ My songs know what you did in the dark Empty
ABSOLEM fire ce PV, omg, si heureux de te voir ici bave j'espère vraiment que tu vas passer de bons moments ici et te plaire avec ce personnage qui gère la fougère leche bbmouton
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
(absolem) ❦ My songs know what you did in the dark Empty
le beau ash, absolem (j'ai écrit absolument au lieu de absolem, oui oui.) tbe t'es canon, et puis ce pv déchire. craque bienvenue parmi nous. leche
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
(absolem) ❦ My songs know what you did in the dark Empty
heho je plussoie my first love aka theo... absolem, ce pv qui déboite tout !
trop hâte de lire ta fiche ! j'exigerais un lien (harcèlement de prévu).
bienvenue parmi nous ! ohyeah
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
(absolem) ❦ My songs know what you did in the dark Empty
BIENVENUUUE gaah gaah yeux ce pv, ce pv, CE PV jule je suis vraiment contente de le voir tenté, huhu, et je pense que Draco ne va pas tarder à te faire la java. J'ai hâte de lire ta fiche dans son intégralité parce que j'ai pu constater que tu avais déjà bien avancé tes écrits hinhin bref, bon courage pour ta fiche, n'hésite pas à mpotter un membre du staff en cas de question ou, comme je l'ai déjà proposé à Nephtys - qui a bizarrement refusé -, si tu veux nous chanter une p'tite chanson. En privé. :russe:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
(absolem) ❦ My songs know what you did in the dark Empty
je chante faux daphné What a Face et sinon quel choix tbe je vais sûrement te mpotter grouh trognon
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
(absolem) ❦ My songs know what you did in the dark Empty
C'est pas grave si tu chantes faux Arrow

Bienvenuuuuuuuuuuuuue ! placard
Quel choix de pv iiih , je plussoie tous les autres même si je fais pas dans l'original :siffle:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
(absolem) ❦ My songs know what you did in the dark Empty
J'adore juste beaucoup trop ce PV, j'avais très hâte qu'il soit tenté ! yeux iiih iiih Il nous faudra absolument un lien tous les deux (je serais ta vendeuse officielle d'orviétant si tu veux  jule  jule  jule ! yeah )
FINI TA FICHE ! fire Je veux avoir un lien avec toi ! fire OBLIGÉ ! >8D grrr panic

(bienvenue en passant ! hehe )
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
(absolem) ❦ My songs know what you did in the dark Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

(absolem) ❦ My songs know what you did in the dark

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» my songs know what you did in the dark (jayden).
» noam - my songs know what you did in the dark.
» These songs of freedom ►► 22/03/12 à 22.13
» ♪ L'insoutenable légéreté de la mémoire de Lestrange ♫
» Absolem - i feel the chemicals burning my bloodstream

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Until the very end ”
like the tiny dust floating in the air
 :: Evanesco; they lived happily ever after :: Fiches poussiéreuses
-