sujet; Fill the graveyards. (rodolphus)
MessageSujet: Fill the graveyards. (rodolphus)   Fill the graveyards. (rodolphus) EmptyMer 21 Déc 2016 - 21:50

Invité
Invité
Fill the graveyards. (rodolphus) Empty
Rodolphus Alioth Lestrangefeat. Toby Stephens • credit : tumblr
❝ We're running in circles again ❞Groupe : hunted

☇ caractère ; misanthrope • élégiaque • vorace • érudit • draconien • pédagogue • discipliné • tortureur • patibulaire • traditionnaliste • résilient • vindicatif • protecteur • manœuvrier • laconique • sanguinaire • féal à qui de droit • empiriste.
☇ pseudo complet & surnoms ; Les consonances germaniques assiégeant son prénom (originellement Hrodwolf) tendraient à le gracier de tout échec, et pourtant l’homme se drape de déboires comme d’une pelisse à fardeaux. En effet promis à la gloire (rhod), c’est à présent plus du loup (wulf) que s’approche son essence aux aspirations carnassières. Rodolphus uni à Lestrange c’est avant tout l’horreur invoquée, la douloureuse promesse de voir poindre à l’horizon la silhouette répugnante et non moins affolante de l’aristocratique patriarche. Peu sont ceux à s’y oser, mais Rod est le sobriquet relativement commun qu’on lui flanque dans l’intimité familiale, encore que seul son frère l’utilise pleinement sans craindre de froisser l’ainé ; jadis l’épouse l’employait aussi, lorsque sa langue ne lui pissait pas encore à la tronche tout le venin de la haine. Du temps où il officiait au Ministère, on lui donnait par ailleurs l’affectueux surnom d’Entremetteur étant donné sa propension à vouloir jeter plus du trois-quart des incriminés dans la chaleureuse étreinte d'un Détraqueur. Il n'est pas rare d'ouïr encore ce nom entre les babines fielleuses des sorciers lui donnant la chasse.
☇ naissance ; Un 24 juillet 1951, dans la demeure familiale de Birmingham. Précoce, hâté, il a tant fait mugir sa génitrice de mère qu’un Doloris n’aurait pas mieux opéré.
☇ ascendance ; La dégradée, l'humiliée, celle que les grolles de cette foutue renaissance piétinent et accusent d'être Pure. On ne peut plus, oriflamme dont il défendra les couleurs jusqu'aux enfers s'il le faut.
☇ camp ; La suprématie raciale, omnipotente, gage de survivance pour le feu des magies que les idéologies prosaïques d’hybridité mettent à mal et éteindront un jour ; si des êtres tels que lui ne sont pas là pour s’opposer et rugir. Le sacrosaint Leader maintenant trépassé, l'heure est néanmoins à la survie de sa propre gueule.
☇ réputation ; Elle est odieuse, assurément. Les rumeurs enflent si bien à son endroit qu’il est particulièrement difficile de dissocier le mythe de la réalité. Prompt à la laisser galoper, Rodolphus prend un plaisir infect à ce que sa notoriété le précède amplement. On pourrait le croire possédé par un narcissisme puant, mais il s’agit avant tout d’un pragmatisme sensé ; better be safe than sorry, un adage qui prend tout son sens lorsqu’on connaît l’inclination du Lestrange pour les châtiments. Une nature bilieuse qui morcèle son flegme d’apparat, et fait jaillir une impétuosité assassine pour peu qu’on surine sa susceptibilité là où il faut. Entre autres choses, il n’affectionne ni l’irrespect ni les allusions à sa femme, aussi vagues soient-elles. Quant à vouloir discréditer son puîné, un terme protocolaire existe pour en désigner l'insanité : suicidaire.
☇ état civil ; Marié depuis plus de trois décades à une terreur nocturne, Bellatrix Black. Le Cauchemar qu'est ce couple a fini par imploser et si la malheureuse légende reste intacte, les faits bien que discrets narrent dorénavant une toute autre histoire. Les draps conjugaux sont glacés par l'amertume, la jalousie et le deuil.
☇ rang social ; Anciennement de l'Élite, Mangemort réputé, il n'est plus qu'un fugitif mastiquant sa rage, la dignité suppliciée par l'interminable Chute.
☇ épouvantard ; Son frère mort noyé, lui apparaissant sous forme spectrale dans des habits trempés qui lestent sa carrure émaciée. Les lippes de Rabastan s’articulent pour lui dire quelque chose, mais ses poumons ne relaxent que de l’eau de mer.
☇ risèd ; Jusqu’à il y a peu, le reflet aurait trahi le méprisable désir de voir sa femme occire Voldemort. Un fantasme sadique, somme toute désespéré, qui authentifiait l’aversion du Lestrange pour l'étroite connivence ayant lié la Favorite au Maître. Depuis le trépas de ce dernier, nulle chimère ne viendrait à bout de son vœu le plus cher ; ne résulterait qu’un épais brouillard, dans lequel oscilleraient ses  vives incertitudes.
☇ particularités ; Maître Occlumen dont on a lacéré la psyché, ne reste plus que l’ombre de son expérience et quelques traces éparses pour se prémunir des plus agressives intrusions. Nécroman toutefois, adorateur de ce culte obscur à qui il sacrifie nombre d’âmes et de chairs mortes, les miettes de moralité un jour acquises gisent dorénavant sur cet autel putréfié ; hanté il n’en reste pas moins, figure de proue guidant une cohorte d’esprits véhéments. N’est point rare, d’ailleurs, de distinguer dans les cieux la fumée noire de son vol, puisque c'est sans balai que le chevalier de Walpurgis se déplace.
☇ animaux ; À l’occasion, des Inferi. Cadavres glacés ou moites, qu’importe le genre et l’âge, le marionnettiste s’entraîne à faire trembler les fibres de l’Existence et ploie à ses pieds la progéniture de sa putain la Mort. Littéralement. Car il n’est pas rare qu’en d’érotiques contorsions de fraîches femelles se plient et se déplient pour son seul et unique plaisir. Nul ne sait. Nul ne se doute. Mais si voyeur il devait y avoir à ces obscènes messes, la ressemblance physique avec l’épouse Black ne serait pas sans frapper l’entendement du quidam.
☇ métier ; Président-Sorcier zélé du Magenmagot, il a inspiré pendant quatre ans (1999 - 2003) un effroi parfaitement justifié. Sous sa poigne de fer, les statistiques ont hurlé sec ; hausse exponentielle des mises à mort et réduction drastique des acquittements (un ou deux misérables graciés en tout et pour tout). À présent détrôné, le magistrat goûte non seulement à la misère, mais aussi au chômage intensif. Détestable.
☇ Infos complémentaires ; (I) Sur son râble noueux traîne l’encre, elle s’insinue entre les omoplates et croque le vitrail d’un Runespoor. Le tatouage a été buriné au sortir d’Azkaban, tançant l’épiderme comme un stigmate cathartique et représente le mythique serpent à trois têtes. Celle de droite mord au cou celle de gauche, tandis que celle du milieu gît à terre, dévorée. (II) Un artéfact ensorcelé tenaille son lobe gauche, une boucle d’oreille dans laquelle reposent des résidus de myocarde et de cheveux prélevés sur le corps de son propre fils ; répulsive, elle le prémunit du fantôme d’Arcturus qui aurait toute les raisons du monde de vouloir se venger du crime commis vingt-trois hivers auparavant. (III) De la Marque, certes, il se pare. Mais au contraire de la plèbe pathétique ayant grouillé aux pieds de Celui-Qui-N'est-Plus, Rodolphus peut se targuer d'avoir été de ce Cercle si terriblement proche du Lord. Un apanage qui ne lui procure plus aucun privilège, sinon celui d'être obsessionnellement pourchassé pour les atrocités sciemment perpétrées depuis plusieurs décennies. (IV) Il y a cette mélopée qui, au-delà d’être abhorrée, rend ses tympans phobiques. Le bruit des vagues lui est horripilant et remémore à ses escarres psychiques son séjour dans la forteresse notoire. Une certaine anxiété éclôt d'ailleurs lorsqu’il se trouve près d’un immense plan pellucide tels que les océans, non pas qu’il craigne d’anodines noyades ou faire front aux créatures tapies dans les abysses, mais qu’il associe l’eau saline à bien d’autres terreurs inavouées. (V) S’il a bel et bien été écroué dans la même cellule que sa femme, l’inertie de leurs rapports n’en a pas pour autant été ébranlée d’un iota. Elle s’est même amplifiée, creusant entre eux un gouffre dans lequel jeter le peu de bonheur partagé et définitivement aspiré par les Détraqueurs. Aussi est-il surprenant d’apprendre que le Lestrange dialoguait ; nombre, à commencer par Bellatrix, l’ont cru simplement fou, avalé par la spirale du désespoir causé. Personne n’aurait pu deviner qu’en deçà des murmures ânonnés se cachaient en fait de longues conversations avec l’esprit d’Ekrizdis, feu le propriétaire d’Azkaban. Un type fort sympathique avec qui Rodolphus échangea épisodiquement avis gerbants, idées sordides et blagues pour le moins… douteuses. (VI) En intraveineuse, le Navitas coule, diluvienne panacée lénifiant son tourment que tantôt vocifèrent ses Hantises, tantôt déterrent ses vestiges de souvenirs. Le Dreamer ne peut cependant plus succomber à la facilité des doses amassées depuis qu'on l'a réduit à l'indigence et la fuite, et mire d’un œil inquiet le manque qui peu à peu l’intoxique. (VII) Conservatiste féroce et rétrograde, le patriarche fait la guerre à tout ce qui se rapporte de près ou de loin aux Moldus. Il n’aime ni leur mode, ni leur musique, ni rien de ce que leur civilisation défèque, à commencer par leur technologie qu’il vandalise sans peine. En dehors de ses propensions élitistes, il impute à ces chiens des siècles d’obscurantisme ayant précipité les siens dans les flammes des bûchers. À croire qu’il porte en lui une rancoeur atavique que seule la vengeance assouvit. Dans un tout autre registre, notons bien que les Aurors sont copieusement abominés par le mage noir. Évidence ? Oui et non. Il faudrait remonter à un passé renié pour démêler une partie des griefs que leur porte le Mangemort. (VIII) Ses phalanges s’éploient dans la sylve drue qu’est sa barbe lorsque d’intensives réflexions l’habitent. Marotte inconsciente que certains savent néanmoins reconnaître comme étant la preuve d’une profonde méditation le troublant, et l’entraînant parfois si loin qu’il pourrait snober le spectre de Merlin en personne. (IX) Talentueux duelliste qui n’a jamais vraiment cessé de pratiquer – et ce notamment grâce aux rixes essuyées lors des sempiternelles disputes conjugales –, il ne demeure pas moins un olibrius malhabile s’il doit monter à balai lorsque les éléments se déchaînent. Un accident en pleine voltige survenu dans sa jeunesse lui a laissé une panique chronique goinfrant tout bon sens dès lors qu’en altitude pluie et bourrasques frappent de concert son équilibre sur engin. (X) Docte des mots interdits, traqueur de grimoires prohibés, il n’a jamais cessé de collectionner les livres de magie noire dont il a sans cesse sustenté son intellect ; un patrimoine d’une richesse inestimable qui lui a été ravi avec le reste de ses biens depuis l’avènement du nouveau régime. Un affront qui ne fait qu’aggraver l'aigreur du paria...

☇ Par strates ;
• le mangemort :
 

• le sorcier :
 

• le sang-pur :
 

• ses hantises, ou le tribut de la camarde :
 
Listing des rp en cours (1/4)• Rabastan Lestrange ; wind him up and watch him go.
• Bellatrix Lestrange ; this broken jaw of our lost kingdoms.
• Coco Ladouceur ; it's getting dark darling, too dark to see.
Listing des rp prévus• Rabastan Lestrange (janvier 2003).
Listing des rp terminés (1)• Bellatrix Lestrange ; heretics.
• prénom nom ; titre du rp

Approuvé par le Ministère de la Magie


Dernière édition par Rodolphus Lestrange le Lun 6 Fév 2017 - 16:49, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fill the graveyards. (rodolphus)   Fill the graveyards. (rodolphus) EmptyMer 21 Déc 2016 - 21:57

Invité
Invité
Fill the graveyards. (rodolphus) Empty
les fleurs du malWe are the creatures that love and slaughter





(MAJ le 07/01/17)
Approuvé par le Ministère de la Magie


Dernière édition par Rodolphus Lestrange le Jeu 2 Fév 2017 - 5:18, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fill the graveyards. (rodolphus)   Fill the graveyards. (rodolphus) EmptyMer 21 Déc 2016 - 21:59

Invité
Invité
Fill the graveyards. (rodolphus) Empty
les squelettes laboureursour teeth are brave, they smile like a knife









(MAJ le 07/01/17)
Approuvé par le Ministère de la Magie


Dernière édition par Rodolphus Lestrange le Jeu 9 Fév 2017 - 1:04, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fill the graveyards. (rodolphus)   Fill the graveyards. (rodolphus) EmptyJeu 22 Déc 2016 - 18:58

PRISONERS • bloodstains on the carpet
Maksim Dolohov
Maksim Dolohov
‹ inscription : 12/03/2016
‹ messages : 832
‹ crédits : odistole
‹ dialogues : #2F4F4F
Fill the graveyards. (rodolphus) 1481923300-nastya-maks

‹ liens utiles :
pansy parkinson ft. adelaide kane, nephtys shafiq ft. phoebe tonkin, kid o'faolain ft. richard harmon, maksim dolohov ft. tom hiddleston, amara bataglia ft. rowan blanchard

‹ âge : 35 yo
‹ occupation : l'ancien directeur adjoint au département de la justice magique, aujourd'hui incarcéré pour crimes de guerre. Je suis également derrière un réseau d'orviétan impliqué en Angleterre et je gère mon business comme je le peux depuis ma cellule.
‹ maison : (Koldovstoretz)
‹ scolarité : //
‹ baguette : a été fabriquée par Gregorovitch, elle mesurait 29 centimètres, elle était en bois de genévrier et contenait un cheveux de vélane mais elle a été brisée sous mes yeux.
‹ gallions (ʛ) : 2523
‹ réputation : je suis le remplaçant, le prince gâté qui n'aurait pas dû régner et qui s'est cassé la gueule, celui qui s'est fait berner par sa protégée, celui qui doit être maudit tant le sort s'acharne à lui prendre tout ce qu'il veut si désespérément.
‹ particularité : du genre à me dire que si j'avais été legilimens ou voyant, j'aurais pu voir venir les emmerdes et coups dans le dos et les éviter, malheureusement il n'en est rien.
‹ faits : je fais parfois semblant de ne pas parler Anglais correctement pour voir jusqu'où certains tireront sur la corde. Mon calme sardonique laisse place à des colères monstrueuses et violentes. J'ai deux petites sœurs et mon frère Antonin était le véritable mangemort, je ne suis qu'un pion qui occupe une place, celle du fils d'un chef de clan, celle d'un héritier qui devait assurer des accords et des alliances et doit aujourd'hui en payer les conséquences.
‹ résidence : à Azkaban, loin du faste du manoir Dolohov érigé à Herpo Creek et aujourd'hui en ruine.
‹ patronus : un cygne, impossible à conjurer depuis que la Marque des Ténèbres est sur mon avant bras.
‹ épouvantard : le visage de Ulyana greffé sur le souvenir du corps végétatif de ma mère.
‹ risèd : un gosse blond courant dans les longs couloirs de la résidence de St Petersbourg. Un enfant se jetant dans mes jambes en suppliant d'aller faire flotter une maquette de bateau dans le grand bassin des jardins.
http://www.smoking-ruins.com/t4592-maksim-greed-may-do-your-bidd
Fill the graveyards. (rodolphus) Empty
Petite question totalement désintéressée mais, Rodo il se servait où pour le Navitas avant tout ce bordel ? yeux :russe:

• • •


real russians have no proverbs, we have vodka and misery – wait, that was a proverb.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fill the graveyards. (rodolphus)   Fill the graveyards. (rodolphus) EmptyJeu 22 Déc 2016 - 19:23

Invité
Invité
Fill the graveyards. (rodolphus) Empty
@Maksim Dolohov a écrit:
(...) totalement désintéressée (...)

Spoiler:
 

Alors je le voyais excessivement discret sur ses consommations (absolument pas assumées). Donc il serait très probablement passé par plusieurs intermédiaires, d'autant qu'il se méfie de tout ce qui bouge notamment chez les mangemorts (potos mais chacals avant tout). Ceci dit, ce serait bête de ne pas profiter de, erm, la, erm, vocation de Maksim donc je suis prête à l'enfoncer dans la mouise si jamais tu vois une... opportunité, se dessiner. perv On peut peut-être trouver un lien à faire entre le poste de Rod au Magenmagot et d'éventuels sauf-conduits qui auraient arrangé le business de Maks ?

Édit : ah ban nan. Je viens de voir son ancien poste, je crois qu'il devait pas mal bien gérer sa corruption de dossiers tout seul. mdr
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fill the graveyards. (rodolphus)   Fill the graveyards. (rodolphus) EmptyJeu 22 Déc 2016 - 21:56

HUNTED • running man
Owen Avery
Owen Avery
‹ inscription : 21/07/2015
‹ messages : 1765
‹ crédits : whorecrux <3.
‹ dialogues : #006666 (owen) #A0A0A0 (selma)
Fill the graveyards. (rodolphus) Tumblr_ngncjreTC41r7i70vo4_r1_250

‹ âge : 43
‹ occupation : dans l'ombre du Magister.
‹ maison : serpentard
‹ scolarité : 1971 et 1978
‹ baguette : est en bois d'acacia rigide, possède un cœur en ventricule de dragon et mesure vingt-neuf centimètres.
‹ gallions (ʛ) : 3864
‹ réputation : la magie noire a rongé mon âme, dilué toute conscience, accru ma folie.
‹ particularité : fou.
‹ faits : ma soeur jumelle vit dans mon esprit dérangé, secret dont seuls quelques chanceux ont connaissance, que je suis aussi dérangé que peut l'être un sbire de Voldemort, que je n'hésite jamais à user de violences quand bien même elles ne seraient pas nécessaires, car la souffrance et les hurlements me font vibrer comme aucune autre drogue au monde. Mais qu'elles me sont infligées souvent par la main du Magister elle-même, car dieu sait combien de fois je l'ai déçu au cours de mes années de bons et loyaux (haha) services.
‹ résidence : Herpo Creek, dans la maison de mes parents, vide et délabrée; ruines.
‹ patronus : irréalisable, autrefois une hyène bien qu'elle ne soit apparue qu'une seule et unique fois sous forme reconnaissable.
‹ épouvantard : le baiser du détraqueur.
‹ risèd : la fin de cette insurrection qui amène autant de satisfaction que de souffrance.
http://www.smoking-ruins.com/t2376-it-s-just-the-night-in-my-vei
Fill the graveyards. (rodolphus) Empty
Enfer et damnation, un autre Lestrange gaah gaah gaah
Bon à l'évidence on doit parler de beaucoup de choses (la fuite c'est cool chez vous sinon ? Moi ça va, y'a de beaux paysages Laughing )

Edit: alors plusieurs bases à explorer: déjà l'amitié entre Rabastan et Owen, impossible de passer à côté, et puis il y a cette histoire d'addiction à l'Orviétan tho, pour Owen ça reste assez light cela dit il est pas si accroc que ça dans le fond. Ca l'aidait juste à supporter la colère de mr Voldy. jule

• • •




    Le cynisme de l'extrême solitude est un calvaire qu'atténue l'insolence.
    us and them ~
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fill the graveyards. (rodolphus)   Fill the graveyards. (rodolphus) EmptyJeu 22 Déc 2016 - 22:34

Invité
Invité
Fill the graveyards. (rodolphus) Empty
Falut. hinhin
(moi j'entends la mer, la mer ça pue :russe:)

Pour l'Orviétan, je préfère mettre de côté. Je ne sais pas encore bien comment exploiter ce vice, ni à quel niveau le hisser. Donc autant en réduire (pour l'heure) l'apparition dans les liens. hm J'ai toutefois cru lire qu'Owen était on ne peut plus tourmenté par la disparition de Selma, sa soeur jumelle ? Et que sa loyauté envers Voldemort était plus de l'ordre de la survie que de la réelle obédience. Là-dessus je ne pense pas que ça ait laissé Rodolphus indifférent si son frère et Avery entretiennent une quelconque amitié ; ainé protecteur, Mangemort jusqu'à la moelle, tout ça, je crois qu'il aurait porté sur Owen une prunelle froide et pleine de jugement. Il n'aime pas les parvenus, et s'attend à toutes les pirouettes avec eux. Remarque qu'il n'est pas un modèle de probité (no shit), mais s'il a suivi le Magister c'était vraiment pour défendre valeurs et idéologie. La seule chose selon lui appréciable chez Owen, c'est son goût pour la torture, étant lui même féru de châtiments (yipi). Mais. Et c'est là qu'entre en scène la sépulcrale Selma (btw j'adore et adule ce lien entre jumeaux damnés gosh), je voulais savoir si Avery est vraiment hanté par le spectre de sa soeur, ou s'il s'agit d'une folie pure ancrée dans l'esprit de l'endeuillé ? Parce que j'aurais peut-être une idée... jule
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fill the graveyards. (rodolphus)   Fill the graveyards. (rodolphus) EmptyVen 23 Déc 2016 - 10:58

PRISONERS • bloodstains on the carpet
Maksim Dolohov
Maksim Dolohov
‹ inscription : 12/03/2016
‹ messages : 832
‹ crédits : odistole
‹ dialogues : #2F4F4F
Fill the graveyards. (rodolphus) 1481923300-nastya-maks

‹ liens utiles :
pansy parkinson ft. adelaide kane, nephtys shafiq ft. phoebe tonkin, kid o'faolain ft. richard harmon, maksim dolohov ft. tom hiddleston, amara bataglia ft. rowan blanchard

‹ âge : 35 yo
‹ occupation : l'ancien directeur adjoint au département de la justice magique, aujourd'hui incarcéré pour crimes de guerre. Je suis également derrière un réseau d'orviétan impliqué en Angleterre et je gère mon business comme je le peux depuis ma cellule.
‹ maison : (Koldovstoretz)
‹ scolarité : //
‹ baguette : a été fabriquée par Gregorovitch, elle mesurait 29 centimètres, elle était en bois de genévrier et contenait un cheveux de vélane mais elle a été brisée sous mes yeux.
‹ gallions (ʛ) : 2523
‹ réputation : je suis le remplaçant, le prince gâté qui n'aurait pas dû régner et qui s'est cassé la gueule, celui qui s'est fait berner par sa protégée, celui qui doit être maudit tant le sort s'acharne à lui prendre tout ce qu'il veut si désespérément.
‹ particularité : du genre à me dire que si j'avais été legilimens ou voyant, j'aurais pu voir venir les emmerdes et coups dans le dos et les éviter, malheureusement il n'en est rien.
‹ faits : je fais parfois semblant de ne pas parler Anglais correctement pour voir jusqu'où certains tireront sur la corde. Mon calme sardonique laisse place à des colères monstrueuses et violentes. J'ai deux petites sœurs et mon frère Antonin était le véritable mangemort, je ne suis qu'un pion qui occupe une place, celle du fils d'un chef de clan, celle d'un héritier qui devait assurer des accords et des alliances et doit aujourd'hui en payer les conséquences.
‹ résidence : à Azkaban, loin du faste du manoir Dolohov érigé à Herpo Creek et aujourd'hui en ruine.
‹ patronus : un cygne, impossible à conjurer depuis que la Marque des Ténèbres est sur mon avant bras.
‹ épouvantard : le visage de Ulyana greffé sur le souvenir du corps végétatif de ma mère.
‹ risèd : un gosse blond courant dans les longs couloirs de la résidence de St Petersbourg. Un enfant se jetant dans mes jambes en suppliant d'aller faire flotter une maquette de bateau dans le grand bassin des jardins.
http://www.smoking-ruins.com/t4592-maksim-greed-may-do-your-bidd
Fill the graveyards. (rodolphus) Empty

Rodolphus Lestrange a écrit:
@Maksim Dolohov a écrit:
(...) totalement désintéressée (...)

Spoiler:
 

Alors je le voyais excessivement discret sur ses consommations (absolument pas assumées). Donc il serait très probablement passé par plusieurs intermédiaires, d'autant qu'il se méfie de tout ce qui bouge notamment chez les mangemorts (potos mais chacals avant tout). Ceci dit, ce serait bête de ne pas profiter de, erm, la, erm, vocation de Maksim donc je suis prête à l'enfoncer dans la mouise si jamais tu vois une... opportunité, se dessiner. perv On peut peut-être trouver un lien à faire entre le poste de Rod au Magenmagot et d'éventuels sauf-conduits qui auraient arrangé le business de Maks ?

Édit : ah ban nan. Je viens de voir son ancien poste, je crois qu'il devait pas mal bien gérer sa corruption de dossiers tout seul. mdr

Éventuellement, s'il passe par des intermédiaires, il y a moyen que Maks reste très longtemps dans l'ombre à ce sujet mais qu'après la désertion de sa précieuse Nastya ( Owen TMTC à quel point ton multi est une gueuse  Arrow ) il se soit un peu plus intéressé à qui faisait quoi sur son réseau, parce qu'il cherchait la blonde et qu'il soit tombé sur Rodolphus. Limite offensé, même, de pas être le fournisseur direct - La technique bélier-confrontation, je ne suis pas sûre que ça soit la bonne piste ceci dit donc envoyer Maksim chouiner en mode "mais pourquoiiii tu te sers pas directement dans ma main, pourquoi les dealers douteux ? tu m'aimes pas c'est ça ? yeux " ( comment ça, ooc ? ) c'est probablement juste bon à faire étriper mon pauvre petit russe du coup à éviter, il a assez douillé ( Owen TMTC à quel point ton multi est une gueuse  Arrow #AGAIN ) - Hmmm / pardon j'apporte rien de concret, j'ai la tête à l'envers.

Après il y a plusieurs trucs à prendre en considération. On peut établir un truc avec Antonin, qui aurait conditionné la relation Rodo/Maks puisque Maksim remplace son ainé décédé au combat ( rip veinard )
Ou également, on peut éventuellement placer le bordel avant la désertion de Nastya si ça peut intéresser la demoiselle d'avoir été envoyée dans les pattes de Rodolphus... Puisqu'il envoyait sa vélane dans les jambes - littéralement - de clients à amadouer, pour vendre, pour récupérer des infos, donc maybe peut-être si ça la tente et que ça pourrait te convenir, qu'il ait poussé Nastya en mode "va vérifier s'il mord à l'hameçon darling" - et l'issue de cette potentiellement interaction serait à déterminer si tous les concernés sont intéressés ( j'avance à l'aveugle, ça se sent yeux me tapez pas )

• • •


real russians have no proverbs, we have vodka and misery – wait, that was a proverb.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fill the graveyards. (rodolphus)   Fill the graveyards. (rodolphus) EmptyVen 23 Déc 2016 - 19:38

OUTCAST • all hail the underdogs
Anastasiya Kovaliova
Anastasiya Kovaliova
‹ inscription : 09/03/2016
‹ messages : 321
‹ crédits : ultraviolences, ms.palmer (signature) et royksopp (texte).
‹ dialogues : #745489
Fill the graveyards. (rodolphus) Tumblr_inline_o95umadGiy1rifr4k_500

‹ âge : 28 ans
‹ occupation : la nouvelle propriétaire du Centuries (en théorie), et à la tête d'un réseau illégal d'Orviétan. Je gère également un prétendu réseau de proxénétisme.
‹ baguette : est en bois d'orme, contient un coeur de crin de sombral. Relativement souple, elle mesure 31 cm.
‹ gallions (ʛ) : 1775
‹ réputation : je suis un ornement décoratif que les hommes se plaisent à arborer lors des soirées mondaines, et la catin préférée de Maksim Dolohov.
‹ particularité : humaine et vélane, une moitié de chaque.
‹ faits : je suis le vrai visage de Loki, ce fantôme aux mille visages (Peu se doutent que ce trafiquant est en fait une femme, aveuglés par leur machisme et leur arrogance inouie) et que j'ai conquis le marché en trahissant Maksim Dolohov, qui s'est retrouvé forcé de me laisser faire main basse sur son réseau depuis qu'il est devenu un criminel de guerre.
‹ résidence : dans les quartiers riches du Londres moldu. En ce moment, je vis dans l'appartement secondaire d'un fils à papa du nom de Marc Strain, au sein d'un immeuble hautement sécurisé (par des moyens moldus).
‹ patronus : une grive de Sibérie
‹ épouvantard : le visage de mon possesseur, déformé par la rage, ses doigts serrant un peu trop fort mon bras.
‹ risèd : certainement ceux et celles qui auraient pu être ma descendance.
Fill the graveyards. (rodolphus) Empty
(Laughing)

Alors à ses débuts, du temps où Owen et Rab étaient copains comme cochons, il suivait Voldemort parce qu'il lui offrait l'opportunité de faire ce qu'il voulait et d'être presque remercié pour ça (à savoir torturer des gens et semer la mort, deal w/ it). Il a jamais été un grand admirateur de son maître hormis pour ses talents en magie noir ofc, mais à part ça, pas d'adulation comme ça a pu se voir chez certain(es). Les valeurs et l'idéologie, c'était du bonus.
Pour ce qui est de Selma, ils étaient vraiment deux à l'origine, dans l'utérus de leur mère. Un a survécu et pas l'autre... pas physiquement du moins. Selma a grandi dans son esprit, elle est née "dans sa tête", pour lui elle est aussi vivante que n'importe qui même sans réalité tangible. Aux yeux des autres il est juste fou, dédoublement de personnalité ou ce que tu veux, j'ai hâte d'entendre ton idée je suis toute ouïe !!

Sinon j'vois qu'on jette encore Nastya en pâture non mais, IL EN A PAS MARRE CUILA. :russe: Blague à part je serai ravie de vous jeter la gueuse dans les pattes, faites-en ce que vous voulez! Ca peut dépendre de l'époque mais elle aurait pu tout à fait faire l'inverse de ce qu'il lui aurait demandé et, pourquoi pas, essayer de rattacher Rod' à son propre réseau ? (après 2000/2001 du coup) (c'est flou flou flou ! ça peut ne pas être possible si Rod faisait attention à ne pas dévoiler son identité, aussi)

• • •

I remember running to the sea the burning houses and the trees I remember running to the sea alone and blinded by the fear. And the river flows beneath your skin like savage horses kept within, and all is wasted in the sand + like breaking diamonds with your hand
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Fill the graveyards. (rodolphus)   Fill the graveyards. (rodolphus) EmptyLun 26 Déc 2016 - 16:53

Invité
Invité
Fill the graveyards. (rodolphus) Empty
Pardonnez mon retard. kr

MAKSIM ; en fait j’aurais éventuellement quelque chose d’autre à te proposer, si jamais ça peut t’intéresser ! A contrario des autres attentistes ayant rejoint les rangs des Mangemorts, Maksim est un sorcier russe dont la dévotion va à sa famille et sa patrie – si j’ai bien lu. Je me dis que Rod aurait bien assez tôt pu être au fait de cette ferveur en interrogeant les Esprits (qu’ils fassent partie de son cheptel, ou qu’ils soient intimement liés à Maksim), une ferveur qui lui aurait d’une manière ou d’une autre plu. Le dévouement, c’est pour lui une notion de plus en plus rare par les temps qui courent, et ça attise forcément l’intérêt de ce vieux traditionnaliste qu’est Rod (bon évidemment, les dévotions faites aux causes contre lesquelles il fait la guerre, ça, ça ne lui plaît pas What a Face). Les Dolohov étant, en plus, une famille nobiliaire, ça n’affermit que d’autant mieux l’attention que pourrait lui porter le Lestrange. Ça, c’est pour la première approche. Ensuite, il y a cette histoire d’Orviétan. Et je me dis que, au lieu de passer par monts d’intermédiaires, Rod a pu personnellement solliciter Maksim en arguant vouloir faire des expérimentations scientifiques (éventuellement, les résultats de ces expérimentations auraient pu intéresser le business-man, mais je suppose qu’il dispose déjà de praticiens expérimentant ses drogues sur des cobayes humains… ? hm ). Bref ces fameuses pratiques seraient à la fois réelles, et à la fois un écran de fumée pour dissimuler ses consommations, donc Maksim ne serait pas au fait de son utilisation personnelle, il croirait vraiment que le sorcier s’intéresserait "juste" à la science. Et là-dessus… arrête-moi si j’extrapole, mais je me demande si ça aurait pu exhorter au russe une quelconque curiosité. Je crois avoir lu dans ta fiche qu’il était un érudit s’entourant de bouquins, ce qui est également le cas de Rodolphus (même si sa passion va notamment aux arts obscurs – quels qu’ils soient, et d’où qu’ils viennent). Ce que Rodolphus aime particulièrement étudier c’est l’avant et l’après mort, le pendant ne l’intéresse pas des masses (tuer en tant que tel ça ne lui file pas la trique, ça reste un acte typiquement pragmatique si la situation l’exige). Donc l’avant implique l’étude du corps et les réponses psychiques (tout ça pour ne pas dire le mot torture lmao), mais comme dit, ça reste relativement scientifique (allez, 75%). Si effectivement l’idée d’expérimenter des drogues (peut-être nouvelles ? ou défectueuses ?) sur les cobayes de Rod intéresse d’une quelconque manière Maksim… ça a pu donner une connivence bien crade entre les deux (et là j’ai l’image de Frankenstein et Jekyll dans Penny Dreadful, qui font mumuse sur les patients de l’asile mdr rip). Je ne sais pas si ça te parle, ou si je suis complètement à côté de la plaque, à toi de me dire ! :russe:

ANASTASIYA ; je ne suis pas contre avoir un lien avec c’te bôtey. I love you On peut effectivement partir du fait qu’en apprenant pour les échanges entre Maksim et Rodolphus (cf. au dessus, je ne vois pas ses petites expérimentations être passées totalement inaperçues, elles ont même dû participer à la légende cradingue drapant l’enflure), elle ait tenté de se le récupérer en usant justement de ses charmes… Contre lesquels l’homme aurait étonnement résisté (0 appétit sexuel quand il s’y met ce mec facepalm). D’ailleurs les origines hybrides de la sylphide n’auraient absolument pas joué en sa faveur ; cependant, il aurait pu percevoir cette force en elle. Il a épousé un diable de femme, donc sous-estimer le sexe "faible" ne fait pas partie de ses vices. J’aurais même tendance à dire qu’elle aurait su chatouiller la défiance du Lestrange, qui ne l’aurait dès lors pas vue comme un morceau de barbaque mais bel et bien comme une entité de qui se méfier (et qui ne se serait certainement pas gêné pour lui dire ne pas être dupe). Au fond… y a comme un genre d’estime. Sans trop savoir ni pourquoi, ni comment, mais c’est sûrement ce que lui inspirerait cette femme aux apparences trompeuses. Je me demande même si… il ne pourrait pas être au courant, que c’est elle Loki ? hm On a pu le lui murmurer à l’oreille (toujours pareil, ses grands potos les Esprits), comme un écho dont il n’aurait clairement pas su quoi faire (je me bidonne rien qu'à l’imaginer tenter de comprendre le message, genre « wtf, y a une signification cachée ? vous la comparez au dieu scandinave ? mais qu’est-ce que vous me dégobillez bande de nazes je bite rien à vos élucubrations »  Arrow). Peut-être même, du temps où tout était rose (aka, lorsqu’il était au Ministère, qu’il avait encore sa masse de fortune et que la paix régnait dans le monde – erm), il a pu jouer de ça. De sa position, de sa puissance, et lui dire « savoir pour Loki » en sachant qu’elle ne pourrait rien tenter contre lui tout en étant piégée. Il n’aurait fait aucun chantage cependant, mais ça aurait été un atout qu’il aurait gardé en poche ; atout qu’il garderait encore aujourd’hui, mais, aujourd’hui, il est bien plus à découvert à cause de la cavale, donc les forces, sans avoir basculé entre eux, se seraient nettement plus équilibrées. Elle peut lui donner la chasse si tel est son souhait.

J’sais pas hein. J’propose. Mais Nast' casse la baraque, il est génial ce perso (puis girl power quoi waouh), donc j’aimerais vraiment qu’on se bidouille un petit quelque chose entre eux !

POUR OWEN ; l’idée c’était que Rod puisse voir (ou entendre, remarque) ce que les autres ne voient pas, autrement dit Selma. Il serait donc parmi les rares à savoir qu’Owen n’a rien d’un fou et que les mots adressés au vent trouvent un véritable interlocuteur. Là où ça coince, c’est que… Selma est décédée extrêmement tôt. Donc je ne sais pas si… oui enfin remarque. Le monde des Esprits peut clairement posséder des lois qui échappent à tout entendement, donc je suppose que Rod peut quand même distinguer ce bout d’Esprit flotter autour d’Owen à l'égal de n'importe quel autre Esprit. De base, je pense que Rodolphus aurait été aux antipodes de la compassion, il aurait régulièrement menacé Owen pour le faire rentrer dans les rangs, le genre d’ombre pesante prête à sévir à la moindre incartade (avec ou sans amitié avec le frangin, ça n’aurait pas été son problème ça). Mais bizarrement, il aurait été le premier à dilacérer les gouailleurs avec une réplique cinglante (et un petit coup de baguette) si jamais ceux-ci s’étaient pris à railler la "folie" d’Avery. Un comportement pour le moins singulier, mais je le vois mal supporter la crétinerie des ignares, davantage lorsque ça touche à un Monde que ce genre de benêts sont incapables de comprendre ou même d’appréhender. Bon c’est moins fourni comme lien, je tâtonne un peu plus mais j’aimais bien ce contraste du type qui terrorise d’un côté, et qui de l’autre latte la troche de ceux qui s’en prennent à la "démence" d’Owen. hm
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Fill the graveyards. (rodolphus) Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Fill the graveyards. (rodolphus)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Main Event: Défillé de longue halène
» Rodolphus Lestrange - Watch us flying over the streets tonight

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Until the very end ”
like the tiny dust floating in the air
 :: Evanesco; they lived happily ever after :: Fiches poussiéreuses
-