sujet; ALL FOR THE GAME.
MessageSujet: ALL FOR THE GAME.   ALL FOR THE GAME. EmptySam 1 Avr 2017 - 17:23

WIZARD • always the first casuality
Gregory Goyle
Gregory Goyle
‹ disponibilité : toujours là.
‹ inscription : 01/04/2017
‹ messages : 256
‹ crédits : moony, tumblr.
‹ dialogues : #c0e6de
ALL FOR THE GAME. LeslieGarbage2

‹ liens utiles :
rolf ft. ryan gosling, astoria ft. lily collins, theodore ft. dylan o'brien, édouard ft. bob morley, neville ft. daniel sharman, elijah ft. chris evans, ambroise ft. sen mitsuji, alexander ft. alfie enoch, olivia ft. emeraude toubia, brienne ft. natalia dyer, dean ft. john boyega, gregory ft. alden ehrenreich, priscilla ft. daria sidorchuk, charles ft. james norton, hwan ft. vernon choi, jay ft. gong yoo, hiram ft. abel tesfaye, adidja ft. reece king.


‹ âge : vingt-trois ans (17/04).
‹ occupation : joueur de Quidditch, batteur titulaire des Falmouth Falcons.
‹ maison : serpentard.
‹ scolarité : 1991 et 1998.
‹ baguette : confisquée jusqu'à septembre.
‹ gallions (ʛ) : 1169
‹ réputation : mauvaise.
‹ faits : je suis sous traitement H24, prenant des happy pills qui changent complètement mes humeurs et ma personnalité, me transformant en un Gregory amical et bavard et (trop) franc et presque charmant. Ce traitement est sensé m'aider à soigner le violent lavage de cerveau que j'ai subi pendant la Guerre, durant laquelle j'ai été Adhérent.
‹ résidence : dans un vaste appartement avec Adrian et Sal, deux de mes teammates.
‹ patronus : impossible à invoquer.
‹ épouvantard : mes deux bras cassés, incapables de soulever une batte.
‹ risèd : moi-même, capitaine de l'équipe de Quidditch d'Angleterre après avoir gagné la Coupe du Monde, serrant la main de Drummond, mon joueur préféré.
ALL FOR THE GAME. Empty
Gregory Corvo GoyleIt’s not the world that’s cruel. It’s the people in it.
☇ Avis sur le contexte : Le Lord est mort, et la partie du cerveau de Greg qui n'est pas complètement atteinte par les pilules mais toujours mise sans dessus dessous par le brainwashing, est désespérée, comme un chien ayant perdu son maître, il aurait perdu tout repère si ce n'est pour les médicaments qui le coupent du monde, l'empêchent de se concentrer sur quoique ce soit, y compris la vie politique. Les moldus ont appris l'existence des sorciers? Grand bien leur en fasse: il s'en cogne. Ce nouveau Gouvernement est corrompu? Il s'en fiche comme d'une guigne. Pour ou contre harmonie et paix avec les moldus? Meh. Gregory n'a aucune opinion et n'en a jamais eu, ce sentiment est accentué par les drogues qu'il prend pour lentement, très lentement, reprendre contrôle de son cerveau. Évidemment, il est agacé, surtout lors de l'heure avant la prise des médicaments, parce que ses amis sont en prison et qu'évidemment, ça lui plait moyen. Mais sinon, il ne fait rien pour changer, pas affecté quoiqu'un peu remonté, au fond,, le cul entre deux chaises, les trois Gregory se battant constamment en duel dans son crâne.
❝ We're running in circles again ❞WIZARD ; SC DRACO

☇ nom & surnom(s) ; Gregory Corvo Goyle, surnommé Greg par ses  détracteurs, Gargoyle par ses fans et ses teammates et couillon par ses proches. ☇ naissance ; Il est né à Saint-Mangouste le 18 avril 1980, de son père Godric Goyle et de sa mère Alessia Bataglia. ☇ ascendance & origines ; Officiellement, Gregory est de sang-pur, les Goyle étant une éminente famille galloise et les Bataglia un clan italien pur depuis des centaines d'années. Ce qu'il ignore, c'est que son père n'est pas son père, et que son sang est en fait mêlé. ☇ métier ; Gregory est joueur de Quidditch depuis sa sortie de la Flying Broom Academy. Il est pour l'instant batteur titulaire des Falmout Falcons, poste qu'il a quitté pendant trois mois suite à son hospitalisation en urgence à la fin de la Guerre. ☇ camp ; Gregory est un je m'en foutiste de première et si on lui demandait, il dirait qu'il est moderniste pour qu'on le laisse tranquille. ☇ réputation ; À Poudlard, Greg était l'ombre de Draco Malfoy, son sbire et surtout, un gorille n'ayant aucune cervelle pour lui tout seul. Renfermé, pas très sociable et pas très vif, il avait la réputation d'un idiot facilement manipulable. Après Poudlard, il est devenu un joueur de Quidditch talentueux et prometteur, jusqu'à ce qu'il soit soumis au lavage de cerveau du Gouvernement du Magister, se radicalisant en un clin d'oeil, n'hésitant pas à faire la promo du Gouvernement sur les réseaux sociaux, s'attirant quelques regards peu amènes par la même occasion. Gregory a fait la Une quand il a été hospitalisé à la fin de la Guerre, boulversé par la mort du Lord, et a été tenu loin du public pendant trois mois. Il est revenu en force à la mi-mars, faisant une nouvelle fois la Une, un homme changé. Sur le terrain, il a la réputation d'être fonce dans le tas, violent et bagarreur, surtout, n'hésitant jamais à enfreindre les règles (ou juste à beaucoup, beaucoup les tordre). Dans le monde du Quidditch hors-match, on se méfie de lui, personne n'ignore que le QUABBLE lui a donné un traitement destiné à le calmer et à apaiser son lavage de cerveau, qui le rend trop bavard, trop charmant, trop étrange. ☇ orientation & état civil ; Gregory est amoureux de son balai et de sa batte rien d'autre. ☇ rang social ; Gregory faisait partie de l'Élite sorcière et suite à la stigmatisation grandissante des sang-purs, il devrait normalement être rejeté de la société... mais grâce à son succès au Quidditch, il est plutôt accepté, rendu célèbre sur MSN et ailleurs. Sinon, c'est évidemment un simple civil. ☇ baguette ; Confisquée, il n'a théoriquement pas le droit d'y toucher jusqu'à la fin de sa période d'essai, en septembre 2004. Non pas que ça fasse grande différence à ses yeux. ☇ épouvantard ; Ses bras cassés, inutilisable. ☇ risèd ; Lui-même, tenant la Coupe du Monde de Quidditch, son maillot celui de l'Angleterre, sa main serrant celle de Drummond, le plus grand joueur de tous les temps à ses yeux. ☇ patronus ; Il n'a jamais été capable d'en produire. ☇ particularités ; Depuis sa sortie de Saint-Mangouste, Greg est tenu à une traitement strict destiné à pallier les effets des runes qui ont été apposées sur son corps pendant la Bataille de Pré-au-Lard, qui durent encore aujourd'hui, et les effets du lavage de cerveau, particulièrement violent chez lui. Ce traitement sous forme de pilule se prend toutes les cinq heures, il y est accro et tombe dans un état de manque au bout de six heures. Les seules choses lui permettant de calmer les syndromes du manque, c'est l'Orviétan et l'alcool, qu'il consomme donc parfois pour ne pas avoir à prendre ses pilules. Adrian, son coéquipier, est celui qui tient sa boîte de pilules et son responsable dans la vie de tous les jours. ☇ caractéristiques ; Gregory a des cicatrices le long des bras, certaines causées par lui-même lors de sa détention à Saint-Mangouste et à Poudlard, d'autres dues à ses multiples fractures et ouvertures, vu qu'il s'est cassé les bras un nombre incalculable de fois et a préféré gardé les séquelles. Il a quelques tatouages, sans signification particulière parce qu'il se les fait quand il est bourré, généralement, notamment un pixie de flamme sur la fesse droite (pari et cadeau d'Adrian), un serpent sur le flanc, une tête de mort dans le creux du coude et bien d'autres encore, certains éphémères, dont il a demandé le dessin à Sal. Il possède sur le coeur, imprégnées dans sa chair, les runes qu'on lui a posé pendant la Bataille de Pré-au-Lard pour qu'il se batte.☇ animaux ; Aucun, il a perdu sa chouette en même temps que son appartement. ☇ objets connectés ; Tous, il adore les nouvelles technologies, Adrian, Sal et lui possèdent une énorme MirrorTV, il a lui-même un MSN sur lequel il est très actif sur son POW dernier cri.

☇ Anecdotes & infos ;
Three shades of Gregory Goyle:
 

On voit jamais Gregory sans Adrian Pucey, surnommé Puke, un Poursuiveur de son équipe actuelle, les Falmouth Falcons. Jointed at the hip, dit-on d'eux; ce que la plupart des gens ignorent, c'est qu'Adrian est celui qui a ses pilules et surtout, qu'il est obligé d'être accompagné H24 par lui, à moins de briser le contrat qui lui permet de jouer au Quidditch. Il prend ses pilules diurnes à 10h, 15h, 20h, et une pilule spéciale à 01h du matin qui le fait dormir jusqu'à 9h. Sa vie est donc théoriquement planifiée à la seconde... sauf les soirs de match. Les soirs de match, Gregory prend sa pilule à 21h et passe donc une heure en crash, un état entre le high et le manque. Il passe donc deux heures sur le terrain, high et crash, avant de rentrer pendant vingt minutes le temps de calmer le début de sa crise et de prendre sa pilule. En faisant ça, retardant sa prise d'une heure, il ne brise pas théoriquement son contrat, vu qu'il n'est pas en manque. Gregory est obsédé par le Quidditch, il mange Quidditch, boit Quidditch, respire Quidditch. C'est la seule chose dans laquelle il excelle, et il est très fier de ses performances, la seule chose qui lui apporte un peu d'arrogance dans ce monde. Il est obsédé au point de se rendre presque tous les soirs, avec Adrian et parfois Sal, au stade de Falmouth pour s'entraîner, en attendant l'heure de la pilule de la nuit. La seule autre fois où Gregory ne respecte pas son planning, c'est généralement le samedi soir quand il sort avec Adrian et Sal et qu'il utilise Orviétan et alcool pour calmer les effets du manque, qui prennent la forme de tremblements, vomissements et crises de panique. Il n'a jamais passer plus de trois heures après le crash, ceci dit. Sa cousine fait partie d'un girls band, Little Jinx, et Gregory est littéralement son plus grand fan. Il n'arrête pas de faire leur promotion sur MSN, et s'en fiche complètement qu'on le juge sur ses goûts musicaux. Pour être honnête, il aime le groupe seulement parce que sa cousine en fait partie. En parlant d'MSN, Gregory est accro, il utilise tout le temps son compte, souvent pour poster de la merde. Il a fait un retour en force à la sortie de l'hôpital et là où il refusait catégoriquement de faire autre chose que jouer sur le pitch avec les Falmouth Falcons, il commence sérieusement à faire de la promo pour l'équipe, sans compter le fait qu'il se fait beaucoup d'argent, remplissant les coffres désormais vides des Goyle. Égérie de la collection de sport de la marque de prêt-à-porter XOXO, il namedrop à loisir des noms de marques sur MSN, prend les photos qu'il faut, et n'hésite jamais à faire la promo de qui lui demande moyennant Gallion. C'est sans compter les talk-shows où son sourire charmeur de drogué et son franc-parler font des ravages, et son aisance manifeste en n'importe quelle situation. Il est aussi souvent envoyé par Bagman à la fin des matchs pour parler aux équipes de journalistes, désormais à l'aise devant les caméras. Son dernier coup de pub en date? Il passe deux journées par mois au CEPAS et apprend aux plus jeunes à jouer au Quidditch, un évènement pas trop médiatisé bizarrement, et qu'il finance de sa propre poche. Quand Sal se fout de sa gueule, il se contente de lui dire qu'il sait pas comment occuper son mercredi autrement. Ses fans s'appellent les Gorillaz, et c'est une véritable institution qui lui ont envoyé plein de cadeaux pendant son rétablissement et n'ont pas cessé de le supporter jusqu'à son retour. Le dernier scandale dans le fandom? Le Savage Gargoyle, Gregory/Salvatore, les deux batteurs fous des Falcons, que tout le monde shippe apparemment. Il a mis du temps avant de comprendre ce que ça voulait dire, mais il trouve ça hilarant et n'hésite pas à reblog les edits et fanfics qu'il trouve sur MSN. Il fumait énormément mais a abruptement arrêté après sa sortie de Saint-Mangouste, gardant seulement son briquet en souvenir, une antiquité moldue datant de la Seconde Guerre Mondiale ayant appartenu à un ancêtre collectionneur. Il l'allume souvent, sans l'utiliser, même si ça fait longtemps qu'il ne ressent plus la nervosité. Gregory n'a aucun avis sur la valeur des sangs, positif ou négatif, tout comme il n'a aucun avis politique, quelque chose qui est accentué par son traitement. Celui-ci est aussi conçu pour l'empêcher de totalement se reposer; à la place de dormir, après avoir pris sa pilule nocturne, il est soumis à des rêves extralucides pendant lesquels son cerveau essaie de démêler le vrai du faux, le tout étant emmêlé suite au lavage de cerveau. Ce n'est pas du tout reposant et Gregory dort véritablement durant la journée, multipliant les siestes, il a la capacité de s'endormir n'importe où. Gregory a besoin des autres. Quand il était gamin, tout le monde lui disait tout le temps: si ton ami te disait de sauter d'un pont, le ferais-tu? Et la réponse était toujours oui. Il a besoin des autres, il a besoin de se sentir entouré, apprécié et utile. Draco, Adrian, l'équipe des Falcons, Gregory ne peut pas fonctionner tout seul, c'est quelqu'un d'entier et de co-dépendant, un peu collant aussi.

❝ Nothing compares to you ❞Deux mots sur l'IRL

Appelez-moi poupoune. J'ai 19 ans, je viens de FRANCE/ÉCOSSE et j'ai connu le forum via haha. Si tout va bien vous me verrez connecté(e) 6 jours sur 7. Pour les scénarii uniquement : j'ai l'aval du créateur concernant ma fiche [X] oui / [] non.

Approuvé par le Ministère de la Magie


Dernière édition par Gregory Goyle le Dim 2 Avr 2017 - 23:45, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ALL FOR THE GAME.   ALL FOR THE GAME. EmptySam 1 Avr 2017 - 17:23

WIZARD • always the first casuality
Gregory Goyle
Gregory Goyle
‹ disponibilité : toujours là.
‹ inscription : 01/04/2017
‹ messages : 256
‹ crédits : moony, tumblr.
‹ dialogues : #c0e6de
ALL FOR THE GAME. LeslieGarbage2

‹ liens utiles :
rolf ft. ryan gosling, astoria ft. lily collins, theodore ft. dylan o'brien, édouard ft. bob morley, neville ft. daniel sharman, elijah ft. chris evans, ambroise ft. sen mitsuji, alexander ft. alfie enoch, olivia ft. emeraude toubia, brienne ft. natalia dyer, dean ft. john boyega, gregory ft. alden ehrenreich, priscilla ft. daria sidorchuk, charles ft. james norton, hwan ft. vernon choi, jay ft. gong yoo, hiram ft. abel tesfaye, adidja ft. reece king.


‹ âge : vingt-trois ans (17/04).
‹ occupation : joueur de Quidditch, batteur titulaire des Falmouth Falcons.
‹ maison : serpentard.
‹ scolarité : 1991 et 1998.
‹ baguette : confisquée jusqu'à septembre.
‹ gallions (ʛ) : 1169
‹ réputation : mauvaise.
‹ faits : je suis sous traitement H24, prenant des happy pills qui changent complètement mes humeurs et ma personnalité, me transformant en un Gregory amical et bavard et (trop) franc et presque charmant. Ce traitement est sensé m'aider à soigner le violent lavage de cerveau que j'ai subi pendant la Guerre, durant laquelle j'ai été Adhérent.
‹ résidence : dans un vaste appartement avec Adrian et Sal, deux de mes teammates.
‹ patronus : impossible à invoquer.
‹ épouvantard : mes deux bras cassés, incapables de soulever une batte.
‹ risèd : moi-même, capitaine de l'équipe de Quidditch d'Angleterre après avoir gagné la Coupe du Monde, serrant la main de Drummond, mon joueur préféré.
ALL FOR THE GAME. Empty
hold on to me, i'm a little unsteadyif you love me, don't let go
MARCH 1986.Holy shit!! Don't say that! It's a cuss word. It's a cuss word, ” répète Draco en imitant la voix de crécelle de Theo avant de se pencher avec les deux bruns sur le balai dont le bout a été cramé par des flammes. Ils étaient en train de jouer tous les trois, Theo, Draco et Greg, à se poursuivre avec les balais pour enfants autour de Malfoy Manor, quand le balai de Greg a pris feu. “ Spontaneous combustion, fait Theo d'un ton docte. I did it! I'm a wizard. Don't be silly, of course you're a wizard, ” fait Draco en roulant des yeux. C'est lui l'expert en la matière parce qu'après tout, c'est lui qui a fait preuve de ses pouvoirs avant tout le monde, il y a deux ans déjà. Greg, quant à lui... “ Even Greg is a wizard! We're purebloods, after all. And if your parents let you out, it means that you're a wizard. That's all. ” Theo hausse les épaules, Greg hoche la tête. “ I can't fly. What was that? ” Il a pas parlé assez fort. “ I said: I can't fly now. You broke my broom. It's not broken. It's just... I don't know. Sorry, Greg. You can just walk back to the Manor, it's fine, it's not a long way anyway. We'll meet you there. But... Theo? Uh, yeah. Sorry, Greg. ” Ils s'envolent sur leurs balais, en se chamaillant sur laquelle de leurs deux premières manifestations a été la plus impressionnante, laissant Greg derrière. Il ramasse son balai, le met sur son épaule, et marche résolument vers le manoir qui, de toutes manières, n'est vraiment pas loin, trois cent mètres tout au plus. Il aurait juste aimé qu'ils l'attendent.

JAN 1990.You're making him soft. ” Alessia ne répond pas. Cela fait des années qu'elle sait que c'est inutile de répondre à son mari, sinon il s'énerve, et personne n'aime un Goyle énervé, encore moins quand c'est Godric, Goyle Sr, un homme forçant tant l'inspiration que le dégoût. Ils se sont mariés par amour, pourtant. Mais comme la plus belle des fleurs, Alessia l'a appris à ses dépens, même l'amour se fane, et encore plus quand il n'est pas entretenu. Elle l'ignore donc, priant pour que ça le calme cette fois, mais oublie de prier pour que leur fils reste silencieux alors presqu'aussitôt, Gregory rétorque: “ I'm not soft! ” Le dégoût dans la voix de son père est impossible à manquer quand il prononce le mot et il essaie de l'imiter, en vain. Les flammes dans les yeux de Godric, qui n'aime pas être confronté à quoique ce soit, s'allument et brûlent en se fichant dans ceux de son fils. “ Aren't you? ” Sa voix est doucereuse et Alessia se fige aussitôt, cessant de nettoyer avec un coton imbibé d'une potion permettant une cicatrisation instantanée les plaies aux genoux que Gregory s'est fait en jouant dans le jardin. “ Godric, please, ” tente-t-elle mais son mari l'ignore, s'approchant à la place de son fils qui n'a pas détourné les yeux. “ Am not! Hard! Like a rocky stone! As a rock, Gregory. ” Son fils rougit de honte d'être corrigé, mais ne détourne pas les yeux. “ I'll show you hard, ” finit par grogner Godric, agacé par la défiance de son fils, refermant sa main sur sa nuque pour le forcer à tomber du tabouret sur lequel il est assis, les mains d'Alessia s'agrippant à ses vêtements jusqu'à ce qu'il envoie son autre main, baguée, à travers sa figure, l'envoyant au sol sous la force de l'impact. Sa pommette saigne et Alessia le regarde avec horreur, ignorant le cri de Gregory. Elle essaie de se relever mais le regard implacable de Godric la cloue au sol. “ You're making him soft because you're weak. I'll show him hard. Take off your shirt, Gregory. Now. ” Il le lance en avant, jusqu'à ce que le fils se retrouve parterre, comme la mère. Ses doigts tremblent autour des boutons. Le tissu tombe. “ Godric, please, stop doing this. Are you crying, Gregory? ” Godric fait tourner sa baguette — noire et tordue, empreinte d'une magie ancienne et corrompue — entre ses doigts, le fouet magique à lanière unique apparaissant à intermittences, claquant dans le vide avec impatience. “ GODRIC YOU'RE DRUNK! Yes, you're crying. And you know what, Gregory? Rocky. Stones. Don't. Cry.

JULY 1995.I'm... I'm dying, Greg. ” Assis sur le bord du lit de sa mère, il ne sait pas quoi dire. Il sait qu'elle a passé la plupart de l'année à l'hôpital, dans une petite chambre impersonelle de Saint-Mangouste, et quand il a reçu une lettre de son père lui disant qu'elle retournait au manoir mi-avril, il pensait que ça allait mieux. Il aurait dû deviner que ça allait juste mal. “ It spread to my lungs. There's nothing the healers can do now... we can just hope for the best. ” Greg ne dit rien pendant un long moment, s'empare dans ses deux énormes mains de celle, toute frêle et anguleuse, osseuse, de sa mère. Il lui sourit pour la rassurer. “ When I die-- Mum-- Listen to me, Greg. When I die, scatter my ashes. Not here... somewhere sunny, si? Somewhere with the sea, too. Mum... I'm sure... people could... do stuff... you can't die... not like this. Oh, Greg. ” Elle sourit doucement, sa mère, elle a toujours souri doucement, en demi-teinte, comme par peur que son sourire aveugle tout le monde. Elle lève la main et la pose sur la mâchoire de son fils. “ My dear boy. Do you promise? What? The ashes. Promise me, son. Magic consumes us all, it consumes me especially. Ashes to ashes... Bad magic... Yes, Greg, bad magic. I won't make you promise not to touch it-- I won't! You can't promise me that, Greg. You can't... Your father-- You're sick because of him. I hate him. I know, Greg. But I love him. ” Il reste silencieux, la main de sa mère tremblante entre les siennes. “ Is it true? I don't know. But I'm his wife, so I guess... ” Elle inspire, très doucement et très légèrement, pas très longtemps non plus. Puis expire, et s'affaisse un peu, fermant les yeux, sa main retombant lourdement sur la couverture. “ Let me rest now. I'm tired.

NOV. 1995. Sa mère est morte, mais Greg n'en parle jamais. Vince comprend, bizarrement. Il a perdu sa mère, lui aussi, il y a longtemps, et il n'en parle jamais non plus. Et puis de toutes façons, ils n'ont jamais été bavards, tous les deux, et ils n'ont pas besoin des mots pour se comprendre. Ils sont plus occupés à faire étinceler leurs insignes de la Brigade Inquisitoriale en ricanant, remontant l'allée principale de Pré-au-Lard en se partageant un sac de friandises acheté chez Honeydukes. Ils parlent du futur, un concept plutôt étrange. Greg et Vince ne savent pas trop ce qu'ils font à Serpentard, parce qu'ils n'ont pas d'ambitions particulières dans la vie. Son père aimerait bien que Greg fasse quelque chose d'intelligent et d'intéressant, d'après ses mots — un travail au Ministère, quelque chose comme ça — mais il s'est vite rendu compte qu'à part foutre des gnons, son fils n'était pas capable de grand-chose, quand bien même il a été plutôt fier d'apprendre qu'il faisait partie de l'équipe de Quidditch de Serpentard, cette année. Il aimerait qu'il soit capitaine mais avec Draco dans l'équipe... Greg s'en fout, il aime juste jouer. Le père d'en Vince, quant à lui, n'en a rien à cirer, du moment que son fils n'est pas dans ses pattes. “ We could be quidditchplayers. Aye, you and I on the national pitch. Yeah. That could be fun. Yeah, I guess. Or... treasure hunters. Meh. Hitmen? I like that better. We could have a shop. Like Barjow and Burke, but like, Crabbe and Goyle, hitmen, est. 1831.What does est. mean? I... I don't know actually. I always thought it was the building's, errr, birthdate. Like y'know. Estate.Oh yeah. Must be that. ” Greg met une Chocogrenouille dans sa gorge, mord dedans férocement, un sourire incontrôlable prenant contrôle de son visage. “ I like that, actually. What? Goyle and Crabbe. Crabbe and Goyle sounds better. Hm. ” Vince lui envoie un coup d'épaule et Greg rigole. “ First one to get to the castle gets his name first? Hm... ” Vince se met à courir et Greg a un temps de retard, grognant de frustration et d'amusement à la fois, en détalant à sa suite. “ Cheater! Way ahead of you, Greg!

DEC. 1998. Vince est mort.
Il est mort.
Greg l'a vu tomber dans les flammes, en hurlant.
Draco n'est pas parvenu à le garder.
À le tenir, au moment où Vince avait le plus besoin de lui.
Vince.
Vince est mort.
Brûlé.
Mort.
Mort.
Ils n'ont rien à faire ici. Ils ne sont pas Mangemorts, eux. Ils ont juste suivi Draco. Ils ont toujours suivi Draco. Et Draco, la seule fois où Vince comptait sur lui... il l'a laissé tomber. Et il est mort.
Greg voit rouge. Il a envie de le tuer. De lui foutre un coup de poing. Deux coups de poing. De le battre jusqu'à ce qu'il comprenne ce qu'ils ont enduré pour lui. Jusqu'à ce qu'il comprenne ce que c'est, d'avoir mal. Il a envie de le trucider, d'ouvrir de nouveau la porte de la Salle sur Demande pour l'y jeter, pour aller récupérer Vince.
Il le hait.
Y'a que le Stupéfix de Potter pour le tenir en place.
Il a envie de tuer Draco.
De lui montrer qu'il est plus fort que lui.
Il va lui montrer.
Et puis bien mieux que le sortilège, Potter: t'as pas intérêt à prendre la marque, si je te recroise sur le champ de bataille je te tue, devenus ordres à cause de la dette de vie.
Il le hait, Potter, mais sans doute pas autant que Draco. Draco qui était comme un prince, leur maître incontesté, en quelques sortes. Son meilleur ami. Du moins il le pensait. Vince le pensait.
Et maintenant il est mort, et y'a plus que Greg, juste Greg, à qui on n'adresse pas un seul autre regard. Il a l'impression d'avoir perdu quelque chose d'important, de vital; alors pourquoi continue-t-il à avancer? à vivre?
Il les hait.

AUG. 1999. Okay. Here's the deal, Goyle. ” John Wymack est certainement l'homme le plus impressionnant que Greg ait jamais rencontré, et il n'a pas la tête qu'il s'imaginait pour l'entraîneur des Falmouth Falcons. Il a une barbe naissante dans laquelle il ne cesse de passer sa main, des yeux sombres, noirs et pernicieux comme des Cognards, et des flammes tatouées qui brûlent sur ses épaules, que Greg peut voir grâce au tank top noir qu'il porte. Il ressemble plus à un drogué qu'à un entraîneur mais Greg sait que les apparences sont trompeuses: John Wymack a joué comme batteur pour les Falcons pendant des années, et dans l'équipe nationale aussi, a gagné la Coupe avec Ludovic Bagman et a été qualifié du meilleur joueur mondial à plusieurs reprises. C'est l'une des idoles de Greg, avec Benjen Drummond bien entendu. Il aimerait bien voir les deux s'affronter sur le pitch de ses propres yeux, une fois... “ You're good. Actually, you're very good. I've seen you play, alone and with a team, and you're good. The thing is, I can't take you with the team just like that. You've been out of school for what? A year? ” Greg compte sur ses doigts. Grogne. “ Fourteen months. Yeah. Well. You need to go back to school. No. I'm not going back there. I don't mean Hogwarts. ” Wymack a la tête des gens habitués à parler aux cons. Il fait glisser vers Greg, assis de l'autre côté du bureau, un dépliant plastifié dont Greg s'empare avec un temps de retard. Academy of Broom Flying. “ It's one of the best program in the UK. Two years. High intensity, you'll spend half of your time on the pitch with us, in Falmouth, and you'll be more than welcome to attend all of our matches. And in two years, you'll be a beater for us. As a sub... but still. ” Greg reste silencieux un long moment. Il n'a pas envie de retourner à l'école. Il veut juste... jouer. Et si il est si bon, ça veut bien dire qu'il a pas besoin de l'école, non? “ You're good, Greg, ” dit Wymack, comme si il avait lu dans ses pensées, quand Greg repose le dépliant sur la table en faisant la moue. “ But I need you to be the best. So what do you say?

SEPT. 2001. Ils ont gagné. Ils ont... gagné. Ils ont gagné. Il a déjà joué avec son équipe, Greg, et il a déjà ressenti ce bonheur, pur et simple, de trouver une harmonie sur le terrain, avec les autres joueurs. Il a déjà ressenti ce sentiment de plénitude, impossible à décrire, de savoir où tout le monde se trouve sur le pitch, de savoir comment jouer pour marquer un but d'entraînement parfait. Sauf que là... ils ont gagné. Et ils se qualifient pour les huitièmes de finale de la Coupe. Ils ont gagné! Tout le monde est un peu silencieux dans les vestiaires. Ils ne s'y attendaient pas: personne, personne ne pensait qu'ils allaient gagner. Win because you don't know how to lose leur a dit Wymack avant qu'ils n'entrent sur le pitch, non sans une note de désespoir dans la voix. Personne n'y croyait... mais ils l'ont fait. C'était le premier match de Greg, le batteur titulaire a mordu la poussière — plutôt littéralement — au bout de deux heures de match et il a joué avec Marcus puis Sal. Ils ont... “ ON A GAGNÉ! ” C'est Jules, la gardienne, qui hurle, avant de se jeter dans les bras de Cassius qui, épuisé, se contente de sourire légèrement. C'est comme le signal d'alerte: aussitôt, tout le monde se met à rire et à s'étreindre, à se serrer la main et à se charrier, les épaules rencontrant les épaules, les serviettes les bouts de fesse. Greg reste assis sur le banc qui longe les murs des vestiaires, silencieux, les observant. Ça fait plus de deux ans qu'il les connait, s'entraîne à mi-temps avec eux, quatre mois qu'il fait vraiment partie de l'équipe. Il les aime beaucoup, tous, enfin plus que la plupart des gens. Marcus, il l'adore; Adrian, il l'admire; Jules, elle lui fait peur. Mais il se sent un peu comme un étranger, jusqu'à ce que le capitaine lui-même, Flint, se présente devant lui avec un grand sourire sur les lèvres, qui le rend presque charmant, et lui tend la main. “ Good game on the pitch tonight, Gargoyle. Gargoyle. Il a entendu, entre deux sifflements de Cognard, ce surnom crié dans les tribunes; il comprend que la foule s'adressait à lui. À lui. Il prend la main de Marcus et celui-ci en profite pour le tirer sur ses pieds, avant de passer un bras autour de ses épaules pour lui tapoter durement le dos. Adrian débarque l'instant suivant, surexcité, sautant presque sur place. “ You're going to celebrate with us tonight, Greg? We're going to the Centuries, it'll be fun! ” Greg entre et sort du vestiaires tous les jours, sans s'arrêter, qu'ils aient gagné ou perdu, assistant aux entraînements sans vraiment se mélanger aux autres. Adrian lui propose de venir à chaque fois, mais il dit toujours non. Cette fois, il sent un léger sourire en coin étirer sa bouche. “ Alright. GREG'S PAYING ROUNDS FOR US TONIGHT, GUYS!!!

MAY 2002. Il est en train de dîner, avec une fille. C'est plutôt une vision rare, pour Greg, qui préfère les recoins sombres et tendancieux des châteaux froids de l'Élite, théâtres d'extravagances et de péchés lors des longues soirées mondaines ennuyeuses. Il ne sait pas grand-chose d'elle, si ce n'est qu'elle n'arrête pas de roucouler sur ses exploits au Quidditch et que Greg en a marre. Il sait qu'il est bon au Quidditch, pas la peine d'insister. Ce qu'il déteste le plus dans la situation, c'est qu'ils sont allés à Poudlard ensemble, qu'elle a deux ans de plus qu'elle et qu'elle a fait sa scolarité à Poufsouffle. Il l'aimait bien à l'époque, peut-être que c'est pour ça qu'il l'a invitée à dîner aujourd'hui. Il l'avait invitée aussi, à l'époque, au bal de Yule, il se souvient. Elle lui avait ri au nez. Elle ne s'en souvient pas, certainement. Ça ne fait aucune différence pour lui; il est juste agacé qu'elle n'arrête pas de le complimenter, alors qu'il n'avait droit qu'à son mépris à l'époque. C'est souvent ça, avec les gens. Tout d'un coup, maintenant qu'il est connu et populaire et célèbre, il a beaucoup d'amis. Il déteste ça. Ils ne savent rien de lui. Et ils l'ont moqué, si sévèrement et douloureusement moqué, toutes ces années auparavant. Et les Goyle n'ont jamais été du genre à enterrer la hache de guerre, loin de là. Ils finissent par sortir, après un dîner interminable auquel Greg tourne court en prétextant un entraînement le lendemain — déjà qu'il loupe son entraînement du soir, qu'il passe avec Adrian et parfois Marcus et Sal, pour les beaux yeux de madame. Il l'attend dehors, madame devait passer à la ladies' room il a bu trop de cocktails et de verres de vin, il a du mal à allumer sa cigarette et il n'aurait pas remarqué qu'on l'observait si la silhouette passant en face de lui sur le Chemin de Traverse n'avait pas ralenti en l'apercevant. Il s'attend presque à ce que ce soit quelqu'un qui l'arrête pour une photo ou whatever, mais non, c'est... “ Flora? ” Autant toujours commencer par Flora, parce que c'est la jumelle que Greg apprécie le moins. La jeune femme branle du chef. Si il la connaissait moins bien, Greg penserait qu'Hestia est en train d'esquisser un sourire à son adresse. “ Good evening, Gregory. ” Elle l'appelle toujours Gregory. Greg remarque pas beaucoup de choses, mais il a remarqué ça. “ Yeah. Good evening indeed. ” Elle arque un sourcil, désigne l'enseigne d'un mouvement du menton. “ Fancy, ” commente-t-elle simplement. “ You sound surprised.Well. ” Il la comprend toujours avec quelques mots, Hestia. Il aime bien ça. “ Want one? ” qu'il dit en montrant son paquet de cigarettes, lui crachant sans lui vouloir la fumée au visage; mais Hestia ne bouge pas. Il en faut plus pour la perturber, même Greg sait ça. “ No thanks. I need to get going anyway. Oh. Okay. Nice to see you. Don't be a stranger? ” Ça sonne comme une question. Il aime bien Hestia, Greg. Il aime bien Flora aussi, d'une certaine manière, parce qu'il aime bien Raven en général: elles l'ont toujours traité pareil, célèbre ou non, maintenant ou avant, avec une distance précautionneuse, un humour morbide, et sans (trop) de condescendance (enfin, de la part d'Hestia). “ Yeah, sure. Been busy. I bet... and I see. ” Les yeux d'Hestia sont vrillés derrière lui et il n'a pas le temps de se retourner que déjà, son rendez-vous du soir a glissé son bras autour de sien, lui adressant un petit sourire avant d'observer la silhouette d'Hestia avec un air critique. “ Seems like I won't be the only one dealing with decayed bodies tonight. I'm sorry?Nothing. Have a good night, Gregory. I will, ” marmonne-t-il, sans penser à lui souhaiter la chose en retour. Hestia hoche lentement la tête, et part; il ne pense plus à elle, se focalise plutôt sur les lèvres que son rendez-vous a posé contre son oreille, pour y murmurer des choses qui l'intéressent un poil plus que les banalités échangées lors du dîner.

JULY 2002. On a toujours dit qu'il avait la tête un peu vide, Gregory Goyle, et c'est exactement ce à quoi pense le Legilimens quand il explore ses pensées, cherchant des preuves qu'il est contre le Gouvernement du Magister... mais non. Rien. Littéralement: rien. Il sent son désir futile de prendre la Marque, entravé par la Dette de Vie contractée avec Potter, désir futile parce que plus motivé par l'envie d'outrepasser les règles qu'autre chose. Il sent surtout sa froide indifférence face à toute la situation: l'exécution des Rebuts à laquelle il vient d'assister, les mauvais traitements de Godric son père avec ses propres possessions humaines, les combats et la Guerre en général, alors qu'il s'est lui-même faufilé entre les mailles du filet pour ne pas être Adhérent, pas encore, il est une célébrité après tout et il a des matchs à gagner. Il voit cette indifférence, le Legilimens, et il y verse de la rage.
Il a beaucoup de rage, Goyle. Elle l'habite et surtout, elle l'anime, surtout quand il boit, quand il boit trop, quand il fume trop, quand il fait tout de travers et quand il fait tout trop. Il a beaucoup de rage et de colère sauf que le Legilimens, pour la première fois de sa vie, la dirige: contre les Insurgés, contre Potter et ses sbires et surtout, il transforme le peu d'espace vide qu'il reste pour y insuffler de l'amour, du respect, de l'admiration et de l'adoration pour le Magister, les mêmes sentiments qu'il éprouvait pour Wymack, Drummond, Draco, Marcus à des moments différents; ces sentiments qui le régissent, qui lui ordonnent de frapper ceux qui parlent mal de ceux qu'il apprécie. Sauf que cette fois c'est pour le Magister, une quasi-entité à ses yeux. Il l'aime et, même si il ne peut prendre lui aussi la Marque, il sera méritant de son amour en retour, il se le promet, une fois que les doigts froids et cruels du Legilimens se retirent de son cerveau, après avoir modifié souvenirs et ajouté cette dévotion quasi-canine pour le Gouvernement et ses tristes soldats.

APRIL 2003.She likes you, you know? ” Greg et Draco sont assis sur le bord du trottoir, la tête entre les genoux, respirant difficilement maintenant qu'ils ont cessé de se hurler des reproches à la gueule et de s'envoyer des poings dans la mâchoire. Quand il boit trop, Greg le déteste. Il le déteste vraiment. Draco, c'est une constante dans sa vie: même si ils ne passent quasiment plus de temps ensemble, sauf ces soirées agrémentées de disputes et de combats, il a toujours l'impression d'orbiter autour de lui, de faire partie de sa gravité. Il revient toujours au point de départ: Draco, la mort de Vince. “ The fuck you talking about? ” grogne Greg en réponse, attrapant d'un mouvement brusque la bouteille de whisky qu'il a embarqué du bar avant qu'ils n'en soient jetés. Il boit, l'alcool brûlant et douloureux dans sa gorge, avant de la tendre à Draco, sans le regarder, leurs mains ensanglantées s'effleurant à peine. “ Hestia. Who? Hestia. Carrow. Hestia! Our Hestia. Why the fuck you talking about Hestia? Oh for fuck's sake. I don't know. Forget it. ” Il boit à son tour, grimace en sentant l'alcool, mais avale tout de même, se permet même une seconde rasade avant de rendre la bouteille à Greg. Il a le visage en feu partout où Draco l'a frappé, et les poings tremblants à force de l'avoir frappé en retour. Vince, c'est comme l'épée de Damoclès qui flotte au-dessus de leurs têtes à chaque fois qu'ils communiquent, l'ombre qui les suit partout. On ne peut pas se débarrasser de son ombre. “ Everyone think they like me. They don't. They don't know me. You should listen to her talk about you... ” marmonne Draco en branlant du chef. “ She's in love with you. Or so she thinks. ” C'est un concept tellement drôle que Greg éclate de rire, et le rire se transforme en fou rire, qui se répand comme une vague en direction de Draco, qui se met à rire lui aussi. Plutôt rire que se taper dans la gueule, ravaler des larmes amères et futiles pour ce qui est, et ne changera jamais. Ils finissent à moitié allongés parterre, hilares, jusqu'à ce que Greg envoie la bouteille de whisky encore à moitié pleine se fracasser sur le mur d'en face. “ The fuck, man. Yeah I know.

OCT. 2003. Ils lui ont gravé le torse, et Greg ne s'est jamais senti aussi fort et puissant, aussi important aussi. Il se bat dans les rangs de l'armée du Lord. Il met sa baguette à Son service, et ses poings, et son coeur, et son corps, sur lequel on a gravé le témoignage de sa servitude à défaut de pouvoir y apposer la Marque. Il est fier, tellement fier, et il s'est battu pendant des semaines, revenant dès qu'il le pouvait sur le champ de bataille, allant même jusqu'à frapper à la porte des runistes pour qu'il renouvelle les marques, qui le rendent fort et fearless et le parfait petit soldat. Il a écumé de rage, a hurlé, s'est battu, a tué, tué, sans hésitation, s'est blessé aussi, a failli y passer à plusieurs reprises... jusqu'à ce que Draco le trouve. “ LET ME OUT LET ME OUT LET ME OUT YOU TRAITOR LET ME OUT YOU CAN'T KEEP ME THERE LET ME OUT! ” qu'il hurle à n'en plus finir, comme un chien galeux avec son museau collé entre les barreaux du cachot de Poudlard où Draco l'a jeté, ne pouvant pas se résoudre à le tuer, même quand Greg lui a sauté à la gorge en espérant l'achever. “ LET ME OUT LET ME OUT LET ME OUT! ” Tout ça en vain donc il a vite changé de discours: “ HE WILL COME HE WILL COME AND YOU'LL BE NOTHING BUT ASHES AND DUST UNDER HIS FEET, YOU WILL BEND THE KNEE AND BOW YOUR HEAD FOR HE IS THE ALMIGHTY, THE ALL-POWERFUL, THE PERFECT WIZARD, YOU WILL-- ” Ils finissent toujours par le faire taire, et il s'endort avec la gorge presque déchirée par ses cris, autant énervés que suppliants pour qu'Il vienne le chercher, le sauver.
Et puis l'impossible arrive, Il meurt.

JAN 2003.So will I, uh, will I testify? Yes, mister Goyle.Okay. Okay. Are you nervous? ” Ses pensées s'entrechoquent dans sa tête. Il a envie de frotter les runes sur sa poitrine, au niveau de son coeur, où elles ont été gravées. Elles ne le brûlent plus depuis des semaines mais elles sont toujours là, insérées dans la peau, pour toujours. Oui, il est nerveux. On lui a demandé de témoigner pour le procès de Theo et il est passé par une batterie de tests. On lui a dit... on lui a dit que le Magister était mort... c'est impossible, le Magister est trop puissant pour mourir, trop parfait, trop grAND ET ILS ONT TUÉ LE LORD, ILS ONT TUÉ LE MAÎTRE, ILS N'ONT PAS LE DROIT, ILS NE PEUVENT PAS FAIRE ÇA, ET LE LAISSER SEUL, LÀ, SANS REPÈRE, SANS RIEN NI PERSONNE, SANS DRACO, SANS SON PÈRE, SANS LE LORD, LE LORD, IL FAUT QU'IL LE RESSUCITE, QU'IL TROUVE UNE SOLUTION, IL FAUT QU'IL LE TROUVE, LE TROUVE, LE TROUVE, IL FAUT-- “ Mister Goyle? ” Les machines autour de lui se sont affolées en même temps que son coeur. “ I don't want to testify anymore. Your friend will need your help, you know? I know, I just- ” Ses pensées lui échappent. “ I don't. I don't. I don't know. I don't want to go, I don't want- is He dead? Is who dead, mister Goyle? The Lord. ” Toute la déférence du monde dans sa voix. Priede retient un soupir, griffonne quelque chose. “ What are you noting? Nothing. Tell me. It's nothing, mister Goyle. Just my observations. Tell me. Tell me. Tell me. Tell me. Show me. Show me! SHOW ME! ” C'est comme si on lui avait mis une bombe dans le corps, qui explose soudainement, alors qu'il se jette en avant, ses mains se refermant sur le carnet de Priede alors que celui-ci pousse un cri stupéfait et effrayé par la rage qu'il voit dans les yeux de Goyle. “ YOU'RE WRITING HORRIBLE THINGS ABOUT HIM YOU DON'T KNOW YOU DON'T UNDERSTAND YOU WILL NEVER UNDERSTAND YOU'RE BLIND SHOW ME SHOW ME SHOW ME SHOW-- ” Et puis le noir, quand les infirmières débarquent dans la chambre.

FEB. 2004.Puke. ” Les lèvres d'Adrian se tordent d'un petit sourire en entendant le surnom, avant qu'il ne roule des yeux, avec plus de tendresse que d'agacement. “ Nice of you to visit.They wouldn't let me. ” Il s'approche dans la salle d'hôpital privée, jusqu'à venir s'asseoir sur le rebord du lit de Greg, qui se redresse légèrement sur son séant. Ses membres lui semblent tellement lourds, aujourd'hui. Les médicaments qu'on lui donnent pour le calmer l'assomment. Il a un peu du mal à réfléchir, plus que d'habitude en tout cas. “ I missed you man. Yeah. ” Greg ne parle pas beaucoup, n'a jamais beaucoup parlé, contrairement à Adrian qui lui, papote quand il est nerveux: “ you look very healthy, it's good! Even though you are a little pale there and you lost some muscle, you'll need to hit the gym soon, but I'm happy you're okay, we've been so worried about you! MSN has been losing his shit about you, supporting you and everything, your fans are on fire. ” Greg l'écoute d'une oreille distraite, ses yeux finissant bien vite par regarder à travers l'unique fenêtre de la chambre, attendant qu'il est fini. Adrian est interrompu dans sa diatribe par l'arrivée d'une infirmière, qui apporte son repas au patient. Greg déteste la viande de Dirico, il déteste le ketchup, il déteste l'eau plate, il déteste les asperges. Il mange en silence, Adrian l'observant, se rendant seulement compte du silence pesant à la fin du repas quand il attaque sa mousse au chocolat (ça il aime bien), adressant un regard interrogateur à son meilleur ami qui  a l'air particulièrement anxieux. “ What's wrong? Greg... errr... the QUABBLE has an offer for you... an opportunity for you to get back on the pitch. ” Greg repose sa cuillère sur le plateau, lui fait signe de continuer. “ You won't like it. Tell me. Greg I swear... Tell me.They're offering you to try those experimental pills. Court ordered, kind of, they would be the only way for you to get out of here... Stop stalling. They're supposed to regulate your moods, Greg. Happy pills. Sign me in. You don't get it-- I'll be back on the pitch. Yeah? Yeah. Sign me the fuck in. Greg. ” Greg ne lâche plus un mot, regarde par la fenêtre jusqu'à ce qu'Adrian cesse de parler, de le convaincre de ne pas le faire, et abandonne en soupirant. “ Coach wants to see you. Tell Wymack to go fu-- Not Wymack. You haven't heard? It's someone else now... Bagman. I mean. Fudge. ” Le nom est familier. Greg fronce les sourcils, réfléchit intensément... Minister Fudge! Son père le haïssait. “ What does Fudge has to do with-- Oh, uh, they're... married. ” Greg reste longuement silencieux, ramenant ses yeux sur Adrian pour l'observer, paupières plissées. “ Are you telling me that Bagman is... Fagman? ” Adrian soupire. “ That's a slur, Greg. Don't care. Send him in.

MARCH 2004.Adrian! SALVATORE MIO AMORE. ” Greg saute de son lit et se précipite sur ses deux meilleurs amis. Il est si content de les voir! Il prend Adrian dans ses bras, le serre fort contre lui et s'arrête un instant devant Sal, avec un grand sourire, jusqu'à ce que Gallagher lève mollement les mains, l'air de dire: d'accord, j'abandonne, laissant Greg le serrer dans une étreinte d'ours. “ Merlin I MISSED you guys! Greg... are you okay?Am I okay? I'm feeling AMAZING. Those drugs? LOVE IT! I'm on fire. Can we go now? You still have plenty of stuff to sign... did you pack your things?Yes! No! I mean they're getting sent over. Pretty amazing if you ask me. You guys look great! Fine ass, Sal, you been working out? Actually, yes. Thanks for noticing.No prob, man. Let's go?Uh... okay. ” Greg se sent d'humeur parfaite. Il est énergique et souriant, salue le personel hospitalier en les appelant par leurs prénoms. Ça fait un mois qu'il prend les pilules et elles sont parfaites pour lui. Il n'a aucun problème! Voldemort who?! Non, Greg n'a même pas la concentration pour retenir quoique ce soit, encore moins ses propres opinions politiques: ne comptent que le sang qui bat dans ses veines, et la prochaine dose, le premier mois ayant servi à s'acclimater mais aussi à nourrir une légère addiction, la clef de son traitement. Ils vont essayer un an de traitement pour voir, on lui rendra sans doute sa baguette en septembre — trop instable et dispersé pour l'avoir désormais, même bridée — et il retourne sur le pitch dès que Bagman lui aura donné le feu vert donc il espère que ce sera dans la quinzaine. “ DOC!Oh, mister Goyle! Glad to see you so... energized. ” Teonard Priede esquisse un petit sourire, les lèvres plissées, en serrant la main que Greg lui tend, entre deux signatures de documents administratifs qu'il ne prend même pas la peine de lire (même si Adrian le fait derrière lui, sourcils froncés). “ Mate? This is my doc, Teo. Doc, this is Adrian, he'll be the one to watch over me. Court orders! I mean, QUABBLE orders! Between us, I think they're afraid of me. Bo-ring. It's for you sake, mister Goyle. ” Le sourire sur les lèvres de Greg tremble pendant un instant, alors qu'il penche la tête sur le côté, un long moment, avant d'hausser la tête. “ I know. ” Il éclate de rire en hochant la tête. “ I know you truly believe that. Anyway! ” Et juste comme ça, il repart dans un autre délire, brisant une énième plume en signant, ses yeux roulant dans leurs orbites sans jamais s'arrêter sur quoique ce soit.

APRIL 2004. Lui et Bagman ont passé un deal: il aura le droit de louper sa prise de pilules d'une heure du moment qu'il joue correctement et ne se fait pas avoir. Une heure de sobriété sur le pitch, devant tout le monde. Greg n'aime rien de plus que ces moments-là, parce qu'il a l'impression d'avoir le contrôle, de retrouver un peu qui il était avant. Évidemment, il est d'une humeur massacrante pendant une heure, et ses performances quasi-parfaites (quoique dangereuses) s'expliquent par le simple fait qu'il n'a pas envie d'être emmerdé quand il crash: tout ce qui s'approche de lui doit être frappé, que ce soit des Cognards ou les têtes de ses coéquipiers. En cet instant précis, ceci dit, il y a pas beaucoup de têtes à frapper: il n'y qu'Adrian sur le pitch avec lui, et Sal qui les regarde depuis les gradins, ennuyé à mourir, suivant d'un oeil distrait leur entraînement de précision et lisant MSN de l'autre oeil. Sal ne comprend pas. Aucun d'eux ne comprend la liberté qu'il ressent, tous les soirs, quand ses meilleurs amis l'accompagnent à ces entraînements nocturnes, qui prennent place entre les prises de 20h et 1h du matin. Ces moments où il vole, au delà du balai. La meilleure heure, c'est après minuit, quand il redescend un peu du petit nuage créé par les pilules. Ce moment entre le high et le crash où tout a plus ou moins du sens, comme une sorte de Purgatoire qui dure entre une demi-heure et quarante-cinq minutes. Greg a presque envie de rire pendant ces moments, il a presque l'impression d'être sobre, d'être lui, d'être normal. Rien n'est normal autour de lui. Tout est presque revenu à la normale mais du coup, rien ne l'est: Draco est en prison, son fils donné à une famille de sang-mêlés insipides, Theo l'a été et s'est évadé (Theodore ‘ je suis toujours les règles ’ s'est évadé de prison, what the fuck), son père est mort pendant la Bataille et lui a laissé une misère d'héritage, un manoir en ruines, il vit désormais avec Sal et Adrian, Blaise est héros de guerre, Flora est en prison elle aussi et Hestia est dehors — il y a tellement de choses qu'il aimerait lui dire sans trouver les mots, tellement de questions dont il a besoin d'entendre les réponses — et tout est si étrange surtout qu'avec la drogue, tout prend la couleur et la texture des rêves, ceux qu'il faisait quand il était bourré, trop bourré et s'endormait sur le canapé de son appartement. “ It's half past, Greg! We need to go! ” Il doit prendre sa pilule à 1h précises et après il s'endormira en cinq minutes pendant huit heures tout pile. Il ne vet pas. Il veut juste voler. Voler! Loin, haut dans le ciel. Il veut voler et ne jamais revenir, tous les laisser là. Il veut voler, il veut rire, il veut leur foutre son poing dans la gueule, il veut gueuler. “ Greg! ” Il ne répond pas, ferme les yeux, et son balai l'emmène toujours plus haut.



Dernière édition par Gregory Goyle le Dim 2 Avr 2017 - 22:36, édité 24 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ALL FOR THE GAME.   ALL FOR THE GAME. EmptySam 1 Avr 2017 - 17:23

WIZARD • always the first casuality
Joanne St John
Joanne St John
‹ inscription : 20/01/2017
‹ messages : 296
‹ crédits : eledhwen pour l'avatar et crackle bones pour la signature.
‹ dialogues : steelblue.
ALL FOR THE GAME. Tumblr_n3va1wVl2U1qlk7iko1_250

‹ liens utiles :
JuneReaghanRonaldDaphneMoodLorcànRemus

‹ âge : trente-huit ans.
‹ occupation : Elle est conseillère au cabinet du ministre, c’est une position idéale pour elle puisqu’elle est au cœur de l’action politique du moment. Son mentor - un homme proche du ministre actuel - l'a hissé jusqu'à ce poste, il compte beaucoup sur elle et elle, elle compte beaucoup sur leurs erreurs pour un jour être en haut du podium. Elle prend ce travail très à cœur et essaie de glisser ses propres idées. Si elles sont ignorées pour l’instant, elle ne désespère pas à se faire entendre un de ces jours. Elle siège également en tant que juge au magenmagot principalement parce que ça lui permet de se rapprocher de la population sorcière en s’occupant des affaires courantes. Tout est un moyen pour gagner la confiance des gens.
‹ maison : serpentard
‹ scolarité : 1977 et 1984.
‹ baguette : Sa plus fidèle compagne. Elle est en bois de frêne, elle contient du crin de licorne et mesure vingt-cinq centimètres.
‹ gallions (ʛ) : 1335
‹ réputation : Aux yeux des siens, c’est une lâche, elle n’a pas cherché à retrouver Rohan quand on lui a annoncé qu’il n’était peut-être pas mort et elle n’a pas pris les armes pour combattre le gouvernement de Voldemort alors que sa sœur l’aurait fait, mais elle n’est pas Alison et ne le sera jamais. Aux yeux des autres, c’est une garce parce que c’est elle avant tout le reste, parce que c’est une grande gueule qui n’hésite pas à vous enfoncer dès qu’elle en a l’occasion. Si vous ne lui êtes plus utile, elle va se débarrasser de vous sans aucun remord. Lyanna c’est une main de velours dans un gant de fer. Elle sait que se comporter comme ça est indispensable pour monter en grade.
‹ particularité : aucune.
‹ résidence : elle a un appartement sur le chemin de traverse.
‹ patronus : C’est un sort qu’elle a du mal à faire aller jusqu’au bout, sa baguette ne produit que des volutes argentées, rien de plus. Ses souvenirs heureux sont toujours parasités par le visage ensanglanté d’Alison.
‹ épouvantard : Même après tout ce temps, son épouvantard prend la forme des cadavres de la famille Helvar parce qu’elle n’a jamais réussi à faire son deuil.
‹ risèd : Elle a des rêves de grandeur. Elle s’est toujours vu ministre de la magie alors son risèd la montre assise sur le siège qu’occupe l’autre guignol avec un grand sourire sur les lèvres.
http://www.smoking-ruins.com/t6943-lyanna-the-crown
ALL FOR THE GAME. Empty
gaah

J'ai pas le bon compte mais elle est là innerDaph hehe
RE
T'es trop parfaite

• • •

iron lady take my hand, stay Joanne. heaven's not ready for you, every part of my aching heart needs you more than the angels do.


Dernière édition par Joanne St John le Sam 1 Avr 2017 - 17:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ALL FOR THE GAME.   ALL FOR THE GAME. EmptySam 1 Avr 2017 - 17:24

WIZARD • always the first casuality
Salvatore Gallagher
Salvatore Gallagher
‹ inscription : 21/03/2017
‹ messages : 202
‹ crédits : moony.
‹ dialogues : saddlebrown
ALL FOR THE GAME. Tumblr_oec7nd2Bf21vxwyuqo1_400

‹ liens utiles :
fiche » dirty paws
rohan » badass werewolf marcus » ex-ff, prisoner murtagh » lazarus pit owner, apothecary mylan » angry & hungry midget shin » or is it nazir? sirius » the mighty godfather elliott » just another asshole.

‹ âge : 24 ans.
‹ occupation : batteur titulaire des Falmouth Falcons.
‹ maison : ex-Poufsouffle
‹ scolarité : 1991 - 1998.
‹ baguette : mesure 25 cm, est composée d’un fragment d’écaille de chimère et taillée dans de l’olivier.
‹ gallions (ʛ) : 1124
‹ réputation : les gens disent qu'il est un monstre qui traîne qu'avec sa bande de monstres, un redoutable batteur mais aussi un sacré taré.
‹ particularité : c'est un ancien obscurial qui a été sauvé in extremis avant de relâcher l'obscurus qui le rongeait et depuis, sa magie est instable, furieuse, explosive.
‹ faits : il est le dernier héritier encore en vie de la famille Greco, connue pour avoir longtemps été à la tête de la COSA NOSTRA - il a hérité d'une véritable fortune mais ignore d'où elle vient vraiment - c'est un batteur exceptionnel, qui n'a pas peur de casser des dents pour obtenir la victoire - il déteste qu'on le touche, encore plus qu'on touche à ses affaires.
‹ résidence : dans une bête d'appart, avec Adri & Greg.
‹ patronus : un peu de lumière, il n'a jamais réussi à faire un patronus corporel.
‹ épouvantard : l'obscurus qu'il a failli laisser échapper un jour.
‹ risèd : lui-même, avec Greg et Adri, en train d'brandir la Coupe du Monde de Quidditch.
http://www.smoking-ruins.com/t6926-savage-ride-the-lightning
ALL FOR THE GAME. Empty
!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

edit: CE TITRE!!!!

change-moi cette sale gueule ptn jte vomis là tout de suite!!!!!

ensuite, remplis ta fiche

vite
sinon, pas de kékette.

• • •

❝IT'S ALL ABOUT THE GAME, AND HOW YOU PLAY IT. ALL ABOUT CONTROL, AND IF YOU CAN TAKE IT.❞


Dernière édition par Salvatore Gallagher le Sam 1 Avr 2017 - 17:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ALL FOR THE GAME.   ALL FOR THE GAME. EmptySam 1 Avr 2017 - 17:24

WIZARD • always the first casuality
Gregory Goyle
Gregory Goyle
‹ disponibilité : toujours là.
‹ inscription : 01/04/2017
‹ messages : 256
‹ crédits : moony, tumblr.
‹ dialogues : #c0e6de
ALL FOR THE GAME. LeslieGarbage2

‹ liens utiles :
rolf ft. ryan gosling, astoria ft. lily collins, theodore ft. dylan o'brien, édouard ft. bob morley, neville ft. daniel sharman, elijah ft. chris evans, ambroise ft. sen mitsuji, alexander ft. alfie enoch, olivia ft. emeraude toubia, brienne ft. natalia dyer, dean ft. john boyega, gregory ft. alden ehrenreich, priscilla ft. daria sidorchuk, charles ft. james norton, hwan ft. vernon choi, jay ft. gong yoo, hiram ft. abel tesfaye, adidja ft. reece king.


‹ âge : vingt-trois ans (17/04).
‹ occupation : joueur de Quidditch, batteur titulaire des Falmouth Falcons.
‹ maison : serpentard.
‹ scolarité : 1991 et 1998.
‹ baguette : confisquée jusqu'à septembre.
‹ gallions (ʛ) : 1169
‹ réputation : mauvaise.
‹ faits : je suis sous traitement H24, prenant des happy pills qui changent complètement mes humeurs et ma personnalité, me transformant en un Gregory amical et bavard et (trop) franc et presque charmant. Ce traitement est sensé m'aider à soigner le violent lavage de cerveau que j'ai subi pendant la Guerre, durant laquelle j'ai été Adhérent.
‹ résidence : dans un vaste appartement avec Adrian et Sal, deux de mes teammates.
‹ patronus : impossible à invoquer.
‹ épouvantard : mes deux bras cassés, incapables de soulever une batte.
‹ risèd : moi-même, capitaine de l'équipe de Quidditch d'Angleterre après avoir gagné la Coupe du Monde, serrant la main de Drummond, mon joueur préféré.
ALL FOR THE GAME. Empty
GUEUSERIE!!!!!!!

• • •

he began hanging around the wrong kinds of people. Those who smoke to prove something, those who use vodka for other purposes than oblivion. Those people who loved the burn of the fire, the thrill of the sirens. The first time he was handed a dunk of gasoline, he was 15. His stomach hurt and he wanted to go home, but he wanted to prove how much those scarred knuckles meant. So he stayed and watched the playground burn.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ALL FOR THE GAME.   ALL FOR THE GAME. EmptySam 1 Avr 2017 - 17:24

HERO • we saved the world
Seamus Finnigan
Seamus Finnigan
‹ inscription : 05/03/2017
‹ messages : 128
‹ crédits : balaclava.
‹ dialogues : #
‹ gallions (ʛ) : 1054
ALL FOR THE GAME. Empty
LE TITRE PTN MEUF JTE HAIS TEPU

• • •

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ALL FOR THE GAME.   ALL FOR THE GAME. EmptySam 1 Avr 2017 - 17:26

Invité
Invité
ALL FOR THE GAME. Empty
le pire c'est que c'est crédible comme fiche pour lui hm hm hm hm
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ALL FOR THE GAME.   ALL FOR THE GAME. EmptySam 1 Avr 2017 - 17:28

Invité
Invité
ALL FOR THE GAME. Empty
Trop sexy j'adore.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ALL FOR THE GAME.   ALL FOR THE GAME. EmptySam 1 Avr 2017 - 17:29

WIZARD • always the first casuality
Nao Chang
Nao Chang
‹ disponibilité : dispo ♡
‹ inscription : 29/01/2017
‹ messages : 1049
‹ crédits : hrsy (avatar), the weeknd (paroles), tumblr (gif sign).
‹ dialogues : rosybrown.
ALL FOR THE GAME. Tumblr_onqf358jwx1vuwqjbo7_400

‹ âge : vingt ans (02.09.83)
‹ occupation : attrapeur des falmouth falcons et étudiant au Centre London-I ; enchaîne également plein de petits jobs à côté pour payer ses études.
‹ maison : poufsouffle (de septembre 95 à juin 02).
‹ scolarité : septembre 02 à aujourd'hui (au Centre London-I en 2ème année).
‹ baguette : mesure trente centimètres, en bois de vigne, elle contient un crin de licorne.
‹ gallions (ʛ) : 2531
‹ réputation : true athlete, terre-à-terre capable de converser avec tout le monde, il reste humble et bienveillant en toutes circonstances ; mais il dégage aussi une image de snob, du gars inaccessible et froid, ça dépend surtout du point de vue.
‹ particularité : maître de l'air.
‹ résidence : dans un appartement avec mes deux meilleurs amis, dans le quartier du Whitehorn.
‹ patronus : une hirondelle
ALL FOR THE GAME. Empty
ALL FOR THE GAME. 1f60d ALL FOR THE GAME. 1f60d ALL FOR THE GAME. 1f60d ALL FOR THE GAME. 1f60d ALL FOR THE GAME. 1f60d ALL FOR THE GAME. 1f60d ALL FOR THE GAME. 1f60d ALL FOR THE GAME. 1f60d ALL FOR THE GAME. 1f60d

• • •


I like the thrill, nothing's gonna make me feel this real. so baby don't go home I don't wanna spend tonight alone. baby please would you end your night with me ? don't you leave me all behind, don't you leave my little life, don't you leave my little lie.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ALL FOR THE GAME.   ALL FOR THE GAME. EmptySam 1 Avr 2017 - 17:29

WIZARD • always the first casuality
Gregory Goyle
Gregory Goyle
‹ disponibilité : toujours là.
‹ inscription : 01/04/2017
‹ messages : 256
‹ crédits : moony, tumblr.
‹ dialogues : #c0e6de
ALL FOR THE GAME. LeslieGarbage2

‹ liens utiles :
rolf ft. ryan gosling, astoria ft. lily collins, theodore ft. dylan o'brien, édouard ft. bob morley, neville ft. daniel sharman, elijah ft. chris evans, ambroise ft. sen mitsuji, alexander ft. alfie enoch, olivia ft. emeraude toubia, brienne ft. natalia dyer, dean ft. john boyega, gregory ft. alden ehrenreich, priscilla ft. daria sidorchuk, charles ft. james norton, hwan ft. vernon choi, jay ft. gong yoo, hiram ft. abel tesfaye, adidja ft. reece king.


‹ âge : vingt-trois ans (17/04).
‹ occupation : joueur de Quidditch, batteur titulaire des Falmouth Falcons.
‹ maison : serpentard.
‹ scolarité : 1991 et 1998.
‹ baguette : confisquée jusqu'à septembre.
‹ gallions (ʛ) : 1169
‹ réputation : mauvaise.
‹ faits : je suis sous traitement H24, prenant des happy pills qui changent complètement mes humeurs et ma personnalité, me transformant en un Gregory amical et bavard et (trop) franc et presque charmant. Ce traitement est sensé m'aider à soigner le violent lavage de cerveau que j'ai subi pendant la Guerre, durant laquelle j'ai été Adhérent.
‹ résidence : dans un vaste appartement avec Adrian et Sal, deux de mes teammates.
‹ patronus : impossible à invoquer.
‹ épouvantard : mes deux bras cassés, incapables de soulever une batte.
‹ risèd : moi-même, capitaine de l'équipe de Quidditch d'Angleterre après avoir gagné la Coupe du Monde, serrant la main de Drummond, mon joueur préféré.
ALL FOR THE GAME. Empty


BABALLE??????

• • •

he began hanging around the wrong kinds of people. Those who smoke to prove something, those who use vodka for other purposes than oblivion. Those people who loved the burn of the fire, the thrill of the sirens. The first time he was handed a dunk of gasoline, he was 15. His stomach hurt and he wanted to go home, but he wanted to prove how much those scarred knuckles meant. So he stayed and watched the playground burn.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
ALL FOR THE GAME. Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

ALL FOR THE GAME.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Leaky cauldron ”
I know chasing after you is like a fairytale
 :: Présentation; walk the line :: validés
-