sujet; HAWK ♥ ♣ LAS VEGAS PARANO ♦ ♠

OUTCAST • all hail the underdogs
Harvey "Hawk" Wakefield
Harvey
‹ inscription : 08/04/2017
‹ messages : 527
‹ crédits : soft parade, tumblr
‹ dialogues : teal
‹ liens utiles :
‹ âge : 27
‹ occupation : gang member
‹ maison : never attended hogwarts
‹ scolarité : 1987/1994
‹ baguette : Cèdre, au coeur de crin de sombral.
‹ gallions (ʛ) : 1593
‹ réputation : le silencieux, l'observateur, dont les yeux vous dévisagent. collecteur d'informations mises à profit par d'autres.
‹ particularité : un vrai talent pour l'arithmancie et pour jouer avec les nombres
‹ patronus : une souris
‹ épouvantard : une porte fermée.
‹ risèd : Ses amis, ensemble, autour d'une table.
HAWK ♥ ♣ LAS VEGAS PARANO ♦ ♠ Empty
Harvey Hawk Wakefieldlisten carefully to the sound of your loneliness
☇ Avis sur le contexte : Rester à l'écart, faire profil bas et compter. La guerre est finie, ça ne veut rien dire. La vie continue. Sa vie n'a jamais été mise en pause et tout ce que ça change c'est la population qui fréquente The Pit. Ça veut dire de nouveaux joueurs à analyser pour lui, d'autres poches à vider. La confiance ténue qu'il accordait au Ministère n'a pas été ébranlée. On chamboule difficilement quelque chose qui n'a pas de fondation solide. Pour ce qui est des moldus... la menace que représente leur découverte du monde magique n'est pas très haut dans l'ordre de ses priorités mais Harvey n'est pas un adepte du changement. Faire disparaître des mémoires l'existence des sorciers ou affirmer leur supériorité semblent deux solutions préférables à une cohabitation avec des gens qui chercheront irrémédiablement à les détruire. C'est ce que l'histoire a prouvé non ? Ce qu'ils ne peuvent maîtriser, ils l'anéantissent. Imaginer qu'ils sont passés à côté de l'évidence pendant des siècles et qu'ils n'ont aucun moyen de le contrôler... ça doit être frustrant.
❝ We're running in circles again ❞OUTCAST ; SC

☇ nom & surnom(s) ; Son prénom, Harvey, il l'utilise peu. On l'appelle plus volontiers Hawk, c'est le surnom qu'il lui a été assigné dans le gang, il le porte comme il peut, mélange bâtard entre un étendard et un fardeau. Quant à son nom de famille, il n'en tire aucune fierté, probablement parce que son père ne lui a donné aucune raison de s'en vanter. ☇ naissance ; 26 mars, 1976, à Falmouth. Cela fait de lui un bélier. Pas du genre qui fonce tête baissée, mais qui s'en sert quand même pour régler les conflits. ☇ ascendance & origines ; Un sang sorcier sans renommée, mélangé à de l'essence moldue des plus banales. Une savante alchimie qui ne le prédestinait pas à grand-chose. ☇ métier ; Si pour certains être membre d'un gang n'est qu'une façon de survivre, c'est devenu une vocation pour lui. Il occupe la position de bookmaker, de faux-joueur et de régulateur. Tout ce qui peut mettre à profit ses rares dons. ☇ camp ; S'il adopte généralement les positions du gang et malgré un manque de talent magique particulier et une ascendance mêlée, Hawk est un traditionaliste. ☇ réputation ; Silencieux, secret, Harvey en est presque inquiétant dans son impassibilité, dans ses rares mots trop francs et dans son regard évasif. ☇ orientation & état civil ; Célibataire, plus par manque d'intérêt que par manque d'opportunité. Quoique ça non plus, ça ne court pas les rues. Il n'a pas de préférence à proprement parler. C'est peut-être de n'avoir pas connu le contact humain durant son adolescence qui l'a rendu aussi imperméable aux romances. Allez savoir... ☇ rang social ; En bon membre des Dregs, il est un outcast. ☇ baguette ; Une baguette de cèdre, un bois dont Ollivander dit à qui veut l'entendre qu'elle convient aux sorciers perspicace au coeur de crin de sombral, ingrédient parfait pour démasquer les illusions. Elle mesure 25,3 centimètres. ☇ épouvantard ; Une porte fermée, on ne saurait dire si elle l'est de l'intérieur ou de l'extérieur. Symbole de rejet, celui du père après la désobéissance, celui hypothétique du gang. La solitude pour quelqu'un de silencieux et apparemment solitaire, qui a passé son enfance enfermé, n'est-ce pas profondément ironique ? ☇ risèd ; Les membres du gang partageant un repas, entité familiale unie aussi ravagée soit-elle. Symbole de sa liberté regagnée après la fuite et de la reconstruction qu'il a entreprise. ☇ patronus ; Une souris, un rongeur, probablement l'opinion que se font les gens de lui. Il aurait préféré que ce soit un éléphant, une ode à sa mémoire. ☇ particularités ; En dehors d'un amour pour l'arithmancie et la divination -sans pour autant posséder une quelconque prédisposition au troisième oeil- Hawk est dépourvu de don.. ☇ caractéristiques ; Un tatouage dans le cou. Le couteau enlacé par une étiquette portant l'inscription. May all your wounds be mortal. Harvey s'est toujours demandé si le message n'avait pas un double sens. Que les blessures qu'il inflige soient mortelles, certainement, mais n'est-ce pas non plus un appel à mourir plutôt qu'à se rendre ? ☇ animaux ; Il y a bien le chat errant qui vient de temps en temps rendre visite à son appartement pour un morceau de jambon, mais rien de plus. ☇ objets connectés ; C'est peut-être le plus grand fantôme des Dregs et sa présence sur les réseaux n'est pas beaucoup plus tangible. Il a un MSN, sur lequel il suit tout le monde et n'est suivi par personne. Perfect stalker if you ask me.

☇ Anecdotes & infos ;Il a mis trois ans à apprendre à lire, compter lui est venu bien plus facilement. Petit génie des nombres, il regrette de n'avoir pas pu étudier les mathématiques dans une école moldue. ♥ Il se plaît à croire qu'il aurait été envoyé à Serdaigle s'il avait intégré Poudlard, mais au fond, il ne sait pas vraiment. Pas que ça ait une quelconque sorte d'importance à présent. ♣ Il a dû se battre avec son père pour passer ses BUSES par correspondance, mais n'a jamais passé ses ASPICS, ayant été mis à la porte avant et ayant dû trouver un job pour survivre. ♦ Il a commencé à bosser pour les Dregs à dix-sept ans et n'a jamais arrêté depuis. Au début il se disait qu'il aurait pu compter les cartes et disparaître, mais il ne s'en sentait pas vraiment le courage. Et puis, le confort d'un job, même un qui lui faisait côtoyer des gens pas nets, était trop doux. C'était sa première véritable expérience du monde extérieur et elle était bonne. ♠ Il fait un effort en permanence. Pour être normal, socialement acceptable. Sans grand succès. Peut-être qu'au fond il ne fait pas autant d'efforts qu'il le pense. Il sait bien qu'il n'a pas été élevé pour être un animal social et qu'il fait un très mauvais travail d'imitation, du haut de son perchoir à étudier la foule. ♥ D'abord Harvey, puis Herv, puis Harvey à nouveau, il est rapidement devenu Pup, ou Puppy, une fois qu'il a eu travaillé pour les Dregs pendant quelques temps, et maintenant, il est Hawk. L'aigle, le faucon maltais, le regard aiguisé auquel rien n'échappe. ♣ Il n'a jamais passé le rite initiatique des Dregs, pour lui pas de parcours du combattant, pas de duel à mains nues. Sa place au sein du gang a été contestée par moments, mais les murmures ont toujours pris fin rapidement, souvent parce que Wolf, Tiger ou Swan y mettait un terme. ♦ Aussi clairvoyant qu'il soit, son amour pour l'arithmancie et la divination n'ayant rien à voir avec son esprit d'analyse, Harvey n'en demeure pas moins complètement aveugle à ce statut de petit protégé de la bande. ♠ Paradoxalement, s'il comprend facilement la nature des relations sociales que les gens entretiennent les uns avec les autres, il est tout à fait incapable d'avoir du recul sur celles qui le lient aux gens -en particulier les membres du gang-. ♥ Lorsqu'il est nerveux il caresse le tatouage des Dregs sur sa nuque. Un réflexe qui envoie des frissons le long de sa colonne vertébrale, la peau n'ayant jamais vraiment cessé d'être sensible.

❝ Nothing compares to you ❞Deux mots sur l'IRL

Appelez-moi Sixtouchat. J'ai vingt-quatre ans, je viens de France et j'ai connu le forum via membres. Si tout va bien vous me verrez connecté(e) 5 jours sur 7. Pour les membres désirant être parrainés uniquement : rendez-vous dans cette catégorie et postez dans le sujet "être parrainé". Pour les scénarii uniquement : j'ai l'aval du créateur concernant ma fiche [v] oui / [] non.

Approuvé par le Ministère de la Magie

• • •

Just keep playing
Even when life gives you a crappy hand you just have to deal with it.


Dernière édition par Harvey "Hawk" Wakefield le Lun 10 Avr 2017 - 17:14, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas

OUTCAST • all hail the underdogs
Harvey "Hawk" Wakefield
Harvey
‹ inscription : 08/04/2017
‹ messages : 527
‹ crédits : soft parade, tumblr
‹ dialogues : teal
‹ liens utiles :
‹ âge : 27
‹ occupation : gang member
‹ maison : never attended hogwarts
‹ scolarité : 1987/1994
‹ baguette : Cèdre, au coeur de crin de sombral.
‹ gallions (ʛ) : 1593
‹ réputation : le silencieux, l'observateur, dont les yeux vous dévisagent. collecteur d'informations mises à profit par d'autres.
‹ particularité : un vrai talent pour l'arithmancie et pour jouer avec les nombres
‹ patronus : une souris
‹ épouvantard : une porte fermée.
‹ risèd : Ses amis, ensemble, autour d'une table.
HAWK ♥ ♣ LAS VEGAS PARANO ♦ ♠ Empty
♥♣ Las Vegas 21 ♦ ♠Like a heartbeat drives you mad
❝ Down the rabbit hole ❞1994 & London

Le souffle court, les jambes lourdes, le sang pulsant dans ses veines à toute allure. Harvey vit, pour la première fois depuis longtemps. La nuit l'enveloppe, manteau élimé d'avoir été porté des hivers durant. Le froid le pénètre jusqu'à l'os mais il n'en a cure. Tout ce qui compte c'est qu'il avance, le plus discrètement possible, dans les ombres, à l'abri des regards indiscrets des voisins. Il a eu dix-sept ans aujourd'hui et voilà qu'il désobéit à son paternel. L'angoisse et l'excitation se mélangent en une potion miraculeuse et il exulte. Oubliant la discrétion Harvey détale, poussant un cri de soulagement, à travers rue et impasse, faisant dans un effort de concentration une carte sommaire du quartier. Malgré lui il évite les passants, il est assez loin de chez lui, mais leur présence est une intrusion dans un espace qu'il sait ne pas être sien, la rue, mais qui est déjà menaçant par son caractère inconnu. La baguette fermement attachée à sa ceinture, Harvey ne risque rien, au fond il le sait bien, cependant cette myriade de gens le met à cran. Le Chemin-de-Traverse n'est plus très loin, bientôt il sera parmi les siens. Un doute le submerge, peut-il vraiment considérer les sorciers comme son peuple quand il n'a jamais connu autre chose que le confort, sommaire, de sa maison ? Faisant fi de l'hésitation, il fait ses premiers pas dans le Londres sorcier. Toutefois, le bonheur n'est que de courte durée et Harvey prend rapidement la décision de traîner dans des quartiers un peu moins fréquentés, et par conséquent moins fréquentables, que le Londres touristique. « Hey, sweetheart, wanna give me a ride on your broom ? » demande une jeune femme un peu désespérée. Elle est belle, vraiment belle. Enfin, aussi belle que n'importe quelle femme qu'il a pu imaginer. De longs cheveux bruns, un peu gras, ou bien mouillés, il ne saurait dire, elle avait peut-être couru pour échapper à un groupe de passants mal intentionnés. Le père d'Harvey lui a souvent raconté comme les gens peuvent être cruels avec les femmes, ça ne l'étonnerait pas qu'elle ait été emmerdée par une bande de sales gosses. Ses grands yeux la dévisagent, s'attardent sur la courbe de ses hanches, l'impressionnante chute de reins, le décolleté pigeonnant. Elle est objectivement attirante.  S'il y a bien une catégorie de personnes aux yeux de laquelle Harvey aurait cru être invisible c'était bien les jolies jeunes femmes, comme elle.  « Wh-What ? I don't have a broom. » répond-il, bégayant à moitié et penaud, embarrassé de ne pas pouvoir l'aider. Harvey se sent désemparé. La faute à son père, sûrement, pour ne l'avoir pas formé aux interactions avec d'autres humains et pour lui avoir aussi maintes et maintes fois rappelé de ne jamais parler à des inconnus. La sienne aussi de ne s'être jamais battu pour voir le monde. « That's okay sweetie, maybe a room at the Leaky Cauldron ? » Une chambre ? Est-ce qu'elle a besoin d'aide au point de ne plus savoir où elle habite ? Les questions se multiplient dans sa tête trop pleine de chiffres et de faits inutiles. « I- no, I'm not staying there. » Elle semble agacée, il a fait quelque chose de mal. Mais quoi ? « A quickie in the alley then ? It's four galleons. » Son genou manque de lâcher devant la réalisation. Elle ne s'intéresse pas à lui, elle travaille. Il n'est rien d'autre qu'un minot perdu dont elle espère obtenir paiement pour son temps. De toute façon, il n'a même pas quatre galions. « I'm sorry, I better go. » fait un Harvey complètement humilié par sa propre crédulité en détalant comme un Veaudelune au lever du soleil et entrant dans le premier bar malfamé qu'il trouve.

❝ Wings are meant to fly ❞1994 & London

Une demi-heure et il est libre, libre de papillonner de rue en rue, d'aller boire un verre, seul, au comptoir, à épier le monde qui bourdonne. Il verra les nuées de serveuses qui, prises dans leur tablier -véritable cocon de coton bon marché-, tissent une toile vivante, animée de tous les côtés par leurs va-et-vient infatigables d'ouvrières rapportant de l'argent à la ruche en échange d'un verre de whisky. Les clients, tous immobiles, dont les bourses sont des pistils que pillent les habiles demoiselles aux corsages rembourrés de soie. Le patron, enfin, parfait chef de l'essaim, qui indique lorsque nécessaire, à quelle table hexagonale les travailleuses doivent s'agglutiner. « Where were you last night ? » Harvey sursaute, les idées s'envolent d'un battement d'aile effarouché, les lucioles d'espoir s'éteignent et il revient à la réalité : il n'a pas entendu son père entrer dans sa chambre. Jouer la carte de l'innocence, de l'incompréhension est le pari le plus sûr. « What do you mean ? » Ses grands yeux, deux ailes de paon de nuit austral, plissés dans une incompréhension feinte, les palpitations de son cœur leur empressement à fuir la scène. Jonah Wakefield n'a jamais eu à douter de son fils, il n'a jamais joué les aventuriers, n'a jamais fui la ruche abandonnée qu'est leur vieille maison. « Don't play stupid. I heard some noise coming from your bedroom and when I checked, the window was open. » La tuile qui a glissé. Tout se met en place et le piège se referme sur lui. L'écaille du monstre qui a cédé sous son pied a trahi son échappée belle, son envolée sauvage. « I was on the roof. » Ver amoureux d'une étoile. Le mensonge n'est pas très convaincant mais son père n'est jamais venu le chercher quand Harvey grimpait sur le toit. Tout le monde sait que la plus timide des fourmis est la reine et c'est ce qu'est son père, la reine de la fourmilière. « So it wasn't you I saw running up the alley ? » Un écho glacial résonne dans son abdomen. Les yeux de son père vides d'expression sinon d'une déception qu'Harvey préfèrerait ne pas y voir et qui le fait frémir. « Dad... » s'entend-il supplier, hors de lui, spectateur affolé d'une scène dramatique qui n'a pas lieu d'être. Les mouches indiscrètes ont l'occasion de s'enfuir devant le désastre approchant, Harvey les envie : il n'est qu'un papillon épinglé sur sa chaise. À ses pieds doit gésir une étiquette, de celles qu'on utilise en taxidermie, portant l'anotation : Harveis Stupefactus. « Shut up. Imma seal every window in this godforsaken house. » Le couvercle du bocal se referme sur lui, la prison de verre inextricable. « Ok. Sorry, dad. » L'espoir luit faiblement en Harvey, rien de flagrant, rien de brutal. La délicate caresse d'une bise qui le portera haut. « You know I'm only doin' that to protect you. There are some very bad people in this city. Now, go back to your homework. » La conclusion sonne faux. C'est pour se protéger lui d'un monde qui le pique, le darde du regard qu'il le maintient captif, élevé pour être conservé des yeux intrigués.  « Sure. »

De retour de son évasion éphémère, alors qu'il s'apprête à grimper à la fenêtre du deuxième étage, Harvey est saisi par une vision qui se démultiplie tant elle le rend malade. Une valise sur le perron, une lettre accrochée à la poignée. Papillon de nuit optimiste de vivre un autre jour frappé en plein vol par les talons aiguisés de la réalité. La note ne dit rien d'autre que ce qu'il sait déjà. Le voilà enfermé hors du musée d'histoire naturelle. Livré à lui-même. Parfaitement seul.


• • •

Just keep playing
Even when life gives you a crappy hand you just have to deal with it.


Dernière édition par Harvey "Hawk" Wakefield le Lun 10 Avr 2017 - 17:16, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas

OUTCAST • all hail the underdogs
Harvey "Hawk" Wakefield
Harvey
‹ inscription : 08/04/2017
‹ messages : 527
‹ crédits : soft parade, tumblr
‹ dialogues : teal
‹ liens utiles :
‹ âge : 27
‹ occupation : gang member
‹ maison : never attended hogwarts
‹ scolarité : 1987/1994
‹ baguette : Cèdre, au coeur de crin de sombral.
‹ gallions (ʛ) : 1593
‹ réputation : le silencieux, l'observateur, dont les yeux vous dévisagent. collecteur d'informations mises à profit par d'autres.
‹ particularité : un vrai talent pour l'arithmancie et pour jouer avec les nombres
‹ patronus : une souris
‹ épouvantard : une porte fermée.
‹ risèd : Ses amis, ensemble, autour d'une table.
HAWK ♥ ♣ LAS VEGAS PARANO ♦ ♠ Empty
Sound of silenceIn the stillness of remembering what you had
❝ The beating in on the house ❞1999 & The Pit

People talk. So do numbers. No let me rephrase that. People are noisy. I, on the other hand, have never been very talkative, but I'm a good listener. Shut your mouth and take the world in. Observe and decipher. Just shut the fuck up and pay attention to the murmur of numbers. They never lie.

Assis à la table de poker du Pit, il fait le job. Ses yeux, des lames acérées, scrutent et déchiquètent ses adversaires aux mains désarmées. Surrender before I pick your pockets. Une dame de pique, le sceptre et la rose à l'épine, un valet de trèfle, un bouclier suranné et la baguette incertaine. Son jeu n'est pas en or. La vraie bataille commence avec le flop. Une guerre se gagne par stratégie, pas par chance. N'importe quel bon joueur vous le dira, et Puppy, plus souvent appelé Pup', ne le sait que trop bien. Cette main lui promet 12,58% de chances de gagner avant qu'un seul des autres joueurs ne se couche, battu d'avance par une distribution malheureuse, impromptu contrecoup de la Fortune. Le joueur à sa droite se rend, un second dépose les armes, un troisième et un quatrième font de même. Ses chances de gagner la main sont maintenant de 25,78%. Stratégiste hors pair, plus par amour des nombres que par réelle envie de piper la guerre, Harvey n'est pas là par hasard. Les autres sont aveugles à cette vérité, des petits soldats sans plomb dans la cervelle. Tout juste bons à se faire percer les flans par les balles perdues des joueurs plus expérimentés. On ne confirme pas un doute en étant réglo. Pas quand on essaye de duper les Dregs. Ce sorcier s'est peut-être pensé plus malin qu'eux tous réunis. Il ne l'est pas. If you want to cheat, there's only one rule. Always be the smartest guy at the table. The same goes with a battle. And this guy chose the wrong table to put up a fight. Le flop tombe, pluie sur un terrain déjà boueux du sang clinquant coulant des poches des ennemis. Roi de pique, il donne l'assaut, suit un dix de carreau et enfin un neuf de pique. Un bref sourire désabusé vole sur ses lèvres, il a maintenant 75,27% de chances d'avoir la meilleure main. Une aide fournie ni par les armes, ni par les conditions, mais par un allié acquis à sa cause, luttant contre un ennemi commun. Le dealer. Le message est clair, le sourire -envoyé diplomatique auprès de forces mal préparées au combat- décourage deux autres joueurs à la table, propulsant ses chances de victoire à 86,03%. « Gentlemen. » Ce mot, véritable olifant invitant au massacre, déclare les hostilités, Harvey est le premier à miser et il n'y va pas de main morte, quarante gallions sont ajoutés au Pot, élevant les possibles gains à deux-cent trente pièces d'or. On ne joue pas ce soir, on torpille les fonds adverses. Les voilà en tête à tête. Toutes les autres nations ont compris que le conflit ne les concernait pas. Il a maintenant 92,27% de gagner. La partie est pliée. Vient ensuite la River, un As de pique, 94,31% de chance de victoire. Check. Check. Le tour se finit rapidement, le Pot n'augmentera pas avant la Turn. La main experte du dealer révèle le coup de grâce, la guillotine sur l'échafaud. Un huit de carreau portant les probabilités d'empocher la mise à 95,48%. Wolf lui a donné de quoi miner le terrain pour les tricheurs. Alors Harvey ne lésine pas sur les moyens. « All-in. » murmure-t-il, un air de défi sur son visage trop innocent pour être celui d'un adversaire redoutable. « Call. » Le Pot vaut maintenant trois cent quatre-vingt gallions et douze mornilles. Comme prévu, Harvey perd. Sa Straight battue par une Flush. Probabilités que cela se produise ? 3,62%. Probabilité d'un Tie ? 0,90%. Probabilités pour qu'un adversaire gagne trois mains d'affilée sans triche avec des chances aussi faibles à chaque fois ? 0%. Surtout contre trois adversaires différents, Harvey s'est assuré que le dealer se débrouille pour qu'il n'ait une bonne main que lorsqu'il serait sûr du dénouement. Secouant la tête, visiblement défait, royaume en ruine à la trésorerie abimée par la guerre, Harvey se lève en faisant râcler la chaise, refusant la main tendue par son adversaire bon joueur. « All is fair in love and war, right ? » Le culot, l'audace du vainqueur, un petit sourire narquois. Harvey envoie valser sa chaise et se barre alors qu'un des videurs s'approche, théâtre de guerre, pour les nouveaux clients qui considéreraient de faire une scène.
« Table six, red shirt, six hundred forteen galleons, thirty-six sickles, seventy knuts. He's using Felix Felicis. » souffle-t-il à l'oreille de Wolf, qui prendra par la suite les mesures nécessaires. C'est pas son problème après tout.

À l'heure de la fermeture, contrairement à ses habitudes, Pup va rejoindre Wolf et le reste des Dregs bossant au Pit dans l'arrière-cour de la salle de jeux. Au milieu, désarmé, se trouve le trop chanceux vainqueur, la gueule ensanglantée. Il apprend à ses dépends ce que ça coûte de chercher à voler Wolf, et Lion par la même occasion. Il ne tient déjà plus debout et d'après ce qu'Harvey peut voir, il n'a même pas encore pris son dixième coup. Faible. D'un pas de velours, il approche et susurre à son oreille, un peu revanchard. « All is fair in love and war, right ? »

❝ Come underneath my skin ❞2000 & London

Un frisson, une grimace, un ricanement. Ses iris irrités se plantent sur le membre du gang qui se moquent sans état d'âme. Harvey aurait bien une remarque glaciale à lui aboyer, mais il n'aboie pas. Pas son style. Il n'est pas Swan. Or Tiger for that matter. Concentré sur la brûlure ambivalente qui lui cisèle le corps dans un chaud-froid qui l'envoie vriller. Narquois, le regret d'avoir accepté pointe le bout de son nez avant de disparaître, chassé par la raison et la satisfaction. Le buzz dans son oreille propulse son esprit dans diverses directions sans logique apparente. Les informations qu'il récolte jour après jour, les petites planques de fric de certains membres du gang, ceux qu'il n'aime pas trop, ceux qui aiment le taquiner sans motif autre que celui de l'agacer quand il est seul. Quand il est faible. Ce genre d'incident ne se produit pas quand les autres membres du Pack sont là, parce qu'ils sont tous plus impressionnants que lui, plus violents aussi. Les gens le sous-estiment, parce qu'en dépit du fait qu'il pourrait probablement tous les battre en duel -il est, d'après Tiger, l'un des sorciers les plus capables avec une baguette- les Dregs placent le marbre de leurs poings plus haut que les baguettes dans l'échelle du respect. Être un combattant chevronné a plus de valeur qu'un bon sorcier, et Harvey n'est pas connu pour sa force de frappe. Quand on lui demande de participer à un passage à tabac, il oblige, ses coups ne sont pas les plus violents mais ils sont les plus froidement calculés, destinés à laisser des traces longtemps, à être des plaies qui cicatrisent mal. On le sous-estime parce qu'un gang comme le leur privilégie les grandes gueules, les bad boys endimanchés dans du cuir de dragon tanné d'avoir vu le gravier de trop près. Lui, c'est la force tranquille, l'eau des glaciers qui fond au printemps et qui embarque avec elle les cailloux en aval. Il laisse un sifflement viscéral sortir de ses lèvres, incapable de le retenir et il s'en mord la lippe automatiquement alors qu'un idiot ricane. « Shut your goddamn mouth, Walrus. » fait Swan d'un ton plein de reproches. Harvey lui est reconnaissant, comme toujours, d'assurer ses arrières. C'est la force de leur petit groupe, ils sont solidaires, même si les tensions ne sauraient être tues. L'ennui avec des forts caractères c'est qu'ils ont tendance à être immensément conflictuels, là où Pup préfère le calme. On pourrait penser que cette propension à l'apaisement passe par le dialogue, ce serait mal le connaître. C'est par le silence, un regard désabusé qui vous fouille les entrailles, qu'il évite la bagarre. « I'm done. » dit le tatoueur du gang en rangeant son matériel. Un soupir de soulagement leur échappe à tous les deux. L'un parce qu'il est venu à bout d'un travail laborieux -et sous haute pression, on ne rate pas un tatouage pour les Dregs-, l'autre parce que la torture a pris fin et qu'il est maintenant un membre à part entière de sa famille -ô combien dysfonctionnelle- d'élection. « Give it up for Hawk, guys. » Hawk. Son nouveau surnom. Sa nouvelle identité. Fini le tendre chiot que les gars du gang peuvent emmerder, maintenant il prend son envol, sous la forme d'un aigle. Un murmure approbateur émerge des membres du Pack, un consentement forcé des autres. Instinctivement, gêné d'être l'objet d'autant d'attention, Hawk passe sa main sur sa nuque, touchant le tatouage frais qui envoie dans tout son corps une décharge électrique bien désagréable et le fait grimacer, arrachant à l'assemblée un sourire mi-affectueux mi-apitoyé.

❝ Just a slob like one of us ❞2004 & London

Hochement de tête vertical. Salut.
Hochement de tête horizontal. Laisse-tomber.
Main levée. Je m'en charge.
Revers de main. Tu m'ennuies.
Yeux fermés. Culpabilité.
Hochement de tête. vertical Approuvé.
Hochement de tête horizontal. Pas de nouvelles.
Main levée. Dégage.
Revers de main. Who cares ?
Yeux fermés. Je suis pas d'humeur.
Hochement de tête vertical. Merci.
Hochement de tête horizontal. Refus.
Main levée. My apologies.
Revers de main. Revenir plus tard.
Yeux fermés. Méditation.

Son vocable peut s'avérer confus pour un non-initié. Les membres du Pack sont rompus à l'exercice de traduction, même si, à eux il parle. Peu, mais il parle. Tout est travail de nuance et d'instant choisi. Les autres membres des Dregs ont compris les bases ou ont simplement arrêté de faire l'effort, ça ne l'emmerde même pas de ne pas être entendu quand il est pourtant très clair dans son langage corporel. Lui est apprend, chaque jour un peu plus, de loin, regard affuté et rodé à décrypter les signes d'agacement, de complaisance et de satisfaction. Il doit y avoir une règle tacite, dans l'univers, qui décrète qu'on ne peut être soi-même qu'avec un certain nombre de gens. Pour Hawk, ce nombre est quatre. Quatre, symbole de la construction, la sienne après son éviction du domicile paternel, symbole de réalisation, celle qu'il a trouvé en devenant comptable puis régulateur de jeu au Pit, symbole de l'ordre, auquel il obéit et qu'il fait régner d'une main de velours dans un gant de velours lui aussi. Quatre, l'entêtement et l'obsession, qu'il nourrit pour les chiffres. Calculatrice ambulante, opérant toujours avec quatre opérations d'avance. Cette année a été mouvementée, la guerre, les hauts et les bas dans les affaires, bateau chancelant sur les flots qui jamais ne chavire. C'est sa quatrième année en tant que membre du Pack. Quatre, encore une fois. Ce n'est pas un hasard.

À eux cinq, cinq symbole de la liberté, liberté d'agir et d'imposer leur désir -ou du moins ceux de Wolf que les quatre autres font leurs par procuration-. Cinq, dont la signification ésotérique est la vie, groupe hétérogène en perpétuel mouvement, qui bien que composé d'éléments disparates fonctionne comme une machine bien rodée. Et si parfois la moralité de leurs actions est discutable, elle l'est plus souvent qu'il ne se plaît à l'admettre, Harvey ne regrette pas d'être là, il ne s'image nulle part ailleurs. Trouver sa place dans le monde, n'est-ce pas là tout ce qu'on peut demander ? D'un hochement de tête, couplé d'un sourire, il salue Az qui approche dans toute sa maladroite majesté. The pretty one, comme aime à le taquiner Wolf, est talonné par Spider. Ensemble ils s'accoudent au bar, Swan serrant de sa main valide l'épaule d'Hawk, et ils lui racontent leur journée, conscients que même s'il ne répond pas, il emmagasine toutes les informations, un éclat de sourire dans le regard quand l'anecdote est amusante, répondant à tous les stimuli en silence. C'est aussi pour ça qu'ils l'aiment, du moins il suppose, parce qu'il ne les noie pas sous des flots intarissables de banalités. En un sens il les connaît mieux qu'ils ne le soupçonnent, ou peut-être aussi bien, il est le gardien de leurs secrets, de leurs paris.


• • •

Just keep playing
Even when life gives you a crappy hand you just have to deal with it.


Dernière édition par Harvey "Hawk" Wakefield le Lun 10 Avr 2017 - 15:45, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas

OUTCAST • all hail the underdogs
Brienne Wickham
Brienne Wickham
‹ inscription : 07/02/2017
‹ messages : 243
‹ crédits : lempika, tumblr, american psycho.
‹ dialogues : darkseagreen.
HAWK ♥ ♣ LAS VEGAS PARANO ♦ ♠ Tumblr_nmsrcjWF5D1r64huio10_250

‹ liens utiles :
rolf ft. ryan gosling, astoria ft. lily collins, theodore ft. dylan o'brien, édouard ft. bob morley, neville ft. daniel sharman, elijah ft. chris evans, ambroise ft. sen mitsuji, alexander ft. alfie enoch, olivia ft. emeraude toubia, brienne ft. natalia dyer, dean ft. john boyega, gregory ft. alden ehrenreich, priscilla ft. daria sidorchuk, charles ft. james norton, hwan ft. vernon choi, jay ft. gong yoo, hiram ft. abel tesfaye, adidja ft. reece king.


‹ âge : dix-sept (16/08)
‹ occupation : une gamine des rues, membre d'un gang, les Dregs.
‹ maison : poufsouffle
‹ scolarité : 1997 et 1998.
‹ gallions (ʛ) : 1079
‹ réputation : je suis une folle furieuse.
‹ particularité : une folle furieuse.
‹ faits : je suis la fille du fameux Wicked Wickham, un tueur en série sorcier cannibale qui a sévi côté moldu il y a douze ans en Cumbria. J'ai grandi dans le système moldu jusqu'à Poudlard à son enfermement à Azkaban. Je suis officiellement morte lors de la Bataille de Poudlard. J'ai été trouvée par un gang, les Dregs, et je suis sous leur protection depuis. Je suis atteinte du syndrome de Bole (équivalent sorcier du trouble borderline).
Fait non négligeable, je tape très fort. On m'appelle Floo même si mon surnom officiel est Spider.
‹ résidence : dans un vieil entrepôt désaffecté avec le reste de mon gang.
‹ patronus : impossible à invoquer
‹ épouvantard : un homme écorché vivant.
‹ risèd : rien de particulier.
HAWK ♥ ♣ LAS VEGAS PARANO ♦ ♠ Empty
!!!!!!!!!
ONE TRUE LOVE
MON BÉBÉ HAWK!!!! trop contente de te voir tenter ce personnage, tellement hâte de lire cette fiche, bienvenue bienvenue bienvenue, sfhspdihfsidpghds, la suite stp. iiih iiih j'ai hâte qu'on rp aussi, depuis le temps qu'on doit. 'o' palpite BIENVENUE DONC ET BON COURAGE ET: EZFSIPDHFPIHSDIPHSG. palpite fire

• • •

All this other shit I'm talkin' about they think they know it, I've been praying for somebody to save me, no one's heroic And my life don’t even matter, I know it, I know it, I know I'm hurting deep down but can’t show it, I never had a place to call my own, I never had a home, Ain't nobody callin' my phone, Where you been? Where you at? What's on your mind? They say every life precious but nobody care about mine.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
HAWK ♥ ♣ LAS VEGAS PARANO ♦ ♠ Empty
HAWK ♥ ♣ LAS VEGAS PARANO ♦ ♠ Tumblr_m7y3ojU5Pa1rydouao1_250

c'est pas plutôt une agence de mannequinat, les dregs ??? nan parce que c'est pas censé être aussi stylé, les gamins des rues, ptn :russe:

bienvnue bel enfant :-^:
Revenir en haut Aller en bas

HERO • we saved the world
Neelam Rosier
Neelam Rosier
‹ inscription : 24/11/2016
‹ messages : 536
‹ crédits : siren charms + casseurs flowters, le mal est fait
‹ dialogues : #teal.
HAWK ♥ ♣ LAS VEGAS PARANO ♦ ♠ Tumblr_mwvsoyXojp1sly6i2o4_250

‹ liens utiles :
fiche ☾ quiet is violent
liens ☾ stolen youth
pow ☾ msn

dc ☾ anthea moriarty
tc ☾ rin saïto

‹ âge : 22
‹ occupation : propriétaire du centuries, qui appartenait auparavant à mon cousin simon rosier et que je tente de reprendre en main.
‹ maison : serdaigle, j'suis une serpentard manquée.
‹ baguette : est faite de chêne rouge et possède un crin de sombral en guise de coeur.
‹ gallions (ʛ) : 1912
‹ réputation : je suis plus créature qu'humaine et que je me revendique comme telle ; que j'ai toujours manqué de self control, été trop extrême dans mes idéaux ; qu'ainsi il n'est pas étonnant qu'à présent le nouveau gouvernement doute de moi et souhaite me mettre en cage (tout comme l'ancien).
‹ particularité : une demie vélane avec des bribes d'avenir.
‹ faits : j'ai longtemps été une Belliqueuse extrême connue sous le nom de Fauve et que je n'ai jamais intégré la renaissance du phénix. J'ai été capturée peu avant la bataille finale par le gouvernement, qui m'a gardée pour mes (très incertaines) visions de l'avenir et pour des expériences en rapport avec ma qualité de demie vélane. J'ai ensuite été libérée par le nouveau gouvernement, mais uniquement pour être de nouveau placée sous surveillance, à l'hôpital, en attente de mon procès.
‹ résidence : je sais pas encore où lol help.
‹ patronus : une forme indistincte
‹ épouvantard : la communauté vélane décimée.
‹ risèd : un sommeil sans prémonitions, accompagné d'un irlandais encore plus revêche au réveil qu'en temps normal (jtm kid).
http://www.smoking-ruins.com/t6013-neelam-stolen-youth
HAWK ♥ ♣ LAS VEGAS PARANO ♦ ♠ Empty
ok alors j'attendais trop cette fiche parce que le sc est top top top (j'ai stalké tous les scéna de ce gang) (je stalkerai tous ceux qui s'inscriront avec yeah ) et j'suis pas du tout déçue de ce que j'ai pu lire jusqu'ici, bien au contraire inlove inlove inlove inlove

hawk a écrit:
Il a un MSN, sur lequel il suit tout le monde et n'est suivi par personne.
je l'aime déjà mdr mdr

bienvenue sur exci et bon courage pour la suite de ta fiche kr kr

• • •

feeling used but i'm still missing you and i can't see the end of this, just wanna feel your kiss against my lips. and now all this time is passing by but i still can't seem to tell you why it hurts me every time i see you realize how much i need you.
Revenir en haut Aller en bas

HERO • we saved the world
Kingsley Shacklebolt
Kingsley Shacklebolt
‹ inscription : 04/04/2017
‹ messages : 44
‹ crédits : avengedinchains
‹ dialogues : italique
HAWK ♥ ♣ LAS VEGAS PARANO ♦ ♠ SWd9mTHEMIxQ4

‹ âge : 40 years old
‹ occupation : veteran
‹ scolarité : uagadou school ’mountains of the moon’
‹ baguette : silver lime wood with a Dragon heartstring core 13 ½" and quite bendy flexibility
‹ gallions (ʛ) : 971
‹ réputation : homme d'honneur
‹ particularité : wand-free magic
‹ patronus : a talking lynx
‹ épouvantard : the chaos.
‹ risèd : arthur and Molly, happy, alive
http://www.smoking-ruins.com/t7052-murly-kingsley-shacklebolt
HAWK ♥ ♣ LAS VEGAS PARANO ♦ ♠ Empty
bienvenue parmi nous bad boy dent

HAWK ♥ ♣ LAS VEGAS PARANO ♦ ♠ Gox0u7Z

:ins:

Harvey \"Hawk" Wakefield a écrit:
Faire disparaître des mémoires l'existence des sorciers ou affirmer leur supériorité

mufasa ne dira qu'une chose : "c'est pas très gentil les méchants"

que t'accompagne la providence pour la fin de ta présentation HAWK ♥ ♣ LAS VEGAS PARANO ♦ ♠ 1f618

• • •



every human life is worth the same, and worth saving

frimelda (code) + faust (icons)
Revenir en haut Aller en bas

OUTCAST • all hail the underdogs
Harvey "Hawk" Wakefield
Harvey
‹ inscription : 08/04/2017
‹ messages : 527
‹ crédits : soft parade, tumblr
‹ dialogues : teal
‹ liens utiles :
‹ âge : 27
‹ occupation : gang member
‹ maison : never attended hogwarts
‹ scolarité : 1987/1994
‹ baguette : Cèdre, au coeur de crin de sombral.
‹ gallions (ʛ) : 1593
‹ réputation : le silencieux, l'observateur, dont les yeux vous dévisagent. collecteur d'informations mises à profit par d'autres.
‹ particularité : un vrai talent pour l'arithmancie et pour jouer avec les nombres
‹ patronus : une souris
‹ épouvantard : une porte fermée.
‹ risèd : Ses amis, ensemble, autour d'une table.
HAWK ♥ ♣ LAS VEGAS PARANO ♦ ♠ Empty
Brienne ♥️ Youuuuuu I love you Je vais tout faire pour honorer ton scénario d'enfer et the Pack is gonna kick some asseeeeeees. What a Face

Boris ♣️ Thanks :-^: On fait ce qu'on peut, si en plus d'être dans la merde on était moche ça serait la lose absolue don't you think ? What a Face

Neelam ♦️ Les Dregs c'est la vie. Les 4 sc étaient trop cool, choisir a pas été facile (enfin si un peu mais bon). J'espère que t'aimeras la suite ! Merci pour le message I love you

Kingsley ♠️ Pour Scar, c'était Mufasa le méchant What a Face Merci ! Je vais m'y mettre de ce pas, histoire que la providence ne me joue pas de tour.

• • •

Just keep playing
Even when life gives you a crappy hand you just have to deal with it.
Revenir en haut Aller en bas

PRISONERS • bloodstains on the carpet
Terrence Appleton
Terrence Appleton
‹ disponibilité : Présente et disponible
‹ inscription : 27/12/2016
‹ messages : 40
‹ crédits : GΔINTOOKLEY
‹ dialogues : #336633
HAWK ♥ ♣ LAS VEGAS PARANO ♦ ♠ Tumblr_inline_moyepkGJiS1s0klf6

‹ liens utiles :
Présentation Liens & Chronologie

Severus T. Snape ft. Adrien Brody
Percy I. Weasley ft. Richard Madden

‹ âge : 39 ans (17/03)
‹ occupation : emprisonné à Azkaban depuis six mois
‹ maison : Serdaigle
‹ scolarité : de 1976 à 1983
‹ baguette : Elle appartenait à son grand-père. Achetée dans les pays de l'Est il y a bien longtemps elle mesure 28 centimètres et a des runes inscrites en son bout. Renfermant un crin de sombral, le bois du prunellier qui a été utilisé est particulièrement robuste.
‹ gallions (ʛ) : 1155
‹ réputation : Terrence est un malheureux repenti. Parait-il que certains à l’extérieur entretiennent la polémique concernant son incarcération.
‹ particularité : Occlumens et soigneur, il n'a plus vraiment l'occasion d'employer ses talents depuis son emprisonnement.
‹ faits : Il compte faire appel à son jugement dans les semaines qui viennent. Il ne mérite pas sa peine de six ans d'emprisonnement - aussi courte et futile puisse-t'elle paraître à ses compagnons de prison. Il n'a rien à faire à Azkaban, sa place est à Sainte-Mangouste où il compte bien reprendre son poste de psychomage. Et puis évidemment il va poursuivre sa quête de la création humaine. Alec n'est pas bien loin.
‹ résidence : à Azkaban en compagnie des autres marqués
‹ patronus : informe, il n'a jamais produit un seul patronus corporel
‹ épouvantard : un trou noir l'aspirant vers le néant. Ce dernier représente sa mort et sa perte en somme.
‹ risèd : une foule de sorciers du monde entier, l'acclamant de toutes parts pour ses travaux sur la conscience humaine et la destruction/reconstruction de l'âme.
http://www.smoking-ruins.com/t6962-terrence-appleton-poison-cure
HAWK ♥ ♣ LAS VEGAS PARANO ♦ ♠ Empty
HAAAN bave Ce scéna de fou, un Dregs en plus tbe Très très bon choix et un début de fiche déjà à tomber.
Bienvenue sur EXCI et bon courage pour la suite vahine

ça va pas m'aider à retenir mes pulsions concernant un certain wolf (ou tiger ou swan d'ailleurs) >< ils me font de l’œil depuis un peu trop longtemps /sbaf c'est vraiment pas raisonnable j'ai honte

• • •

♒️ You break me down ♒️

• Terrence Appleton • La justice avait échoué et lui était une de ses principales victimes. Ne pouvant compter que sur lui-même, il attend dans sa geôle le moment opportun pour récupérer sa liberté. Stupid believer.
Revenir en haut Aller en bas

WIZARD • always the first casuality
Nao Chang
Nao Chang
‹ disponibilité : dispo ♡
‹ inscription : 29/01/2017
‹ messages : 1049
‹ crédits : hrsy (avatar), the weeknd (paroles), tumblr (gif sign).
‹ dialogues : rosybrown.
HAWK ♥ ♣ LAS VEGAS PARANO ♦ ♠ Tumblr_onqf358jwx1vuwqjbo7_400

‹ âge : vingt ans (02.09.83)
‹ occupation : attrapeur des falmouth falcons et étudiant au Centre London-I ; enchaîne également plein de petits jobs à côté pour payer ses études.
‹ maison : poufsouffle (de septembre 95 à juin 02).
‹ scolarité : septembre 02 à aujourd'hui (au Centre London-I en 2ème année).
‹ baguette : mesure trente centimètres, en bois de vigne, elle contient un crin de licorne.
‹ gallions (ʛ) : 2561
‹ réputation : true athlete, terre-à-terre capable de converser avec tout le monde, il reste humble et bienveillant en toutes circonstances ; mais il dégage aussi une image de snob, du gars inaccessible et froid, ça dépend surtout du point de vue.
‹ particularité : maître de l'air.
‹ résidence : dans un appartement avec mes deux meilleurs amis, dans le quartier du Whitehorn.
‹ patronus : une hirondelle
HAWK ♥ ♣ LAS VEGAS PARANO ♦ ♠ Empty
yeeees ce choix de perso trop cool iiihiiih ET REEE BIENVENUE DU COUP jule (enfin il me semble que c'est un re ? hm) n'hésite pas à venir nous voir en cas de questions et tout et squatte le flood d'inté aussi, c'est plutôt cool là-bas hinhin bon courage pour la rédaction de ta fiche I love you

• • •


I like the thrill, nothing's gonna make me feel this real. so baby don't go home I don't wanna spend tonight alone. baby please would you end your night with me ? don't you leave me all behind, don't you leave my little life, don't you leave my little lie.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
HAWK ♥ ♣ LAS VEGAS PARANO ♦ ♠ Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

HAWK ♥ ♣ LAS VEGAS PARANO ♦ ♠

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Leaky cauldron ”
I know chasing after you is like a fairytale
 :: Présentation; walk the line :: validés
-