sujet; (F/FAMILY) JENNIFER MORRISON • a sky full of stars.

Invité
Invité
(F/FAMILY) JENNIFER MORRISON • a sky full of stars. Empty
Alice Barjow
feat jennifer morrison • crick

• surnom ; aucun. Alice n'apprécie pas spécialement les sobriquets.
• naissance ; 30 avril 1971, Londres - Sainte-Mangouste (UK).
• ascendance; de sang-mêlé. Son ascendance n'a jamais été une honte. Son nom de famille, en revanche...
• camp ; neutre. Seul son confort (et sa survie) l'intéresse.
• réputation ; elle a gagné le respect de ses pairs par la seule force de son travail, s'éloignant ainsi de l'aspect glauque que l'on assimile à sa famille. On la considère forte, indépendante, travailleuse - capable de tout faire, capable de diriger. Si Alice est consciente de ses capacités, il n'en reste pas moins que - contrairement à ce que l'on pense - elle a l'impression d'avoir raté une partie de sa vie. Autour d'elle, ni mari, ni enfant.
• état civil ; célibataire. Elle a aimé une fois mais l'homme en question a préféré lui tournant le dos, n'envisageant pas de faire sa vie en compagnie d'une Barjow. Elle a retiré de cette relation une envie intense de faire ses preuves.
• rang social ; Elite Sorcière, par la seule force de son travail acharné.
• épouvantard ; ayant passé toute sa vie à travailler et à améliorer son rang social, Alice craint désormais de finir ses jours seule. Sans époux, sans enfant. Elle n'a toutefois jamais perçu le mariage ou l'accouchement comme une finalité en soi mais la sorcière a désormais l'impression d'avoir raté quelque chose.
• risèd ; atteindre tous ses objectifs, détenir un certain pouvoir. Alice se verrait, sublime et élancée, entourée de gens lui quémandant des conseils. Être une figure incontournable.
• caractéristiques ; au choix.
• particularités ; aucune. Hormis ses remarques acerbes mais justes.
• objets ; au choix.
• caractère ; susceptible, arriviste, observatrice, aimante (même si elle ne le montre pas forcément toujours), caractérielle, dévouée.

Alice n'a de Barjow que le nom. Toute sa vie, elle n'a eu de cesse de repousser les initiatives de ses parents à son encontre ; les reliques, la boutique, elle n'en avait cure. Enfant, elle rouspétait dès que son père la traînait chez Barjow & Burke, ne parvenant pas à apprécier l'ambiance quelque peu glauque et mystérieuse qui se dégageait des objets entreposés sur les étagères. Elle n'a jamais affiché le moindre intérêt à ce propos, contrairement à son frère cadet. De fait, elle a toujours eu l'impression d'être la plus grande honte de son père, se targuant toutefois d'aller à l'encontre de ses demandes. Envoyée à Serdaigle, le nez toujours plongé dans les bouquins (surtout ceux de potions, dont elle était – et est toujours – passionnée), ses amis étaient rares mais tous admiraient sa verve et son orgueil. La réputation sordide des Barjow la précédant, Alice a toujours eu en tête de l'outrepasser, souhaitant être reconnue pour ce qu'elle faisait et non pas pour cette misérable boutique située dans l'Allée des Embrumes.

Continuant à entretenir des relations conflictuelles avec ses parents – son père en particulier, Alice se fit engager par l'apothicaire dont la boutique était située sur le Chemin de Traverse. Arriviste et prête à tout pour briller en société, la jeune femme n'hésitait pas à jouer de ses charmes avec la clientèle, maniant ses relations avec un certain brio. Les hommes, les enfants – elle s'en fichait et voulait satisfaire ses propres désirs. Pourtant, elle rencontra un jour un sorcier qui la fit miroiter un avenir radiaux avant de se raviser, se lamentant sur le fait qu'elle n'était qu'une simple Barjow. Cette révélation la poussa à exécrer davantage le nom qu'elle portait et à accentuer également les efforts qu'elle fournissait.

Début octobre 2001, Alice a sauvé une insurgée de la mort in extremis. Un soir, alors que son patron lui avait confié la fermeture de la boutique, la jeune femme a été attirée par des bruits peu ragoûtants. Sur les pavés, une gosse était en train de se vider de son sang, désartibulée à la suite d'un transplanage qui avait visiblement mal tourné. Mais son corps, couvert de coupures, lui indiqua que ses blessures ne résultaient pas d'un simple accident. Elle aurait pu ne pas la soigner, la vendant aux sbires du Magister – mais, en croisant son regard larmoyant, son ventre s'était tordu sous une envie maternelle impossible à satisfaire. Alice s'occupa d'elle du mieux possible, la choyant et pansant ses nombreuses plaies. Il fallut plusieurs semaines à la jeune fille pour lui révéler son nom : Norma Steinberg, née-moldue de son état. Voulant à tout prix retenir cette gamine à ses côtés, Alice lui donna des fioles de polynectar ainsi que plusieurs mèches de cheveux qui provenaient du crâne de sa propre cousine. Aux yeux de la plèbe, lorsqu'Alice l'autorise à sortir, Norma Steinberg est Jane Barjow.

Depuis peu, le patron d'Alice est régulièrement contraint à faire affaire avec les insurgés. La jeune femme sait qu'il risque gros et, même si elle apprécie ce vieil homme à qui elle doit la majeure partie de son savoir, elle ne peut s'empêcher de croiser les doigts quant à la suite des événements ; l'emprisonnement de l'apothicaire la propulserait sûrement à la tête de la boutique.

Clyde Barjow • Jensen Ackles

Norma Steinberg • Marie Avgeropoulos
En mal d'enfant, Alice a vu en Norma l'opportunité de s'occuper d'une jeune fille qui avait visiblement besoin d'aide. Elle l'a sauvée d'un transplanage qui a mal tourné – et peut-être de rafleurs qui la poursuivaient, Norma n'en a jamais rien dit – et lui a donné des fioles de polynectar, la présentant sous l’appellation de sa petite cousine : Jane Barjow. L'illusion est parfaite, même les membres de sa famille s'y laissent volontiers prendre, ignorant royalement les petites maladresses de Norma. Alice voit en cette paisible adolescente une fille de substitution qui, malgré quelques insécurités, est susceptible de lui apporter ce dont elle manque cruellement. En revanche, si Alice est prête à s'offrir corps et âme pour cette gosse qu'elle connaît à peine et à qui elle donne pourtant énormément d'affection, elle ne voit pas que Norma a saisi l'opportunité d'aider les insurgés par son biais et ce, bien malgré elle. Étant apothicaire, et prétextant avoir accueilli sa cousine chez elle pour un temps indéterminé, nombreuses sont les fois où l'adolescente s'est rendue sur son lieu de travail, n'hésitant pas à rafler au passage quelques ingrédients susceptibles d'aider sa cause. Alice n'a pas encore remarqué ces vols qui, s'ils restent peu fréquents, défient sa confiance.

Ivory Burke-Rowle • amber heard

Callidora Burke-Rowle • sarah gadon
Alice et Callidora étaient deux naufragées au sein de familles dont elles ne partageaient pas les passions. Par désintérêt total dans le cas de la première, tandis que la seconde était tout simplement sans cesse repoussée de ce cercle d’étranges fanatiques. Elles ont trouvé en l’autre une confidente, et cette compréhension qui leur manquait du fait de leurs différences. Réparties dans la même maison à Poudlard (bien que de générations différentes), dotées de la même ambition ainsi que de caractères bûcheurs et sournois, elles sont toujours serré les coudes, montaient ensemble plans et projets, s’imaginaient un glorieux avenir. Elles sont toujours aussi proches à l’heure actuelle, conscientes de pouvoir toujours compter sur l’autre à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit – tant dans l’adversité que pour de précieux moments à partager.

Maddox Burke • Garrett Hedlund

Castiel Burke-Rowle • Boyd Holbrook
Par esprit de solidarité à l'égard de la douce Callidora, Alice exècre Castiel tant elle est capable de voir l'esprit de dépendance, mais aussi d'animosité, qui voile le caractère de son amie lorsqu'elle est en sa présence. Toutefois, le jeune homme est sûrement sa plus grande source d'inspiration. De la répulsion, il lui en apporte volontiers – mais son intérêt à son égard est grandissant. Leurs conversations sont nombreuses et passionnantes. Dès qu'ils s'adressent la parole, ils sentent grimper en eux le feu d'une passion inavouée, l'envie de défendre leurs intérêts pour mieux descendre ceux des autres. Ensemble, ils sont imaginatifs et leur verve n'en est que plus féroce. Ils agissent l'un envers l'autre avec une certaine empathie – même si celle-ci est souvent froide, voire glaciale. Ils se ressemblent plus qu'ils ne veulent bien l'accepter et peut-être est-ce pour cela qu'ils mettent autant d'adresse dans le simple fait de se défier.



Dernière édition par Clyde Barjow le Jeu 6 Nov 2014 - 13:51, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
(F/FAMILY) JENNIFER MORRISON • a sky full of stars. Empty
scénario terminé, libre
et il le vaut bien. euh.



Bonjour, bonsoir.  jule  gaah  yeux  Tout d'abord, merci d'accorder un peu d'intérêt à mon scénario tout beau tout chaud (comme dans la culotte à Malfoy). Quelques petites informations pour vous aider à mieux cerner mes attentes et le perso d'Alice :

pseudo, infos, avatar ☆ Le pseudo n'est pas négociable - toutefois si le prénom du personnage vous ulcère, vous pouvez toujours vous inscrire sous un surnom ou sous A. Machin Barjow. L'avatar est facilement négociable ; essayez juste de prendre une actrice qui ressemble plus ou moins à Jensen et qui correspond également au perso. jule Les informations apportées ci-dessus ne sont pas négociables (ou alors très difficilement). Toutefois, n'étant pas fermée au dialogue, vous pouvez toujours me mpotter pour me parler des détails qui vous chiffonnent. Qui plus est, si vous devez respecter le personnage d'Alice, ça me ferait également plaisir que vous ajoutiez votre petite touche personnelle  hinhin

les relations ☆ Les relations sont à voir avec les intéressés (donc n'hésitez pas à balancer des mps à droite et à gauche) jule juste je pense (après à vous de voir si ça vous intéresse de jouer sur ça ou pas) qu'Alice commence tout juste à s'ouvrir grâce à la relation maternelle qu'elle entretient avec Norma mais elle risque aussi de se fermer comme une huître si elle apprend que cette dernière se sert allègrement dans la réserve de la boutique. Quand elle aime, Alice aime passionnément et elle donne tout (mais sans forcément le montrer) ; elle est présente, elle est là. Ses mots peuvent être durs, blessants mais toujours salvateurs. Alice, c'est un peu l'épaule sur laquelle on se repose sans vraiment s'en rendre compte.

exigences ☆ J'aime les gens qui mettent des smileys  gaah  yeux  I love you  rougit  hehe  :russe:  graouh  hinhin  dent  :hhh:  :pokerface:  minikr  inlove  fire  palpite  iiih  bed  perv et qui essaient également de s'intégrer sur le forum - franchement, les petits membres d'Exci sont merveilleux et très gentils, du coup il ne faut pas avoir peur de vous jeter à l'eau. En ce qui concerne mes rps, je fais entre 1000 et 1500 mots mais je m'adapte et, si vous faites plus / moins, je m'en fiche tant qu'il y a de la motivation derrière. (: Ah ouiii, les prises de tête, je n'en veux pas (du tout, du touuuut) ; si vous êtes ici, c'est pour vous amuser donc relaaaax (take iiiiit easyyy)  minikr

Merci de vous intéresser à mon bébé de grande soeur en tout cas, smouack.  fire
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
(F/FAMILY) JENNIFER MORRISON • a sky full of stars. Empty
gaah saute kr hug inlove foufou placard perv tbe adore pétille dead GOSH

ça te va comme smileys ? I love you What a Face
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
(F/FAMILY) JENNIFER MORRISON • a sky full of stars. Empty
MA SOEUUUUUUUUUR gaah
mon poussin des îles, ma chieuse, ma morue, OMFG gaah n'hésite pas à me mpotter pour me poser des questions ou juste pour parler météo, j'suis là pour ça aussiiiiii gaah
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
(F/FAMILY) JENNIFER MORRISON • a sky full of stars. Empty
l'amour fraternel, c'est tellement beau hehe merci mon cancrelat adoré :russe: je n'hésiterais pas si jamais (je pense que je viendrai forcément dans tous les cas What a Face )
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
(F/FAMILY) JENNIFER MORRISON • a sky full of stars. Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

(F/FAMILY) JENNIFER MORRISON • a sky full of stars.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jennifer Morrison & Pierre Niney Crackship #002
» Desperate Housewives - venez faire la fête -zbaff- plus on est de four, plus on riz !
» Jennifer Morrison ─ 555 931
» ✿ 'cause you're a sky full of stars. (délai accordé jusqu'au 05/09)
» Ambroise Bàlaan ▬ A sky full of stars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Until the very end ”
like the tiny dust floating in the air
 :: Evanesco; they lived happily ever after :: Fiches poussiéreuses
-