sujet; [MISSION #1] dark waters
MessageSujet: [MISSION #1] dark waters   [MISSION #1] dark waters EmptyMar 28 Oct 2014 - 7:51

Invité
Invité
[MISSION #1] dark waters Empty


     “ dark waters ”

- 26 octobre 2001 -


Citation :
Ce n'est pas tout à fait une île, plutôt un inquiétant rocher émergeant de flots étrangement calmes et limpides. S'il semble aisé à atteindre, la vérité est tout autre : la mer, à cet endroit, regorge de Selkies, créatures magiques aptes à charmer par leur chant toutes les âmes qui s'égarent sur leurs eaux. On dit qu'elles les subjuguent puis les attirent dans les profondeurs, somptueuses amantes des bras desquelles ni homme ni femme ne ressort intact ou même vivant. Par ailleurs, l'endroit en lui-même ne reste que peu de temps au même emplacement et est cerclé de protections le rendant particulièrement difficile d'accès — celles-ci ont toutefois été réduites pour vous permettre de remplir votre mission.

Vous serez en compagnie d'un mangemort qui possédera une carte à usage unique, confiée par le Magister, afin d'accéder à l'emplacement actuel. Vous n'avez que 2h devant vous : si vous êtes encore sur place au prochain déplacement, vous serez engloutis par la mer et ses habitants et ne réapparaîtrez pas en même temps que l'étrange île. Ce temps imparti, vous devrez le mettre à profit pour accomplir la tâche qui vous a été confiée : amener un dragon jusqu'à l'île, afin qu'il en devienne le gardien. La créature, bien évidemment, est digne de la réputation de son espèce ; indomptable et rageuse, furieuse et dotée d'une forme de magie instinctive, agressive, qu'elle utilisera sans pitié contre vous. Le trajet promet donc d'être pénible... et cette étape n'est que la première. L'île, pour sa part, regorge d'une magie sombre, sordide, et l'odeur du sang sacrifié pour élaborer les protections suinte presque des pierres noir étrangement humides. Il y a une caverne dont l'entrée ne peut que révulser : même à plusieurs mètres de cette entrée creusée à même la roche, qui semble descendre loin sous l'eau, le besoin de s'éloigner assaillirait n'importe quel curieux. Vous devrez pourtant y pénétrer. Juste assez pour installer la créature, mais pas trop non plus car, plus loin, les maléfices crépitent presque au point de rendre l'air irrespirable. Quoi que le Magister cache dans les entrailles de cet endroit maudit, il est plus qu'évident qu'il ne tient pas à ce que le secret soit percé. Si vous trouvez des informations, vous devrez les noter et les rapporter à Harry Potter.

Davius, vous serez sous polynectar et vous avez été envoyé auprès de Vyk afin de le protéger lors de cette mission. Quant à vous, Vyk, veillez à bien maîtriser le dragon car les conséquences pourraient être terribles. Gardez l'oeil ouvert.

NDLR : Vyk était dans le groupe WIZARD lors de la mission.

Disons-le clairement : il ne sent pas cette mission.

Est-ce le fait qu'il n'a aucune diable d'idée d'où ils vont ? Que Hawkstone a participé à la tentative d'enlèvement des rebuts et a peut-être quelques Mangemorts aux basques sans que ce soit su ? Qu'un Mangemort sera justement de la partie ? Qu'ils ont un putain de dragon (un dragon, par Merlin) entre les mains ? Ou un fin amalgame de toutes ces raisons, agrémentées de l'incertitude de la puissance de son Polynectar et de ses capacités de vol, lui qui n'a pas touché à un balai depuis Poudlard, au grand désespoir de son père qui avait souhaité en faire de joueur de Quidditch, à son image ?
Sans doute. Un peu de tout cela et plus encore. Se dégourdir la baguette est cela dit plus que bienvenu et il a hâte. Hâte même si cette mission consiste à de la collaboration avec le Magister. Puis, qui sait, peut-être qu'ils pourront jeter discrètement leur escorte dans la mer... rêver est si doux.

Il a pris l'apparence d'un gardien de dragons, un certain Elias Burnwell qui porte plutôt bien son nom. En tous cas, vu le surnom de Burn attribué par les autres, il faut croire qu'il a bien choisi sa profession. Son visage grave lui a plu et il a pris dix centimètres, ainsi qu'une carrure conséquente, ce qui peut bien se révéler utile. Et de toutes les couvertures, celle-ci est bien la plus crédible, en la situation.

Il a salué Roman Travers – leur chaperon Mangemort – d'un respectueux « Monsieur », même si en vérité, il lui aurait bien craché au visage. La vérité est que ce serait plus que simple de l'éliminer immédiatement et qu'il n'aurait même pas le temps de réagir. Ses souvenirs de Travers remontent à longtemps, mais ils sont vagues, se résument à ceux d'un Serpentard ombrageux, et il se souvient seulement de son ascension fulgurante pendant et depuis la guerre. De son envie personnelle de l'abattre.
Quant à Hawkstone, une accolade chaleureuse entre collègues bien de circonstance, même si le Llewellyn caché sous l'apparence de Burn se serait bien passé de ce contact physique.

Les trois hommes sont réunis au point de terre le plus rapproché de ce qui semble être leur destination, même si Davius n'en voit même pas l'ombre à l'horizon. Hawkstone et lui ont parlé de ce qu'ils vont faire, mais il n'y a rien de plus incertain que leur plan. Heureusement que les sorts utilisés pour contrôler un dragon ne diffèrent pas tant que cela de ceux employés pour contrôler un Mangemort... simple différence d'écailles et de crocs. L'Auror s'avance et scrute l'horizon, avant de désigner les objets et le dragon qui ont été livrés à cet endroit par le Magister et le département de gestion des créatures magiques. « Les balais sont prêts et la créature enchaînée. » Il n'a toujours pas élevé le bavardage au rang de passe-temps favori. Les chaînes sont bardées de runes qui les rendent incassables, la créature de sorts, et elle devrait être contrôlable par trois hommes le temps de se rendre à l'îlot inconnu, s'ils ne traînent pas en chemin. Encore heureux que ce dragon soit un mâle et pas une femelle. « Vous avez tout ce qu'il vous faut, sire ? » Il parle à Roman, évidemment, le regarde poliment, attend, l'air neutre et patient, alors que chatouille déjà sa baguette dans son étui à sa taille. Oh, ce serait facile, si facile...


Dernière édition par Davius Llewellyn le Mar 3 Mar 2015 - 14:32, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [MISSION #1] dark waters   [MISSION #1] dark waters EmptyMar 28 Oct 2014 - 11:04

Invité
Invité
[MISSION #1] dark waters Empty
In the fog.

Le morceau de parchemin entre ses mains dévoile les détails de la côte qui se mouvent seconde après seconde, ébranlée par la houle d'une mer démontée. Au loin, dans l'horizon brumeuse, aucune trace de l'île qu'ils sont censés pister ne se fait voir. Rien. Il n'y a rien si ce n'est la preuve de son existence incarnée par un simple petit point assujetti d'un nom sur une carte destinée à disparaître. Ainsi, les yeux perdus dans le vide, il scrute un horizon vide qui le rend un peu plus nerveux qu'il ne l'est à son habitude. « Vous avez tout ce qu'il vous faut, sire ? », cette simple phrase semble le faire sortir de sa stase, mais il n'y répond rien si ce n'est un hochement affirmatif de la tête. Il n'a pas la force desserrer les dents, il n'en a pas l'envie non plus, il sait juste qu'au fond quelque chose de mauvais se trame, il ne sait juste pas sur quoi poser son doigt pour laisser déferler son inquiétude et cette rage qui découle de ses incertitudes.

La catatonie s'en va, ses muscles se remettent en marche comme les rouages d'une vieille horloge cassée. La douleur est fulgurante, toujours pas vraiment remit de cette attaque qu'il avait subit quelques jours plutôt et qui aurait pu lui coûter bien plus qu'un lambeau de chair. Le pas vif, il passe à une distance raisonnable de cet infernal compagnon de voyage. Le dragon. Il a les yeux grands ouverts sur le monde, la pupille élargie par le sort qui lui a été lancé, le corps enlacé par des myriades de chaînes sur lesquelles ont été scrupuleusement gravées des runes magiques. Le tout devrait permettre à l'équipage restreint qu'ils sont d'arriver en entier jusqu'à cette maudite île mouvante. Il soupire, avant de prendre en main le balais qui lui servira de moyen de locomotion.

Il ne peut s'empêcher de se demander depuis combien de temps il n'est pas monté sur un balais. Trop longtemps, mais ça ne s'oublie pas, surtout pas quand on a le sang aussi pur que celui des Travers. Le balais dans une main, la carte dans l'autre qu'il enfoui bientôt dans la poche de son long manteau noir, il vient enfin s'adresser à ses deux comparses. « Vous ! », il s'adresse à l'homme en charge des dragons, « Votre mission est de garder ce dragon en cage n'est ce pas ? Alors vous prendre la tête du cortège, je suppose que s'il devait s'en prendre à l'un d'entre nous, il serait juste que cela soit celui qui l'aura enchaîné et qui n'aura pas su le garder entre ses fers.», le ton est froid, implacable tout autant que peut l'être le chef des rafleurs qui les prononce. « Quant à vous. », il laisse son regard clair, presque opalin, parfait contraste avec son allure sinistre, traverser cet autre homme. « Vous restez en arrière, à mes côtés. Nous ne serons pas de trop pour fermer la marche. », ils ne seront jamais, de toute façon, pour fermer la marche de cette mission qui semble déjà bien dangereuse avant même d'avoir commencé. Le sablier laisse s’égrainer le temps, un temps qu'ils ne peuvent maîtriser. Il est temps de partir.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [MISSION #1] dark waters   [MISSION #1] dark waters EmptyLun 3 Nov 2014 - 17:20

Invité
Invité
[MISSION #1] dark waters Empty
[MISSION #1] dark waters Second_skirmish_at_cave

Une bourrasque de vent fouetta le visage de Vyk. Il plissa les yeux, essayant d’apercevoir ne serait-ce qu’un point, à l’horizon. En dehors de la mer, de la mer, et encore de la mer, Hawkstone ne percevait strictement rien. Il soupira, inspira une grande bouffée de cet air frais et marin, avant de se tourner vers ses deux compagnons. Cette mission, il la sentait bien. Du moins, pour le début. Elle réunissait un dragon, ainsi qu’un parcours de vol en balai. Deux sujets assez bien maîtrisés par Vyk, ancien batteur de l’équipe de Gryffondor à son époque Poudlard et expert en dragons. Et pour le coup, il était accompagné de comparses de choix : Roman Travers, un mangemort digne de ce nom, ainsi qu’Elias Burnwell, un savant gardien des dragons, admiré par Vyk. Enfin… sous cette couverture, se trouvait un quarantenaire nommé Davius. Il faisait partie des insurgés, et cette information suffisait pour que Hawkstone place toute sa confiance en cet homme. Et finalement, à sa gauche, au bout d’une longue chaîne en métal solide, se dressait le fameux dragon, qui, impérieux, toisait le trio d’un coup d’œil féroce. Assaillie de sortilèges en tout genre, la créature était soumise à une puissante immobilité. Néanmoins, pour le voyage et pour faciliter le transport de la bête, la moitié des sortilèges de pétrification serait levée. Vyk savait d’avance que ce Noir des Hébrides en profiterait pour se venger, malgré les nombreuses chaînes et les enchantements destinés à réduire les moyens du dragon. Cette île où ils devaient transférer l’animal devait être d’une haute importance pour que le Magister en personne réclame un tel dragon agressif et doté du sens du territoire comme le Hébride.

Vyk répondit à Roman d’un très léger signe de la tête. Bien que cet homme le répugnait de par son arrogance et sa figure détestable, il était disposé à lui obéir tout simplement car il était son aîné. Pour cette mission, s’il souhaitait avant tout sauver sa peau, il avait tout intérêt à ne pas se rebeller face à cet homme expérimenté, mangemort ou pas. Il prit donc, comme convenu, la tête de file, avant de se tourner vers Elias et Roman, une dernière fois : « Une fois sur place, il y’aura ces bêtes des mers. Je ne sais pas grand-chose à leur sujet, juste qu’elles tenteront de nous couler de par leurs chants mélodieux. Il serait peut-être judicieux de s’infliger le sortilège de l’assourdissement ? » Une volonté de fer ne suffirait pas à résister aux appels de ces monstres mystiques. Mieux valait prendre toutes leurs précautions. Le dragon ne serait déjà pas une tâche facile, alors il était hors de question qu’ils se compliquent tous les trois la vie à cause d’autres bêtes magiques. Le balai serré dans la main, Vyk leva une dernière fois la tête vers le Noir des Hébrides. Puis, il dégaina sa baguette, prêt à rompre le charme de pétrification, au moindre signal de Roman ou de Davius.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [MISSION #1] dark waters   [MISSION #1] dark waters EmptyJeu 13 Nov 2014 - 5:41

Invité
Invité
[MISSION #1] dark waters Empty
La voix implacable du Mangemort s'adresse d'abord au membre du Ministère, puis à lui, qui le regarde d'un œil impassible, prêt à recevoir les ordres. « Compris. » À l'arrière avec Travers. Ils vont s'amuser, c'est certain. Le sorcier sort une flasque d'une poche intérieure de ses vêtements chauds et en boit une longue rasade. « Whisky ? » Il offre poliment, mais range l'objet quand il ne perçoit aucune réaction de la part des deux autres hommes. Ça l'aurait étonné, d'ailleurs, que Roman Travers s'abaisse à boire à la même flasque qu'un sang-mêlé. Tant mieux Il n'a pas envie de partager quoi que ce soit avec lui, en vérité, pas même sa salive par goulot interposé. Le subterfuge est simplement que cette flasque est véritablement pleine de whisky (hé, on ne dit jamais non à un petit remontant !), mais qu'il en a une semblable dans sa poche, celle-là pleine de Polynectar. Assez pour aller jusqu'au bout de cette mission, pour grappiller tout le temps possible de ce moment privilégié passé avec un des sbires du Lord Noir, sur une île coupe-gorge.

Ses yeux se posent ensuite sur Vyk, qui propose quelque chose de pas bête du tout. « Bonne idée pour le sort. Nous le ferons quand on sera là. » Inutile de s'assourdir avant le temps. Ils vont déjà avoir toute la misère du monde à s'entendre, là-haut dans les airs.

Un signe de tête et Hawkstone lance un sort qui achève de réveiller le monstre qui les accompagne. Davius voit nettement l’œil du Noir des Hébrides s'ouvrir, se refermer, comme confus, puis se fixer sur eux, comme pour tenter de voir à travers leurs ridicules personnes. Son cœur bat fort à ses tempes et il se félicite d'être capable de garder son sang-froid et de ne pas être celui expressément en charge de la créature. Ils doivent partir tout de suite. L'Auror enfourche son balai, après avoir passé d'épais gants de cuir à ses mains et avoir jeté un dernier coup d'oeil à l'horizon, comme pour tenter d'y apercevoir leur destination. Toujours rien. Cette mission sent toujours mauvais.
Un coup de pied vigoureux au sol et il décolle dans les airs, fermement arrimé à son balai. L'ivresse du vol n'a jamais été sienne, il a toujours été correct à défaut d'être remarquable, et sa maladresse s'exprime quelque peu dans ses vacillements et ses traits tendus, tirés. Les deux heures s'écoulent trop rapidement, ils devraient déjà être en route. Sa voix se fait un peu trop rauque, un peu trop ressemblante à sa voix habituelle, mais le vent assourdi son inutile commentaire : « Allons-y. » Avant que ce dragon ne les bouffe et que cette île les engloutisse vivant.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [MISSION #1] dark waters   [MISSION #1] dark waters EmptyVen 16 Jan 2015 - 14:28

Invité
Invité
[MISSION #1] dark waters Empty
Baguette levée, Vyk formula le sortilège destiné à rompre les enchantements de protection entourant le dragon. Ses yeux ne lâchaient pas l’œil perçant de l’Hébride : le Gryffondor pouvait y lire toute la fureur de la bête, et sa détermination à saisir la moindre occasion pour se débarrasser des trois sorciers. Hissé sur son balai, et en parfaite synchronisation avec ses deux compagnons de mission, Hawkstone tapa du pied pour s’élever dans les airs, à la hauteur du dragon. Avec grand fracas, ce dernier frappa l’air de ses grandes ailes déployées pour prendre son envol. Des cris assourdissants s’échappèrent de la gueule ouverte, tandis qu’il balayait l’espace de sa queue puissante et de ses membres pour tenter de blesser l’un d’entre eux. Suspendu sur son balai d’une seule main, Vyk tendit le bras gauche, la baguette pointée dans la direction du Noir des Hébrides : « Impero ! » Une force invisible enveloppa totalement le dragon, désormais obéissant, bien que de nombreux grognements sourds se firent encore entendre. Vyk put souffler un peu, la majeure partie de son travail étant effectuée. Il ne leur restait plus qu’à se rendre sur cette île –toujours invisible-, pour y conduire la bête.

Tout se déroula dans un calme étrange, voir presque inquiétant. Dans son dos, le Noir des Hébrides ne cessait d’émettre des grondements de protestation, signe qu’il luttait toujours contre le sortilège impardonnable auquel il était soumis. Vyk s’assurait de le maintenir bien "en laisse", au moyen d’une épaisse chaîne fixée à la créature, et, surtout, grâce à sa baguette, toujours tendue dans sa direction. Il était habitué aux voyages sur balai, maintenu en équilibre à l’aide d’un seul bras : il y’a quelques années de ça, ç’aurait été une batte de Quidditch, qu’il y’aurait eu dans sa main gauche. Le jeune homme tourna la tête pour jeter un coup d’œil dans la direction de ses deux aînés, afin de voir ce qu’il en était d’eux ; ce qui, bien sûr, lui valut une remarque désobligeante de la part du mangemort. Comme quoi il s’agissait là d’une réaction digne d’un sacré débutant… Vyk serra la mâchoire pour se forcer à ne rien répondre. Cependant, l’envie de lui en coller une le tourmentait toujours autant ! Au bout d’un quart d’heure, Vyk s’immobilisa dans les airs, tout en se tournant à demi vers Davius et Roman. D’un signe de tête, il leur désigna un point précis, au loin : « Là. Nous y sommes, non ? » Oui, ils y étaient presque : c'était bien l'île qui se dressait parmi les vagues houleuses. Preuve à l’appui : dans cette zone, la tempête était bien plus violente. Vyk s’agrippa fermement à son balai, sans jamais cesser de tirer sur la chaîne du dragon pour maintenir une prise sur lui, si jamais l’Imperium s’annulait. Bientôt, ils seraient confrontés à ces espèces de sirènes et autres créatures marines bien glauques… En plus des intempéries et du dragon ! Sans parler de cet enfoiré de Travers… Autant dire que les deux insurgés n’étaient pas au bout de leur peine.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [MISSION #1] dark waters   [MISSION #1] dark waters EmptyMar 20 Jan 2015 - 3:38

Invité
Invité
[MISSION #1] dark waters Empty
C'est un silence de mort qui règne entre l'Auror et le Mangemort. Ils n'ont rien à se dire et Davius ne désire pas du tout engager une quelconque conversation avec un homme qu'il désire faire plonger dans la mer dès que possible. Parce que si l'idée de suivre le plan s'est bien présentée à lui comme une évidence, son esprit rebelle et indomptable n'est jamais bien loin. Surtout pas en cet instant. Il reste cela dit tranquille pendant tout le temps du trajet, jusqu'à ce que Hawkstone se retourne vers eux pour demander si l'île qu'ils aperçoivent est bien celle qu'ils doivent rejoindre. Travers déplie la carte et la consulte, deux fois plutôt qu'une, avant d'acquiescer de sa voix froide. Les yeux du Llewellyn sous Polynectar sont fixés sur le parchemin enchanté.

C'est le moment d'agir.

Davius n'a pas froid aux yeux – c'est bien ce qui a faillit le répartir à Gryffondor, il y a longtemps maintenant. C'est bien pour ça qu'il ne craint pas de lancer directement un Incendio informulé à Travers, qui a le temps de le voir venir du coin de l’œil et qui réussit à parer son sort inattendu. Il en essaie un autre, mais une rafale de vent le déstabilise et le fait rater le sort. De quoi donner une ouverture au Mangemort, qui lui lance deux sorts sans attendre – sorts détournés habilement.
Le Poufsouffle fait piquer son balai sur l'autre homme, qui l'évite également, mais alors qu'il est à porté de main, il réussit à lui coller une droite qui fait chanceler Roman. Il n'a pas pu y mettre toute sa force (rapport au fait qu'il est sur un foutu balai au-dessus de la foutue mer), et l'autre a eu le temps de lui lancer un sort qui lui entaille le visage, en faisant couler le sang chaud. Il s'en fout. Il sait ce qu'il veut. « ACCIO CARTE ! » Il a carrément hurlé, dans le vent qui s'est levé et l'empêche d'entendre quoi que ce soit, et il a lâché son balai pour pouvoir attraper la carte qui a bondi des mains du Mangemort aux siennes. Qui a volé, en vérité, et qui aurait pu se perdre dans la tempête s'il n'avait pas refermé ses doigts dessus avec vivacité. Il est tellement instable, il peut chuter à tout instant.

Que Burn soit arrêté pour traîtrise ne lui fait pas un pli et il pense seulement à la carte précieusement tenue entre ses doigts, froissée. Il la rabat sur le manche du balai, qu'il agrippe furieusement. Le dernier sort qu'il hurle dans la rafale en est un assez puissant pour provoquer une embardée sur le balai de Roman. Une embardée qui fait piquer l'objet magique du nez, Mangemort à son bord inclus.

Puis, balai et Mangemort disparaissent. Transplanage ? Ou amerrissage forcé ? Peu importe, tant qu'il ne revienne pas. L'Auror reste deux minutes à scruter la mer et les environs, avant de laisser un sourire satisfait étirer ce visage qui n'est pas le sien. Il déplie la carte, qu'il étudie avec attention en tentant de conserver tout son équilibre, avant de regarder Vyk. Et le dragon. Le dragon impatient. Le dragon qui le regarde de ses yeux cruels. « Ça me semble être le bon moment pour devenir sourd. » Ils vont devoir bientôt descendre et se rapprocher de la mer, donc du danger des selkies et de leurs chants ensorceleurs.


Dernière édition par Davius Llewellyn le Mar 3 Mar 2015 - 14:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [MISSION #1] dark waters   [MISSION #1] dark waters EmptyLun 2 Fév 2015 - 16:49

Invité
Invité
[MISSION #1] dark waters Empty
Le vent soufflait si fort dans cette zone là du territoire. Vyk en vint même à se demander si un sortilège de l’Assurdiato serait franchement nécessaire. Cependant, mieux valait être plus prudent que trop insouciant… En tout cas, le Gryffondor avait tout raté du combat qui s’était déroulé juste dans son dos. En vérité, il était bien trop concentré sur ce dragon, qu’il matait à la puissance du sortilège de l’Imperium. Par bourrasques, le vent bourdonnait jusque dans ses oreilles, lui coupant les sons, ou les grognements plus précisément, émis par ses deux compagnons de voyage. Autrement, nul doute qu’il serait venu en aide à Burnwell. L’envie de cogner Roman Travers aurait surmonté tous ses principes, dont celui de s’en tenir à la mission, au pied de la lettre. Ce ne fut que lorsqu’il entendit le hurlement de Davius, qui formulait un sortilège d’attraction, que Vyk tourna la tête dans la direction des deux hommes, sans jamais se détourner complètement du Noir des Hébrides. Tout se passa très vite. Roman disparut. La carte-pass magique se retrouva dans la main de l’insurgé. Vyk leva un sourcil, interrogateur. Davius se contenta d’afficher un simple petit sourire satisfait. Bon… que dire de plus ?

Hawkstone ne s’attarda pas davantage sur l’absence, ou plutôt, la disparition du mangemort. C’était même plutôt un poids en moins sur leurs épaules d’insurgés. A présent, ils devraient affronter de nouveaux problèmes. La communication serait difficile, si les deux hommes s’infligeaient le sortilège d’assourdissement. Néanmoins, cette étape était nécessaire, s’ils tenaient à ressortir vivants, en traversant les eaux infestées de selkies. « Effectivement. Contentons-nous d’atterrir, de relâcher la bête, puis de repartir tout aussitôt. » Pour si peu de choses, ils n’auraient pas besoin de s’adresser la parole, n’est-ce pas ? De toute façon, ni Davius, ni Vyk n’étaient de nature bavarde. Néanmoins, si un danger apparaissait soudainement… autant dire qu’ils seraient en bien mauvaise posture, pour se prévenir l’un l’autre. C’est pourquoi il ne fallait vraiment pas qu’ils s’attardent sur cette île. Une simple erreur de coordination et tout échouerait : non seulement ils perdraient la vie, mais ils priveraient le groupe insurgés de ce pass magique non-négligeable. Portes ouvertes sur une île qui tenait à cœur au Lord… Ce n’était pas tous les jours, que des opportunités pareilles s’ouvraient aux insurgés.

Vyk serra fermement la chaîne dans son poing tendu. Il allait devoir gérer le dragon quelques millisecondes à la seule force de ses bras, le temps pour lui de couper l’ouïe de Davius. Ca allait être une tâche compliquée, compte tenue des éléments de la météo, qui se déchaînaient sur eux. Ce vent puissant était une sacrée plaie. Concentré, Vyk fit voyager la pointe de sa baguette du dragon, vers l’homme face à lui. « Assurdiato ! » s’empressa-t-il de crier, juste avant que la créature, consciente de sa toute nouvelle liberté, n’envoie valser Vyk, à l’aide d’un coup de patte. Le blond se suspendit fermement à la chaîne qui le rattachait au dragon, et, dans un mouvement de panique, il pointa sa baguette vers son balai, qui piquait vers les vagues déchaînées : « Accio balai ! Accio balai merde ! » L’immense bête ne cessait de remuer dans tous les sens, pour se débarrasser de ce microbe d’humain, toujours accroché à elle. Tenace, le Gryffondor tint bon, bien conscient que cette chaîne était son seul point d’attache à la survie. Et avec soulagement, Vyk sentit ses doigts se refermer autour du manche rigide de son balai. Sans plus attendre, avec agilité, il grimpa dessus, sans jamais relâcher la chaîne qui le liait au dragon. Et, de nouveau, sa baguette se pointa vers l’Hébride : « Impero ! Burnwell, vas-y ! » hurla inutilement Vyk, puisque son interlocuteur était déjà sourd. Mais il comprendrait sans doute le message. Qu’il lui lance cet assurdiato… Et qu’ils puissent enfin descendre, pour vite en finir. Car l’adrénaline commençait à se dissiper, laissant peu à peu apparaître une douleur évidente au niveau de ses côtes, là où la patte du dragon avait frappé. Les risques du métier.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [MISSION #1] dark waters   [MISSION #1] dark waters EmptyMar 3 Mar 2015 - 15:11

Invité
Invité
[MISSION #1] dark waters Empty
La disparition de Travers ne trouble pas Hawkstone outre mesure, il ne voit même pas pourquoi celui-ci devrait avoir un problème avec cela, et il acquiesce à sa proposition de surdité. Ce n’est certainement pas l’idéal, mais il ne tient pas à ce que l’un d’eux se fasse dévorer par les créatures des mers, tout cela pour rendre un petit service au Lord Noir. Il y a des limites à ce que Davius peut faire pour le bien d’une couverture et des insurgés.

Le Poufsouffle patiente, jusqu’à ce que le sort le frappe et fasse bourdonner ses oreilles, le rendant insensible aux autres bruits. Bon sang, il déteste cela. Le mouvement laisse cela dit le temps au dragon d’attaquer le jeune homme – Davius pointe sa baguette non pas sur la créature, contre laquelle aucun de ses sorts ne ferait quoi que ce soit (chasser des mages noirs, ce n’est pas s’adonner à la dragonologie), mais bien sur Vyk. Au cas où celui-ci tombe. Il peut se permettre de perdre Roman, mais pas le blond. Ce dernier réussit à reprendre le contrôle. Il n’entend pas son cri, mais il est plus que clair, ce sans avoir besoin de lire sur ses lèvres - « Assurdiato ! » Il ne s'entend même pas. L’éclair lumineux frappe son compagnon et il abaisse sa baguette, le souffle un peu court, les yeux posés sur le dragon qui s’est calmé. Pour le moment. Il n’ose pas imaginer son comportement sur l’île, quand les sorts qui y ont été tissés affecteront son esprit. Ils vont devoir quitter rapidement.

Il lève un pouce vers le ciel, pour s’assurer que l’autre va bien, et rabaisse seulement sa main quand l’autre lui répond du même signe. Ils vont survivre. Ce n’est pas… la mer à boire. Il rirait presque de ce trait d’esprit intérieur. Un autre signe pour lui indiquer de descendre jusqu’à l’île, qui s’est encore rapprochée et dont les lignes noires et humides, presque floues, comme si elle n’existait pas réellement, font revenir les frissons d’anticipation sur sa nuque. D’un étrange dégoût, également. Les deux hommes et la créature amorcent donc leur descente, le plus bas possible, le plus près de la mer qu’ils peuvent, pour ne pas être repérables plus longtemps dans les hauteurs du ciel.
L’eau est agitée, mais plus ils se rapprochent de l’île émergée, plus celle-ci semble se calmer. Ses prunelles se baissent pour regarder l’eau et son cœur manque un battement – de surprise, de peur subite – quand un visage pâle se dessine à travers les flots. Vite. Remonter les yeux. Difficile à faire quand une tête émerge doucement, juste devant eux, et darde sur lui, directement dans son cœur lui semble-t-il, des yeux de braise. Selkies. Il n’en a jamais vu. Celle-ci ressemble étrangement à... à Vincianne, oui, avec ses cheveux noirs, ses lèvres humides et ses yeux bleu glacier. L’eau noire lui cache le reste de son corps, qu’il sait non pas féminin, mais animal, celui d’une créature. La bouche s’ouvre et il n’entend encore que le bourdonnement, mais il sait ce qu’il en est. L’Auror détourne enfin le regard, les joues inutilement empourprées, et se rapproche de Vyk. Ils sont presque arrivés. Les têtes blanches sortent en masse aux abords de l’île, les attendant. Ils vont devoir reprendre un peu de hauteur, pour pouvoir se poser adéquatement sans se faire attaquer.
Davius agite sa baguette – une lumière en sortant pour attirer le regard de Vyk, à qui il montre les selkies du doigt, avant de lui faire signe de remonter un peu. Juste par prudence. Dans deux minutes, tout au plus, ils y seront et il ne restera que l’installation du dragon.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
[MISSION #1] dark waters Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

[MISSION #1] dark waters

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Mission] Dark Stalker
» A pleurer Dark MC Hammer
» [RS] Dark Fantasy [DVDRiP]
» [UploadHero] Rambo II : la mission [DVDRiP]
» Batman The Dark Knight Rises [DVDRiP]Action

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Until the very end ”
like the tiny dust floating in the air
 :: Evanesco; they lived happily ever after :: Trésors rpgiques
-