Partagez | .

sujet; jian + silver wings silhouetted against the child's sunrise

avatar
‹ inscription : 04/09/2016
‹ messages : 307
‹ crédits : av: neovenus. ic: j-murphy.
‹ dialogues : DarkGoldenRod.
‹ gallions (ʛ) : 801
Voir le profil de l'utilisateur
Jiàn "Effie" Changft. kim do yeon • © tumblr
wiz
ard
❝ The stars look very different today ❞Colour spectrum

☇ nom & surnom(s) ; chang prestigieux à l'origine et puant aujourd'hui, dans une société qui nourrit une haine du sang pur. ça tend à s'améliorer depuis l'arrivée au pouvoir des merlinois, mais c'est encore crispé, et il arrive qu'elle se voit refuser un job rien que pour ça. jiàn jade. effie depuis le premier rôle qui lui a permis d'être remarquée. ☇ naissance ; 1986 & londres. ☇ ascendance & origines ; sang-pure, sino-coréennes. ☇ occupation ; étudiante à Sawl Centre et jobbeuse à temps partiel, parce que la situation de sa famille est assez précaire, les cachets de sa mère très irréguliers et que son père ne peut actuellement pas subvenir aux besoins de ses proches, étant assigné à résidence. comme mentionné, le nom de Jiàn lui coûte parfois des places, mais pas que : on lui reproche aussi parfois d'être trop introvertie, sous prétexte que ce n'est pas pratique pour tantôt du travail d'équipe, tantôt le contact avec la clientèle. actuellement, elle travaille à l'Espresso Patronum, grâce à une recommandation de son frère Nao et un coup de pouce de... Mylan ? qu'elle connaît peu. ex de son frère et apparemment, compagnon du proprio de l'EsPat... well, elle ne crache pas sur quelques pistons en ces temps difficiles, surtout qu'elle est moyennement douée et n'aurait peut-être pas eu sa place autrement. ☇ parti politicomagique ; fervente merlinoise, non seulement parce que ce parti défend des idéaux qui promettent une amélioration de sa situation personnelle mais tout simplement parce que Jiàn est passionnée par le sujet depuis les... quelques mois qu'elle a passé à s'y consacrer. c'est fou, pendant des années ça l'a saoulée au plus haut point, elle ne comprenait rien en politicomagie et n'essayait même pas, d'autant plus que la guerre a """simplifié""" les choses avec l'instauration d'un régime totalitaire. et tout à coup, voilà qu'elle écoute une émission, puis deux, puis s'immisce timidement dans les discussions à bâton rompu entre sa mère et Nao, pour se retrouver plongée jusqu'au cou dans le sujet. rivalisant d'anecdotes et ne se lassant pas des interview, discours, infos.. par curiosité elle a approché les Jeunes Merlinois, parti regroupant des moins de 26 ans (environ) ayant des aspirations politicomagiques et des idées à partager. et ça lui a réussi. elle a rencontré Hermione Granger et forcément, la fréquenter a eu son petit effet : Jiàn est à fond, maintenant, on ne l'arrête plus. elle brigue un poste au sein du parti des jeunes et voudrait contribuer à élaborer les propositions de projets qu'ils apportent à leurs aînées, bien qu'elle soit encore un peu inexpérimentée et idéaliste (ses idées sont plus expérimentales que basées sur du vécu, et elle manque d'observation, obligée d'aller sur le terrain quand elle le peut pour se confronter activement à la réalité. ça ne la dérange pas, parce qu'elle a l'impression de s'accomplir à travers ces missions d'observation ou d'aide). ☇ réputation ; texte ici. ☇ orientation & état civil ; texte ici. ☇ niveau de vie ; texte ici. ☇ baguette ; composition. ☇ épouvantard ; pire peur. ☇ risèd ; désir le plus cher. ☇ patronus ; forme (attention: sauf cas exceptionnel, les mangemorts n'en ont pas). ☇ particularités ; la demande est à faire obligatoirement. ☇ caractéristiques ; (pysiques: cicatrices, tatouages...). ☇ animaux ; Jiàn n'est pas assez assidue pour prendre soin d'une créature vivante, et elle a un peu peur de s'attacher pour se retrouver à déprimer stupidement à la mort de l'animal. alors elle a transformé un haut-de-forme en boule de poils bruns et gris, et l'a appelé Topper. elle y tient beaucoup, il est adorable, aime particulièrement lui grimper sur la tête et rester logé sur ses cheveux pendant qu'elle étudie ; et il est propre (il prend la poussière et doit être lavé et brossé, mais c'est tout ce que requiert son entretient, surtout qu'elle peut le retransfigurer en chapeau et faire sa maman le laver), sent bon, ne ressent pas le besoin d'être nourri, est immortel (puisque là encore, il lui suffit d'inverser le sort, de retaper le chapeau s'il s'use et de le réanimer ensuite, pour que son petit animal soit de nouveau comme neuf)... certaines personnes en déduisent qu'elle a un problème affectif à résoudre, mais elle ne voit vraiment pas pourquoi. ☇ objets connectés ; (msn, pocketowl, télévision magique). ☇ déplacement ; bm double-pieds, vélo volant, voiture sorcière, magicobus ? annexe.
☇ MBTI : lettres du profil ici
Extraversion (E) ÉnergieIntroversion (I)
90%
besoin de contact avec les gens et le monde extérieur pour se régénérer indépendance, observation, besoin de calme et de solitude pour se ressourcer

Intuition (N) CompréhensionSensation (S)
80%
intuition, plans sur la comète, quête de nouveauté et d'originalité, 6e sens faits concrets, perceptions par les 5 sens principaux, carpe diem mais méthodique et scrupuleux

Pensée (T) DécisionsSentiment (F)
60%
esprit analytique, raisonnement logique, objectivité, honnêteté, argumentation décisions basées sur les valeurs personnelles, priorité à l’humain, à l'harmonie ; susceptibilité

Jugement (J) OrganisationPerception (P)
70%
élaboration de plans d'action, ponctualité, décisions souplesse et impro, adaptation à la situation, procrastination
❝ Life's a test, a game, did you pass ? ❞Momentary awareness

☇ signe astrologique: texte ici.
☇ style vestimentaire: texte ici.
☇ boisson favorite: texte ici.
☇ première cuite: texte ici.
☇ buveur invétéré ou Captain Apparate (Sam)? texte ici.
☇ t'as déjà touché à l'orviétan (drogues sorcières)? texte ici.
☇ friandises sorcières ou moldues? texte ici.
☇ gastronomie ou Dirico Express (fast food)? texte ici.
☇ t’es adepte du MALO™ (LOTO sorcier)? texte ici.
☇ t’es plutôt Bae Watch, Lancelot Central, autre chose? texte ici.
☇ dans quelle émission sorcière tu te verrais? texte ici.
☇ sorcier-ère célèbre de ta première carte de chocogrenouille! texte ici.
☇ sorcier-ère célèbre favori-e, modèle: texte ici.
☇ équipe de Quidditch préférée: texte ici.
☇ lectures (romans, journaux, magazines, presse people, BD / moldus ou sorciers, fanfic...): texte ici.
☇ métier de rêve: texte ici.
☇ si t'avais un retourneur de temps, à quelle époque t'irais vivre? texte ici.
☇ pire souvenir: texte ici.
☇ t'as déjà consulté une voyante? texte ici.
☇ tu vois les sombrals ? si oui, pourquoi? texte ici.
☇ la résolution que tu ne sais pas tenir: texte ici.
☇ combien d’heures tu passes greffé-e à ton Pocketowl et/ou ta MirrorTv chaque jour? texte ici.
☇ t'as déjà eu des problèmes avec la justice (pv, nuit en cellule de dégrisement, arrestation, etc.) ? texte ici.
❝ Nothing compares to you ❞Your shadow's still there behind me


Appelez-moi pseudo/prénom. J'ai âge, je viens de pays/région et j'ai connu le forum via top site / membre / bazzart / prd / ...

Si tout va bien vous me verrez connecté(e) x jours sur 7. Pour les scénarii uniquement : j'ai l'aval du créateur concernant ma fiche [] oui / [] non.
 
Approuvé par le Ministère de la Magie

• • •

It's innocence lost
⊹ I'm more than just a picture, I'm a daughter and a sister, Sometimes it's hard for me to show That I'm more than just a title Or a comment going viral, There's more to me than people know.


Dernière édition par Jiàn Chang le Dim 20 Aoû 2017 - 23:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
‹ inscription : 04/09/2016
‹ messages : 307
‹ crédits : av: neovenus. ic: j-murphy.
‹ dialogues : DarkGoldenRod.
‹ gallions (ʛ) : 801
Voir le profil de l'utilisateur
Today is the day for you to rise001
independant
002
ballerina
003
obsession
004
perfection

005
closet smoker
006
writer
007
FIDELIS
FAMILIAE
AMICISQVE
008
shopaholic

009
idealist
010
tricks
011
diet drinks
012
girly

013
jobber
014
talking agenda
015
excited
016
bulimia

❝ Citation au choixLife in technicolor

elle a passé son permis de transplanage pendant sa dernière année au CEPAS. le permis de conduire, coûteux, a été financé grâce à l'un des plans d'aide garantis par Mage Embauche. Jiàn suit actuellement les cours, en même temps que sa mère, si bien que chaque séance est assez... intense. • • • uc • • • uc • • • uc• • • uc.

☇ 001. independant ; elle a toujours été gâtée, Jiàn. au-delà des attentes et exigences strictes dues à son nom, elle a été plus couverte d'amour qu'elle n'aurait pu en rêver. il y a cette photo de ses premiers pas pour en témoigner : poupon à la démarche tanguante et à l'équilibre encore précaire, un grand sourire heureux piqué de deux dents à la gencive inférieure, flanquée de Nao et Min un peu craintifs à l'idée qu'elle ne chute ; scène qui s'achève sur elle qui s'arrête en fronçant ses petits sourcils, et qui mord chacune des mains qui la retiennent pour leur échapper en riant. unique fille après deux garçns, elle a été plus que choyée, ne s'est jamais sentie en reste, de trop, isolée parce que jugée inapte à participer à leurs jeux. pendant quelques années, alors qu'elle ne pouvait pas faire dix pas sans trébucher sur ses propres pieds, il suffisait de deux ou trois larmes de crocodile pour que l'un de ses aînés se précipite pour la prendre sur son dos ou la porte en princesse, tandis que l'autre récupérait son sac, son parapluie, lui apportait sa boisson favorite, etc. c'était marrant mais très tôt, l'envie d'indépendance s'est cristallisée jusqu'à devenir un besoin. elle voulait leur échapper de temps à autres, avoir le droit de faire des choses sans que chacun d'eux n'ait à y redire, et puis se débrouiller un peu par elle-même aussi. c'était leur galère commune, à Dylan Li et elle, mais Jiàn ne l'a pas supportée aussi longtemps que sa meilleure amie. réaction drastique : fugues nocturnes, éclats de voix, à 8 ans à peine elle a causé tant de tracas que consulter un mage thérapeute est devenu une obligation. la famille a trouvé une sorte d'équilibre. pas parfait, mais assez pour qu'elle puisse au moins respirer, faire ses propres expériences, avoir le droit de chuter et de se relever. et puis Bǎo Lán est né cette année là, concentrant le surplus d'attention ailleurs parce qu'il avait des besoins spécifiques, du fait de sa surdité. aujourd'hui encore, Jiàn oscille entre le besoin de s'ouvrir au monde et celui de se retrancher sur elle-même. ses moments de solitude sont plus que sacrés : nécessaires. elle étouffe si on s'invite dans sa bulle ou qu'on la force à sociabiliser lorsqu'elle n'est pas dans le mood. alors tantôt elle est énergique, amusante et pleine d'entrain, tantôt elle est drainée et n'aspire qu'à disparaître de la surface du globe le temps de se ressourcer.

☇ 002. ballerina ; l'année de ses 8 ans, sa mère l'a inscrite au piano mais elle a arrêté assez vite : c'est la danse qui l'a captivée. un peu trop rigide à son goût, mais une façon de mieux percevoir et maîtriser ce corps dans lequel elle se sentait un peu pataude. elle s'est découverte souple, s'est réconciliée avec sa silhouette tout en longueur, on l'a même décrétée talentueuse. ballerine en herbe aux progrès fulgurants, l'envie de confirmer les prévisions la concernant l'a poussée à faire encore mieux et elle rapidement passée de débutante à intermédiaire, puis au cap des pointes et des grands jetés, tandis que l'intérêt teinté de curiosité se muait en passion. freinée par l'internat en première et deuxième année, elle a pu rejoindre l'année suivante le cours d'art, et plus spécifiquement le club se consacrant à la danse, encadré par des professionnels qui tenaient aussi un studio de danse à Londres. c'était pratique, parce que les cours qu'ils donnaient à l'école pouvaient être ensuite poursuivis en dehors, pendant les vacances,  suivi cohérent qui permettait aux jeunes de participer aux galas annuels. corps de ballet au début de l'adolescence, Jiàn se donnait tant qu'elle a décroché à ses 15 ans (2001) son premier rôle de soliste, écopant de regards de travers de la part des plus grandes. sa prestation bien accueillie lui a donné l'opportunité de représenter l’Angleterre aux Chausson d’Or, compétition prisée. la pression accentuée par les limites et complications qu'imposait la guerre a été à l'origine de nombreux coups bas parmi les candidats espérant être qualifiés et recevoir l'autorisation de franchir la frontière, et Jiàn s'est fait avoir à ce jeu-là : uc uc uc.
à sa reprise il lui a fallu batailler, mais elle est tout récemment passée coryphée, ce qui lui a valu une recommandation pour le cursus de danse au WADA. elle y entrera en septembre, ayant décroché ses ASPICs en juin/juillet 2004.

☇ 003. obsession ; il semble anodin, son polaroid magique rose. apanage inoffensif, incontournable d'une gamine issue d'une génération découvrant et abusant des réseaux sociaux : en un clic se figent sur papier glacé quelques secondes d'une scène qui tourne en boucle, à l'infini. il y a plus pourtant : une touche d'athazagoraphobie (peur d'être oubliée) née de l'époque où elle a perdu les bénéfices de plusieurs mois, années de durs efforts, remplacée en un claquement de doigt par une autre fille pour un spectacle, après avoir sacrifié sang et sueur sur les planches. Jiàn, elle a eu cette épiphanie qui ne vient à d'autres qu'en milieu de vie : a pris conscience d'être éphémère, une fleur bientôt fanée. il suffirait de si peu pour qu'elle sombre dans l'oubli et cette seule idée la tracasse, l'angoisse. s'y ajoute une drôle de crainte, peur panique due aux drames internes ayant secoué la famille de son meilleur ami il y a quelques années : inquiétude à l'idée  d'oublier elle-même ; que s'effacent de son esprit des pans de vie, des souvenirs, des visages. des êtres aimés. Jiàn a le goût des albums légendés : un sourire, un flash, une date, des noms, un mémo en deux mots. c'est sans doute l'un des rares domaines dans lesquels elle se montre si structurée et appliquée. et régulièrement, elle les parcours seule ou avec l'un de ses frères ; serrement au cœur empreint de nostalgie, éclats de rires, réminiscences à mi-voix. parfois, ce sont ses parents qu'elle entraîne dans son trip trip down memory lane, toujours partante pour les entendre retracer la genèse de leur histoire, de celles d'aïeuls oubliés, ou simplement des anecdotes d'enfance que le temps a gommées de son esprit mais dont elle se fait une représentation presque vivace à force de les avoir entendues de leur bouche. inédites ou redites, Jiàn ne s'en lasse pas : un pied dans le passé, elle les entend avec la même attention jusqu'à pouvoir compléter les phrases elle-même ou les réciter simultanément.

☇ 004. perfection ; credo accroché sur la porte de sa chambre : study hard do good and the good life will follow ; nothing worth having comes easy. c'est clairement une tare de Chang que ce perfectionnisme exacerbé, cette violente haine de l'échec qui pousse tôt ou tard, trop souvent peut-être, à se haïr soi-même. Jiàn ne se pardonne que difficilement ses erreurs. la sensation est presque toujours présente, en sourdine, mais parfois elle la possède comme un hurlement intérieur dont l'écho se répercute dans la moindre de ses cellules, jusqu'à ce qu'elle en suffoque. il n'y a sans doute rien de plus dangereux pour son équilibre que ces instants où ses traits se figent en une mine placide, inexpressive, cherchant à masquer la tourmente. au-delà du nuancier brun de ses iris fuyants, une tempête : jamais certaine que ses efforts soient suffisants, jamais satisfaite à 100%. c'est un peu d'elle et un peu de son héritage à la fois : une éducation en deux extrêmes, entre lourdes exigences et amour proche de l'adoration. elle a ce côté digne et impérieux en apparence qui contraste avec le chaos tantôt joyeux tantôt angsty qui envahit son esprit. il y a la carapace : l'allure tout en maîtrise, en port de tête charismatique et en pas de danseuse, qui laisse à croire que son existence entière est sous contrôle, parfaite, aura de snob. ce n'est pas anodin, c'est littéralement son armure. très solide en apparence, et c'est vrai qu'elle lui a plus d'une fois permis d'affronter la pression et tant d'autres situations délicates sans ciller. au point qu'il lui arrive à elle-même de se demander si elle est insensible, si elle ressent les choses, si son cœur bat correctement. mais parfois l'armure est assez fragile pour qu'un simple effleurement la fracture ; ça arrive avec un temps de retard, souvent et alors, toutes les émotions sont décuplées, comme une revenche. Jiàn déteste qu'on se doute de combien elle est vulnérable et hyper sensible et susceptible et messy à l'intérieur, parce que si même les apparences s'effondrent, que lui restera-t-il ? il n'y a que dans le secret de sa chambre — dans ce bordel soft (mais jamais trop chaotique) révélateur de ce qu'elle est intérieurement —  ou aux côtés de ses meilleurs amis, qu'elle se dévoile réellement. avec son vague à l'âme, ses rêves éveillés et ses breakdown silencieux, sa maladresse si éloignée de la maîtrise gracieuse dont elle fait montre en dehors, et puis ces instants où elle se sent stupide (eux seuls ont le droit d'en rire sans qu'elle ne leur en tienne trop rigueur). un peu comme sa mère, un peu comme ses frères, elle sait masquer la détresse jusqu'à en nier l'existence : touches couleur crème pour effacer les cernes violacés, blush rosé, un peu de rouge et un sourire. Jiàn enterre et réprime les frustrations et la détresse indésirables qui entachent son idéal de perfection, sans jamais vouloir admettre que tôt ou tard, elles finissent toujours par lui exploser au visage.

☇ 005. closet smoker ; encore une chose qui ferait tâche, encore une petite honte, une imperfection. aux yeux de ses proches du moins, et de la famille à l'étranger. Jiàn a commencé... oh, elle ne sait plus trop. pendant un spectacle, il lui semble : elle venait de reprendre après sa pause imposée, et il y avait l'angoisse, la certitude de se louper, de tout ruiner ; elle s'était sentie suffoquer et avait fui les coulisses pour se précipiter vers une sortie de secours, sans trop savoir ce qu'elle y ferait. fuir ou simplement prendre une bouffée d'oxygène pour repartir conquérir la scène ? y'avait là d'autres danseurs, échappés en douce pour une bouffée de nicotine. et ils lui avaient proposé leur simili remède contre le stress, cloisonné dans un cylindre de papier roulé. c'est sans doute plus pour ne pas sembler bébé qu'elle a accepté, prétendant qu'il ne s'agissait pas du tout d'une nouveauté pour elle ; vaine tentative, puisque la première bouffée lui avait fait cracher un poumon. joues rouges, poupée parfaite toute défaite avec ses yeux humides de fausses larmes, éclats de rire de la part des autres, sa réponse au défi avait été de continuer et depuis... elle n'a pas arrêté. c'est con mais avec ça, elle s'est sentie plus acceptée par les autres danseurs, à croire que savoir tirer sur une cigarette était une sorte de passage à l'âge adulte pour eux, ASPICs sociales un peu. à force c'est devenu une habitude réconfortante, un coupe-faim quand elle n'avait pas le temps de s'accorder une pause, un moyen de se détendre et d'échapper aux émotions négatives, un canalisateur d'angoisse, une dose de courage, une façon de sembler cool. palliatif, placebo, confort artificiel, mais toujours à l'insu des parents.

☇ 006. writer ; elle aime lire, Jiàn, et observer, mais aussi partager. petite elle parlait à n'en plus finir : c'était l'horreur pendant les trajets (bien avant la guerre et le bannissement des voitures sous l'égide de Lord V), entre les prétendues prédictions ("je seeeens... je sens que cette musique envoie des ondes très négatives, on devrait changer de fréquence, hmmm"), les chansons à rallonge aux paroles sans queue ni tête ("j'ai demandé à la luuune si tu pouvais envoyer une leeeettre, ça ne t'a pas suffiiiii") et les histoires improvisées sans fil conducteur ("il était une fois il y a très longtemps un royaume très éloigné. ils étaient très heureux et ils manquaient de rien et c'était le bonheur et un jour où tout allait bien, comme ça, au moment où ils s'y attendaient le moins il arriva quelque chose ! et à cause de cette chose là que cette chose était arrivée ça faisait que le royaume était menacé mais une grosse menace très menaçante et alors ils étaient désemparés et ils ont entendu une voix — ça arrivait dans ces temps-là (...)"). et puis elle a grandi, est devenue self conscious sur les bords, détestant l'idée de risquer de se ridiculiser. alors à la place elle s'est mise à écrire. bribes d'idées, quantités de projets avortés, toujours entamés avec feu puis abandonnés en cours de route. découvrir les fanfictions a été sa révélation : en démarrant sur des bases concrètes, faceclaim réel et caractéristiques connues en guise de point de départ, elle n'a plus du tout de mal à s'approprier un personnage, à l'étoffer et à développer une intrigue solide autour de lui. et si elle pleure à chaudes larmes, manque d'air même lorsqu'elle lit quelque chose de poignant, écrire les péripéties et imposer une montagne de drames à ses personnages ne la dérange pas du tout. franchement, elle est douée pour ça et ses fics ont leur petit succès. elle est de ces auteurs que l'on aime et déteste à la fois, parce qu'elle un peu cruelle et a l'art des plot twist qu'on adore détester ou déteste adorer ; et qu'elle est douée pour instaurer un certain suspens à chaque fin de chapitre, a la plume agréable, et est  fiable pour les happy end.

☇ 007. fidelis familiae amicisqve ; quand elle accorde son attention, c'est pour de vrai. quand elle aime, elle aime vraiment. Jiàn pourrait se décarcasser pour quelqu'un s'il est question d'une cause ou d'un coup de cœur ou d'une passion ou de quelque chose de plus profond, sentiments solides et durables. loyale à sa famille et à ses amis, à l'écoute, toujours prête à pleurer avec eux, rire avec eux, ou à les écouter parler en long en large et en travers de leurs émotions ; toujours partante pour les décortiquer et les analyser en quête d'une éclaircie. si ça ne dépendait que d'elle elle serait fiable à 100%. cela dit, elle est un peu dans les nuages, et si son talking agenda ne lui mentionne pas un détail, elle peut oublier quelqu'un en ville parce qu'elle l'a complètement oublié et est partie suivre x idée ayant poppé sans crier gare. en plus, elle oublie une fois sur deux de répondre à son pow, oupsy.

☇ 008. shopaholic ; c'est compulsif : Jiàn a un terrible problème avec le shopping. elle ne sait pas à quoi c'est dû, qu'on ne lui demande pas de décrire l'élément déclencheur ou quoi que ce soit du genre (à vrai dire, elle n'a pas envie de s'avouer que c'est une sorte de compensation depuis qu'elle a retrouvé le contrôle de son alimentation). elle sait juste que parfois, le besoin de claquer des gallions la ronge comme une gangrène. ça commence tel un bourdonnement subtile au creux de l'oreille et puis des fourmis dans les jambes, ce qu'elle appelle des crampes d'impatience et qui fait ses frères lever les yeux au ciel ; et ça s'achève en véritable frénésie. dans ces moments-là elle ne peut pas croiser une vitrine sans voir les mannequins ensorcelés l'appeler, à croire qu'ils sentent son envie et l'exacerbent de leur mieux jusqu'à ce qu'elle craque. elle se sent tellement bien lorsqu'elle cède qu'elle dépense sans compter. avant, ça n'avait pas d'importance, mais depuis la fin de la guerre, c'est terrible, presque dramatique. un secret honteux, les sacs qu'elle fait rentrer en douce dans la maison, cœur battant, et planque sous son lit comme une criminelle, avant de s'enterrer sous la couette avec la lumière de son pow pour calculer le total des reçus, l'argent dépensé qu'elle n'a même pas. les jours suivants, périple en sens inverse : il lui faut tout ramener, supplier que les vendeuses acceptent de reprendre ce qu'elle a acheté sur un coup de tête, mais parfois elle n'arrive pas à s'y résoudre lorsqu'elle est tombée amoureuse d'un vêtement. alors il lui faut faire des heures sup pour compenser, ou vendre d'anciennes affaires, et c'est vraiment un crève-cœur. il lui faudrait épouser un homme riche, clairement ; comme ça il paierait les dettes et lui permettrait d'acheter, acheter et encore acheter sans compter. le pire, sûrement, c'est quand elle mytho pour se couvrir : par exemple, il y a deux semaines, elle s'est bagarrée avec un homme pour une écharpe et a prétendu vouloir l'offrir à sa tante mourante. puis elle a recroisé le type alors qu'elle portait l'écharpe, et a dû affirmer que ladite tante était morte et la lui avait léguée. moment gênant à souhait.

☇ 009. idealist ; Jiàn, elle a la fâcheuse tendance de s'emballer et de s'émerveiller et de rêver les choses et les gens avant de réellement les connaître. elle s'en fait une idée idéalisée, se raconte des histoires toute éveillée, daydreams qui se brisent en milliers d'éclats lorsque confrontés à la réalité tangible. amis ou amoureux, elle a beaucoup trop d'attentes et est donc... facilement déçue, en plus de sembler froide parce que besoin d'affection incroyablement intense masqué sous un curieux mélange de réserve et de peur (d'aimer plus que l'autre, de se rendre vulnérable, d'être abandonnée...). en quelques jours, semaines, c'est la dégringolades et l'intérêt meurt inexorablement, à mesure qu'elle prend conscience des imperfections de l'autre au point de les trouver intolérables. ça la rend mélancolique, parce qu'elle s'en veut mais ne peut pas faire grand-chose pour inverser le processus de détachement une fois qu'il est enclenché. et alors il faut attendre le nouveau coup de cœur pour se sentir à nouveau intensément vivante.  

☇ 010. tricks ; petite, Jiàn a """prédit""" que son père allait se casser une dent (littéralement) sur une fournée de biscuit préparés par Min qu'il serait probablement le seul à accepter de goûter. un plombage magique et une dentition comme neuve plus tard, la gamine se voyait affubler d'un hypothétique don de voyance par sa dramatique maman, et ça ne l'a plus quittée. elle s'est prise au jeu, habituée à ce qu'on la questionne pour de petites choses (la couleur de la nouvelle déco, une qui favoriserait de préférence l'alignement des chakras de sa mère) ou pour les décisions de plus grande envergure (un script à accepter ou non, une place dans une série, etc). parfois elle y va au """"feeling"""" (lit ledit script et tranche en fonction de s'il lui semble être totalement stupide ou s'il a du potentiel), et parfois elle prétend tirer les cartes. elle s'amuse aussi à préparer des fortune cookies qui, une fois ouverts, libèrent un petit nuage de fumée rose à l'intérieur duquel flotte un message (un "prédiction" pour la journée). et quand elle veut amuser la galerie, c'est sur les objets inanimés qu'elle s'amuse : tours de passe-passe qui les transforment en animaux, parce que c'étaient les exercices de métamorphose sur lesquels elle galérait le moins, à l'école.

☇ 011. diet drinks ;

☇ 012. girly ; habituée depuis petite à être maquillée et joliment coiffée pour ses prestations, Jiàn a fait partie de ces gamines que les autres envient un peu parce qu'elles sont autorisées à porter du rouge à lèvres et des talons plus haut que les autres. tout ça, sans doute, parce que sa comédienne de mère la traitait comme une poupée plutôt que comme un véritable enfant, en dépit des regards dubitatifs qu'elle recevait de certains adultes responsables (il suffisait que d'autres s'extasient sur sa jolie demoiselle pour que le reste soit relégué en arrière-plan). ça s'est toutefois arrêté (en dehors des galas) quand la famille à l'étranger a clairement désapprouvé. à l'adolescence, effarée par un début d'acné, Jiàn a donc sans hésité fouillé la chambre de sa mère en quête de fond de teint. elle en est ressortie orange, n'ayant pas l'habitude d'user des sortilèges autobronzants qui confèrent à Iseul un joli teint un peu doré (caprice très occidental qui pince horriblement leur famille en Chine et en Corée, parce que pour eux, la pâleur est significative d'aisance et de prospérité, tandis que le bronzage est assimilé au travail sous le soleil et à la pauvreté) et a eu plus tard une belle poussée de boutons à cause de laquelle elle a refusé de sortir pendant des jours. a suivi un laps de temps durant lequel elle n'a pas osé toucher quoi que ce soit de plus que de quoi se colorer les lèvres ; et alors il y a eu msn et ses jolies it girls. elle faisaient tout paraître si passionnant, lorsqu'elles parlaient de leurs trente minutes de bien-être : routine passant des soins à la mise en beauté et supposée garantir une bonne journée, parce que quoi de mieux pour se sentir sûre de soi que de se savoir belle ? si une part d'elle trouvait la théorie très superficielle et surfaite, Jiàn a tout de même été curieuse, et puis les breakdown ont achevé de lui donner une bonne raison de s'y mettre. s'obliger à prendre soin d'elle l'aide à vaincre sa tendance à oublier les préoccupations quotidiennes normales, à se raccrocher au présent et à ne pas se négliger. elle aime bien, parce qu'elle a l'impression d'accomplir quelque chose rien qu'en trouvant le courage de se faire jolie, et que ça lui donne effectivement une impulsion pour s'atteler au reste de sa journée avec motivation et bonne humeur (parfois réelle parfois feinte, mais qu'importe tant que les autres ne le voient pas). pour la même raison, elle a décoré sa chambre. des tons pastels, du rose, pas bébé mais doux, de quoi se sentir apaisée quand elle s'y réfugie. ça la met dans un mood créatif qui lui permet d'écrire ou de décorer ses cahiers, cartes et cadeaux de paillettes, de jolies phrases en couleurs, de collages, etc.

☇ 013. jobber ; après la guerre le monde des Chang s'est un peu... beaucoup, même, effondré. la collaboration de leur père et leur statut de sang, pur, leur a coûté cher : Bao leur a été arraché, placé dans une famille d’accueil pour y recevoir une meilleur éducation (???). ils ont perdu leur foyer, obligés de s’installer dans un appartement minable adapté à leurs moyens. les coffres de la famille ont été placés sous séquestres ou vidés, elle n'a pas bien compris, et puis la cour de justice magique a parlé de compensations financières ou autres joyeusetés de cet acabit (c'était trop spécifique et ennuyeux, Jiàn a décroché des discussions sur le sujet, se sentant submergée et étouffée par la pression qui leur tombait sur les épaules). il a fallu chercher un moyen de gagner de l'argent. Jiàn a commencé par vendre ses fortune cookies a un restaurant asiatique du monde sorcier, mais préparer les quantités requises était trop prenant par rapport aux cours. elle a aussi vendu une poignée d'objets ensorcelés slash faux animaux à la ménagerie magique, qui présentait déjà un lapin de ce type ; trick dont le cracmole responsable était friand. et là s'arrêtait l'étendue de ses compétences pratiques. elle a tenté de donner des cours de danse, a eu deux élèves, et puis c'est devenu compliqué à cause des cours. et puis l'EsPat a ouvert, Nao a été embauché. après sa démission, il l'a recommandée et elle a été prise en essai le temps de faire ses preuves ou qu'ils trouvent quelqu'un d'autre, mais a finalement miraculeusement réussi à garder son boulot : elle ne cesse de renverser des verres. allez savoir comment elle peut être encore si maladroite alors qu'elle est pourtant en total contrôle de son corps lorsqu'elle danse ; ce doit être la pression lorsque les clients se multiplient, parce qu'elle a encore du mal avec le stress en dehors des planches — son domaine.

☇ 014. talking agenda ; Jiàn, si elle comptait sur elle-même, oublierait tout. tous ses rendez-vous, toutes ses promesses, surtout ses obligations. elle vivrait de fanfictions et d'eau fraîche et de danse pour le plaisir et il faudrait sans doute que la Terre se crashe contre une planète de fées pour qu'elle vainque sa flemme de sortir de sa chambre. c'est la raison de ses réveils parlants, aka Nao et Min Chang (quand ils sont à la maison, ils passent la secouer le matin pour lui dire qu'il est l'heure, et quand ils sont ailleurs (dans leurs propres appart, depuis qu'ils ont pris leur indépendance), ils appellent sur son pow) et de son agenda parlant. elle y note ses rendez-vous et il les lui rappelle la veille (pour la préparation psychologique), puis 1h et enfin 30 minutes à l'avance. mais pas que. il est aussi journal intime, ensorcelé pour capter ses humeurs et lui déchiffrer à voix haute une pensée positive ou une bonne résolution lorsque son moral chute, chute, chute... parfois il aide un peu, ami inanimé qui ne demande pas de comptes et qui continue son oeuvre sans se lasser, fidèle à son titre : How to be not that sad.

☇ 015. excited ; elle a ses moments, Jiàn. en général elle est plutôt tempérée, sympa mais majoritairement digne, moyennement adepte de ridicule, préférant chuchoter et rigoler tout bas plutôt qu'attirer toute l'attention. et puis y'a les fois où elle bascule, sort des clous, se sent ivre d'un bonheur inexplicable. elle rit fort et crie et s'extasie pour un rien. c'est mignon, marrant, ça ne dure toutefois pas très longtemps, alors on le capture comme un petit trésor avant que la vague ne s'atténue et que le flot débordant ne se fasse rigoles réservées. mais de manière générale, elle est de ces gens qui n'aiment pas trop blesser en paroles (c'est par contre tout le contraire en cas de conflits : elle devient tranchante, cherchant précisément l'endroit où appuyer pour faire mal, et n'arrive pas à regretter après, si bien qu'on la trouve dure), très soucieuse des sensibilités d'autrui. ça se manifeste aussi à l'écrit : elle vous dira que trois points de suspension dans une discussion informelle sonnent passifs agressifs, qu'un point est un angrypoint et que l'absence de pixies cache un message négatif qui tue la bonne humeur, de même que certains pixies sous forme de symbole clavier : ^^ et :), hypocrisie condensée en deux caractères. qu'on ne s'étonne donc pas de la voir glisser plusieurs petites images colorées dans ses messages, c'est plus fort qu'elle, c'est sa ponctuation lors des chat. dans ses phases d'excitation elle papote beaucoup, beaucoup par quickies et autres ; et puis elle se rétracte, parce que c'est épuisant, et disparaît des lustres, même si elle continue de consulter ses comptes toutes les 10 secondes. elle n'a juste pas la force de les actualiser ou de communiquer.

☇ 016. bulimia ;

Approuvé par le Ministère de la Magie

• • •

It's innocence lost
⊹ I'm more than just a picture, I'm a daughter and a sister, Sometimes it's hard for me to show That I'm more than just a title Or a comment going viral, There's more to me than people know.
Revenir en haut Aller en bas

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ disponibilité : dispo ♡
‹ inscription : 29/01/2017
‹ messages : 1049
‹ crédits : hrsy (avatar), the weeknd (paroles), tumblr (gif sign).
‹ dialogues : rosybrown.


‹ âge : vingt ans (02.09.83)
‹ occupation : attrapeur des falmouth falcons et étudiant au Centre London-I ; enchaîne également plein de petits jobs à côté pour payer ses études.
‹ maison : poufsouffle (de septembre 95 à juin 02).
‹ scolarité : septembre 02 à aujourd'hui (au Centre London-I en 2ème année).
‹ baguette : mesure trente centimètres, en bois de vigne, elle contient un crin de licorne.
‹ gallions (ʛ) : 2167
‹ réputation : true athlete, terre-à-terre capable de converser avec tout le monde, il reste humble et bienveillant en toutes circonstances ; mais il dégage aussi une image de snob, du gars inaccessible et froid, ça dépend surtout du point de vue.
‹ particularité : maître de l'air.
‹ résidence : dans un appartement avec mes deux meilleurs amis, dans le quartier du Whitehorn.
‹ patronus : une hirondelle
Voir le profil de l'utilisateur
jskdksjsjsjsksjcigflf

pls

• • •


I like the thrill, nothing's gonna make me feel this real. so baby don't go home I don't wanna spend tonight alone. baby please would you end your night with me ? don't you leave me all behind, don't you leave my little life, don't you leave my little lie.
Revenir en haut Aller en bas

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ disponibilité : disponiiiible
‹ inscription : 12/06/2017
‹ messages : 368
‹ crédits : skate vibe
‹ dialogues : indianred


‹ âge : vingt-et-un ans
‹ occupation : batteur titulaire des chudley cannons
‹ maison : poufsouffle
‹ scolarité : scolarisé à Mahoutokoro, élève étranger à Poudlard en 2000-2001
‹ baguette : bois de charme, épine du monstre du fleuve blanc, 26 centimètres
‹ gallions (ʛ) : 855
‹ réputation : joueur prodige, il est connu pour la traînée rouge qu'il laisse derrière lui quand il vole, on l'appelle red streak + connu pour être un éternel optimiste
‹ particularité : il est maître de l'air et maîtrise donc cet élément, plutôt bien d'ailleurs.
‹ faits : né à séoul en corée + sa mère, haneul park, était joueuse dans l'équipe nationale de corée du sud + elle est décédée quand il avait six ans + il a grandi avec une belle-mère absolument nulle (perverse narcissique et abusive) + a été en voyage scolaire à Poudlard en 2000-2001 et n'a pas quitté le royaume-uni depuis + a été pendant trois mois le batteur remplaçant des tutshill tornados + le titulaire, jaloux, l'a agressé et a bousillé son bras + yohan est en rééducation depuis septembre 2001 + a étudié au SAWL center pendant trois ans + a travaillé dans une salle de sport le soir pendant ces mêmes trois ans + a été sélectionné en mai 2004 par le coach Mantilla pour devenir le batteur titulaire des canons de chudley

‹ résidence : il vit en colocation avec nao chang et nina zabini, ses deux meilleurs amis.
‹ patronus : il n'en a jamais formé.
‹ épouvantard : devoir renoncer au Quidditch à cause d'une blessure ou d'un accident. le souvenir de son agression est toujours vif dans son esprit.
‹ risèd : mika rhee, dont il est profondément amoureux depuis près de neuf ans maintenant.
Voir le profil de l'utilisateur
keur bsx

• • •


DANCING ON MY OWN

should I give up or should I just keep chasing pavements even if it leads nowhere ? would it be a waste?

©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ disponibilité : dispo bitches
‹ inscription : 01/02/2015
‹ messages : 2013
‹ crédits : avatar : freesia / signature : whorecrux
‹ dialogues : #8FBC8B


‹ liens utiles :
pansy parkinson ft. adelaide kane, nephtys shafiq ft. phoebe tonkin, kid o'faolain ft. richard harmon, maksim dolohov ft. tom hiddleston, amara bataglia ft. rowan blanchard

‹ âge : vingt-six
‹ occupation : musicienne, batteuse des Rotten Apple avant que le groupe ne se disloque. Autrefois elle était également une des boules de cristal ambulantes du gouvernement. Aujourd'hui, elle tente encore de créer mais passe surtout son temps à jouer pour les patients de Ste Mangouste.
‹ maison : serpentard
‹ scolarité : 1987 et 1994.
‹ baguette : fait 21 cm, elle est en saule et contient de la poudre de griffe de sphinge.
‹ gallions (ʛ) : 3242
‹ réputation : Traîtresse, lâche, infâme catin du gouvernement de Voldemort. Parce qu'elle a aidé en toute connaissance de cause le Lord et ses sbires, par ses visions et par sa musique, et parce qu'elle est longtemps restée fiancée à un mangemort même lorsqu'elle était libre de se défaire de la promesse, Nephtys est regardée de travers la plupart du temps. Son sang pur n'aide en rien.
‹ particularité : voyante, affublée à sa naissance d'un don lui provoquant dans son sommeil des visions sporadiques et imprévisibles mais particulièrement violentes.
‹ faits : Orpheline de mère, il lui reste son père, Aswad Shafiq, devenu fou après l'attaque d'Herpo Creek.
‹ résidence : dans un appartement miteux sous les toits, quelque part dans un immeuble peu rutilant de l'allée des embrumes.
‹ patronus : un chacal, symbole de clairvoyance dans l’Égypte ancienne. Elle n'arrive que rarement à en conjurer une forme corporelle.
‹ épouvantard : Tantôt, elle craint que l'on abrège les souffrances d'Aswad et panique. Parfois, elle se dit que ça serait pour le mieux, moins égoïste. A ce moment là, sa véritable peur prend le dessus. Elle voit les gros titres, "Mangemort appréhendé et abattu" et l'avis de décès de Nott quelques lignes plus bas.
‹ risèd : Theodore en sécurité, avec ou sans elle. Des nuits calmes. Du silence. Ne plus rien sentir, à défaut de l'avoir lui.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smoking-ruins.com/t1752-night-fury-i-be-a-fool-of-the
( l'aesthetic de ton second post vient de me faire soupirer de contentement )

minikr elle est si cute j'ai déjà envie de la protéger aaaah tbe

• • •

Oh Lord, what have I done ? I’ve fallen in love with a man on the run. Oh Lord, I’m begging you please, don’t take that sinner from me. Oh Lord, what do I do ? I’ve fallen for someone who’s nothing like you. He was raised on the edge of the devil’s backbone, oh I just wanna take him home. There wasn’t a wrong or a right he could choose, he did what he had to do. Give me the burden, give me the blame, I’ll shoulder the load, and I’ll swallow the shame. Don’t care if he’s guilty, don’t care if he’s not, he’s good and he’s bad and he’s all that I’ve got. Oh Lord, Oh Lord, I’m begging you please don’t take that sinner from me.
Revenir en haut Aller en bas

HERO • we saved the world
avatar
‹ inscription : 24/11/2016
‹ messages : 536
‹ crédits : siren charms + casseurs flowters, le mal est fait
‹ dialogues : #teal.


‹ liens utiles :
fiche ☾ quiet is violent
liens ☾ stolen youth
pow ☾ msn

dc ☾ anthea moriarty
tc ☾ rin saïto

‹ âge : 22
‹ occupation : propriétaire du centuries, qui appartenait auparavant à mon cousin simon rosier et que je tente de reprendre en main.
‹ maison : serdaigle, j'suis une serpentard manquée.
‹ baguette : est faite de chêne rouge et possède un crin de sombral en guise de coeur.
‹ gallions (ʛ) : 1518
‹ réputation : je suis plus créature qu'humaine et que je me revendique comme telle ; que j'ai toujours manqué de self control, été trop extrême dans mes idéaux ; qu'ainsi il n'est pas étonnant qu'à présent le nouveau gouvernement doute de moi et souhaite me mettre en cage (tout comme l'ancien).
‹ particularité : une demie vélane avec des bribes d'avenir.
‹ faits : j'ai longtemps été une Belliqueuse extrême connue sous le nom de Fauve et que je n'ai jamais intégré la renaissance du phénix. J'ai été capturée peu avant la bataille finale par le gouvernement, qui m'a gardée pour mes (très incertaines) visions de l'avenir et pour des expériences en rapport avec ma qualité de demie vélane. J'ai ensuite été libérée par le nouveau gouvernement, mais uniquement pour être de nouveau placée sous surveillance, à l'hôpital, en attente de mon procès.
‹ résidence : je sais pas encore où lol help.
‹ patronus : une forme indistincte
‹ épouvantard : la communauté vélane décimée.
‹ risèd : un sommeil sans prémonitions, accompagné d'un irlandais encore plus revêche au réveil qu'en temps normal (jtm kid).
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smoking-ruins.com/t6013-neelam-stolen-youth
jian tbe
doyeon tbe
aled tbe

• • •

feeling used but i'm still missing you and i can't see the end of this, just wanna feel your kiss against my lips. and now all this time is passing by but i still can't seem to tell you why it hurts me every time i see you realize how much i need you.
Revenir en haut Aller en bas

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ inscription : 30/05/2017
‹ messages : 222
‹ crédits : moony (avatar) et uc (signature)
‹ dialogues : cornflowerblue


‹ liens utiles :
présentationjunereaghanronalddaphnemoodjoannelorcànremus

‹ âge : vingt-et-un ans. (08/04/1983)
‹ occupation : Il a failli être guérisseur. Il a suivi la formation pendant un moment avant de rencontrer Blue. Il n'a pas été franchement emballé par ce métier, mais il a bien fallue faire quelque chose de sa vie et quand il a vu à quel point ses parents s'en donnaient à cœur joie pour critiquer ses autres frères, il n'a pas voulu faire dans la fantaisie et a lâché vouloir devenir guérisseur parce qu'apparemment ça rapporte bien. Puis il a perdu Blue et il a décidé de raccrocher sa blouse pour reprendre le chemin des cours. Aujourd'hui, il est en 2e année en arts visuels au WADA et il s'y plaît totalement. L'Art (oui avec un grand A) a toujours fasciné et passionné Mika. Il a toujours griffonné dans un coin de parchemin et son coup de crayon s'est affiné en suivant ses cours pour devenir guérisseur. Il a pu s'entraîner à dessiner les corps et les visages et il s'est amélioré comme ça. Il commence à avoir une pile de cahier de croquis dans sa chambre. Il laisse rarement les personnes regarder parce que pour la plupart ce sont des représentations plus ou moins évidentes de Blue.
‹ maison : poufsouffle
‹ scolarité : uc.
‹ baguette : Sa baguette ne l'a jamais quitté et il en prend grandement soin. Elle est en bois de charme, elle contient une épine de monstre du fleuve blanc et mesure vingt-six centimètres.
‹ gallions (ʛ) : 711
‹ réputation : Mika fait partie des populaires aussi bien sur MSN et dans son école. Il est toujours souriant, enjoué et glisse toujours une bonne blague dès qu'il en a l'occasion. On apprécie toujours la compagnie de Mika parce qu'il rayonne quand il est entouré par les autres. Pourtant, à côté de ça, il reste assez énigmatique comme garçon. Les étudiants qui sont avec lui ne comprennent pas pourquoi son art reflète autant de mélancolie et de tristesse. Dès qu'il est face à sa toile et concentré, ils découvrent un nouveau Mika plus sombre et triste. Chaque tableau a une âme, un visage lointain ou proche d'une fille aux traits doux avec des yeux bleus fantastiques. Et c'est dans ses yeux-là que Mika fait passer toutes les émotions possibles. Mika quand il travaille sur ses croquis devient brusquement silencieux et triture l'anneau qu'il porte sur un collier. Il attise la curiosité, beaucoup cherchent à savoir qui est réellement Mika Rhee et c'est un peu ça, aussi, qui fait qu'il est populaire.
‹ résidence : en colocation avec Even Li.
‹ patronus : Il n'a pas appris à en faire un.
‹ épouvantard : Imaginer le corps en décomposition de Blue dans son cercueil. Cette vision lui procure des angoisses énormes surtout quand il repense au visage souriant de la jeune fille et de la chaleur qui se dégageait de son sourire. C'est horrible, pour lui, de se dire qu'il ne va plus jamais voir ça et d'imaginer une chose pareille à la place.
‹ risèd : Blue en vie. Blue guérie. Blue et lui heureux. Blue qui ouvre son refuge animalier. Blue. Blue. Blue partout, vivante, souriante, heureuse et avec des joues bien roses. Blue et toujours Blue.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smoking-ruins.com/t7510-mika-waterbender
DES CHANG PARTOUT gaah
t belle rougit

• • •

mickey tonight, we are young so let's set the world on fire, we can burn brighter than the sun. the world is on my side, i have no reason to run sSo will someone come and carry me home tonight.
Revenir en haut Aller en bas

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ disponibilité : dès la validation
‹ inscription : 16/08/2017
‹ messages : 27
‹ crédits : avatar : darkdreams.
‹ dialogues : #


‹ liens utiles :
‹ âge : 33 ans
‹ occupation : Médicomage, Ste Mangouste. Accepte facilement les extras
‹ maison : Serdaigle
‹ scolarité : 1981/1988
‹ baguette : Bois d'aubépine, celui des natures conflictuelles. Contient un cheveu de farfadet, connus pour leur duplicité. Elastique, maniable, précise. Idéale pour les enchantements et les sorts de soin.
‹ gallions (ʛ) : 506
‹ réputation : handy andrew - le bon samaritain qui vient soigner qui lui demande sans rechigner, le type qui sait bricoler et réparer à peu près tout ce qui se répare. Sympa ... et terriblement neutre. Il se garde bien de se faire remarquer, traversant les périodes politiques comme un oiseau migrateur passant au-delà des frontières. Jusque-là, cela lui réussit.
‹ particularité : Sa belle gueule.
‹ résidence : Londres sorcier, proche du chaudron baveur.
‹ patronus : Renard
‹ épouvantard : La ruine de ses parents. Plus jeune, cela prenait la forme d'un papier d'hypothèques, négligemment posé à côté d'une lettre de licenciement provenant de l'usine de son père. Il a surtout peur de les voir mourir, maintenant qu'il peut les mettre à l'abri financièrement.
‹ risèd : Une version de lui-même légèrement plus âgé. Serein. Des vêtements élégants. Un journal annonçant un article sur sa carrière dans le fond de la pièce. Une main se noue amoureusement à ses doigts et veut l'entraîner dans un endroit que le miroir ne montre pas. Il est aimé, serein, suffisamment riche.
Voir le profil de l'utilisateur
Je venais juste baver sur ces gifs disposés si élégamment  yeux  et dire que je reconnais cette anecdote d'écharpe et de tante, et que j'approuve ! hehe

• • •

can only dream, can only hope

   
I sometimes believe that everything I dream will one day be my reality, I sometimes think that every move I make will gather up and shape my reality

   
(avatar swan
   code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas

avatar
‹ inscription : 04/09/2016
‹ messages : 307
‹ crédits : av: neovenus. ic: j-murphy.
‹ dialogues : DarkGoldenRod.
‹ gallions (ʛ) : 801
Voir le profil de l'utilisateur
NAO + mon bro mon adoré le LOVE de ma vie meuh meuh meuh meuh jtm jtm jtm je t'accapare de toutes les façons possibles et imaginables ça me plait graouh graouh graouh #GROUPIE

HANIE + poto de surnoooom voldy3

NEPH + mooooooh rougit NON MAIS LAISSE TOMBER en tombant sur les gifs et les vidéos j'étais juste... pas... cap... de me retenir jpp facepalm
me: oh allez, trois gifs pour le modèle psk devoir en mettre un par partie d'histoire c'est trop gavant
also me: *en met 16*
facepalm

NEELAM + toi toi toi eno

MIKA + OUI C'EST L'INVASION fire fire fire bon une invasion juste à deux pour l'instant PTDRRRRR mais bientôt trois, ça vient ça vient hinhin

HANDY ANDY + t'as l’œil hehe je recycle oklm en souvenir du scénar que j'envoie à la corbeille cries merciii t'es trop cute potte

• • •

It's innocence lost
⊹ I'm more than just a picture, I'm a daughter and a sister, Sometimes it's hard for me to show That I'm more than just a title Or a comment going viral, There's more to me than people know.
Revenir en haut Aller en bas

WIZARD • always the first casuality
avatar
‹ inscription : 23/05/2017
‹ messages : 26
‹ crédits : spartaxiu
‹ dialogues : pink


‹ liens utiles :
‹ âge : 17 ans MAIS C'EST PLUS UN BEBE
‹ occupation : étudiante au CEPAS
‹ gallions (ʛ) : 593
Voir le profil de l'utilisateur
bonjour,
sais-tu que le mariage entre bff est autorisé et même OBLIGATOIRE?
au revoir
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 

jian + silver wings silhouetted against the child's sunrise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Les faits et gestes des Wings.
» The Détroit Free Press : Couverture complète des Wings
» Flyers/Red Wings
» Partenaire avec Silver Wood ?
» « Sunrise Boat » - Partenariat.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Leaky cauldron ”
I know chasing after you is like a fairytale
 :: Présentation; walk the line
-