sujet; ERNIE + et tu sais quoi ? les girafes ça n'existe pas, c'est un cou(p) monté.

Invité
Invité
ERNIE + et tu sais quoi ? les girafes ça n'existe pas, c'est un cou(p) monté. Empty
Ernie McMillan
feat THOMAS BRODIE-SANGSTER • electric bird.

• nom complet ; Ernie McMillan, quelle noble famille, mais qu’en reste-t-il maintenant ? Où se trouve notre force ?

• surnom(s) ; Tout le monde m’appelle Erne, même si c’est moche.

• naissance ; Le 19 mai en Angleterre.

• ascendance ; Je fais partie de l’une des 28 familles de sang-pur, mais ce n’est pas mon sang qui cause ma fierté.

• camp ; Je suis fier d’avoir intégré les rangs des insurgés même s’il m’a fallu du temps.

• métier ; métier à trouver

• réputation ; J'étais un grand parieur de Quidduitch même si je ne tiens pas assis un balai. Aujourd'hui, c'est à ma volonté d'acier pour changer le monde qu'on me reconnaît.

• état civil ; Je suis, malheureusement, toujours amoureux de Susan, elle me donne la force d’aller plus haut et plus fort. Elle me rappelle la raison pour laquelle je me bats. Elle est toujours présente, dans mon cœur.

• rang social ; Je ne suis qu’un fugitif

• particularité(s) ; pas vraiment

• patronus ; un renard, rusé comme moi.

• épouvantard ; Je préfère mourir que devenir rebut, alors vous imaginez bien ce que je vois.

• risèd ; Je rêve de voir Hannah vivante.

• animaux ; Un corbeau à trois yeux

• baguette ; Bois de houx, ventricule de dragon, assez souple.

• miroir à double sens; Une étoile évidemment que je veux un résultat, qui change le monde et je compte y arriver. Et rouge vif, vous n’avez même pas idée de ma passion pour me venger et retrouver ma chère Hannah .

• INSURGENTS •
Perso prédéfini

The stars have faded away

► Avis sur la situation actuelle : Tout cela me dégoûte, me donne envie de tuer tout le monde sur mon passage. Ce régime politique est une horreur, une erreur, une catastrophe.  Le Monde court droit à sa perte. Et je sais que je cours droit à la mienne. Il existe peut être une façon plus politique, plus calme, plus pacifique de régler la situation. Seulement il n’y a plus le temps, là. Il faut agir. Alors j’agis, parce que moi je n’ai rien à perdre. J’ai déjà tout perdu. Il ne me reste plus que mon désir de vengeance, mon espoir d’un monde meilleur. Et je ferai tout, tout pour tenter de redonner de l’espoir à ce monde qui s’effondre.

► Infos en vrac : J’étais quelqu’un de droit, de fidèle et de loyal.  Je suis quelqu’un violent, fonceur et détruit. Je déteste la classification par le sang, je déteste toutes les classifications en fait. Je pense que ce qui importe ce n’est pas là où l’on est, mais là où l’on va. Je suis battant, survivant, violent, protecteur, brutal, fragile, parieur. J’ai des cicatrices partout à cause de mes nombreux combats, ma préférée reste celle en forme de S sur le haut de l’épaule. J’ai plusieurs tatouages : le même ‘S’ que ma cicatrice sur l’autre épaule, pour me rappeler pourquoi je me bats. Le mot « liberté » en Dothraki sur le poignet droit, parce que je refuse d’être un rebut, je suis un combattant qui se bat pour sa propre liberté.


Nothing compares to you

• pseudo & âge ; BouLott alias Héloïse & 20 ans. • comment as-tu trouvé le forum ? par le tumblr de « je fais du RP » • ton avis, tes suggestions ; j’ai passé l’après-midi à me forcer à ne pas m’inscrire, le forum a eu raison de moi, enfin surtout barbara palvin+tyler hoechlin+holland roden ont eu raison de moi : je suis fan. (sauf du fantôme qui suit ma souris…) • connexion ; beaucoup trop souvent je pense. j’ai du temps, mais j’ai beaucoup de boulot aussi, fin bref, j’suis une no-life dans l’âme. • quelque chose à ajouter ? promis en DC je ferais un mangemort sanguinaire, mais ce putain de pv de la mort qui tue, je ne pouvais pas me le laisser passer sous le nez.




Code:
<a href="http://excidium.bbactif.com/t965-ernie-et-tu-sais-quoi-les-girafes-ca-n-existe-pas-c-est-un-coup-monte" class="vacant">▋</a> <a href="http://excidium.bbactif.com/u220">▋</a> <pris>THOMAS BRODIE-SANGSTER;</pris> Ernie Mcmillan prédéfini


Dernière édition par Ernie Macmillan le Sam 22 Nov 2014 - 17:07, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
ERNIE + et tu sais quoi ? les girafes ça n'existe pas, c'est un cou(p) monté. Empty

Here comes the hurricane


―――-―• Antes de este mundo de terror •―-―――


Poudlard m’a ouvert ses portes et j’en étais si fier. Vous imaginez un peu voir ce château si grand et si merveilleux en vrai ? Je l’avais vu dans des livres, je connaissais toutes les légendes, mais la première fois qu’on passe au travers de ces portes, c’est juste grandiose. Je me souviens encore de ce jour-là avec émotion. J’ai toujours été un peu émotif, timide et naïf -c’est pour cela que j’ai atterri à Poufsouffle d’ailleurs-  mais ce jour reste gravé dans ma mémoire comme l’un des plus beaux de tous les temps. J’y ai passé un bon bout de temps dans ce château, mais je n’étais pas encore un aventurier, j’étais bien trop sage. Un bon Poufsouffle en somme, je faisais mes devoirs et ramenais des points à ma maison. J’écoutais, j’étudiais, je me donnais à fond en fait, bref je voulais rendre fier mes parents.

C’est en première année que j’ai rencontré Susan et Hannah, il faut dire qu’on était dans la même maison et qu’elles avaient l’air gentilles, alors j’ai vaincu ma timidité et je suis allé leur parler de cours. Je me souviens bien, elles souriaient, gênées. Le premier jour vraiment froid de l’hiver, Susan avait fait tomber son gant sur le sol et Hannah avait voulu le rattraper, mais sa maladresse l’avait fait glisser sur la neige gelée et elle s’était fait un beau bleu. Et finalement j’ai pris les choses en main, avec délicatesse j’ai remis le gant sur la main de Susan. Ah, qu’est-ce qu’on avait bien rigolé. Je crois que notre amitié s’est réellement formée à cet instant précis. En seconde année, il y a eu l’histoire avec Potter. J’étais sûr que c’était lui l’héritier. Il parlait fourchelang et avait envoyé le serpent sur mon ami, Justin, cela ne pouvait être que lui. Il tentait de se défendre et d’argumenter, mais je ne lui faisais pas confiance, pour moi il a toujours été ce binoclard un peu déluré. J’ai dû admettre que ce n’était pas le grand fautif ; à cause de l’histoire avec Hermione, mais on n’a jamais vraiment trop su ce qu’il s’était passé ensuite, ni comment l’histoire avait été résolue. Ce jour-là j’ai décidé qu’Harry était peut être un type bizarre, mais qu’il n’était pas foncièrement méchant, ainsi, je suis allé lui présenter mes excuses. Car j'ai beau être sceptique, je suis quelqu'un de loyal et de juste. Harry a eu la bonté de me pardonner, mais c'est vrai que c'est grâce à Hannah que j'ai eu le courage d'aller le voir. Ce jour-là, j’ai aussi décidé qu’à l’avenir je croirai Hannah. En cinquième année les choses ont commencé à bouger et je suis presque revenu sur ma promesse. Hannah, ma douce Hannah, s’était mise à croire en Harry. « Tu te rappelles de ce que j'avais dit quand on était en deuxième année, quand tout le monde pensait que Harry était l'héritier de Serpentard? » Elle avait raison et j’étais obligé de capituler. Pourtant je ne voulais pas croire que le Seigneur noir était de retour, c’était bien trop horrible. Je tentai d’argumenter, mais elle m’avait déjà convaincue. Et c’est uniquement pour elle que j’ai pris parti. Pour elle et pour Susan bien sûr. Les deux femmes de ma vie. « Si je comprends bien, il ne nous reste plus que la rébellion. » Oui c’était pour elles que je m’étais lancé dans cette petite guerre d’école. Publiquement j'ai pris le parti d'Harry. Pourquoi ? Sûrement parce qu'il avait besoin d'allier et que je n'avais rien à perdre dans cette guerre. Alors je me suis mis de son côté parce qu'Hannah croyait en lui, parce qu'elle m'avait montré plusieurs fois qu'elle avait raison. J’étais si loin d’imaginer toutes les conséquences qu’elle engendrerait. J’étais si loin de savoir ce qui allait m’arriver. En sixième année, j’étais déjà préfet depuis un an, avec Hannah. Comme quoi on partageait beaucoup tous les deux. Mais si certains y voyaient là plus que de l’amitié, je les détrompais tout de suite. Hannah était ma meilleure amie, à la vie à la mort. L’amour que j’éprouvais pour Susan était totalement différent de l’amitié ressentie pour Hannah. Et c’est lors de cette merveilleuse année, que Susan est devenue mon amie, ma petite-amie.


―――――-―• Durante la guerra •―――-―――
Quitter Poudlard signifiait tourner une page de ma vie, je l’avais toujours su. Seulement je n’avais jamais imaginé que ce serait dans ces conditions-là. Le monde est dévasté, la guerre s’est élargie et intensifiée. Le monde n’est plus ce qu’il était. Quand il a fallu se séparer j’ai choisi de rester, parce que je suis un homme de sang-pur, il ne pouvait rien m’arriver de mal. J’ai eu mal au cœur de voir mon trio emprunter des chemins différents, depuis toujours nous trainions tous les trois, mais c’était plus sûr pour elles et j’ai respecté leur choix, tout comme elles ont respecté le mien. Seulement ce n’était pas la vie qui m’était destinée, je ne pouvais pas attendre sur le banc de touche comme j’avais toujours fait. J’étais malade d’amour à vivre seul dans un monde hostile. Alors je suis retourné vers mes amies d’enfance, j’ai foncé droit vers elles pour passer du côté de la rébellion. J’en avais ri à 15 ans, je la vivais pleinement à 19 ans. C’est alors que mon monde s’est détruit. Je savais que c’était la guerre puisque je le vivais, mais comment croire en ces horreurs quand tout vous sourit ? Quand vous riez avec vos amies ? Quand vous montez des plans débiles juste pour faire croire que vous jouiez réellement vos vies ? Ce qui m’a ramené à la réalité c’est Susan. En fait c’est toujours elle. La meilleure amie d’Hannah, celle qui la conseille, l’aide, la supporte. Ma copine, non c’était plus que cela, c’était la femme de ma vie, celle que j’aimais plus que tout au monde, celle pour qui j’étais revenu. Et le monde me l’arrachait. Susan était tellement parfaite que le terre voulait la garder pour elle. Je l’ai vue, le corps brûlé et mes larmes ont coulées, mon cœur a crié, mon âme  s’est déchirée. C’était fini. Je me suis replié sur ma coquille. Officiellement j’ai soutenu Hannah, officiellement je suis allé la voir pour qu’elle ne s’effondre pas, mais en réalité c’était pour moi que je faisais cela. C’était mon cœur que je tentai de recoller. J’ai pleuré dans ses bras, elle seule pouvait partager ma peine, parce qu’elle seule la comprenait. J’étais au bout du gouffre, j’étais perdu, j’étais mort. J’ai pensé à la rejoindre, mais Hannah m’en a toujours empêché. Je lui dois la vie.

Puis elle m’a été enlevée. Je pensais avoir atteint le fond, mais non, le sol se dérobait encore plus bas sous mes pieds. C’en était fini de ma vie. Et pourtant non. J’ai réussi à me relever. Mes yeux ont dû changer de couleur, car maintenant tout ce que je vois est rouge. Tout est violence et horreur. Rien de bon ne peut plus m’arriver. Je ne sais pas si Hannah est morte, c’est ma plus grande peur. Je n’ai plus besoin de faire attention à ma vie, je n’ai plus besoin de faire attention aux plus faibles autour de moi. Je me bats sans conscience. Je joue comme les mangemorts, c’est à dire sans règles. Avant, j’étais loyal, je prends maintenant en traitre. J’étais sage, je suis sanguinaire. J’étais heureux, je suis sans cœur. C’en est terminé de l’ancien Ernie. Maintenant je ne suis ni patient ni délicat. Maintenant je ne traîne plus, j’agis. Je ne sais pas ce que préparent Potter et sa clique. Je ne sais pas comment il peut exister des insurgents pacifique, mais en réalité je laisse ces questions derrière moi et j’agis. Je ne suis pas une bête de muscle, je ne suis pas un as des sortilèges, je ne possède pas de talent magique particulier, je ne suis pas forcément un bon orateur, mais je suis un bon soldat. J’exécute les ordres, j’apprends vite et surtout je me bats. Je suis prêt à donner ma vie pour ma cause. Je n'ai encore jamais tué personne, mais je crois que je suis prêt à le faire. Oh, bien sûr j'ai peur, je ne suis pas devenu totalement fou, je ne suis pas un de ces psychopathes sans âme, mais je crains de ne pas en être loin. J'ai peur que d'en arriver à enlever la vie de quelqu'un me montre quel monstre sommeil en moi. Mais pour l'instant j'agis et on verra le reste après.


Dernière édition par Ernie Macmillan le Sam 22 Nov 2014 - 16:59, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
ERNIE + et tu sais quoi ? les girafes ça n'existe pas, c'est un cou(p) monté. Empty
mon petit cousin chéri. yeux
bienvenue, excellent choix de pv, de personnage, d'avatar ... jule I love you
faudra qu'on discute de notre lien, qui risque d'être bien négatif. Arrow
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
ERNIE + et tu sais quoi ? les girafes ça n'existe pas, c'est un cou(p) monté. Empty
bienvenue et have fun yeux
très bon choix d'avatar love
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
ERNIE + et tu sais quoi ? les girafes ça n'existe pas, c'est un cou(p) monté. Empty
Bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche !
Haha, je plussoie pour le fantôme. :russe:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
ERNIE + et tu sais quoi ? les girafes ça n'existe pas, c'est un cou(p) monté. Empty
Bon courage pour ta fiche !
Pour le fantôme, Daph' nous a laissé une très bonne solution sur le flood jule
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
ERNIE + et tu sais quoi ? les girafes ça n'existe pas, c'est un cou(p) monté. Empty
Mon grand cousin adoré. I love you
Merci, mais c'est uniquement grâce à Hannah ça. trognon
OUAIS, TOUCHE PAS A HANNAH. ouin ouin (mais oui on va discuter fire )

Merci Abra (je peux ? (a) ) tu peux parler ... trognon inlove

edit vous êtes trop au taquet c'est génial  iiih mais j'arrive pas à vous répondre. mdr

Merci Brynmor, je vais essayer de la finir aujourd'hui, je déteste faire des fiches (c'pour ça qu'elles sont toujours passable à la limite du nul) je préfère rp. inlove Mais j'espère que ça ira... kr

Merci Nhÿx (le tréma fait toute la beauté du pseudo inlove ) j'irai lire ça. perv
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
ERNIE + et tu sais quoi ? les girafes ça n'existe pas, c'est un cou(p) monté. Empty
bien sûr que tu peux jule
Nous faudra un lien je pense aussi :siffle:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
ERNIE + et tu sais quoi ? les girafes ça n'existe pas, c'est un cou(p) monté. Empty
Merci ô Seigneur Vador, bien trop aimable. perv
Ah, mais avec joie. fear
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
ERNIE + et tu sais quoi ? les girafes ça n'existe pas, c'est un cou(p) monté. Empty
Newt !!! fire fire fire
Il est trop cet acteur... bave
Bref, bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche !!! pompom
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
ERNIE + et tu sais quoi ? les girafes ça n'existe pas, c'est un cou(p) monté. Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

ERNIE + et tu sais quoi ? les girafes ça n'existe pas, c'est un cou(p) monté.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» La meilleure chose qui m’soit arrivée dans la vie c’est toi, mais tu sais quoi ? Le problème c’est que c’est aussi la pire !/Célio\
» {FLASHBACK}Methi'&Dani ❧ "Tu sais quoi, t'a fais comme dans l'histoire. Peter Pan a voulu rester un enfant et il s'est barré. Ben toi aussi."
» "C’est le vent qui nous parle." "Et... Il dit quoi ?" "Je n’sais pas. Je n’parle pas le vent." Maé
» c quoi: "blob frimeur,blob bouffon vert...."et tou
» Un brin de n'importe quoi ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Until the very end ”
like the tiny dust floating in the air
 :: Evanesco; they lived happily ever after :: Fiches poussiéreuses
-