7 résultats trouvés pour dassandra

AuteurMessage
Tag dassandra sur EXCIDIUM DgxnSujet: NYSSANDRA LESTRANGE ► Here I am, the victim of my own choices. And I'm just starting.
Invité

Réponses: 6
Vues: 1072

Rechercher dans: Fiches poussiéreuses   Tag dassandra sur EXCIDIUM Nonew12Sujet: NYSSANDRA LESTRANGE ► Here I am, the victim of my own choices. And I'm just starting.    Tag dassandra sur EXCIDIUM EmptyDim 19 Juin 2016 - 16:19
Boys don't cry
une citation de ton choix une citation de ton choix


Aramis Lestrange
{#}aranyss{/#}

ft. Nicolas Simoes, (sovereign)
Elle s'en va, et elle revient, la trajectoire elliptique au possible. De rencontres aux paroles assassines en trêves sur un champ de bataille bicolore, Nyssandra sait qu'Aramis est mauvais pour elle. Dangereux. Parce qu'il connait par cœur ses masques, ses mensonges et ses pitoyables manipulations. Lui possède la carte de ses failles et, contrairement aux autres, il n'hésite jamais à y enfoncer les doigts pour l'ouvrir toute entière et faire sortir sa laideur. Pourtant, Nyssandra reste. Elle érige des murailles, creuse des douves et aiguise ses mots pour établir des distances sans jamais oser s'éloigner de trop. Il y a des aimants en elle qui tirent, l'attirent et la font dérailler. Il y a l'attraction, la gravité et ces forces cosmiques qui la ramènent toujours à lui comme une planète piégée par une étoile. Ce n'est pas plus mal, susurre la petite voix de ses noirceurs égoïstes : leurs jeux ne se font qu'à deux et elle ne veut pas qu'il se trouve un autre partenaire. Elle ne le laissera pas l'abandonner. Jamais. Pas même pour le Magister et cette Marque qui signe son appartenance à un autre qu'elle.
Ascleus Ollivander
{#}asclyss{/#}

ft. Liam Neeson, (Lutiine)
On raconte que toutes les petites filles veulent épouser leur père, et la petite Eudoxie de son enfance n'a pas dérogé à la règle. Elle voulait désespéremment l'amour de son père, son affection, son attention. Sans doute aurait-elle tout préféré à cette déception permanente, cette impression de ne jamais être assez, de ne pas valoir les quelques moments où il posait le regard sur elle. Tu es une fille. Le reproche éternel. L'infinie déception. Ascleus voulait un fils, et il devait se contenter d'Eudoxie. Une gamine dont les prouesses d'enfant faisaient raisonner des et si douloureux dans sa tête (et si Esther n'avait pas perdu leurs fils en fausse couche ? et si il devait se contenter d'Eudoxie toute sa vie ?). Une adolescente qui a rejeté la Magie, qui a abandonné (qui abandonne toujours). Une femme qui a osé abandonner les siens, s'est convertie à l'indépendance au lieu de continuer à adorer les Ollivander. Aujourd'hui encore, ses mots sont les plus douloureux pour Nyssandra. Aujourd'hui encore, sa déception est un poignard qu'il lui fiche dans le coeur. On ne se débarrasse pas si aisément des liens du sang.
Jerald Macmillan
{#}jeroxie{/#}

ft. Richard Armitage, (Nuit Parisienne)
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.
Ardal Ollivander
{#}nyssardal{/#}

ft. Max Irons, (big bad wolf)
Les relations entre Nyssandra et Ardal ont toujours été ... compliquées, délicates. Conflictuelles. La première née des Ollivander aurait dû être l'exemple à suivre, mais Ardal est le fils que tout le monde attendait. Le fils qu'on attendait depuis trop longtemps. Pour l'attention qu'il recevait sans mal d'Ascleus, et pour l'amour que lui témoignait ouvertement Esther, Nyssandra l'a envié, longtemps jalousé pour ça. De son côté, il a méprisé cette sorcière qui rejettait les Ollivander et leur héritage en partant travailler pour des journaux à l'étranger et s'extirpant de l'autorité familiale. Bien sûr, il y a les liens du sang entre eux. Bien sûr, il y a Lorcàn comme un trait d'union entre eux. Mais il y a aussi les individualités fortes que sont Ardal et Nyssandra. Des individualités qui entrent fréquemment en collision alors qu'il donne tout aux Ollivander et qu'elle refuse tout ce qui en porterait le sceau. Il a parfois l'impression qu'elle le rejette aussi pour ces mêmes raisons. Peut-être que leur seul vrai problème ne vient pas des Ollivander et de la lignée. Mais simplement de leur amour mal exprimé.
Lorcàn Ollivander
{#}lorcanyss{/#}

ft. Max Irons, (mistake storms)
Lorcàn est un passionné de Magie, comme Ardal. Mais contrairement à son frère, il ne fait pas tout sous le sceau des Ollivander. S'il leur reste loyal, il n'oriente pas ses buts en fonction du bien-être des Ollivander et ne se sent pas obligé de ramener Nyssandra dans la famille. Ce qui explique qu'il y ait bien moins de frictions entre lui et sa soeur. De là à dire que Lorcàn est aussi proche d'elle qu'il l'est d'Ardal, il y a un gouffre. Ils demeurent différents - et Lorcàn prend plus souvent le parti d'Ardal que celui de Nyssandra lorsque ces deux-là s'opposent. Même lorsqu'il n'est pas d'accord. Un détail stupide qui agace la sorcière. Cependant, Lorcàn est le seul à l'avoir soutenue quand elle est partie à l'étranger. Le seul à ne pas avoir critiqué son choix de s'émanciper d'un nom qui lui pesait. Il ne l'a pas dit, bien sûr, se contentant de lui envoyer une lettre pour lui demander comment elle allait. Mais c'était suffisant. Qu'il ne la prenne pas de haut est suffisant à leur bonne entente.
Ian Ackermann
{#}ianyss{/#}

ft. Jude Law, (Ecstatic Ruby)
Ian était pur et c'était bien la seule chose qu'il avait pour lui, auraient dit ses parents. Esther Parkinson ne le trouvait pas assez prestigieux, Ascleus Ollivander ne le pensait pas assez érudit. Après avoir appris à le connaître, Nyssandra, elle, le trouvait très bien. Trop bien pour elle, même. Et elle n'a jamais vraiment compris pourquoi il l'aimait. Elle s'est longtemps (toujours) demandé si, au final, il n'était pas amoureux de la Nyssandra forte, indépendante et adorablement peste plutôt que de cette Nyssandra égoïste, désabusée et pessimiste qu'elle est au fond. Elle n'a jamais su, et n'a jamais voulu le savoir, s'efforçant d'être celle qui serait à la hauteur de Ian et de l'amour qu'il avait pour elle. Oui, elle l'a aimé. Enormément. Au point d'accepter un mariage et d'envisager sa vie avec lui. Mais elle n'a jamais su lui montrer entièrement qui elle était, avec ses failles et des défaillances, de peur qu'il décide de partir.

Draco Malfoy
{#}drassandra{/#}

ft. Tom Felton, (schizophrenic)
Sans qu'il le sache, Draco est celui qui a réconcilié Narcissa avec Nyssandra. Ce n'est qu'avec la naissance de l'héritier Malfoy que l'adulte a adressé ses premiers mots à la fillette qui avait toujours senti l'affection de Cissa mais s'était toujours heurtée à son indifférence glaciale. Paradoxalement, Draco a aussi été source de souffrance pour la gamine, blâmée plus encore d'être une fille par une Esther qui se détestait d'être jalouse du bonheur de sa meilleure amie.
Envieuse, elle l'a été bien sûr : Narcissa incarne un idéal maternel hors de portée et l'attitude de Draco n'y rendait pas toujours justice. Jalouse ? Non. Elle le voyait courir obsessionnellement après l'approbation de son propre père comme elle l'avait fait dans le passé et c'est sûrement pour cette raison qu'elle a mieux et plus aimé le fils de Narcissa que ses propres frères. Ca, et le fait qu'elle sentait bien l'amour de Draco pour sa mère sous ses airs de garçon qui joue les grands. Combien de fois a-t-elle levé les yeux, souri à la cheshirienne ou soupiré d'un air entendu devant la trop grande fierté du blond ? Trop souvent, si on écoute le garçon. Mais lui-même n'est pas vraiment dupe de l'attitude blasée de Nyssandra, de cette indépendance qui dissimule des carences en affection familiale. Match nul donc. Pourtant, avec Draco, cet équilibre ne la gêne pas. Si certaines vérités sont dévoilées, révélées en filigrane, Nyssandra sait que celles-ci se parent du sceau du secret et de la discrétion. Amis, leur complicité et leur confiance se sont étendues jusqu'au secret de la naissance de Scorpius dont elle connait les sombres tenants et aboutissants par la bouche même de Draco. Et, étant une des personnes encourageants le blond à prendre la responsabilité de l'enfant à naître, il lui fallait bien accepter la demande (extravagante, si vous lui demandiez son avis) de l'héritier Malfoy à ce qu'elle soit la marraine de l'enfant. Qu'importe à quel point elle avait peur de décevoir Draco en étant une mauvaise marraine.
Scorpius Malfoy
{#}nyssius{/#}

ft. nobody, (Heresy)
Nyssandra a l'amour égoïste. Il n'y a que placée face à la blondeur et aux moues de son filleul qu'elle revient à sa nature d'antan, celle d'une gamine qui veut donner et ne demande qu'à recevoir un peu d'amour, bien loin de l'adulte qui se permet tout et prend ce qu'elle veut sans permission. Car, pour Scorpius, elle a toutes les attentions, toutes les délicatesses. Imitant inconsciemment Narcissa, elle le couvre d'amour et de cadeaux, sortant de ses sentiers battus pour investir la cuisine en conquête d'un gâteau au chocolat aux bords un peu trop cuits ou pour lui installer une chambre jusque dans son refuge secret de Lake District. Parce qu'elle aime Scorpius et, avec lui, elle se découvre un instinct maternel qu'elle pensait tordu, brisé par Esther. Elle découvre la Nyssandra, plus douce, plus belle, qu'elle aurait pu devenir. Et elle s'assurera que l'enfant deviendra celui qu'il est destiné à être et qu'il ne se retrouvera pas utilisé et brisé par le reste du monde (ou sa stupide et égoïste génitrice), dusse-t-elle se noircir le cœur plus encore pour le protéger.
Rabastan Lestrange
{#}rabanyss{/#}

ft. Michael Fassbender, (SWAN)
Bien qu'elle soit une des familières des enfants Lestrange et que sa mère fréquente assidûment Mrs Lestrange, ce n'est qu'une fois au bras de Roman Travers que Nyssandra a rencontré le terrible Rabastan Lestrange, toutes barrières levées. Et c'est à peine s'ils échangèrent plus que des politesses de circonstance avant que Nyssandra ne se désintéresse de la discussion entre les deux Mangemorts, s'excusant pour aller rejoindre ses amies. Depuis, les deux sorciers croisent assez peu, et essentiellement lors d'occasions officielles, mais c'est bien assez pour que sous un masque parfait de la bienséance et du professionnalisme, l'empathie de Nyssandra ait senti toute la méfiance qui émane du sorcier à son égard. Prudente, elle se retranche derrière une politesse impeccable mais évite les contacts superflus avec le Mangemort, persuadée qu'il a appris d'une façon ou d'une autre ses velléités vis-à-vis du Magister dont il est un des plus fidèles lieutenants. Si elle savait les reproches de Rabastan sont d'ordre familial plus que politique, nul doute qu'elle rirait bien joyeusement de sa paranoïa.

Arsenius Lestrange
{#}arsyss{/#}

ft. Vinnie Woolson, (Shiya)
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.
Bill Weasley
{#}byss{/#}

ft. Domhnall Gleeson, (sovereign)
Il était facile de se moquer de Bill Weasley dont les vêtements passés de mode criaient à la pauvreté. Il était facile de rejoindre la masse. Bien qu'à Poufsouffle, la petite Nyssandra était trop occupée à se chercher une place dans le monde et la société (et peu lui important la société, en vérité) pour se préoccuper d'être juste ou injuste. C'était presque exaspérant qu'il ne réagisse pas à ses piques, que son humeur vacillait à peine face aux moqueries qu'elle lui assénait à chaque fois qu'ils se croisaient. Puis elle a abandonné, frustrée de voir qu'il ne répondait pas à son immaturité patente et se trouvant d'autres cibles. Et enfin, ça l'a un peu attirée, un peu charmée quand elle a cru être tombée sur l'exception à la règle. Sur cette personne au cœur noble de ses idéaux naïfs. D'amis en couple officiel, ils se sont mis ensemble un peu par hasard. C'était une relation tranquille et confortable dont la rupture a été consommée quand Bill a fini ses études sans qu'aucun heurt ne soit fait à leur amitié. Une amitié qui, renouée au retour de l'Ollivander sur les terres anglais, a servi de prétexte à Molly pour une invitation à dîner au Terrier dans l'espoir de vendre une anglaise à son fils aîné et de détourner Bill de son mariage imminent - une manœuvre aussi amusante que gênante pour la sorcière. Son dernier bon souvenir avec Bill avant que la guerre ne rompe le contact à nouveau.
Alastar Doherty
{#}Alyss{/#}

ft. Theo James, (.Cranberry)
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.

Jeremiah Anderson
{#}jessandra{/#}

ft. Benedict Cumberbatch, (Shiya)
La cohabitation entre Nyssandra et Jeremiah a toujours été un peu délicate. Intelligents tous les deux, mordants tous les deux et  ... le gouffre se creuse quand vient la question de la politique ou de l'idéologie. Quand Jeremiah est passionné et s'engage facilement dans de nombreuses causes, Nyssandra préfère rester en retrait et ne s'impliquer dans rien. Une attitude qui l'agace d'autant plus qu'il trouve la femme intelligente et clairvoyante. Longtemps, d'ailleurs, elle n'a été que l'idiote qui gaspille son cerveau sur des choses inutiles (il n'a jamais eu beaucoup d'admiration pour la section mondaine de la presse) et il a longtemps montré de l'incompréhension sur la relation entre Ian, son meilleur ami, et Nyssandra. Sur la fin, pourtant Nyssandra lui semblait plus fréquentable (et il semblait moins chiant à l'anglaise). Ils auraient pu se considérer comme amis, mais quand elle est revenue en Angleterre pour oublier Ian, l'Ollivander a simplement décidé de rompre leurs liens. Elle ignorait d'ailleurs qu'il était venu avec d'autres journalistes étrangers jusqu'à ce qu'elle trouve son nom dans le Phare à On. Au nom de leur vieille amitié, elle a voulu le sauver, jouant de relations pour tenter de le faire sortir d'Azkaban, quitte à en faire son Rebut, jusqu'à ce qu'elle apprenne sa mort au détour d'une conversation dans les locaux de la Gazette.
Theodore Nott
{#}theoxie{/#}

ft. Dylan O'Brien, (CryingToYourHeart)
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.
Severus Snape
{#}sevexie{/#}

ft. Alan Rickman, (schizophrenic)
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.

Matteo Grimaldi
{#}nysseo{/#}

ft. James McAvoy, (SWAN)
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.
Davius Llewellyn
{#}dassandra{/#}

ft. Misha Collins, (Eclatic)
La voix grave de Davius. La chaleur du sort qui la percute. Davius Llewellyn est d'abord synonyme d'une terreur nouvelle, de la réalisation de sa propre mortalité. Une nouvelle vulnérabilité de plus, une faille qui se crée alors qu'elle se vide de son sang. Si elle a accepté ses excuses dans cet atelier maudit et qu'elle l'a aidé, il lui est encore difficile de mettre une étiquette sur ce qu'est l'insurgé à ses yeux. Une alliance ? L'homme qui a manqué de la tuer ? Ou celui qu'elle a aidé contre toute logique ? Une chose est certaine, cependant. Il l'intrigue autant qu'il la dérange. Il a ces serments et ces certitudes qu'elle ne comprend pas vraiment, incapable qu'elle est de déterminer comment elles ont fait pour se cheviller à son cœur si profondément. Et pire encore, il a engrainé en elle des idées dont elle se passerait bien. Que le Magister n'est pas invincible. Qu'elle peut changer quelque chose. ... Peut-être qu'au fond, elle lui en veut de bouleverser ses habitudes et d'essayer de raviver des idéaux qu'elle veut enterrer. Qu'a-t-il dit déjà ? Qu'elle n'est pas comme les autres ? Quelle mauvaise blague.
(Et peut-être qu'elle le remerciera un jour)
Keziah Campbell
{#}nyssiah{/#}

ft. Simon Baker, (Kaiji)
Campbell est l'insupportable blondinet qui tapait sur les nerfs du rédacteur en chef de la Gazette, lequel tapait ensuite sur les nerfs de ses journalistes. Alors fraîchement revenue des Etats-Unis, autant dire que se faire houspiller à la place d'un Monsieur Sourire (et qu'importe les qualités vantées par Eris à propos dudit sourire), ça n'est pas bien passé chez Nyssandra et que la mention de Keziah Campbell suffisait à l'agacer. Jusqu'à ce jour où elle a pu enfin le mordre de sa verve alors qu'il essayait de la titiller alors qu'ils étaient devant le bureau du rédacteur en chef. Pas sensible pour un sou à son numéro de charme, elle reconnaît cependant une intelligence face à laquelle il est souvent amusant de s'opposer.

Wayland d'Anjou
{#}noway{/#}

ft. Dane Dehaan, (LARME STLAURENT)
Wayland d'Anjou lui fait peur. Lorsque le sorcier approche d'elle, son instinct de survie virait au rouge et il n'avait jamais beaucoup besoin de s'approcher pour qu'elle sente toutes les émotions noires du sorcier gratter contre ses barrières mentales. L'homme est un psychotique, une opinion déjà fort négative qui a trouvé le moyen de s'aggraver encore quand Nyssandra a constaté qu'il prenait un malin plaisir à l'approcher. Comment il est parvenu à comprendre qu'elle le craignait et qu'il la mettait mal à l'aise ? Elle l'ignore, car elle est certaine qu'il n'est ni empathe, ni legilimens. Mais les faits demeurent : Wayland joue au chat cruel qui s'amuse à effrayer la souris et leurs rencontres sont provoqués. Du moins, elles l'étaient jusqu'à ce qu'on l'enferme à Azkaban. Une nouvelle dont elle se réjoui.
Augustus Rookwood
{#}augnyss{/#}

ft. Mads Mikkelsen, (Datura)
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.
Roman Travers
{#}roxie{/#}

ft. Luke Evans, (Shiya)
Epouse Roman Travers et tu auras ta place chez les Ollivander. On peut se croire aussi indépendant qu'on veut, on aspire toujours à trouver sa place. Nyssandra a toujours aspiré à obtenir une place dans sa propre famille, une rédemption pour ses promesses brisées. Alors elle a accepté l'arrangement. Pas pour le bien des Ollivander, mais pour son bien à elle. De façon égoïste. Ce qui ne signifie pas qu'elle doive en sauter de joie, n'est-ce pas ? Epouser un Mangemort, ce n'est pas vraiment la joie. Epouser celui-ci ? Pire encore. Aussi prompt à s'enflammer de colères incompréhensibles qu'à envahir son espace personnel comme si elle était sa chose. Fatigante girouette pour ses boucliers mentaux. Elle a pour lui un mépris grinçant et une condescendance acide. Mais aujourd'hui, Roman Travers a rompu les fiançailles en apprenant que ses entrailles sont plus inutiles que celles d'Esther Ollivander. Et quand bien même si lui viendrait l'idée de venir réclamer sa possession sur elle, il lui faudrait revenir d'entre les morts.

Tag dassandra sur EXCIDIUM DgxnSujet: Lorsque le feu aura tout consumé
Invité

Réponses: 10
Vues: 1067

Rechercher dans: Trésors rpgiques   Tag dassandra sur EXCIDIUM Nonew12Sujet: Lorsque le feu aura tout consumé    Tag dassandra sur EXCIDIUM EmptyDim 4 Oct 2015 - 21:27
Lorsque le feu aura tout consumé

I guess that's just part of loving people:
You have to give things up.
Sometimes you even have to give them up.
07 JUILLET 2002 ; {#}Dassandra{/#} 3
 

« Ce n'est pas de votre faute. » Dans un sanglot étranglé, elle secoue la tête, refuse l'excuse glissée entre les mots de Davius. Il est toujours tellement prompt à la croire différente, à la penser meilleure. Alors que pilleuse d'émotions, elle connait bien le coeur humain, elle sait bien qu'elle est pire. Et c'est presque douloureux d'avouer que « si, c'étaient mes mains ». C'était elle. Avec ces mains si sales. Et ce coeur répugnant, cette âme dégoûtante. « Je ne voulais pas mourir. » Lâche. « Je voulais juste que ça s'arrête. » Egoïste. « Je suis désolée. »

(C'est trop facile de s'excuser maintenant)
(Davius n'aurait jamais cédé, lui)
(Davius n'aurait pas besoin de s'excuser, lui)

« J'ai... » Le regard caché dans les genoux revient vers lui, attiré par le geste sur son épaule tremblante. Et elle le fixe sans comprendre d'où vient la douleur dans son regard ; les fantômes qui errent dans le bleu des iris sont familiers. Elle se rappelle les avoir déjà vu, les avoir frôlés de l'empathie. Et cette discussion à coeur ouvert entre un insurgé et une mondaine de l'Elite, c'était tellement loin. Comme dans une autre vie, à l'abri dans cet atelier qu'elle déteste pourtant. Quelle ironie, vraiment, que tout débute toujours là-bas, que tout naisse chez eux. Et que tout se brise toujours ici. « Je sais ce que vous... » Les doigts tremblent quand ils se posent, timides et légers, sur la main de Davius. Lorsqu'ils lui disent dans une caresse à peine esquissée qu'elle comprend, qu'elle pense comprendre ce qu'il ne dit pas. « Moi, vous me sauvez » Parce qu'il ne la méprise pas, parce qu'il ne la déteste pas. Ses lèvres se plient en un sourire, un peu bancal, un peu triste. Pas vraiment aussi beau que ceux qu'elle lui a déjà donnés pendant leur collaboration (leur amitié ?). Mais, malgré les larmes qui ourlent ses cils, il y a une vraie gratitude au fond des iris bruns. Il n'a peut-être pas idée à quel point il la sauve, à quel point elle lui est reconnaissante de ne pas la haïr pour ce qu'elle a fait. De toujours lui poser les questions qui comptent. Ca ne change pas l'importance que ça a. Le soulagement que ça lui apporte. « Et vous m'avez sauvée ... autrefois. » Souffle Nyssandra, n'ayant que cette conviction à offrir. Elle n'est même pas certaine que ce soit une réelle consolation. « A-avec Travers. » Les doigts se pressent plus fort contre la main de Davius. « Avec vos convictions aussi. C'était bien. Vos convictions sont belles, ça ... ça m'a changé des gens. Et je ne vous ai jamais remercié. » Nyssandra a l'impression d'avoir trop de choses à dire, trop de reconnaissance à exprimer pour les moments qu'ils ont passé ensemble, pour la main qu'il lui a tendue quand elle l'a demandée, pour la preuve apportée que les gens peuvent tenir leurs serments. Et dans son coeur, elle a cette urgence de tout dire (maintenant ou jamais), cette sensation de ne pas avoir assez de temps. « Je vous ai promis de vous laisser aller si vous vouliez arrêter. » Que ce sont des adieux qu'ils se font (et Merlin, non, elle n'aime pas les adieux, elle ne sait pas dire adieu - elle ne le dit jamais, elle a trop de mal à nouer des liens pour les laisser se briser) « Je ne suis pas le m-meilleur pour ça. Mais je... je peux... » Nyssandra veut dire oui, merci (de ne pas l'abandonner à son sort malgré ce qu'elle a fait). Ou même vous n'êtes pas obligé (parce qu'elle mérite de mourir, de subir le sort qu'elle a infligé à ces gens). Mais les mots se nouent en boule dans sa gorge, cimentés par les émotions qu'elle a du mal à ravaler. Alors elle acquiesce doucement. « Je suis désolé. » Cette fois, la tête esquisse le refus. « Ne... ne le soyez pas. » La voix tremble un peu sous la peur de l'inconnu, la crainte de perdre. « C'était bien. Je ..., et les larmes coulent, rageusement effacées du bout des doigts : C'est stupide, j'ai juste un peu peur de ... d'oublier. »

Nos moments ensemble, votre souvenir.
Ce que vous m'avez redonné, ce que vous m'avez appris.


A regret, Nyssandra s'éloigne sur le canapé, relâchant la main de Davius et lui donnant l'espace nécessaire pour ... faire ce qui doit être fait. Du coin de la bouche, elle force un sourire confiant pour l'encourager, lui offrir un dernier joli souvenir. Puis soudain, quand s'esquisse le sort, elle l'interrompt de son corps qui se lève soudain, de ses doigts qui s'enroulent sur son poignet pour le retenir. La panique explose dans le regard qu'elle pose sur lui : « Si vous me revoyez, le sous-entendu est douloureux sur ses lèvres, il grince à ses oreilles (elle ne le reverra pas, elle ne se souviendra pas) : il ne faut pas me laisser faire, d'accord ? Il ne faut pas me laisser vous trahir, promettez. » Que vous me neutraliserez. Elle peut supporter le poids de cent trahisons, de mille délations. Elle est (presque) certaine qu'elle le peut. Ce que Nyssandra ne peut pas faire, c'est vendre un proche un allié, le mener à sa perte. Des Poufsouffles, elle a les loyautés indéfectibles, les amitiés chevillées au coeur. « Et à la fin » Quand le Magister sera mort. « vous me ferez juger. »

Vous devez survivre à tout ça.
Tag dassandra sur EXCIDIUM DgxnSujet: Lorsque le feu aura tout consumé
Invité

Réponses: 10
Vues: 1067

Rechercher dans: Trésors rpgiques   Tag dassandra sur EXCIDIUM Nonew12Sujet: Lorsque le feu aura tout consumé    Tag dassandra sur EXCIDIUM EmptyDim 4 Oct 2015 - 0:52
Lorsque le feu aura tout consumé

I guess that's just part of loving people:
You have to give things up.
Sometimes you even have to give them up.
07 JUILLET 2002 ; {#}Dassandra{/#} 3
 

« Je... » Chute. Un instant, elle pense qu'il va refuser car qui voudrait quoi que ce soit de la part d'une traîtresse ? d'une menteuse ? Personne. Et c'est ça l'hésitation qui traîne sur la langue de Davius, n'est-ce pas ? Un trop plein d'insultes qui se bousculent, cherchent à lui tomber droit dans le coeur. Il est tellement pâle, et les yeux fatigués de Nyssandra confondent la pâleur avec un blanc de fureur. « C'est... je ne refuse rien. » Et d'un coup, la respiration se débloque, l'air revient dans les poumons et les épaules se détendent, leur ligne dure et crispée se casse. « Je p-prends tout. » Elle acquiesce doucement, timidement. Comme si montrer trop de joie, trop de plaisir peut décider l'autre à changer d'avis. « Merci. » Couine-t-elle sans oser le regarder se lever (et partir sûrement, c'est la solution raisonnable et logique). Le regard se fixe sur le verre vide (c'est un peu comme elle, c'est plein de riens, ce n'est rien que du vent) et ses genoux sont ramenés contre sa poitrine encore compressée par les pleurs qui veulent couler.

Le contact inattendu de cette main contre ses cheveux la crispe un instant et Nyssandra serre plus fort le verre entre ses doigts, la tête rentrée dans les épaules. Sous son apparente aisance à toucher et à enlacer, l'empathe a toujours soigneusement sélectionné les contacts, les peaux à frôler, celles à embrasser. Celles à éviter. Jusqu'à ce soir, jusqu'à ce cauchemar de chairs imposées, de coeurs violemment pillés. Trop frais, le souvenir se presse encore contre ses doigts, et la douleur des émotions délétères s'esquisse encore des paumes jusqu'au coeur saccagé. Et ce n'est qu'en levant les yeux vers Davius que le corps comprend qu'il n'est pas en danger, qu'il n'y a que du réconfort à en tirer. Et le rappel d'une vérité toujours si facilement oubliée par la sorcière : tous les contacts ne sont pas faits pour blesser. « Que voulez-vous que je fasse, Nyssandra ? » Les yeux s'écarquillent sous la surprise. Ce qu'elle veut ? La question est trop vaste, l'arc des possibilités est trop grand. Elle veut que le cauchemar ne recommence pas, qu'Aramis la prenne dans ses bras, les bavardages d'Eris, les sourires de Gwen. Elle veut l'aider aussi, elle veut prouver à son père qu'elle peut tenir sa promesse. Elle veut qu'il tienne la sienne aussi, elle ne veut pas le trahir non plus. Elle veut survivre, elle veut vivre. Elle veut tellement de choses. Les suppliques désespérées se pressent contre sa langue, tapent contre les dents serrées. Enfant avide, elle veut trop de choses, elle veut trop de choses irréalistes. « Ne me détestez pas, s'il vous plaît. » Quand elle entend les mots irréfléchis qui se sont échappés, la lèvre est mordue et de la chair fragile percée par l'émail, le sang perle. Le revers de la main vient chasser frébilement les larmes qui viennent ourler les cils. « Je - voulais vraiment vous aider. Elle voulait vraiment tenir sa promesse. - ne voulais pas le faire. Je ne voulais pas. » Mais tu l'as quand même fait. C'est quand même de sa faute. C'était quand même elle. (C'est toujours le maillon faible) « Ils m'ont for-, commence-t-elle avant de ravaler douloureusement le mensonge et les sanglots : J'ai trahi les secrets des gens. Là-bas. » Elle ne sait pas où ils étaient, elle ne se souvient de rien sauf des aveux qu'elle tirait des coeurs violés par son empathie, de la douleur si forte qu'elle aurait fait n'importe quoi pour que ça cesse (qu'elle a tout fait pour que ça cesse). « Ils les ont emmenés quelque part quand je les trahissais, et j-je ne sais pas ce qu'ils ont fait. Mais j-je crois qu'ils, et un sanglot lui noue la gorge, les épaules tremblent sous la retenue qui s'érode à mesure que l'aveu s'échappe : Je crois que je les ai tués, Davius. » Restée cloîtrée chez elle ces deux derniers jours, elle ignore encore que ses victimes respirent toutes, qu'elles se meuvent dans la foule. Qu'elles jouent encore la vie alors que l'intérieur est mort, piétiné et détruit par les Mangemorts.

« Je suis désolée. »
Elle sait déjà que c'est de sa faute.
Tag dassandra sur EXCIDIUM DgxnSujet: Lorsque le feu aura tout consumé
Invité

Réponses: 10
Vues: 1067

Rechercher dans: Trésors rpgiques   Tag dassandra sur EXCIDIUM Nonew12Sujet: Lorsque le feu aura tout consumé    Tag dassandra sur EXCIDIUM EmptyDim 16 Aoû 2015 - 21:02
Lorsque le feu aura tout consumé

I guess that's just part of loving people:
You have to give things up.
Sometimes you even have to give them up.
07 JUILLET 2002 ; {#}Dassandra{/#} 3
 

Nyssandra s'attend à des insultes. Et du mépris. L'empathie est hors service, mais c'est encore pire de ne rien sentir. La tête rentrée dans les épaules, elle est comme une gamine qui attend un coup sans pouvoir le voir venir. C'est angoissant, elle n'ose même pas bouger, même pas respirer. Même pas fumer. Merlin, elle veut fumer. Et boire. Boire beaucoup, boire vite. Elle veut faire grimper les degrés. Est-ce que ça anesthésiera la douleur ? Et la peur, est-ce que ça la fera disparaître ? Est-ce que ça la rendra un peu plus forte ?
Rien qu'un peu, rien qu'un moment.

« Dangereux pour moi ? » Silencieusement, elle acquiesce d'un geste lent. Oui, c'est dangereux. Pour lui et pour la promesse qu'il lui a faite aussi. Est-ce que c'est vraiment mal de vouloir qu'il survive juste pour pouvoir tuer un autre homme ? Elle veut lui poser la question (il est Auror, non ? il doit bien les connaître les lignes qui bordent le bien du mal, pas vrai ?) mais déjà il poursuit : « Avez-vous seulement idée… » « TAISEZ-VOUS. » Sans qu'elle n'ait le temps de le rattraper, le cri paniqué s'arrache à sa gorge trop sèche et Nyssandra tousse, pliée en deux et cassée. Elle ne veut pas se rappeler. Elle ne doit pas, elle ne doit pas. Sinon elle va s'effondrer et elle ne sait pas si elle pourra se relever. « Je-je sais. » Ses mains tremblent plus fort quand elle veut attraper une cigarette qui ne veut pas venir, alors elle abandonne rageusement le paquet sur la table basse et ses pas la dirigent vers l'armoire à alcool. « Je sais d-déjà. » Elle veut se persuader que ça ira, que rien n'empirera. Que ce ne seront que des cauchemars très ponctuels, des instants éphémères qui n'auront aucun impact sur sa vie (sur sa vraie vie). « Vous n’avez pas le choix. » Et cette fois, elle secoue la tête. « Même s-si, si j'avais un autre endroit où aller, elle s'arrête brusquement, se concentre pour verser le Pur Feu dans le verre, pour ne pas renverser, pour ne pas laisser sa voix trembler plus mais, sous sa peau, le sort de rappel fourmille encore - et Merlin, elle se sent sale, tellement sale de sentir encore la magie de Rookwood : il ... il y a un sort et mes amies.. Mais ne vous inquiétez pas pour moi, ça ira. Et je suis de sang pur, n'est-ce pas ? Ils.. ils ne peuvent pas me faire trop de choses, ça ferait scandale, pas vrai ? » La sorcière parle trop vite, et elle parle trop. Sa voix déraille entre les aigus et les graves, se perd dans les murmures et s'envole dans les exclamations. Elle veut croire un peu qu'il s'inquiète pour elle. (Qu'elle compte un peu, qu'il ne la déteste pas totalement) Elle veut croire qu'elle n'est pas totalement seule. « ... alors ça ira. » Ca ira tant qu'ils ne décident pas de lui faire exactement ce qu'ils ont fait aux autres, quoi que ça puisse être. Ce qu'elle leur a fait aussi. Même si elle ne voulait pas, même si elle a supplié, ça ne change pas les faits : elle est aussi coupable que les autres, elle a participé. Ca lui donne envie de vomir, et Nyssandra noie son dégoût dans une gorgée de Whisky avant d'oser se tourner vers lui de nouveau.

Ses doigts s'enroulent trop fort autour du verre et de la bouteille qu'elle ramène avec un deuxième verre. « C’est notre dernière rencontre. » La brûlure qui coule le long de sa gorge la fait grimacer, et Nyssandra trouve le courage d'acquiescer, de lui signifier qu'il faut qu'il parte. Elle va être seule de nouveau. C'est le plein été et pourtant elle a tellement, tellement froid au bout des doigts et au creux du coeur. « Je suis désolée ... » Souffle-t-elle par-dessus son verre vide. Elle voulait simplement changer quelque chose, réussir à faire un truc bien, pour une fois. Ses dents viennent mordre sa lèvre inférieure, empêchant les sanglots qui roulent contre sa langue. Elle n'a pas le droit de pleurer, ce n'est rien que de sa faute. C'est elle qui échoue à nouveau. « Les boîtes, elles sont toutes pour vous. Il y a les vêtements de Ian. Et ses livres de magie. Et dans le coffret, j'ai mis ce que j'ai pu faire, l-les baguettes, je veux dire. » Ne pleure pas, ne pleure pas. « Tout est pour vous ... m-mais vous pouvez refuser. » Elle déglutit. « J-je comprendrai ... »

Parce que c'est encore elle qui abandonne.
Tag dassandra sur EXCIDIUM DgxnSujet: Lorsque le feu aura tout consumé
Invité

Réponses: 10
Vues: 1067

Rechercher dans: Trésors rpgiques   Tag dassandra sur EXCIDIUM Nonew12Sujet: Lorsque le feu aura tout consumé    Tag dassandra sur EXCIDIUM EmptyLun 20 Juil 2015 - 23:46
Lorsque le feu aura tout consumé

I guess that's just part of loving people:
You have to give things up.
Sometimes you even have to give them up.
07 JUILLET 2002 ; {#}Dassandra{/#} 3
 

Ses nerfs à fleur de peau impriment une angoisse d'enfant maladroite dans les gestes normalement mesurés, sobrement posés. Il manque quelque chose. C'est comme de se retrouver brusquement dans le noir, sans rien pour y voir, sans empathie pour sentir. Elle a l'impression d'être aveugle, et c'est le seul mot qui lui vient, vraiment, l'unique conclusion qui se dessine. L'hypersensibilité est douloureuse, meurtrière sur ses nerfs. Mais l'absence d'empathie, loin d'être un soulagement, est une angoisse nouvelle, un stress supplémentaire qui se fait les griffes sur ses vulnérabilités exposées.

C'est un calvaire.

La main sur son épaule la fait sursauter et se figer brusquement, muscles tendus comme si elle craignait l'électrocution par surcharge d'émotions. Nyssandra est incertaine de la conduite à tenir. Par réflexe, elle a bien tenté de le sonder, de le comprendre, mais l'empathie a été amputée, volée. Sous le joug des drogues, ce n'est plus qu'un membre fantôme. C'est douloureusement absent. « Je n'en ai pas besoin. » dit-il et la seule réponse que l'Ollivander peut offrir est un hochement de tête hésitant. « J'ai du gâteau. Au chocolat. » Elle l'a fait pour Scorpius (juste avant l'exécution publique, juste avant tout), pour son filleul adoré qu'elle devait récupérer hier. (Merlin, elle aurait dû prévenir Draco, elle aurait dû inventer un mensonge plus joli qu'un silence radio pour éviter que Scorpius se sente abandonné) (elle n'est vraiment bonne à rien, son père a raison au fond : on ne peut pas se fier à elle, on ne peut rien lui confier, elle gâche toujours tout) « Je, je vais le sortir d'accord ? ... Ca me fait plaisir. » Elle veut juste partager un peu avec lui. Comme pendant leurs autres rencontres. Elle n'a pas vraiment envie que ça se termine comme ça. Sur elle qui, une fois de plus, ne tient pas ses promesses.

« Vous déménagez ? » Demande-t-il quand elle le rejoint dans le salon baigné par l'été (et Merlin, si elle avait encore sa baguette, elle aurait ajusté la luminosité, là ça crame littéralement ses pupilles irritées par les pleurs qu'elle n'a pas su retenir sous la douche). Pourtant, elle se force à le fixer, même s'il a le soleil dans le dos, et ses doigts se crispent sur la porcelaine pour être certaine de ne pas laisser échapper les assiettes et la pâtisserie. Elle ne comprend pas bien d'où vient la question. « Je reste ici ... pourquoi ? » De toute façon, elle n'a pas vraiment le choix. Rookwood a assuré qu'il saurait la retrouver si elle essaie de s'échapper (et que si ce n'est pas elle qu'il retrouve alors il trouvera bien quelqu'un pour prendre la sentence à sa place). Et où s'échapperait-elle ? Loin d'Aramis ? Loin d'Eris, de Sue et de Gwen ? Loin de Draco et de Scorpius ? Sous les airs indépendants qu'elle se donne, façon femme libérée, Nyssandra ne sait pas vivre seule. La jeune femme ne sait que s'accrocher aux gens pour un peu d'amour, un peu de tendresse. Au fond, elle est toujours cette gamine qui s'asseyait dans un coin du salon Ollivander, sachant qu'on la détestait mais quêtant toujours rien qu'un peu de reconnaissance, un peu de fierté parentale.

Et comme autrefois, elle baisse la tête quand elle remarque que l'insurgé la dévisage. « Qu'est-ce qui ne va pas ? » Elle ne répond pas tout de suite, l'email d'une dent mord la pulpe desséchée quand elle passe devant lui. Elle ne sait pas comment lui expliquer, comment faire en sorte qu'il ne la méprise pas. (Elle se souvient encore de ce qu'il a dit la première fois qu'il est venu ici et c'est certain qu'il va la détester et il aura raison, Merlin) La porcelaine tape trop fort contre la table basse quand elle dépose le gâteau. « Je ... nous devons arrêter notre a,alliance, Davius. » La voix tremble, la gorge est serrée - elle n'a pas osé dire qu'ils sont amis (le sont-ils vraiment ? elle a fini par l'apprécier après tout ce temps - ça ne signifie pas pour autant que c'est réciproque). Alliance est plus neutre que amitié et surtout, moins douloureux quand il se mettra à la mépriser. Elle ne mérite pas mieux que ça. Davius, en revanche, a droit à des explications, pas vrai ? (Ce n'est pas vraiment comme si elle se donnait des excuses, n'est-ce pas ?) « Vous y étiez. » A l'exécution. Le sous-entendu flotte entre eux. « Ils ont ... ils ont découvert que je suis empathe. » Une pudeur peureuse, frileuse couvre la douloureuse vérité, les brisures qui lézardent son esprit et les éclats de verre plantés dans ses nerfs. « Il faut que- » qu'on cesse de se voir. Elle s'arrête et déglutit difficilement - elle ne sent plus rien et Merlin, elle ne veut pas se retourner pour voir la déception sur le visage de l'homme : « C'est devenu dangereux pour vous. »

Qui essaies-tu de leurrer, Nyssandra ?
Bien sûr que tu te donnes des excuses, tu ne sais faire que ça, abandonner.

(Oui, Papa)
Tag dassandra sur EXCIDIUM DgxnSujet: Lorsque le feu aura tout consumé
Invité

Réponses: 10
Vues: 1067

Rechercher dans: Trésors rpgiques   Tag dassandra sur EXCIDIUM Nonew12Sujet: Lorsque le feu aura tout consumé    Tag dassandra sur EXCIDIUM EmptyLun 20 Juil 2015 - 1:34
Lorsque le feu aura tout consumé

I guess that's just part of loving people:
You have to give things up.
Sometimes you even have to give them up.
07 JUILLET 2002 ; {#}Dassandra{/#} 3
 
Tout va bien. Je dois seulement me reposer.
Mais on garde notre rendez-vous -


Sa main tremble encore.
Les nerfs raclés par un trop plein d'émotions grincent encore, et un sanglot manque de lui échapper quand la pointe acérée de la plume accroche le parchemin qu'elle destine à Eris. Une réponse qu'elle aurait dû envoyer il y a plus de vingt-quatre heures. Ramenée seulement la veille, au matin, par un ami d'Aramis, Nyssandra a tout juste trouvé la force de s'effondrer dans son canapé, peu soucieuse de sombrer dans ses vêtements trempés de sueur et de sanglots. Mais, maintenant, le jour s'est levé de nouveau et Eris doit être rassurée (et Merlin, que l'Ollivander est soulagée d'avoir reçu des messages d'elle et de Sue, de savoir qu'elles sont encore en vie et d'avoir appris par Serguei qu'Aramis, Draco et Gwen respiraient encore quand il a pris congé de ses amis).

- vendredi soir pour aller chez ce nouveau créateur.
Nyss-


Ses doigts se ressèrent sur la plume, cherchant à endiguer le tremblement incontrôlable. Il faut qu'elle envoie ce parchemin avant que Eris ne débarque par la cheminée et ne la tue de son inquiétude.

Ils l'ont tuée là-bas, et elle sait que ça n'est pas fini. Le sourire de Rookwood, alors que défilaient les interrogés et que perlaient ses suppliques, était une promesse en soi. Qu'ils prendront tout ce qu'ils peuvent jusqu'à ce qu'elle soit trop cassée pour servir. Le simple souvenir la fait trembler plus fort et la pointe de la plume casse quand elle trace le a final de son nom. La nuit dernière, elle en a cauchemardé, et elle sait que, comme avec les émeutes, ça continuera de lui bouffer ses nuits. La peur des gens qui s'empile contre ses tempes, la terreur qui se démultiplie dans ses tripes. L'aggressivité qui lui ronge les nerfs et la haine qui lui grille les neurones. Sa psyché finira déchirée par des contradictions qui ne sont même pas les siennes.

Ca lui fait tellement peur.
Et Nyssandra rêve d'un peu de réconfort humain. Du rire d'Eris, des bras d'Aramis, des tendresses de Sue ou des blagues de Gwen. Elle trouverait même un peu de chaleur dans les sarcasmes de Draco. Elle sait bien qu'elle ne peut pas. Les empathes pansent leurs blessures dans la solitude, et qui sait ce que Rookwood ferait si elle ne garde pas le secret. Elle ne peut pas les mettre en danger.

Merlin.
Elle ne peut pas non plus le mettre en danger.
Il a promis, il porte ses derniers espoirs.

Alors quand Avalon revient, un nouveau parchemin lui est confié. Les lettres sont maladroites, les lignes tremblantes. Le message sybillin, presque trop, parce qu'elle craint soudain qu'on piste son hibou et que Davius ne reçoive pas son message. Mécontent d'être envoyé à droite et à gauche depuis le lever du Soleil, le hibou fait des caprices mais elle le chasse avec un début de sanglots (« dépêche-toi, stupide créature. » qu'elle couine, rendue impatiente par l'urgence de la chose) et Avalon semble comprendre en voyant sa maîtresse pleurer.

Nyssandra a tellement envie de se rouler en boule sous sa couette et d'y pleurer. D'y crever pour de bon. Pourtant, elle a des affaires à régler avant - alors son esprit s'y accroche, et elle se promet l'oubli d'une potion de sommeil (cette nuit, rien que cette nuit). Bien sûr, manquer de foutre le feu à sa maison avec un début d'incendie n'est pas dans ses plans, c'était simplement un dérapage de magie trop frébile alors qu'elle effaçait les traces de l'atelier de fortune dans le grenier. Dans une boîte, elle rassemble les quelques baguettes qu'elle a réussies à faire - ce seront les dernières et la pensée lui fend un peu le coeur. (Elle n'aura rien changé au final, elle va tout empirer). Les cartons remplis de vêtements de Ian sont descendus dans le salon avec le coffret en bois. (Jeremiah a raison : elle est dégoûtante - Ian serait écoeuré de la voir). Elle ne met de côté que le vieux pull porte-bonheur de son premier fiancé, et garde dans un tiroir de son bureau le book où il collectait ses meilleurs articles.

Elle aurait vraiment voulu changer quelque chose pour une fois dans sa vie.

Quand il arrive, Nyssandra est loin d'offrir l'image propre qu'elle arbore habituellement, malgré des vêtements propres et une douche sous laquelle elle aurait bien aimé tout noyer. Et elle est trop fatiguée pour s'offusquer de sa remarque : « Bon sang. Vous avez l'air d'un cadavre. » Sa bouche essaie de tirer un peu les coins vers le haut, mais ça ne sert qu'à lui donner un air plus piteux encore quand elle tente une blague : « C'est parce que j'en suis un. » Sa voix déraille plus encore que son humour.

D'un pas sur le côté, l'Ollivander l'invite à entrer et à passer dans le salon où s'empilent les cartons. C'est à ce moment que l'évidence lui percute le nez (qui se fronce vaguement) et fait du trampoline juste sous ses yeux : elle a oublié de préparer le thé - elle a bien fini par intégrer que c'est déplacé et pas vraiment nécessaire, mais certaines habitudes anglaises sont bien trop ancrées en elle. « Je, la lèvre est violemment mordue : J'ai oublié de préparer le thé. Je suis désolée. » Elle est désolée, tellement désolée d'avoir oublié de devoir l'oublier. Ses mains tremblent à nouveau, et Nyssandra se détourne brusquement pour aller chercher de quoi faire une collation. « Vous voulez quelque chose ? Je dois encore avoir quelque chose dans le garde-manger. Et vous aimez le thé, et le whisky, c'est ça ? J'ai racheté du whisky la semaine dernière. » Et ça semble aussi loin qu'une éternité pourtant. Tout semble trop loin. Jusqu'aux émotions de Davius qu'elle ne peut plus sentir à cause de la potion qu'on lui a ordonné d'avaler trois fois par jour.
Tag dassandra sur EXCIDIUM DgxnSujet: NYSSANDRA OLLIVANDER ► Here I am, the victim of my own choices. And I'm just starting.
Invité

Réponses: 30
Vues: 2848

Rechercher dans: Fiches poussiéreuses   Tag dassandra sur EXCIDIUM Nonew12Sujet: NYSSANDRA OLLIVANDER ► Here I am, the victim of my own choices. And I'm just starting.    Tag dassandra sur EXCIDIUM EmptyLun 26 Jan 2015 - 20:42
Boys don't cry
une citation de ton choix une citation de ton choix

Ascleus Ollivander
{#}asclyss{/#}

ft. Liam Neeson, (Lutiine)
On raconte que toutes les petites filles veulent épouser leur père, et la petite Eudoxie de son enfance n'a pas dérogé à la règle. Elle voulait désespéremment l'amour de son père, son affection, son attention. Sans doute aurait-elle tout préféré à cette déception permanente, cette impression de ne jamais être assez, de ne pas valoir les quelques moments où il posait le regard sur elle. Tu es une fille. Le reproche éternel. L'infinie déception. Ascleus voulait un fils, et il devait se contenter d'Eudoxie. Une gamine dont les prouesses d'enfant faisaient raisonner des et si douloureux dans sa tête (et si Esther n'avait pas perdu leurs fils en fausse couche ? et si il devait se contenter d'Eudoxie toute sa vie ?). Une adolescente qui a rejeté la Magie, qui a abandonné (qui abandonne toujours). Une femme qui a osé abandonner les siens, s'est convertie à l'indépendance au lieu de continuer à adorer les Ollivander. Aujourd'hui encore, ses mots sont les plus douloureux pour Nyssandra. Aujourd'hui encore, sa déception est un poignard qu'il lui fiche dans le coeur. On ne se débarrasse pas si aisément des liens du sang.
Ardal Ollivander
{#}ollibrother{/#}

ft. Max Irons, (big bad wolf)
Les relations entre Nyssandra et Ardal ont toujours été ... compliquées, délicates. Conflictuelles. La première née des Ollivander aurait dû être l'exemple à suivre, mais Ardal est le fils que tout le monde attendait. Le fils qu'on attendait depuis trop longtemps. Pour l'attention qu'il recevait sans mal d'Ascleus, et pour l'amour que lui témoignait ouvertement Esther, Nyssandra l'a envié, longtemps jalousé pour ça. De son côté, il a méprisé cette sorcière qui rejettait les Ollivander et leur héritage en partant travailler pour des journaux à l'étranger et s'extirpant de l'autorité familiale. Bien sûr, il y a les liens du sang entre eux. Bien sûr, il y a Lorcàn comme un trait d'union entre eux. Mais il y a aussi les individualités fortes que sont Ardal et Nyssandra. Des individualités qui entrent fréquemment en collision alors qu'il donne tout aux Ollivander et qu'elle refuse tout ce qui en porterait le sceau. Il a parfois l'impression qu'elle le rejette aussi pour ces mêmes raisons. Peut-être que leur seul vrai problème ne vient pas des Ollivander et de la lignée. Mais simplement de leur amour mal exprimé.
Lorcàn Ollivander
{#}ollibrother{/#}

ft. Max Irons, (mistake storms)
Lorcàn est un passionné de Magie, comme Ardal. Mais contrairement à son frère, il ne fait pas tout sous le sceau des Ollivander. S'il leur reste loyal, il n'oriente pas ses buts en fonction du bien-être des Ollivander et ne se sent pas obligé de ramener Nyssandra dans la famille. Ce qui explique qu'il y ait bien moins de frictions entre lui et sa soeur. De là à dire que Lorcàn est aussi proche d'elle qu'il l'est d'Ardal, il y a un gouffre. Ils demeurent différents - et Lorcàn prend plus souvent le parti d'Ardal que celui de Nyssandra lorsque ces deux-là s'opposent. Même lorsqu'il n'est pas d'accord. Un détail stupide qui agace la sorcière. Cependant, Lorcàn est le seul à l'avoir soutenue quand elle est partie à l'étranger. Le seul à ne pas avoir critiqué son choix de s'émanciper d'un nom qui lui pesait. Il ne l'a pas dit, bien sûr, se contentant de lui envoyer une lettre pour lui demander comment elle allait. Mais c'était suffisant. Qu'il ne la prenne pas de haut est suffisant à leur bonne entente.

Ian Ackermann
{#}ianyss{/#}

ft. William Fairman, (sovereign)
Ian était pur et c'était bien la seule chose qu'il avait pour lui, auraient dit ses parents. Esther Parkinson ne le trouvait pas assez prestigieux, Ascleus Ollivander ne le pensait pas assez érudit. Après avoir appris à le connaître, Nyssandra, elle, le trouvait très bien. Trop bien pour elle, même. Et elle n'a jamais vraiment compris pourquoi il l'aimait. Elle s'est longtemps (toujours) demandé si, au final, il n'était pas amoureux de la Nyssandra forte, indépendante et adorablement peste plutôt que de cette Nyssandra égoïste, désabusée et pessimiste qu'elle est au fond. Elle n'a jamais su, et n'a jamais voulu le savoir, s'efforçant d'être celle qui serait à la hauteur de Ian et de l'amour qu'il avait pour elle. Oui, elle l'a aimé. Enormément. Au point d'accepter un mariage et d'envisager sa vie avec lui. Mais elle n'a jamais su lui montrer entièrement qui elle était, avec ses failles et des défaillances, de peur qu'il décide de partir.
Roman Travers
{#}roxie{/#}

ft. Luke Evans, (Shiya)
Epouse Roman Travers et tu auras ta place chez les Ollivander. On peut se croire aussi indépendant qu'on veut, on aspire toujours à trouver sa place. Nyssandra a toujours aspiré à obtenir une place dans sa propre famille, une rédemption pour ses promesses brisées. Alors elle a accepté l'arrangement. Pas pour le bien des Ollivander, mais pour son bien à elle. De façon égoïste. Ce qui ne signifie pas qu'elle doive en sauter de joie, n'est-ce pas ? Epouser un Mangemort, ce n'est pas vraiment la joie. Epouser celui-ci ? Pire encore. Aussi prompt à s'enflammer de colères incompréhensibles qu'à envahir son espace personnel comme si elle était sa chose. Fatigante girouette pour ses boucliers mentaux. Elle a pour lui un mépris grinçant et une condescendance acide. Mais aujourd'hui, Roman Travers a rompu les fiançailles en apprenant que ses entrailles sont plus inutiles que celles d'Esther Ollivander. Et quand bien même si lui viendrait l'idée de venir réclamer sa possession sur elle, il lui faudrait revenir d'entre les morts.
Aramis Lestrange
{#}aranyss{/#}

ft. Nicolas Simoes, (sovereign)
Elle s'en va, et elle revient, la trajectoire elliptique au possible. De rencontres aux paroles assassines en trêves sur un champ de bataille bicolore, Nyssandra sait qu'Aramis est mauvais pour elle. Dangereux. Parce qu'il connait par cœur ses masques, ses mensonges et ses pitoyables manipulations. Lui possède la carte de ses failles et, contrairement aux autres, il n'hésite jamais à y enfoncer les doigts pour l'ouvrir toute entière et faire sortir sa laideur. Pourtant, Nyssandra reste. Elle érige des murailles, creuse des douves et aiguise ses mots pour établir des distances sans jamais oser s'éloigner de trop. Il y a des aimants en elle qui tirent, l'attirent et la font dérailler. Il y a l'attraction, la gravité et ces forces cosmiques qui la ramènent toujours à lui comme une planète piégée par une étoile. Ce n'est pas plus mal, susurre la petite voix de ses noirceurs égoïstes : leurs jeux ne se font qu'à deux et elle ne veut pas qu'il se trouve un autre partenaire. Elle ne le laissera pas l'abandonner. Jamais. Pas même pour le Magister et cette Marque qui signe son appartenance à un autre qu'elle.

Draco Malfoy
{#}drassandra{/#}

ft. Tom Felton, (schizophrenic)
Sans qu'il le sache, Draco est celui qui a réconcilié Narcissa avec Nyssandra. Ce n'est qu'avec la naissance de l'héritier Malfoy que l'adulte a adressé ses premiers mots à la fillette qui avait toujours senti l'affection de Cissa mais s'était toujours heurtée à son indifférence glaciale. Paradoxalement, Draco a aussi été source de souffrance pour la gamine, blâmée plus encore d'être une fille par une Esther qui se détestait d'être jalouse du bonheur de sa meilleure amie.
Envieuse, elle l'a été bien sûr : Narcissa incarne un idéal maternel hors de portée et l'attitude de Draco n'y rendait pas toujours justice. Jalouse ? Non. Elle le voyait courir obsessionnellement après l'approbation de son propre père comme elle l'avait fait dans le passé et c'est sûrement pour cette raison qu'elle a mieux et plus aimé le fils de Narcissa que ses propres frères. Ca, et le fait qu'elle sentait bien l'amour de Draco pour sa mère sous ses airs de garçon qui joue les grands. Combien de fois a-t-elle levé les yeux, souri à la cheshirienne ou soupiré d'un air entendu devant la trop grande fierté du blond ? Trop souvent, si on écoute le garçon. Mais lui-même n'est pas vraiment dupe de l'attitude blasée de Nyssandra, de cette indépendance qui dissimule des carences en affection familiale. Match nul donc. Pourtant, avec Draco, cet équilibre ne la gêne pas. Si certaines vérités sont dévoilées, révélées en filigrane, Nyssandra sait que celles-ci se parent du sceau du secret et de la discrétion. Amis, leur complicité et leur confiance se sont étendues jusqu'au secret de la naissance de Scorpius dont elle connait les sombres tenants et aboutissants par la bouche même de Draco. Et, étant une des personnes encourageants le blond à prendre la responsabilité de l'enfant à naître, il lui fallait bien accepter la demande (extravagante, si vous lui demandiez son avis) de l'héritier Malfoy à ce qu'elle soit la marraine de l'enfant. Qu'importe à quel point elle avait peur de décevoir Draco en étant une mauvaise marraine.
Scorpius Malfoy
{#}nyssius{/#}

ft. nobody, (Heresy)
Nyssandra a l'amour égoïste. Il n'y a que placée face à la blondeur et aux moues de son filleul qu'elle revient à sa nature d'antan, celle d'une gamine qui veut donner et ne demande qu'à recevoir un peu d'amour, bien loin de l'adulte qui se permet tout et prend ce qu'elle veut sans permission. Car, pour Scorpius, elle a toutes les attentions, toutes les délicatesses. Imitant inconsciemment Narcissa, elle le couvre d'amour et de cadeaux, sortant de ses sentiers battus pour investir la cuisine en conquête d'un gâteau au chocolat aux bords un peu trop cuits ou pour lui installer une chambre jusque dans son refuge secret de Lake District. Parce qu'elle aime Scorpius et, avec lui, elle se découvre un instinct maternel qu'elle pensait tordu, brisé par Esther. Elle découvre la Nyssandra, plus douce, plus belle, qu'elle aurait pu devenir. Et elle s'assurera que l'enfant deviendra celui qu'il est destiné à être et qu'il ne se retrouvera pas utilisé et brisé par le reste du monde (ou sa stupide et égoïste génitrice), dusse-t-elle se noircir le cœur plus encore pour le protéger.
Bill Weasley
{#}byss{/#}

ft. Domhnall Gleeson, (sovereign)
Il était facile de se moquer de Bill Weasley dont les vêtements passés de mode criaient à la pauvreté. Il était facile de rejoindre la masse. Bien qu'à Poufsouffle, la petite Nyssandra était trop occupée à se chercher une place dans le monde et la société (et peu lui important la société, en vérité) pour se préoccuper d'être juste ou injuste. C'était presque exaspérant qu'il ne réagisse pas à ses piques, que son humeur vacillait à peine face aux moqueries qu'elle lui assénait à chaque fois qu'ils se croisaient. Puis elle a abandonné, frustrée de voir qu'il ne répondait pas à son immaturité patente et se trouvant d'autres cibles. Et enfin, ça l'a un peu attirée, un peu charmée quand elle a cru être tombée sur l'exception à la règle. Sur cette personne au cœur noble de ses idéaux naïfs. D'amis en couple officiel, ils se sont mis ensemble un peu par hasard. C'était une relation tranquille et confortable dont la rupture a été consommée quand Bill a fini ses études sans qu'aucun heurt ne soit fait à leur amitié. Une amitié qui, renouée au retour de l'Ollivander sur les terres anglais, a servi de prétexte à Molly pour une invitation à dîner au Terrier dans l'espoir de vendre une anglaise à son fils aîné et de détourner Bill de son mariage imminent - une manœuvre aussi amusante que gênante pour la sorcière. Son dernier bon souvenir avec Bill avant que la guerre ne rompe le contact à nouveau.

Jeremiah Anderson
{#}jessandra{/#}

ft. Benedict Cumberbatch, (Shiya)
La cohabitation entre Nyssandra et Jeremiah a toujours été un peu délicate. Intelligents tous les deux, mordants tous les deux et  ... le gouffre se creuse quand vient la question de la politique ou de l'idéologie. Quand Jeremiah est passionné et s'engage facilement dans de nombreuses causes, Nyssandra préfère rester en retrait et ne s'impliquer dans rien. Une attitude qui l'agace d'autant plus qu'il trouve la femme intelligente et clairvoyante. Longtemps, d'ailleurs, elle n'a été que l'idiote qui gaspille son cerveau sur des choses inutiles (il n'a jamais eu beaucoup d'admiration pour la section mondaine de la presse) et il a longtemps montré de l'incompréhension sur la relation entre Ian, son meilleur ami, et Nyssandra. Sur la fin, pourtant Nyssandra lui semblait plus fréquentable (et il semblait moins chiant à l'anglaise). Ils auraient pu se considérer comme amis, mais quand elle est revenue en Angleterre pour oublier Ian, l'Ollivander a simplement décidé de rompre leurs liens. Elle ignorait d'ailleurs qu'il était venu avec d'autres journalistes étrangers jusqu'à ce qu'elle trouve son nom dans le Phare à On. Au nom de leur vieille amitié, elle a voulu le sauver, jouant de relations pour tenter de le faire sortir d'Azkaban, quitte à en faire son Rebut, jusqu'à ce qu'elle apprenne sa mort au détour d'une conversation dans les locaux de la Gazette.
Davius Llewellyn
{#}dassandra{/#}

ft. Misha Collins, (Eclatic)
La voix grave de Davius. La chaleur du sort qui la percute. Davius Llewellyn est d'abord synonyme d'une terreur nouvelle, de la réalisation de sa propre mortalité. Une nouvelle vulnérabilité de plus, une faille qui se crée alors qu'elle se vide de son sang. Si elle a accepté ses excuses dans cet atelier maudit et qu'elle l'a aidé, il lui est encore difficile de mettre une étiquette sur ce qu'est l'insurgé à ses yeux. Une alliance ? L'homme qui a manqué de la tuer ? Ou celui qu'elle a aidé contre toute logique ? Une chose est certaine, cependant. Il l'intrigue autant qu'il la dérange. Il a ces serments et ces certitudes qu'elle ne comprend pas vraiment, incapable qu'elle est de déterminer comment elles ont fait pour se cheviller à son cœur si profondément. Et pire encore, il a engrainé en elle des idées dont elle se passerait bien. Que le Magister n'est pas invincible. Qu'elle peut changer quelque chose. ... Peut-être qu'au fond, elle lui en veut de bouleverser ses habitudes et d'essayer de raviver des idéaux qu'elle veut enterrer. Qu'a-t-il dit déjà ? Qu'elle n'est pas comme les autres ? Quelle mauvaise blague.
(Et peut-être qu'elle le remerciera un jour)
Felix Hvedrung
{#}ucey{/#}

ft. Garrett Hedlung, (Shiya)
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.

Keziah Campbell
{#}ucey{/#}

ft. Simon Baker, (Kaiji)
Campbell est l'insupportable blondinet qui tapait sur les nerfs du rédacteur en chef de la Gazette, lequel tapait ensuite sur les nerfs de ses journalistes. Alors fraîchement revenue des Etats-Unis, autant dire que se faire houspiller à la place d'un Monsieur Sourire (et qu'importe les qualités vantées par Eris à propos dudit sourire), ça n'est pas bien passé chez Nyssandra et que la mention de Keziah Campbell suffisait à l'agacer. Jusqu'à ce jour où elle a pu enfin le mordre de sa verve alors qu'il essayait de la titiller alors qu'ils étaient devant le bureau du rédacteur en chef. Pas sensible pour un sou à son numéro de charme, elle reconnaît cependant une intelligence face à laquelle il est souvent amusant de s'opposer.
Alastar Doherty
{#}ucey{/#}

ft. Joseph Morgan, (Shiya)
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.
Rabastan Lestrange
{#}ucey{/#}

ft. Michael Fassbender, (SWAN)
Bien qu'elle soit une des familières des enfants Lestrange et que sa mère fréquente assidûment Mrs Lestrange, ce n'est qu'une fois au bras de Roman Travers que Nyssandra a rencontré le terrible Rabastan Lestrange, toutes barrières levées. Et c'est à peine s'ils échangèrent plus que des politesses de circonstance avant que Nyssandra ne se désintéresse de la discussion entre les deux Mangemorts, s'excusant pour aller rejoindre ses amies. Depuis, les deux sorciers croisent assez peu, et essentiellement lors d'occasions officielles, mais c'est bien assez pour que sous un masque parfait de la bienséance et du professionnalisme, l'empathie de Nyssandra ait senti toute la méfiance qui émane du sorcier à son égard. Prudente, elle se retranche derrière une politesse impeccable mais évite les contacts superflus avec le Mangemort, persuadée qu'il a appris d'une façon ou d'une autre ses velléités vis-à-vis du Magister dont il est un des plus fidèles lieutenants. Si elle savait les reproches de Rabastan sont d'ordre familial plus que politique, nul doute qu'elle rirait bien joyeusement de sa paranoïa.

Wayland d'Anjou
{#}noway{/#}

ft. Dane Dehaan, (LARME STLAURENT)
Wayland d'Anjou lui fait peur. Lorsque le sorcier approche d'elle, son instinct de survie virait au rouge et il n'avait jamais beaucoup besoin de s'approcher pour qu'elle sente toutes les émotions noires du sorcier gratter contre ses barrières mentales. L'homme est un psychotique, une opinion déjà fort négative qui a trouvé le moyen de s'aggraver encore quand Nyssandra a constaté qu'il prenait un malin plaisir à l'approcher. Comment il est parvenu à comprendre qu'elle le craignait et qu'il la mettait mal à l'aise ? Elle l'ignore, car elle est certaine qu'il n'est ni empathe, ni legilimens. Mais les faits demeurent : Wayland joue au chat cruel qui s'amuse à effrayer la souris et leurs rencontres sont provoqués. Du moins, elles l'étaient jusqu'à ce qu'on l'enferme à Azkaban. Une nouvelle dont elle se réjoui.
Augustus Rookwood
{#}augnyss{/#}

ft. Mads Mikelsen, (credits)
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.
Nom Prénom
{#}tags{/#} {#}tags{/#} {#}tags{/#}

ft. avatar, (credits)
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.



Ajouter AVANT < /center>< /center>:
 
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser