EXCIDIUM

Voir le profil : Matteo Grimaldi  •  Hors ligne
Matteo Grimaldi
HERO • we saved the world
Participation
Trouver tous les sujets ouverts par Matteo Grimaldi :
Envoyer un message privé 
Consulter ses :
Sujets
Messages
Infos complémentaires
Messages privés:  
Dernière visite:  Lun 17 Déc 2018 - 15:21


‹ inscription :   
04/10/2015

‹ messages :   
953

‹ crédits :   
odistole.

‹ dialogues :   
#749585

  
Voir un profil - Matteo Grimaldi Tumblr_nmeeuwE5kO1u30wp0o4_r1_250

‹ liens utiles :   
‹ âge :   
trente

‹ occupation :   
tisseur de mots, journaliste, coureur de monde. à la dérive.

‹ maison :   
Gryffondor

‹ scolarité :   
1984 et 1991.

‹ baguette :   
était en bois d'érable, relativement flexible, mesurait 26,8 cm et contenait un coeur de phoenix.Désormais brisée, j'ai hérité d'une baguette récupérée sur le cadavre d'un mangemort: bois de noyer noir, 32 cm, coeur inconnu, et absolument pas faite pour moi.

‹ gallions (ʛ) :   
2346

‹ réputation :   
j'ai l'air de regretter la fin de cette guerre, que ce qui secoue ce monde nouveau paraît me révolter bien plus que les atrocités commises par le précédent gouvernement, que je suis un piètre journaliste et écrivain qui tente de percer dans un milieu qui n'a jamais voulu de lui.

‹ particularité :   
en plein flou.

‹ faits :   
j'ai soutenu la rébellion, bien que je n'ai quitté ma vie que sur le tard pour aller les retrouver, au détour de la création de la Renaissance du Phoenix ; que beaucoup n'ont pas cru à mon implication, du fait de ma naissance surtout ; que j'ai une tendance fâcheuse à commencer des choses et à ne pas les terminer ; que ma plus grande ambition est d'enfin publier un livre ; que ma fiancée est en fuite et que je n'ai aucune idée de si je la reverrai morte ou vive, offerte aux bons soins des Détraqueurs ; que la nouvelle société me répugne presque autant que la précédente, voir plus ; que je ferai sûrement tout pour ma soeur.

‹ résidence :   
dans le loft de la Bran Tower ou Eirene et moi vivions avant que tout ne vole en éclat. J'ai réussi à garder l'appartement par je ne sais pas quel miracle, il sert aujourd'hui à ma soeur et à mon beau-frère, Elias, parfois. En vérité je n'y suis pas souvent, je fuis l'endroit.

‹ patronus :   
une méduse géante

‹ épouvantard :   
un grand feu, l'anéantissement total de ma famille, rester seul au milieu des cendres

‹ risèd :   
Eirene se tenant à mes côtés, aussi heureuse qu'elle l'était à nos débuts, lorsque nous étions encore pleins de promesses et de projets fabuleux avant que tout ne soit jeté aux flammes.

: