sujet; endora + le masque tombe, l'homme reste, le héros s'évanouit

Invité
Invité
endora + le masque tombe, l'homme reste, le héros s'évanouit Empty
Endora Charlotte Cromwell
feat natalie portman • stilinski

• nom complet ; La jeune femme porte le nom de Cromwell, sans aucun lien avec le révolutionnaire bien que visiblement ce nom ait été porté par d'autres insurgés avant elle. Ses parents ont décidés de la prénommer Endora, allez savoir pourquoi. Son second prénom est Charlotte, un prénom tout ce qu'il y a de plus banal, ce qui lui convient parfaitement.

• surnom(s) ; Ni Dora, ni Lottie, elle préfère qu'on l'appelle par son prénom, qui même si il ne lui plaît pas, est tout de même mieux que ses surnoms potentiels. En tant qu'insurgée, elle se présente sous le nom de Charlotte à ceux qu'elle ne connaît pas.

• naissance ; Née il y a vingt-huit ans un 1er décembre à Oxford, la jeune femme vient donc de fêter son anniversaire il y a une vingtaine de jour.

• ascendance ; Le père d'Endora est un sorcier de sang-mêlé, un médicomage autrefois reconnu, désormais en fuite. Quand à sa mère, elle est une moldue, autant dire que dans ce monde, elle n'a pour protection que son époux et sa fille. Jamais Endora n'a eu honte de son ascendance, au contraire, elle est fière de faire partie deux mondes.

• camp ; Endora fait partie des insurgés depuis peu. Si elle a les a toujours secrètement aidé, elle ne s'est fait repéré que récemment et a donc du fuir.Elle a rejoint les rangs des Audacieux. Refusant de voir un jour de plus ce monde-ci en place.

• métier ; Comme son père, Endora est une médicomage, ou plutôt elle l'était. Elle continue tout de même d'apporter son aide aux insurgés. Ou à toute autre personne en ayant besoin.

• réputation ; Malheureusement pour la jeune femme, le dossier d'Endora est étiqueté du nom de traître. Elle n'est donc plus libre de ses mouvements et doit demeurer cachée pour continuer à lutter.

• état civil ; Célibataire. La guerre, parce que c'en est une pour elle, ce n'est vraiment pas le moment idéal pour folâtrer, et puis auparavant, Endora était bien trop prise par son travail pour penser à ça.

• rang social ; Autrefois elle était quelqu'un, désormais elle n'est plus qu'une fugitive parmi tant d'autres.

• particularité(s) ; Elle ne possède aucune particularité.

• patronus ; Son patronus prend la forme d'un lynx. Elle ignore quel point commun elle peut avoir un lynx, mais peu lui importe, c'est ainsi.

• épouvantard ; Son épouvantard ce sont des volutes noires qui s'enroulent autour d'elle, de la brume qui l'aveugle, les ténèbres qui s'emparent d'elle ainsi que le sifflement d'un serpent.

• risèd ; Elle voudrait voir le soleil se lever sur un monde neuf, libéré du mal, des Mangemorts, un monde libre où elle pourrait mener sa vie à sa guise sans avoir peur, sans se cacher.

• animaux ; Endora adore les chats. Elle possède donc un chaton nommé Champollion, entièrement noir. Elle a d'ailleurs les chiens en horreur. Mais lorsqu'elle était à Poudlard, c'était pourtant un rat qu'elle avait. C'était plus facile à surveiller qu'un chat.

• baguette ; Sa baguette est en bois de sapin, longue de 25 cm, prédisposée à la défense. Elle contient une plume de phoenix. Des runes sont gravées dans le bois et courent sur sa baguette. Une particularité amusante qui fait que sa baguette est reconnaissable. Elle y tient énormément.

• miroir à double sens; Un miroir de petite taille de forme circulaire, facile à transporter sur soi. Lorsqu'elle l'a obtenu, c'était une teinte orange qui le colorait avant de disparaître au fil des utilisations.

• INSURGENTS •
scénario

The stars have faded away

► Avis sur la situation actuelle : Cela n'est qu'un cauchemar, et ça ne peut pas durer. Quelqu'un un jour y mettra fin, fin à ce monde absurde, sans sens, où les hommes sont réduits en esclavage. C'est la fin d'un monde, une régression qui jamais n'aurait du avoir lieu. Pour Endora, la situation devient de plus en plus invivable, et pour cause, elle doit survivre, chaque jour qui passe, elle se met en danger, elle sent la mort approcher lentement, sûrement. Ce n'est pas une tueuse, ni une révoltée, elle ne souhaite pas faire de mal aux autres, mais donnera tout, même sa propre vie, pour mettre fin à cette dictature.

► Infos en vrac : La jeune femme a toujours su qu'elle suivrait l'exemple de son père, qu'elle deviendrait comme lui une médicomage, et c'est ce qu'elle a réussi à devenir après un travail acharné, car elle n'a jamais été très brillante à Poudlard. C'était une élève dans la moyenne + Elle a été envoyée à Serdaigle, et a été bloquée un nombre incommensurable de fois devant la porte à force de n'avoir pas la réponse aux questions posées. + Tout ce qu'elle veut, c'est protéger sa famille, c'est la seule chose qui compte réellement pour elle, la peur qu'elle ressent à cette simple pensée la terrifie + Depuis qu'on a tenté de les tuer, et qu'elle a été sauvée, la jeune femme vit dans la peur constante, cela l'a presque rendue sauvage, mais cela lui a donné un but : retrouver celui qui l'a sauvée, elle, et ses parents. Même si elle a peur, elle a senti que tout espoir n'était pas perdu + Affreusement têtue, lorsqu'elle décide quelque chose, rien ne peut la retenir, et pourtant, elle est considérée comme une personne plutôt avisée et réfléchie. Comme quoi. + Elle a toujours eu les activités physiques en horreur, à Poudlard elle détestait les cours de balais, se mettre en danger juste à cause d'un moyen de transport alors qu'il en existe d'autre, non merci +


Nothing compares to you

• pseudo & âge ; visenya. & 19 ans • comment as-tu trouvé le forum ? bazzart. • ton avis, tes suggestions ; le seul défaut que je vois c'est que le titre des sujets sont petits et serrés donc pas très facile à lire, sinon c'est parfait. • connexion ; fréquence de passages. • quelque chose à ajouter ? j'emmerde FA et ses bugs fck


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
endora + le masque tombe, l'homme reste, le héros s'évanouit Empty

Here comes the hurricane


――――――-―• L'AVANT •――――-―――
« C'est pas possible ! Ça fait presque une heure qu'on est coincé là ! » gémit Alicia Wilkes en donnant un coup dans le mur, ce qu'elle dut amèrement regretter vu la grimace qu'elle fit par la suite. Désintéressée, Endora la fixa, avant de reposer son regard sur le heurtoir en forme d'aigle qu'elle fusilla du regard. Pourquoi fallait-il que ces énigmes soient si compliquées ? Cela faisait deux ans qu'elle était là, et elle ne comptait plus le nombre de fois où elle était restée coincée devant. « Je crois qu'on devrait aller voir le match de Quiddich avec les autres finalement. Ils sont tous là-bas de toute façon. » répondit Eudora qui avait abandonné l'énigme depuis longtemps déjà. « Le Quiddich ? Les gens qui hurlent et qui volent après une balle ? Je vois pas ce que ça a d'intéressant alors non merci. » fit Alicia. Sur ce point, Endora était parfaitement d'accord avec elle, ce sport ne l'intéressait absolument pas. En fait,  aucun ne l'intéressait, même pas les sports moldus à part la natation peut-être. Mais elle ne le dit pas, Alicia était d'une famille de sang-mêlée, et beaucoup trop curieuse. Endora ne voulait pas répondre à toutes les questions qu'elle ne manquerait pas de poser si elle apprenait qu'elle connaissait bien le monde moldu puisque sa mère en était une. Ce dernier point n'était malheureusement pas un secret mais étrangement, cela passait mieux que le fait d'être un né-moldu. Ceux-là se prenaient des réflexions ignobles, venant à la fois de sang-pur, et d'autres sangs-mêlés.
« Bon et bien je vais aller me promener moi. » déclara Endora en tournant les talons, déterminée à trouver un fantôme qui l'aiderait à résoudre cette énigme. Pas la Dame Grise, elle était beaucoup... mélancolique pour ça. Mais elle trouverait bien quelqu'un.

Endora relisait sans cesse les mêmes pages de ses manuels, presque fébrilement. Il était deux heures du matin et sa bougie était toujours allumée. La lumière ne dérangeait pas ses compagnes de chambrée, qui dormaient toutes profondément. La jeune fille ne pouvait s'empêcher de les admirer, elles semblaient si... calmes alors que les premières épreuves de ASPIC commençaient dès le lendemain. Il lui semblait que plus elle lisait, moins elle retenait des choses, et il lui fallait absolument obtenir de bons résultats, sans quoi jamais elle ne pourrait devenir médicomage comme son père ! Elle était nulle en mathématique et en science, tout ce en quoi les moldus devaient être bons eux, pour devenir des médecins. Elle bénissait donc le fait d'être née sorcière car il lui fallait juste être réactive, et bien sûr, avoir une profonde connaissance des maladies et du moyen de les soigner, enfin ça, elle l'apprendrait plus tard, lorsqu'elle entamerait ses études. Pour le moment elle devait juste connaître sur le bout des doigts toutes les plantes. Elle détestait la botanique, et les potions aussi. C'était intéressant certes, mais tellement ennuyant. « Endora... » fit la voix endormie de Morgan « ça sert à rien de réviser maintenant, va dormir. » et puis elle se rendormit aussitôt après. Endora referma son livre en soupirant, souffla sa bougie et alla trouver son lit glacial. Demain, les épreuves commençaient, et elle avait intérêt à être bonne, hors, elle le savait, elle n'était pas brillante, mais elle était déterminée, suffisamment déterminée pour tout donner.

La jeune femme réprima un bâillement tout en s’emmitouflant dans son manteau. L'air était glacial. La seule chose qui l'empêchait de s'endormir était la voix criarde du commentateur. Malgré elle, Endora était bien obligée de suivre du regard les joueurs de Quiddich qui s'affrontaient. La Coupe du Monde de Quiddich. Pff, n'importe quoi. D'autres auraient tués pour être présent, elle le savait, mais elle... ça l'ennuyait. Elle était présente en sa qualité de médicomage, d'autres collègues l'étaient aussi. Si jamais il y a avait un incident, ils devaient agir.
Fort heureusement, il n'y en eu aucun, et lorsque le match fut fini, Endora se dépêcha de s'éclipser, nullement intéressée par la victoire irlandaise. C'était donc une journée gâchée, une nuit également. Sa tente magique était bien la seule chose qui l'intéressât tant elle était grande et confortable, bien plus que son propre appartement qu'elle occupait seule à proximité de Sainte-Mangouste où elle travaillait, à la fois en tant qu'interne et externe.
Dans la nuit, elle fut réveillée par des cris. Lorsqu'elle sortit de la tente, ce ne fut que pour voir des tentes en flamme, des gens qui couraient et hurlaient partout. Son instinct de médicomage lui dit de chercher des blessés, si il y en avait, mais on lui ordonna d'aller vers un Portoloin, ce qu'elle fit sans se poser de questions. Ce ne fut qu'arrivée à proximité de celui-ci qu'elle fut glacée jusqu'aux os, et lorsqu'elle se retourna se fut pour voir dans le ciel, la Marque des Ténèbres. Autour d'elle, il y eu bref silence, avant, de nouveau l'agitation. La peur l'envahit un bref instant, avant qu'elle ne saisisse le Portoloin et ne se retrouve à Londres de nouveau, des pensées, des questions se bousculant dans sa tête. Ce ne pouvait être qu'une blague, une mauvaise blague.  


――――――-―• L'APRES •――――-―――

La porte d'entrée s'était ouverte d'un coup. Sa mère avait poussé un léger cri tandis qu'Endora et son père se saisissaient de leurs baguettes tandis que deux hommes entraient dans la maison. Le cœur de la jeune femme se mit à battre plus fort tandis qu'elle reconnut un Rafleur. Cela ne pouvait signifier qu'une seule chose : ils avaient été repérés. Repérés en train d'aider des insurgés sans doute. Ce qui était parfaitement normal car c'était ce qu'Endora et son père faisait depuis que Voldemort, « Magister » avait pris le pouvoir définitivement. Endora aurait pu rester à Sainte Mangouste, travailler tranquillement et fermer les yeux sur ce qui se tramait, mais elle n'avait pas fait ce choix-là, elle avait fait le choix d'aider les insurgés, sachant pertinemment quel sort elle encourait si elle était découverte. Son père avait fait le même choix, et maintenant, ils allaient en payer le prix. Un homme parla, celui qu'elle n'arrivait pas à identifier « Je suis secrétaire à la justice magique ! Vous  devez savoir pourquoi nous sommes ici ? Avant hier des voisins vous ont vu porté assistance à des insurgés, ceci étant puni par la loi ! Par conséquent, vous allez être tué. Cela en dissuadera plus d'un de faire la même erreur que vous ! » La gorge d'Endora se serra à ses paroles. Et elle se sentit salie, trahie. A cause de ses voisins à qui jamais ils n'avaient posés de problèmes. Pourquoi les avaient-ils dénoncés ? Qu'est-ce qu'ils gagnaient ? Endora ferma les yeux. Bien sûr qu'elle savait ce qu'ils gagneraient en fait. Des charognes, voilà ce qu'ils étaient. Le secrétaire de la justice magique pointa sa baguette sur eux, avant de la retourner vers son collègue qu'il tua. Une lumière verte illumina la pièce. « Partez ! Sauvez-vous !  » lança t-il. Endora resta muette, désorientée. Pourquoi ? Mais elle n'eut pas le temps de répondre que son père la saisit par le bras, tenant sa mère de l'autre, et ils transplanèrent. Loin.

Endora fut la seule à revenir à Londres tandis que ses parents trouvèrent refuge dans un coin reculé d'Ecosse. Sa mère la dissuada, pleurant toutes les larmes de son corps mais cela n'émut pas la jeune femme. Elle avait tout perdu désormais, son travail, et même son identité, car elle ignorait ce que le secrétaire de la justice magique dirait, mais elle serait considérée comme une fugitive. Une proie à traquer. Parfois, elle aurait préféré qu'il la tue, comme ça, tout aurait été fini mais d'un autre côté... Comment ne pas lui en être reconnaissante ? Mais une question la taraudait, pourquoi ? C'était pour cela qu'elle était revenue à Londres. Pour lui. Pour savoir. Et aussi parce qu'elle était fermement décidée à continuer son combat, à venir en aide aux insurgés, à les soigner. Peu importait qu'elle soit chassée désormais, justement, une page de sa vie s'était tournée, une autre s'ouvrait, plus sombre, plus dangereuse, mais Endora n'était plus une enfant, elle était consciente des risques, les acceptaient.


Dernière édition par Endora Cromwell le Dim 21 Déc 2014 - 18:42, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
endora + le masque tombe, l'homme reste, le héros s'évanouit Empty
Je tombe amoureux, ton choix est juste parfait et ton titre aussi jule
Bienvenue sur excidium, bon courage pour ta fiche I love you


Dernière édition par Liam O'Daire le Dim 21 Déc 2014 - 17:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
endora + le masque tombe, l'homme reste, le héros s'évanouit Empty
Je plussoie mvdd ! potte Natalie et puis le pseudo iiih
Bienvenue, bon courage pour ta fiche ! I love you
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
endora + le masque tombe, l'homme reste, le héros s'évanouit Empty
ce scénario jule puis genre natalie en insurgée, c'est trop sex :russe:
bienvenue cute
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
endora + le masque tombe, l'homme reste, le héros s'évanouit Empty
panic panic panic panic yeux yeux yeux yeux potte potte potte minikr minikr minikr minikr kr kr kr inlove inlove inlove inlove hug hug hug hug kiss kiss kiss kiss bed bed bed bed placard placard placard placard

Merci d'avoir pris mon scénarioooo rougit

Bienvenue et bon courage pour ta fiche jule si tu as des questions ma boite à mp est ouverte potte
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
endora + le masque tombe, l'homme reste, le héros s'évanouit Empty
Merciii jule
Je pense avoir terminé ma fiche, donc avant d'aller demander à me faire valider, j'aimerais juste savoir si elle est bonne pour toi, si elle respecte bien le scénario et tout trognon
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
endora + le masque tombe, l'homme reste, le héros s'évanouit Empty
pour moi c'est parfait trognon j'adore ta fiche rougit
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
endora + le masque tombe, l'homme reste, le héros s'évanouit Empty
Bienvenue parmi nous :3:

Puis Natalie quoiii ♥️
Revenir en haut Aller en bas

WIZARD • always the first casuality
Pansy Parkinson
‹ disponibilité : dispo bitches
‹ inscription : 25/10/2014
‹ messages : 4640
‹ crédits : prométhée
‹ dialogues : 'lightcoral'
endora + le masque tombe, l'homme reste, le héros s'évanouit 1481838266-pangif

‹ liens utiles :
pansy parkinson ft. adelaide kane, nephtys shafiq ft. phoebe tonkin, kid o'faolain ft. richard harmon, maksim dolohov ft. tom hiddleston, amara bataglia ft. rowan blanchard

‹ âge : vingt-quatre ans (née le 5 mars 1980)
‹ occupation : rentière déchue, mondaine destituée.
‹ maison : le choixpeau s'est a peine attardé sur sa tignasse brune avant de l'envoyer à Serpentard, dont elle est devenue préfète en 5ème année.
‹ scolarité : de 1991 à 1998.
‹ baguette : Elle faisait 19 centimètres, en merisier et cheveux de vélane, capricieuse et imprévisible, sensible aux sentiments négatifs. Cette baguette a cependant été volée par le Limier et aujourd'hui, elle en utilise une autre, bien moins adaptée à sa main.
‹ gallions (ʛ) : 7007
‹ réputation : Rien qu'une sorcière de salon, une bonne à pas grand-chose en dehors des ragots et commérages, une peste se régalant du malheur des autres, une idiote aveuglée par ses sentiments, moralisatrice en dépit de son propre penchant pour les écarts et les erreurs. Le roquet de Malfoy, puis celle que Blaise Zabini a cocufié, abandonné puis engrossé avant de partir à nouveau. Une garce qui mérite tout ce qui lui arrive. Une enfant gâtée, malgré l’aide donnée aux insurgés dans l’infirmerie de fortune de Poudlard.
‹ particularité : Complètement à la dérive depuis la fin de la guerre, on la croise souvent alcoolisée et cruelle, prête à se greffer à la moindre rixe, au moindre esclandre.
‹ faits : Elle a perdu la garde de ses filles, les jumelles Violet et Briar-Rose (née en Aout 2002) à la fin des combats, car on a jugé son sang pur comme inapte à les élever et ce même si leur père, Blaise Zabini, est considéré comme un héros de guerre. Elle a également perdu sa fortune et son statut et n’a plus aucune influence. Personne n'est tendre avec elle car les anciens rebelles la voient comme une garce à abattre et les sorciers lambda n'ont l'image que d'une gamine pourrie gâtée qui vivait dans une tour d'ivoire alors qu'ils crevaient de faim. Condamnée à vivre dans une demeure autrefois grandiose mais maintenant totalement insalubre, elle ère coincée entre sa mère tyrannique et sa tante furieuse, désœuvrée et désabusée.
‹ résidence : Dans l'hôtel particulier Parkinson, situé dans le quartier de Barkwith, sur le Chemin de Traverse. Ancien symbole d'une grandeur aujourd'hui étiolée, la demeure tombe en ruine et menace de s'écrouler depuis les émeutes de janvier 2002. Ses parents possédaient un manoir à Herpo Creek, il n'en reste qu'un tas de cendres et elle n'a plus accès à son bel appartement de la Bran Tower depuis la désertion de Draco durant laquelle elle a également pris la fuite.
‹ patronus : Une hirondelle à peine corporelle
‹ épouvantard : Les corps inanimés de Briar-Rose et de Violet.
‹ risèd : Simplement un matin ordinaire, des draps clairs et propres, une chambre lumineuse, des rires d'enfant emplissant le couloir avant que les deux têtes brunes ne sautent sur l'épais duvet. Un avenir pour elles, aussi, surtout.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smoking-ruins.com/t3200-pansy-fleur-du-mal
endora + le masque tombe, l'homme reste, le héros s'évanouit Empty
Bienvenuuuuue bave jule

• • •


Some days I feel everything, others are numbing, can never find the in between, it's all or nothing. Half my bones in city streets, the other in my sheets, and I don't think they'll ever get the chance to meet. I never wanted to be here now, one foot in the grave, other on the ground. I can't process what I'm feeling now, this skin I can do without.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
endora + le masque tombe, l'homme reste, le héros s'évanouit Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

endora + le masque tombe, l'homme reste, le héros s'évanouit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Quand le masque tombe [Tour II- Terminé]
» Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli
» Voilà un homme que Sarko ne comprendra pas.
» Prime et renom de l'homme au boomerang
» Sommes-nous pareil?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Until the very end ”
like the tiny dust floating in the air
 :: Evanesco; they lived happily ever after :: Fiches poussiéreuses
-