sujet; (M/MORE) VINNIE WOOLSON + they can't conceal the hate that consumes you.

Invité
Invité
(M/MORE) VINNIE WOOLSON + they can't conceal the hate that consumes you. Empty
Siward Abraham Reeves
feat vinnie woolson (négo) • crédit goldness

• surnom ; Wardo, Abe. • naissance ; né le 13 juin 1976, au choix. • ascendance; de sang-mêlé. • camp ; ancien rebut, nouvellement insurgé - il n'a pas encore de camp défini, il se contente d'être un loup solitaire pour le moment, trop meurtri pour accorder de nouveau sa confiance. • réputation ; celui qui a perdu la raison - Siward n'a pas supporté ces mois d'esclavagisme, et la perte de son fils et de sa femme l'ont brisé. Souvent, son regard noir parle pour lui, alors qu'il refuse la plupart du temps d'ouvrir la bouche, hormis pour signifier qu'il trouve un tel ou un tel particulièrement con. On le regarde pourtant toujours tendrement, lui, ce gars qui en a vu des vertes et des pas mûres ; alors qu'il voudrait être traîné dans la boue et battu, alors qu'il voudrait tout simplement une bonne âme pour alimenter sa haine... • état civil ; célibataire, la mère de son fils vient à peine d'être assassinée, tout comme son petit garçon. • rang social ; ancien rebut de Wyatt Greengrass, fugitif en quête de vengeance. • épouvantard ; un tatouage en remplaçant un autre, la simple perspective de retrouver son statut de rebut l'effraie. • risèd ; le besoin viscéral de voir Wyatt Greengrass mort a réussi à dominer toutes ses autre envies ; comme revoir sa femme et son fils en vie. Non, il n'a plus besoin de ça. • caractéristiques ; son tatouage de rebut qu'il porte toujours sur le torse, au niveau du coeur. Cette marque indélébile, en forme de lys, le démange plus souvent qu'il ne veut bien l'avouer. • particularités ; au choix. • caractère ; vindicatif, charismatique, obsessionnel, tenace, rusé, résolu, acerbe.



   
   
   

Autrefois très friand du contact humain, Siward a travaillé à Gringotts - de simple employé qui s'occupait de l'ouverture des coffres, en compagnie de quelques gobelins antipathiques qu'il a toutefois appris à apprécier, il est devenu Briseur de Sorts pour le compte de la banque. La guerre ne l'a jamais particulièrement touché et, parmi les décombres d'une société en pleine reconstruction, il en a même profité pour épouser une jeune femme qu'il avait rencontrée sur son lieu de travail. Cette dernière lui donna un fils quelques mois après leur mariage. Sa vie était loin d'être parfaite et, souvent, il se disait qu'il n'était pas amoureux de sa femme - mais que cette dernière lui apportait une présence dont il avait cruellement besoin. Être seul lui avait toujours été désagréable, mais ça l'avait été davantage à sa sortie de Poudlard alors que ses amis avaient tous pris des chemins différents.  

Avant son arrestation, Siward n'était pas un ennemi de la nation. Bien vu, respecté pour son travail, il a été accusé injustement de traîtrise en 1999 et, envoyé à Azkaban, sa baguette brisée, le jeune homme a volontiers accepté de devenir un rebut afin d'échapper aux souffles glacés des détraqueurs. Après un entraînement intensif, il a été vendu aux enchères en mars 2001 à Wyatt Greengrass - sur demande de sa femme, Hortense, qui voyait en lui un grand potentiel. Tandis qu'Hortense le traitait avec  un minimum de décence, lui demandant le plus souvent de s'occuper de ses longs cheveux roux, Wyatt quant à lui n'hésitait pas à l'humilier. Les sévices physiques lui ont laissé seulement quelques cicatrices, tandis que les affronts quotidiens de Wyatt l'ont peu à peu fissuré. Il n'a tenu le coup que grâce aux souvenirs de sa femme et de son fils, âge de deux ans à l'époque, qui l'aidaient à se redresser dès qu'il rencontrait de nouvelles difficultés.

Le 31 octobre 2001, sa vie a pris un tout nouveau tournant. La très célèbre chasse d'Halloween mettait en jeu cette année les rebuts et les sorciers, ainsi qu'un labyrinthe rempli de sortilèges. Avec un certain aplomb, et une aide extérieure, Siward est passé par un piège qui lui a permis d'annuler les effets du sort qui forçaient le rebut à se soumettre à son maître. Il lui a finalement été possible de fuir en compagnie d'une légion d'insurgés tandis que les mangemorts, les civils et quelques autres malheureux mourraient (soit par le feu, soit sous les coups de quelques inferi lâchés dans la nature). Ce soir-là, Siward a bien cru qu'il y laisserait sa peau et, si Wyatt n'est plus capable de le faire transplaner de force jusqu'à lui, il sent parfois des brûlures au niveau de son cœur – là où son tatouage se trouve. C'est un lien indéfectible qui l'enserre à Greengrass et il donnerait n'importe quoi pour s'en défaire définitivement.

Fin janvier 2002, Daphné Greengrass - qui avait pour réputation d'être une traîtresse parmi les insurgés - a réussi à le retrouver. Elle l'a imploré de pardonner les actes de son père, qu'elle allait essayer de se racheter en son nom, qu'elle l'aiderait à quitter le pays en compagnie de sa femme et de son fils s'il le fallait. Sans doute trop enthousiaste à la perspective de tourner le dos à ce foutu pays, Siward n'a pas hésité. Daphné a alors organisé une rencontre dont Siward est sorti le seul vivant ; des rafleurs, l'ayant repéré et suivi, n'ont pas hésité à assassiner sa femme et son fils tandis qu'il fuyait pour sa vie. Quelques jours plus tard, Daphné s'est de nouveau jetée à ses pieds, en pleurs, le suppliant de ne pas la tenir responsable des actes de son père. Siward lui a alors posé un ultimatum : soit elle l'aidait à parvenir à ses fins, en l'aidant à tuer Wyatt Greengrass, soit il la dénonçait.

Siward a perdu la raison depuis la mort de sa femme et de son fils ; s'il a plutôt bien supporté les brimades en tant que rebut, la perte de ces deux piliers - de ces personnes qui l'ont aidé à tenir, à se relever dès qu'il tombait - l'a meurtri. Toute personne qui l'entoure est susceptible d'être un ennemi ; lentement mais sûrement, il sombre dans les prémices d'une folie dévastatrice. Il n'a aucune honte à utiliser ceux sur qui il pense avoir un minimum de contrôle, il n'a strictement plus rien à perdre - et c'est ce qui fait de lui un animal. Cela l'empêche également d'intégrer un camp d'insurgés, car seuls ses propres objectifs valent le coup d'être assouvis selon lui. De plus, le retour à la réalité a été plutôt difficile à accepter ; cloîtré dans le Manoir des Greengrass des années durant, retrouver une certaine liberté l'a déstabilisé car, bien justement, il ne se sent pas encore sain et sauf. Son tatouage de rebut le brûle, le démange. S'il veut tuer Wyatt Greengrass, ce n'est pas seulement pour rendre justice - si justice il y a - à sa famille, mais aussi pour briser ce lien qui le relie à ce monstre à qui il ressemble de plus en plus.

Daphné Greengrass • holland roden

wyatt greengrass • nikolaj coster-waldau
Wyatt n'est rien d'autre que le monstre qui l'a détruit. En tant que rebut, Siward était tenu à courber l'échine dès que la situation tournait au vinaigre et, s'il appréciait la candeur d'Hortense Greengrass, il a toujours eu plus de mal à accepter la cruauté de son mari. Wyatt l'a malmené, non seulement physiquement, mais il a toujours su où appuyer pour le faire souffrir. Depuis sa fuite, Siward se sent toujours connecté à son ancien maître et, le sachant également responsable de la mort des membres de sa famille, il n'a plus qu'un seul objectif : trancher la tête de son némésis afin de s'en défaire. Il va jusqu'à utiliser sans vergogne la fille de ce dernier afin d'arriver à ses fins. Wyatt, quant à lui, se doute qu'il alimente la haine de son rebut – mais il se sent puissant, et surtout intouchable. Il n'a rien à craindre d'un sorcier comme Siward. Mais il ne sait pas que Daphné vient d'entrer en compte dans cette équation qui ne concernait qu'eux.



Dernière édition par Daphné Greengrass le Dim 25 Jan 2015 - 13:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
(M/MORE) VINNIE WOOLSON + they can't conceal the hate that consumes you. Empty
scénario libre et terminé
viens, on est bien.


pseudo, infos, avatar ☆ Le prénom et le second sont totalement négociables ; j'aimerais toutefois que vous gardiez le nom de famille que j'ai proposé, puisque je risque de parler de Siward dans mes prochains rps et il me faut une référence à laquelle m'accrocher. En ce qui concerne l'avatar, il est totalement négociable (et même, faites-vous plaisir à ce niveau-là  mdr ), j'avais plusieurs têtes en vue pour Siward : Arthur Darvill, Aaron Johnson, Hugh Dancy, Jamie Bell, Gaspard Ulliel... je n'arrive toujours pas à me décider sur le bon avatar à prendre, je vous donne des idées, mais allez-y franco, franchement. De même, l'âge est modifiable selon l'avatar que vous choisirez. Juste : je supporte très difficilement les mannequins (Vinnie étant l'une des rares exceptions), alors évitez de me sortir des zombies inexpressifs. (c'était ma minute déclaration) Pour ce qui est des infos, vous pouvez changer le symbole que représente le tatouage de Siward, tout comme son épouvantard ; en revanche, j'aimerais que vous gardiez son miroir du risèd. Anyway, il serait de bon ton que vous gardiez en tête cette vue d'ensemble du perso car j'ai essayé de creuser suffisamment pour vous donner suffisamment d'info, tout en vous laissant une certaine marge de manœuvre pour que vous puissiez en faire votre propre personnage.  trognon

les relations ☆ à voir avec les principaux concernés, à savoir qu'un lien avec Draco Malfoy va être ajouté sous peu - et si ça n'est pas le cas, il faudra mpotter l'intéressé. Oh yeah.  jule en ce qui concerne la relation avec Daphné, je la vois très malsaine dans le sens où Siward lui propose quand même un ultimatum plutôt... chaud cacao. En somme, soit elle meurt (en étant dénoncée), soit elle l'aide à assassiner son père (avec qui les relations ont toujours été plus ou moins tendues, mais ça reste son papounet uech). C'est violent, malsain, féroce - bref, Siward la pousse dans un pétrin dans lequel elle est incapable de faire un choix raisonnable. Il y a une sorte d'interdépendance entre les deux protagonistes, Daphné étant le lien le plus direct vers Wyatt et Siward tenant tout simplement sa vie entre ses mains.

évolution du perso ☆ à votre guise, m'sieurs dames. J'aimerais juste que vous gardiez en tête l'essence de ce personnage, à savoir qu'il perd peu à peu pied avec la réalité puisqu'il est seulement guidé par son besoin viscéral de vengeance. Siward va être très dur à approcher ou à comprendre ; c'est un opportuniste, il n'a pas peur d'utiliser à outrance ceux qui peuvent l'aider à atteindre ses objectifs.

exigences ☆ je vais peut-être paraître kikoolol (et je m'en fous un peu, huhu) mais j'aime avec passion les gens qui utilisent des smileys.  graouh  graouh  panic  :siffle: j'aimerais quelqu'un qui soit prêt à faire évoluer Siward comme ce petit père le mérite, prêt à s'impliquer, etc. De ce fait, je demande le minimum syndical du forum, à savoir un rp toutes les deux semaines. Je pense que la vie IRL passe avant tout, mais bon un p'tit rp par semaine, c'est possible, non ? Btw, je fais généralement entre 1000 et 1500 mots par rp mais je suis capable de m'adapter suivant mon interlocuteur jule Aussi, pour moi, le rp n'est pas synonyme de prise de tête : vous pouvez (et vous devez) vous intégrer, et faire évoluer votre personnage à côté des relations déjà prédéfinies. Bref, faites votre petite vie comme vous l'entendez, faites-vous plaisir : vous êtres ici pour vous amuser et pas pour vous sentir mal, piégé, ou je ne sais quoi. gaah
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
(M/MORE) VINNIE WOOLSON + they can't conceal the hate that consumes you. Empty
coucou la pas belle gaah
espèce de kikoolol, tu as de la chance, mais j'aime aussi les simleys, d'ailleurs je suis déstabilisée sur les forums parce que je ne peux pas te parler en ":s" alors que c'est un peu notre smiley préféré gaah
Allez viens, on va faire des bébés sauvagement hug
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
(M/MORE) VINNIE WOOLSON + they can't conceal the hate that consumes you. Empty
MAIS FUCK OFF =s Ah bah ouais, c'est notre smiley préféré de la vie, on va le diffuser partout à travers le mooooonde. gaah jotem, sale soupe (a)
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
(M/MORE) VINNIE WOOLSON + they can't conceal the hate that consumes you. Empty
Fuck off toi même gaah on va faire une propagande du smiley :s et grâce à lui on dirigea le monde :-^: jotem aussi, tranche de bacon hehe
Revenir en haut Aller en bas

PRISONERS • bloodstains on the carpet
Draco Malfoy
‹ inscription : 13/09/2013
‹ messages : 8775
‹ crédits : faust.
‹ dialogues : seagreen.
(M/MORE) VINNIE WOOLSON + they can't conceal the hate that consumes you. Tumblr_ob1ibueZ761rmsoypo3_250

‹ liens utiles : draco malfoy w/ lucky blue smith ; ginevra weasley w/ holland roden ; calixe davis w/ audreyana michelle ; uc w/ uc ; indiana alderton w/ nicola peltz ; heath ravka w/ im jaebum ; even li w/ jeon jungkook ; jelena kuodzevikiute w/ ariana grande.

‹ âge : 23 yo (05.06.80).
‹ occupation : ancien langue de plomb (spécialisé dans les expérimentations magiques) ; fugitif et informateur de la RDP entre le 26.05.03 et le 08.12.03 ; condamné à 22 ans à Azkaban pour terrorisme, au terme d'une assignation à résidence et d'un procès bâclé, tenu à huis-clos.
‹ maison : Slytherin — “ you need a little bit of insanity to do great things ”.
‹ scolarité : entre 1991 et 1997.
‹ baguette : un emprunt, depuis qu'il est en fuite. elle n'est que temporaire et il ne souhaite pas s'y intéresser ou s'y attacher, puisque la compatibilité est manquante.
‹ gallions (ʛ) : 12285
‹ réputation : sale mangemort, assassin méritant de croupir à vie en prison pour expier ses crimes et ceux de ses ancètres.
‹ particularité : il est occlumens depuis ses 16 ans.
‹ faits : Famille.
Narcissa (mère) en convalescence. sortie de son silence depuis peu pour réfuter l'annonce de son décès ; reconnue martyr. lutte pour que le jugement de son fils soit révisé.
Lucius (père) mort durant la tempête du 03.03.2004.
(M/MORE) VINNIE WOOLSON + they can't conceal the hate that consumes you. 489546spea
Spoiler:
 

‹ résidence : emprisonné à Azkaban depuis le 06.01.04. en fuite depuis le 08.05.04.
‹ patronus : inexistant.
‹ épouvantard : l'éxécution de juillet 02, ses proches en guise de victimes: leurs regards vidés par l'Imperium, la baguette de Draco dressée, les étincelles vertes des AK et leurs cadavres empilés comme de vulgaires déchets.
‹ risèd : un portrait de famille idéal, utopique.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smoking-ruins.com/t4710-draco-there-s-a-hole-in-my-so
(M/MORE) VINNIE WOOLSON + they can't conceal the hate that consumes you. Empty
scénario pris iiih

• • •

I'M SORRY I'M SUCH AN ASSHOLE
I'll be good, i'll be good • I thought I saw the devil looking in the mirror. Drop of rum on my tongue with the warning to help me see myself clearer. My past has tasted bitter for years now, so I wield an iron fist. Grace is just weakness or so I've been told. I've been cold, I've been merciless. But the blood on my hands scares me to death, maybe I'm waking up... today.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
(M/MORE) VINNIE WOOLSON + they can't conceal the hate that consumes you. Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

(M/MORE) VINNIE WOOLSON + they can't conceal the hate that consumes you.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» + commande vinnie - nouvelles photos page 2
» (M/PRIS) VINNIE WOOLSTON
» [Fiche d'île] Amazon Lily
» Last chaos et c'est bug ;)
» Une nouvelle étoile... Poilue !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Until the very end ”
like the tiny dust floating in the air
 :: Evanesco; they lived happily ever after :: Fiches poussiéreuses
-