sujet; no spark, no love, no life ○ (floyd)

Invité
Invité
no spark, no love, no life ○ (floyd) Empty
Floyd Teddy Brittain
feat sophie turner • crédit maximoff.
❝ We're running in circles again ❞Hunted ; Inventé

☇ pseudo complet & surnom(s) ; Floyd, pour rappeler ses origines Galloises, par sa mère. Teddy, pour se souvenir du sang américain qui coule dans ses veines, par son père. Deux prénoms d'homme pour une rousse filiforme aux traits fins. Brittain, comme la romancière et comme le pays qui l'a vu naître. Comme sa patrie qui s'enlise dans les ténèbres en même temps que les âmes de ceux qui l'habitent.
☇ naissance ; C'est le vieux village deLong Stratton, Norfolk, dans le sud de la belle île, qui a vu naître la petite Brittain, le vingt-trois janvier 1983.
☇ ascendance; Ni pur, ni moldu, son sang peut être qualifié de mêlé, d'une mère sorcière et d'un père sans pouvoirs magiques. Mais Floyd se soucie peu de la nature de son sang. Par les temps qui courent, cela ne reste qu'un mince détail duquel se préoccupe l'ennemi.
☇ métier ; Elle qui avait commencé sa formation pour devenir Oubliator, Floyd a interrompue ses études pour quitter le Ministère avant que les choses ne s'envenime, il y a trois ans. Maintenant, tout espoir d'obtenir un métier paraît bien futile : cela fait deux ans que la rousse est considérée comme une fugitive aux yeux du nouveau gouvernement.
☇ camp ; Floyd est souvent tentée de se considérer comme "rebelle", parce qu'elle est contre la nouvelle politique strict mis en place, même si elle tente de se persuader du contraire. Mais elle sait qu'en refusant de faire partie des Insurgés, cet adjectif ne peut lui convenir. Alors, elle s'imagine neutre, ne voulant pas intégrer un seul des groupes de ces rebelles violents, ligués contre le gouvernement. Elle se contente de se cacher et de fuir pour préserver sa propre vie avant de se battre pour une quelconque liberté retrouvée.
☇ réputation ; Un coeur de pierre pour de si beaux yeux. Floyd a tendance à laisser un souvenir fort et amer aux personnes qu'elle rencontre. Sans compassion, sans pitié, c'est comme ça qu'elle est montée. Lunatique et impulsive, discrète mais coléreuse, Floyd est un bordel d'émotions qui ne laisse pas la place pour la quiétude et les pensées tranquilles.
☇ état civil ; En couple avec la solitude.
☇ rang social ; Autrefois prolétaire, Floyd est maintenant une fugitive à part entière pour le crime qu'elle a commis, où déambuler dans les rues de Londres sans couverture serait une mission suicide.
☇ baguette ; Sa baguette est faite en bois de cerisier, très flexible, avec une plume de phénix, 31,2 cm. Comme elle l'a souvent démontrée, elle est prédisposée aux sortilèges offensifs.
☇ épouvantard ; Sa propre personne en train d'être frappée par le sortilège Doloris, expérience qu'elle a déjà subie.
☇ risèd ; L'arrêt. De tout : de la souffrance, des ténèbres, de la lumière et de la colère.
☇ patronus ; Un geai bleu, qui semble plus libre que la sorcière qui le produit.
☇ particularités ; Floyd ne possède aucune particularité magique. En revanche, il faut savoir que la jeune fille est phonophobe, c'est à dire ne pouvant supporter certains sons trop forts ou bien un environnement trop bruyant. Quand c'est le cas, la sensation éprouvée est quasi-insupportable, accompagnée parfois de malaise, de maux de tête violent, allant même jusqu'à ressentir une terrible souffrance qui paralyse Floyd et la laisse hagarde durant quelques heures dans les cas extrême.

☇ animaux ; Pour une fugitive, posséder un animal serait bien trop encombrant. De plus, Floyd n'aime pas les animaux.
☇ miroir ; Floyd ne possède aucun miroir.

☇ Avis sur la situation actuelle ; Elle aurait voulu ne pas être touchée par la situation, mais Floyd sait qu'elle ne peut rester insensible à tout ce qu'il se passe. Ayant passée sa scolarité parmi les Serpentard, la rousse a bientôt été habituée aux moeurs de la maison, premièrement en étant mise à l'écart des autres élèves. En effet, sang-mêlée, Floyd se savait "différente" de la plupart de ses camarades, sang-purs. Rapidement, elle a compris que cracher sur ses origines moldues serait une des meilleures solutions. Renier son père en public ne la gênait pas plus que cela, étant plus proche de sa mère depuis sa petite enfance. À force d'arguments, elle a réussi à s'intégrer dans plusieurs cercles d'amis et plusieurs groupes de jeunes élèves sang-purs malgré son statut de sang. Toute ces années à renier son père l'avait éloigné de lui. Aussi, quand il fallu, après ses études à Poudlard et l'abandon de sa formation au Ministère, aller vivre avec lui, les idéaux de Floyd n'en furent que bonifiés. Elle s'accrochait désespérément à ses mensonges crées de toute pièce sur son père et par elle-même, pour ne pas cesser d'être la personne austère qu'elle était. Pourtant, le caractère de son père, si différent de sa défunte femme, déteignit sur la rousse. Difficilement, mais avec succès, le sentimentalisme de père perça les défenses de sa fille. Cette dernière finit par retrouver des émotions qu'elle pensait avoir perdu : la compassion et l'empathie. Malgré elle, les exécutions des rebuts, la propagande contre les insurgés... Tout cela la rendait mal à l'aise. Elle s'efforçait de penser qu'elle croyait les idéaux du gouvernement, qu'elle était avec lui, tout comme ses anciens camarades. Mais elle ne pouvait s'empêcher d'être dégoutée devant les dégâts qu'ils causaient parfois. À présent qu'elle a quitté son père, ne sachant même pas s'il est encore en vie, Floyd reprend ses bonnes vieilles habitudes. Ses moments de compassion se font de plus en plus rares et les larmes ne coulent plus devant les atrocités qu'elle voit. La personne qu'elle était devenu dès son entrée à Poudlard est en train de revenir en force, et la période de deux ans où Floyd faillit définitivement changer est révolu. Peut-être est-il mieux comme ça.

☇ Infos complémentaires ; Pour avoir été répartie chez Serpentard, Floyd, au moment de la Répartition, était une jeune fille assez acerbe et teigneuse. À l'image de sa mère, elle avait un caractère fort et colérique. Loin d'être docile, elle faisait tout ce que les adultes et les professeurs ne lui demandaient de na pas faire, et n'avait que trop d'ennuis. Après sa cinquième année, ou l'année de la mort de sa mère, peu à peu, la personnalité de Floyd commença à changer définitivement. Plus méchante, plus moqueuse et plus cruelle aussi, elle rentrait littéralement dans une période de mutation. Après le crime commis de ses propres mains, il a quelques mois, sa personnalité s'est de nouveau mise à changer, pour changer son insolence et ses rictus en désir de vengeance et en froideur. Deux ans après avoir quitté le Ministère, soit il y a un peu moins d'un an de cela, Floyd a commis un crime qu'elle pensait ne jamais pouvoir commettre. Elle avait quitté le centre de Londres pour s'installer en banlieue avec son père, le plus loin possible du siège du gouvernement tout en lui restant proche pour ne pas perdre une miette des évènements et agir en fonction de ces derniers. C'est dans une des ruelles de son quartier que la jeune rousse a soumis quelqu'un au sortilège de Doloris. Ironique, car elle allait payer en retour la souffrance donnée. Sa victime était une personne bien placé au Ministère, un de ses anciens formateurs à sa recherche. Un interrogatoire était nécessaire pour Floyd, qui vivait avec un moldu et qui avait, autrefois, commencé à se former pour travailler au service du Magister. De nature méfiante et forgée par deux années d'oubli, à vivre dans un bloc de béton, Floyd avait refusé de suivre l'envoyé du Magenmagot. Visiblement aussi mal luné qu'elle, son interlocuteur avait commencé à employer la violence pour appuyer ses propos et faire plier la jeune femme. Envenimant les choses, la rencontre s'était mal terminé, pour les deux sorciers. L'un allait être alité a Sainte-Mangouste pendant des mois tandis que l'autre avait du fuir et plier bagage pour éviter un procès, voire la mort. L'astronomie et les enchantements étaient ses matières de prédilection lors de sa scolarité à Poudlard. Floyd possède un défaut qu'elle a du mal a assumer. Elle est accro à la nicotine et fume un grand nombre de cigarette par jour quand elle a la chance d'en avoir sur elle. Les Lucky Strike sont ses préférées. Elle possède une cicatrice de trois bon centimètres qui lui marque la tempe, suite à une émeute qui a finit par mal tourner, il y a des mois. Floyd possède l'alcool mauvais en devenant encore plus méchante qu'elle ne l'est déjà quand elle n'a pas pas bu. Elle a été batteuse de Quidditch dans l'équipe des Serpentard lors de sa sixième année à Poudlard.

❝ Nothing compares to you ❞Deux mots sur l'IRL

Appelez-moi Anya ou Charlie. J'ai bientôt 17 ans, je viens de France et j'ai connu le forum via Bazzart. Si tout va bien vous me verrez connecté(e) 3 ou 4 jours sur 7 outre les vacances, où je serai connectée tous les jours. Je veux bénéficier de l'aide d'un parrain ou d'une marraine : [] oui / [X] non. Un dernier mot ? je débarque, faites plaaaaace   mg  



Dernière édition par Floyd Brittain le Mar 6 Oct 2015 - 14:42, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
no spark, no love, no life ○ (floyd) Empty
we stand alone
so young to be fighting so many


❝ no spark, no love, no life ❞2001, banlieue de Londres

Floyd claqua la portière de la voiture de son père et appuya sur les clés. Le "bip bip" signifiant que le véhicule était bien verrouillé retentit dans la nuit et la rousse tourna les talons en traversant la rue. Un sac de course dans la main, elle tenta de fermer son gilet avec l'autre. Il était à peine 21 heures, mais dans le froid de l'hiver Londonien, il faisait déjà sombre. Les ruelles étroites de la cité où vivait la jeune femme avec son père étaient éclairées par des vieux lampadaires diffusant une lumière jaunâtre. Pas un chat. Seulement le frottement des semelles de Floyd contre le bitume brisait le silence assourdissant. Alors qu'elle était en train de tourner l'allée tout en pensant à son père qui l'attendait dans leur petit trois pièces, un bruit la fit se retourner. Elle se retrouva nez-à-nez avec un jeune homme plus âgé, brun et les yeux sombres. Floyd le reconnu rapidement malgré la pénombre. Il était un des ses anciens instructeurs du Ministère, au temps où elle se formait pour devenir Oubliator. C'était il y a une année et des poussières, mais le visage de l'homme était trop reconnaissable pour qu'on puisse l'oublier. Lui et Floyd ne s'étaient jamais vraiment parlé en tête à tête, mais la rousse se souvenait du caractère de l'homme et de ses idéaux en ce qui concernaient les nés-moldus et des déserteurs en général. Sa baguette pointée sur elle le lui rappela plus clairement. Floyd. Sa voix était froide et sèche. Mais au moins, il se souvenait de son prénom. La jeune femme laissa doucement glisser son paquet de course à ses pieds. Visiblement, le nouveau venu n'était pas ici pour lui proposer d'aller boire un coup. C'est moi, se contenta de répondre Floyd, qui avait déjà commencé à glisser sa main dans sa poche arrière. Un silence s'installa. Tu sais ce que je veux, continua l'homme. Que tu viennes avec moi. Oui, la jeune femme le savait. Dès que les vagues d’interrogatoires avaient commencées, elle savait qu'elle allait bientôt être rappelée au Ministère. Elle avait quitté sa formation en plein milieu du cursus, vivait avec son père moldu et n'avait pas donné signe de vie depuis presque deux ans. Le Ministère était devenu paranoïaque, à l'avis de Floyd. Les membres du Magenmagot organisaient des procès à tout bout de champ et tous les membres aux service du gouvernement organisaient des interrogatoires pour tous les nés-moldus et les personnes suspectes. J'ai bien peur de ne pas pouvoir vous suivre, déclara Floyd, avec tout le sang-froid qu'elle possédait. Elle pensait à son père, à quelques rues de là où elle se trouvait, surement en train de regarder un match de foot devant la télévision. La main de la sorcière se referma sur sa baguette. Engager le combat n'était pas la meilleure idée, mais si elle tenait à ne pas suivre son homme, c'était le strict nécessaire avant que cela ne parte en course poursuite. L'émissaire du Ministère sourit et articula un mot que la jeune femme n'entendit pas, et un éclair orange sortit de sa baguette. Floyd para le coup, et riposta en lui lançant un Expeliarmus. Il bloqua le sort et tout deux commencèrent un duel improvisé. L'homme était un bon sorcier, sans aucun doute. Pendant un bon moment, les sorts fusèrent de toute part et ricochèrent sur les murs en briques. Au bout de dix longues minutes, la rousse parvint à désarmer son adversaire ; un coup de chance. Sa baguette lui fila des mains, et il leva les yeux vers Floyd, plus surpris qu'autre chose. Cependant, il ne l'était pas assez pour s'enfuir. Il fonça sur elle sans prévenir après l'avoir regardé dans les yeux quelques secondes. Confuse, Floyd leva sa baguette et s'entendit prononcer « Endoloris », d'une voix fébrile. Un éclair jailli de sa baguette. Elle ferma les yeux, éblouie. Quand elle les ouvrit de nouveau, l'homme était par terre, se tordant de douleur. Floyd resta sans voix. Elle ouvrit la bouche mais aucun son n'en sortit. Le bruit des hurlements était étouffé, comme si elle avait mit des boule Quies dans ses oreilles. Elle regarda sa main qui tenait la baguette, comme une idiote. Comme muée par une force invisible, Floyd repéta « Endoloris » une nouvelle fois. Paralysée, elle était seulement capable de réitérer le sortilège. Elle avait l'impression de prendre un malin plaisir à faire souffrir son adversaire. Elle était comme sur pilotage automatique. Il lui fallut plusieurs longues secondes pour réaliser ce qu'elle était en train de faire. Ses pieds se mirent à bouger de leur propre chef. Elle trébucha sur le sac de provisions qu'elle portait en début de soirée, avant son duel. Elle tomba par terre et se releva en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Elle garda sa baguette en main et se rua vers son appartement.

❝ ain't nobody going home ❞il y a deux mois, manoir des Leckie

C'est avec une craquement sonore que Floyd termina de transplaner dans le jardin. Lorsque ses pieds touchèrent le sol, la rosée qui avait rendue l'herbe glissante la fit déraper. Elle bascula sur le dos et eut le souffle coupé à cause de la chute. Elle remarqua inconsciemment que cet effet de poids dans la poitrine n'était pas si différent de celui qu'elle portait avec elle depuis quelques mois. Avec une grimace, elle se redressa et épousseta son jean. Elle replaça son sac sur son épaule puis tâtonna la poche intérieure de son blouson. Lorsque ses doigts rentrèrent en contact avec le bois tiède de sa baguette, une vague de soulagement l'envahit. Sa plus grande peur était de la perdre lors d'un de ses transplanages. Elle s'en empara rapidement puis regarda autour d'elle. Le paysage lui était familier, mais pas assez pour qu'elle puisse se rappeler de tous les détails. Le manoir de la famille Leckie, du côté de sa mère, se dressait devant elle, pas aussi fièrement que dans ses souvenirs d'enfance toutefois. Les fenêtres étaient presque toutes condamnées, le lierre recouvrait les murs et la poignée de la porte était brisée. Floyd s'avança et monta les marches du perron. Le battant n'était pas complètement fermé. Avec des frissons lui remontant dans la nuque, elle le poussa du pied. A peine fut-elle entrée qu'elle murmura « Lumos ». Le bout de sa baguette s'illumina et lui permit d'y voir clair. Les murs étaient intacts, à sa grande surprise. Le papier peint était poussiéreux, certes, mais n'était pas abîmé. Les meubles n'avaient pas bougé de place et les tableaux des membres de la famille Leckie ornaient encore les murs. C'est sous le regard doux de son arrière grand-mère paternelle que Floyd entra dans le salon. La cheminée possédait encore des restes de cendre. Le premier réflexe de la jeune femme fut d'aller les regarder de plus près. Ils étaient glacés. Si quelqu'un s'était trouvé là depuis la mort des propriétaires, il n'avait pas allumé de feu depuis longtemps ou bien était partit depuis belle lurette. Floyd voulu se rassurer. Elle se plaça au milieu de la pièce et clama « Hominum Revelio ». Rien. Rien du tout. Floyd était seule. Elle retourna dans le hall pour fermer la porte à double tour et monta les escaliers pour trouver une chambre. Elle allait rester ici jusqu'à ce qu'un émissaire du gouvernement retrouve sa trace dans ce manoir familial abandonné et la fasse fuir. De nouveau.



Dernière édition par Floyd Brittain le Mar 6 Oct 2015 - 15:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
no spark, no love, no life ○ (floyd) Empty
Bienvenue, demoiselle dont on ne sait encore rien ! kr
Bon courage pour ta fiche ! saute
Revenir en haut Aller en bas

HERO • we saved the world
June Winchester
‹ inscription : 13/02/2014
‹ messages : 2868
‹ crédits : moi et ma signature à crackle bones.
‹ dialogues : lightblue
no spark, no love, no life ○ (floyd) Tumblr_n386dvTGPL1rv3a9bo4_250

‹ liens utiles : présentation - reaghan - ronald - daphne - mood - lyanna - lorcàn - remus
‹ âge : trente ans. (01/06/1974)
‹ occupation : à la renaissance du phénix, je n'ai pas de métier (la faute au gouvernement qui estime que les loups-garous sont trop dangereux pour avoir un métier).
‹ maison : gryffondor
‹ scolarité : septembre 1984 et juin 1991.
‹ baguette : Elle est en bois d'ébène avec une plume de phénix à l'intérieur et mesurant vingt-quatre centimètres.
‹ gallions (ʛ) : 5787
‹ réputation : À Poudlard et jusqu'à sa morsure, on la connaissait parce qu'elle ne ressentait pas la douleur et qu'elle passait plus de temps à l'infirmerie pour vérifier qu'elle ne s'était pas fait mal qu'en cours. Elle a été joueuse de Quidditch aussi et pas une mauvaise. C'est un sport qu'elle a toujours adoré et qu'elle aurait bien continué par la suite. Puis après sa morsure, sa maladie s'est guérie grâce (ou à cause du) au gène loup-garou et on a fini par l'oublier. Puis après elle a été recherchée parce qu'elle a fait partie de l'Ordre du Phénix puis des insurgés. On l'a connu comme étant le rebut de Severus Snape. Puis de nouveau une insurgée. Puis héros de guerre, mais un héros qu'on remercie par un simple sourire et une petite somme d'argent, pas un héros qui mérite l'Ordre de Merlin. Vous comprenez, elle n'est pas normale. L'Ordre de Merlin, June s'en moque, mais elle ne supporte pas le snobisme de ce gouvernement qui se veut tolérant. Depuis la fin de la guerre, June se renfonce dans l'anonymat et ça lui va très bien.
‹ particularité : Loup-garou. Totalement. Elle a été mordue par Claevis, un membre de la meute de Thurisaz en 1995. La cicatrice est toujours visible et bien brillante sur son flanc gauche. Le gène lui a permis de guérir de sa maladie d'insensibilité congénitale à la douleur, mais il lui a fait perdre son boulot d'Auror aussi.
‹ faits : uc
‹ résidence : à storm's end.
‹ patronus : un renard roux
‹ épouvantard : le feu.
‹ risèd : Teddy avec Dora et Remus. Et puis elle avec Elijah et leurs enfants. Des enfants qui ne souffrent pas du gène du loup-garou.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smoking-ruins.com/t6908-june-shadow-of-the-colossus
no spark, no love, no life ○ (floyd) Empty
SOPHIE LA JOLIE :3: bienvenuuuue sur exci ma belle I love you n'oublie pas d'aller réserver ton avatar, sait-on jamais ! Si tu as des questions, n'hésite surtout pas à nous mp trognon bon courage pour ta fiche et amuse-toi bien parmi nous minikr

• • •

she wolf but i can't compete with the she-wolf, who has brought me to my knees. what do you see in those yellow eyes? 'cause i'm falling to pieces.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
no spark, no love, no life ○ (floyd) Empty
OUAIS ! UNE HUNTED !!

hug

Bienvenue miss, et bonne chance pour la rédaction de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
no spark, no love, no life ○ (floyd) Empty
sophie, elle est si jolie inlove et puis alors sur les gifs, olala iiih j'aime déjà ce que j'ai pu lire et j'ai hâte d'avoir la suite ! sois la bienvenue parmi nous trognon
Revenir en haut Aller en bas

HERO • we saved the world
Harry Potter
‹ inscription : 04/06/2015
‹ messages : 4243
‹ crédits : killer from a gang (avatar) ; anaëlle (sign).
‹ dialogues : indianred
no spark, no love, no life ○ (floyd) Tumblr_inline_mr3oiwAaj81qz4rgp

‹ âge : vingt-trois (31/07/80)
‹ occupation : décédé depuis le 24/08/03.
‹ maison : Gryffondor
‹ scolarité : 1991 et 1997.
‹ baguette : en bois d'aubépine, mesure 30 cm et a en son cœur un crin de licorne (anciennement à Draco Malfoy) ; je suis également le maître de la baguette de Sureau.
‹ gallions (ʛ) : 6290
‹ réputation : je suis un dude très cool maintenant que j'ai tué Voldemort (rip).
‹ particularité : Fourchelang.
‹ faits : j'ai beaucoup changé, je suis devenu froid et maîtrisé, prudent et confiant ; les foutues répercussions de la guerre qui m'ont fracassé la gueule. Parmi les Insurgés, je suis Specs, anciennement parmi l'un des leaders des Audacieux. Membre du conseil de la RDP – les seuls étant au courant que je suis en vie. J'ai passé un marché avec Drow : 80 années de ma vie en échange d'un talisman prévu pour détruire l'horcruxe en moi.
‹ résidence : au 12 Grimmauld Place (Sirius m'a désigné comme étant son héritier pour reprendre la demeure familiale des Black).
‹ patronus : un cerf
‹ épouvantard : un détraqueur (la peur elle-même).
‹ risèd : mes parents, une femme et des enfants - une famille complète.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smoking-ruins.com/t6879-you-never-walk-alone-harry
no spark, no love, no life ○ (floyd) Empty
hanwuiii une hunted fire super bon choix, puis l'avatar et le début iiih la bienvenue sur exci, que la force soit avec toi pour le reste de ta fiche kr

• • •

I like a quiet life, you know me.
Gnawing on the bishops, claw our way up their system, repeating simple phrases, someone holy insisted. I want the markings made on my skin, to mean something to me again.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
no spark, no love, no life ○ (floyd) Empty
OH SOPHIE EN HUNTED iiih iiih iiih

Ça gère trop de la fougère ça hehe bienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fichounette kr
Revenir en haut Aller en bas

HUNTED • running man
Owen Avery
‹ inscription : 21/07/2015
‹ messages : 1765
‹ crédits : whorecrux <3.
‹ dialogues : #006666 (owen) #A0A0A0 (selma)
no spark, no love, no life ○ (floyd) Tumblr_ngncjreTC41r7i70vo4_r1_250

‹ âge : 43
‹ occupation : dans l'ombre du Magister.
‹ maison : serpentard
‹ scolarité : 1971 et 1978
‹ baguette : est en bois d'acacia rigide, possède un cœur en ventricule de dragon et mesure vingt-neuf centimètres.
‹ gallions (ʛ) : 3716
‹ réputation : la magie noire a rongé mon âme, dilué toute conscience, accru ma folie.
‹ particularité : fou.
‹ faits : ma soeur jumelle vit dans mon esprit dérangé, secret dont seuls quelques chanceux ont connaissance, que je suis aussi dérangé que peut l'être un sbire de Voldemort, que je n'hésite jamais à user de violences quand bien même elles ne seraient pas nécessaires, car la souffrance et les hurlements me font vibrer comme aucune autre drogue au monde. Mais qu'elles me sont infligées souvent par la main du Magister elle-même, car dieu sait combien de fois je l'ai déçu au cours de mes années de bons et loyaux (haha) services.
‹ résidence : Herpo Creek, dans la maison de mes parents, vide et délabrée; ruines.
‹ patronus : irréalisable, autrefois une hyène bien qu'elle ne soit apparue qu'une seule et unique fois sous forme reconnaissable.
‹ épouvantard : le baiser du détraqueur.
‹ risèd : la fin de cette insurrection qui amène autant de satisfaction que de souffrance.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smoking-ruins.com/t2376-it-s-just-the-night-in-my-vei
no spark, no love, no life ○ (floyd) Empty
La jolie Sophie ! **
Et ce personnage qui promet, han.
Bienvenue chez toi beauté kr

• • •




    Le cynisme de l'extrême solitude est un calvaire qu'atténue l'insolence.
    us and them ~
Revenir en haut Aller en bas

WIZARD • always the first casuality
Pansy Parkinson
‹ disponibilité : dispo bitches
‹ inscription : 25/10/2014
‹ messages : 4640
‹ crédits : prométhée
‹ dialogues : 'lightcoral'
no spark, no love, no life ○ (floyd) 1481838266-pangif

‹ liens utiles :
pansy parkinson ft. adelaide kane, nephtys shafiq ft. phoebe tonkin, kid o'faolain ft. richard harmon, maksim dolohov ft. tom hiddleston, amara bataglia ft. rowan blanchard

‹ âge : vingt-quatre ans (née le 5 mars 1980)
‹ occupation : rentière déchue, mondaine destituée.
‹ maison : le choixpeau s'est a peine attardé sur sa tignasse brune avant de l'envoyer à Serpentard, dont elle est devenue préfète en 5ème année.
‹ scolarité : de 1991 à 1998.
‹ baguette : Elle faisait 19 centimètres, en merisier et cheveux de vélane, capricieuse et imprévisible, sensible aux sentiments négatifs. Cette baguette a cependant été volée par le Limier et aujourd'hui, elle en utilise une autre, bien moins adaptée à sa main.
‹ gallions (ʛ) : 7010
‹ réputation : Rien qu'une sorcière de salon, une bonne à pas grand-chose en dehors des ragots et commérages, une peste se régalant du malheur des autres, une idiote aveuglée par ses sentiments, moralisatrice en dépit de son propre penchant pour les écarts et les erreurs. Le roquet de Malfoy, puis celle que Blaise Zabini a cocufié, abandonné puis engrossé avant de partir à nouveau. Une garce qui mérite tout ce qui lui arrive. Une enfant gâtée, malgré l’aide donnée aux insurgés dans l’infirmerie de fortune de Poudlard.
‹ particularité : Complètement à la dérive depuis la fin de la guerre, on la croise souvent alcoolisée et cruelle, prête à se greffer à la moindre rixe, au moindre esclandre.
‹ faits : Elle a perdu la garde de ses filles, les jumelles Violet et Briar-Rose (née en Aout 2002) à la fin des combats, car on a jugé son sang pur comme inapte à les élever et ce même si leur père, Blaise Zabini, est considéré comme un héros de guerre. Elle a également perdu sa fortune et son statut et n’a plus aucune influence. Personne n'est tendre avec elle car les anciens rebelles la voient comme une garce à abattre et les sorciers lambda n'ont l'image que d'une gamine pourrie gâtée qui vivait dans une tour d'ivoire alors qu'ils crevaient de faim. Condamnée à vivre dans une demeure autrefois grandiose mais maintenant totalement insalubre, elle ère coincée entre sa mère tyrannique et sa tante furieuse, désœuvrée et désabusée.
‹ résidence : Dans l'hôtel particulier Parkinson, situé dans le quartier de Barkwith, sur le Chemin de Traverse. Ancien symbole d'une grandeur aujourd'hui étiolée, la demeure tombe en ruine et menace de s'écrouler depuis les émeutes de janvier 2002. Ses parents possédaient un manoir à Herpo Creek, il n'en reste qu'un tas de cendres et elle n'a plus accès à son bel appartement de la Bran Tower depuis la désertion de Draco durant laquelle elle a également pris la fuite.
‹ patronus : Une hirondelle à peine corporelle
‹ épouvantard : Les corps inanimés de Briar-Rose et de Violet.
‹ risèd : Simplement un matin ordinaire, des draps clairs et propres, une chambre lumineuse, des rires d'enfant emplissant le couloir avant que les deux têtes brunes ne sautent sur l'épais duvet. Un avenir pour elles, aussi, surtout.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.smoking-ruins.com/t3200-pansy-fleur-du-mal
no spark, no love, no life ○ (floyd) Empty
sophsoph iiih
C'est bien, du monde chez les hunted, de la chair fraiche pour les rafleurs *zbaff* bienvenue sur excidium jule n'hésite pas si tu as besoin de quoi que ce soit, surtout kr

• • •


Some days I feel everything, others are numbing, can never find the in between, it's all or nothing. Half my bones in city streets, the other in my sheets, and I don't think they'll ever get the chance to meet. I never wanted to be here now, one foot in the grave, other on the ground. I can't process what I'm feeling now, this skin I can do without.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
no spark, no love, no life ○ (floyd) Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

no spark, no love, no life ○ (floyd)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Absolarion Love.
» Life in UCLA
» 06. My life would suck without you (part II)
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» I love America

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Until the very end ”
like the tiny dust floating in the air
 :: Evanesco; they lived happily ever after :: Fiches poussiéreuses
-