sujet; (F/FAMILY) TILDA SWINTON + devil under her skin

Invité
Invité
(F/FAMILY) TILDA SWINTON + devil under her skin Empty
Nimue Sygrid von Rosen
feat tilda swinton • crédit tumblr
❝ We're running in circles again ❞Groupe : wizard

☇ surnom(s) ; Jojen l’appelait Sissi, ce qu'elle détestait au plus haut point. Il pensait l'adoucir, l'amadouer avec un quolibet affectueux, pernicieux, mais elle a fini par ne plus y céder.
☇ naissance ; la date est au choix, mais il faut savoir qu'elle a entre quarante et cinquante ans. Elle a vu le jour au Manoir familiale dans les alentours de Stockholm.
☇ ascendance; sang pure, incontestablement, mais tâchée, ruinée, souillée par une gloire ternie depuis des décennies.
☇ métier ; à la mort de Jojen, elle a fini par se reprendre en main. Elle a décidé de faire jouer ses relations – à coups de chantage et de manipulation – pour rentrer en politique. Elle n'est que sous secrétaire d'état, là-bas. Mais elle négocie souvent avec les anglais.
☇ camp ; gouvernement, même si en vérité, elle a préféré fuir la dictature suédoise pour celle de l'Angleterre. Elle qui a été élevée dans un luxe éphémère, elle retrouve tout ce qui est mondanité et autre superficialité.
☇ réputation ; elle est froide, rigide, manipulatrice. On la pense asexuelle tellement elle n'a pas touché d'hommes dans son cercle. Elle ne vit que pour son travail, rien d'autre. Mais en vérité, elle veut juste oublier ces années de misère, de tyrannie sous le joug d'un mari à la fois violent et omnipotent.
☇ état civil ; elle se dit célibataire, que jamais aucun homme ne lui passera la bague au doigt. Nimue ne veut plus être l'animal de compagnie d'un homme.
☇ rang social ; élite sorcière, à force de conviction et de volonté inébranlable
☇ épouvantard ; Jojen tuant leurs enfants, lui qui a décidé de lui arracher la seule part d'humanité qu'elle n'a jamais possédé un jour. Qu'il jette leurs cadavres à ses pieds, qu'il les brûle, tous les trois. Et qu'il rit, à gorge déployée de s'être débarrassé d'un fardeau aussi lourd à porter.
☇ caractéristiques ; elle garde sur sa peau les stigmates d'une faiblesse qu'elle ne veut plus avoir ; celle de la femme soumise et taciturne, effacée qui ne riposte jamais. Mais il en existe une sur son visage, un trait qui a cicatrisé mais qui est resté sur sa joue gauche d'une griffure de Jojen le soir où elle l'a tué. Elle aime à raconter qu'il s'agit d'un homme qui a trop bu un soir durant un banquet et qu'elle a castré pour lui apprendre les bonnes manières. On n'est pas si loin de la vérité.
☇ patronus ; elle n'a jamais pu en former un. Elle essayait autrefois, pour impressionner Dante, pour l'émerveiller dans la pénombre qu'était leurs vies. Elle ne réussissait qu'à faire jaillir des étincelles, fugaces.
☇ particularités ; selon le désir du joueur, mais il faudra en discuter avec nous.
☇ animaux ; c'est elle qui a mis Nymerost sur le chemin de Dante. Il lui appartenait et elle l'a élevé de façon à ce qu'il reste avec lui.
   ☇ risèd ; retrouver ses enfants, rattraper toutes ses années qu'elle a raté, les chérir comme elle n'a jamais pu le faire, vivre une vie pleine d'insouciance. Mais elle sait qu'elle ne le pourra jamais. Que cela n'est qu'une illusion.
   ☇ caractère ; colérique, autoritaire, froide, brisée, aimante, autodidacte, volontaire.
❝ Nothing compares to you ❞Castle of glass


Les von Rosen étaient autrefois riches et craints. Autrefois. Lorsque Nimue voit le jour, ils sont déjà en déclin et son père qui espérait un garçon, voit en elle la ruine familiale. Et il n'a pas tort. Trop petite, trop chétive, effacée, Nimue ne sera jamais bonne à marier. Personne ne veut d'elle, elle qui pourtant rêve de prince charmant et de couronne. Mais ses rêves sont rapidement brisés alors qu'elle n'est rien d'autre qu'une poupée abîmée. Elle se mariera avec un homme qu'on lui aura choisi, un homme qu'elle ne connaitra pas, mais à qui elle se pliera sans réellement s'interposer à ce choix.

Sa mère meurt l'année de ses dix-huit ans, elle, la seule femme qui l'a un jour aimé pour ce qu'elle était. Son père dilapide le peu d'argent qu'ils possèdent encore, leur fortune étant balayée par les dettes de jeu de ce dernier. Mais il offrira sa fille à la famille la plus offrante, pour se racheter de la déchéance dans laquelle il a emmené sa famille. Nimue ne sait pas encore que son mari, sera son bourreau et sa perte.

Jojen Ehrensvärd et Nimue ne se parlent jamais, voir rarement. Leurs regards ne s'accrochent pas aux premiers abords et leurs rapports semblent difficiles. Pourtant, elle se souvient de ce que lui disait sa mère : je n'aimais pas ton père, je n'ai jamais su l'homme qu'il était avant que tu ne viennes au monde, mais j'ai appris à faire semblant avec le temps face à cet étranger. Alors elle fait des efforts, pour lui plaire, pour attirer son attention, jusqu'à leur couche. Elle essaie tant bien que mal d'être une femme qu'elle n'est pas – et qu'elle ne sera jamais parce que c'est ce que son rang exige.

Durant leurs premières années de mariage, leur couple tient. Difficilement, face à l'adversité et à la pauvreté qui commence à toucher la Suède, même dans les hautes sphères. Face aux scandales concernant certaines familles de sangs pures et royales, Nimue garde la tête haute, démontrant une force de caractère que même son père ne lui connaissait pas. Cette dignité dans la tourmente, elle la tient de sa mère, qui lui a tout apprit avant de mourir. Elle n'arrive cependant pas à lui donner un héritier – pour l'instant.

Elle tombe enceinte l'année de ses vingt deux ans, soit quatre ans après la mort de sa mère et seulement trois ans d'infructueuses tentatives avec son mari, Jojen. Elle ne lui dit pas, au début. Elle cache sa grossesse du mieux qu'elle le peut, jusqu'à qu'elle apprenne que ceux sont des jumeaux. Lorsqu'elle le lui annonce, Jojen saute de joie, mais le père de Nimue, toujours vivant et cupide, lui souffle à l'oreille l'idée de les vendre pour gagner de l'argent. Elle s'y oppose, sans grands résultats, car une femme ne s'oppose jamais à son mari, elle abdique. Et les heureux acheteurs ne sont rien d'autres que des anglais, bourgeois, suffisamment riches pour s'acheter un enfant. Jojen en a décidé ainsi, ils vendront la fille, pour garder le fils. Un fils ferait un digne héritier. Et leur fille ne sera rien d'autre qu'un pantin désarticulé dans une société sorcière à la dérive.

Ils emménagent en Angleterre, pour mener à bien la grossesse et pour ne pas qu'il y ait d'imprévus. Nimue rumine sa colère, jouant les parfaites gamines écervelées, pourtant émerveillée par la richesse que possède l'Angleterre. Jojen n'est pas là, cependant, il a préféré rester en Suède, où il a supprimé le père de Nimue dans son sommeil pour qu'elle touche l'héritage. « Ton père nous a laissé une misère » que lui crache Jojen, mécontent de n'avoir rien eu et que la dote de leur mariage ait été si peu rentable.

Jojen offre leur fille pour un minable sachet de gallions, alors qu'ils gardent le fils. Nimue ne le lui pardonnera jamais, mais elle ravale sa fierté et sa douleur, pour l'instant. Elle refuse de ne pas voir grandir sa fille, alors elle impose de lui rendre visite à chaque vacance scolaire jusqu'à ses douze ans, pour ne pas qu'elle perde contact avec son frère. Mais Jojen inflige des Oubliettes à leur fils, pour qu'il grandisse en ne connaissant pas l'existence de cette sœur qui fut privilégiée contrairement à lui.

Ils retournent en Suède, là où leurs vies pleines de misère prend le dessus. Nimue tente de préserver son fils de la méchanceté incroyable de son mari, mais n'y parvient pas, il est bien trop puissant, bien trop fort pour eux, qui sont si frêles. Il n'hésite pas à jeter leur fils dans la rue, pour qu'il sache et apprenne à voler, à survivre de petits larcins pour lui payer son alcool. Nimue subit, en silence. Puis une idée germe dans son esprit après une énième dispute.

Elle décide de se faire passer pour morte après la dispute de trop, pour fuir. Elle se promet cependant de revenir chercher son fils. Mais lorsqu'elle le fera, il sera déjà trop tard. Ni l'un ni l'autre ne seront plus là. Elle retrouvera Jojen, en ayant changé de visage, en ayant changé son physique, elle qui avait pourtant de longs cheveux blonds, aussi blonds que les blés. Elle le retrouve pour le tuer de sang froid et le lui faire payer tout ce qu'il leur a fait.

Nimue a suivi durant quelques années l'évolution de sa fille dans la classe sociale de la haute sphère sorcière. Mais aussi sa décadence. C'est à ce moment-là qu'elle décide de faire parti de ceux qui mènent le peuple. Après tout, avec son physique atypique, elle est certaine de finir dans le gouvernement. Et ça ne loupe pas. Son nom de jeune fille, von Rosen lui offre une place de choix dans la hiérarchie politique suédoise et elle s'impose rapidement en tant que ministre des affaires étrangères. Elle ne racontera jamais son passé, elle l'inventera, se façonnera une existence plus belle que ce qu'elle a toujours espéré. Et elle s'offre un ticket pour l'Angleterre.

Aujourd'hui, elle y a élu domicile pour pouvoir retrouver ses enfants. Elle avait longtemps gardé contact avec Eshmé, mais a eu du mal avec Dante, qu'elle a pourtant croisé plusieurs fois sans qu'il ne sache qui elle était.

   


   
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
(F/FAMILY) TILDA SWINTON + devil under her skin Empty
attentes et exigences
mirror of the soul, mirror of my fate


Avant tout, merci d'avoir lu jusqu'ici le scénario de la maman von Rosen yeux mais ça n'est pas fini  yeah

I • l'avatar. l'avatar, on te l'avoue, il est très peu négociable et j'ai fait le scénario de Nimue avec ce visage. Cependant, on est ouvert aux propositions, donc si t'en as, n'hésite pas trognon le but étant que tu sois à l'aise avec le personnage et on sait que parfois, ça passe par son joli minois  dent

II • particularité. on n'avait pas de particularités en tête, mais si toi, tu en as une en tête, fais ta proposition, sois guedin dans ta teuteu et surtout fais-toi plaise ! Mais il faut que cela aille avec le personnage, donc on a le droit de dire non gaah

III • la relation avec ses enfants. Nimue n'a que très peu connu réellement ses enfants, sauf Dante. Sa relation avec Eshmé est assez complexe, même si elle a tout fait pour rester en contact avec elle. Cependant, cela évoluera et cela ne cessera jamais d'évoluer, mais leurs débuts seront assez difficiles et tendus, surtout avec Dante.

IV • le reste de ses relations. pour le reste, il appartient à vous de vous en faire. En sachant qu'il y a des mangemorts et des sorciers sur le forum, donc ça devrait aisément le faire jule

V • présence sur le forum et les rps. on n'est pas difficile à ce niveau-là, en sachant qu'il est exigé deux rps par mois, si t'en fais plus, c'est juste merveilleux :-^: puis n'hésite pas à t'intégrer dans le flood itout itout, tu verras, on est gentils, on ne mord pas gaah

VI • son histoire. ucey

VII • LE MOT DE LA FIN. ucey

Revenir en haut Aller en bas
 

(F/FAMILY) TILDA SWINTON + devil under her skin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Conseils pour créer une skin avec pixia[tutorial]
» [ EN COURS ] You reek of freedom and it makes my skin crawl ▬ JUN
» Démons, magie et sorcellerie{accepté]
» Les cosplay !
» The strength of a family, like the strength of an army, is in its loyalty to each other. ∞ MALLORY

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Until the very end ”
like the tiny dust floating in the air
 :: Evanesco; they lived happily ever after :: Fiches poussiéreuses
-