sujet; Smile... tomorrow will be worse. It's a Murphy's Law

Invité
Invité
Smile... tomorrow will be worse. It's a Murphy's Law Empty
Murphy Eden Deane
feat Mackenzie Foy • crédit swan

Insurgé • Inventé
• nom complet ; Murphy. Ses parents convaincus d’avoir un quatrième garçon n’avaient pas prévu de prénom pouvant convenir à un membre du beau sexe. Murphy comme la Loi du même nom parce qu'il fallait déjà être une sacrée emmerdeuse pour se décider à goûter les premiers rayons de lumière aseptisés avec un bon mois et demi d'avance.  Eden pour l’infirmière qui a pris en charge  une Madame Deane passablement hystérique en plein cœur des grèves de transports. Cela lui rappelle également à quel point son enfance est un paradis perdu.  • surnom(s) ; Murph’ • naissance ;  5 novembre 1987 à Cardiff. La sorcière n’est pas née au sein de l’enceinte sécurisée d’un hôpital mais bien sur l’une des banquettes du métro cardiffois. D’où son nom : Murphy comme la loi de l’emmerdement maximum.  • ascendance ; Née  moldue, benjamine d’une fratrie de trois garçons, elle aurait sans doute mené une existence plus épanouissante s’il n’avait pas été contrainte et forcée de tout quitter une chaude nuit d’août pour battre la campagne avec une bande de mangemorts aux trousses.   • camp ; Insurgée par obligation et par loyauté. Même s’il n’a jamais participé à aucune action, elle se définit comme appartenant à la branche la plus radicale du mouvement. Où est sa protectrice, Murph’ demeure.  • métier ; Adolescente privée de scolarisation sorcière, elle a poursuivi dans un premier temps ses études à Kirkwall avant de rejoindre Londres. Elle s’est spécialisée dans la récupération de vivres et le vol. Ses habitudes en Parkour et sa dextérité légèrement au-dessus de la moyenne permettent d’apporter une aide substantielle à l’Insurrection.  • réputation ; Irrévérencieuse, touche-à-tout, catastrophe ambulante, en un mot : adolescente. Murphy traîne la plupart du temps dans l’asile d’où Julian lui interdit formellement de sortir. Loi qu’elle ne manque pas d’enfreindre lorsqu’elle n’est pas occupée à créer de nouvelles armes de destruction dans l’atelier de Fred ou bien quand elle n’espionne pas Vincianne et Morgana avec Arthur. • état civil ; Célibataire, sans enfant. Pas de famille connue. Elle est sous la protection de Julian Ward depuis presque quatre ans.  • rang social ; Insurgée. Elle a échappé de peu à la mort. Depuis, elle est recherchée mais de manière peu active. • particularité(s) ; Soigneuse •  patronus ; Elle n’est pas encore capable d’en produire un. • épouvantard ; Cela fait quatre ans qu’elle n’a pas revu sa famille. Elle sait qu’ils l’ont tous oubliée et que pour eux, elle n’a jamais existée. Ainsi, son seul ancre reste Julian. La perdre serait sans doute la pire chose qui puisse arriver. • risèd ;Avoir ses ASPICS après une brillante scolarité à Poudlard. Fred lui a assuré qu’elle aurait été une digne représentante des gryffondors et que l’ancienne directrice l’aurait sans doute adorée. • animaux ; Un couple de chouca des tours qu’elle a recueilli à son arrivé à l’Asile. Vincianne et Morgana. Elle a trouvé la blague très drôle. • baguette ; 28.6 cm, bois de sycomore et ventricule de dragon. Cette baguette n'est sans doute pas celle qui l'aurait choisi dans l'austère boutique des Ollivander. Toutefois, n'ayant pas reçu la Marque, Murphy n'a pas pu bénéficier d'une empreinte parfaite. L'instrument a été volé à une vieille dame devenue paresseuse, ainsi il a marqué rapidement de la sympathie pour sa nouvelle maîtresse. Enfin un peu d'action. D'une souplesse remarquable, elle n'est jamais réticente aux expérimentations rocambolesques de la jeune sorcière qui la manipule.   • miroir à double sens; Murphy n’en possède pas pour le moment. Elle reste à l’Asile est n’est pas censée en bouger. Toutefois, si elle en possédait un, il serait sans doute en forme de losange et d’une belle teinte orangée. Fred lui a promis le sien pour ses quinze ans. .

The stars have faded away
► Avis sur la situation actuelle :

La première réaction de Murphy a sans doute été le rejet. Celui du monde magique tout d'abord. Comment apprendre dans le même quart d'heure que le monde dans lequel vous avez grandi n'est pas celui dans lequel vous êtes destinée à vivre et que ce monde veut votre mort ? La perte de sa famille et des repères constitutifs à son bien-être l'ont tout d'abord bouleversée au point qu'elle se refusait à adresser la parole à Julian et à pratiquer avec elle les premiers exercices obligatoires à une bonne maîtrise. Avec le temps, elle a revu son jugement. Elle hait le gouvernement pour l'avoir traquée. Elle veut son déclin et sa chute afin de pouvoir retrouver une vie normale et enfin parcourir le Chemin de Traviole de Traverse sans avoir peur de se faire arrêter. Elle voudrait une paix durable. Elle voudrait pouvoir vivre en dehors d'un Asile et effacer des yeux des personnes qu'elle aime et qui la côtoient la peur et la détresse.

► Infos en vrac : Murphy pratique le Parkour. Quand elle était petite, sa mère l'a inscrite d'office à la gymnastique et lui a fait suivre un entraînement drastique afin qu'elle brille dans cette discipline honnie et détestée. C'est sans doute lors de sa fuite qu'elle a commencé à se familiariser à cette pratique de déplacement urbain. Elle compense, grâce à cela, son manque d'adresse avec une baguette (même si elle possède de solides capacités non exploitées, son manque de pratique la laisse parfois place à une certaine maladresse lorsqu'elle en vient à pratiquer la magie). On note tout de même des prédispositions pour les enchantements. Elle vole régulièrement chez les moldus et est en contact avec une bande de SDF zonant non loin de l'Asile. Elle ne brille pas au corps-à-corps malgré les cours intensifs de self-défense prodigué à la fois par Arthur et par sa tutrice. Murphy se ronge les ongles lorsqu'elle est anxieuse. Et ce jusqu'au sang. C'est également le cas avec la peau de ses lèvres. Dynamique et audacieuse, Murphy aurait fait un excellent gryffondor, au grand damn de sa tutrice qui doit gérer un flot débordant d'énergie. Ainsi, il n'est pas aisé de la faire tenir sur une chaise pour apprendre les bases de la métamorphose. Elle préfère expérimenter et faire exploser des trucs au cas échéant. De ce fait, elle s'entend bien avec Fred à qui elle offre de menu service. Elle est d'ailleurs très fière de tenir le rôle d'apprenti du savant fou de la bande.   Exceptionnellement irascible et susceptible, elle est un terrain de jeu de choix à qui veut la faire tourner en bourrique. Arthur ne s'en cache d'ailleurs pas. Quant à Morgana, elle ne fait que lui rendre la monnaie de sa pièce. Elle possède une cicatrice en forme de croissant sous son genou droit. Marque d'une mauvaise chute alors qu'elle était poursuivie par un traceur. C'est une inconnue qui l'a tiré de ce mauvais pas et qui l'a traîné jusqu'à un endroit connu des insurgés afin qu'elle se fasse soigner. On dit qu'elle s'est cachée dans les cales d'un chalutier lituanien afin de rejoindre Londres. Murphy a un don avec les animaux. Peut-être parce qu'elle ne peut exprimer ses capacités magiques d'une autre manière, elle arrive à apprivoiser un nombre incalculable de bestioles. Ses familiers demeurent toutefois Vince et Morgana, son couple de Choucas des tours qui lui servent entre autre de confident et de messagers.

Nothing compares to you
• Pseudo & âge ; calamity dog & 25 ans • comment as-tu trouvé le forum ? Darling, je suis déjà parmi vous • ton avis, tes suggestions ;  :russe:  :russe:  :russe:  :russe:  • connexion ; 7/7 • quelque chose à ajouter ? hinhin



Dernière édition par Murphy Deane le Dim 18 Jan 2015 - 11:16, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Smile... tomorrow will be worse. It's a Murphy's Law Empty
Here comes the hurricane
If you're going through hell, keep going.

   
All that is gold does not glitter, not all those who wander are lost
Entrée 850

Mon père disait : « La route des enfers est facile à suivre ; on y va les yeux fermés ». Ce n’est que bien après, assise dans les échos glacés de la bibliothèque de l’Asile que j’ai compris qu’il avait emprunté cette citation à Bion de Boristhène, un philosophe cynique du IIIe siècle. Fils d’une prostituée dont tous les membres de la famille furent vendus en esclavage par la faute du père. Il m’a enseigné ce qu’il savait. « Les enfants se font un jeu de lancer des pierres aux grenouilles, mais les grenouilles, elles, en meurent vraiment. » La vie est ainsi faite. Injuste. Comme cette nuit d’août où Elle est arrivée en atomisant la moindre particule de mon ancienne vie. Le moment où j’ai pris conscience d’être une proie sur un champ de tir. Julian Ward. C’est l’une des premières choses que j’ai apprise d’elle. Jules. Fy arbed. Fox.  Ces noms changent selon les interlocuteurs. Elle est mon père et ma mère et mes frères et mon amie. Elle est parfois Edmond Dantès. Elle est une idée faite chair. C’est elle qui m’a appris ce que liberté voulait dire et quel tribut sanglant nous devions payer pour l’atteindre. Maintenant qu’elle est partie, elle me manque.

Entrée 652

A penny loaf to feed the Snake.
A farthing o' cheese to choke him.
A pint of beer to rinse it down.
A faggot of sticks to burn him.
Burn him in a tub of tar.
Burn him like a blazing star.
Burn his body from his head to feet


Entrée 574

Cocktail Molotov

Une bouteille en verre (rature) SOLIDE >
Alcool genre truc fort. Ethanol. Methanol > Demander à Garry la Tuile pour la bibine. Il saura forcément m’en trouver. Et puis doit pas y avoir grand-chose de comestible dedans. Genre doublement bénéfique pour l'humanité.
Du tissu > Penser à piquer les frusques de Fred. Et du feu. Sinon pour plus de BOOM > Naphtaline, sel d’acide palmique, poudre noire, phosphore blanc… > Penser à braquer une usine pétrochimique ou un centre militaire à l’occasion.

Entrée 520

« Il est possible de vivre sans se souvenir, de vivre même heureux, à l’exemple de la bête, mais il est absolument impossible de vivre sans oublier. » Nietzche.

Je m’y refuse. Des heures entières à fixer le miroir. Froncement de sourcil. Ephélides. Grimaces. Faire surgir mon histoire de mes gènes. Pour ne pas oublier. Laisser s’effacer. Tout retenir. La ligne des rides, le plissement des lèvres. Les contacts brefs. Prolongés. Les différentes tonalités de voix. Alors, j’ai glissé précieusement ma mémoire dans une pensine. Pour que jamais plus elle ne s’efface. Pour que jamais plus, elle ne vienne me troubler. Je rejette le manque et le gouffre qui tend à s’ouvrir dans ma poitrine. Ils ne disparaîtront pas. Je les retiendrai à jamais avec moi. Prison. Barreaux. Quitte à tracer à l’acide le carcan de leur enfer. Quitte à ne me rappeler que de l’ignominie et du funeste.

Si je sais d'où je viens, je sais où je vais. Et cela fait de mon errance un chemin tortueux du point A au point B, n'est-ce pas ?




   
Faithless is he that says farewell when the road darkens.
Entrée 350


« Choisir c’est trahir ». J’ai le mal de mer. Les mains qui tremblent. De la fièvre. La nausée m’a saisi au moment même où je quittais Kirkwall. Un vertige. Cela fait cet effet-là, la liberté ? Ou du moins le vide social, l’absence d’accroche ou de liens ? Personne ne m’attend plus. Ici. Là-bas. Où es-tu Julian ? J’ai volé un temps mais les questions devenaient trop pressantes à l’école. J’ai dû partir. Ils auraient appelé les services sociaux. Ils m’auraient emmené.  Alors, j’ai pris mon courage et mes dernières provisions, fermé les portes de notre demeure pour ne peut-être plus jamais y revenir. Je laisse derrière moi mon dernier morceau d’enfance. Je sais qu’elle le protégera comme le fait d’un trésor. Où partir ? Où errer ? Je sais d’où je viens. Devrais-je retrouver ceux qui ont refusé de partir avec moi ? Devrais-je risquer ma vie pour toucher du doigt le rejet informulé d’alors ? Devrais-je trahir te trahir ? Ne même pas faire l’effort de la chercher ? Si tu as disparu, c’est en partie pour moi. Pour me sauver. Pour assurer aux gens comme moi un avenir moins sombre. Je dois plus à toi qu’à mes parents. Trois ans. Nourriture. Soutien. Bras pour contenir une colère qui me dévore. Mains pour apaiser, transmettre, corriger. Faibles et Lâches sont ceux qui disent adieu lorsque le chemin se fait plus sombre. J’ai des noms. Une adresse. Je les retrouverai. Ils seront forcé de m’écouter et s’ils ne m’écoutent pas j’hurlerai devant leur porte nuit et jour jusqu’à ce qu’ils me répondent ou qu’ils m’abattent. Je suis une Deane. Je suis une Ward. Ils plieront et je les forcerais à m’aider. En contrepartie, je leur offre ma vie et ma loyauté. En échange de ta vie, je leur donne la mienne. Aujourd'hui, l'orage gronde. Aujourd'hui, j'apprends à danser sous la pluie.

Entrée 1

Prendre la fuite, c’est une autre façon de dire exil. Ici, je me lave de mon passé. Je laisse couler le poids des jours pour ne m’alourdir que de la feuille blanche. Tu disais qu’il ne fallait pas laisser de pas dans la neige. Tout recommencer ou bien juste s’affranchir des pesanteurs : ces morceaux d’hier qui nous ancrent et nous retiennent au fond. Ceux qui nous soufflent qu’on ne devrait jamais refaire surface. Juste rester accrochée à la rouille, soudée à mes rancoeurs. Sans possibilité de remonter. Sans souffle. Julian. On partira toutes les deux, loin de la guerre, comme dans la nuit du chasseur.  Je ne prendrai pas de place. Je ne mange pas beaucoup. Mes parents m’ont amenés dans ce monde, mais dans leur regard, je n’existais déjà plus lorsque tu leurs as dit la vérité. Julian. Il n’y a jamais eu de place pour moi dans leur vie bien rangée.  Une vie où les gamins ne grimpent pas aux arbres pour regarder la Lune, ni se taisent en écoutant les ruisseaux. Ta vie à toi. La mienne.  Une vie de rire et de silence, de regards éloquents. Comment peut-on cesser d’appartenir à quelqu’un ? Comment peut-on décider que l’enfant qu’on a choyé pendant une décennie n’est plus notre enfant ? Comment peut-on lui dire : « Nous partons. Tu restes ». Mais tu es venue. Et Je suis à toi Fy Arbed. Maintenant et à jamais.  Je ne peux te nommer Mère. Ce mot-là a été irrémédiablement souillé par leur absence et il me faudra du temps pour l’apprivoiser. Pour recoller les pièces.  Mais aujourd’hui, je retire le couteau que l’enfance m’a planté dans la gorge et je marche dans tes pas. Je suis le loup rouge. Je dévorerai la terre que je parcours. Sur les mains et les genoux. Et sur des milliers de kilomètres.

   


Dernière édition par Murphy Deane le Lun 26 Jan 2015 - 22:08, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Smile... tomorrow will be worse. It's a Murphy's Law Empty
MURPHY hug kr iiih Hâte de sortir Jules pour te (sur)protéger, ma petite jule

Citation :
Un couple de chouca des tours qu’elle a recueilli à son arrivé à l’Asile. Vincianne et Morgana. Elle a trouvé la blague très drôle

mdr mdr Je trouve aussi cette blague très drôle :siffle:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Smile... tomorrow will be worse. It's a Murphy's Law Empty
rebienvenue parmi nous potte
très bon choix d'avatar love
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Smile... tomorrow will be worse. It's a Murphy's Law Empty
J'espère que Julian trouvera la blague drôle elle aussi. Je l'imagine tellement en train de coller aux fesses de cette pauvre Murph' et de l'enfermer dans sa chambre à double-tour avec une lecture trop chiante, genre un traité d'histoire de la magie xD !

Merci à toi, Abra !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Smile... tomorrow will be worse. It's a Murphy's Law Empty
Ah bah oui, du coup, j'ai oublié de te souhaiter la rebienvenue et bon courage pour ta fiche yeah Arrow

Mais oui, mais oui, Julian la trouvera très drôle cette petite blague, et pour la peine, elle enfermera Murph' à double tour dans sa chambre, MAIS avec un petit traité de chimie qui explique comment créer de jolies bombes ! :siffle:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Smile... tomorrow will be worse. It's a Murphy's Law Empty
Histoire de joindre la punition à l'utile. Du coup, Murph' s'évadera en faisant sauter la porte de sa chambre.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Smile... tomorrow will be worse. It's a Murphy's Law Empty
Soit la bienvenue "petite" calin

Bon courage pour la rédaction de ta fiche !!!
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Smile... tomorrow will be worse. It's a Murphy's Law Empty
    Hawwn le choix de personnage !! *w*
    Rebienvenue ici et bonne chance pour la suite de ta fiche <3
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Smile... tomorrow will be worse. It's a Murphy's Law Empty
Merci beaucoup à vous deux !!! Murph' viendra vous casser les pieds. Soyez-en sûr ^^
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Smile... tomorrow will be worse. It's a Murphy's Law Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

Smile... tomorrow will be worse. It's a Murphy's Law

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» I'll make you smile ! w/ Bak Yul
» Il n'y a pas 36 solutions
» Charles N. Degrez - Non, messieurs. La justice triomphe toujours.
» Kyle XY
» ಇ..ಇ..のг є α რ s..ಇ..ಇ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Until the very end ”
like the tiny dust floating in the air
 :: Evanesco; they lived happily ever after :: Fiches poussiéreuses
-