sujet; MAD LOVE (evaëlle).
MessageSujet: MAD LOVE (evaëlle).   MAD LOVE (evaëlle). EmptySam 20 Fév 2016 - 13:44

Invité
Invité
MAD LOVE (evaëlle). Empty
Evaëlle SuttonAbbott
feat Marie Avgeropoulos • crédit hqgifhunting.tumblr
❝ We're running in circles again ❞WIZARDS ; Inventé.

☇ pseudo complet & surnom(s) ; Evaëlle Sutton Abbott mais plus connue en tant qu'Eva, tout simplement. Son premier prénom lui vient de son arrière grand-mère et le second, de sa mère bien aimée. Quant à son nom, il va sans dire qu'elle est fière de le porter.
☇ naissance ; Elle est née une nuit de tempête de neiges, un 13 novembre 1978 à Ste Mangouste, Londres.
☇ ascendance; Sang-pur, bien évidemment. Dont elle tire une certaine fierté après que son sang se soit fait purifié.
☇ métier ; Medi-expérimage au Départements des blessures par créatures magiques à Ste-Mengouste. Un métier qu'elle a toujours voulu faire, une vocation depuis son plus jeune âge.
☇ camp ; Le gouvernement, bien sûr. Rien n’est plus logique pour elle. Il était tant que l’Angleterre ouvre les yeux sur la place de la pureté du sang et la replace à la tête du pays.
☇ réputation ; L'indomptable Eva, la princesse des glaces. La jeune louve intrépide et sans peurs.
☇ état civil ; Fiancée. Emprisonnée dans cette spirale infernale qu'est le mariage arrangé, comme un animal qu'on enferme en cage.
☇ rang social ; Elle fait partie de l’élite sorcière. Petite protégée des Mangemorts. Elle ne possède pas encore de marque mais elle sait que cela arrivera bientôt. La petite chérie loyale envers son Lord et prête à tout pour garder son statut et pour cela, elle se plie aux désirs du Magister et s’arrache ses faveurs. Coups bas et langue de vipère sont au rendez-vous.
☇ baguette ; Elle est faite de bois de cerisier, elle contient une plume de phœnix et mesure 23 centimètre. Aussi dangereuse que sa propriétaire.
☇ épouvantard ; Un brasier dans lequel son clan se consume, sa fascination pour le feu aura raison d'elle.
☇ risèd ; Des millions de rires, sans doute synonyme de son désir de bonheur, d'un retour à l'innocence aux côtés d'Elyes.
☇ patronus ; Une simple brume. Evaëlle ne parvient plus à en reproduire depuis quelques années. Auparavant, son patronus prenait la forme d'un somptueuse panthère noire.
☇ particularités ; Aucune particularité magique.
☇ animaux ; Elle possède un Alaskan Malamute au pelage blanc se mariant au gris argenté, aux yeux bleus comme l'océan. Âgé de trois ans, c'est un chien agile et qui n'obéit qu'à sa maîtresse. Fléreur, il sent et reconnait la magie ce qui lui octroie une intelligence supérieure. Il répond au prénom d'Aramis et qui n'hésite pas à grogner, mordre et sortir ses crocs sur tous ceux qu'il considère comme ses ennemis.
☇ miroir ; N'en possède pas.

☇ Avis sur la situation actuelle ; Elle pense que le Lord Voldemort est le seul capable de tout contrôler. Pour elle, le suivre est comme une évidence. Ce qu'il se passe, en ce moment, pour les sangs impures, ne lui fait ni chaud ni froid. Ils n'ont ce qu'ils méritent. A juste titre. Chasser et exécuter les rebuts et les nés-moldus? La jeune femme adore et c'est vraiment une bonne chose à laquelle Evaëlle n'aurait jamais pensé. Ils n'ont strictement rien à faire dans ce monde magique, il est donc évident qu'elle proclame haut et fort cette cause qu'elle sert loyalement. Oui, vous l'avez compris, elle est peut-être médicomage alors qu'elle aurait dû devenir tireuse d'élite pour la police magique mais c'est pour mieux servir son Lord. Méfiez vous de l'eau qui dort car elle n'est pas si gentille que ça et les Mangemorts le savent très bien. Machine à tuer comme on en fait plus, elle n'hésite pas à se faire entendre.

☇ Infos complémentaires ; Elle est réputée pour être un excellent coup mais surtout pour être extrêmement méchante avec les gens pour qui elle n'a aucun intérêt trahie une fois, elle ne pardonne jamais sa famille est très importante pour elle: c'est ses parents, son frère & Elyes plus que tout. touchez les et votre petit monde s’effondrerait en vous emportant dans sa chute ne fait confiance qu'à quelques personnes elle est nerveuse et ne tient jamais en place n'a pas du tout sa langue dans sa poche car souvent qualifié de vipère elle vous dira les choses en face que ça blesse ou non Princesse des glaces ou sale garce, comme vous le préférez complètement cinglée et délurée ne perd jamais au jeu du cap ou pas cap elle a pratiquée le Quidditch à Poudlard en tant qu'attrapeuse elle aime jouer et surtout gagner Ezra, son loup, est tout pour elle aime se moquer des autres et leur faire des coups bas c'est une jeune femme très intelligente, n'essayez pas de la berner ne peut pas s'empêcher de mordiller sa lèvre inférieur, ce qui lui donne un petit air de gamine elle est trilingue. elle parle l'anglais, le russe & le français on dit qu'evaël vit sa vie à cent à l'heure, comme quoi, la vie n'attend personne et surtout pas elle. c'est un peu son leitmotiv elle prend tout au second degré et elle a beaucoup d'humour, aussi elle mange très rarement le matin, sinon cela lui donne des nausées, elle ne sait pas pourquoi. c'est comme cela depuis son enfance.

❝ Nothing compares to you ❞Deux mots sur l'IRL

Appelez-moi Skye (Dark love). J'ai 24 ans  gaah , je viens du pays de la bière, du chocolat et des frittes  jule et j'ai connu le forum via bazzart. Si tout va bien vous me verrez connecté(e) 7 jours sur 7. Pour les membres désirant être parrainés uniquement : rendez-vous dans cette catégorie et postez dans le sujet "être parrainé". Un dernier mot ?  graouh



Dernière édition par Evaëlle S. Abbott le Lun 22 Fév 2016 - 19:09, édité 27 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: MAD LOVE (evaëlle).   MAD LOVE (evaëlle). EmptySam 20 Fév 2016 - 13:44

Invité
Invité
MAD LOVE (evaëlle). Empty
HAKUNA MATATA
quelle phrase magnifique !


❝ C'est l'histoire de la vie ❞1978 au manoir familial, Londres.

Une femme qui était debout au dessus d’un berceau. Brune, belle, grande et assez menue, elle contemplait son enfant qui était probablement le sien, à en juger par sa couleur de cheveux. Anna, née Macmillan, le portait sur elle et malgré ce caractère de feu, elle avait accepté la demande en mariage de Monsieur Abbott. Elle était tombée amoureuse de son mari, quelques années après leur mariage. Un mariage arrangé, c'est toujours dur à avaler. Quand celui-ci avait appris qu’elle était enceinte, cela avait changé cet homme, le rendant bien plus humain. Les fruits de leur amour était devant ses yeux pour la deuxième fois après Sanaël: une petite fille de quelques jours à peine, qui n’avait toujours pas de prénom. Elle le regardait et lui chantait une berceuse. Soudain, Azariah entra et pris sa femme dans ses bras avant de gazouiller avec le petit bout de chou, comme quoi un enfant cela vous change un homme. « Chut, tu vas la réveiller ! » dit-elle en grognant et posant son doigt sur ses lèvres pour signifier à son mari de se taire. Celui-ci reconnu son erreur, et fit une sorte de mea culpa, malgré le bruit, le bébé dormait toujours profondément. Anna se colla contre son mari et dit alors : « Elle est tellement adorable, je songeais à l'appeler Evaëlle, elle est tellement mignonne. ». Evaëlle ? À ce prénom, son mari esquissa une moue boudeuse, et fut légèrement surpris. « Evaëlle ? » Il répéta ce prénom, et ajouta : « Tu… tu crois ? J’avais pensé à Sutton, c’était plus… » Anna lui jeta un regard noir, il osait critiquer Evaëlle ? « Non, Evaëlle, c’est parfait, tellement. Evaëlle Abbott ! » Anna était une femme de fort caractère qui arrivait à imposer ses propres idées.

❝ Petit oiseau si tu n'as pas d'ailes tu peux pas voler mais tu peux marcher ❞1985 au manoir familial, Londres.

Evaëlle marchait à pas de loups. Elle retenait sa respiration le plus longtemps possible avant de relâcher la pression aussi doucement qu'il lui était possible, tentant de faire le moins de bruit possible. Ses pas étaient aussi légers que celui des ballerines concourant dans une prestigieuse école de danse classique, excepté que la petite fille de huit ans n'avait jamais appris, pour l'instant, d'autre danse que la valse. Un, deux, trois... Un, deux, trois... Elle retint à nouveau son souffle mais, dans cette habitation spacieuse, seule une mauvaise gérance de ses mouvements pouvait la faire repérer : elle avait en effet à s'inquiéter de créer malencontreusement un écho. La fillette s'approcha de la sortie, rétractant par réflexe son cou dans ses épaules. Alors qu'elle allait poser la main sur la poignée de la porte, une voix grave retentit dans son dos, lui faisant esquisser un sursaut. « Ne t'avais-je pas interdit de sortir cet après-midi, Evaëlle ? » La petite fille sursauta à nouveau en entendant son père la nommer. Puis elle rougit de déplaisir, s'exclamant : « Je suis sûre que tu triches ! Comment as-tu fait pour savoir que ce n'était pas Sanaël ? Je n'ai fait aucun bruit cette fois-ci !» Elle s'approcha vivement de son père qui lui tournait toujours le dos. Ce dernier n'avait pas bougé depuis sa première interpellation : il tenait toujours son journal magique grand ouvert devant lui, tandis que reposaient sur la table tout ce qui était nécessaire à un petit-déjeuner équilibré. Il but tranquillement une gorgée de son café, tandis que Evaëlle reprenait : « C'est la cuillère, c'est ça ? Tu as vu mon reflet à l'intérieur, c'est comme ça que tu as su. Il n'y a pas d'autre explication ! » Il rit. « Je n'ai pas touché à la cuillère. Vérifie par toi-même. » Evaëlle ouvrit grand les yeux tandis qu'elle rapprochait l'objet de son visage. En effet, les seules marques de doigt présentes alors étaient celles qu'elle venait de former en prenant le couvert. « Ne sois pas mauvaise joueuse Evaëlle. Je t'avais promis de t'offrir ce loup si tu réussissais à passer devant moi sans que je ne te voie. Tu as déjà tenté plusieurs fois, sans réussite. Je ne peux donc pas respecter ma part du marché. » L'enfant se mit à bouder. « Dis-moi, alors. Comment as-tu su que j'étais là ? » Le regard d'Azariah se fit rieur, tandis qu'il lui énonçait l'un des plus importants commandements qui régiraient par la suite sa vie. « Connais-tu le proverbe qui rend invisible ? » « Si tu veux que quelqu'un n'existe plus, cesse de le regarder », énonça l'enfant. Son père hocha la tête, satisfait de sa traduction. « Il ne suffit pas de vouloir qu'on arrête de te regarder, pour que tu n'existes plus. Les autres te regardent pour de nombreuses raisons, qu'il s'agisse de la crainte que tu peux leur inspirer, de la fantaisie qu'ils trouvent dans tes habits, ou de l'ennui qui les prend. Pour que quelqu'un cesse de te regarder, pour que tu n'existes plus à ses yeux, il ne faut donc pas qu'on te craigne, que tu te montres trop originale ou trop ennuyeuse. Alors, seulement, tu auras suffisamment réussi à gagner leur confiance pour faire partie intégrante du décor, et agir comme tu le souhaites sans rendre de comptes à personne, en réussissant à recueillir certaines informations secrètes. C'est ainsi, et seulement ainsi, que les autres ne pourront plus avoir d'emprise sur ton être physique. As-tu compris, Evaëlle ? » Il rit à nouveau, devant l'empressement de l'enfant à lui répondre affirmativement. En réalité, il ne doutait pas un seul instant que sa fille agissait ainsi pour obtenir son approbation, plus que par réelle compréhension. Cela viendrait, en grandissant. C'était un père exemplaire, en cela qu'il arrivait à ne pas altérer le caractère de sa fille, mais de le développer en l'incorporant à ses propres objectifs politiques. « Tu ressaieras demain, ne sois pas si déçue. Je te donne autant de chances que tu en auras besoin. Maintenant, va ! » La fillette s'échappa de la salle à manger de son pas vif et léger tandis que, sans en avoir l'air, son père venait de stimuler son esprit de compétition. Evaëlle avait, de nombreuses fois, réessayé de passer sous le regard de son père mais sans succès ce qui amusait son père encore et toujours.
❝ Je suis maître de mon destin, capitaine de mon âme. ❞: 1990 à 1997, Poudlard et de 1997 à 2004, Londres.

Pourtant elle grandit vite et Evaëlle atteint aussi rapidement ses onze ans et reçoit sa lettre pour Poudlard Cette école, un second foyer pour beaucoup de jeunes sorciers. Elle fit sa scolarité au sein des Serpentard, tout comme son frère et ses parents avant elle. Pourtant, le choixpeau a longuement ésité avec les Griffondor. Son caractère fonceur, loyale et courageuse étant le plus dominant mais les Serpentard fut le meilleur choix pour elle. En dernière année, Evaëlle ne se posa même pas de question sur son avenir: la médicomagie. A la haute école, on connaissait surtout Evaëlle pour être une jeune femme qui n’a pas sa langue dans sa poche et son rang ainsi que la nature de son sang ont eu raison d'elle, elle déteste les gens qui s'apitoient sur leurs sorts. Bornée, elle n’hésite pas à tenir tête devant l'autorité, elle déteste ça et sait remettre son entourage à leur place. Futée, espiègle, courageuse et téméraire: elle fonce tête baissée vers le danger quand un des siens a besoin d'elle. Mais bien qu’elle fut très nette sur sa vision de certain sorciers, il y en a qui n’ont toujours pas saisi cette idée. Malgré son envie incessant de rire, Evaëlle se révéla être une élève extrêmement talentueuse et surtout très travailleuse. Elle n'oubliait son objectif principale, et était poussée par une vraie volonté de feu. Son cercles très fermé l'apprécie beaucoup pour son caractère direct, et son intelligence.
❝ Follow me into the dark ❞2004, Londres.

« Evaëlle ! Peux-tu descendre, s'il te plait ?! » Evaëlle souffle. Qu'est-ce que mère lui veut, encore ? Elle finit par obéir et descend d'un étage pour se retrouver immédiatement dans le grand salon. Elle se stop net en voyant les "invités". Son regard intérogateur se porte sur son père, celui-ci finit par lui sourire. Chose qu'elle n'a plus vu depuis qu'il avait reçu la marque en devenant un Mangemort, quelque temps après que leur sang ce soit fait purifier. Et mère ne mit pas longtemps à le suivre ainsi que le frère. Une famille de Mangemorts, la classe. Il ne reste plus que le dernier petit loup de la famille difficile à dresser et pour y parvenir, les parents Abbott ont manœuvrés avec subtilité. « Elle est magnifique, en effet. On peut apercevoir son côté sauvage bouillir dans ses yeux. Je n'ai aucun doute, elle fera l'affaire. » Elle fera l'affaire ? Non mais il me prend pour un objet, ou quoi ? Et puis, qu'est-ce qu'il veut dire par là ? Et qui c'est, d'abord ? Elle se racle la gorge. « Evaëlle, je te présente la famille Carrow. Tu en as sûrement déjà entendu parler. » Mais encore... Le grand monsieur à la voix grâve, où on l'on pouvais entrevoir toute le noirceur de son âme dans son simple regard, s'avance vers elle accompagné d'un jeune homme de plus ou moins son âge à en juger par sa beauté.    Elle avance à son tour, peu rassurée mais avec une arrogance à couper le souffle. Ce qui fit sourire le jeune homme face à elle, à présent. Son père reprend la parole. « Il est temps pour toi d'avancer et de perpétuer notre sang. » Evaëlle détourne le regard vers son géniteur. What ? « Voici Elyes Carrow, ton fiancé. » La jeune femme manque de s'étouffer. « Pardon ? » Elle ne lève même pas le regard sur son "prétendant". « Tu apprendras à connaitre mon fils. Tu apprendras à nous connaitre et je sûr que nous nous entendrons à merveille. » Bah voyons, du moment que je me soumets, c'est ça ? Rêve. Elle roule les yeux au ciel. « Ne sois pas aussi arrogante. Fais preuve de respect, pour une fois, Evaëlle . » Oui eh bien, je suis désolée de ne pas être franchement chaude à cette idée de mariage arrangé. « Et je n'ai pas mon mot à dire, c'est ça ? Et après, on s'étonne que je me rebelle. Ah mais oui, c'est ça... c'est pour cela que vous voulez m’enchaîner comme un animal en cage ? J'ai compris ! » Sa mère se lève brusquement. « Evaëlle ! » Monsieur Carrow sourit. « Ne vous en faites pas, Madame Abbott. Elle s'y fera à l'idée, elle n'a pas le choix. » Son regard est si noir qu'il perturbe la jeune femme, glups. Elle lève à nouveau les yeux au ciel puis lance son regard avec foudre face au fils Carrow qui ne cesse de la reluquer. Si au moins, il pouvait être discret. « Nous devons y aller. Je vous enverrais les démarches à suivre ainsi que les confidentialités et la date pour le mariage. » Monsieur Carrow et son imbécile de fils se dirigent vers la porte d'entrée. Tsss.
❝ Le prince et la princesse des glaces ❞2004, Manoir des Carrow, Londres.

Les semaines passent et le mariage arrive à grand pas. On ne peut pas dire qu'Evaëlle s'en réjouisse, bien en contraire... cela lui donne envie de vomir. Elle n'est pas encore liée à ce crétin qu'elle se sent déjà enfermée comme une bête en cage. Ce sont ses mots. Elle qu'est-ce qu'il peut être énervant et si irritant ! C'est tellement déroutant mais au fond, elle adore ça. Surement son côté noir. Oui c'est ça. « Arrête de rêvasser, Princesse, et attaque-moi. Montre moi ce que tu as dans le ventre. » Elyes la provoque. Si elle veut devenir une Carrow, elle doit devenir sans scrupules et ne pas ressentir la douleur. Elle est sur la bonne voie, elle apprend vite. Evaëlle se lance une énième fois, armée d'un simple couteau. On pourrait croire qu'elle a un aventage face à Elyes qui est mains nues mais elle a été naïve pour la dernière fois. Malgré ce précieux couteau, elle perd. Encore et encore. Ses côtes lui font horriblement mal, sans compter le sang qui s'échappe de ses plaies. Elles-mêmes engendrées par ce fameux couteau qu'il ne cesse de détourner contre elle. Elle n'en peut plus et sa vue commence à devenir floue mais elle se relève tout de même et attaque. Elyes la ra-trappe de justesse. Mais elle le rejette. « Tu apprends vite, c'est bien. Mais tu peux encore mieux faire, j'en suis sûr. » Il lui donne une légère tape sur la joue. « Va te faire foutre. » Lâche t'elle, à bout mais toujours avec une telle arrogance. Un jour, je l'aurais. « Je ne comprends pas pourquoi tu as choisi ce métier. Tu aurais pu travailler pour le gouvernement et laisser aller ton potentiel. » Un compliment de sa bouche ? Miracle. « Le fait d'être medi-expérimage, me donne l'occasion d'accéder à d'éventuelles informations à transmettre. » Elyes arquait un sourcil. Pas faux. « Puis ça me donne accès à des produits mortels qui ne laissent aucune traces dans l'organisme. » Il sourit. Il reconnait, bien là, sa fiancée. Sa future femme. « Et intelligente, en plus. Que demander de mieux ? » C'est très rare de voir Elyes aussi doux. En général, il n'est pas si facile de parler ouvertement de la sorte avec lui. C'est même impossible. Enfin, c'est ce qu'elle pensait. En fait, Elyes a un caractère très difficile à cerner, un peu comme celui d'Evaëlle. Ils n'ont jamais compris pourquoi leurs familles ont fait le pacte de les unir jusqu'à ce que la mort les sépare et ils n'ont jamais vraiment chercher à comprendre dans le fond. Ils obéissent, point barre. « Pourquoi veux-tu que je devienne une machine à tuer ? » Il est ouvert, en cette après-midi ensoleillée. Autant en profiter. « Les femmes Carrow doivent être capables de défendre leur foyer ainsi que leur mari, à n'importe quel prix. Mais c'est aussi une valeur fondamentale pour notre famille et vu qu'il va falloir échanger nos sangs, que tu le veuilles ou non, tu fais partie de cette tradition. » Cela ne me dérange pas plus que ça. Evaëlle est bien déterminée à en devenir une. Une machine à tuer et elle se débrouille pas trop mal. Cela fait, à présent, quatre mois qu'ils sont fiancés et quatre mois qu'ils apprennent à ce connaitre. Ce n'est pas évident tous ls jours au vu de leur caractères, surtout celui d'Elyes. Elle a des envies de meurtre sur sa personne, souvent. Mais elle s'attache aussi improbable que cela puisse paraître. Il est ce qu'il est... froid, arrogant, irritant, sans scrupules, machiavélique mais parfois, il montre une autre facette. Il peut se montrer protecteur envers elle, un tantinet adorable et à l'écoute. Elle sait que malgré tout, il fera un bon mari qu'il lui assurera un avenir digne de tout rêves de femmes. Et que quoi qu'il arrive, il sera là pour elle et inversement mais à leur façon bien à eux.



Dernière édition par Evaëlle S. Abbott le Lun 22 Fév 2016 - 19:11, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: MAD LOVE (evaëlle).   MAD LOVE (evaëlle). EmptySam 20 Fév 2016 - 13:52

Invité
Invité
MAD LOVE (evaëlle). Empty
Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche minikr
J'ai hâte de voir ce que tu nous réserves avec la super jolie Marie trognon

(ça aurait été mieux si j'avais posté avec Crystal facepalm )
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: MAD LOVE (evaëlle).   MAD LOVE (evaëlle). EmptySam 20 Fév 2016 - 15:25

Invité
Invité
MAD LOVE (evaëlle). Empty
Oui, tu aurais dû :russe: haha
Merci à toi yiih
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: MAD LOVE (evaëlle).   MAD LOVE (evaëlle). EmptySam 20 Fév 2016 - 15:47

HERO • we saved the world
'Kid' T. O'Faoláin
'Kid' T. O'Faoláin
‹ disponibilité : dispo as fuck
‹ inscription : 04/09/2015
‹ messages : 2131
‹ crédits : shiranui
‹ dialogues : 'firebrick' / #B22222
MAD LOVE (evaëlle). Tumblr_ocl7bhT3xd1vey3eio1_500

‹ liens utiles :
pansy parkinson ft. adelaide kane, nephtys shafiq ft. phoebe tonkin, kid o'faolain ft. richard harmon, maksim dolohov ft. tom hiddleston, amara bataglia ft. rowan blanchard

‹ âge : 25
‹ occupation : chasseur de prime, ancien rafleur du gouvernement devenu insurgé contre son gré et aujourd'hui occupé à traquer des criminels de guerre.
‹ maison : Gryffondor
‹ scolarité : 1989 et 1996.
‹ baguette : est en aubépine et contient un cheveu de vélane.
‹ gallions (ʛ) : 4103
‹ réputation : j'étais un chien fou dont il fallait se méfier mais que j'ai trouvé ma place, trouvé des gens avec qui travailler, avec qui être utile.
‹ particularité : particulièrement doué pour m'attirer des ennuis.
‹ faits : je suis sarcastique et insolent, que je démarre au quart de tour, que j'ai tendance à utiliser mes poings plutôt que ma baguette... mais il faut aussi savoir que je suis extrêmement loyal et qu'en dépit de ma tête brûlée, je ne laisse personne derrière.
‹ résidence : Après l'asile des aliénés, la planque des terroristes belliqueux et Poudlard, je suis de retour dans un appartement pas très reluisant du chemin de Traverse que j'occupe avec ma petit soeur Darcy, Blaise & Wendy.
‹ patronus : un rottweiler
‹ épouvantard : un fantôme.
‹ risèd : quelqu'un qui râle d'avoir été réveillée, perdue dans les draps défaits d'un lit baigné de soleil, un dimanche matin. Quelqu'un qui râle parce que "merde, pourquoi tu dois bosser le dimanche ? Putain ils se pensent tout permis ces aurors".
http://www.smoking-ruins.com/t2948-kid-blurryface#80706
MAD LOVE (evaëlle). Empty
Cette fille gaah
Bienvenue sur le forum ! N'hésite pas si tu as besoin de quoi que ce soit, le staff est là pour ça. Elle semble déjà envoyer du pâté, j'ai hâte de lire la suite potte

NB : si elle n'est pas impliquée dans l'insurrection, il est difficile de justifier le fait qu'elle possède un miroir, surtout en étant pro-gouvernement gaah Mais si t'as un plan, tout ça et que tu veux checker si ça marche, tu peux venir trouver un staffien sans souci yeah

• • •

do you ever wonder what we could have been ?
CAN'T PUT NOBODY ELSE ABOVE YOU / feeling used but I'm still missing you and I can't see the end of this, just wanna feel your kiss against my lips. and now all this time is passing by but I still can't seem to tell you why. it hurts me every time I see you, realize how much I need you.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: MAD LOVE (evaëlle).   MAD LOVE (evaëlle). EmptySam 20 Fév 2016 - 15:51

Invité
Invité
MAD LOVE (evaëlle). Empty
Ah, j'ai zappé cette partie gaah
-Partie tout relire- rougit

Merci à toi ow
Et bon choix d'avatar, au passage :russe:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: MAD LOVE (evaëlle).   MAD LOVE (evaëlle). EmptySam 20 Fév 2016 - 15:56

Invité
Invité
MAD LOVE (evaëlle). Empty
On va faire un clan bientôt :russe:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: MAD LOVE (evaëlle).   MAD LOVE (evaëlle). EmptySam 20 Fév 2016 - 15:57

Invité
Invité
MAD LOVE (evaëlle). Empty
Ouais mais il en manque deux trois, encore :russe:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: MAD LOVE (evaëlle).   MAD LOVE (evaëlle). EmptyDim 21 Fév 2016 - 11:43

HERO • we saved the world
Luna Lovegood
Luna Lovegood
‹ inscription : 31/05/2015
‹ messages : 5660
‹ crédits : LUX AETERNA (avatar), TUMBLR + MATHY LA BEST (gifs), KAZUO ISHIGURO (quote).
‹ dialogues : bleu (luna - #669999) ; rosé (marie - #cc6666).
MAD LOVE (evaëlle). C9rrp50

‹ âge : (depuis le 13/02/04) 23
‹ occupation : aventurière dans l'âme, souvent bénévole, étudiante par correspondance et mère à plein temps.
‹ maison : Serdaigle
‹ scolarité : septembre 1992 et décembre 1997.
‹ baguette : mesure 25, 8 centimètres, a été taillée dans du bois de sorbier et son cœur recèle un ventricule de dragon.
‹ gallions (ʛ) : 8570
‹ réputation : je suis différente ; même je ne suis plus aussi loony qu'auparavant.
‹ particularité : douée d'un sixième sens tel qu'on me soupçonne d'avoir le troisième œil.
‹ faits : Marie n'est plus ; que je me réhabitue à mon nom, mon visage et ma vie d'autrefois, tant bien que mal ; que les conséquences d'une année et demie volée sont rudes ; que je crois en Harry Potter depuis toujours ; que je suis une héroïne de guerre ; qu'il me manque du bon sens et une part d'humanité ; que je ne pourrais pas survivre sans ma fille, Lesath, ni son père, Rolf Scamander, à mes côtés ; que notre famille détonne ; que je suis l'une des sacrifiés scolaires de la guerre ; que Lesath est atteinte du syndrome Rosier.
‹ résidence : dans cette drôle de demeure du Devon, en forme de tour d'échecs, avec Rolf et notre fille, Lesath. Autrefois musée du gouvernement, aujourd'hui réhabilitée, elle s'élève toujours aux abords de Loutry-Ste-Chapsoule.
‹ patronus : un sombral, après de nombreuses métamorphoses (le lièvre et le panda ont été les plus marquantes).
‹ épouvantard : une forme prostrée dans un sous-sol tantôt calciné, tantôt humide (représentation d'un retour en arrière inéluctable, sans Lesath, sans Rolf, sans ceux qui comptent pour moi).
‹ risèd : une longue chaine dorée, sertie de six pendentifs très particuliers.
http://www.smoking-ruins.com/t4738-lovegood-a-circle-has-no-begi
MAD LOVE (evaëlle). Empty
Maiiiiis naaaaan. Y'a Alicia Spinnet qui peut aussi prétendre à une place dans ce club ultra fermé là trognon Vos rangs gonflent, ils gonflent gaah

BIENVENUUUUUE CHEZ NOUUUUUS inlove Bon courage pour la suite, Marie est un superbe choix jule kr

• • •

AND SO WE STOOD TOGETHER JUST LIKE THAT, AT THE TOP OF THAT FIELD FOR WHAT SEEMED LIKE AGES, NOT SAYING ANYTHING, JUST HOLDING EACH OTHER; WHILE THE WIND KEPT BLOWING AND BLOWING AT US, TUGGING OUR CLOTHES, AND FOR A MOMENT, IT SEEMED LIKE WE WERE HOLDING ONTO EACH OTHER BECAUSE THAT WAS THE ONLY WAY TO STOP US FROM BEING SWEPT AWAY INTO THE NIGHT.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: MAD LOVE (evaëlle).   MAD LOVE (evaëlle). EmptyDim 21 Fév 2016 - 12:53

Invité
Invité
MAD LOVE (evaëlle). Empty
Ah oui, je ne l'avais pas vu mwaha
Merci à toi hehe
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MAD LOVE (evaëlle). Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

MAD LOVE (evaëlle).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Absolarion Love.
» Love Hina
» Let your love come true
» I don't love you like I loved you yesterday ۴ ISIS
» LOUIS&EOWYN X I don't even need your love

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Until the very end ”
like the tiny dust floating in the air
 :: Evanesco; they lived happily ever after :: Fiches poussiéreuses
-