sujet; (M/MORE) Jake Gyllenhaal › trinquons ensembles à la Vie, à la Mort

Invité
Invité
(M/MORE) Jake Gyllenhaal › trinquons ensembles à la Vie, à la Mort Empty
Elias  Rosier
feat Jake Gyllenhaal • crédit rune ©

• surnom(s) ; s’il a eu un jour un surnom, ce devait être un diminutif de son prénom, ou les sobriquets de créatures entichées. Aujourd’hui, il n’en possède plus, toutefois, les arrogants, les maitres du destin le surnomment affectueusement « Le Traître », non sans bien sûr, cracher à ses pieds, toujours par amour. Mais dans son insolence de héros déchu, il aime qu’on le distingue de ses pairs par sa disgrâce. • naissance ; il y a 34 ans de cela, en 1967 en Angleterre. Peu soucieux de son âge, ou peu intéressé par son anniversaire, Rosier laisse les années s’écouler, et le temps le marquer un peu plus. Qui sait, peut-être un jour atteindra-t’il 115 ans ? Quoi que par les temps qui courent, s’il passe la barre de la cinquantaine, ce serait bien un miracle. • ascendance; « Traître à son sang » un surnom qui en dit long sur la nature de ce sang qui coule en ses veines. Prestigieuse famille au sang épuré, dont la seconde lignée semble se moquer, bien plus intéressée par l’ambition d’un poste haut placé. Le fils lui-même a pu compter parmi feu ses amis, bon nombre de sang-purs autant que de nés-moldus. • camp ; fier et digne insurgé, combattant bravement, mais vainement, la suprématie de tout ce qu’il abhorre en ce bas-monde ; son statut avait mis à mal la confiance de ses compagnons d’arme mais sa persévérance et sa loyauté à toute épreuve ont rapidement fait de lui un informateur sur lequel compter. Bien que pour l’heure, le fils aîné de la seconde lignée se retrouve quelque peu inutile. • réputation ; autrefois, il était homme à posséder une réputation d’excellence, aujourd’hui, il n’est plus rien. Rien de moins qu’un Rebut, à peine à considérer comme l’égal d’un chien, d’un animal de compagnie. Sa seule réputation ? C’est celle d’un homme brisé, moins qu’un homme, juste le jouet d’une fille de bonne famille. On murmure encore, on se demande pourquoi le fils prodigue a glissé sur la pente tortueuse d’un combat perdu d’avance, et on fustige. On vitupère contre cet héritier qui a préféré tout foutre en l’air pour un salut qui n’était pas le sien. Dans son camp d’adoption, on l’appréciait, le Rosier. Honnête, droit, juste. L’orphelin idéaliste. Le contraire de son pourri de frère. • état civil ; veuf, il ne lui reste rien, qu’à peine les souvenirs de feu son épouse. Un mariage arrangé certes, et qui lui vaut aujourd’hui son propre malheur. • rang social ; il n’y a pas si longtemps que ça, il était considéré comme l’élite du monde sorcier. Un temps passé, car aujourd’hui, il n’est rien d’autre qu’un Rebut, un rebut à la mode et déjà acquis. • épouvantard ; depuis toujours, le fils Rosier a une sainte frayeur des détraqueurs. (facultatif, vous avez la possibilité de choisir la peur du personnage). • risèd ; quel plus grand désir que celui de liberté ? (facultatif, vous avez la possibilité de choisir la peur du personnage). • caractéristiques ; si on retenait souvent une certaine prestance émanant de ses gestes, ce masque altier qui, même craquelé, rappelait les hautes sphères qu’il avait fuies ; s’y ajoutent maintenant les stigmates de sa vie de fuyard. ses dernières tentatives de rébellion lui ont valu une cicatrice barrant son dos sur une bonne partie. Il n’en demeure pas moins fier, car elle est aussi le résultat d’une bonne raclée contre un rafleur. Si lui a perdu un bout de peau, l’autre à du se délester d’un œil et de quelques dents. Il possède la marque des Dolohov sur le pectoral gauche, non loin du cœur, afin d'appuyer l’allégeance certainement. [il s’agit d’une corneille (le reste des tatouages & cicatrices est libre)] • particularités ; (libre, c’est à vous de décider si un don ou une malédiction est utile au personnage). • caractère ; de ce que l’on sait aujourd’hui, il est amer, brillant, belliqueux, calculateur, déterminé, franc, hargneux, impartial, lunatique, opportuniste, pragmatique, révolté, silencieux, travailleur, virulent mais il fut aussi amoureux des livres et de la connaissance, idéaliste, doux, charismatique, cultivé, honnête, bon négociateur, passionné, protecteur… (liste exhaustive, libre à vous d’en rajouter, ce sont là, les traits principaux).

Ses années chez les Lions et l’obtention de son diplôme ne contrarièrent pas son retour parmi les siens, et il était même déterminé à couper le mal à la racine en réhabilitant le nom des Rosier, entaché par les « exploits » de son cousin Evan et de son oncle pendant la Première guerre. Depuis 1981, le monde sorcier et ses mœurs semblaient avoir évolué, un nouvel âge d’or se profilait au sein de la communauté magique. (Son métier, parcours, sont totalement libres. Il est sans doute parvenu à briguer un poste d’une certaine importance.) Son mariage avec l’héritière d’une noble famille française fut célébré en grandes pompes, et considéré comme l’éclatante renaissance d’une lignée condamnée.

Le retour de Voldemort le plongea dans la perplexité ; incapable de rester en marge d’un tel conflit, il renoua discrètement avec d’anciens camarades de classe et, du haut de son piédestal, commença à glaner des informations pour le compte de l’Ordre, épaulé par son épouse. Certains se demandent encore aujourd’hui pourquoi il ne poussa pas le vice jusqu’à grossir les rangs des sbires de Voldemort, ou pourquoi, au contraire, il ne prit pas la fuite plus tôt. Si la révolte grouillait dans ses entrailles, il était incapable de condamner sa famille, incapable de détruire ce qu’il avait mis tant de temps à bâtir, cette utopie trop parfaite d’un équilibre retrouvé. Il aurait pu. Il aurait pu disparaître du jour au lendemain, sans laisser de trace. Mais ce choix n’était plus le sien : sa traîtrise aurait pu faire tuer son frère, serviteur du Lord, briser sa famille, sa belle-famille… Tapi dans l’ombre, il œuvrait silencieusement mais que les mauvaises langues se gardent de le dire lâche. Ç’aurait été mal le connaître, cet épris de justice.

Le fiasco de la bataille de Poudlard et la dissolution de l’Ordre ne remirent pas ses convictions en question mais les cristallisèrent, en dépit des difficultés à maintenir sa couverture savamment élaborée. Peu à peu, tirant avantage de son influence, il se désolidarisa des idéaux radicaux de bien des familles pures pour affirmer publiquement une opinion nuancée : il avait un réseau, des plans, et l’engrenage qu’il fabriquait dans l’ombre aurait pu changer le cours des choses. Elias avait la ferme certitude que la résistance pouvait s’organiser autrement que dans des planques de fortune — c’était sans compter les risques que prenait sa femme à l’égard des insurgés. Une erreur suffit à anéantir leur image de couple exemplaire : condamnés à la fuite, ils se virent réduits au rang de vulgaires renégats, dont les noms étaient désormais proscrits des conversations mondaines.

Elias a été arrêté assez récemment, pendant l’été 2001, quelques semaines après la mort de son épouse. Une mission désorganisée qui dérapa. Le goût métallique du sang dans la bouche, traîné sur les rotules jusqu’à une geôle oubliée d’Azkaban, il attendit un jugement, ou la mort, peu importe, avec la plus condescendante des dignités, empruntée à son éducation de prince gâté. Sa capture eut un effet retentissant dans son milieu d’origine ; on se pressa aux portes du Ministère pour siffler le traître et lui cracher son mépris.


Simon Rosier • Jared Leto

Clara Rosier (née Delatour) • décédée
L’union n’était rien de moins qu’un mariage arrangé entre deux familles désireuse de préserver le potentiel magique de chacune de leur lignée, ce sang pur coulant en leurs veines. À peine plus jeune que lui, elle ne s’était, contrairement à lui, nullement braquée contre l’idée de l’épouser, toutefois, jamais leurs rapports ne furent houleux. Arriva un temps où Rosier fut même contraint d’admettre qu’il éprouvait de l’affection pour sa femme, puis de l’amour. Ce fut cet amour qui fut l’objet de sa chute, car comment aurait-il put deviner alors qu’elle était de ces insurgés, ceux qui luttaient contre l’injustice de ce nouveau monde ? Lui qui s’était assuré d’un certain prestige, d’une certaine position pour le bien être de son épouse, fut bientôt contraint de suivre la belle dans ses frasques, cachant les fuyards, se faisant traitre contre son gré en premier lieu, puis assuré. Hélas, la belle blonde en voulait toujours plus, ne craignant jamais de se faire prendre. Ce qui arriva pourtant… Telle est prise qui croyait prendre, et la sentence fut à la hauteur de la traîtrise. Quant à lui, il fut bien obligé de fuir… de devenir à son tour un fuyard.

Maksim Dolohov • Matthew McConaughey

Nhÿx Dolohov • Sandrah Hellberg
Préciser qu’il l’a détestée dès le premier regard posé n’est qu’un euphémisme. Il l’a haïe de toutes les fibres de son âme, au même titre que le frère de cette dernière. Car là où Dolohov a vu juste, c’est que Rosier ne supporterait l’idée d’être au service d’une jeune femme, plus encore de la sœur du meurtrier de son épouse et responsable de sa déchéance. Et elle-même ne fut pas en reste : révoltée à l’idée d’avoir un homme à son service, et plus encore qu’il lui serve de chaperon, écœurée par ce retour de l’esclavagisme. Punition commune selon leurs pensées, un sortilège les liant l’un à l’autre fut prononcé, de sorte que s’il devait arriver malheur à la cadette Dolohov, la même chose arriverait au rebut, de quoi refroidir les envies de meurtres de Rosier. Au final, c’est à peine si elle le considéra, se contentant de l’observer d’un regard neutre, l’obligeant à trouver sa place dans son quotidien, à commencer par redevenir un homme. Elle ne l’exhiba pas, laissant ce plaisir à son aîné, abrégeant l’humiliation par ses propres caprices, prétextant avoir besoin de lui quand il n’en était rien… Méfiance à chaque regard, cherchant à déterminer quel était le mystère l’entourant, sans que jamais elle ne laisse une brèche pour qu’il le découvre. Jusqu’au jour où elle commit une erreur, l’esprit embrouillée par la Navitas, l’art de la nécromancie encore en alerte, le pantin déchainé, la maitresse désœuvrée. Ce fut la douleur qui le sortie de sa propre torpeur, enfonçant la porte du laboratoire interdit, découvrant la véritable nature de celle qui n’était ni bienfaitrice, ni malveillante. Il aurait put la laisser mourir là, et tenter de survivre à sa propre punition, mais la vision de la poupée ténébreuse en proie à sa propre perte fut suffisante pour qu’il scelle son propre destin. Être à elle pour l’éternité si elle parvenait à vaincre la Faucheuse, et tenter de regagner sa liberté certainement. Moins virulent, il se contente aujourd’hui de l’observer, de l’assister, de la protéger, et de l’accompagner lorsqu’elle cède à l’appel de la Navitas, car rien, pas même ses bras d’hommes, ne sont suffisants pour lui apporter la paix dont elle a besoin. (lien à faire évoluer)



Dernière édition par Nhÿx Dolohov le Mer 21 Jan 2015 - 17:52, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
(M/MORE) Jake Gyllenhaal › trinquons ensembles à la Vie, à la Mort Empty
scénario terminé, libre
et il n'attend plus que toi

saute  saute  heho  heho
Coucou toi, oui toi, le petit invisible qui se balade et qui hésite encore à s’inscrire ! (Un conseil : cède à la tentation, c’est le meilleur moyen de t’en sortir ! :hhh: ) Bien si tu en es arrivé à cette partie, c’est que tu as finis de lire le scénario et que, Simon et moi-même espérons (& crois-moi, je croise tous les doigts que je possède, même ceux des pieds) qu’il t’a plu, suffisamment pour que tu tentes ta chance. Mais avant toute chose, quelques dernières recommandations, consignes…

LE PSEUDO — le nom de famille n’est pas négociable, et en plus, gros bonus, il est dans la liste des sangs-purs (oui, on sait tous que les sangs-purs sont les meilleurs). Le prénom quant à lui… Tu peux tenter de négocier, mais Simon et moi-même aimons vraiment le prénom Elias (et crois-moi, t’es un(e) petit(e) veinard(e), ceux qui me connaissent savent que j’adoooore les noms compliqués et composés de trémas et de symboles complètement chelous !)

L’AVATAR — alors, Jake G. est celui qui se rapproche le plus d'une ressemblance avec Jared Leto, c'est pourquoi il a été choisi. À côté cependant, moi-même je voyais bien Chris Hemsworth (parce qu'il est hot, sexy braiphe, violable à souhait). Donc tu as le choix entre ces deux-là, mais Jake nous semble le plus probable ! (puis il est tout aussi sexy)

LES RELATIONS — non-négociables. Clara is dead (ce qui pousse notre beau sorcier en état de profonde dépression), Maksim et lui se détestent à mort (et un jour, Rosier pourra confronter Dolohov, ce sera très amusant), et Simon est son frangin, donc tu comprends bien que ça ne peut pas changer. Quant au lien avec Nhÿx, comme précisé, il est évolutif, certainement positivement. Qui sait, avec un peu de chance, Elias saura attendrir la nécromancienne et l’attirer vers la vie (bon couraaage). En attendant, il reste partagé entre la haine et le besoin de la préserver, puisqu’elle a une fâcheuse tendance à jouer les maitres de la mort, et que ce n’est pas très bon pour sa santé (hum… ¬¬) Dans tous les cas, dans les rps, je tiens à préciser que ce ne sera pas toujours rose, Nhÿx étant une personne très fière, qui n’apprécie pas que l’on marche sur ses plates-bandes. Si elle a cédé à Rosier, c’est parce qu’il lui a sauvé la vie, qu’il veille sur elle quand elle se shoote à la Navita et lui évite de partir en bad-trip. Mais en ce qui la concerne pour l’instant, elle est plutôt du genre à ne pas se soucier des vivants qui l’entourent (et crois-moi quand je te dis Elias a de l’impact sur sa vie quand elle prétexte avoir besoin de lui pour lui éviter l’humiliation, en temps normal, avec quelqu’un d’autre, elle se contenterait d’abréger la persécution en donnant la mort… soulagé ?) Pour le reste, j’avoue que voir Elias tout tenter (menaces, charme etc…) pour recouvrer sa liberté, m’amuserait énormément, et ça peut donner des rps sympas. Anyway, dans tous les cas, si tu prends Elias, dis toi que tu as déjà trois liens écrits et à jouer, puisque Simon, Maksim & moi-même sommes présents sur le forum.

LES SUJETS QUI FÂCHENT — la présence Nous ne pouvons attendre de toi que tu sois là tous les jours, nous avons tous une vie IRL. Néanmoins, si tu peux passer 2 à 3 fois dans la semaine pour répondre aux rps, ce sera vraiment super ! Nous ne voulons pas  d’un membre fantôme pour ce personnage, donc, si tu souhaites le prendre, assure-toi de pouvoir le jouer, sinon, c’est inutile. Les faux-espoirs, c’est pas vraiment notre truc.
orthographe & syntaxe, littéraire dans l’âme, je ne supporte les fautes d’orthographes (et je pense que c'est pareil pour l'autre créateur du scénario), avec moi, il va falloir savoir faire la différence entre sa va et ça va, j’apprécié et j’appréciai. Je ne peux pas écrire avec quelqu’un qui fait trop de fautes, je suis désolée. Je suis consciente qu’un rp ne peut pas être parfait, je fais moi-même quelques fautes parfois, souvent d’inattention (d’ailleurs, vu que je ne me relis jamais, il doit certainement y en avoir quelques unes sur l’un des deux post’) Mais bon, utilise WORD / OPEN OFFICE et BONPATRON pour corriger le maximum de fautes. Pour la syntaxe des phrases… nous ne sommes pas tous romanciers, mais l’un n’empêche pas l’autre.

En terme d’écriture, pour ma part je peux poster des rps de 1000 mots voire trois fois plus, tout dépend de mon inspiration. Je n’attend pas la même chose de toi, je préfère amplement la qualité à la quantité ! Si tu me ponds un rp de 500 mots mais qu’il me laisse sur le cul, crois-moi, je serai plus qu’heureuse. De toute manière, je suis du genre à m’adapter à mon partenaire (idem pour le Je/tu/il, je m’adapte)

Voilà, le message maudit est terminé, j’espère qu'on ne t'as pas fait peur, et j’espère te croiser sur le forum ! N’hésite pas à nous harceler de mps, on est des gros fana fire  potte  dent
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
(M/MORE) Jake Gyllenhaal › trinquons ensembles à la Vie, à la Mort Empty
J'ai cédé, chef! (a) han
Revenir en haut Aller en bas

FONDA • tomorrow's a mystery
Oblivion
Oblivion
‹ inscription : 13/09/2013
‹ messages : 1551
‹ crédits : Heresy.
‹ âge : 100000
‹ occupation : Big Brother.
‹ gallions (ʛ) : 3777
‹ réputation : je sais tout.
http://excidium.bbactif.com
(M/MORE) Jake Gyllenhaal › trinquons ensembles à la Vie, à la Mort Empty
scénario en cours de validation
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
(M/MORE) Jake Gyllenhaal › trinquons ensembles à la Vie, à la Mort Empty
Revenir en haut Aller en bas
 

(M/MORE) Jake Gyllenhaal › trinquons ensembles à la Vie, à la Mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [M] ▲ JAKE GYLLENHAAL - I like your way of lie
» Jake Hawkings
» [UPTOBOX] Le Jeu de la mort [DVDRiP]
» [UPTOBOX] The Reunion [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Les 6 épreuves de la Mort [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EXCIDIUM :: “ Until the very end ”
like the tiny dust floating in the air
 :: Evanesco; they lived happily ever after :: Fiches poussiéreuses
-